HypnoFanfics

Wait For You

Série : Chicago P.D.
Création : 01.06.2017 à 15h42
Auteur : diana62800 
Statut : Active

« Un nouveau membre, Alex, arrive dans l’équipe à la demande de Voight, mais Alex n’est pas inconnue pour Jay et Mouse. Vont-ils arriver à travailler ensemble alors que leur passe refait surface ? » diana62800 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 151 paragraphes

Afficher la fanfic

Les jours passent... 

Les tensions entre Alex, Jay et Erin ne se sont pas apaisés bien au contraire. Le couple n’arrive pas à oublier ce qu’Erin leur a fait.


Jay, qui est assis sur un tabouret à roulette, caresse doucement le ventre d’Alex, cette dernière est allongé sur un lit. Ils attendent tous les deux le médecin.


- … A marqué et c’est comme ça que notre équipe a gagné… Et avec onze points d’avance…
- Non, c’est pas vrai, n’écoute pas ton papa, il dit des bêtises par moment… Lance-t-elle en s’adressant à son ventre. Ils ont gagné avec huit points d’avance.


Jay regarde Alex avec étonnement.


- Quoi ? T’es pas le seul à les aimer. Moi aussi, je suis une grande fan des Blackhawks.
- C’est normal, c’est la meilleure équipe du monde.
- Je croyais que c’était nous deux la meilleure équipe du monde.
- Je pense qu’on peut se partager la première place.


Ils se sourient de bon cœur et s’embrassent tendrement. La porte s’ouvre et le médecin entre.


- Désolé de vous interrompre. Dit le médecin en fermant la porte.


Il s’approche du couple.


- C’est rien. C’est nous, on est pas très discret.
- Voir deux futurs parents aussi complices, c’est très agréable à regarder.


Jay et Alex se regardent en souriant.


- Jay, je te présente le docteur Sanchez et docteur, je vous présente Jay Halstead, mon fiancé et…
- Le futur papa ?
- Oui.


Le médecin s’installe, lui aussi, sur un tabouret à roulette.


- J’ai reçu les résultats de vos examens et j’ai appelé le docteur Veborn pour qu’il me communique tout ce qu’il vous a donné pendant votre séjour en… En… En…
- En cure de desintox, vous pouvez le dire.
- En cure de desintox.
- Vous devez savoir que je me drogue pas.
- Je sais, je vous connais depuis longtemps maintenant. Relevez votre pull s’il vous plait.


Alex relève son pull et laisse apercevoir un ventre arrondit.


- C’est notre mini-nous qui est là. Lance Jay souriant en passant sa main dessus.
- Oui…


Jay enlève sa main et le médecin dépose du gel, Alex sursaute au contact du gel froid.


- Je me répète mais j’arriverai jamais à me faire au froid de ce gel. Les fabricants ne peuvent pas le faire moins froid ?!
- J’ai lu quelque part que c’était pour le conserver des bactéries ou quelque chose comme ça.


Alex regarde Jay avec étonnement.


- Je me suis renseigné.
- J’ai rien dit.
- T’as pas besoin de parler, tes yeux le font pour toi.


Le médecin passe la sonde sur le ventre d’Alex et le cœur du bébé se fait entendre.


- Ça, c’est un bruit que j’aime entendre. Avoue Jay.
- Moi aussi. Répond Alex.


Ils se regardent amoureusement.


- Tout va bien ?
- Tout va très bien, votre bébé se développe très bien. Répond le médecin en souriant.


Jay embrasse tendrement Alex sur la joue.


- Vous voulez connaître le sexe de votre bébé ?
- Tu veux ? Demande la future maman à son fiancé.
- Oui et toi ?
- Oui.


Le médecin continue de passer la sonde sur le ventre d'Alex.


- J’ai le plaisir de vous annoncer que votre bébé est… Une fille.
- C’est vrai ?! Demande les deux amoureux en même temps.
- Vous en êtes sûr ?
- Sûr et certain. Félicitation à vous deux.
- Merci. Répondent-ils en même temps.


Alex et Jay regardent, avec beaucoup d’émotions, l’écran où ils peuvent voir leur petite fille.


- On va avoir une petite fille Jay, une autre petite fille.
- J’en reviens pas, elle est vraiment là en train de grandir à l’intérieur de toi.


Le médecin donne à Alex de quoi s’essuyer le ventre.


- Tenez, c’est pour vous.


Les futurs parents prennent, chacun, une photo de l’échographie.


- Merci.
- Il y a autre chose. Annonce le médecin.
- Avec mon bébé ?
- Non, c’est à propos de vous, quand l’infirmier est venu prendre votre tension, il a remarqué qu’elle était assez élevée. Essayez de vous ménager un peu.
- C’est assez difficile avec le métier que je fais.
- Vous êtes stressez en ce moment ?
- Oui, on peut dire ça comme ça.
- Vous devez rester calme pour votre santé et celle de votre bébé.
- Je vais essayer.
- D’accord. On se revoit dans quelques semaines pour votre prochaine échographie ?! 
- Bien sûr.
- Prenez rendez-vous avec ma secrétaire comme ça, ça sera fait.
- Bonne idée. À bientôt.


Le médecin acquiesce et sort de la pièce.


- Tu le connais d’où ?
- C’est mon gynéco depuis cinq ans. J’ai dû en trouver un autre quand je suis revenue m’installer à Chicago après avoir passé trois ans à Los Angeles. Il est gynécologue-obstétricien.
- Deux en un, t’as bien choisi.
- C’est ce que je me suis dit.


Jay fixe la photo de sa petite fille et Alex sourit en voyant ça.


- Tu te rends comptes que dans quelques mois, quelques semaines, elle sera parmi nous. Alex, on va avoir une petite fille, une autre petite fille.
- C’est incroyable…


Ils s’embrassent tendrement.


- Oui, ça l'est mais...
- Mais ?
- Mais on doit pas la comparer à sa sœur. Jay, promet-moi qu’on ne va jamais la comparer à Cassandra. Ce mini-nous aura sa propre personnalité, ses propres opinions, sa propre vie, ça sera une personne à part entière.
- Je te le promets mais on lui parlera de sa grande sœur quand même ?!
- Bien-sûr.


Jay se lève et fait quelques pas.


- Ça va ?
- Oui.
- T’es sûr ?
- Je vais bien Alex. Je suis un peu ému, c’est tout.
- Il a rien d’autre ?
- Non.
- T’es vraiment sûr ?
- Oui. T’es sortie de desintox, notre bébé va très bien et on est ensemble, je suis le plus heureux des hommes. J’ai tout pour être heureux même si Cassie me manque terriblement, je vais bien. 
- Jay, j’ai pas oublié. Ça risque d’être très dur pour toi ces prochains jours.
- Tu t’en souviens ?
- Oui. Jay, ces derniers semaines n’ont pas été faciles autant pour toi que pour moi mais… Dit-elle en se levant.
- Je vais bien Alex, je t’assure.
- Oui, pour l’instant mais avec l’anniversaire de la mort d'Ellen, tu…
- Je sais, c’est pas la peine de me le rappeler. Lance-t-il d’une voix douce.
- Ce que j’essaye de te dire, c’est que je suis là si t’as besoin de moi. Lance-t-elle en le prenant dans ses bras.
- Heureusement que t’es là.
- Compte sur moi pour rester.


Alex prend sa veste et l’enfile pendant que Jay fixe à nouveau la photo de l’échographie de sa fille à naître.


- On devrait y aller. T’es prêt ?


Aucunes réponses de Jay.


- Jay !!! Jay !!! Whou Whou… Il y a quelqu’un ? Demande-t-elle en claquant des doigts.
- Oui, oui, je t’ai entendu. J’arrive toujours pas à réaliser.
- Et pourtant, c’est bien elle que j’ai dans mon ventre.


Des larmes coulent sur les joues du détective.


- Ça va pas ?
- Si, très bien.
- Pourquoi tu pleures ?
- Ce sont des larmes de joie, je suis tellement heureux, je vais devenir papa pour la deuxième fois et ça, c’est grâce à toi.
- T'y es un peu pour quelque chose.


Il pose ses mains sur les joues de la jeune femme et l’embrasse avec passion.


- Ça, c’est ce que j’appelle un baiser.
- J’en ai d’autres en réserve. Ce soir, on sort pour fêter ça dans ton restaurant préféré.
- Okay et en plus, t’es plutôt sexy en costard.
- C’est naturel chez moi, j’ai la classe.


Alex rit et les deux amoureux sortent... 

Installés dans la voiture, Jay conduit et Alex est sur le siège passager alors que Brooklyn est allongé sur la banquette arrière. Alex regarde, pensive, par la vitre de la voiture.


- À quoi tu penses ?
- À quel point j’aime l’automne, les feuilles qui tombe, les journées fraîches, les couleurs, Halloween… Tout ce qui fait l’automne et après on arrive à ma saison préférée, l’hiver.
- T’es bizarre, faut pas être très net pour aimer l’hiver à Chicago.
- Mais si, c’est bien l’hiver, je serai pratiquement collée à toi pour me réchauffer.
- Enfin de compte, c’est pas si mal le froid.
- Tu vois…


Les deux partenaires continent de parler et de rire. Ils sont à peine à quelques mètres du bureau quand Alex reçoit un message.


- C’est Voight.
- Qu’est-ce qui veut ?
- Un braquage vient d’avoir lieu et il nous veut là-bas.
- C’est où ?
- C’est la Wintrust Bank Streeterville.
- Ça serait pas ta banque ?
- Si mais pas un mot aux autres s’il te plait ?!
- Okay. Répond Jay en faisant demi-tour.


Après un trajet de plusieurs minutes, Jay et Alex arrivent et entrent directement dans la banque avec Brooklyn.


- Brooklyn, tu restes près de moi.


Le trio se dirige vers l’équipe, seule Kim manque à l’appel.


- Tient mais qui voilà !!!! Lance Adam joyeux.
- On est un peu en retard.
- On vous a couvert. Avoue Adam. J'ai dit à Voight que vous avez eu un problème avec Brooklyn.
- Quoi ? Demande Alex.
- Merci mais c'était pas nécessaire. Lance Jay.
- Salut Greg. Dit Alex.
- Salut vous deux.
- Où est Voight ?
- Il arrive.
- Vous pouvez nous faire un résumé de ce qui s’est passé ? Demande Jay.


Ils font part de ce qui s'est passé.


- Enfin !!! Dit Voight. 
- On est en retard, désolé.
- Brooklyn va bien ?
- Il… Il était… Il était un peu groggy ce matin mais là ça… Ça va mieux. Lance Jay hésitant.


Il s’accroupi près de son ami à quatre pattes.


- Pas vrai mon pote ?! Demande-t-il en tendant sa main.


Brooklyn lui répond en mettant sa patte dans sa main. Alex fusil Jay du regard et Voight le remarque.


- Alex, t’as un problème ?
- On peut dire ça… Les gars, c’est gentil de nous avoir couvert mais la prochaine fois que vous inventez une excuse bidon, évitez d’utiliser mon chien, ça serait sympa. Dit-elle sèchement.
- Okay…
- Pourquoi vous êtes en retard ? Demande Voight en croisant ses bras contre sa poitrine.
- On est allé chez le médecin… Pour moi… Avoue Alex.
- Tu vas bien ?
- Oui, je suis en pleine forme. Avoue-t-elle, souriante, en regardant Jay.


Jay lui sourit en retour.


- Tant mieux. Lance Adam en posant son bras sur les épaules de la russe.
- Je suis ravie de savoir que tu t’inquiètes pour moi Adam.
- Ah non, c’est pas ça… Mais qui va me nourrir si t’es plus là ?!


Alex fait semblant d’être vexée ce qui fait rire tout le monde.


- Bon quand vous aurez fini de vous amuser, on pourra se remettre au travail et dis-moi Alex, tu penses que c’est une tenue pour travailler ?
- J’ai pas eu le temps de me changer… Mais promis, dès qu’on sera de retour au bureau, je change ma jupe et mes talons contre un jeans et des baskets.
- Ça serait mieux.


L’équipe parle entre-elle quand Alex aperçoit quelqu’un.


- Oh non, pas lui.
- Tu le connais ?
- Oui.
- C’est qui ? Demande Jay jaloux.
- C’est le directeur de la banque.
- Mademoiselle Valanka, c’est vraiment un réel plaisir de vous revoir.
- Monsieur Gordon, bonjour. Dit Alex en se retournant vers lui.
- Vous êtes venue pour qu’on parle des propositions que je vous ai fait la dernière fois qu’on s’est vu ?
- Pas vraiment, je... 
- J’en ai d’autres à vous faire, on peut aller dans mon bureau si vous avez un instant ?!
- Écoutez, je veux pas être désagréable avec vous alors arrêtez d’insister. Je changerai pas d’avis.
- Vous savez que vos actions en bourses vous ont rapporté une petite fortu…
- Un braquage vient d’avoir lieu ici et…
- Oui, je sais mais si vous avez un instant, nous pourrons parler des avantages que vous pouvez avoir en…
- Stop !!!! Arrêtez, s'il vous plait. Je suis pas ici pour parler de mes finances, je travaille. Je suis dans l’équipe du sergent Voight et s’il nous voit parler d’autre chose que du braquage, je risque d’en avoir pour mon grade alors arrêtez s'il vous plait. 
- Je suis désolé, je pensais que vous étiez ici pour parler de vos comptes bancaires.
- Maintenant, vous voulez bien nous laisser travailler tranquillement… S’il vous plait ?
- Je… Je… Je suis désolé Mademoiselle Valanka.
- Ça ira. Je viendrai un autre jour s'il vous souhaitez vraiment me parler. 
- Ça sera avec plaisir. 


Le directeur de la banque s’éloigne.


- Tu le connais personnellement ?
- Personnellement ? Non. C’est juste que je… Je suis cliente de cette banque depuis des années.
- Elle le dira pas mais Alex est riche.
- Greg arrête !!! Lance Jay.
- Comment ça, elle est riche ?! 
- Elle est très, très, très riche notre petite russe.
- Ah bon !!!
- Oh que oui.
- Tu vaux combien ? Demande Adam curieux. 
- J’ai de l’argent de côté comme vous. Dit Alex gênée. 
- Combien ?
- Allez, dit-le !!!
- Arrêtez !!! Lance Alex.
- Fait pas ta modeste, Combien tu vaux ?
- Je répondrai pas à cette question.
- Alex n’a pas de prix alors arrêtez. Lance Jay. 
- On va finir par le savoir, alors dit-le !!!


Alex lève les yeux au ciel.


- Vous avez interrogé tout le monde ? Demande Alex pour changer de sujet. 
- Non, ce groupe de personne attend qu’on leur pose des questions.
- Je vais aller les voir.


Elle commence à tourner des talons mais Adam la retient.


- T’es riche à quel point ? Demande Adam en criant. 


Elle les regarde un par un.


- Vous pouvez me le demander autant de fois que vous voulez, je répondrai pas.
- Dans les deux cents milles ?
- Non. Répond Greg.
- Cinq cents milles ?
- Non, beaucoup plus et faut rajouter des zéros derrières.
- Greg… Arrête s’il te plait !!!!
- Un million ?
- Non, beaucoup plus.
- Cinq millions ?
- Essaye encore.
- Cent millions ?
- Passez directement au milliard, Alex est multimilliardaire.
- C’est vrai ? Demande le reste de l’équipe à l’exception de Jay.
- Oh que oui, c’est vrai. Répond Greg.
- Arrêtez… Ça suffit !!!! Hurle Alex. On a un braquage qui a eu lieu avec cinq victimes dont deux qui sont mortes allongés sur le sol froid de la banque. On a des criminels à retrouver, on est pas dans un salon de thé pour savoir qui a le plus gros compte en banque, un peu de professionnalisme, c’est trop vous demander ? Lâche-t-elle en criant.
- C’était juste une question, c’est pas une raison de te mettre dans un état pareil.
- Vous êtes au courant que je suis très riche alors maintenant, le sujet est clos.


Elle s’éloigne.


- Greg, combien ?
- Adam, t’es sourd ou quoi ? Qu’est-ce que je viens de dire ?
- Ça m’intrigue.
- Arrête !!!


Alex va interroger les personnes qui attendent avant de pouvoir quitter la banque.


- Alors Greg, dis-nous.
- Si tu leur dis, elle risque de t’en vouloir.
- Ça lui passera.
- Je t’aurai prévenu. Lance Jay avant d’aller rejoindre Alex.
- T’occupe pas de lui.
- On t’écoute.
- Elle vaut dans les sept cent milliards de dollars.
- Whoua !!!!
- Autant.
- Je comprends que Jay sorte avec elle.
- Jay n’est pas comme ça, s’il est avec elle, c’est par amour. Lance Erin. 


L’équipe se remet au travail avant de retourner au bureau. Ils s’installent chacun à leur bureau, à l’exception d’Alex qui va dans les vestiaires pour se changer.


- Alex ? Demande Jay en restant dans l’encadrement de la porte.
- Tu peux entrer, j’ai presque fini.


Il s’approche et voit sa moitié faire ses lacets.


- Ça va ?
- Super. Lance-t-elle avec sarcasme.
- T’es en colère contre moi ?
- Oui, contre toi et Greg. Non mais qu’est-ce qui lui a pris de dire ça à tout le monde ?! J’ai l’impression de revenir au lycée quand on me surnommait la poulette de riche, j’ai toujours détesté ce nom. Je me suis jamais vanté d’avoir beaucoup d’argent devant les autres, jamais et je le ferai jamais… Et en plus, j'étais pas riche à milliard quand on était au lycée. 
- Je sais. Greg voulait amuser la galerie.
- Il aurait pu trouver une autre anecdote, il en a beaucoup à mon sujet et pour l'autodérision, je suis pas la dernière. Dit-elle énervée. C'est pas comme ça que je vais réussir à faire baisser ma tension. 
- Eh, calme-toi… Souviens-toi de ce que le médecin t’a dit.
- Je dois rester zen.
- Exactement…
- Et quand à toi, évite d’utiliser Brooklyn dans tes mensonges.
- Tu m’en veux pour ça ?
- Oui, tu vas peut-être trouver ça puéril…
- Oui, ça l’est.
- Jay, on commence à mentir pour une broutille et après on les enchaîne. On continue à mentir et a ne plus savoir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Qu’Adam me ment, je m’en fiche… Non, je m’en fiche pas mais… Mais, ne te met pas à mentir s’il te plait… J’ai besoin d’avoir totalement confiance en toi.
- Alex, tu sais que tu peux. Dit-il en s’asseyant à côté d’elle.
- Jay, j’essaye de t’expliquer… Qu’Adam invente un prétexte bidon et ment à Voight, c’est son problème… Mais ne fait pas pareil s’il te plait… Reste le Jay droit et honnête que je connaisse. J’ai passé les trois-quarts de ma vie avec des personnes qui n’ont pas arrêté de me mentir, j’ai eu ma dose de ce côté-là. Tu sais que j’ai du mal à faire confiance aux autres et j’ai beaucoup de mal à avaler la trahison d’Erin…
- J’ai compris… Je suis désolé, je pensais pas te faire mal en disant ça…
- Jay, tu es le seul en qui j’ai vraiment et totalement confiance et si un jour, il y a plus cette confiance, je serai pas quoi faire.
- Allez viens… Lance Jay avant de prend Alex dans ses bras.
- Je t’aime quand même.
- Je suis soulagé… Je t’aime aussi.


Les deux amoureux sourient avant de se lever. En se relevant, Alex ressent une petite douleur.


- Ça va ?
- Oui, c’est juste une douleur.
- Alex !!! Tu viens de me faire tout un speech sur la confiance.
- Je t’assure, c’est juste une petite douleur, probablement un coup de pied…
- Je t’emmène aux urgences.
- Jay, on va pas aller engorger les urgences pour rien et je te promets que si ça se reproduit plusieurs fois, je fonce aux urgences.
- T’es vraiment bornée.
- Ça fait partie de mon charme.
- T’es sûr que ça va ?
- On va bien toutes les deux. Répond Alex avant d’embrasser tendrement Jay.


Ils sortent des vestiaires et vont rejoindre les autres.

Le tableau est rempli de photo des victimes avec leur nom inscrit en dessous de chacune d’elles. Chacun fait par de son avis et de ses opinons. L’équipe à bien avancé sur leur affaire alors que la journée se termine…

Alex est assise à son bureau à attendre Jay qui parle avec Voight quand Mouse approche d’elle.


- Alex.
- Greg… Qu’est-ce que tu veux ?
- Écoute, pour ce qui s’est passé à la banque ce matin, je suis désolé et… Et…
- Et ?
- Et Jay m’a parlé. Je suis vraiment désolé de t’avoir blessé.
- Greg, pourquoi tu leur as dit ?
- Je sais pas, c’est sorti tout seul, c’était pas intentionnel, je t’assure… Et ils auraient fini par l’apprendre.
- Surement mais pas de cette façon. Comment t’aurais réagi si je leur parlais d’un sujet que tu veux pas qu’on aborde ?
- Mal, je suppose.


