VOTE | 146 fans

Le cartel Hypnoweb a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

A Coeur Perdu

Ce résumé a été migré dans le guide de l'épisode.

Philip Padgett est assis dans sa chambre, et tape à la machine. Tout ceci semble bizarre, le comportement de l’homme, et sa chambre, vide... pas un meuble. Juste lui, et sa machine à écrire. Padgett, s’arrête et s’approche d’un miroir. Tout d’un coup, il se gratte, et s’arrache ses vêtements, comme si quelque chose le rongeait de l’intérieur. Sa poitrine commence à saigner sur ses mains. Quand tout à coup Padgett, regarde ses mains, et découvre alors, que son cœur, se trouve maintenant dans sa main... Son cœur commence à battre...

Padgett, se rend près d’un incinérateur, avec un sac. Il balance le sac dans le feu. Scully, arrive par l’ascenseur, chez Mulder. Padgett la suit et la regarde avec attention. Scully sort de l’ascenseur tout comme Padgett qui lui emboîte le pas. Scully frappe à la porte de l’appartement de Mulder et remarque que l’homme, rentre chez lui, discrètement. Son appartement est juste à côté de celui de Mulder. Mulder, finalement fait entrer Scully. Il est en train de se brosser les dents. Scully lui demande plus d’infos sur son étrange voisin qu’elle vient de rencontrer. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il est écrivain. ”Bon, bref, revenons à notre affaire…” Elle lui tend un dossier avec plusieurs photos d’autopsies de corps de victimes. Padgett, écoute alors à travers la porte. Scully dit à Mulder, qu’elle ne connaît pas du tout la cause de leur décès. Il n’y avait aucunes incisions, aucunes marques. Leur cœur à été enlevé comme ça... comme par « magie ». Et il n’y avait aucun trace d’ADN. Mulder lui dit qu’il se pourrait que ce soit de la ”chirurgie psychique” Il lui raconte que ce meurtre est parfait : aucunes traces retrouvées sur les lieux du crime. Il faut découvrir le mobil de ces crimes pour arrêter le meurtrier selon Scully . Padgett, est allongé dans son lit, fumant.

Un garçon, Kévin, et une fille, Maggie, sont assis dans une voiture, à parler. Le garçon dit à la fille, qu’il l’aime et l’embrasse et semble vouloir aller plus loin, ce qui n’est pas du goût de cette dernière. Maggie lui dit qu’ils ne seront jamais sur la même longueur d’onde et s’en va... Le garçon essaye de la rattraper et aperçoit un homme, mystérieux, dans l’ombre. En deux secondes, l’homme arrache le cœur de Kévin, dans un hurlement de douleur, effroyable. Gros plan, sur Padgett qui est chez lui, entrain de taper à la machine... les derniers mots de son récit ”... arracher le cœur…


QUARTIERS DU FBI
7:07 AM

Scully arrive, une lettre a été dissimulée sous sa porte, mais elle n’y fait pas attention. Elle parle à Mulder, qui est au téléphone, et qui l’interrompt tout de suite. Une troisième victime a été retrouvée. Mulder veut qu’elle vienne avec lui pour qu’elle tente de lui expliquer ce qui s’est passé d’un point de vue médical. Elle lui dit qu’elle ne sait pas, si elle est disponible quand tout à coup, elle aperçoit la lettre, elle le dit à Mulder, et l’ouvre... Un pendentif s’y trouve.

Durant la scène, on entend au loin, la voix de Padgett qui raconte ce que Scully pense. Il se demande, (comme si Scully le faisait), si ce pendentif appartenait au tueur. Etait-ce là comme un message symbolique ? Etait ce de la part, d’un fanatique qui aurait léché l’enveloppe, laissant de l’ADN comme preuve volontairement? Elle pense que le tueur est un homme, elle en est sûre. La scène s’arrête là, au moment où l’on voit Padgett taper à la machine. Il continue malgré cette voix au loin. Padgett : ”Elle passa immédiatement en revue une foule de possibilités. Ce colifichet avait-il été déposé par le tueur? Ces symboles équivoques contenaient-ils un message? S’agissait-il d’un fanatique aveuglé au point de lécher l’enveloppe et de laisser ainsi une signature génétique apte à ouvrir une piste? Son intuition lui assurait que le tueur était un homme. Caresser le métal froid de l’extrémité de ses doigts l’aidait à se représenter cet homme en train de faire de même. Elle voyait son visage. Un visage plutôt quelconque…” On entend le son des touches d’une machine à écrire et la caméra montre Padgett en train d’écrire. On entend toujours sa voix. Scully regarde le pendentif comme Padgett l’avait décrit et repousse une mèche rebelle derrière son oreille. ”… L’idée qu’on ne puisse ne voir en elle qu’une belle femme lui était insupportable. Sa beauté était pourtant éblouissante, fatale, subliment envoûtante. Savoir qu’on la respectait avant tout pour cette dernière qualité avivait encore les aspirations de son cœur resté ouvert, offert à celui qui saurait l’approcher…”
Mulder arrive au bureau, et parle avec Scully de ce pendentif. Scully lui dit que c’est un MILAGRO ce qui veut dire en espagnol ”miracle”. Dessus est gravé l’image d’un cœur en feu. Scully pense que c’est peut être un message du tueur, Mulder pense plutôt qu’il a été envoyé par un soupirant anonyme de Scully, à un admirateur…

