VOTE | 137 fans

Le cartel Hypnoweb a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

Fic n°4

Sydney sursauta en entendant la sonnerie du téléphone. Les yeux a demi fermés, elle tâtonna un peu puis décrocha :

Syd : Mmmallô ?

Isa : M’man ? C’est moi !

Syd : Isabel ? Tu…qu’est-ce qu’il y a ?

Isa : Rien de grave, désolée si je vous réveille, mais c’est pour prévenir que je serais à la maison d’ici une petite demi-heure et que j’ai un truc important à vous dire !

Syd : Dans… Quoi ?

Isa : A tout à l’heure !

Isabelle raccrocha. Il fallut quelques secondes à Syd pour enregistrer l’information, puis elle roula sur le dos et tourna la tête vers la droite. Une voix étouffée lui parvint de sous l’oreiller.

Michael : Elle sait l’heure qu’il est ?

Syd : Je suppose, oui. Elle avait l’air bien réveillée. Et elle vient à la maison.

Michael releva la tête d’un coup, envoyant valser l’oreiller par terre.

Michael : Elle arrive ? Maintenant ?

Syd : 30 minutes !

Michael laissa retomber sa tête sur le matelas, Syd se leva en souriant.

 

*

 

Isabel descendit du taxi et huma l’air autour d’elle. L’odeur du sel et du sable la fit sourire. Elle paya le chauffeur qui lui tendait son sac, puis emprunta un chemin qui menait sur la plage. Elle regarda d’abord la mer, puis la grande maison blanche un peu plus loin. Cet endroit la rendait toujours un peu nostalgique. Portée par la bonne nouvelle qu’elle allait annoncer à ses parents, elle accéléra le pas, et arriva sur le seuil de la maison. Elle entra par la baie vitrée ouverte, et déposa ses affaire sur un fauteuil.

Isa : Eh oh, je suis là !

Sa mère apparut avec un sourire rayonnant, dont Isabel ne se lassait jamais. Elle la prit dans ses bras.

Syd : Salut ma chérie… ça me fait du bien de te voir.

Isa : Moi aussi, maman. Où est papa ? Il a du mal à sortir du lit ?

Vaughn arriva à ce moment et s’appuya contre le mur, les filles se retournèrent.

Michael : Dites, je me demandais un truc… logiquement, quand les enfants grandissent et partent s’installer ailleurs, on est en droit d’espérer qu’ils ne nous réveillent plus à 7h30 du matin, non ?

Isabel embrassa son père en riant.

Isa : Encore en train de râler ! Mais toi dis-moi, quand tu bossais à la CIA, tu ne dormais beaucoup non plus...

Michael : Ben non, justement, c’est pour ça que j’aimerais me rattraper maintenant !

Michael rit à son tour et s’affala dans l’un des canapés. Sydney revint de la cuisine avec des tasses de cafés qu’elle déposa sur la table basse, puis s’assit à côté de son mari.

Syd : Alors dis-nous chérie, c’est quoi cette nouvelle ?

Isabel resta debout, incapable de cacher son enthousiasme.

Isa : Vous vous souvenez l’agence de voyages où je ne faisais que ranger des dossiers et répondre au téléphone ? Eh bien… tout ça, c’est fini ! J’ai eu une promotion !

Ses parents parurent enchantés, et se levèrent pour la féliciter et l’embrasser. Isabel jubilait.

Michael : Ca pour une bonne nouvelle !

Isa : Je sais ! C’est un poste important, assez bien payé, mais surtout, je vais voyager sans arrêt ! Je dois me rendre sur les lieux qui sont dans nos catalogues, pour être sûr de ce que l’on propose aux clients !

Michael : Si je comprends bien, tu vas être payée pour visiter des lieux paradisiaques… et tu oses appeler ça un travail ?

Isa : C’est tout simplement le rêve ! En plus je ne pensais vraiment pas avoir la place, mais apparemment, c’est le directeur lui-même qui a retenu ma candidature…

Syd : Mais… tu as passé un entretien ? Je veux dire… tu ne nous en avait pas parlé.