Les deux amis se regardent et Alex lève les sourcils.


- Ça va, j’ai compris. Tu me pardonnes ?
- Non, pas aujourd’hui, je le ferai demain. Lance-t-elle en souriant.
- Allez, viens dans mes bras pour un câlin de réconciliation. Dit Mouse en tendant ses bras.


Alex se lève et prend Mouse dans ses bras... 

Jay sort du bureau de Voight et voit Alex, les pieds sur son bureau, qui l’attend.


- Enfin !!! Vous en aviez des choses à vous dire.
- Il voulait s’assurer que j’allais bien.
- Et qu’est-ce que tu lui as répondu ?
- Que je vais mieux depuis que tu es revenue.


Il l’embrasse tendrement.


- Notre réservation nous attend.
- Et c’est toi qui me dit ça ?! Ça fait plus de vingt minutes qu’on t’attend. Dit-elle en désignant Brooklyn.
- J’aime me faire désirer.
- J’ai remarqué. Encore cinq minutes à attendre et il aurait commencé sa nuit ici.
- D’accord… D’accord… Allez viens Brooklyn, on rentre à la maison.


Le trio quitte le bâtiment et rentre chez lui... 

Après avoir changé de vêtements, les deux amoureux vont dîner dans le restaurant préféré de la jeune femme, un restaurant italien.


- T’as eu une excellente idée.
- Mes idées sont toujours géniales.
- C’est vrai, j’avais oublié.
- J'aimerai porter un toast. Dit Jay en prenant son verre de vin.
- En l’honneur de qui ?
- Nous…
- D’accord. Répond Alex en attrapant. D’habitude, on porte un toast avec autre chose que de l’eau mais on s’en fiche.
- À nous mon cœur et à toutes les belles choses qui vont nous arriver…
- À nous mon ange et à une vie remplie de bonheur et d’amour…


Ils trinquent, avalent une gorgée de leur verre et s’embrassent.


- Je t’aime Alexandra Valanka.
- Je t’aime Jay Halstead.


Une personne vient leur apporter leur assiette, ils savourent leur repas en parlant et en riant de tout et de rien. La chanson « Perfect » d’Ed Sheeran se fait entendre.


- Tu m’accordes cette danse ?
- Celle-ci et toutes les autres.


Jay prend Alex par la main et ils font quelques pas. Le couple se laisse bercer par la musique et apprécie ces moments en amoureux où ils sont, dans une bulle, coupés du monde, heureux et amoureux… 


diana62800  (07.10.2019 à 01:14)
Message édité : 06.01.2021 à 21:32

Jay et Alex sont dans la cuisine en train de boire un café. Alors que le détective est déjà prêt et habillé, la russe est toujours en pyjama.


- Greg, dépêche-toi. Crie-t-elle.
- Je sors dans deux minutes. Répond Mouse assez fort pour qu’on l’entend.
- Tu m’as déjà dit ça il y a un quart d’heure Greg. Avoue-t-elle. Il est pire que moi, il est même pire que toi. Nan mais qu’est-ce qui fait là-dedans ?!
- Y a pas que les femmes qui aiment prendre leur temps le matin…
- C’est pour ça qu’on se prépare en même temps tous les deux… Lance Alex avec un grand sourire. Sauf en ce moment…
- Greg est notre meilleur ami.
- Je sais, j’ai jamais dit le contraire Jay. Il faudrait qu’on installe une deuxième salle de bain, qu’est-ce que tu en dis ?
- D’accord mais où on l’installe ?
- C’est une bonne question… J’en ai aucune idée.


Le portable d’Alex sonne, elle le prend et décroche.


- Allo !!! Allo !!! Allo !!!


Aucune réponse.


- Allo !!! Il y a quelqu’un ? Allo !!! Allo !!!


Elle raccroche.


- C’était qui ?
- Aucune idée mais je vais pas m’en faire pour ça.


Elle se lève et s’approche de Jay, elle place ses bras autour de la taille de son détective et l’embrasse tendrement.


- C’était pourquoi ?
- Parce que je t’aime et pour te remercier pour hier soir. J’ai passé une magnifique soirée.
- Je suis sûr que t’as été impressionné par mes pas de danse ?
- Oh t’imagines pas à quel point je l’ai été, tu m’avais caché tes talents de danseur ?!
- C’est pour garder mon côté mystérieux. Je suis un homme plein de mystère.
- Et bien t’as de la chance parce que j’aime les beaux bruns mystérieux.


Ils se sourient quand le portable de Jay sonne, il le prend et l’éteint quand il voit le nom qui s’affiche.


- Jay, tu devrais…
- Alex, non, s’il te plait... J’ai pas envie de lui parler… Surtout pas en ce moment.
- Dis-lui une bonne fois pour toute, tout ce que tu lui reproches.
- Je serai même pas par quoi commencer.
- Fait une liste, comme ça, tu seras sûr de rien oublier.
- Peut-être… Je sais pas… Je sais pas Alex.
- Si tu sais Jay mais t’arrives pas à dépasser ta rancœur envers ton père.
- Et c’est toi qui me dis ça ? Demande-t-il surpris.
- J’ai pas de rancœur envers Vladimir, je le hais, je le maudis… Il peut lui arriver n’importe quoi, je m’en moque complètement mais s’il arrive quelque chose à ton père, ce que je souhaite pas, ça te fera quelque chose même si tu refuses de l’admettre. Tu aimes ton père Jay et lui aussi t’aime.
- J’aimerai te croire Alex… J’aimerai vraiment te croire.


Greg sort de la salle de bain et reste en dehors du champs de vision du couple pour écouter leur conversation.


- Ton père t’aime énormément et il est très fier de toi Jay mais il ne sait pas comment te le dire.
- Tu as tort… Tu veux bien changer de sujet s’il te plait ? Demande Jay très ému.
- Jay, écoute… Si tu veux, je peux aller parler à ton père et essayer de…
- Non !!! Fait pas ça s’il te plait…
- D’accord.
- Je suis sérieux Alex.
- J'ai compris.
- Tu me promets que t’iras pas le voir ?
- C’est promis. Je vais te dire, on va éviter de parler de ton père et du machin-truc qui me sert de géniteur.
- C’est une très bonne idée.
- Mais si ton père…
- Alex !!!
- Attends, laisse-moi finir. Si ton père et moi, on se croise par hasard, je peux quand même lui dire bonjour ou ça aussi tu veux pas ?
- Je suis quand même pas un sauvage.
- C’est rassurant. Dit-elle en lui souriant.


Ils s’embrassent tendrement. Mouse approche en toussant.


- Enfin !!! Lance Alex en s’écartant des bras de Jay.
- La place est libre, tu peux y aller.


Alex se dirige vers la salle de bain.


- Et dépêche-toi, on part dans vingt trois minutes. Lâche Mouse en souriant.
- Je préfère ne pas répondre, je risque d’être très grossière envers toi Greg.
- Moi aussi, je t’adore Alex.


Alors qu’Alex se prépare, les deux amis parlent entre hommes, le portable de Jay sonne mais il refuse de répondre…

Les trois amis et Brooklyn sont installés dans la voiture.


- Oh non, j’ai oublié mon portable. Je vais le chercher, j’en ai pas pour longtemps.


Alex descend de la voiture et remonte chez elle. La jeune femme prend son portable qui est posé sur son bureau et le met dans la poche de son jeans quand elle voit l’enveloppe avec le nom « Erin » inscrit dessus et dans laquelle se trouve la lettre de recommandation qu’elle a écrite pour elle. Elle la prend à deux mains et s’apprête à la déchirer mais ne le fait pas, elle la glisse dans sa veste avec une boule dans le ventre. Elle sort de son appartement et remonte dans sa voiture du côté conducteur pour prendre la route en direction du bureau.


- Ça va, j’ai pas été trop longue ?
- Encore deux minutes et j’en connais un qui aurait fait venir le SWAT. Avoue Mouse en rigolant.
- Jay, t’es pas possible.
- Quoi ? C’est un crime que je m’inquiète pour toi ?!
- Non mais je vais bien.
- Je…
- Tu ?
- Non, rien…


Jay a le visage fermé et Alex le remarque mais préfère ne rien dire.


- Greg, il faut qu’on parle.
- Et de quoi ?
- De toi et du temps que tu mets le matin. Nan mais c’est dingue qu’il te faut autant de temps.
- J’aime prendre mon temps.
- Ouais merci, on avait remarqué. Je te propose une chose, Jay et moi, on se prépare avant toi à partir de demain, qu’est-ce que t’en dis ?
- Ça me va.
- Tant mieux et de toute façon, je t’aurai pas laissé le choix.


Jay sourit en les écoutant parler.


- Brooklyn va bien ?
- Très bien, il est carrément allongé sur moi.
- Vaut mieux ça plutôt qu’il te grogne dessus et qu’il montre des dents. Le jour où ça arrive, un conseil, fais toi tout petit.
- Merci du conseil, je vais tâcher de m’en souvenir.


Le portable de Jay sonne à nouveau mais il refuse de répondre en voyant le nom de son père sur l’écran. Alex le regarde, inquiète, du coin de l’œil, elle lui prend la main qu’il sert en passant doucement son pouce sur les doigts de sa partenaire.

Ils passent la grille et montent tous les quatre les quelques marches qui les conduit à l’étage. Après avoir déposé ses affaires dans son casier, Alex rejoint les autres mais s’arrête dans le couloir avec l’enveloppe qu’elle tâtonne du bout des doigts. Elle pousse un soupir avant de reprend sa route et dépose l’enveloppe sur le bureau d’Erin.


- Qu’est-ce que c’est ?
- Je tiens toujours mes engagements. Lâche sèchement Alex.


Erin prend l’enveloppe, l’ouvre et la lit rapidement.


- Merci Alex, merci beaucoup. T’es un ange.
- Je dirai plutôt une bonne poire.
- C’est pas vrai, dis pas ça. Je te remercie.


Erin s’approche d’Alex pour la prend dans ses bras pour la remercier.


- Faut pas trop m’en demander non plus. Dit Alex en repoussant Erin.
- Désolée.
- C’est la dernière chose que je fais pour toi. Dit-elle en s’éloignant d’Erin.


Alex s’approche de son bureau et Jay revient avec deux cafés dans ses mains.


- Tiens, c’est pour toi.
- Merci.


Elle l’embrasse sur la joue.


- Ça va ? Demande Jay.
- Oui Jay, ça va.


Alex ressent une petite douleur dans le ventre.


- Qu’est-ce que qu’il y a ?
- Jay arrête de t’inquiéter comme ça, je vais bien, c’est juste un coup de pied. Notre petite fille sera soit catcheuse ou soit footballeuse avec les coups qu’elle me donne.
- C’est le moyen qu’elle a trouvé pour montrer qu’elle est là.
- Je crois aussi. Donne ta main.


Jay pose sa main sur le ventre d’Alex et un sourire se forme sur leur visage.


- Vous avez du nouveau sur notre affaire. Lance Voight en ramenant toute son équipe à la réalité.
- J’ai appelé le chef de nos trois amis… Commence à dire Alex en désignant les photos sur le tableau. Et il m’a dit qu’ils étaient avec lui au moment du braquage.
- Il en est sûr ?
- Oui, absolument sûr. Je l’ai menacé de venir avec du renfort prêt à défoncer quelques portes et à embarquer quelques-uns de ses hommes.
- Ce qui veut dire que c’est pas eux.
- Retour au point de départ.
- L’un des témoins qui se trouvait dans la banque m’a dit qu’il avait remarqué que l’un des braqueurs avait un tatouage sur son bras, il s’agit d’un membre des G Park Lord. Dit Erin en épinglant une photo du tatouage sur le tableau.
- Un des pires gangs de la ville.
- Ils font rarement la causette avec nous.


Chaque agent fait part des informations qu’il a en sa possession. Pendant qu’ils partagent leurs informations, le téléphone d’Erin sonne.


- Un autre braquage vient d’avoir lieu dans une autre banque, même mode opératoire.
- Okay, on y va.


Ils attrapent tous leurs vestes et sortent du bâtiment...

Quelques heures plus tard, l’équipe fait le point sur l’affaire avec les nouvelles informations qu'ils ont. Jay et Alex arrivent après être passé à l’hôpital pour parler aux victimes du premier braquage.


- Alors ? Demande Voight en voyant le couple arriver vers lui.
- Ils disent la même chose que les autres : Ça c’est passé très vite, il y a avait trois personnes cagoulés et armés. Avoue Jay.
- Et ils ont vu un tatouage ?
- Ils n’ont pas vu de signe distinctifs, rien… Mais j’ai un de mes indics qui m’a dit que trois types, complètement débiles, ce sont ses mots pas les miens, se vantent d’avoir braqué deux banques aujourd’hui et qu’on pourrait les trouver dans un bar. Annonce Alex.
- Quel bar ?
- Je vais lui demander. Lance-t-elle en tapotant sur son portable.
- Et pour ce qui est du tatouage ?
- J’en sais rien.
- Je sais ce que j’ai entendu.
- J’ai jamais dit le contraire.
- Alex, je fais correctement mon travail.
- Je sais, c’est plutôt dans tes rapports avec tes collègues que t’as beaucoup de mal.
- Je croyais que c’était derrière nous tout ça.
- Non mais attends, tu plaisantes j’espère ?
- Non.
- Erin, j’arrive à peine à te regarder en face quand je te vois et je me retiens de pas t’envoyer à l’hôpital mais faire ça, ça serait te donner de l’importance et je refuse de faire ça.
- Et ce que tu m’as donné ce matin ?
- Erin, t’as beau être une amie minable, je dois reconnaître que t’es un bon flic et je tiens toujours mes promesses.
- Alex, je…
- Non, ne finit pas ta phrase.


Son portable vibre.


- C’est bon, j’ai l’adresse.
- Okay, on y va tous sauf toi Alex, tu restes ici.
- Quoi ? Mais pourquoi ?
- T’es enceinte au cas où tu l’aurais oublié.
- Hank, je suis enceinte, pas malade, ni mourante. Laisse-moi faire mon boulot correctement.
- Non, je prendrai pas ce risque.
- Hank !!!
- C’est non Alex. Tu bouges pas d’ici.
- Okay !!! Finit-elle par répondre dépitée.


Ils sont tous en bas où Voight donne ses instructions.


- Tu lui as quand même donné sa foutu lettre ?
- Oui.
- Là, il faut que tu m’expliques.
- Je lui ai promis de lui donner cette lettre et c’était bien avant que j’apprenne tout ce qu’elle a fait.
- Alex, arrête d’être aussi gentil, surtout avec elle. Lance Jay en désignant Erin.
- Je veux pas changer qui je suis Jay.
- Ça je comprends mais pourquoi tu n’as pas déchiré cette lettre ?
- Faire ça, c'est faire ce qu'elle m'a fait pendant des moi et ça, je veux pas.
- Okay.
- Tu devrais y aller, ils t’attendent. Je t’ai envoyé la photo de mon indic et dis-lui que tu viens de ma part.


Elle lui chuchote quelque chose à l’oreille.


- Dit-lui ce que je viens de te dire.
- Pourquoi ?
- Il est très méfiant avec les personnes qui connait pas.
- D’accord.
- Fait très attention à toi, promis ?
- Je te le promets.
- Et prends Brooklyn avec toi, si y a un problème, il te le dira.
- Et quand à toi, reste calme. Le stress, c’est pas mon pour vous deux.
- Je le sais mais par moment, c’est pas évident de rester calme.


Le portable de Jay sonne encore et comme à son habitude, il ne répond pas.


- Jay, tu… Sois très prudent, je veux que tu reviennes en vie et en un seul morceau.


Il lui répond par un clin d’œil et l’embrasse. Ils montent en voiture et quittent les lieux sous les regards de Mouse et Alex.


diana62800  (13.10.2019 à 23:42)
Message édité : 06.01.2021 à 21:56

L’équipe vient de partir et Mouse et Alex retournent à l’étage.


- Un café ?
- Ouais, je veux bien.
- Je reviens. Dit la jeune femme en s’éloignant.


Mouse s’installe au bureau d’Adam. Alex sert du café dans deux tasses quand elle ressent une douleur dans le ventre.


- Arrête de me donner des coups aussi fort s’il te plait !!!! Lance-t-elle en caressant doucement son ventre.


Elle prend appui quelques secondes contre l’évier qui est en face d’elle, elle inspire et expire profondément plusieurs fois jusqu’à ce que la douleur disparaisse. Elle attrape les deux tasses et retourne voir Mouse.


- Et voilà pour toi, sucré et avec du lait. Dit Alex en lui donnant sa tasse.
- Quelle mémoire !!! Lance Mouse en la prenant.
- J’ai aucun mérite, je prends le mien de la même manière.


Elle s’assoit sur sa chaise juste à côté de Mouse.


- Alors dis-moi…
- Quoi ?
- Toi et Kate, ça se passe toujours aussi bien ?
- Je dirai même que tout se passe à merveille. Je suis tellement bien avec elle.
- Tant mieux, je contente pour vous deux.
- Merci Alex.
- Et votre petit bout de chou ?
- Il grandi bien et…


Il lui chuchote quelque chose à l’oreille.


- C’est vrai ?!


Mouse hoche positivement la tête.


- Félicitation Greg. Lance Alex en le prenant dans ses bras.
- Merci… Tu te rends compte que je vais devenir papa. Dit-il en s’écartant doucement de la russe.
- Tu vas être un super papa.
- Kate et moi, on avait pensé à toi pour être la marraine.
- À moi ? Demande-t-elle surprise.
- Oui, tu serais d’accord ?
- Avec plaisir. Je vais vous la gâter cette petite, t'as pas idée. 
- Pas trop non plus. 


Ils se prennent à nouveau dans les bras de l’autre.


- Aie !!!
- Désolé, je voulais pas te faire mal. Dit-il en s’écartant de la jeune femme.
- Ne t’inquiète pas, c’est pas toi, c’est ma petite fille.
- Tu vas avoir une fille ?
- Oui, je vais… Enfin, je veux dire Jay et moi, on va avoir une autre petite fille qui remu beaucoup.
- Et c’est normal ? Demande Mouse inquiet.
- Oui, c’est comme quand nous, on bouge toute la journée. Pour elle, c’est pareil sauf que je suis la seule à la sentir. Encore un autre coup de pied.


Alex prend la main de Mouse et la pose sur son ventre.


- C’est elle qui remue comme ça ?
- Oui.
- Ça fait bizarre. On dirait que t’as un alien dans ton ventre.
- C’est exactement ce que je dis à Jay.
- Et qu’est-ce qu’il dit de ça ?
- Pour lui, je devrai aller aux urgences à chaque fois qu’elle bouge.
- Il s’inquiète, il prend soins de toi.
- Je sais…
- Faut pas lui en vouloir.


Alex lui sourit.


- Il a peur…
- Pourtant, j’essaye de le rassurer comme je peux mais par moment, j’ai l’impression que c’est pas assez.
- Il t’aime faut pas chercher ailleurs.
- Moi aussi, je l’aime.


Elle avale une gorgée de son café.


- Et les travaux dans ton immeuble se terminent quand ?
- Normalement dans trois mois. Je vous dérange, c’est ça ?
- Non, bien-sûr que non Greg mais soit un peu plus rapide le matin, c’est tout ce que je te demande.
- Okay.


Les deux amis continuent de parler quand des pas se font entendre, c’est Platt avec un homme.


- Alex.
- Oui sergent. Lance-t-elle à Platt. Elle doit être malade, elle m’appelle jamais Alex. Murmure-t-elle à Mouse.


Mouse lui sourit.


- Cette personne veut vous voir. Avoue Platt en désignant l’homme qui l’accompagne.
- Misha ? Demande-t-elle étonnée.


Platt s’éloigne et redescend.


- Misha !!!


Alex s’approche de Misha et le prend dans ses bras.


- Privet Alexandra. Kak moya lyubimaya plemyannitsa *?
- Ochen' khorosho **.


Mouse fait semblant de tousser.


- Alex !!!!
- Oh oui, désolée. Dit-elle en s’écartant. Greg, je te présente mon oncle Misha et Misha, voici Greg.


Les deux hommes se serrent la main.