Scully va à l’église et à l’intérieur, elle regarde une peinture. Padgett arrive et commence à lui parler de l’origine de cette peinture. Elle le reconnaît, et lui demande pourquoi il l’avait suivit l’autre fois. Il lui dit qu’il imaginait qu’elle viendrait, mais que c’est son travail, de regarder les gens. Il avoue qu’il la regardait. Il raconte un peu sa vie, qu’elle est belle, et qu’il l’aime. Scully est un peu effrayée. Il lui dit que c’est lui qui lui a envoyé le pendentif. Il lui dit qu’il est vraiment désolé s’il lui a fait un peu peur, et que ce n’était vraiment pas le but. Scully s’en va, troublée...

A la morgue Mulder s’impatiente. Scully s’excuse auprès de Mulder, et qu’il avait raison a propos du pendentif. Elle lui raconte pour son admirateur secret qui n’est autre que le voisin de pallier de Mulder. Il demande s’il se peut que ce soit le tueur, elle lui répond que non. Il lui demande aussi si elle connaît son nom. elle lui dit que non... Mais on voit que Mulder devient un peu jaloux. C’est alors que Mulder, vole le courrier de Padgett mais celui ci le voit, et le suit dans l’ascenseur. Mulder essaye de lui soutirer quelques informations, mais rien. Mulder essaye d’écouter ce dernier à travers la bouche d’aération de son appartement. Il est en train d’écrire et d’écrire, décrivant la belle Scully : ”Le contact établit dans l’église avec la séduisante jeune femme, avais poussé son collègue du FBI à un acte d’autojustification hégélienne. En dérobant du courrier, il avait allègrement enfreins le quatrième amendement de la constitution. C’était maintenant les libertés fondamentales défendues par le premier amendement qu’il s’apprêtait à violer. Tout en provoquant les soupçons de son collègue, l’agent spéciale Dana Scully avait mis ses propres sens en éveils. Tout au long de la matinée, le souvenir des compliments qu’elle avait reçue, déclencha une incoercible vibration de toute ses fibres dont les harmonies résonnèrent en cœur. Elle était flattée, les mots distillés pas l’étranger la présentait sous un jour attrayant. Ils étaient si loin des clichés que lui renvoyait les médecins légistes et autre enquêteurs qu’elle côtoyait quotidiennement. Aucun homme de lois n’aurai osé lui tenir de tels propos. Incapable d’empêcher l’émotion de lui monter au visage, elle se reprocha son abandon digne d’une gamine. Pourtant les images la harcelèrent, elle les laissa pénétrer en elle, et se laissa submerger. Elle les reçus comme des friandises surgies de son adolescence, l’époque ou ses sens n’étaient pas encore bridés par la peur ni la volonté d’abstinence. Effroi, angoisse, remord, repentir, ironiquement le vocabulaire de la vielle psychologie comportementale décrivait à merveille les réactions de l’agent spéciale palpant ses désirs intimes. La voir regarder dans les yeux permettait à l’étranger de la connaître mieux qu’elle se connaissait elle même. Elle se voyait comme une créature sauvage, féroce, coupable du crime. L’étranger décupla t’il des forces déjà présentes en elle, ou l’aida t’il juste à découvrir un horizon devant lequel elle avait toujours fermée les yeux ? Qu’est-ce que son collègue penserai d’elle ? Une pulsion irrésistible prenait le dessus. Comment cela finira t’il ?...”