Isa : Des tas d’entretiens, mais en fait, je préférais attendre d’avoir une réponse avant de vous en parler. Et je l’ai eu ! Ah la la… le job en or quoi ! Je ne pensais vraiment pas y arriver mais…

 

*

 

Sydney écoutait sa fille raconter ses entretiens, de sa hâte de rencontrer ses nouveaux collègues, et écoutait les questions posées par Michael. Pourtant, elle avait du mal a garder le sourire. Quelque chose l’empêchait de profiter pleinement du bonheur d’Isabel, sans qu’elle puisse pour autant mettre un nom sur ce sentiment étrange. Sa mâchoire crispée lui faisait mal à force de se forcer à rire. Faisant mine d’aller chercher du sucre, elle s’éclipsa à la cuisine. Une fois à l’écart, Sydney soupira. Elle se trouvait ridicule. Isabel rêvait d’une occasion pareille depuis longtemps, il fallait donc se réjouir. Elle jeta un œil au salon, Michael jubilait presque autant que sa fille. Syd savait qu’elle avait tendance à se méfier de tout, instinct professionnel oblige. Et puis après tout, c’était aussi dans ses gênes. Des souvenirs de son ancienne vie refirent surface quelques instants ; elle se revit à la CIA, avec son père, puis avec sa mère et sa sœur. Aussitôt, une vague de tristesse la submergea. Un éclat de rire la ramena à la réalité. Elle secoua la tête pour chasser ces images, puis retourna au salon en souriant.

 

*

 

Syd : Dis, chérie, tu as des nouvelles de ton frère ?

Isa : Pas depuis le mois dernier. Mais qu’est-ce qu’il s’est passé au fait ? Vous vous êtes disputés ?

Michael : Mais non, c’était rien d’important.

Isabel sentit que ce n’était pas la peine d’insister. Son père et son frère se disputaient souvent, mais quand elle cherchait à comprendre elle obtenait toujours ce genre de réponses. Elle soupira. Se rappeler ces disputes la rendait triste, or elle n’avait absolument pas envie de l’être. Son sourire revint vite, son nouveau travail était tout ce qu’elle avait en tête en ce moment.

Michael : Alors, c’est quoi ton premier voyage ?

Isa: J’en sais rien encore, j’ai une réunion demain. D’ailleurs, j’ai un avion pour Los Angeles dans trois heures.

Syd : Tu repars aujourd’hui ?

Isa: Oui, j’ai juste fais l’aller-retour pour vous annoncer la nouvelle. Autant que je m’habitue à passer du temps dans l’avion ! Mais bon, je ne vais pas me plaindre, tous les déplacements sont pris en charges par l’Agence. Je pense qu’ils vont commencer doucement, par exemple me limiter aux Etats-Unis, mais si tout ce passe bien, je devrais vite partir de plus en plus loin. En plus, comme je vous l’ai dit, c’est le directeur lui-même qui a appuyé ma candidature ! Je crois qu’il m’aime bien…

Syd : Tu l’as déjà rencontré ?

Isa: Oui, une fois. Il m’a vraiment fait une bonne impression. Il est assez âgé, enfin c’est difficile de lui donner un âge. Mais il a l’air vraiment très gentil, il m’a tout de suite mise à l’aise. Un homme très cultivé, on sent que c’est un passionné. Il a énormément voyagé dans sa vie, il connaît un tas de choses. Par contre, il est très stricte avec le règlement, c’est le seul moment de l’entretien où il a eu l’air sévère. Apparemment, il aurait eu de graves problèmes avec des employés, il y a quelques années, et ça l’a marqué. On a pas vraiment le droit à l’erreur, mais je ne me fais pas de soucis. Ce job me plaît énormément !

Michael : Tu as l’air aux anges… 

Isa : Tu l’as dit ! J’ai vraiment hâte de commencer…

 

*

Isabel entra dans son appartement, alluma les lumières et jeta ses clés sur un meuble. Elle avait pris un vol plus tard que prévu. Il était déjà 23h, mais de toute façon, elle se sentait trop énervée pour dormir. La jeune fille posa ses affaires, puis se servit un verre d’eau. Machinalement, elle tapotait l’évier du bout des ongles. Tout avait bien commencé, pourtant, mais dans l’avion, elle s’était mise à réfléchir. Elle n’arrivait pas à comprendre la réaction de sa mère. Isabel avait fait semblant de ne rien remarquer, mais quelque chose l’avait dérangée toute la journée. Comme si sa mère n’était pas réellement heureuse pour elle. Cette pensée l’énerva encore plus. C’était toujours la même chose, Sydney suspectait tout et tout le monde, et la jeune femme avait du mal à le supporter. Au moment du repas, quand sa mère avait émis des doutes sur son directeur, Isabel l’avait mal pris et son sentiment d’euphorie avait disparu. C’est vrai, de quel droit se permettait elle de parler ainsi alors qu’elle ne le connaissait pas ?