- Alexandra m’a beaucoup parler de vous. Avoue Misha avec un fort accent russe.
- Ah, c’est vous son oncle préféré.
- Oui, c’est moi.
- C’est normal, t’es le meilleur des oncles.
- Et à ce que je vois, un nouveau membre va venir à grandir la famille Valanka.
- Ça, je crois pas. Il m’a renié du clan et de la famille.
- Il a pas changé d’avis.
- Non et comment tu le sais ?
- Jay me l’a dit quand il m’a téléphoné. Je suis impatient de faire enfin sa connaissance, depuis le temps que j'entends parler de lui. 
- Tu verras, c’est un homme extraordinaire. Jay est parfait, il arrive à me supporter au quotidien.
- Je vais lui faire passer mon petit test d’oncle protecteur.
- C’est quoi ce test ?
- Une poignée de main façon russe.
- Me l’abîme pas s’il te plait.
- Promis.
- Misha, je suis vraiment très contente de te voir mais qu’est-ce que tu fais ici ?
- Il faut que je te parle.
- Tu sais qu’il y a un moyen très simple pour parler à quelqu’un sans traverser la moitié de la terre et ça s’appelle le téléphone.
- Je sais mais je pouvais pas te dire ça par téléphone. Excusez-nous Greg mais vous pouvez nous laisser seul ?
- Bien-sûr.
- Non, tu peux parler devant lui.
- D’accord mais tu ferais mieux de t’asseoir avant.
- Non, ça ira. Vas-y, dis-moi.
- Alexandra, assis toi s’il te plait.


Alex s’assoit et son oncle se place en face d'elle. Il pousse un soupir comme pour se donner du courage.


- J’ai retrouver Sergei.
- C’est génial, il est où ? Dit-elle toute contente. 
- Je suis désolé mais Sergei est mort, il est mort Alexandra.
- Quoi ? Non, non, non, non… Lance-t-elle les yeux humides.
- Il est mort.


Greg pose sa main sur l’épaule d’Alex et Misha continue de lui parler mais seule la phrase "Sergei est mort" tourne en boucle dans sa tête.

L’équipe arrive devant le bar où les trois types, qui auraient braqué les banques, se trouvent. Jay descend de sa voiture et entre dans le bar avec Adam.


- C’est lui. Dit Jay en regardant un jeune assis tout seul à une table.
- T’es sûr ?
- Oui.


Ils s’approchent et s’installent en face de l’indic d’Alex.


- Hola amigo, la pluie est toujours rayonnante…
- Mais qu’est-ce que tu racontes ? Demande Adam.
- … et l’herbe fleurie toujours en hiver.


Adam regarde Jay avec étonnement.


- Toi, tu dois être Jay ?
- Ouais et lui, c’est Adam.
- Salut les gars, moi, c’est Cal.
- D’où tu sors ça ? Demande Adam à Jay.
- Alex et moi, on a un code qu’on utilise. Avoue Cal. 
- Okay.
- Vous prenez une bière ?
- On est en service.
- Et bien, vous êtes dans un bar, assit à une table sans rien boire… Ça va paraître bizarre.


Ils hochement la tête.


- Gavin, deux autres bières. Crie Cal. Alex va bien ?
- Ça dépend des moments, il y a des jours avec et des jours sans.
- Ils sont où ? Demande Adam avec impatience.
- Eh, on se détend. C’est un nerveux ?!
- Il a pas eu sa dose de pâtisseries aujourd'hui. Lance Jay.
- Ah, les fameux cookies d’Alex. Dit Cal avec un grand sourire.
- Au noix de pécan, à la pistache et ceux aux amandes, un délice.


Une personne vient leur apporter leur bière, les deux agents avalent une gorgée. Le reste de l’équipe attend dans les voitures prêt à agir au moindre problème.


- Vous voyez les trois types à la table du fond ?


Jay et Adam hochent la tête après avoir regardé rapidement et discrètement le trio.


- C’est eux les types qui se vantent. Lance Cal. 
- Ils sont armés ?
- J’en sais rien.
- Est-ce que l’un d’entre eux a un tatouage ?
- Oui, c’est une sorte de couronne.


Jay et Adam continuent de parler avec Cal pendant une bonne heure en surveillant du coin de l’œil la table des braqueurs avant que Voight ordonne à ses hommes d’agir. Ils sortent des voitures avec leur armes à la main.

L’équipe surgit par surprise dans le bar et une bagarre éclate. Deux des braqueurs sont arrêtés mais le troisième réussi à prendre la fuite. Jay, Adam et Brooklyn lui courent après à travers les allées, les petites rues et les jardins des habitants. Au bout d’un moment, Brooklyn saute sur le braqueur qui a pris la fuite et lui grogne dessus.


- Dites à votre clébard de me lâcher.
- Demande lui gentiment. Lance Jay en souriant.
- Dégage sac à puce.


Brooklyn lui montre ses dents.


- Excuse-toi.
- Va te faire voir sale flic.
- Brooklyn, tu peux le faire, vas-y.
- Qu’est-ce qu’il va lui faire ? Demande Adam.
- Tu va voir, c’est Alex qui lui a appris ça.


Brooklyn s’installe sur le braqueur, colle son museau contre son visage et lui grogne méchamment dessus.


- D’accord, d’accord… Dit-il terrifié. Je me rend… Je me rend mais dites à votre clébard de dégager.
- C’est bon Brooklyn, tu peux le laisser, je crois qu’il a compris.


Brooklyn s’approche de Jay et ce dernier s’accroupi à sa hauteur.


- Bien joué mon pote.


Adam le relève et lui passe les menottes. Ils retrouvent le reste de l’équipe.


- Whoua, vous avez pas été tendre avec lui !
- Lui non plus, je sens que je vais avoir un beau bleu. Dit Adam en râlant.
- Ça te donnera du charme. Lance Erin en riant.
- Et le flic !!! Lance l’un des trois hommes.
- Quoi ? Demande Voight. T’as quelques choses à me dire ?
- Ouais, c’est nous, on a braqué ces banques, on a plumé ces riches… Il y en a même qui ont fait dans leur froques tellement ils ont eu la trouille.
- Et ce tatouage, c’est quoi ? Demande Erin en relevant la manche de la veste de l’un d’entre eux.
- On va faire partie de G Park Lord, c’était notre rite d’initiation
- Vous croyez que braquer des banques va vous aider à entrer dans ce gang ?
- Ouais mon frère.
- Oh bordel, ils sont encore plus crétin que je le pensais.


Les trois sont emmenés au district. Les agents restent pour parler aux personnes qui se trouvent dans le bar et leur poser des questions.

La nuit est tombé quand l’équipe revient au bureau quelques heures plus tard. Mouse les attend inquiet, au sous-sol, avec les mains dans les poches. Ils sortent des voitures et entrent.


- Vous les avez eu ? Demande Mouse.
- Ouais et ils ont même avoué.
- Je veux bien des affaires qui se ressoudent aussi vite.
- T’es pas le seul.
- Jay, il faut que je te parle. Lance Mouse.
- Je t’écoute.
- Voilà, je…
- Où est Alex ?
- Je sais pas.
- Comment ça, tu sais pas ?
- Je sais pas où elle est. Misha est venu et il lui a annoncé que son frère Sergei est mort.
- Quoi ?
- Son frère est mort.
- C’est pas vrai.
- Jay, il faut que tu la retrouves, t’es le seul qui la connait par cœur et qui peut l’empêcher de faire une connerie.
- T’as essayé de la localiser avec son portable.
- Elle l’a laissé ici. Dit Mouse en sortant le portable de la jeune femme de sa poche.
- Patron, je…
- Ouais, vas-y.


Jay s’éloigne.


- Jay !!!!
- Quoi ?
- Elle a prit son arme avec elle et elle était vraiment en colère et folle de rage.


L’équipe retourne à l’étage pendant que Jay remonte dans sa voiture pour aller chercher Alex.

Après un trajet de plusieurs minutes, Jay retrouve facilement sa fiancée. Elle est assise sur un banc en train de fixer un grand immeuble avec son arme à la main.


- Alex !!! Alex !!!
- Jay, qu’est-ce que tu fais là ?
- Je suis là pour éviter que tu fasses une bêtise. Dit-il en s’installant à ses côtés.
- Rentre à la maison s’il te plait.
- On va rentrer tous les deux.
- Non, il l’a tué, cet enfoiré a tué mon frère… Mon petit frère…
- Je sais, Greg me l’a dit.
- Il faut qu’il paye.
- Il va payer mais pour l’instant, j’aimerai que tu me donnes ton arme. Dit-il d’une voix douce en posant sa main sur l’arme de la jeune femme.
- Il va s’en sortir comme toujours. J’avais réussi à monter un dossier solide contre lui, des personnes avaient accepté de témoigner contre lui…
- Tu vois, tout s’arrange.
- Non, il les a retrouvé et les a fait tuer… Et tout ce que j’avais contre lui... Tout s’est envolé, j’ai plus rien pour le faire condamner.
- Et tu te dis que tuer Vladimir est le meilleure solution ?
- Oui et au moins il fera plus de mal à personne.
- Alex, tu feras pas ça !!!
- Sergei avait à peine dix huit ans… dix huit ans Jay. C’est autre victime du parrain et une personne doit y mettre un terme.
- Et c’est toi cette personne ?
- T’as tout compris.
- Et qu’est-ce que tu vas faire ? Entrer, l’abattre de sans froid, ressortir et reprendre ta vie comme si de rien n'était. C’est ça ton plan ?
- Y a pas à dire, tu me connais par cœur. Jay va-t’en s’il te plait.
- Alex, donne-moi ton arme !!!!
- Non.
- M’oblige pas à te la prendre de force.
- Vas-y mais tu vas me forcer à te botter les fesses.
- Alex, je te reconnais pas.
- Tout ce qui arrive est de sa faute. Dit-elle en se levant. Je t’aime Jay et je t’aimerai toujours.


Elle s’éloigne. Jay se lève à son tour et la retient par le bras après qu’ils aient traversé la rue et qu'ils se retrouvent devant l’immeuble.


- Tu peux pas faire ça !!!! Alex regarde-moi. Regarde-moi s’il te plait. Lance-t-il en posant ses mains sur les joues de la jeune femme.


Alex le regarde avec les larmes aux yeux. Son regard est rempli de colère, de rage mais aussi de tristesse et de peur.


- Je t'aime Alex et je te laisserai pas faire. T’es pas comme lui, tu vaux bien mieux que ça… Tu dis toujours que tu veux pas lui ressembler et que tu n’as rien de commun avec lui mais si tu entres et que tu le tues, tu seras exactement comme lui. Je te connais Alex, t'es une personne qui a un bon cœur et qui voit le bon chez tout le monde, t’es une personne extraordinaire, fabuleuse, incroyable... Et je pourrai continuer tellement la liste est longue alors, je t’en prie mon cœur, ne fait pas ça.
- T’as oublié ce qu’il t’a fait quand on était adolescent ?
- Alex…
- T’as failli te faire violer par une pétasse qu’il avait engagé…
- Mais c’est pas arrivé.
- Parce que je suis arrivée à temps, si j’étais arrivé cinq minutes plus tard, t’aurais pas le même discours.
- Je sais ce qu’il t’a fait, je sais ce qu’il m’a fait, je m’en souviens très bien mais…
- Mais rien Jay, faut qu’une personne lui montre qu’il peut pas s’en sortir aussi facilement.
- Tu veux vraiment finir tes jours derrière les barreaux ? Tu veux vraiment que notre petite fille naisse en prison ? Tu veux rater les premières fois de notre fille ?! Tu veux pas la voir grandir et s’épanouir avec moi ? Tu veux réellement rater tout ça ? Alex, tu le veux vraiment ? 


Alex, toujours en larmes, bouge sa tête de gauche à droite.


- Donne-moi ton arme mon cœur, s’il te plait !!! Alex, je t’en prie, oublie ton idée de vengeance et donne-moi ton arme. Ne gâche pas tout ce qu’on a déjà construit… Donne moi ton arme !!!


Alex tend son arme vers son partenaire et Jay la récupère. Il la prend dans ses bras et lui caresse doucement le dos.


- Ça va s’arranger… Ça va s’arranger, je te le promets.
- Je suis désolée Jay… Je suis désolée…
- C’est rien, je suis là… Je suis là mon cœur…


Jay continue de lui dire les paroles réconfortantes pendant un moment avant qu'ils rentrent.

Durant le trajet, qui les ramène chez eux, Alex n’a pas ouvert la bouche et Jay a téléphoné à Mouse pour lui demander de ramener Brooklyn quand il rentera. 



* Bonjour Alexandra. Comment va ma nièce préférée ?
** Très bien.


diana62800  (20.10.2019 à 18:30)
Message édité : 07.01.2021 à 00:41

Assis par terre, le dos appuyé contre le mur et les genoux contre sa poitrine avec ses bras posés dessus, Jay regarde, d’un air très inquiet, Alex dormir.

Durant le trajet pour retourner chez eux, la jeune femme n’a pas ouvert la bouche malgré le fait que Jay a bien essayé de la faire parler pour qu’elle lui dise tout ce qu’elle a sur le cœur, mais la voir comme ça, c’est ce qui inquiète beaucoup Jay. Il se lève, prend la couverture qui se trouve au pied du lit et la pose délicatement sur sa fiancée.


- Je suis vraiment désolé pour tout ce que tu traverses en ce moment mais je sais que tu es forte et courageuse, tu vas surmonter tout ça… On surmontera tout ça ensemble… Toi et moi, comme toujours… Je te le promets… Dit-il à voix basse tout en caressant son visage.


Il l’embrasse tendrement sur la joue avant de sortir de la chambre et c’est à ce moment précis que Mouse rentre accompagné de Brooklyn. Les deux hommes s’installent sur le canapé avec une bière à la main et Jay raconte à Mouse ce qui s’est passé avec Alex…

Alors que Mouse est dans la salle de bain, Jay et Alex sont dans la cuisine, assis l’un à côté de l’autre. La jeune femme, qui a à peine dit deux mots depuis qu’elle est réveillée, tapote sa tasse nerveusement et a pratiquement son nez plongé dedans.


- Tu risques de te noyer dans ta tasse.
- Quoi ?
- Alex, parle-moi s’il te plait. C’est pas dans tes habitudes de rester silencieuse avec moi.
- Jay, je… Je suis désolée. Je suis vraiment désolée.
- T’es désolée de quoi ?
- Pour mon comportement d’hier. J’ai… Tu m’as empêché de finir mes jours derrière les barreaux.
- Eh, n’y pense plus d’accord ?!
- Je peux pas, ça tourne en boucle dans ma tête. J’arrête pas de me dire que j’aurai dû aller moi-même en Russie pour aller le chercher. Mon petit frère avait besoin de moi et je l’ai laissé tomber.
- Mais ça va pas de dire ça, retire-toi ça de la tête. Alex, t’as fait tout ce que t’as pu pour le retrouver.
- C’était pas assez la preuve. Lance-t-elle sèchement. Excuse-moi Jay, je suis à cran. C’est pas après toi que j’en ai mais après…
- Vladimir ?
- Oui, je le hais tellement, je crois que j’ai jamais autant détesté quelqu’un comme je peux le haïr…
- T’oublies Dean et Igor ?
- Je pense qu’on peut les mettre dans le même panier, ils sont aussi pourri l’un que l’autre. Il y a en un qui ordonne et les deux autres sont pareils… Et je m’en veux aussi de…
- C’est pas ta faute Alex alors arrête de t’en vouloir. Lance Jay en posant délicatement sa main sur celle de sa partenaire.
- J’y arrive pas. Je me dit qu’il y a beaucoup de chose que j’aurai pu faire mais que j’ai pas fait, Sergei est mort à cause de moi Jay et je dois vivre avec ça…
- Mon cœur... 


Alex se lève et fait quelques pas, Jay fait pareil. Il se place derrière la jeune femme et la prend par la taille.


- C’est faux Alex et tu le sais. Tu n’as pas tué ton frère.
- Pourquoi je me sens coupable dans ce cas ?
- Parce que t’as pas pu empêcher ton pè… Excuse-moi,, je voulais dire empêcher Vladimir de s’en prendre à lui mais c’est pas ta faute Alex, tu m’entends, c’est pas ta faute…
- C’est adorable de ta part de dire ça mais tu as tort.
- C’est toi qui a tort, je te connais par cœur… Je te connais Alexandra Elena Katya Valanka et je sais qu’il y a pas une once de méchanceté en toi.
- Un homme amoureux peut dire n’importe quoi par moment.
- Je sais ce que je dis. Il peut t’arriver d’en vouloir à quelqu’un mais tu as la capacité de pardonner, comme avec moi, t’as réussi à me pardonner malgré tout le mal que je t’ai fait.
- J’aurai pas aimé ni voulu qu’on reste éloigné l’un de l’autre pour le reste de nos vies et c’est pas mon genre de…
- Tu vois. Dit-il en lui coupant la parole.
- Nan attends Jay, tu peux pas te comparer à Vladimir, vous avez rien en commun tous les deux.


Jay sourit.


- Il faut que tu m’expliques quel rapport il y a entre ma culpabilité et ma non méchanceté ?
- T’es quelqu’un de bien Alex, tu aides tout le monde alors arrête de t’en vouloir.
- J’y arrive pas.
- C’est pas ta faute Alex, tu m’entends, c’est pas ta faute.
- Si, ça l’est, je l’ai tué Jay. Je l’ai condamné en le laissant vivre au manoir, c’est ma faute…
- Non, t’as rien fait.


Jay l’embrasse tendrement, Brooklyn approche d’eux et aboi…

Adam revient à l’étage après êtes descendu un moment.


- Et la petite russe !!!
- Oui Adam.
- Y a des gens qu’ils veulent te voir. Dit-il en désignant le groupe derrière lui.
- Merci Adam.


Il lui sourit.


- Selena ? Mais qu’est-ce que tu fais ici ?
- T’as l’air surprise de me voir ?
- Oui, qu’est-ce que vous faite tous ici ? Vous êtes venu pour une petite réunion avec moi ? C'est trop sympa de votre part, je suis très touchée. Dit Alex avec beaucoup de sarcasme. 
- Je voulais voir de mes propres yeux la personne qui a condamné Sergei.
- Je crois que tu te trompes de personne.
- Papa a essayé de l’aider et de le remettre sur le droit chemin.
- Envoyer un jeune de dix huit ans dans un goulag, t’appelles ça aider ?
- Oui. Si tu lui avais pas mis toutes ces idées en tête, il serait encore avec nous.
- Quelles idées ?
- Toute cette perversion, cet homme qu’il voyait, ces endroits qu’il fréquentait. Tu l’as éloigné de nous, de sa famille.
- C’est ce qu’il est… Qu’il était… Vladimir voulait le faire à son image et il a pas supporter le fait que son fils soit gay.
- Il ne l’était pas, c’est toi qui lui fait croire… Et ce Ron l’a souillé et il lui a pris sa vertu, son innocence… Il l’a sali… Il a abusé de lui en lui faisant toutes ces choses…
- Nan mais Selena, tu t’entends parler ? J’ai rien fait qu’ouvrir les yeux à Sergei, il voulait vivre sa vie et être libre mais c’était trop demandé à Vladimir de…
- Et résultat des courses, il est mort.
- Vladimir l’a envoyé en Russie.
- Pour son bien, il devait le faire pour faire de lui un vrai homme.
- Un vrai homme ?
- Oui.
- À toi aussi, il t’a retourné le cerveau à ce que je vois.
- Laisse papa tranquille, tu es parti en claquant la porte, tu as tourné le dos à ta famille. Papa est un homme bon et loyal, pure et honnête.


Alex rit nerveusement.


- Je sais pas si je dois rire ou pleurer. C’est pas vrai mais qu’est-ce qui faut pas entendre!!! Vladimir est un monstre.
- Non, tu as tort.
- Je crois qu’on va arrêter cette discussion parce que je sens que ça risque de dégénérer. Il y a une raison au fait que tu sois ici ?
- Oui, papa ne veut pas que tu viennes à l’enterrement.
- Quoi ?
- On veut pas te voir. Lance un jeune homme posté derrière Selena.
- Vladimir t'a donner l'autorisation de parler Goran, c'est bien !!! 
- Ferme-la Alexandra.
- Et vous êtes venu jusqu’ici à cinq pour me dire ça.
- Oui, on voulait voir ce qu’il a de mieux que les liens du sang.
- T’as fait ton choix Alexandra.
- Et je le regrette pas.
- T’as pas intérêt à venir à l’enterrement de Sergei.
- J’irai quand même, Sergei est aussi mon petit frère.
- Aucun de nous ne veut voir une meurtrière, ni une traître.
- Vous devriez vous éloigner de Vladimir.


Selena s’approche d’Alex et lui donne une énorme gifle.


- Je t’interdis de parler de papa de cet façon, il a toujours tout fait pour nous et aussi pour toi, et c’est comme ça que tu le traîtres. Dit Selena en pointant Alex du doigt. 
- Il me pourrit la vie depuis des années, voilà ce qu’il a fait pour moi. C’est un monstre, un être sans âme ni conscience. J’espère qu’un jour, vous tous, vous allez enfin ouvrir les yeux sur ce qu’il est réellement.
- Et c’est quoi ?
- C’est un enfoiré qui n’hésite pas à utiliser ses enfants comme des pions, j’en ai la preuve devant moi.