Scully regarde le pendentif et le retourne comme si quelqu’un la regardait. Padgett est en train de délirer.. Et continue d’écrire et de décrire. Il rêve alors que Scully est là, passant ses mains, dans ses cheveux. Padgett, fait glisser ses mains, sur le corps de Scully, et arrive jusqu’à sa poitrine et ouvre sa chemise. Il découvre alors le soutient-gorge de Scully. Et commence à l’embrasser. Pendant ce temps, Mulder, dans son appartement, entend la machine à écrire de Padgett, et tente d’ouvrir le courrier. Il découvre une facture de téléphone. Padgett n’a appelé personne et personne ne l’a appelé.

Mulder regarde tous les journaux. Scully arrive devant l’appartement de Mulder, mais se retourne vers l’appartement de Padgett, pour lui redonner son pendentif. Padgett refuse. Il lui dit qu’il est seul, et l’invite a boire un café. Scully lui rétorque, que la solitude est un choix. Contre « son gré », Scully reste quand même. Il lui propose de s’assoire, mais elle lui dit sur un ton ironique, qu’il n’y a rien pour poser ses petites fesses. Ceci dit, elle ne refuse pas de s’assoire sur son lit. Padgett lui raconte, qu’il est entrain d’écrire un livre sur elle.. Elle est son inspiration. Il avoue qu’il a déménagé exprès devant l’appartement de Mulder, car devant l’appartement de Scully, il n’y avait aucun de libre. La lumière se tamise de plus en plus... et Padgett lui dit ”imagines ça” ! Soudain Mulder, défonce sa porte, et arrive en trombe avec son arme, et demande à Scully, si elle va bien. Bien sûr qu’elle va bien, et lui demande ce qu’il fait là. Mulder attrape Padgett et le scotche contre le mur. Il lui dit qu’il écrivait à propos de ses meurtres et que c’est lui le meurtrier.

En prison, Padgett dit à Mulder et Scully, qu’il écrivait seulement à propos des meurtres. Il les imaginait c’est tout. Bien sûr Mulder, pense différemment. Mulder va essayer de retrouver le complice de Padgett, qu’il décrit dans son récit : Docteur Ken Naciamento, Sao Paulo, Brésil, entré aux États-Unis en 1996, mais celui-ci est mort depuis 2 ans…

Mulder lui dit qu’il n’aurait jamais pût faire ça tout seul, Scully rétorque, qu’il ne l’a peut être pas fait du tout, et que ce n’est pas lui coupable. Mulder dit qu’il peut deviner ce que vont faire ses victimes. Une sorte de profiler. Il a écrit ses récits avant que cela n’arrive, la preuve avec ce qui est arrivé avec Scully. Elle reçoit alors une lettre de Padgett sur l’amour et le chagrin.

On voit alors Maggie, devant la tombe de son ami. Dessus on peut voir qu’il y est écrit : ”Aimer, matière indifférente ou énergie, qui est une traversée sans fin dans l’univers. Un germe qui grandit de rien, qui ne peut être extirpé du plus sombre des cœurs.” Les lettres changent tout d’un coup, et affichent : ”L’amour peut se changer en haine”. Le tueur apparaît et tue la fille en lui arrachant le cœur. Scully réalise alors que cela voulait dire. Plus tard au cimetière, alors que la disparition de Maggie fut signalée, Mulder croit voir le complice supposé de Padgett livrer des fleurs. Mais ce n’est qu’une personne travaillant là. Mulder découvre alors dans le camion, sous les fleurs, le corps de la fille.

Mulder dit à Padgett qu’il est désolé, qu’il a fait une erreur et qu’il est libre. Il dit à Mulder devant Scully : Padgett : ”Moi aussi j’ai fait une erreur.” Mulder : ”Qu’est ce que c’était Monsieur Padgett?”. Padgett : ”Dans mon livre, j’écrivais, que l’agent Dana Scully tombait amoureuse, mais c’est impossible à concevoir... Agent Scully est déjà amoureuse…” Padgett est déçu et très triste. Mulder semble confus. Il écrit alors pour la dernière fois, quand son personnage apparaît devant lui. Il lui demande de faire cesser tout ceci… Mais par quel moyen ?