Elle soupira, puis ouvrit le dossier posé sur le plan de travail. Si seulement sa mère savait… C’était assez frustrant de ne pas pouvoir dire la vérité à son père, mais finalement, elle était contente que sa mère ignore la vraie nature de son travail au sein de l'Agence. Si elle savait, elle aurait pu trouver des milliers de raisons pour critiquer ses choix, c’était certain. Au moins, il y avait Mr Sloane. Isabel sentait qu’il l’appréciait, et c’était réciproque. Comme si un lien spécial s’était créé entre eux, intensifié par le regard paternel qu’il posait sur elle. Il lui faisait confiance, et il ne serait pas déçu. Elle avait décidé de tout faire pour qu’il ne regrette jamais de lui avoir donné sa chance.

 

*

 

Assis derrière son bureau, Arvin Sloane étudiait une énième fois les dossiers de ses nouvelles recrues. Comme à son habitude, il s’arrêta longuement sur le dernier, plus épais que les autres, et qui comportait un sous-dossier remplit de photos. Il les regarda une à une, encore une fois. Des photos d’Isabel, prise lors des divers entretiens. Des photos de Sydney, datant de la CIA. Puis des photos de la mère et de la fille quand elles étaient enfants, quand elles étaient à l’université, d’autres encore prises dans un supermarché, dans la rue, à la terrasse d’un café... Sloane les contempla quelques minutes, puis referma le dossier lentement, pour ensuite le ranger dans un tiroir qui fermait avec un boîtier digital. Il orienta son fauteuil différemment, s’appuya contre le dossier et croisa les mains sur son ventre. Devant lui se trouvaient quatre écrans allumés. Sur le premier, on voyait les images d’une chambre. Sur le deuxième, celui d’un salon. Sur le troisième, celui d’une salle de bain. Sloane zooma l’image du dernier écran, et sourit. Isabel appuyée contre son évier, buvait un verre d’eau.

Ecrit par drogba 
Ne manque pas...

Illustration pour le sixième numéro d'HypnoMag avec Graham Patrick Martin en couverture.
HypnoMag | Découvre le numéro 6 !

Le quartier The Good Doctor ouvre ses portes sur HypnoSeries
Nouveau quartier | Vidéo d'ouverture

Activité récente
Actualités
Trust | Balthazar Getty

Trust | Balthazar Getty
Le film Tout l'Argent du Monde n'est pas le seul projet qui s'intéresse à l'histoire du kidnapping...

Tout l'Argent du Monde | Balthazar Getty

Tout l'Argent du Monde | Balthazar Getty
Le film Tout l'Argent du Monde réalisé par Ridley Scott est centré sur la famille de...

Second Sunrise | Balthazar Getty - Pré-Production

Second Sunrise | Balthazar Getty - Pré-Production
Le film Second Sunrise réalisé par Joanelle Romero est en pré-production. Balthazar Getty complète...

The Girl with the Curls| Balthazar Getty

The Girl with the Curls| Balthazar Getty
Le film The First réalisé et écrit par Jennifer DeLia a changé de de nom. Il s'intitule...

Figurines Funko Pop Alias

Figurines Funko Pop Alias
Depuis mai dernier, vous pouvez désormais vous procurer des figurines Funko Pop sur la série...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez, si Alias avait eu "un crossover" avec une autre série de J.J Abrams, vous auriez aimé que ça soit avec...

Total : 47 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoPromo

arween, Hier à 11:21

Bonjour ! Nouveau sondage sur The Walking Dead ! N'hésitez pas venir voter pour le personnage que vous aimeriez voir dans un spin-off !

grims, Hier à 11:30

Le quartier The Tudors vous propose un nouveau sondage !

grims, Hier à 11:30

Et si on fêtait Thanksgiving à la cour? Drôle d'idée bien sûr, mais essayons juste de savoir pour quoi Henry remercierait ?

grims, Hier à 11:30

Nous vous attendons nombreux

CastleBeck, Aujourd'hui à 05:19

Quel est le moment le plus fou de Riggs? Venez-nous le dire en votant au sondage du quartier Lethal Weapon

HypnoBlabla

Locksley, Hier à 13:48

Bonjour Malice825 : désolée pour ce petit désagrément sur notre page d'accueil, ça se produit de temps en temps...

Locksley, Hier à 13:48

... et jusqu'ici, nous n'avons pas encore réussi à solutionner ce problème.

Locksley, Hier à 13:49

Quand ça se produit, inutile de recharger 5 fois ta page, ça se remet en place tout seul au bout de quelques minutes

Locksley, Hier à 13:49

Bonne journée !

Supersympa, Hier à 15:21

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Viens chatter !