Selena gifle à nouveau sa sœur et la prend par la gorge. Alex fait signe à l’équipe de ne pas intervenir.


- Fait attention à tes paroles Alexandra. Tu es la honte de la famille, tu es la honte des Valanka, papa a bien fait de te renier, tu n'es rien pour le clan Valanka…


Elle la relâche et Alex passe sa main sur son cou. Selena fait quelques pas en arrière et regarde le ventre de sa sœur.


- Celui-là aussi, t’as l’intention de le laisser mourir comme avec notre chère petite Cassandra.


Erica débarque à son tour et son attention est tout de suite porté sur Marci, la détective la remarque à son tour.


- Retire ce que tu viens de dire Selena. Hurle Alex en s’approchant de sa sœur.


Jay attrape Alex avant qu’elle s’en prenne à sa sœur.


- Alex, je t’en prie, ne rentre pas dans son jeu. Dit Jay.
- Jay mais ça c’est une surprise !!!!
- Selena, ça fait longtemps.
- Très longtemps. J’imagine que c’est toi qui l’a engrossé ? Demande Selena d’un air hautain.
- T’es pas obligé de lui répondre. Dit Alex.
- Partez tous. Lance Jay sèchement.
- Selena, tu diras à Vladimir que s’il a quelque chose à me dire qu’il vienne me le dire lui-même et qu’il évite de m’envoyer ses sous-fifres, parce que pour lui, c’est ce que vous êtes tous.
- Tu as tort.
- Vraiment ?
- Oui.


Jay relâche Alex.


- D’accord mais combien d’entre vous à sa propre maison ou son propre appartement ?


Aucunes réponses.


- C’est bien ce que je pensais. Vous pensez tous qu’il fait ça pour vous mais c’est faux, tout ce qu’il fait, il le fait dans son propre intérêt.
- T’es jalouse !!! 
- Jalouse ? Mais jalouse de quoi ?
- On a tout et toi, t’as rien, absolument rien.
- Je fais un travail que j’aime, j’ai mon propre chez moi, des amis qui m’aime pour ce que je suis et contrairement à toi, je les paye pas, et je suis avec l’homme que j’aime... Si pour toi, c’est être jalouse alors t’as raison Selena, je le suis.


Alex s’approche de ses frères et sœurs. Elle remarque du coin de l’œil Erica qui déshabille Marci du regard.


- Je vais vous dire une chose : Vous n’avez rien que j’ai envie d’avoir.
- Tu regretteras tes paroles Alexandra, crois-moi, tu vas le regretter. Dit-elle vexée. On s’en va… On s’en va tous. Lance Selena avant de s’éloigner avec ses frères et sœurs sauf Erica.
- J’ai hâte d’y être. Dit-elle à sa sœur.


Alex fait face au reste de l’équipe.


- Whoua, c’est quelqu’un ta sœur.
- Oui et encore, t’as rien vu. Alors là vous avez vu les marionnettes de Vladimir faire leur petit numéro.
- Où est le marionnettiste ?
- Aucune idée et je veux pas le savoir.
- Alors comme ça, t’as sept frères et sœurs ?


Alex et Jay rient.


- T’as beaucoup d’humour Adam.
- Je sais… Mais je sais encore compter, les cinq qui viennent de sortir, Erica qui est là et Sergei, ça fait sept.
- Huit enfants pour le parrain, crois-moi, c’est pas assez, rajoute un zéro derrière.
- Quatre-vingts enfants ? Demande l’équipe en même temps.
- Un peu plus... Il a des enfants au quatre coin du monde, c’est simple, tous les deux ou trois mois, j’ai une personne qui frappe à ma porte et qui m’annonce que je suis sa sœur.


L’équipe est surprise.


- Faut vous en remettre.
- Rassure-nous, c’est pas la même mère ?
- Non, la pauvre femme si c’était le cas.
- Selena est aussi sympathique que Vladimir, à ce qu’on a pu voir.
- N’est-ce pas ?! Voilà l’ambiance dans laquelle j’ai grandi, un véritable jardin d’Eden, un havre de paix, c’est pour ça que je suis partie rapidos à seize ans.


Toute l’équipe retourne à ses occupations et Alex a les yeux rivés sur Marci et Erica.


- Erica !!! Erica !!!


Alex se rapproche de sa sœur.


- Erica !!!


Elle lui souffle dans le cou.


- Alex ? Ça va ?
- Ça peut aller, qu’est-ce que tu fais là ?
- Rien, je… Je… J’ai appris que Selena et les autres allaient venir te voir ici et je voulais pas que tu les affrontes toute seule.
- Mais t’as été absorbé par autre chose. Dit-elle en souriant. Elle s’appelle Marci, c'est une amie et collègue et s’il te plait, ne la fait pas souffrir.
- Tu sais que c’est pas mon genre.
- Non, bien-sûr que non mais Kevin et toi, c’est fini, encore une fois !!!!
- Oui, il a rompu.
- C’est normal, il t’a surpris avec un autre type chez lui… Et dans son lit en plus.
- J’avais pas d’autres d’endroit où aller. Je t’aurai bien demandé de me prêter ton appart mais t’aurais refusé.
- Ça, c’est sûr.
- Et tu sais bien que papa ne veut pas qu’on ramène quelqu’un.
- Oui, je sais. Il adore faire sa loi. 
- Selena joue toujours au petit chef avec tout le monde ? Demande Erica.
- Elle se croit obligée de le faire parce qu’elle est plus veille que nous.
- Laisse-la faire.


Erica continue de déshabiller Marci du regard.


- Vladimir n’est toujours pas au courant pour toi ?
- De quoi ? Que je m’intéresse aux hommes et aussi aux femmes ?
- Oui.
- Nan mais t’es dingue et tu lui dis rien.
- Ton secret sera bien gardé avec moi.


Marci s’approche des jumelles.


- Bon, il est temps pour moi de m’éclipser. Dit Alex en s’éloignant.
- Je suis Erica Valanka, la sœur jumelle d’Alex.
- Je sais et moi, je suis Marci McMahon, une amie d'Alex.
- Je sais. Je suis ravie de te rencontrer.
- J’allais dire la même chose. C’est toujours aussi mouvementé vos réunions de famille ?
- Oui et encore aujourd’hui ça va, il y a pas eu de casse.


Les deux femmes parlent quand Selena revient très énervée.


- Erica, tu rentres toi aussi.
- J’ai mieux à faire.
- C’est un ordre !!!
- Tous aux abris, la chef a parlé. Lance Alex avec ironie.
- Alexandra, je te demanderai un peu de respect.
- Envers qui ? Envers toi ?
- Oui, je suis ta grande sœur.
- Si vraiment t'étais la grande sœur protectrice que tu prétends, pourquoi t’as rien fait pour aider Sergei ?
- Je l’ai aidé, c’est moi qui est conseillée à papa de l’envoyer en Russie.
- C’est toi ? Demandent les jumelles en même temps.
- Oui et on aurait pas été obligé de le faire si tu l’avais laissé tranquille. C’est de ta faute Alexandra, c’est toi qui l’a tué, tu as son sang sur les mains et c’est pas la première fois… Rappelle-toi, la pauvre petite Cassandra, si tu l’avais pas laissé pour aller faire la fête, elle serait toujours en vie… Et Veronica qui a préféré mettre fin à ses jours pour ne plus te revoir…Et sans oublier Stanislas… Et tous les autres… Tu devrais faire attention Alexandra parce que toutes les personnes que tu aimes finissent par mourir… T’as pas intérêt à venir aux obsèques de Sergei, je te l’interdis… Tu portes la poisse, tu es la honte de la famille… Erica, on s’en va.
- Alex, on se verra plus tard. Lance Erica. 


La détective lui répond d’un hochement de tête.


- On s’en va toute de suite. Lance Selena sèchement.
- Je suis désolée Alex, ne l’écoute pas. Dit Erica à l’oreille de sa jumelle.


Selena et Erica quittent les lieux et Alex est en larmes.


- Quelle garce !!!
- Alex, tu vas bien ?
- Est-ce que ça va ?
- Alex !!!
- Aucunes remarques et aucuns commentaires s’il vous plait. Répond la jeune femme qui essaye de retenir ses larmes mais en vain.
- Alex, elle a tort et tu le sais.
- Non, elle a raison, je suis la seule responsable, c’est ma faute… Tout est de ma faute…


Elle passe devant tout le monde, sans un mot, et s’éloigne de l’équipe pour être à l’abri du regard des autres.


- Elle va rien dire ?
- Elle va pas se défendre ?
- Il a fallu qu’elle se pointe ici et aujourd’hui. Lance Jay furieux.
- Jay !!!
- Vous avez bien vu !!!
- Elle va bien la reclaquer comme tout à l’heure.
- Et je peux dire qu’elle est très douée pour ça… Lance Erin.
- Par moment, certains mots et certaines phrases sont tellement blessantes qu’on sait pas quoi dire… Alex en a vraiment baver avec sa famille.


Jay explique rapidement ce qu’Alex a vécu avec sa famille en gardant pour lui certains détails sur le passé de la détective.


- Maintenant, si vous voulez bien m’excusez, il faut que je la retrouve. Dit-il en s’éloignant.


Alex, dont les larmes continuent de couler, marche dans le couloir quand elle est prise d’un vertige et ressent une violente douleur dans le ventre mais cette fois-ci, c’est différent de d’habitude. Une autre douleur se fait ressentir et encore une… Elle passe sa main entre son entrejambe et voit du sang sur celle-ci. Elle a de nouveau un vertige, elle prend appui contre le mur et s’évanouit.

Jay parcourt le couloir à son tour et aperçoit Alex, allongée et inconsciente à terre, baignant dans son sang.


- Alex !!! Alex !!! Crie-t-il en courant vers elle. Eh Alex ouvre les yeux. Ouvre les yeux. Dit-il en plaçant ses mains sur le visage de la jeune femme. J’ai besoin d’aide !!! Hurle-t-il. Vite j’ai besoin d’aide !!! Alex !!! Mon cœur reste avec moi… Reste avec moi… J’ai besoin d'aide !!! Alex, ouvre les yeux… Ouvre les yeux… Je t’en prie Alex ouvre les yeux… Ouvre les yeux s’il te plait… Vite, j’ai besoin d’aide !!! Alex... 


Jay regarde impuissant sa fiancée allongée alors que le reste de l’équipe et d’autres personnes arrivent vers le couple…


diana62800  (27.10.2019 à 16:30)
Message édité : 07.01.2021 à 17:53

Allongée sur un brancard et toujours inconsciente, Alex en conduite aux urgences où elle est prise en charge par Ethan pendant un moment avant d’être montée à l’étage.

L’équipe attend des nouvelles de la jeune femme dans la salle d'attente à l'étage et Jay n’arrive pas à tenir en place.


- C’est pas normal que ça prenne autant de temps !!!
- Jay arrête, t’es en train de faire stresser tout le monde. Lance Mouse énervé.
- J’angoisse à l’idée qu’il puisse leur arriver quelque chose de grave.
- Arrête d’imaginer le pire.
- Erin, quand je voudrai ton avis sur quelque chose, je te le dirai !!!!
- C’est pas la peine d’être aussi agressif.
- Je t’emmerde Erin, okay ?! Je t’emmerde !!!
- Jay !!!!
- Quoi Jay ?!
- On est tous inquiet pour Alex alors arrête de passer tes nerfs sur tout le monde.


Jay fait les cent pas depuis qu’ils sont arrivés, ce qui a le don d’agacer les autres.


- Jay, tu veux bien arrêter !!! Lance Adam.


Jay prend appui contre le mur à côté de lui et se laisse glisser le long de celui-ci. Il ramène ses genoux contre sa poitrine et pose ses bras dessus, il prie intérieurement pour que sa fiancée et sa petite fille s’en sortent et les larmes coulent sur ses joues sans qu’il puise les contrôler...

Will et un autre médecin s’approchent de l’équipe et tout le monde se met debout, l’inquiétude se lit sur le visage de tout le monde.


- Alors ? Demande l’équipe en même temps.
- Jay, tu peux venir s’il te plait !!! Dit Will.
- Pourquoi ? Alex va bien ? Will !!!! Will répond-moi !!!
- Viens avec moi s’il te plait.


Les deux frères s’éloignent.


- Je suis le docteur Barens, c’est moi qui me suis occupé de mademoiselle Valanka.
- Docteur, Alex va bien ?
- Oui, elle va bien…


L’équipe pousse un soupir de soulagement et le médecin continue de donner des nouvelles de l’état de santé d’Alex…

Les deux frères arrivent devant une chambre où Alex est installée.


- Will, je veux savoir.
- Jay…
- Alex va bien ?


Will ne répond pas.


- Will !!!
- Oui, ça va aller pour elle…


Jay pousse un soupir de soulagement.


- Mais…
- Mais quoi ?
- C’est à propos de votre… Commence à dire Will avec beaucoup de difficulté.
- Will, comment va ma fille ? Elle va bien ?
- Non.
- Comment ça non ?! Will, explique-toi s’il te plait ?
- Le docteur Barens a fait tout ce qu’il a pu mais… Je suis désolé Jay, Alex a fait une fausse couche.
- Non !!! Non, elle…Dit-il les larmes aux yeux.
- Je suis sincèrement désolé pour vous deux.
- Je te crois pas, ma fille va bien… Elle va très bien... Tu m'entends, elle va très bien !!! 
- Jay, non, elle est plus là. Je suis vraiment désolé.


Will prend son frère dans ses bras jusqu’à ce que Jay s’écarte.


- Elle le sait ?
- Pas encore. Elle devrait dormir pendant encore un moment.
- Je veux être là à son réveil et vaut mieux qu’elle l’apprenne par moi.
- T’es sûr ? Je peux lui dire annoncer.
- Non, c’est à moi à le faire.
- D’accord.
- Je peux entrer et rester un peu avec elle ?
- Bien-sûr. Jay, je sais pas quoi dire à part que je suis vraiment désolé.
- Merci mais il y a rien à dire.


Jay ouvre la porte et pénètre doucement à l’intérieur de la chambre en la fermant derrière lui. Will, qui est resté dans le couloir, regarde son frère s’avancer vers le lit.

Le détective s’installe sur le fauteuil qui se trouve près du lit et prend la main de sa fiancée dans les siennes.


- Je suis désolé Alex… Je suis vraiment désolé…


Il l’embrasse tendrement sur la joue tout en caressant son visage qui a l’air paisible... 

Jay se lève après être resté un moment aux côtés de sa partenaire qui ne s’est toujours pas réveillée. Il va aux toilettes et se passe un peu d’eau sur le visage, il laisse éclater un sanglot qui garde en lui depuis que Will lui a annoncé la nouvelle. Recroquevillé sur lui-même, ses larmes ne veulent pas s’arrêter et impossible pour Jay de les contrôler…

Sa tête posée sur son bras, Jay a fini par s’endormir et ce sont les doigts d’Alex, qui bougent dans sa main, qui le réveil.


- Jay !!!
- Alex, mon cœur, t’es réveillée ?!


Elle hoche positivement la tête et regarde autour d’elle.


- Jay, tu peux me dire ce qu’on fait à l’hôpital ?!
- Tu veux que j’appelle un médecin ? Ou tu veux peut-être un peu d’eau ?
- Non, j’aimerai que tu me dises pourquoi je suis allongée dans un lit d’hôpital s’il te plait ? Demande-t-elle en se redressant un peu.
- Alexandra, je… Tu…
- Jay, tu m’appelles jamais par mon nom entier, tu le fais seulement quand il se passe quelque chose de grave.


Il s’assoit sur le lit et prend les mains de la jeune femme dans les siennes.


- Alex, tu… Tu… Je sais pas comment te le dire.
- Dis-le tout simplement. Jay qu’est-ce qui se passe ?
- Tu as fait une fausse couche… Je suis sincèrement désolé…
- Quoi ? Non, non, non, non !!!!!!!! Dit-elle les yeux remplis de larmes. Non, c’est pas possible… Jay, non, non… Non !!!! Hurle-t-elle de chagrin et de douleur.


Jay prend le visage d’Alex entre ses mains.


- Ça va aller Alex… Ça va aller… Je te promets que ça va aller mon cœur.
- Comment ? Comment veux-tu que ça aille Jay ?! Je viens de faire une fausse couche… Encore une autre… Je suis désolée Jay, je suis désolée… Dit-elle entre deux sanglots.
- T’as pas à l’être. T’y es pour rien mon cœur, c’est pas ta faute.


Jay la prend dans ses bras pour essayer de la calmer un peu…


- T’y es pour rien… On va surmonter ça tous les deux, je te le promets… Murmure Jay à l’oreille de la jeune femme.


Le couple pleure, dans les bras de l’autre, la perte de leur petite fille qu’ils n’auront jamais la chance de connaître.


- C’est pas ta faute Alex, tu m’entends, c’est pas ta faute… C’est de la mienne.
- Quoi ? Pourquoi tu dis ça ?
- C’est moi qui ai insisté pour qu’on est un deuxième enfant tous les deux. Si j’avais pas autant insisté, ça serait pas arrivé.
- Jay, arrête de te sentir coupable…
- Pourtant je le suis.
- Non, tu l’es pas. Jay, tu me connais et tu sais que si j’ai pas envie de faire certaines choses, je le fais pas. Si, j’avais pas voulu en avoir un autre, je te l’aurai dit…
- C’est vrai mais… Je suis désolé…
- Arrête Jay, arrête de t’en vouloir pour ça, s'il te plait... Ça doit être mon karma.
- Quoi ?
- Je suis peut-être pas faite pour en avoir un autre. Le destin pense qu’avoir eu Cassie et nous l’avoir enlevé, c’est ce qui devait arriver.
- Je sais que tu crois beaucoup au destin et au fait que tout arrive pour une raison ou une autre mais…
- Jay… Non… Il y a rien d’autre à dire… Je… Je le voulais tellement… Je voulais tellement qu’on est cette petite fille… J’aurai dû t’écouter et rester au calme à la maison mais au lieu de ça…
- On va surmonter ça, on va y arriver !!! Lance Jay en la prenant dans ses bras.


Les deux amoureux sont dans les bras de l’autre et essayent de se montrer fort pour l’autre mais ils sont envahis par la tristesse... 

Les jours passent…

Will entre dans la chambre avec le docteur Barens.


- Will !!!
- Alex, je suis sincèrement…
- Non… S’il te plait Will, garde pour toi tes désolations, parce que si j’entends encore une personne me dire qu’elle est désolée pour Jay et pour moi, je sens que je risque d’exploser. Tu viens dans cette chambre au moins dix fois par jour, ça fait trop.
- Je voulais seulement…
- Je sais… On le sait Will. Docteur Barens, ça fait trois jours que je suis ici, je sors quand ?
- Aujourd’hui.
- Tant mieux. Dit-elle en se levant. Et je peux aussi reprendre le travail ?
- Dans quelques jours.
- Ça va, je vais bien, d’accord ?!
- Mademoiselle Valanka, vous venez de faire une fausse couche, c’est pas quelque chose d’anodin.
- Je le sais, j’en suis pas à ma première fausse couche, je connais la marche à suivre.
- Oh, vous avez…
- Oui.
- Elle en est à sa troisième.
- Trois en quinze ans, c’est pas mal. Dit-elle avec sarcasme. Et je n’oublierai pas d’en parler à mon psy quand je le verrai.
- Le plus important après un événement comme celui-ci, c’est d’en parler, je dis ça aussi pour vous. Dit-il à Jay.
- Merci docteur.


Le médecin s’avance vers la porte.


- Docteur Barens. Dit Alex. 
- Oui. Lance-il en se retournant.
- Merci. 
- Prenez bien soins de vous.


Il sort en laissant le trio seul.


- Alex…
- Will, non… S’il te plait, non, dit rien.
- Je voulais seulement vous dire que je suis là si vous avez besoin de quelque chose.
- C’est gentil.


Will prend le couple dans ses bras avant de sortir et Alex se change avec les vêtements que Jay lui a ramené.


- Jay.
- Quoi ?!
- On… On… Tous les deux… On… On va arriver à surmonter ça, pas vrai ? Lance-t-elle au bord des larmes.
- Bien sûr. T’oublies qu’on est Alex et Jay, Jay et Alex, le couple qui surmonte tous les obstacles qui sont sur leur passage. On a toujours été présent l’un pour l’autre et ça changera jamais. Je t’aime tellement Alex.


Il la prend dans ses bras et elle ressert son étreinte autour de sa taille.


- Je t’aime aussi Jay.


Ils s’embrassent tendrement.


- Allez viens… Lance-t-il en attrapant le sac posé sur le lit. On rentre à la maison.


Ils sortent de la chambre et vont jusqu’au comptoir de l’accueil où Alex signe ses papiers de sortie. Ils traversent le couloir et tombe sur Sarah.