L’homme mystérieux, le Docteur Ken Naciamento, demande à Padgett pourquoi il avait fait tout cela ; il répond que c’était par amour, il voulait qu’elle l’aime mais on ne peut forcer quelqu’un à aimer. L’homme lui dit que le seul moyen d’arrêter toute cette histoire, et de voir Scully morte. Mulder et Scully sont en planque : ils surveillent Padgett à travers le mur depuis l’appartement de Mulder, aidé d’une petite caméra. Padgett sort de chez lui et Mulder le suit. Naciamento apparaît alors dans l’appartement de Mulder et s’attaque à Scully, la bouscule au sol. Il essaye alors de lui arracher le cœur. Padgett, est dans la salle de l’incinérateur, prêt à brûler son récit, sa vie, car il ne veut en aucun cas tuer son amour...sa Scully.

Mulder lui demande, ce qu’il vient d’écrire. Padgett lui avoue tout. Mulder tout d’un coup, entend des coups de feu, et court pour sauver sa partenaire. Padgett enflamme son livre. Mulder arrive, et découvre Scully, par terre, inconsciente, dans un bain de sang Naciamento a disparu. Il s’approche près d’elle, et elle crie, en croyant que c’était le tueur. Elle réalise alors que c’est Mulder, et s’effondre dans ses bras, en pleurant.

Retour, dans la salle de l’incinérateur. Il ne reste plus rien du livre et Padgett gît sur le sol... Mort... Il voulait l’écrire, même si personne pouvait le lire. Il n’y avait qu’une seule solution pour arrêter tout ça. Il voulait, donner la seule chose, qu’il ne pouvait avoir en retour : ”Une histoire n’a jamais qu’une seule vraie fin. Alors même que l’étranger c’était sentis contraint de coucher les derniers mots sur le papier il avait su que personne ne devait les lire. Voir le bilan de son œuvre revenait à voir le vide qui était en lui. Le cœur d’un destructeur et non celui d’un créateur. Pourtant l’existence de son reflet lui permettait au moins d’assister à sa propre fin et de voir dans cet ultime acte de destruction, une chance de donner ce qu’il ne pouvait recevoir...”


Source : Site X-Files LVEI.net
Ecrit par Laura22 
Ne manque pas...

Illustration pour le sixième numéro d'HypnoMag avec Graham Patrick Martin en couverture.
HypnoMag | Découvre le numéro 6 !

Le quartier The Good Doctor ouvre ses portes sur HypnoSeries
Nouveau quartier | Vidéo d'ouverture

Activité récente
Actualités
The Fall - NRJ 12

The Fall - NRJ 12
La série a succès The Fall revient sur NRJ12 : Retrouvez "THE FALL" dimanche 19 novembre à 20H55 sur...

Date US

Date US
La vérité est plus proche que jamais. The X-Files revient le 3 Janvier sur la FOX. >> POSTERS ...

Photo du mois

Photo du mois
Un jeux phare est de retour : Photo du mois . Cette fois-ci la photo du mois porte sur la Saison...

Haley Joel Osment dans la 11e saison

Haley Joel Osment dans la 11e saison
L'acteur Haley Joel Osment, principalement connu pour ses rôles dans Pay It Foward et The Sixth...

NY Comic-Con  : Trailer: THE X-FILES Season 11

NY Comic-Con : Trailer: THE X-FILES Season 11
Le Cast de  X-Files était ce Dimanche au New York Comic Com pour présenter la nouvelle saison. Le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Etes vous impatient de voir la saison 11 ?

Total : 20 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoPromo

choup37, Avant-hier à 22:43

Supers calendrier et sondage d'ailleurs *tire ses manches et repart*

arween, Hier à 11:21

Bonjour ! Nouveau sondage sur The Walking Dead ! N'hésitez pas venir voter pour le personnage que vous aimeriez voir dans un spin-off !

grims, Hier à 11:30

Le quartier The Tudors vous propose un nouveau sondage !

grims, Hier à 11:30

Et si on fêtait Thanksgiving à la cour? Drôle d'idée bien sûr, mais essayons juste de savoir pour quoi Henry remercierait ?

grims, Hier à 11:30

Nous vous attendons nombreux

HypnoBlabla

Locksley, Hier à 13:48

Bonjour Malice825 : désolée pour ce petit désagrément sur notre page d'accueil, ça se produit de temps en temps...

Locksley, Hier à 13:48

... et jusqu'ici, nous n'avons pas encore réussi à solutionner ce problème.

Locksley, Hier à 13:49

Quand ça se produit, inutile de recharger 5 fois ta page, ça se remet en place tout seul au bout de quelques minutes

Locksley, Hier à 13:49

Bonne journée !

Supersympa, Hier à 15:21

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Viens chatter !