- Alex !!! Lance Sarah en prenant sa meilleure amie dans ses bras. Will vient de me dire que tu sortais aujourd’hui.
- Oui. C’est pas pour dénigrer ton métier, mais j’aime pas trop les hôpitaux.
- T’inquiète pas, t’es pas la seule dans ce cas.
- Alex, je…
- Sarah, s’il te plait, tu vas pas t’y mettre toi aussi, j’aimerai qu’on arrête de nous dire que vous êtes désolé à chaque fois que l’un entre vous nous voit.
- C’est pas ce que j’allais dire même si je le pense.
- Oups !!! Excuse-moi Sarah.
- Excuses acceptées. Comme tu sais, Connor et moi, on a reporté notre mariage…
- Oui, ce que t’aurais pas dû faire.
- Je sais mais je voulais pas me marier sans t’avoir à mes côtés et on a choisi une autre date, on se marie le seize décembre de cette année.
- Le mois prochain ?
- Oui. T’acceptes toujours d’être ma demoiselle d’honneur ?
- Tu oses me poser la question ?!
- Vu ce qui vient de t’arriver, je t’en voudrai pas si tu refuses.
- Et tu penses que je serai capable de te laisser tomber ?!
- Je savais que t’allais dire ça. Dit Sarah en prenant la détective dans ses bras. Je t’appellerai un peu plus tard.
- Sans problème.
- Et toi Jay, tu prends bien soin d’elle.
- Compte sur moi.
- Il faut que j’y aille, j’ai des patients à voir.


Sarah la prend à nouveau dans ses bras.


- T’es très courageuse Alex, tu vas arriver à affronter cette épreuve et tu sais que tu peux compter sur moi.
- Je sais, merci Sarah.


Sarah s’éloigne.


- T’es trop…
- Gentille, je sais.


Jay lui sourit et prend sa main dans la sienne. Ils quittent l’hôpital et rentrent chez eux.

Le soir même, alors que Jay dort à point fermé, Alex est dans la chambre qu’ils avaient commencé à décorer pour leur futur petite fille. Elle est en boule dans un coin avec la photo de l'échographie dans ses mains et ses larmes coulent de long de ses joues... 


Jay passe son bras sur l’emplacement vide à côté de lui et s’aperçoit qu’Alex n’est pas là, il se lève et sort de la chambre.


- Alex !!! Alex !!! Alex !!!


Il l’entend pleurer et va la rejoindre.


- Alex… Mon cœur… Dit-il en entrant dans la chambre.


Il s'accroupit à ses côtés et la prend dans ses bras.


- Ça va aller... Je te promets que ça va aller…
- C’est trop dure Jay, c'est trop dure... 
- Ça prendra du temps mais tu y arriveras, on y arrivera tous les deux…


Jay ressert davantage son étreinte et Alex s’accroche à lui de toutes ses forces. Brooklyn, qui est allongé à la porte, est triste de les voir comme ça…


diana62800  (03.11.2019 à 19:23)
Message édité : 07.01.2021 à 18:52

Mouse et Jay sont assis en train d’avaler un café et de parler quand Alex, habillée d’une robe noire, sort de sa chambre.


- Tu vas où habillée comme ça ? Demande Mouse.
- À ton avis !!! Répond Alex d’une petite voix.
- Tu vas y aller ?
- Oui, c’est l’enterrement de mon petit frère aujourd'hui, je dois y aller Jay.
- Donne-moi dix minutes, le temps que je me change. Dit-il en se dirigeant vers sa chambre.
- Pourquoi ?
- Je t’accompagne, je vais pas te laisser y aller toute seule.
- T’es pas obligé !!!
- Je sais. Répond Jay souriant en lui faisant un clin d’œil.


Alex lui sourit et Jay va dans la chambre pour se changer.


- Tu veux un café ?
- Non merci.
- Alex, je suis…
- Greg s’il te plait, évite de me dire que t'es désolé, tu me l’as déjà dit. Lance-t-elle avec douceur.
- D’accord, j’arrête de te le dire.
- C’est gentil. Voight est au courant mais au cas où, tu pourras lui dire que j’arriverai… Enfin qu’on arrivera plus tard.
- Bien sûr et je prendrai notre ami à quatre pattes.


Alex s’approche de Greg et le prend dans ses bras, Mouse ressert son étreinte.


- Ça va aller Alex, ça va aller !!!
- Merci Greg, je te remercie d’être là pour nous.
- Alex t’as pas à me…
- Dis rien. Lance-t-elle dans un murmure.


Elle s’écarte, essuie les quelques larmes qui ont coulé et s’assoit à côté de Mouse.


- Tu sais à quel point ton amitié compte pour nous… À quel point, elle compte pour moi.
- La vôtre aussi. Tu comptes beaucoup pour moi.
- Toi aussi.


Alex et Mouse parlent un petit moment jusqu’à ce que Greg parte travailler accompagné de Brooklyn.

Une fois changé, Jay rejoint Alex qui l’attend, assise, sur le canapé.


- Je suis prêt. Lance Jay en avançant vers la jeune femme. Où est Greg ?
- Il est parti au bureau. Répond Alex en se levant. Le costume te va très bien.
- Je sais, j’ai la classe, c’est naturel chez moi. Dit-il avec beaucoup d’ironie.


Ils se sourient.


- Euh… Désolé, c’est peut-être pas le moment de faire de l’humour.
- Si, je crois que j’en ai besoin. Jay, t’es pas obligé de venir, tu peux aller au bureau, je t’en voudrai pas.
- Et moi, je veux t’accompagner, je veux pas que t’y ailles toute seule.
- Merci Jay.
- T’as pas à me remercier.


Il prend le visage de la jeune femme, dont les yeux sont humides, entre ses mains.


- Tu traverses un moment difficile en ce moment mais n’oublie pas que je suis là, tu peux t’appuyer sur moi et n’hésite pas à me demander si t’as besoin de quoi que ce soit.
- D’accord. Ça risque d’être mouvementé alors prépare-toi à entendre quelques réflexions.
- Merci de me prévenir, je ferai attention. Lance Jay avant de déposer un baiser sur la joue de la jeune femme.


Alex se blotti dans les bras de Jay quelques secondes. Le couple enfile leur manteau et prend le reste de leur affaire avant quitter leur appartement.

Jay se gare et le couple sort de la voiture. Beaucoup de personnes sont présentes pour montrer leur soutient en ce jour de deuil. Les détectives font partis des derniers arrivés et Alex a du mal à avancer, elle inspire et expire profondément.


- Ça va aller ? Demande Jay inquiet en se plaçant en face de sa partenaire.
- J’en sais rien Jay !!! J'ai du mal à respirer !!! Dire que la dernière fois que je suis venue, c’était pour l’enterrement de Tina et Joanna il y a quelques mois et aujourd’hui, c’est pour mon petit frère.
- Je sais que c’est très dur mais tu es forte et courageuse, tu…
- Je suis pas aussi forte que ça.
- Si tu l’es mon cœur, t’imagines pas à quel point tu es forte.


Alex se blotti dans les bras de Jay pendant quelques secondes.


- Tu peux me donner la main s’il te plait ? Je crois que ça pourrait m’aider.
- Bien sûr. Lance-t-il en prenant la main de sa fiancée dans la sienne.
- Vas-y Alex, tu peux le faire, tu vas y arriver. Se dit-elle à elle-même.
- Eh, t’es pas toute seule, n’oublie pas que je suis là.
- Heureusement que t’es là. Dit-elle avant de l’embrasser tendrement.


Ils avancent doucement vers l’emplacement où sera enterré Sergei et tous les regards sont dirigés vers le couple.


- T’as rien à faire ici. Lance Selena en se dirigeant vers sa sœur.
- Je suis venue pour dire au revoir à mon petit frère.
- Laisse-la tranquille, elle a le droit d’être ici comme nous tous. Lâche sèchement Erica dont les yeux sont rouges à force de pleurer.


Les jumelles se prennent dans les bras de l’autre. Vladimir, lui aussi présent avec une grande partie des frères et sœurs des jumelles, scrute Alex d’un regard très noir et très dur... 

Le prêtre commence son discours très émouvant et certaines personnes disent quelques mots à la mémoire de Sergei. Beaucoup d’entre eux sont en larmes dont Alex qui est dans les bras de Jay…

Tout le monde est réuni dans le manoir Valanka, chacun exprime son chagrin à sa manière.


- Et dire que je me suis jurée de plus jamais remettre les pieds dans cette maison des horreurs. Lance Alex.


Jay pose son bras sur les épaules d’Alex.


- Merci.


Jay dépose un baiser sur le haut de la tête de sa partenaire. Le couple observe Erica de loin, Alex va voir sa sœur qui est en train d’avaler verres après verres.


- Arrête Erica. Dit Alex en prenant le verre de la main de sa sœur. Je crois que t’as assez bu.
- Non, pas assez je crois. J’en ai besoin pour accepter que notre petit frère de dix huit ans vient de passer l’arme à gauche. C’est qui le prochain sur la liste à ton avis ? Toi ou moi ?
- Et pourquoi pas lui ? Lance Alex en désignant son père.


Erica reprend son verre des mains de sa sœur et l’avale d’une seule traite.


- Tu lui diras que j’ai dû m’absenter.
- Tu vas où ?
- Je sais pas… J’en sais rien mais je peux pas rester.
- Erica !!!
- Faut que je m’éloigne.
- Fait pas de bêtises s’il te plait !!!


Erica ne lui répond pas et quitte le manoir en courant.


- T’es contente de toi ?
- De quoi tu me parles Selena ? Demande Alex en se retournant.
- De ton petit numéro avec Erica.
- Je sais, il est pas encore au point. Dit-elle avec sarcasme. Et toi, arrête de te prendre pour le centre du monde, c’est insupportable.


Vladimir approche de ses filles.


- Oh non, pitié pas lui, qu'il me lâche un peu.
- Pas de scène ici. Dit-il sèchement. Alexandra va-t’en toute de suite et emmène Jay avec toi.
- Whoua, y a du progrès, tu l’appelles par son prénom maintenant.
- Évite de faire un scandale ici et pas aujourd’hui.
- Ah oui, c’est vrai, j’avais presque oublié que les apparences sont importantes pour toi, tu veux pas que les autres découvrent que t’es une véritable pourriture. Crie Alex.
- Baisse d’un ton Alexandra.
- Pourquoi ? T’as peur que tout le monde découvre tes petits secrets. C’est toi qui devrait être dans un cercueil et pas Sergei. T’es un salaud.


Vladimir donne une grosse gifle à Alex.


- De quel… ?


Alex arrête Jay en posant sa main sur sa poitrine.


- On dirait que ta main te démangeait depuis que je suis entrée ici. Qui a pris ma relève ? Sur lequel de tes enfants installés ici, tu te défoules ?
- Arrêtes tes insinuations Alexandra !!!!
- Tu continues, c’est ça ? Comment t’arrives à dormir la nuit ? Tu me répugnes !!!
- Alex, arrête d’accuser papa, il a rien fait, il t’a jamais rien fait.
- Alors les coups qu’il me donnait, je les ai inventé, c'est ça ? C’était pour passer le temps ?!
- Non, c’était pour t’apprendre la politesse Alexandra.
- Alex, tu viens, on s’en va. Lance Jay calmement.
- Dans une minute Jay.
- Il a raison, allez-vous en et toute de suite. Dit Vladimir.


Selena prend Alex par le bras et l’emmène à l’extérieur. Jay et Vladimir les suivent.


- T’es comme Vladimir Selena, il y a que les apparences qui compte pour toi, tu sais ce qui m’a fait.
- Il était obligé de faire ça Alexandra, t’écoutais rien ni personne. Il devait te remettre sur le droit chemin. Dit Selena sèchement.
- Lâche-moi. Hurle Alex en dégageant la main de sa sœur. T’as jamais eu à subir ce que j’ai vécu avec lui pendant plus de sept ans.
- Et toute la pression qui pèse sur les épaules de papa, t'y penses ?
- Ce qui peut lui arriver m’indiffère totalement.
- J’ai envoyé Selena te dire que je voulais pas que tu viennes mais t'es quand même venue !!! 
- Oh mais rassure-toi, j’ai bien reçu ton petit message et j’ai même eu droit à quelques petites remarques de sa part. Mais je vous rappelle à tous les deux que Sergei est aussi mon frère, Selena n’a pas l’exclusivité.


Selena gifle Alex et Vladimir en fait autant.


- Jay, non !!! Dit Alex en voyant Jay se mettre devant elle.
- Dis-moi Vladimir, ça t’a fait quoi d’envoyer ton propre fils dans un goulag ? D’apprendre qu’il a passé des semaines à vivre en enfer pour ton propre plaisir ? Et de savoir qu’il est mort à cause de toi ? T’étais où pendant qu’il trouvait un moyen de rentrer à Chicago ? Tétais où quand il demandait de l’aide pendant qu’il souffrait le martyr ? Et t’étais où quand il a poussé son dernier souffle de vie ? Demande Alex en larmes.


La détective se rapproche pour être à quelques millimètres de son père.


- Tout le monde aurait préféré que ce soit toi qui meurt, on aurait pu avoir une vie plus tranquille si t'avais disparu de la surface de la terre. Tu mérites de brûler en enfer !!! Lance Alex avec beaucoup de haine avant que Vladimir la gifle encore une fois.
- Ça suffit Alexandra !!! Je crois qu’il te faudrait une autre correction.
- Et bien vas-y, te gêne pas. Profite-en, on est entre nous.
- Alex, on ferait mieux de partir.
- Jay, surtout tu le laisses faire. Regarde sa main, ça le démange de me frapper encore une fois. Bin alors Vladimir, qu’est-ce que tu attends ?! Oh, c’est pas assez intime ici pour que tu le fasses ?


Vladimir commence à lever sa main mais il est arrêté dans son élan par Selena.


- Papa non, il y a du monde.


Vladimir prend Alex par la gorge après avoir vérifié que personne ne le voit.


- Arrête ton petit jeu Alexandra parce que tu perdras à coup sûr.


Il la gifle encore une fois et Alex tombe à terre.


- Laissez-la maintenant. Intervient Jay en écartant Vladimir d’Alex.


Jay s’accroupi à côté d’Alex dont les larmes ont doublé.


- Je veux plus que tu t’approches de cette maison. C’est bien compris ?! Crie Selena.
- Il faudrait être cinglé pour vouloir rester dans cette maison des horreurs !!! Hurle-t-elle en voyant sa sœur et son père s’éloigner.
- C’est toi qui est complètement cinglée. Alex, tu sais de quoi est capable Vladimir mais tu le provoques quand même. Dit Jay à sa fiancée.
- Désolée Jay mais c’était plus fort que moi.


Elle se relève avec l’aide de Jay et s’assoit sur le banc qui se trouve derrière elle. Elle se balance d’avant en arrière.


- Alex calme-toi s’il te plait !!!
- Je le hais Jay, je le hais !!! Lance-t-elle énervée et avec beaucoup de haine dans la voix. Je le hais !!! Je le hais !!! Je le hais !!! Je le hais !!!
- Mon cœur calme-toi, tu commences à me faire peur.
- Jay, on peut s’en aller s’il te plait ? Je veux plus rester une minute de plus ici.
- D’accord, je vais chercher nos manteau mais toi, tu m’attends ici. Tu m’attends, je vais revenir. D’accord ?!


Alex continue de se balancer d’avant en arrière... 


- Alex !!! Reste calme, j’arrive.


Jay se lève et s’éloigne tandis qu’Alex continue de se balancer. Une personne s’installe à ses côtés.


- T’arriveras pas à les faire changer Alex !!!
- Ça, je le sais bien Ian.
- Ne revient plus ici, t’as réussi à quitter le manoir.
- Et toi ? Demande Alex.
- Tu sais que je suis en liberté surveillé et papa a réussi à me faire libérer mais je dois rester ici à cause de ça. Dit-il en lui montrant le bracelet qu’il a à la cheville. Il est beau tu trouves pas ?
- Magnifique. Lance-t-elle avec ironie. Tu dois le garder combien de temps ?
- J’en ai encore pour dix mois et après ça, je pars d’ici.
- T'aurais dû m'appeler, je serai venue t'aider. 
- Je voulais pas t'embêter. 
-T'es mon frère Ian et je serai toujours là pour toi. 


Ian prend sa sœur dans ses bras.


- Merci Alex, merci pour tout. Je t’aime frangine.
- Je t’aime aussi Ian.


Ian s’écarte de sa sœur.


- Prend bien soin de toi Ian et fait très attention à toi.
- Toi aussi.


Ian se lève et s’éloigne.


- Ian.
- Oui ?
- Quand tu partiras d’ici, viens me voir et je t’aiderai.
- Merci, je prends note. Au revoir Alex.
- À bientôt Ian.


Ian retourne à l’intérieur et croise Jay avec lequel il parle quelques minutes avant de rejoindre Alex. Il lui donne son manteau et le couple quitte le manoir.

Durant le trajet qui les ramène chez eux, la colère d’Alex ne s’est pas apaisée, bien au contraire, elle a augmenté. Jay essaye tant bien que mal à la calmer mais y arrive pas. Il se gare sur le parking du lac et le couple descend.


- Jay, qu’est-ce qu’on fait ici ?


Jay lui répond pas et lui prend délicatement la main. Ils font quelques pas.


- Je t’aime Alex, je t’aime plus que tout.
- Moi aussi, je t’aime Jay.
- Vas-y, tu peux y aller.
- Aller où ?
- Nulle part, je veux dire que tu peux hurler, piquer une crise, te défouler sur moi, même m’insulter de tous les noms si ça peut te faire du bien.
- Je veux pas te faire de mal.
- Ça je le sais mais t’es sur le point d’exploser, alors vas-y, fais-le.
- Non !!! Non Jay !!!
- Si, fait-le.
- Jay… Arrête s’il te plait.
- Alex, je viens de voir ton père te frap…
- C’est pas mon père, cette pourriture n’est pas mon père, il l’a jamais été et il le sera jamais.
- Mais si, il l’est.
- Non, il l’est pas !!! Dit-elle avec rage. Jay, on devrait y aller, Voight nous attend au bureau.
- Voight peut attendre. Ton père s’en est encore pris à toi, il t’a encore frapper. Mais c’est peut-être ce que tu voulais, le provoquer pour qu'il te frappe…
- Jay, arrête… Arrête d’accord ?! Et laisse-moi passer s’il te plait.


Alex commence à s’éloigner mais Jay lui bloque le passage.


- Non !!! 
- Jay, laisse-moi passer.
- Tu dois aimer ça ?! Te faire tabasser... Et si je te frappai moi aussi, t'encaisserais les coups sans broncher ? 
- Arrête !!! 
- Non !!! 
- Jay, arrête ça s'il te plait !!! 
- Vas-y Alex, laisse tout sortir… Faut que ça sorte…
- Non !!! Je vais bien.
- Non, tu vas pas bien. Igor t’a enlevé et torturé, t’as passé des semaines en cure, t’as fait une autre fausse-couche, la troisième, ton frère est mort, Erin t’a trahi, Vladimir t’a encore frappé… Ça te va ou il faut que je continue la liste…
- Jay, on devrait aller au bureau.
- Non, pas avant que ça sorte.
- Jay, arrête !!!
- Alex, fait-le… Fait le mon cœur…
- Arrête.
- Non !!!
- Jay s’il te plait.
- Non Alex !!! 
- Laisse-moi passer. Lance Alex en poussant brutalement Jay.
- Continue, laisse sortir toute cette colère.


Jay continue de pousser Alex à bout pour que tout ce qu’elle garde à l’intérieur d’elle sorte...

Alex finir par craquer en frappant Jay sur son torse et en s’effondrant dans ses bras...


- Pleure mon cœur. Vas-y pleure. 


Jay sert Alex le plus possible dans ses bras en lui caressant doucement le dos… 


diana62800  (11.11.2019 à 02:24)
Message édité : 07.01.2021 à 23:01

Jay, au volant de sa voiture, se gare.


- Jay, qu’est-ce qu’on fait ici ? Demande Alex.
- Tu verras. Viens.


Ils descendent et entrent directement dans la salle de boxe d’Antonio.


- Salut.
- Eh !!! Salut. Voilà le couple d’amoureux.


Les deux hommes se font une accolade amicale.


- Bonjour Antonio. Lance Alex avec un petit sourire.


Antonio prend Alex dans ses bras pendant quelques secondes.


- Je très content de te revoir Alex.
- Moi aussi Antonio.
- Tout va bien ? Demande Antonio en voyant la tête d’Alex.
- Oui. Dit-elle.
- J’aurai un service à te demander. Lance Jay.
- Je t’écoute.
- Je pourrai t’emprunter un sac de frappe pour un moment ?
- Si c’est une façon détourner de me demander une salle, y a des hôtels pour ça ?
- Ça n’a rien à voir.
- Oui, comme la dernière fois et aussi celle d'avant, et encore d'avant...
- C’est vrai qu’on a pas été très discret la dernière fois mais je te promets qu’on fera rien. Alors, tu veux bien ?
- Oui.
- Merci.


Antonio retourne à ses occupations. Jay prend Alex par la main et attrape une paire de gants de boxe avant de se diriger vers un sac de frappe.


- Dis-moi ce qu’on fait ici Jay ?
- On est ici pour ça. Dit-il en désignant un sac de frappe. Met ça… Lance-t-il en lui donnant les gants. Et frappe dedans !!!
- Quoi ?
- Frappe dedans !!! 
- Non mais tu délires ?!
- Je suis très sérieux.
- Jay, je suis en robe et en talons, je suis pas du tout en tenue pour faire ça.
- Oh, je t’en prie Alex, je t’ai déjà vu mettre des personnes à terre et t’étais en talons, alors tes excuses ne marchent pas avec moi. Frappe dedans !!! 


Jay tient le sac et se place juste derrière.


- Alex, frappe dedans !!! 
- Non.
- Frappe dans ce sac !!!
- Non. 
- Alex !!! 
- Le lac, la salle de boxe d’Antonio… Ça sera où la prochaine fois ?
- J’en sais rien, à toi de me le dire.
- Si tu veux rester, reste mais moi, je vais au bureau.
- Non, tu restes !!!! Hurle Jay.
- Je rêve ou tu viens de me hurler dessus ?! 
- Non, tu rêves pas. Alex, mets ces gants et frappe dans ce foutu sac !!!
- Pourquoi ? Me voir pleurer t’a pas suffi ?
- J’ai horreur de te voir pleurer, je déteste te voir dans cet état et j’aimerai revoir ton magnifique sourire et pour ça, t’as besoin de te défouler, c’est pour ça qu’on est ici.
- C’est ridicule !!! Lance-t-elle en s’éloignant.
- C’est ce que tu crois ? C’est vraiment ce que tu crois Alex ?
- Arrête Jay !!! Dit-elle en s’arrêtant.
- Je te connais Alex, je te connais par cœur… Dit-il en s’approchant de sa fiancée.


Il place ses bras autour de sa taille et l’embrasse délicatement sur la joue.


- Je sais que t'as mal, que t’as terriblement mal, que les personnes que t’as perdu te manquent énormément mon cœur, mais tu dois accepter leur mort pour arriver à faire ton deuil et réussir à avancer.
- Je peux pas et je veux pas oublier mon frère Jay.
- C’est pas ce que je te demande de faire Alex. Faire ton deuil ne veut pas dire l’oublier mais c’est continuer à vivre pour honorer sa mémoire. Tu sais qu’il voudrait pas que tu sois malheureuse à cause de lui ?!
- Oui, je sais.
- Alors, s’il te plait, met ces gants et va te défouler contre ce sac de boxe, je te promets que ça ira mieux après. Dit Jay en serrant sa partenaire dans ses bras.
- Et si j’y arrive pas ?!
- Je serai là pour t’aider, je serai toujours là pour toi Alex.
- D’accord. Dit-elle d’une petite voix.


Alex enlève ses chaussures et son manteau qu’elle pose sur un banc, elle tend ses mains et Jay lui donne les gants qu’elle enfile. Il se place derrière le sac de boxe et le tient.


- Ne retient pas tes coups, frappe de toutes tes forces…


Alex commence à frapper sur le sac et tous les mauvais souvenirs liés à son père et à toutes les personnes qui lui ont fait du mal ainsi que toutes les personnes qu’elle aime, et qui sont plus là, lui reviennent en mémoire…


- C’est ça… Continue… Laisse exploser ta colère… Repense à tous les mauvais souvenirs et aussi les douloureux que t’as vécu… Tu peux même me mettre dans lot, si ça peut t’aider…
- J’y avais même pas pensé mais rassure-toi, j’ai quelqu’un d’autre en tête.


Alex continue de frapper de toutes ses forces et de plus en plus fort pendant plus d’une heure sous le regard de Jay... 

Elle donne un dernier coup très violent qui envoit Jay à terre.


- Oh non !!! Jay, je suis désolée, je suis vraiment désolée. J’ai pas contrôlé ma force. Dit-elle en se dirigeant vers lui.
- C’est rien.
- Je voulais pas te faire de mal.
- Je sais, c’est rien.


Jay se relève avec l’aide de sa partenaire.


- Je suis sincèrement désolée. Dit-elle en enlevant ses gants.
- Je vais bien, j’aurai sûrement un beau bleu mais ça va, je t’assure.
- C’est vrai, tu m’en veux pas ?
- Pas du tout. Et toi, ça va mieux ? Parce que si c’est pas le cas, on peut rester le temps qu’il faut.
- J’aurai jamais pensé que je dirai ça et surtout aujourd’hui mais oui, ça va un peu mieux. T’avais raison, ça m’a fait un bien fou de me défouler comme ça. Merci Jay. Lance-t-elle en le regardant amoureusement.
- Ça prendra un peu de temps pour que t’acceptes vraiment la mort de Sergei mais je te promets qu’avec le temps, ça ira mieux.


Elle colle son front contre celui de son partenaire.


- Merci pour tout.
- Mais y a pas de quoi !!! Répond Jay avec un grand sourire.


Il la prend dans ses bras.


- On peut rentrer maintenant ?
- Oui, sauf si t’as encore besoin de frapper dedans.
- Non, ça va. Avoue-t-elle en souriant.
- J’adore ça.
- Quoi ?
- Te voir sourire et je peux te dire que ça m’a manqué.
- Et bien, prépare-toi à voir ça tous les jours.
- J’espère bien.
- Je t’aime Jay.
- Je t’aime aussi.


Ils se regardent amoureusement avant de s’embrasser tendrement…

Jay sort de sa chambre et voit Alex, déjà habillée, en train de préparer le petit déjeuner.


- Bonjour mon ange, t’as bien dormi ? Demande-t-elle en souriant.
- Bonjour à toi aussi et oui, j’ai bien dormi. Tout va bien ? Demande-t-il en s’installant sur la chaise en face de lui.
- Tout va très bien. Je crois que t’avais raison, j’avais besoin de sortir tout ce que je gardais en moi depuis un moment.


Elle sert du café dans les trois tasses qui se trouvent devant elle et en place une devant Jay et une autre juste à côté.


- Si ça t’a aidé, c’est le principal.


Jay lui fait un clin d’œil et elle lui sourit.


- Tu veux des œufs ?
- Oui.


Elle remplit deux assiettes, elle en pose une devant Jay et l’autre en face d’elle avant de s’installer juste à côté du jeune homme.


- Ça fait vraiment plaisir de te voir comme ça.


Alex lui répond par un grand sourire.


- C’est vrai que j’étais pas moi-même ces derniers temps mais t’étais là pour m’aider et je te remercierai jamais assez pour ça.
- T’aurais fait pareil pour moi.
- C’est vrai.
- Et t’as fait pareil pour moi après mon retour de la guerre. T'es revenue quelques temps à Chicago pour t'occuper de moi. 


Elle l’embrasse sur la joue.


- Où est Greg ? 
- Le voilà. Dit-elle en le voyant sortir de la salle de bain. Whoua, t’as été rapide, je suis fier de toi mon petit Greg !!!
- Je vois que tu as retrouvé ton humour.
- Il était parti quelques temps en vacances mais il est enfin revenu. Écoutez tous les deux, c’est vrai que j’ai pas été un cadeau pendant quelques temps mais je vais mieux maintenant, j’avais besoin de sortir cette colère et c’est ce que j’ai fait la semaine dernière.
- Si on peut retrouver notre russe préférée, c’est tant mieux. Lance Mouse avant prend la tasse de café. C’est pour moi ?
- Oui.
- Merci.


Il avale son café d’une traite et s’en ressert un autre qu’il avale aussi vite.


- Tu vas te brûler l’intérieur du corps si tu continues.
- J’ai besoin de café pour me réveiller.
- Tout va bien ?
- Oui, très bien. C’était toi la dépressive en pleure ces derniers temps, pas moi. Lance Mouse sèchement.
- Merci Greg, très sympa. Dit Alex vexée.
- Bin quoi ? C’est vrai nan ?!
- T’es pas obligé d’être autant vexant.
- On peut savoir ce qui t’arrive ? Demande Jay. 
- Il y a rien, je vais bien.
- Oh oui, t’as l’air de nager dans le bonheur.


Mouse regarde ses deux meilleurs amis et prend une profonde inspiration.


- C’est Kate.
- Kate ?! Elle va bien ? Il lui est arrivé quelque chose de grave ?
- Ça va pas de demander des choses pareilles !!!
- Vu t’as réaction, on se pose des questions.
- Greg !!!
- Elle m’a demandé d’aller vivre avec elle.
- C’est génial !!! Tu trouves pas ?
- Non, c’est trop tôt.
- T’es sûr que c’est pas autre chose ? Demande Jay.
- Greg, j’adore Kate, je l'aime beaucoup. C’est une femme formidable et elle rit à tes blagues pas toujours drôle. Elle est attentionnée, généreuse et vraiment sublime, alors je vois pas pourquoi tu nous sors ton excuse du « c’est trop tôt » ?!
- Parce que ça l’est.
- À d’autres Greg.
- Bon, okay. J’ai la trouille de tout foirer, comme je peux faire d’habitude.
- Évite de te comporter comme un idiot et tout ira bien.
- Il a raison.


Ils finissent de manger avant que Jay aille se préparer à son tour...

Le trio, accompagné de Brooklyn, sort de l’immeuble et monte dans la voiture de Jay... 

Au loin, une personne pointe un appareil photo sur Alex et la prend en photo. La voiture de Jay démarre pour prendre la direction du bureau et la personne, qui dissimule son visage sous une capuche et des lunettes de soleil, les suit pour se garer en face du parking du District 21.

Garé sur le parking, ils descendent et se dirigent vers le bâtiment. Le portable d’Alex sonne, elle le prend et répond.


- Allo !!! Allo !!! Allo !!!


Personne ne répond.


- Allo !!! Il y a quelqu’un ? Allo !!! Allo !!!


Elle raccroche et remet son portable dans sa poche.


- C’était qui ?
- Une personne qui a du temps et de l’argent à gaspiller.
- Et ça t’inquiète pas de recevoir autant d’appels par semaine d’un numéro inconnu ? Demande Mouse.
- C’est ce que j'arrête pas de lui dire mais elle m’a dit qu’il fallait pas s’en faire. Répond Jay.
- Elle devrait quand même faire attention.
- Ça aussi, je lui ai déjà dit mais bornée comme elle est, ça va être dure de la faire changer d’avis.
- Eh, ça vous dérange pas d’arrêter de parler de moi comme si j’étais pas là ?
- On fait ça parce qu’on tient beaucoup à toi. Lance Mouse.
- Et moi encore plus ma petite russe. Dit Jay en plaçant son bras sur ses épaules.
- J’en ai de la chance.


Brooklyn aboi. Elle embrasse Mouse sur la joue et Jay sur les lèvres. Ils entrent pour aller à l’étage tous en parlant et Brooklyn les suit.

La personne sous sa capuche à son portable à l’oreille et on peut entendre la voix d’Alex. Plusieurs photos de la détective sont posées sur le siège passager dont certaines ont été prise quand elle vivait à Los Angeles. Il regarde son portable où on peut voir Alexandra Valanka inscrit en majuscule, il raccroche et le lance sur le siège d’à côté. Il attend un moment avant de repartir… 


diana62800  (18.11.2019 à 00:28)
Message édité : 08.01.2021 à 19:47

Mouse, Jay et Alex, accompagné de Brooklyn, arrivent au bureau où l’équipe est déjà présente. Alex voit un bouquet de fleurs sur le bureau de Jay.


- Jay, t’as une maîtresse et je suis pas au courant !!!
- De quoi tu parles ?
- Des fleurs sur ton bureau. Lance Alex en désignant le bureau de son fiancé.
- J’ai pourtant dit à mon harem de rester très discret.
- Et bien, dis-leur de jamais venir ici.
- T’as aucune raison d’être jalouse !!!
- Vaut mieux pour toi. Jay ne t’avise jamais de me tromper au risque de dire au revoir à popol et les deux orphelines.
- Tu sais bien que t’es la seule pour moi.
- Je suis sérieuse Jay, tu couches avec une autre femme que moi et je te castre. J’ai déjà émasculé trois hommes, à toi de faire en sorte de pas être le quatrième.
- Ça doit faire mal !!!
- Vu qu’ils ont hurlé à la mort, j’imagine que oui.


Alex se dirige vers la salle de pause avec un grand sourire sur le visage. Jay va à son bureau et regarde le bouquet qui est devant lui.


- Qui est ton admiratrice secrète ? Demande Adam curieux.
- Aucune idée.
- En tout cas, j’en connais une qui va aller botter les fesses de quelqu’un !!! Dit Mouse en riant. Ravi de t’avoir connu Jay.
- Mon pauvre Jay !!! Ça a été un plaisir de te rencontrer et de travailler avec toi. Lance Adam à son tour.
- Ils ont raison et ne t’inquiète pas, on viendra tous à tes funérailles. Ajoute Kevin.
- Arrêtez les gars, je trompe pas Alex.
- Si tu le dis. Lâche Adam en levant les mains. Mais juste au cas où, je pourrai récupérer la veste que t’avais la semaine dernière ? 
- Je sais pas si on vous l’a déjà dit mais vous êtes très drôle les gars !!! Vraiment très drôle !!!


Mouse, Kevin et Adam rient en voyant la tête du détective.

Jay prend l’enveloppe qui se trouve dans le bouquet. Il sort la petite carte et lit ce qui est noté dessus, une phrase en russe que Jay arrive facilement à lire « Spasibo za vse moy angel - Ya tebya lyublyu - Tvoy russkiy* ». Un sourire se forme sur son visage et remet la carte dans l’enveloppe avant de la glisser dans la poche arrière de son jeans.


Alex prend deux tasses et y verse du café. Erin entre a son tour et ferme la porte derrière elle.


- Bonjour Alex. Lance Erin en s’approchant de sa collègue. Ça va ?


Aucune réponse d’Alex.


- Tu vas bien ? T’as bien dormi ?


Alex ne lui répond toujours pas.


- T’as l’intention de m’ignorer comme ça pendant encore longtemps ? Alex s’il te plait !!! Ça fait des jours et des jours que tu m’ignores !!! On pourrait parler toutes les deux !!! Notre amitié me manque beaucoup…


La russe continue de tourner le dos à Erin et de s’accrocher à l’évier pour éviter de la frapper en plein visage.


- Alex !!! Alex !!! Alexandra regarde-moi quand je te parle. Hurle Erin.


Alex la regarde pas, elle essaye de rester, avec beaucoup de mal, la plus calme possible.


- Excuse-moi, je me suis emportée. Je suis désolée Alex, je suis sincèrement désolée pour tout le mal que je t’ai fait et je suppose que ta fausse couche n’aide pas à oublier ce qui s’est passé mais je regrette ce que…


Alex prend une tasse vide et la jette contre le mur ce qui fait sursauter Erin.


- Je suis désolée, je suis sincèrement désolée Alex… Je voudrai vraiment que t'arrives à me pardonner… Lâche Erin avant de sortir de la pièce.


Alex ramasse les moreaux de la tasse qui sont à terre avant de les jeter dans la poubelle et de retrouver son calme... 

Deux bras entourent la taille de la détective qui sursaute.


- Merci pour les fleurs. Murmure Jay à l’oreille de la jeune femme avant de l’embrasser sur la joue.
- Je suis très contente qu’elles te plaisent.
- On se fait un dîner en tête à tête à la maison ce soir ?
- Ça serait avec plaisir mais je peux pas, je vais rendre visite à mon petit frère, tu sais celui qui est dans un établissement spécialisé et ensuite je vais voir un de mes indics.
- Tu veux que je viennes avec toi ?
- Non, ça ira mais profite-en pour passer une soirée en hommes avec Greg, Adam, Kevin et peut-être Will, et pourquoi pas inviter Connor ?
- Connor ?
- Oui, il est vraiment adorable, je suis sûr que vous pourriez devenir amis. T’es pas obligé de l’inviter, c’est juste une idée.
- Je verrai. J’ai vraiment cru que tu me faisais une crise de jalousie.
- Je peux être très douée quand je veux.
- Oh que oui.
- Je te fais confiance Jay. Dit-elle en lui faisant face.
- Et t’as bien raison parce que les autres femmes ne m’intéressent absolument pas. Celle que je veux, c’est toi.


Ils se regardent tendrement.


- Comment va ton moral ?
- Il va bien. Il pourrait changer quand je verrai à nouveau Erin mais actuellement, il se porte à très bien.
- Tu vois, j’avais raison !!!
- Et sur quoi ?
- T'arrives à tout affronter, toutes les épreuves que tu surmontes depuis des années t’ont rendu plus forte et plus courageuse. T’es un modèle pour beaucoup de personnes qui ne croient plus en rien, qui ont perdu espoir en eux.
- Sérieusement ? Un modèle ? Tu crois pas que t’exagères un peu ?
- Non. Bon d’accord, t’es très bornée, impulsive, t’aimes avoir le dernier mot et tu peux être très chiante par moment, et ça tu le sais…


Alex hoche positivement de la tête en souriant.


- Mais tu réalises pas à quel point t’es incroyable, fantastique, formidable…, j’aimerai avoir la moitié de ton courage.
- C’est à toi que je dois tout ça. C’est dans ta force que je puisse la mienne. Dit-elle avant de l’embrasser tendrement.


Le portable de Jay sonne, il le prend et comme à son habitude il le range quand son père appelle.


- C’est ton père ?
- Comment t’as deviné ?
- Une intuition spirituelle.
- Tu me l’as jamais sortie celle-là.


Elle lui sourit.


- Jay, est-ce que tu vas aller au… ?
- Alex, on pourrait en parler plus tard s’il te plait ?
- Bien sûr.


Ils s’embrassent et vont rejoindre les autres.

Alors que l’équipe s’affaire à leurs occupations, un homme entre par l’arrière du bâtiment et va directement à l’étage sans se faire voir des autres officiers. Il ouvre doucement la porte et aperçoit Alex qui parle avec Kevin et Adam. Il marche d’un pas assuré et la plaque brutalement contre mur, Alex est plus surprise qu’effrayée.


- Où est-elle ?
- Lâchez-moi !!!


Kevin et Adam l’écartent rapidement de leur collègue.


- Alex, ça va ? Demande Kevin.
- Oui. Répond la détective en reprenant ses esprits.
- Tu le connais ? Demande Adam.
- Non. C’est bon les gars, vous pouvez le relâcher.
- T’es sûr ?


Alex hoche la tête et ils le lâchent.


- Tout d’abord, vous me touchez plus, ensuite, vous reposez vos mains sur moi, je vous expédie aux urgences et pour finir, qui êtes-vous et qu’est-ce que vous voulez ?
- Je cherche ta sœur, où est-elle ? Hurle-t-il.
- Parlez-moi sur un autre ton, je vous signale qu’on a pas élevé les cochons ensemble et je vous demanderai d’éviter de me tutoyer.
- Où est-elle ?
- Je sens qu’on va s’amuser avec lui.
- Je crois aussi.
- Elle est où pétasse ?


Alex lui sourit en s’approchant.


- Excuse-moi !!! Dit-elle en lui attrapant les parties intimes et en les serrant très fort. Tu peux répéter ce que tu viens de dire, je crois que j’ai mal entendu.


Jay, Mouse et Marci arrivent après avoir passer du temps en bas.


- On peut savoir ce qui se passe ici ? Demande Mouse.
- J’apprends la politesse à ce jeune homme.
- Okay, je vois !!! Alex, lâche-le s’il te plait. Lance Jay.
- Pas de problème, juste après qu’il se soit excusé.
- Je suis désolé, je suis désolé… Lâche-moi petasse !!! Hurle-t-il de douleur. Lâche-moi putain, ça fait mal… Lâche-moi !!!


Alex continue de serrer son entrejambe.


- Alex !!! Dit calmement Jay.
- D’accord. Dit Alex en râlant. Tu réponds à mes questions ou je recommence ?!
- Okay !!! Okay !!! Tenez la loin de moi !!!
- C’était rigolo. Lance Alex en riant.
- Elle est pas aussi méchante que ça d'habitude !!!
- C’est rassurant. Je m’appelle Zack et je cherche Erica.
- C’est marrant, j’ai un frère qui s’appelle comme ça. Oui je sais, ça intéresse personne de le savoir !!! Qu’est-ce que tu veux à ma sœur ?
- Elle a des dettes à payer.
- Encore !!! Combien et à qui ?
- Beaucoup, à Miller.
- Miller !!! Thomas Miller ?
- Oui.
- Okay alors tu diras à Tom qui fout la paix à ma sœur, c’est compris ?
- Je peux pas lui dire ça, je vais me retrouver avec les baloches dans un bocal.
- Dis-lui que c’est Alex qui t’a dit ça, il t’arrivera rien. Autre chose ?
- Non.
- Super. Maintenant, tu dégages.
- Sans problème.


Il repart part l’endroit où il est arrivé.


- Attends, tu sors par la grande porte qui se trouve par là.


Zack quitte l’étage en courant.


- Dis-moi Alex.
- Quoi ?
- Tu veux pas venir dans mon quartier et effrayer quelques personnes ?
- J’ai promis à Jay d’arrêter de faire ça, désolée Adam !!!
- Mince !!! J’aurai dû m’y prendre plutôt.


Tout le monde rit. Erin arrive par les escaliers.


- Adam, tu réponds jamais au téléphone quand on t’appelle ?
- Toujours, pourquoi ?
- Parce que Kim n’arrête pas de t’appeler.
- Pourquoi ? Demande-t-il paniqué.
- Elle a perdu les eaux, elle est à l’hôpital.


Il regarde son portable.


- Il était en mode silencieux. Il faut que j’y aille.
- Fonce, elle t’attend.


Adam commence à partir.


- Adam, tu diras à Kim de faire une péridurale, même si on lui a dit ou conseillé que c’était inutile, qu’elle en fasse une. Crois-moi, je suis passée par là. Lance Alex.


L’équipe le félicite et il part rejoindre Kim à l’hôpital...

Le reste de la journée se passe tranquillement par contre Kim n’a pas encore accouché.

Jay a invité Mouse, Kevin, Will et Connor a passer la soirée entre hommes et ils ont accepté, à l’exception de Connor qui a dû rester à l’hôpital pour opérer un patient.

Alex rend visite à un de ses jeunes frères qui a été placé dans un établissement spécialisé il y a plusieurs années. Après être resté avec lui pendant un moment, elle est obligée de partir. 


- Evan, je dois y aller, les visites sont finies mais je te promets que je reviendrai te voir très vite. Evan, tu m’entends ? Demande-t-elle d’une voix douce. Tu sais que je t’aime, Alex t’aime énormément Evan.


Elle pose délicatement sa main sur son épaule mais Evan a un mouvement de recul.


- À bientôt Evan.
- À Bientôt Lex.


Elle regarde tendrement son frère et ses yeux s’humidifient, elle s’éloigne et croise le médecin d’Evan.


- Bonsoir Mademoiselle Valanka.
- Bonsoir docteur Carver. Pitié, appelez-moi Alex.
- D’accord.
- Je viens de voir Evan, il a l’air d’aller bien. Comment ça se passer en ce moment ?
- Je vais être honnête avec vous, il lui arrive d’être très violent avec les autres pensionnaires et quand ça arrive, on est obligé de l’attacher à son lit.
- Vous devez me trouver horrible de laisser mon frère ici ?
- Pas du tout. Vous êtes une des rares personnes à venir le voir.
- Vladimir n’est pas venu ?
- Non, il est jamais venu, je l’ai jamais vu.
- Ça m’étonne pas du tout. Qui d’autres vient le voir ?
- Vos sœurs Erica et Rosalia et vos frères Stefan, Christopher et Viktor. Dit-il en lisant la tablette qu’il a dans les mains. Oh et il y a aussi un certain Jay.
- Jay ?
- Oui, Jay Halstead. Il nous a dit que vous étiez au courant.
- Je viens de l’apprendre.
- Il nous a dit qu’il était un de vos amis. Il vient voir Evan très souvent et depuis très longtemps.
- C’est vrai ?
- Oui mais on peut lui interdire l’accès si vous le souhaitez.
- Non, il peut le voir. C’est juste qu’il me l’a jamais dit.
- Ces visites et les vôtres lui font beaucoup de bien.
- Merci docteur.
- Je vous en prie. À bientôt.
- À bientôt.


Le médecin s’éloigne et Alex sort avec un grand sourire aux lèvres.

Elle passe voir son indic pour essayer de l’aider mais comme à son habitude, il en fait qu’à sa tête...


La détective sort de sa voiture et va frapper à une porte.


- Alex !!!
- Salut Benji.
- Entre.
- Merci.


Alex entre et Benji ferme la porte derrière lui. Ils se prennent dans les bras quelques secondes.


- Comment tu vas ?
- Bien et toi ? J’ai entendu ce qu'il t’était arrivé, je suis désolé pour toi.
- C’est gentil. Je vais bien.
- Et Jay ?
- Il va bien. C’est simple, on va bien.


Il se prend une bière dans son petit réfrigérateur et en propose une à Alex.


- Non merci.
- Ah oui, c’est vrai, tu bois pas !!!
- C’est bien ça.


Il avale plusieurs gorgées.


- J’ai trouvé ce que tu m’as demandé, c’est pour ça que je t’ai appelé.
- C’est vrai ? Demande-t-elle toute contente.
- Ouais, suis-moi.


Ils sortent, font quelques pas et se retrouvent dans un hangar.


- T’as jamais pensé à nettoyer ta casse ?
- Pourquoi faire ? Alex, je suis propriétaire d’une casse, pas d’un hôtel cinq étoiles.
- Okay !!! Lance-t-elle en levant les mains. Fait comme si j’avais rien dit.
- Regarde, c’est ça ? Demande-t-il en soulevant une bâche.
- Oui, c’est ça, c’est exactement ça. Merci Benji.
- J’ai évité de finir dans une broyeuse grâce à toi, je pense que je pouvais faire ça pour toi.


Alex lui sourit.


- Jay est au courant ?
- Non et pas un mot, c’est clair ?
- Je suis une tombe, tu me connais ?
- Justement !!! Tu lui dis rien, c’est son cadeau de noël.
- Tu vas lui offrir une carcasse de moto pour noël ?
- Bien sûr que non. Son grand-père lui a offert une moto quand il avait dix neuf ans mais on lui a volé et il l’a jamais récupéré.
- Et tu voudrais lui en offrir une ?
- Voilà, t’as tout compris.
- Alex, surtout le prend pas mal, mais tu es nulle en mécanique.
- Je sais mais je me suis qu’un ami, dont le prénom commence par un B, pourrait peut-être m’aider.
- T’es en train de me demander un service là ?
- C’est ça. Tu veux bien ?
- Oui.
- Génial. Dit-elle en le prenant dans ses bras.


Elle reste un peu avec Benji avant de rentrer chez elle...

Jay rentre et Alex se jette dans ses bras avant de l’embrasser avec passion.


- Je m’attendais pas à un tel accueil. C’est en quel honneur ?
- Parce que t’es un homme incroyable et plein de surprise.
- Ça va ?
- Je vais très bien.


Elle pose sa main sur la joue de son fiancé.


- Merci Jay, merci d’être tel que tu es. Je t’aime tellement.
- Je t’aime aussi. T’es sûr que ça va ?
- Oui, j’ai juste beaucoup de chance de t’avoir dans ma vie.
- Et moi dans la mienne.


Il enlève son manteau qu’il pose sur l’accoudoir du canapé.


- Viens installe-toi. Lance-t-elle en le faisant asseoir sur le canapé.
- Alex, dis-moi ce qui t’es arrivée ce soir ?
- Rien.
- Alex !!!
- Je t’assure que ça va. Dit-elle en posant le plateau qu’elle a dans ses mains sur la table basse.


Elle s’installe à ses côtés et l’embrasse.


- Regarde ce que je t’ai enregistré.


Elle allume la télévision avec la télécommande et sélection un programme.


- Tu m’as enregistré le tournoi de golf ?
- Oui.
- Mais tu détestes le golf !!!
- C’est vrai, je vois pas l’intérêt de regarder des personnes frapper dans une balle qui entre dans un trou, Tiger Woods a trouvé le bon filon… Mais toi, tu adores ça.


Elle se blotti dans les bras de son partenaire.


- Je voulais te faire plaisir.
- C’est très gentil. Dit-il avant de déposer un baiser sur le haut de sa tête.


Installés sur le canapé depuis un moment, Jay prend la télécommande et met sur pause.


- Alex dis-moi ce qui se passe s’il te plait !!!
- Y a rien.
- Je te connais par cœur et je sais qu’il y a quelque chose. Il y a un problème avec Evan ?
- Pas plus que d’habitude et son état n’a pas changé mais…
- Mais ?
- J’ai parlé un peu avec son médecin et il m’a dit que t’allais voir Evan très souvent.
- C’est vrai, je plaide coupable.
- Pourquoi tu m’as rien dit ?
- Je savais pas si tu voulais que j’aille le voir.
- Jay !!! Évidemment que tu peux aller lui rendre visite.
- Je vais te dire, la prochaine fois, on ira le voir ensemble.
- T’es vraiment un homme exceptionnel Jay Halstead, Tu as cœur si grand, si bon et si pur.
- Je peux te retourner le compliment.


Ils s’embrassent avec passion.


- Oh faîte, j’ai oublié de te demander comment s’est passé ta soirée ?
- Pas mal, tu sais ce que c'est, on est entre hommes et on parle de femmes, de mécanique, de sport…
- C’était Molly’s et club de strip-tease, c’est ça ?
- T’as tout compris. Avoue-t-il en riant. Où est mon pote à quatre pattes ? Je l’ai pas encore vu !!!
- Brooklyn est chez Courtney, notre voisine. Elle m’a demandé si elle pouvait le garder tout le week-end…
- Pourquoi ?
- Pour avoir la paix. Ces enfants sont calmes quand il est avec eux. Elle m’a même dit qu’elle pouvait entendre les mouches voler alors j’ai dit oui. 
- Je vois et Greg m’a dit qu’il passait le week-end chez Kate.
- C’est une excellente nouvelle. Tu penses qu’il va aller s’installer chez elle ?
- Aucune idée. Ça veut dire qu’on a l’appartement pour nous tout seul ? !
- Oui.
- Et pour tout le week-end ?
- Oui.


Il commence à l’embrasser tendrement dans le cou…


- Et ton tournoi de golf ?
- Il peut attendre.
- T’es sûr ?
- Plus que sûr, j’ai envie de montrer à la femme que j’aime à quel point je l’aime.
- Tu l'as sortie à combien de femmes celle-là ?
- À toutes mais c’est bizarre parce que d’habitude, elles ramassent leurs affaires en vitesse et elles s’en vont en claquant la porte.


Alex rit.


- Un petit massage, ça te dit ?
- Oh que oui !!!


Jay pose ses mains sur les épaules d’Alex et commence à la masser. Il descend doucement le long de son dos et arrive au niveau de ses reins tout en l’embrassant dans le cou, Alex se laisse faire…

Elle se retourne pour être en face de Jay et commence par lui enlever son pull qu’elle jette à terre et il fait pareil avec celui de la jeune femme… Il la prend délicatement par la taille, ils s’allongent sur le canapé tout en s’embrassant avec passion et désir…


* Merci pour tout mon ange - Je t'aime - Ta Russe


diana62800  (25.11.2019 à 01:06)
Message édité : 08.01.2021 à 21:07

La porte d’un café s’ouvre et Alex y en sort avec deux cafés dans les mains.

Une paire de jumelle est dirigée vers elle et la suit pour la voir monter dans la voiture de Jay qui est assis derrière le volant avec Brooklyn installé sur la banquette arrière.


- Tiens mon ange, c’est pour toi !!! Dit Alex en lui donnant un des cafés qu’elle a dans les mains.
- Merci mon cœur, t’es la meilleure. Lance Jay en le prenant.
- Je sais. Lance-t-elle avec ironie. Désolée Brooklyn, il y en avait pas pour toi.


Elle attache sa ceinture et Jay redémarre pour reprendre la route.


- Halstead et Valanka du District 21 en pause perso. Annonce Jay par radio.
- Bien reçu. Lui répond une voix féminine.
- En pause perso ? Demande Alex surprise.
- Bin oui.
- Jay, il est même pas neuf heure !!!!
- Je sais mais t’as pas oublié que ta sœur voulait te voir ?
- Si complètement. Lui avoue Alex.


Jay continue de conduire…

Installés à une table, ils ont tous les deux une tasse à café fumante en face d’eux et Brooklyn est à leurs pieds.


- Elle a bien dit qu’elle serait là à neuf heure ? Demande Jay en regardant sa montre.
- T’oublies de qui tu parles ? Erica n’est jamais à l’heure !!! Elle aurait toujours pas son permis de conduire si je l’avais pas sortie de son lit le jour où on l’a passé toutes les deux… Et je me dis qu’on passe un peu plus de temps rien que tous les deux.


Il colle son front contre celui d’Alex.


- Vu sous cet angle, elle peut prend tout le temps qu’elle veut. Dit-il avant de l’embrasser.


Les deux amoureux parlent et s’embrassent tendrement jusqu'à ce qu'Erica arrive...


- Salut Alex, tu vas bien ? Demande Erica en s’installant en face du couple.
- Salut, très bien et toi ?
- À merveille. Tu vas pas en croire tes oreilles, j’ai des potins croustillants à te raconter… Salut Jay !!! Lance-t-elle souriante. 
- Salut.
- T’es toujours aussi canon. Avoue Erica avec un grand sourire. C’est vraiment dommage que tu sortes avec ma sœur, enfin… C’est la vie !!!
- T’as fini ?
- Non, je commence à peine.
- Erica !!! Dit Alex en haussant légèrement la voix. Tu disais.
- Ah oui, j’ai des potins et j’espère que t’es bien assise.
- Oui, je le suis.
- Tout d’abord, tu te souviens de Thomas Miller ?
- Oui, j’ai un de ses larbins qui est venu me rendre une petite visite et…
- Et ta sœur l’a bien reçu. Avoue Jay souriant.
- J’en doute pas. Tu pourrais aller le voir, j’ai quelques dettes envers lui.
- Je croyais que t’avais arrêté tes conneries ?
- J’essaye Alex, j’essaye vraiment.
- N’essaye pas, fait le.
- Okay, je le ferai. Ensuite, papa et Deborah ont divorcé…
- Debby est enfin libre ?!
- Yep et elle a même quitté la ville avec Gabin.
- Une bonne nouvelle pour elle et c’est normal qu’elle est emmenée son fils. J’espère qu’elle nous donnera des nouvelles de notre petit frère.
- Elle a promis de le faire. Et pour finir, alors là, accroche-toi, c’est une nouvelle qui va faire exploser les unes de journaux, c’est la nouvelle de l’année… J’ai même du mal à y croire moi-même… Mais le connaissant, il pourrait changer d’avis à la dernière minute… C’est vraiment incroy…
- Erica accouche !!! Crie Alex en coupant la parole à sa sœur.
- Papa et Bunny vont se marier.
- Quoi ?
- On va avoir une nouvelle belle-mère.
- Bunny ? Bunny !!! Bunny !!! Qui est Bunny ?
- Tu parles de Bunny Fisher ? Demande Jay.
- Oui.
- Bunny est ma mère d’Erin.
- C’est celle qui est venue au bureau le jour où j’ai pris la défense d’Erin ?
- Oui, c’est bien elle.
- À peine divorcé, il se remarie aussi vite… Attend, c’est pour ça que tu voulais me voir ?
- Oui. C’est quand même énorme.
- Erica, je t’ai déjà dit que tout ce qui touche de près ou de loin à Vladimir m’indiffère complètement.
- Je sais et c’est pareil pour moi mais tu pourrais essayer de convaincre Bunny de pas le faire.
- Non, j’en ai marre d’être le bouc émissaire de tout le monde, elle veut se marier avec lui qu’elle le fasse, c’est pas mon problème.
- Si, ça l’est !!!
- Et pourquoi ? Demande-t-elle avant d’avaler son café.
- Parce qu’ils veulent que tu viennes à assister à leur mariage.


Alex manque de s’étouffer et recrache son café sur sa sœur.


- Alex !!!
- Je suis désolée, excuse-moi Erica !!! Tu peux répéter ce que tu viens de me dire ?
- Je plaisante Alex, je plaisante !!!
- Très drôle !!! Lance Alex avec sarcasme. Tu mérties des claques par moment. 
- Je sais que tu m'aimes. 


Erica lui sourit.


- Jay, je voulais te dire que je… Je sais pas vraiment comment te… Je sais qu’aujourd’hui ça fait douze ans que ta mère est morte et que…
- Arrête !!! Dit Alex en donnant un coup de pied à sa sœur.
- Aie. Murmure Erica en massant sa jambe. Je voulais que Jay sache que je suis de tout cœur avec lui et Jay, si tu…
- Ça ira Erica mais merci quand même.
- Je ne voulais pas paraître insensible ou sans cœur, c’est juste que j’aimais beaucoup Ellen et elle nous manque à tous, Jay si tu as besoin de quelque chose, fait le moi savoir, si tu veux organiser une cérémonie en sa mémoire…
- Erica arrête !!! Lance sèchement Alex.
- Ou un jeu pour la télévision qui serait en souvenir d’Ellen…
- Erica ça suffit !!! Dit la détective en haussant légèrement la voix.
- Ou, je sais pas, qu’est-ce qu’on pourrait bien faire pour marquer ce jour ? Laissez-moi réfléchir tous les deux…
- Erica, il faut que je te le dise en quelle langue pour que tu comprennes !!! Crie Alex. Jay, je suis vraiment désolée, je lui ai dit la dernière fois que je lui ai parlé de ne pas aborder ce sujet devant toi. Murmure-t-elle à l’oreille de son partenaire.
- C’est rien Alex !!! Dit-il à voix basse.
- Si, je sais… Et pourquoi pas un dîner de charité ? Je pourrai appeler toutes les personnes les plus influentes de l’Illinois et les inciter à y participer, je suis sûr qu’il y aurait beaucoup de monde surtout si les fonds récoltés vont à une association pour les malades du can…


Un message radio coupe Erica dans son monologue. Une jeune femme a été retrouvé et a demandé à parler au lieutenant Jay Halstead en particulier.


- C’est près d’ici.
- On y va. Lance Jay en se levant.
- Mais Jay, on fait quoi de mon idée ? Je peux tout organiser si tu le souhaites…


Jay sort sans rien dire avec Brooklyn.


- Erica, je t’avais demandé de pas parler d’Ellen devant Jay. Tu crois pas qu’il en souffre assez comme ça ?!
- Je voulais seulement l’aider à passer au mieux cette journée.
- Je suis navrée de te le dire mais c’est tout le contraire. Tu sais que c’est une période difficile pour Jay mais il a fallu que tu l’ouvres. Erica, tu sais que je t’aime énormément mais est-ce que ça serait trop te demander de penser un peu aux personnes qui t’entourent pour une fois dans ta vie ?
- Je pensais pas à mal Alex.
- Je veux bien te croire mais tu sais comment est Jay ?! La mort d’Ellen l'a beaucoup marqué.
- Je voulais seulement qu’il sache que je suis de tout cœur avec lui.
- Il faut que j’y aille. Dit-elle en remettant son manteau et en se levant.
- N’oublie pas d’aller voir Thomas pour moi et paye mes dettes.
- On verra. Lance Alex en s’éloignant.


Jay est installé dans sa voiture avec une photo de lui et de sa mère dans les mains, quelques larmes coulent sur ses joues mais les essuie quand il entend la portière s’ouvrir et range discrètement la photo dans sa poche de son manteau.


- Jay, je suis sincèrement désolée pour Erica, je pensais pas qu’elle serait comme ça, je lui ai pourtant demandé.
- Ça va aller Alex.
- T’es sûr ?
- Oui, je vais bien.
- Tu vas bien ?
- Oui.
- C’est pour ça que t’as les yeux rouges ?!
- C’est juste mon allergie au pollen, c’est rien.
- Au mois de Novembre ?
- Ça peut arriver.
- Jay, t’es allergique aux pistaches et aux poils de chats mais pas au pollen.
- Je vais bien Alex, je t’assure… Ment-il.
- Si tu le dis. Répond la jeune femme en sachant que Jay lui ment.


Elle dépose un baiser sur la joue.


- Je suis là si tu veux parler ou ne pas parler mon ange.
- Je sais.
- Jay, je sais à quel point c’est très dure pour toi de…
- Alex, s’il te plait !!!


Il démarre et ils se rendent à l’adresse qu’on leur a communiqué.

Après un trajet assez court, ils arrivent devant un immeuble et sortent de la voiture, où une ambulance et trois voitures de patrouille sont garées devant. Alex demande à Brooklyn de rester dans la voiture.


- Lieutenant Halstead et Valanka. Dit Jay en montrant sa plaque et en désignant sa partenaire à l’agent qui est derrière le cordon de sécurité.


Alex montre aussi la sienne. Ils font quelques pas et aperçoivent un autre agent qui se dirige vers le duo.


- Quel est le problème ?
- Une jeune femme s’est fait agresser et des voisins nous ont appelé.
- Où est-elle ?
- Là-bas. Désolé de vous avoir fait appeler mais elle veut vous parler à vous et seulement vous lieutenant.
- D’accord. Répond Jay.
- Une question avant !!!
- Je vous écoute.
- Comment ça se fait qu’elle soit en petite tenue ?
- Elle se met hurler si on s’approche trop d’elle.
- Merci.


Ils s’approchent ensemble de la jeune femme qui se tient en boule quand Jay s’arrête d’un seul coup avec un regard surpris et choqué.


- Jay, c’est pas… ?
- Si, c’est elle !!! Colleen ?!


En entendant son prénom, la jeune femme relève la tête.


- Jay !!! Dit-elle en larmes.


Elle se lève et court vers Jay avant de se jeter dans ses bras.


- Colleen, qu’est-ce qui s’est passé ?
- Je… Je…
- Colleen calme-toi s’il te plait.


Alex enlève son manteau et le pose sur les épaules de la jeune femme. Brett arrive près du trio.


- Bonjour Sylvie.
- Salut vous deux. Il faudrait qu’on l’emmène à l’hôpital pour qu’elle se fasse examiner.
- D’accord, on va vous suivre.
- Non !!! Non !!! Non !!! Non !!! Hurle-t-elle. Je veux pas y aller.
- Colleen, tu devrais y aller, je vais monter dans l’ambulance avec toi. Lui propose Jay.
- Jay, non… Je… Je veux seulement rentrer chez moi, tu peux me ramener s’il te plait ?
- Comment t’es arrivée jusqu’ici ?
- J’en sais rien.
- Est-ce que tu connais une personne qui vit ici ?
- Non, en tout cas, ça me dit rien.
- T’étais où la nuit derrière et avec qui ?
- Jay s’il te plait, arrête avec toutes tes questions. Tout ce que je veux, c’est rentrer chez moi.
- Tu veux que j’essaye ? Demande Alex à voix basse.


Jay hoche la tête.


- Colleen, je peux comprendre que toutes ses questions te gênent ou t’embarrassent mais on doit savoir ce qui t’ai arrivé. Ça serait plus prudent de suivre Sylvie et qu’elle t'emmène à l’hôpital, Jay et moi, on sera juste derrière vous.
- Alors, tu veux bien ?


Colleen n’arrive pas à se décider.


- Je te propose quelque chose, tu montes dans l’ambulance qui te déposera devant les portes de l’hôpital et si tu veux pas y aller, t’auras qu’à monter dans la voiture et on te ramènera chez toi. D’accord ?
- Alex, il faut qu’elle se fasse examiner par un médecin. Lui dit Jay.
- Je sais mais c’est pas en la brusquant qu’elle va y aller.
- Elle est de ma famille Alex et bientôt de la tienne, je peux pas…
- Je sais Jay, je le sais.
- Je veux bien mais aucun de vous me forcera à y aller ?
- Promis.
- Allez, viens. Dit Brett d’une voix douce en posant délicatement sa main sur son épaule. Ne vous inquiétez pas, je m’occupe d’elle.


Brett escorte Colleen jusqu’à l’ambulance avant de monter dedans.

Les deux lieutenants les regardent s’éloigner.


- Je vais retrouver l’ordure qui lui a fait ça !!! Lance-t-il en colère.
- Jay, on sait pas ce qui s’est passé.
- Alex, on fait ce boulot depuis assez longtemps pour reconnaître les signes d’une agression et plus particulièrement d’un viol.
- Je dis pas le contraire, tout ce que j’ai dit, c’est qu’on sait pas ce qui s’est passé. Il y a que Colleen qui peut nous le dire.


Jay et Alex parlent rapidement avec les agents présents et remontent en voiture pour suivre l’ambulance.

Durant le trajet, les portables du couple sonnent. Alex répond mais personne ne parle à l’autre bout de l’appareil et Jay laisse sonner dans le vide, Alex regarde le nom.


- C’est ton père.
- Laisse sonner.
- Tu devrais peut-être…
- Non. Lance-t-il sèchement. Je veux pas lui parler, je veux pas le voir et surtout pas aujourd’hui.


Alex repose le portable de Jay et pose sa main sur la sienne pour lui montrer son soutient en ce jour si difficile pour le détective.

La personne à la capuche épingle une photo d’Alex au mur. Elle fait quelques pas en arrière et on peut voir que le mur est envahie de photos de la russe et aussi de coupures de journaux où Alex est mentionnée mais en regardant bien, on constate que tous les murs de la pièce sont recouverts des photos d’Alex dont certaines ont été prise quand elle vivait et travaillait à Los Angeles. Elle prend une photo de Jay et d’Alex dans une main et une paire de ciseaux dans l’autre et coupe la photo au niveau des cous du couple…


diana62800  (01.12.2019 à 18:24)
Message édité : 08.01.2021 à 23:01

Jay et Alex sont avec Colleen qui a accepté de se faire examiner.


- Colleen, tu peux nous dire ce qui s’est passé ? Demande Jay.


Colleen ne répond pas.


- Faut que tu nous le dises pour qu’on puisse arrêter celui qui t’agressé.
- Colleen, écoute… Commence à dire Alex en s’asseyant sur le lit. Je peux qu’imaginer ce que tu ressens, tu veux seulement rentrer chez toi et oublier ce qui s’est passé et je peux le comprendre… On le comprend tous les deux, crois-moi mais on est là pour t’aider… Alors dis-nous ce qui s’est passé s’il te plait.
- J’y arrive pas, j’ai trop honte. Dit-elle en ramenant ses jambes contre sa poitrine.
- T’as pas à avoir honte de quoi que ce soit, surtout pas devant nous. Lance Jay en s’approchant de la jeune fille. Colleen, dis-nous ce qui t’es arrivée !!! Dit-il d’une voix calme.


Elle les regarde l’un après l’autre et finit par leur parler…


- D’accord. Je suis sortie avec mes deux meilleures amies, Emma et Carole, on est allée dans un club pour fêter l’anniversaire d’Emma, elle a eu dix huit ans il y a trois jours… Et là-bas, un type nous a abordé en nous payant des verres, on a accepté parce qu’on le trouvait plutôt sympa… Je sais, on a été stupide d’accepter…


Les deux lieutenants écoutent attentivement Colleen raconter son récit sans l’interrompre.


- Ensuite, mes souvenirs sont assez vagues parce que je sais pas comment je me suis retrouvée dans cet appartement avec lui… Avec lui… Avec lui sur… Sur moi… En train de… De… De… De me… Il m’a… Oh mon dieu, il m’a… Dit-elle en larmes.


Alex la prend dans ses bras quelques secondes en lui frottant doucement le dos alors que Jay sert ses points pour éviter de s’emporter.


- Après qu’il est fini de… De… Enfin, vous voyez ce que je veux dire ?


Jay et Alex acquiescent d’un hochement de tête.


- Il m’a demandé si j’avais aimé, j’ai pas répondu et il m’a dit que j’étais pas la première à rester muette. Il s’est rhabillé… Je voulais m’enfuir à ce moment-là mais j’ai été incapable de bouger mes jambes… Il m’a servi un verre qu’il m’a obligé à boire… Après j’ai dû m’assoupir parce que quand j’ai ouvert les yeux, il faisait jour, je suis sortie, des voisins m’ont vu et on appelait les secours…
- Colleen, où sont tes amies Carole et Emma ?
- Je sais pas, j’en sais rien… J’en ai aucune idée !!! Vous pensez qu’elles sont… ?
- On peut pas répondre à cette question tant qu’on les a pas retrouvé.
- Tu peux nous donner l’adresse du club où vous étiez hier soir ?


Elle leur donne et Jay l’écrit sur son calepin.


- Dis-moi, tu as bu de l’alcool dans ce club ?
- Jay !!!
- Répond-moi s’il te plait.
- Non, tu sais bien que j’ai pas l’âge de boire.
- Et tes amies ?
- Non plus.


Jay et Alex posent encore plusieurs questions à Colleen et sortent de l’hôpital.


- Ça va ? Demande Alex même si elle connait déjà la réponse.
- Je vais bien Alex mais quand on retrouvera cet enfoiré, laisse-moi cinq minutes, seul avec lui, je vais lui montrer ce qui arrive quand on s’en prend à une jeune femme sans défense.
- Tu veux jouer au vengeur masqué, c’est ça ?
- J’ai pas dit ça !!!
- Peut-être mais t’en penses pas moins. Jay, on doit traiter cette affaire comme qu’importe quelle affaire !!! Tu peux pas laisser tes émotions prendre le dessus.
- Et c’est toi qui ose me dire ça ?
- Je sais, c’est très gonflé de ma part de te dire ça mais...
- Je te le fais pas dire !!! Tu sais que c’est pas une affaire comme les autres, Colleen est ma cousine et elle…
- Je sais !!! Je sais Jay mais si on veut faire payer le type qui lui a fait ça, on doit tout faire dans les règles, d’accord ?


Jay lui répond pas.


- Jay, j’ai toujours mis une limite à ne pas dépasser et grâce à toi, je l’ai jamais franchi et j’ai bien l’intention de faire la même chose avec toi. Je sais que tu es très proche et très attaché à Colleen mais vouloir te faire justice toi-même ne va pas effacer ce qui s’est passé, crois-moi.
- Lâche-moi Alex, okay ?! Crie-t-il avant de s’éloigner.
- Jay !!!
- T’as qu’à rentrer en voiture, j’ai besoin de marcher un peu.
- Tu devrais pas rester seul, tu... 
- Alex, arrête d'insister !!! 


Voight et Erin arrivent et marchent en direction d'Alex.


- Il va où comme ça ? Demande Erin.
- Bonjour Hank.
- Bonjour Alex.
- Salut. Lance Erin.


Alex regarde Erin sans lui répondre.


- Tu peux nous expliquer ?
- Une jeune fille de dix ans ans s’est fait agressée et violée par un type qui en n’est pas à son coup d’essai.
- Vous lui avez demandé ce qui s’est passé ?
- Bien évidemment, on connait notre boulot.
- Et c’est pour cette raison qu’il est parti comme ça ? Interroge Erin.


La russe lui répond toujours pas.


- La jeune fille en question s’appelle Colleen O’Brien, c’est la cousine de Jay. Finit par avouer Alex en regardant Voight.
- Je comprend mieux.


Alex leur raconte rapidement ce que Colleen leur a dit.


- Et il veut s’en charger personnellement.
- T’es sa partenaire Alex, c’est à toi de le surveiller alors fait-le !!!
- C’est ce que j’ai l’intention de faire !!! Maintenant si tu veux bien m’excuser, je dois aller le rejoindre. Dit-elle avant de s’éloigner.


Alex fait quelques pas mais Erin la retient par le bras.


- Alex, attend, je voud…


Alex lui donne une énorme gifle.


- Ne t’avise plus jamais de me toucher, c’est clair ?! Hurle-t-elle en dégageant la main d’Erin de son bras. Plus jamais. Je te verrai au bureau Hank.


Voight acquiesce d’un hochement de tête et Alex s’éloigne du duo.


- Comment je peux faire pour qu’elle me pardonne si elle refuse de m’écouter ?!
- Il y a une chose à savoir sur Alex, c’est qu’elle arrive à pardonner, faut juste que tu lui laisses du temps.
- Hank, je sais pas si t’as remarqué mais ça fait des jours et des jours qu’elle fait comme si j’existais pas.
- T’as oublié ce que tu lui as fait ?
- Non mais elle a pas réagit comme ça avec Brittany.
- C'est pas pareil.
- C'est quoi la différence ?
- Toi, t'étais une très bonne amie avant d’être une collègue Erin. Pour elle, tu lui as donné un coup de couteau doublé d’une trahison. Essaye de te mettre à sa place juste deux petites minutes, si c’est elle qui t’avais fait ça, comment t’aurais réagis ?
- Je lui aurai demandé pourquoi elle a fait ça et je l’aurai écouté.
- Vraiment ?
- Oui.
- Erin, tu apprends qu’une personne, que tu aimes beaucoup et à qui tu tiens énormément, te ment, te fait enlever et tout ce qui va avec, te drogue pendant des mois, tu te retrouves en cure à cause d’elle et pour couronner le tout, tu apprends que cette même personne à fait libérer le meurtrier de ton enfant. Tu lui dirais, c’est bien, je te félicite ? Tu lui dirais vraiment ça ? 


Les mots de Voight la touchent.


- Non !!! Je voudrai plus la voir et lui fait payer.
- Exact.
- Brittany a envoyé Jay en prison et elle a failli la tuer et moi, elle arrive pas à me regarder en face.
- T’as toujours pas compris on dirait ?! Alex a toujours détesté Brittany alors que toi, t’étais devenue une très bonne amie pour elle. Laisse-lui du temps et elle finira par te pardonner mais si tu continues comme t’es en train de faire, ça risque pas de s’arranger avec elle.
- D’accord !!! 
- Et t'as de la chance ? 
- Ah bon ? 
- Tu devrais être en prison après tout ce que tu lui as fait alors oui, t'as de la chance qu'elle est pas porté plainte contre toi... 


Ils remontent en voiture…

Alors que Jay sort d’un taxi, Alex se gare. Il entre dans le club que Colleen leur a parler et Alex fait pareil accompagné de Brooklyn. Elle voit Jay tenir un homme, debout derrière le comptoir, par le col de sa chemise.


- Jay, lâche-le s’il te plait !!!
- Alex, t’en mêle pas !!! Crie-t-il envers sa partenaire. Je vous repose ma question, est-ce que vous l’avez vu hier soir avec un type ? Demande Jay en montrant une photo de Colleen sur son portable.


L’homme supplie Alex du regard.


- Me regardez pas, il est tellement énervé qu'il m’écoutera pas.
- Répondez. Hurle-t-il.
- D’accord !!! Oui, oui, elle était ici hier soir, il y avait deux filles avec elle, un type leur a proposé des verres qu’ils ont bu ensemble…
- Et ?
- Elle… Dit-il en désignant la photo. Elle est partie avec lui.
- Comment il s’appelle ?
- J’en sais rien.
- Et moi, je suis du contraire.
- Je sais pas.


Jay regarde Alex qui hoche la tête.


- Viens Brooklyn. Dit Alex en prenant son chien par son collier. Ce monsieur n’est pas très coopératif, il a besoin d’encouragements.


Brooklyn commence à aboyer méchamment.


- Alors, tu réponds ?
- Mon chien adore les saucisses et à mon avis, il serait ravi d’avoir la tienne. Lance Alex en souriant.
- Je sais pas qui est ce type.


Alex lâche Brooklyn et Jay enlève sa main de la chemise de l’homme. Ce dernier tombe à terre et Brooklyn lui saute dessus en lui grognant au visage.


- Il va pas me mordre ?
- Ah ça, c’est à vous de voir !!!
- Comment il s’appelle ?
- Luke…
- Luke comment ? Demande Jay furieux.
- Luke Blake.
- J’espère pour toi que c’est son véritable nom parce que si tu me mens, je reviendrai et je…
- Et pour les deux jeunes filles qui étaient avec elle, vous les avez vu parler avec quelqu’un d’autre ?
- Non.
- Elles sont parties vers quelle heure ?
- Je sais pas, j’ai fini mon service vers vingt deux heures et elles étaient toutes les trois encore ici.
- Mon ami à quatre pattes se demande si c’est vrai ?!
- Je vous jure que je vous dis la vérité,
- Merci pour votre aide.


Alex sort sa carte d’une de ses poches.


- Tenez. Dit-elle en lui donnant. N’hésitez pas à nous appeler si vous vous souvenez de quoi que ce soit, même un tout petit détail.
- D’accord.
- Jay, on s’en va !!! On s’en va tous les trois !!!


Elle attrape délicatement le bras de son partenaire et ils quittent le club. Ils marchent en direction de la voiture.


- Tu peux me dire qui t’a pris ? 
- Je fais mon boulot !!! Lâche Jay sur un ton agressif.
- Jay, tu devrais peut-être rentrer à la maison, Voight comprendra que tu viennes pas travailler aujourd’hui. Dit-elle d’une voix calme et posée.
- Ça va !!! Je vais bien alors lâche-moi avec ça !!!


Jay monte et s’installe du côté passager en claquant violemment la portière.


- Je sens que la journée va être très longue et il est même pas encore midi.


Brooklyn aboi, Alex le fait monter à l’arrière et elle va prendre place derrière le volant.

Le trajet se fait dans un silence total jusqu’à ce que la détective y met fin.


- Est-ce que tu vas y aller ?
- Où ça ?
- Tu le sais bien.
- Tu m’as déjà posé la question ce matin, hier, avant-hier et aussi les jours d’avant et ma réponse est toujours la même, c’est non.
- Ça pourrait te soulager d’y aller et aussi de parler à ton père de…
- Combien de fois il faut que je te le dise ?! Arrête avec ça. Crie-t-il durement.
- Je sais que t’es pas dans ton état normal et que cette journée est très dure pour toi, c’est aussi pour ça que je réponds pas à tes provocations.
- Quelles provocations ?
- T'as vu ta façon de me parler surtout depuis qu’on est sortie de l’hôpital.


Alex se gare sur le parking du district.


- Je t’aime Jay.
- Moi aussi, je t’aime.
- Et tu sais que je suis là, t’es pas tout seul pour affronter cette journée.
- Je te l’ai déjà dit, je vais bien. C’est une journée comme une autre, ce matin le soleil s’est levé et il se couchera ce soir comme tous les jours. Alors sois gentille Alex, arrête de me parler de ma mère, de mon père et on passera une journée tranquille, c'est clair !!! Lance-t-il en haussant la voix avant de sortir de la voiture.
- Et il a le culot de me dire qu’il va bien.


Brooklyn aboi.


- Oui, je sais mon grand.


Elle sort et fait descendre Brooklyn de la voiture, ils entrent dans le bâtiment où le reste de l’équipe est déjà en train de travailler, Voight et Erin leur ont expliqué ce qui est arrivé à Colleen et Voight a dit qu’ils allaient s’en occuper.

Jay marche d’un pas rapide et se dirige directement vers les vestiaires. Il se regarde quelques secondes dans le miroir et ses yeux pleins de colère ont laissé place à de la tristesse. Il se passe un peu d’eau sur le visage et des larmes coulent sur ses joues, il se laisse glisser le long du mur…

Sentant sa tristesse, Brooklyn s’approche doucement de Jay et pose sa tête sur le genou du détective, il s’approche davantage de Jay. Ce dernier le prend et le sert dans ses bras…


diana62800  (09.12.2019 à 03:37)
Message édité : 08.01.2021 à 23:50

Activité récente

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 18:08

[Jeu] HypnoCard Mystère
Aujourd'hui à 16:42

Nouveau design !
Aujourd'hui à 10:25

Planning des diffusions
Aujourd'hui à 19:17

Becca Tobin
Aujourd'hui à 13:49

Blindspotting
Aujourd'hui à 19:19

Demain nous appartient
Aujourd'hui à 18:43

Lisey's Story
Aujourd'hui à 17:02

Luther (FR) S01E04
Aujourd'hui à 19:28

Luther (FR) S01E03
Aujourd'hui à 19:27

Nina (2014) S06E04
Aujourd'hui à 19:23

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E04
Mardi 11 mai à 22:00
3.02m / 14.6% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E08
Mardi 11 mai à 22:00
4.91m / 23.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E03
Mardi 11 mai à 21:05
3.60m / 15.3% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E07
Mardi 11 mai à 21:05
5.25m / 22.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E172
Mardi 11 mai à 20:45
3.64m / 14.7% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E177
Mardi 11 mai à 20:20
3.01m / 11.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E217
Mardi 11 mai à 19:10
3.36m / 16.8% (Part)

Logo de la chaîne TBS

American Dad !, S16E04
Lundi 10 mai à 22:00
0.56m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago
Ce mercredi 12 mai, la plateforme Hulu met en ligne l'épisode 4x05 de The Handmaid's Tale intitulé...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
Alors que les séries poursuivent leur diffusion habituelle du côté anglophone, certaines partiront...

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !
La série médicale Nina sera de retour sur France 2 le 26 mai, pour une 6ème saison. D'ici-là, les...

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !
Le soap Days of our Lives continuera à vivre un petit moment. NBC a en effet annoncé son...

Un thriller se déroulant dans l'espace commandé en série par AMC

Un thriller se déroulant dans l'espace commandé en série par AMC
AMC a donné son feu vert à un thriller intitulé Moonhaven, et a commandé une première...

HypnoRooms

Kika49, 09.05.2021 à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

cinto, Avant-hier à 18:34

Nouveau sondage chez Ma Sorcière Bien Aimée; en Mai, fais ce qui te plaît ...En avant les délires...

sanct08, Hier à 11:01

Hello, sondage spécial "Fête des mères" sur The X-Files ! Venez nombreux

emeline53, Hier à 19:42

Nouveau sondage sur The Fosters ! Tout le monde peut voter venez nombreux

pretty31, Aujourd'hui à 13:47

Venez départager les titres restants pour notre animation The New Song sur Zoey's EP ! Déjà les quarts de finale ! : )

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage