HypnoFanfics

Wait For You

Série : Chicago P.D.
Création : 01.06.2017 à 15h42
Auteur : diana62800 
Statut : Active

« Un nouveau membre, Alex, arrive dans l’équipe à la demande de Voight, mais Alex n’est pas inconnue pour Jay et Mouse. Vont-ils arriver à travailler ensemble alors que leur passe refait surface ? » diana62800 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 151 paragraphes

Afficher la fanfic

Jay a enfin réussi à se calmer. 


- Jay, écoute, on a perdu la personne qu’on aimait le plus au monde mais on doit s’accrocher. Tu crois que Cassie aimerait te voir dans un état pareil, te voir aussi malheureux. 
- Non, elle me dirait : papa, fais moi un grand beau sourire, tu verras, c’est mieux. Ça m’a toujours faire rire et je la vois me le dire avec sa petite moue. 


Il l’imite. 


- Tu le fais très bien, c’est pas étonnant, c’était ton portrait craché, tout son père, jusqu’au sourire. 
- Je m’en veux Alex. 
- De quoi ? 
- Tout. 
- Non Jay, fais pas ça. C’est pas ta faute. 
- Si, ça l’est. Un père est censé protéger son enfant et j’ai échoué. 
- Tu n’as pas échoué dans ton rôle de père. Tu devrais demander à Voight si tu peux prendre quelques jours de vacances, t’es fatigué Jay, t’éloigner de Chicago plusieurs jours te ferais du bien, t’en as vraiment besoin. Ça te permettrait de recharger tes batteries et tu serais de nouveau en forme pour attraper d’autres criminels. 
- Viens avec moi. 
- Où ça ? 
- Prends des vacances toi aussi. 
- Jay, je suis revenue hier après presque trois semaines d’arrêt. Je peux pas et je veux pas. Jay faut que tu te pardonnes à toi-même, il n'y a que comme ça que tu pourras avancer. 
- Tu comprends maintenant la raison pour laquelle, je ne veux pas parler de Cassandra. 
- Oui, tu penses que c’est ta faute mais c’est faux. 
- Comment tu fais pour avoir toujours le sourire ? 
- Je me force à rire quand ça va pas et pour le reste de temps, je fais des choses qui me rendent heureuse, tu devrais essayer. 
- Tu penses à elle ? 
- Tous les jours, le soir, je lui dis bonne nuit et le matin, je lui dis bonjour. 
- Merci Alex. 
- De quoi ? 
- D’être toi, d’être là. 
- C’est normal d’aider un ami quand il va mal. 


Le portable d’Alex émet un bruit. Elle le prend et le regarde. 


- C’est un message d’Adam, Voight veut voir tout le monde. 


Elle l’éteint et le remet dans sa poche. Jay reçoit le même message. 


- Aller beau gosse, faut y aller, le grand patron nous attend. 


Jay se relève. Alex commence à partir, Jay la retient par le bras. 


- Ça devient une habitude chez toi. 
- C’est possible. J’ai rompu avec Erin hier soir, je ne pouvais pas rester avec elle, je devais le faire. 


Alex allait dire quelque chose mais Jay l’arrête avant. 


- Je sais ce que tu vas me dire, on ne va pas reprendre notre histoire, qu’on est ami tous les deux et que tu veux vivre une histoire avec Greg. C’est vrai que j’aimerai être avec toi, mais je devais être honnête avec moi-même. Tu m’as dit un jour que ce que tu aimais le plus chez moi, c’était mon honnêteté. 
- Oui. 
- Et pour une fois depuis des mois, je l’ai été avec Erin, alors merci. 
- Je t’en prie Jay. Le principal, c’est que tu sois bien avec toi-même. Ça va mieux ? 
- Oui, un peu mieux. 
- Tant mieux et la prochaine fois que tu as un coup de mou, ou une mauvaise passe, je suis là, n’hésite pas. 


Le portable d’Alex sonne, elle le prend et décroche. 


- Allo ? Allo ? Allo ? 


Elle raccroche et range son portable dans la poche de son jean. 


- Une erreur ? Demande Jay. 
- Possible mais je crois pas, ça arrive très souvent ces derniers temps. 
- Je vais me renseigner. 
- Jay, c’est pas la peine, c’est rien, faut pas en faire une montagne. Ça doit être une personne qui a du temps à perdre. 
- Je vais le faire quand même. 
- Fais toi plaisir. 


Le duo sort des vestiaires pour aller rejoindre les autres. Le reste de équipe étaient déjà dans le bureau du patron, le duo entre et Jay ferme la porte. Voight a décidé de réunir son équipe pour les féliciter de leur travail sur cette affaire. Il sait que les affaires qui comprennent des enfants sont plus dures que les autres et que si certains d’entre eux ont besoin d’aide ou simplement besoin parler, il est là. 


- Pour que cette affaire soit derrière nous, je veux les rapports de tout le monde ce soir. Personne ne partira avant de me l’avoir donné. 


Tout le monde acquiesce d’un hochement de tête, ils sortent et vont rejoindre leurs bureaux respectifs. 
Le soir même, toute l’équipe se retrouve au Molly’s pour passer une bonne soirée. Seule Erin manque à l’appel. Mouse et Alex passent la soirée ensemble, cette fameuse soirée qu’ils avaient prévu depuis un moment. Jay, une bière à la main, est au bar en train d’observer le couple qui est en train de rire. Il voudrait tellement être à la place de son meilleur ami. Quant aux autres, ils sont à une autre table en train de parler et boire, ils sont en train de se demander qui payera la prochaine tournée. Certains membres de la caserne 51 et du Chicago Med se sont joints à eux. Pendant la soirée, les agents du District 21 ont présenté la dernière recrue de Voight à la caserne 51 et au personnel de l’hôpital. 


Erin est chez elle. Assise par terre, elle a les dossiers de Dean Tyler et d’Alex sous les yeux. 
Elle vient de finir de les lire, elle est horrifiée par les crimes que Dean a pu faire et se dit qu’il pourrait recommencer quand il sera dehors. Par contre, elle est déçue par le dossier de sa nouvelle collègue, elle est clean sous tout rapport. Son dossier est très fourni, par contre rien n’est inscrit par rapport à sa fille, ni à Jay, ce qui fait qu’Erin n’est toujours pas au courant. 
Après un moment la tête dans les dossiers, elle décide d’aller prendre l’air. Une petite promenade lui ferait beaucoup de bien, même s’il fait bien nuit et que la neige a bien fondu, l’air est toujours froid. Durant sa petite promenade, elle a reçu un appel d’Austin, ce qui la ravie plus que tout. Pendant qu’elle marche dans les rues éclairées par les lampadaires, une voiture se gare devant chez elle. Erin arrive devant son immeuble, un homme sort de la voiture et va à sa rencontre. 


- Excusez-moi. 
- Oui. 
- Lieutenant Erin Lindsay ? 
- Oui et vous ? 
- On a une amie en commun, je suis Igor Novikov. 
- Ah, c’est vous. 
- Oui, en chair et en os. 
- Je vous donne dix secondes pour partir, sinon, je serai obligée de vous arrêter. 
- Vous le ferez pas. J’ai quelque chose à vous proposer. 
- Je vous écoute 
- J’ai entendu dire que vous vouliez vous débarrasser d’Alexandra. 
- Me débarrasser d’elle est un bien grand mot mais je serais pas contre qu’elle parte loin d’ici. 
- Je peux vous aider. Vous emmenez Alexandra dans un endroit, et je me charge du reste. Qu’est-ce que vous en dites ? 
- Que je dois y réfléchir. 
- Je repasserai dans quelques jours. 
- Qui me dit que ce n’est pas le piège d’un tordu ? 
- Vous ne pouvez pas. 


Erin s’approche et lui donne sa carte qu’elle a sortie de sa poche. 


- Merci. 
- Comment je peux vous contacter ? 
- En général, c’est moi qui prend contact avec les personnes qui m’intéressent. À bientôt Lieutenant. 


Il remonte dans sa voiture et part. Erin est surprise et intéressée par ce qu’elle vient d’entendre. Elle rentre et se replonge dans le dossier d’un meurtrier qu’elle va faire libérer. Après avoir relu le dossier de Dean, elle trouve enfin quelque chose qui pourrait le faire libérer très bientôt. Erin se dit qu’elle est près du but et que sa vie va pouvoir reprendre comme avant.


diana62800  (08.10.2017 à 20:01)

Les jours passent et l’équipe continue de faire son travail comme elle sait si bien le faire. Erin, qui a toujours Alex dans sa ligne de mire, s’est décidée d’accepter la proposition d’Igor, mais ça sera quand elle l’aura décidé. Aujourd’hui, tout le monde est présent, Voight arrive avec un homme. 


- Vous vous souvenez de Dan Jenkins ? 


Tout le monde acquiesce d’un hochement de tête. 


- Whoua, t’es la dernière personne que je m’attendais à voir ici Alexandra. 
- Salut Danny, comment vas-tu ? Dit-elle en le prenant dans ses bras. 
- Bien. Lance-t-il en mettant fin à l’étreinte. Ça fait combien de temps que tu travailles sous les ordres du tyran ? 
- Je te signales que je suis juste à côté. 
- Plus d’un mois. 


Erin, à l’écart, vient de recevoir un appel. Elle se lève et quitte le District 21 sans prévenir personne. Les autres continuent de parler. 


- On a eu les démonstrations des tasers, il y a deux ans. 
- Nouveau règlement, à partir de maintenant, c’est tous les ans. 
- Okay mais rapide. Lance Adam. 
- Ça me plait pas plus qu’à vous de faire ça mais on a pas le choix. 


Voight se dirige vers son bureau. 


- Ça vaut aussi pour toi. 
- J’ai ma manière pour les durs à cuire. 
- Ce qui est marrant avec lui, c’est qu’il change pas. 


Tout le monde rie à la phrase de Dan. 


- Halstead, Burgess et Valanka, vous devez repasser vos qualifications de tir. 
- Pour quand ? Demande Kim. 
- Je les veux vendredi dernier délai. 
- Okay. Lance le trio en même temps. 


Dan explique le nouveau règlement à l’équipe, chaque agent passe l’un après l’autre, ce qui donne des moments de fou-rire. 


- Je crois que tout le monde y est passé au moins trois fois. Lance Jay. 
- Il croit qu’il va nous avoir comme ça. Dit Kevin aux autres. 
- Quoi ? 
- Nous oui, mais toi non. Dit Adam. 
- Ne t’inquiète pas je vais pas t’abimer Jay, je te le promets. 


Elle prend le tasers et l’utilise sur Jay, ce qui déclenche l’hilarité de tous. 


- T’es cruelle Alex. 
- T’as eu la décharge la plus faible, tu vas pas aller te plaindre. Dit-elle en rigolant. 
- Bouge pas, je reviens. 


Elle s’éclipse à peine une minute et revient avec un sachet de glaçon. 


- Tiens, ça va te soulager un peu. 
- Merci, t’es un ange. 


Alex lui sourit, ce que remarque Mouse. L’équipe continue de parler un peu avant que Dan quitte les Renseignement. Aujourd’hui, pour l’équipe, c’est une journée très calme, ils en profitent un peu. 
Après l’appel qu’elle a reçu, Erin a quitté son bureau, elle se trouve maintenant à la prison. Elle attend Dean Tyler pour l’informer de sa décision. Contrairement aux autres fois où elle a l’habitude de le voir, elle est dans la grande salle où les détenus peuvent voir leurs familles. 


- Lieutenant Lindsay, je suis très heureux de vous voir. Dit-il en s’asseyant à côté d’Erin. 
- Je peux pas en dire autant. 
- Je suis sûr du contraire. J’avais pas remarqué à quel point vous étiez ravissante, peut-être à cause des vitres en acrylique. Vous avez du nouveau pour moi ?
- Oui, j’ai découvert qu’un des mandats était antidaté. 
- Comment ça ? 
- Pour faire court, il y a une erreur sur les dates. 
- Ce qui veut dire que je suis libre. 
- Vous sortez demain après-midi. 
- Je savais que vous alliez y arriver. 
- Si vous le dites. Bon maintenant que vous avez ce que vous vouliez, donnez-moi les infos que je vous ai demandé. 
- Doucement ma jolie. Vous les aurez dès que je sors d’ici. 
- J’espère que vous tiendrez parole. 
- Venez à ma sortie demain et vous les aurez. 
- À demain. 


Erin se lève et quitte les locaux de la prison. Marchant dans les rues de Chicago, Erin ne voit pas la voiture qui la suit, et se gare. C’est Igor au volant, il téléphone à Erin. Il lui demande très poliment de venir le rejoindre dans sa voiture. Erin s’installe sur le siège passager. 


- Je vous ai dit que je le ferai. 
- C’est pas pour ça que je vous suis, je m’inquiète pour vous. 
- Il y a aucune raison. 
- Dans ce cas, pourquoi allez-vous rendre visite à Dean en prison ? 
- Comment vous… ? 
- Il est dangereux, il ne doit pas être libéré. Une fois qu’il sera libre, il va se mettre à la recherche d’autres proies et il vous tuera. 
- Pourquoi ferait-il ça ? 
- Parce que c’est dans sa nature. Une fois dehors, vous pourrez préparer votre testament. 
- Vous me dites ça pour me faire peur. 
- J’aimerais, mais c’est pas le cas. 


Le duo continue de discuter pendant un long moment. Assise sur le capot de sa voiture, Erin attend la sortie de Dean, elle espère avoir les informations qu’elle a demandé. La grille s’ouvre et Dean sort de prison. Il s’avance vers Erin. 


- Bonjour Lieutenant, vous êtes superbe aujourd’hui. 
- Arrêtez vos salades, dites-moi ce que je veux savoir et on sera quitte. 


Une voiture noire s’approche d’eux. 


- Voilà mon taxi. Dit-il en désignant la voiture noire. Merci à vous de m’avoir libéré. Alexandra a eu une fille que j’ai pris plaisir à tuer, la regarder se vider de son sang. J’en ai des frissons rien que d’y penser, un pur délice. 
- Autre chose ? 
- Non. 
- Attendez, je vous ai fait libérer de prison pour vous entendre me dire qu’elle est tombée enceinte. 
- Oui, il me fallait une idiote dans votre genre pour m’aider. Je pensais pas que ce serait aussi facile. 


Dean monte dans la voiture. 


- Je vous retrouverai très bientôt. Lance Erin furieuse. 
- Mais j’en suis sûr. 


La voiture reprend sa route. Erin la regarde s’en aller. 


- Oh non, je viens de faire libérer un meurtrier. Se dit-elle affolée. Qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai fait ? 


Dans son bureau, Voight vient de raccrocher avec son interlocuteur il ouvre la porte et reste dans l’encadrement. 


- Halstead, Valanka, dans mon bureau, tout de suite. 
- Qu’est-ce que t’as encore fait ? Demande Jay. 
- Rien, je t’assure. 


Ils entrent tous les deux et Jay ferme la porte. 


- Qu’est-ce qui se passe ? Demande Jay. 
- Je sais pas comment vous annoncer ça. 
- Allez droit au but. Lance Alex. 
- Je viens de recevoir un coup de téléphone de la prison de Cook County. Dean Tyler vient d’être libéré. 
- Quoi ? Lance le duo surpris, en même temps. 
- Il est dehors. 
- Non, non, non, non. C’est pas possible. 
- Il a été reconnu coupable de 29 meurtres et il a pris 25 ans pour chacun d’entre eux. 
- C’est pourtant la vérité. 
- Qui l’a fait libérer ? Demande Jay. 
- Son avocat. Je suis désolé pour vous deux. Vraiment désolé. 


Jay et Alex n’arrivent pas à en croire leur oreille, le meurtrier de leur petite fille est libre. 


- Il va recommencer avec un autre enfant. Lance Alex. 


Alex se lève et sort en furie du bureau de Voight, Jay le suit. Erin est, enfin, arrivée aux Renseignements, elle est en train de se servir un café et va s’installer à son bureau. 


- Un problème ? Demande Erin. 
- Non, aucun. 


Une jeune fille de 16-17 ans arrive avec Trudy par les escaliers. La jeune fille a l’air en très mauvaise état. 


- Voight !!!! 
- Quoi ? Dit-il en sortant de son bureau. 


Toute l’équipe porte son attention sur les deux femmes. 


- Joanna ? Qu’est-ce qui t’es arrivé ? 
- Alex, c’est Dean, c’est lui qui m’a fait ça. Tu m’avais dit que je serais en sécurité. 
- Je viens de l’apprendre ma puce. 
- Il m’a dit que la prochaine fois, j’irai rejoindre les autres. Lance Joanna en larmes. 


Joanna s’approche d’Alex, cette dernière la prend dans ses bras. Erin assiste à la scène et commence à réaliser qu’elle vient de faire une énorme erreur en voulant aider Dean à sortir de prison. 


diana62800  (11.10.2017 à 18:07)

Installée dans la salle de repos, Alex essaye de calmer Joanna qui est toujours en pleurs. Erin frappe à la porte et entre. 


- Erin, c’est pas le moment. 
- Ses parents sont là et ils veulent te voir. 
- J’arrive, Joanna, ça va aller si je te laisse seule quelques minutes ? 
- Je peux rester avec elle. Lance Erin. 
- Joanna, tu veux bien ? 
- Oui mais dépêche-toi. 
- Je fais au plus vite. 


Alex se lève et s’approche d’Erin qui est restée près de la porte. 


- Sois gentille avec elle, ne la brusque pas. Il m’a fallu beaucoup de temps pour qu’elle me fasse confiance. 
- Sans problème. 


Alex sort et ferme la porte derrière elle. Erin s’approche doucement de Joanna. Cette dernière a le visage bien marqué par les coups portés par Dean. En la voyant ainsi, Erin s’en veut encore plus et aimerait lui dire que c’est sa faute. 


- Je peux faire quelque chose pour toi ? Demande Erin gênée. 
- Dites-moi pourquoi ? Pourquoi ils l’ont fait libérer ? Pourquoi il est sorti ? 
- On est là pour t’aider, ne t’inquiète pas. 
- C’est ce qu’Alex n’arrête pas de me dire. 
- Elle a raison. Comment il t’a fait ça ? Dit-elle en montrant le visage de Joanna. 
- Avec ses poings, j’avais réussi à reprendre ma vie en main, vous savez ce que c’est pour une gamine de six ans d’échapper à la mort ? Moi, je sais. Je l’ai vécu et je peux vous dire qu’on reste marqué à vie. 
- Je peux faire quelque chose pour toi ? 
- Vous pouvez me dire qu’il ne va rien m’arriver ? 
- Non, ça je peux pas mais je peux te dire qu’on fera tout ce qu’on peut pour te protéger. Je suis vraiment désolée. 
- Pourquoi ? C’est pas votre faute. 


Erin veut lui dire plus que tout mais aucun son ne sort de sa bouche, les mots restent bloqués. 


- Tu veux boire quelque chose ? 
- Un verre d’eau. 
- Je t’amène ça tout de suite. 


Erin se lève et va chercher de l’eau. Debout devant Joanna, Erin lui tend un verre. 


- Merci. Dit Joanna en prenant le verre. 


Erin s’assoit juste à côté de la jeune fille et continue de lui parler. Alex est avec les parents de la jeune fille. 


- Je comprends pas Alex, vous nous aviez dit qu’il ne serait jamais libéré. 
- Je suis autant étonnée que vous qu’il soit libre. Comme vous, je pensais qu’il finirait ses jours derrière les barreaux. 
- Et qu’est-ce qu’il va arriver à Joanna ? 
- On va tout faire pour la protéger. 
- Merci, parce que je suis pas sûr qu’elle arrive à surmonter une seconde fois ce que ce tordu lui a déjà fait subir. 
- Venez, je vous conduis à votre fille. 


Alex emmène les parents de Joanna la voir. 


- Qu’est-ce qui se passe ? Demande l’équipe. 
- Joanna est une des victimes de Dean, cette affaire est très personnelle pour Alex. 
- Pourquoi ? Demande Al. 
- Si vous voulez tout savoir, je vais vous le dire. 
- T’es sûr ? Demande Mouse. 
- Oui Greg. 


Jay prend une grande inspiration. 


- Mouse, Alex et moi, on se connait depuis qu’on a huit ans. Je suis sorti avec Alex pendant de nombreuses années, on a eu une petite fille, Cassandra, quand on était au lycée, elle était si merveilleuse, si belle mais malheureusement elle a été assassinée par Dean Tyler. Il a prit un malin plaisir à tuer Cassie. Alex a assisté au procès du début à la fin, moi, j’ai pas pu y aller, je devais retourner à la guerre. 


Toute l’équipe écoute Jay sans l’interrompre. Les mots sortent facilement pour Jay, sans s’en apercevoir, il avait dit la façon dont le trio s’était rencontré, leurs années lycée, la naissance de sa fille, son départ pour la guerre. Kim s’approche du bureau d’Alex. 


- C’est elle avec Alex ? C’est Cassandra ? Dit-elle en montrant le cadre qu’elle vient de prendre. 
- Oui, Cassie devait avoir trois ans sur cette photo. 


Erin s’approche à son tour et regarde un autre cadre, avec le trio et Cassie dessus, qu’elle a dans les mains. 


- Vous aviez l’air très heureux ? 
- On l’était. Lance Mouse. 
- J’imagine que tu étais le parrain ? 
- Oui et très fier de l’être, j’aimais cette petite comme si c’était la mienne. Ça a été un choc de la perdre. 
- Elle avait quel âge ? 
- Cinq ans. 
- Et c’est pas la seule. Lance Alex en s’approchant de son bureau. 
- Si on peut faire quelque chose, faut le faire. Dit Erin. 
- Tout d’abord, faut mettre Joanna et sa famille à l’abri. Je m’en charge, je connais quelqu’un qui pourra faire le nécessaire. 


Erin, qui sent les larmes lui monter, s’écarte du reste de l’équipe et va s’enfermer dans les toilettes. Debout devant le miroir, elle se regarde et pleure, elle se demande comment elle va bien pouvoir faire pour arranger la situation. La porte s’ouvre, Erin et Alex se retrouvent face à face. 


- Désolée, je repasserai un peu plus tard. 
- Alex… 
- Non, Erin, je suis pas là pour me faire encore insulter. 
- C’est pas ça. 
- Tu vas encore m’accuser de draguer Jay devant toi ou alors tu veux être sûre que je ne dirais rien sur ton adultère. 
- Rien de tout ça. Je voulais m’excuser de mon comportement. 
- T’as pitié de la pauvre mère qui a perdu sa fille de cinq ans et tu t’es dit, je vais calmer le jeu pendant un moment. 
- Non, je suis vraiment désolée Alex, faut que tu me croies. 
- Vu la façon dont tu agis avec moi depuis mon arrivée ici, j’ai dû mal à te croire. 
- C’est vrai pourtant. J’ai lu ton dossier, il est très fourni. 
- T’as appris des choses intéressantes ? 
- Oui, que tu es un excellent flic et une personne en qui on peut avoir confiance. 
- Et tu penses que je vais oublier toutes les choses que tu m’as lancé au visage. 
- Non bien sûr que non, je sais que ça va prendre du temps, mais je vais te prouver que tu peux me faire confiance. 
- Comment veux-tu que je te fasse confiance, si toi, tu me fais pas confiance. La confiance fonctionne dans les deux sens Erin. 


Elle observe le visage d’Erin et remarque ses yeux rougis. 


- Est-ce que tout va bien ? 
- Oui, ça va. C’est juste… L’histoire que Jay a raconté m’a beaucoup touché, j’aurai bien aimé qu’il m’en parle avant. 
- C’est pas facile pour lui, il se sent responsable. 
- Jay ne ferait pas de mal à une mouche. 
- C’est ce que je lui ai dit. Y a du progrès, on arrive à se parler sans oser la voix et ni insulte. 


Les deux femmes se sourient. 


- Excuse-moi, une envie présente. 


Elle va dans un des toilettes. 


- Ce soir, on va tous chez Molly’s, tu devrais venir. 
- Je peux pas, j’ai des choses à faire. Lance Erin. 
- Okay, si tu changes d’avis, n’hésite pas. 
- J’y penserais. 


Alex ouvre la porte et va se laver les mains. 


- Ça va mieux ? Demande Erin. 
- Beaucoup mieux. Je peux pas rester trop longtemps pour parler, il faut que je trouve un autre endroit pour Joanna et sa famille pour ce soir. 
- Un autre endroit ? 
- Oui, ils peuvent pas rester ici, Chicago est devenu trop dangereux pour eux. 
- Dans ce cas, vas-y. 
- Je me demande encore : Quelle est la personne qui a bien pu aider ce monstre à sortir ? 
- Je suis désolée. 
- T’as pas à l’être, c’est pas ta faute. À plus tard. 
- Okay. 


Alex sort des toilettes, Erin s’en veut encore plus maintenant, comment va-t-elle faire pour réparer son action, aucun des membres de l’équipe va lui pardonner ça. Elle se dit que la prochaine fois, elle réfléchira à deux fois avant d’agir. Elle se passe de l’eau sur le visage et va rejoindre les autres. 


diana62800  (15.10.2017 à 18:15)

Le soir venu, Erin est dans un bar où elle va quand elle veut être seule. Plusieurs hommes sont déjà venus l’aborder, elle les a envoyé voir ailleurs. Elle a téléphoné à Austin pour qu’il vienne la chercher. Elle avale verre sur verre, les minutes passent et Austin arrive. 


- Erin !!! 
- Austin, j’ai tout foiré. 
- Viens, je te ramène chez toi. 
- Non, je préfère qu’on aille chez toi. 
- Attends-moi je reviens. 


Austin s’éloigne pour payer les verres qu’Erin a bu et reviens vers la jeune femme. 


- C’est bon, on y va. 


Erin se lève et manque de tomber, Austin la rattrape de justesse. Les deux amoureux sortent du bar et se retrouvent à l’extérieur. Le trajet jusque chez Austin se passe en silence, le jeune homme se gare devant chez lui et rentre chez lui avec Erin. Ils sont assis sur le canapé avec la télé allumée pour qu’il y ait un fond sonore. 


- Tu sais que tu peux me parler. 
- Oui, ça je le sais très bien mais je peux pas. Tout ce que je peux te dire, c’est que j’ai foiré et en beauté. 
- T’as fait quelque chose de dangereux ? 
- Non, je ne pense pas. 
- Tu as tué quelqu’un ? 
- Non. 
- Tu as menti ? 
- Oui, non enfin, j’en sais rien. Austin, je suis une personne horrible. Dit-elle en pleure et en se blottissant dans les bras de son amant. 
- Erin, tu es une bonne personne, généreuse et compréhensible, tu fais en sorte de faire passer le bien des autres, avant le tien. Je connais personne d’aussi courageuse que toi. 
- Merci mon cœur, ça me rassure de t’avoir près de moi. 


Austin se lève et revient quelques minutes plus tard avec un mug dans les mains. Il se rassoit. 


- Tiens, ça va te faire du bien, surtout avec tout ce que tu as bu. 
- Camomille ? 
- Oui. 
- Tu me connais très bien. Lance Erin avec un léger sourire et en lui donnant un baiser. 


Du bruit se fait entendre du ventre d’Erin. 


- C’était quand la dernière fois que tu as mangé ? 
- Je sais pas, hier matin je crois. 
- Bouge pas, je vais te préparer quelque chose à manger. 
- C’est pas la peine. 
- Oh que si c’est la peine. 


Austin va préparer le repas, quelque chose de simple et rapide lui a conseillé Erin. Cette dernière est en train de boire sa camomille tranquillement sur le canapé, elle entend Austin en train de chanter pendant qu’il cuisine. Elle décide d’aller le rejoindre, avec un peu de mal, elle sent qu’elle va avoir la gueule de bois demain matin. 


- Tu sais que le tablier de cuisiner te va très bien ? 
- Oui, je suis le roi des fourneaux. Lance-t-il en riant. Tu ne veux vraiment pas me parler de ce qui t’arrive, parce que je ne t’ai jamais vu boire autant. 
- J’aimerais mais je peux pas, je veux pas qu’il t’arrive quelque chose par ma faute, je t’aime beaucoup trop pour ça. 
- D’accord mais si un jour tu veux me le dire, je serai là. 
- Merci de le prendre si bien. 
- Je te fais confiance. Dis-moi, entre toi et Jay, c’est bel et bien fini ? 
- Oui, totalement terminé. 
- Ce qui veut dire qu’on peut être officiellement ensemble. 
- Oui, on peut. Lance-t-elle avec un sourire coquin. 
- Génial. C’est prêt. Dit-il avec une assiette dans chaque main. 


Ils s’installent tous les deux pour un petit dîner en amoureux, durant le repas les tourtereaux parlent de tout et de rien mais en particulier de leur relation qui ne fait qu’évoluer au fur et à mesure des semaines qu'ils passent ensemble. 
C’est calme à l’étage des Renseignements, l’équipe n’est pas là. Voight est dans son bureau, Alex donne quelques coups à la porte qui est ouverte. 


- Patron. 
- Entrez. Vous voulez me parler ? 
- Oui, j’ai trouvé qui est votre taupe. Dit-elle en donnant le dossier qu’elle a dans les mains. 
- Déjà ? 
- Oui, en fait, je l’ai su la première semaine de mon arrivée ici. 
- Vous en êtes sûre ? Demande-t-il en lisant la feuille qu’il a sous les yeux. 
- Oui, je suis certaine que c’est cette personne. J’ai préféré vérifier avant de vous le dire. 
- Merci. 
- Bien, je suppose que mon travail ici est terminé et que je vais retourner dans mon ancien district. 
- Je crois qu’il y a un malentendu. 
- Lequel ? 
- Vous faites partie de l’équipe maintenant, vous avez votre place ici, comme les autres. J’aimerais que vous restiez aux Renseignements. 
- Je pensais qu’une fois la taupe trouvée, je partirai. 
- Non, vous restez. Dit-il avec un grand sourire. Et Brooklyn bien évidement. 
- On accepte avec grand plaisir. 
- Voilà une très bonne réponse Valanka. 
- Merci beaucoup Hank. 
- Alex. Dit-il en levant les yeux au ciel. 
- À demain patron. 
- Bonne soirée Alex. 


Ils se sourient. Alex quitte le bureau, prend ses affaires et sort du bâtiment. Voight, toujours dans son bureau lit le dossier que sa nouvelle Lieutenant vient de lui donner. Cette dernière rentre chez elle pour se changer, alors qu’elle est sur le point de sortir, elle ouvre sa porte et voit Jay qui est sur le point de frapper à la porte. 


- Jay ? Demande-t-elle étonnée. 
- Bonsoir Alex. T’allais sortir ? 
- Tu sais que tu ferais un excellent détective. 
- T’es pas la première à me le dire. 


Le duo rigole à la phrase de Jay. 


- Qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je voulais te voir. 
- Mais comme tu vois, je m’apprêtais à sortir. 
- Tu vas rejoindre Greg ? 
- Oui, tu peux venir si tu veux. 
- Non, je préfère pas. 
- Aller, viens. 


Alex ferme sa porte à clef, et ils quittent l’immeuble ensemble pour aller rejoindre Mouse au Molly’s. Le duo arrive au bar et Greg les voit, il n’est pas très ravi de voir Jay collé à Alex. 


- Bonsoir Alex, salut Jay. 
- Salut Buddy. 
- Bonsoir Greg. Dit-elle en l’embrassant sur les lèvres. Désolée, je suis un peu en retard. 
- Le principal, c’est que tu sois là. 


Jay s’installe en face de Mouse et Alex juste à côté de ce dernier. 


- La première tournée est pour moi. Vous prenez comme d’habitude ? 


Les deux hommes acquiescent positivement de la tête. 


- Okay, je reviens. 


Alex se lève et va jusqu’au bar, c’est Otis qui la sert. Ils parlent un peu. 


- Je peux savoir à quoi tu joues avec elle ? Demande Mouse d’un ton sec. 
- À rien. Je suis arrivé chez elle au moment où elle allait sortir pour venir te rejoindre. 
- Si tu penses qu’elle va rompre avec moi pour se remettre avec toi, tu te plantes complètement. J’ai pas l’intention de te laisser faire. 
- Je ne fais rien, je t’assure. 
- Dans ce cas, qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Alex m’a proposé de venir. 
- Et pourquoi tu n’es pas avec Erin ? 
- On n’est plus ensemble. 
- Je sais, Erin l’a dit à Alex, qui me l’a dit. 
- Les nouvelles vont vite. 


Alex revient avec les boissons. Les trois amis parlent une bonne partie de la soirée qui se passe dans une bonne ambiance. Les heures passent et les trois amis décident de rentrer chez eux, Jay est rentré chez son frère, pareil pour Mouse. Alex se gare et monte, mais pas chez elle mais chez Mouse. Elle frappe à la porte et Greg ouvre. 


- Alex ? Demande-t-il avec un énorme sourire sur le visage. Tout va bien ? 
- Oui, très bien mais j'ai oublié quelque chose. 
- Quoi ? 
- Ça. 


Elle l’embrasse et entre chez lui, elle ferme la porte avec son pied. 


- Enfin, si tu es d’accord ? 
- T’as pas idée. 


Ils reprennent leur baiser endiablé et les deux se dirigent, tout sourire, vers la chambre pour une nuit très mouvementée. Leurs vêtements se perdent en route et des rires se font entendre. 


diana62800  (18.10.2017 à 16:16)
Message édité : 18.10.2017 à 18:46

Alex se réveille avec les souvenirs de cette merveilleuse nuit. Elle passe sa main sur l’espace à côté d’elle, il est vide. Du bruit se fait entendre dans la pièce d’à côté, elle prend ses sous-vêtements qu’elle met très rapidement et emprunte une des chemises de Greg qu’elle enfile, elle la ferme avec deux boutons. Elle sort de la chambre, elle voit Mouse en train de préparer le petit déjeuner. Elle s’approche de lui. 


- Bonjour mon chéri. Dit-elle en l’enlaçant tendrement. 
- Bonjour à toi aussi. 


Ils s’embrassent tendrement. 


- T’as bien dormi ? Demande Mouse. 
- J’ai passé une très bonne nuit et toi ? 


Mouse ne répond pas. 


- Tu regrettes ? 
- Non, pas du tout, j’ai toujours pas réalisé qu’on a passé la nuit ensemble tous les deux. 
- Je vais te dire Greg, c’était la première nuit mais pas la dernière. C’était génial, incroyable. Dit-elle en souriant et en l’embrassant. 
- Je suis ravi de le savoir. Pour moi aussi, c’était incroyable. 


Alex se colle encore plus contre Mouse et l’embrasse avec passion. 


- T’as faim ? Demande Mouse. 
- J’ai toujours faim le matin. 
- Ça tombe bien, il y tout ce qu’il faut pour reprendre des forces. 


Mouse s’installe juste à côté d’Alex pour déjeuner. 


- Il va falloir que je repasse chez moi pour me changer. 
- Non, j’ai pas envie que tu partes. 
- Moi non plus mais j’ai pas le choix, je ne vais pas aller travailler avec la robe que j’avais hier. 
- Je vois pas pourquoi, elle est très belle. 


Le couple rit. 


- Et j’imagine bien la tête de Voight en me voyant arriver comme ça. 
- Il risque de se poser des questions. Lance Mouse. 
- D’ailleurs en parlant de lui, j’aimerai bien attendre un peu avant de lui dire, qu’on en profite sans que tout le monde le sache. 
- Pour moi, ils le savent déjà. 
- C’est vrai que j’ai pas été très discrète sur ce coup-là. 
- Alex, vivons ce qu’on a à vivre au jour le jour. 
- J’aime ta façon de penser. Dit-elle avant de l’embrasser. 


Ils finissent de manger tout en parlant. 


- Bon, c’est pas que ta compagnie me dérange mais il faut que je rentre. 
- Vas-y, je te libère et Brooklyn doit se demander où tu es. 
- Il n’est pas chez moi. 
- Où est-il ? 
- Chez le vétérinaire, il n’allait pas très bien hier. Du coup, je l’ai emmené, je dois aller le récupérer tout à l’heure. 
- Il l’a depuis hier ? 
- Oui, il devait lui faire passer des examens et d’après lui, c’était mieux de le garder là-bas. J’espère qu’il n’a rien de grave. 
- Brooklyn est solide, comme toi. 
- Comme nous. 


Alex ramasse ses affaires et se rhabille très rapidement. 


- Tu me manques déjà. Lance Mouse sans s’en rendre compte. 
- Toi aussi mais on se reverra d’ici une heure. 


Ils s’embrassent encore devant la porte, Alex met fin, à contre cœur à leur baiser et quitte l’appartement de Mouse pour rentrer chez elle. Après un court trajet, elle arrive devant chez elle et rentre dans son immeuble. Elle voit Jay assis, endormi, devant sa porte. 


- J’y crois pas. Se dit-elle. 


Elle avance, s’accroupit près de Jay. 


- Jay. Jay. Jay. Dit-elle doucement pour le réveiller. 
- Alex, qu’est-ce que tu fais là ? 
- C’est plutôt à moi de te poser cette question. Me dit pas que tu as passé toute la nuit ici ? 
- Non. Quelle heure est-il ? 


Elle regarde sa montre. 


- 7h15. 
- Et tu rentres seulement maintenant ? 
- Tu te prends pour mon père maintenant. Lance-t-elle en fouillant dans son sac à la recherche de ses clefs. 
- Non mais je m’inquiète pour toi. 
- Je vais très Jay, arrête de t’en faire pour moi. 


Elle ouvre la porte et le duo entre dans l’appartement. Elle ferme la porte derrière elle. 


- Tu devrais être plus prudente et éviter de te balader dans les rues toute seule. 
- Jay, je ne vais pas rester enfermée chez moi, tout ça parce que deux cinglés sont dans la nature. 
- Tu viens d’où ? 
- T’es en train de me faire passer un interrogatoire ou je me trompe. 
- Je veille sur toi, c’est interdit ? 
- Non, t’as le droit mais c’est très gênant. Je vais prendre une douche pendant ce temps, tu peux te faire un café, fais comme chez toi. 
- Okay. 


La jeune femme va prendre sa douche et Jay se fait un café. Pendant qu’Alex est dans la salle de bain, Jay visite son appartement avec une tasse de café dans les mains. Il est déjà venu, il y a quelques années et s’aperçoit qu’Alex a changé beaucoup de choses. Des cadres couvrent les murs, la cuisine est ouverte sur le salon. Le salon se situe à droite de la porte et la cuisine est à gauche. Le coin bureau se trouve juste en face du salon. Inquiet pour sa partenaire, Jay décide d’aller fouiller dans ses papiers. Assis au bureau, il commence à regarder rapidement dans les affaires d’Alex. Cette dernière sort de la salle de bain avec un peignoir sur le dos et va dans sa chambre pour finir de se préparer. 
Une fois prête, Alex va rejoindre Jay. Ce dernier est en train de lire un des dossiers de sa collègue. 


- Dis-moi, tu veux un coup de main, peut-être ? Ou encore mieux, mes lunettes pour mieux voir. Dit-elle en lui arrachant le dossier des mains. 
- C’est quoi ça ? 
- C’est pas tes affaires. 
- Alex dans quoi tu t’es embarquée ? 
- Mêle toi de tes affaires Jay. 
- Pas avant de savoir pourquoi tu as le dossier d’Edwin Stilwell des affaires internes. 
- Je suis désolée, je peux pas Jay. C’est confidentiel. 


Elle range le dossier dans un des tiroirs de son bureau qu’elle ferme à clef. 


- Quand je t’ai dit que tu pouvais faire comme chez toi, je pensais : t’installer sur le canapé, te servir dans le frigo, pas fouiller dans mes dossiers. Si je faisais pareil chez toi. 
- T’as pas tort. 
- Aller, viens. On va être en retard. 
- Tu prends pas un café ? 
- J’ai déjà pris mon petit déjeuner. Bon, tu te dépêches, je dois aller récupérer Brooklyn. 
- Je te suis. 


Le duo sort, chacun monte dans sa voiture et se dirige vers le District 21. Arrivé en premier, Jay voit Mouse arriver en voiture, ce dernier se gare et va voir son ami. 


- Salut Buddy. 
- Salut Jay. Tu sais qu'il fait meilleur à l’intérieur ? 
- Oui, je le sais. 
- Tu vas finir congeler. Il faut que je te dise, Alex et moi, on est ensemble. 
- Je sais, elle me l’a dit. 
- Jay, je vais te parler franchement, ça me dérange que tu tournes autour d’Alex et pour le bien de notre amitié, j’aimerai que tu arrêtes. 
- Je travaille avec elle alors c’est normal qu’on se voie. 
- Prends-moi pour un imbécile. J’ai pas oublié ce que tu m’as dit. 


Alex arrive, avec Brooklyn, vers les deux anciens Rangers. Elle remarque qu’il y a une tension entre les deux amis. 


- Tout va bien ? 
- Oui. Lance Mouse et Jay en même temps. 


Une voiture s’arrête et Kevin y en sort. Alex aperçoit sa sœur au volant, elles se font signes et Erica reprend sa route. Kevin s’approche du trio. 


- Salut les gars. 


Les trois amis lui répondent. 


- Tu sors avec ma sœur ? 
- Oui, ça te pose un problème ? 
- Non, pas du tout mais tu viendras pas te plaindre. Elle n’est pas sérieuse dans ses relations. 
- Je sais ce que je fais. 
- Kevin, je te dis ça parce que je t’aime bien et que je tiens à toi, tu es un bon ami, alors fais très attention à toi. J’aime ma sœur plus que tout mais elle peut se mettre dans des situations périlleuses. 
- Je ferai très attention, ne t’inquiète pas. 
- Je voulais que tu le sache. 


Kevin prend Alex dans ses bras pour la remercier, ce qui fait rire Jay et Mouse. Les quatre amis entrent dans le bâtiment et montent directement à l’étage des Renseignements. 


diana62800  (21.10.2017 à 17:44)

Toute l’équipe est réunie à l’étage en train de vaquer à leur occupation. Ils sont en train de parler et de rire. Un homme en costume-cravate arrive par les escaliers, l’équipe porte son regard sur lui. 


- Edwin Stilwell des affaires internes. Dit Kevin. 
- Voight vous attend dans son bureau. Lance Erin. 
- Il est de bonne humeur ? Demande Stilwell. 


On peut entendre Voight hurler sur la personne qu’il a au téléphone. 


- Ça répond à votre question. Lance Alex. 


Stilwell marche en direction du bureau de Voight, ce dernier sort au même moment. 


- Quand je dis 9h, c’est pas 10h. Dans mon bureau, Valanka, vous aussi. 
- Qu’est-ce que tu as encore fait ? Demande Jay avec un air désespéré. 
- Rien, pourquoi tu me demande toujours ça quand une personne veut me voir ? 
- Parce que je te connais. 


Alex suit Stilwell dans le bureau de son patron. Le trio s’assoit, Voight et Alex se regardent. 


- Stilwell, vous aimez votre travail ? 
- Oui. Pourquoi ? 
- Car voyez-vous, moi, je l’ai dans la peau et j’ai horreur des personnes qui ne respectent pas les lois et les règles. 
- Vous êtes Hank Voight, vous ne respectez rien. 
- Je crois rêver. Lance Alex en levant les yeux au ciel. 


Voight et Alex rient. Voight sort un dossier d’un de ses tiroirs et le donne à Stilwell. Ce dernier le prend et le lit. 


- Où avez-vous eu ça ? 
- Par une personne en qui j’ai confiance. 
- Je veux son nom. 
- Pourquoi ? Pour être sûr qu’elle ne dira jamais rien à personne. Vous êtes censé protéger la population de cette ville et au lieu de ça, vous faites en sorte que des criminels, des assassins restent dans la nature. Pourquoi ? L’argent, le pouvoir, faire pression sur des pauvres personnes qui essayent de faire correctement leur travail. Vous êtes la honte de notre métier. 
- Elle vient de dire ma façon de penser. 
- C’est moi qui ait découvert que vous étiez un ripou, une taupe, mais ce qui m’a étonné, c’est que vous l’êtes dans plusieurs districts. 
- Ce dossier ne vaut rien devant la commission. 
- Peut-être pas mais devant un juge, si. 
- Vous feriez pas ça ? 
- On va se gêner. Dit Voight avec l’assurance qu’on lui connait. 


Une personne frappe à la porte. 


- Entrez. 
- Sergent, vous vouliez nous voir ? Demande Garcia, qui est avec son coéquipier, en ouvrant la porte. 
- Oui, emmenez Edwin Stilwell en cellule. 
- Pour quel motif ? 
- Abus de confiance et trahison. 
- Patron, je peux ? 
- Je vous en prie. 
- Merci. 


Alex passe les menottes aux poignets de Stilwell et lui dit ses droits. Garcia et son collègue emmènent Stilwell en cellule. 


- Bon travail Lieutenant Valanka. 
- Merci Sergent Voight. 


Le reste de l’équipe arrive dans le bureau de Voight pour avoir des explications. Ce dernier leur dit tout. Au grand étonnement d'Alex, ils prennent la nouvelle avec le sourire. 


- Vous m’en voulez pas que je vous ai rien dit ? 
- Non, ça nous est déjà arrivé de travailler sous couverture, sans rien dire à personne, t’es pas la première. 
- Merci, je sais pas quoi dire d’autre, peut-être que je n’étais pas sous couverture, j’étais moi-même. Je pensais même que j’allais partir d’ici une fois que j’aurais trouvé le traître. 
- Ce qui n’est pas prêt d’arriver. 
- Quand on fait partie des Renseignements, c’est pour la vie. Dit Erin. 


Tout le monde rie. Les jours passent pour l’équipe, les affaires ne manquent pas pour les agents du Renseignements. 
Durant les derniers jours, Erin a avoué à Jay qu’elle l’avait trompé avec Austin pendant plus d’un an et depuis, il y a un froid entre les deux anciens partenaires. Jay n’arrive pas à lui pardonner sa trahison. Elle lui a dit qu’elle était très heureuse et amoureuse d’Austin aujourd’hui. Kim et Adam ont annoncé la bonne nouvelle de l’arrivée prochaine d’un nouveau membre dans leur famille. Kevin en veut beaucoup à Alex à propos d’Erica qui ne donne plus signe de vie. Alex a réussi à mettre Joanna et sa famille en sécurité. 
Jay et Mouse sont en bas en train de discuter, une bière à la main. 


- C’est une très mauvaise idée. 
- Pourquoi ? Elle a bien fait la même chose avec moi. Lance Mouse tout sourire. J’ai tout organisé, elle va avoir une superbe fête d’anniversaire. 
- Tu auras de la chance, si elle t’arrache pas les yeux. 
- Alex sera tellement heureuse qu’elle va me remercier. 
- Ravi de t’avoir connu Greg. 
- Arrête. 


Les deux amis continuent de parler et de rire. Une femme arrive vers les deux anciens Rangers, c’est Erica, la sœur d’Alex. 


- Erica, qu’est-ce qui t’arrive ? Demande Jay. 
- Il va s’en prendre à elle. Dites à Alex que je l’aime et qu’elle fasse très attention à elle. Elle sort une enveloppe de sa poche qu’elle donne à Jay. Tiens, tu lui donneras ça. 


Erica perd connaissance et s’écroule dans les bras de Mouse. Elle a un couteau planté dans les dos et une blessure d’une balle dans l’épaule. Alex arrive et court près du trio. 


- Oh non, Erica, qu’est-ce qui s’est passé ? 
- Aucune idée mais on va le découvrir, je te le promets. 


Alex appelle les secours. Les trois amis restent à côté d’Erica en attendant les secours. 


diana62800  (25.10.2017 à 00:51)

Le trio est toujours autour d’Erica inconsciente. Tout d’un coup, Erica se lève, à la surprise générale, en rigolant, les trois amis la regardent totalement ébahis. 


- C’était une blague. 
- Tu trouves ça drôle ? Demande Alex énervée. 
- Regardez, j’ai absolument rien. 


Elle montre son épaule et le couteau qu’elle avait dans le dos. 


- Le couteau est rétractable et la blessure à l’épaule, c’est seulement du maquillage. Tu verrais ta tête Alex, ça vaut tout l’or du monde. 


Alex s’approche de sa sœur et lui donne une grosse gifle. 


- T’es complètement folle Erica mais t’a rien dans la tête. 
- Tu devrais te lâcher un peu plus. 
- Erica dégage d’ici, sors. 
- Alex, ne te fâche pas. 
- J’ai bien cru que quelqu’un s’en était pris à toi, tu m’as foutu la trouille, bordel. 
- J’ai appelé pour annuler les secours. 
- Merci Mouse. 
- Oh les gars, faut vous détendre un peu. 
- Je sens que je vais la tuer. Dit-elle furieuse à Jay et Mouse. T’imagine ce que j’ai pu ressentir en te voyant comme ça. La prochaine fois qu’on te verra dans cet état, on pensera que tu nous fais encore une de tes blagues, mais tu seras réellement blessée, réfléchis un peu avant d’agir. 
- Tu ferais mieux de partir Erica pour le bien de tous. 
- Jay, je n’ai aucun conseil à recevoir de toi, tu es la dernière personne qui devrait oser me dire ça. 
- Erica, rentre chez toi. 
- Alex, c’était seulement une blague, le prend pas mal. 
- Va-t’en s’il te plait. 
- Désolée Alex, je voulais pas te faire peur, c’était pas mon intention. Jay, n’oublie pas de lui donner. 


Erica prend sa sœur dans ses bras et part. Alex se retourne vers les deux hommes et s’approche d’eux. 


- De quoi elle parle ? 
- Tiens. Dit Jay en lui donnant l’enveloppe. 


Alex prend l’enveloppe et l’ouvre. Elle lit son contenu. 


- Je vais vraiment finir par la tuer. 
- Pourquoi ? Demande Mouse. 
- Une invitation pour fêter mon anniversaire dans trois semaines. Lance-t-elle en montrant l’invitation. 
- Calme-toi mon cœur, respire. 
- Il a raison. 
- Peut-être qu’elle a raison, tu devrais y aller. 
- Jamais, je ne veux pas fêter mon anniversaire et vous savez la raison. Vous avez peut-être oublié que Cassie est morte la veille de mon vingt-et-unième anniversaire. Vous pensez réellement que j’ai la tête à faire la fête. 
- Alex !!!! 
- Non, je suis désolée mais je peux pas. 


Alex s’éloigne du duo et monte pour rejoindre les autres. 


- C’est pire qu’avant. 
- Faut qu’on le fasse. 
- T’es dingue Greg, elle va nous en vouloir à mort. 
- Si ça peut lui faire du bien, je le fais. Ne lui dit rien. 
- D’accord. Aller viens. 


Les deux amis vont rejoindre le reste de l’équipe dans la bonne humeur. 
Quelques jours plus tard, une partie de l’équipe est installée à son bureau, Alex arrive et passe juste à côté du bureau de Jay, ce dernier est sur son ordinateur en train de regarder les petites annonces immobilières. 


- Ton frère en a marre de toi ? Demande-t-elle en plaisantant. 
- Non mais j’aimerai bien trouver un appartement pour que les amoureux retrouvent un peu d'intimité. 
- Tu as trouvé quelque chose qui te plait ? 
- Pas vraiment, soit c’est trop petit, trop cher, ou alors trop loin. 
- J’ai une chambre d’ami, elle est à toi, si tu veux. 
- Et que va penser Greg ? 
- Que j’aide un ami dans le besoin, Jay, je t’oblige à rien. Écoute, tu connais mon adresse, si vraiment tu veux déménager et emménager avec moi, tu viens quand tu veux. 
- Okay, je vais y réfléchir. 


Alex lui sourit et Jay en fait autant. Mouse s’approche de sa belle et l’embrasse d’un tendre baiser et lui explique en quelques mots la proposition qu’elle vient de faire à Jay. 


- C’est très sympa de ta part. Dit-il sans grande conviction. 
- Tu n’as pas à t’inquiéter Greg, je ne veux que toi. S’il faut que je te répète cinq fois par jour que je t’aime, je le ferai. 
- Moi aussi, je t’aime. Dit Mouse. 


Adam et Kevin reviennent des vestiaires 


- C’est le calme plat dans les rues de la ville en ce moment. Lance Adam. 
- Dis pas ça. Lance Mouse. 
- Il a pas osé dire ça. T’as pas osé dire ça. Interroge Kim. 
- Pourquoi ? Demande Adam. 
- Tu vas porter la poisse. 
- Parce que vous croyez à ça ? 


Tout le monde acquiesce d’un hochement de tête. Le téléphone de Voight sonne, il répond et sort de son bureau quelques instants plus tard. 


- On a une nouvelle affaire, un double meurtre. 
- T’aurais mieux fait de te taire. Lance Erin à Adam. 


L’équipe sort du District 21 et se met en route. Ils arrivent tous à destination, l’homicide a eu lieu en plein centre de Chicago, dans un appartement modeste. Le premier policier qui est arrivé sur les lieux, donne les premiers éléments. 


- Rien d’autre ? 
- Si venez voir. 


L’équipe le suit dans la chambre d’une des victimes. 


- Ça. 


Il montre une phrase qui est inscrite sur le mur. Tout le monde regarde et Alex est horrifiée par l’inscription : "Eto tol'ko nachalo gulyaniy". 


- Ça veut dire quoi ? Demande Voight. 
- "C'est que le début des festivités Alex". Il va continuer à tuer jusqu’à ce que j’arrive à l’attraper. 
- Et c’est qui ? Demande Erin inquiète. 
- La même personne qui m’a envoyé à l’hôpital, Igor Novikov. 


Erin devient aussi blanche qu’un sachet d’aspirine, elle se dit qu’elle vient de se faire avoir encore une fois. Voight donne ses indications à son équipe, cette dernière commence son travail. Erin reçoit un appel mais décide de ne pas répondre. Après plusieurs heures, l’équipe à bien avancé sur l’affaire, ils ont fait appel à leurs indics pour avoir plus d’infos. Voight a demandé à ses agents d’aller dormir pour être en forme demain. Durant la journée, Erin a eu plusieurs coups de téléphone d’Igor. Enfin chez elle, Erin reçoit un message de la part d’Igor, elle le lit. 


- J’ai quelque chose qui vous appartient, vous savez quoi faire pour le revoir vivant. 


Une photo accompagne le message, c’est une photo d’Austin, ligoté et roué de coup. Erin tombe des nues en voyant l’homme qu’elle aime comme ça. 


diana62800  (28.10.2017 à 11:51)
Message édité : 29.12.2020 à 23:39

Erin est chez elle en train de tourner en rond. Elle doit trouver un moyen de sauver Austin mais refuse de faire du mal à sa collègue. Elle appelle son indic, ce dernier répond au bout de trois sonneries. 


- Allo ? 
- C’est Erin. 
- Erin, qu’est-ce qui se passe ? 
- Il faut que je te voie, tout de suite. 
- Okay, où ? 
- Comme d’habitude. 
- J’y serais dans dix minutes. 
- Okay, à tout à l’heure. 


Erin raccroche. Elle va se passer un peu d’eau sur le visage, et elle va se changer. Une fois fait, elle va rejoindre son indic dans une ruelle peu fréquentée. 


- Lindsay, je suis là. Dit une voix masculine. 
- Salut Eddy. Lance Erin en lui faisant une accolade. 
- Qu’est-ce qui se passe ? 
- Il faut que tu m’aides. 
- Je t’écoute. 
- L’homme avec qui je sors vient de se faire enlever. 
- Et ? 
- Tu connais tous les endroits miteux de la ville ? 
- Oui. 


Erin sort son portable et lui montre la photo qu’elle a reçue. 


- Est-ce que tu reconnais cet endroit ? 
- On dirait un de ces anciens entrepôt à la sortie de la ville. Tu ne comptes pas y aller ? 
- Si et toi, tu dis rien. 
- Lindsay c’est dangereux. 
- Je le sais, je fais un métier dangereux. 
- Je viens avec toi. 
- Non, c’est trop risqué pour toi. 
- Ça l’est pour moi mais pas pour toi. 
- Tu comprends vite. Rentre chez toi. 


Erin remonte dans sa voiture et prend la route qui l’amène à la sortie de la ville. Eddy fait pareil, il met le moteur en marche mais ne rentre pas chez lui, il préfère suivre Erin. Après un trajet de vingt minutes environ, Erin arrive enfin, elle se gare et sort de sa voiture. Elle regarde tout autour d’elle et court jusqu’à l’entrepôt qu’elle voit, puis fait le tour. Elle aperçoit une fenêtre, ce qui lui permet de voir ce qui se passe à l’intérieur. Elle voit Austin appuyé contre une poutre, assit par terre, tandis qu’Igor est au téléphone en train d’agiter une arme. 
Elle réfléchit à la meilleure façon de faire sortir son amant de ce piège. Elle entend du bruit et voit Eddy arriver. 


- C’est pas vrai, je t’avais dit de pas venir. 
- Parce que tu crois que j’allais te laisser venir toute seule. Comment tu vas faire ? 
- Toi, tu rentres et moi, j’y vais. Seule. 
- Je viens avec toi, tu vas devoir me traîner par la peau des fesses si tu veux que je parte d’ici. 
- Bon d’accord mais tu restes derrière moi. 


Eddy hoche la tête positivement. Ce dernier lui dit qu’il a vu une porte à l’arrière. Le duo entre et pénètre tout doucement à l’intérieur, Erin, arme à la main, marche sans faire de bruit. Ils entendent Igor parler en russe à son interlocuteur. Erin demande à Eddy de ne pas bouger, elle jette un rapide coup d’œil et marche vers Austin sans se soucier de ce qu’il pourrait lui arriver. Enfin à ses côtés, elle commence à libérer Austin de ses liens, Igor la voit et commence à lui donner des coups, Erin arrive à se défendre, elle récupère son arme, qu’elle avait fait tomber pendant qu’elle se battait avec le russe, et tire deux fois. Igor tombe à terre. Après avoir libéré Austin, le trio quitte les lieux, Eddy décide de laisser le couple seul et retourne à ses activités. 
Le couple est dans la voiture d’Erin, cette dernière conduit. 


- Merci. 
- De rien, tu es sûr que ça va ? 
- Mieux maintenant. On devrait peut-être prévenir les secours pour ce type. 
- Non, on ne va rien faire. Austin, ce gars est un meurtrier, j’ai lu son dossier et il est pas brillant. 
- Pourquoi il m’a enlevé ? 
- C’est de ma faute. 
- Mon cœur, est-ce que ça a un rapport avec «la chose» que tu as fait et dont tu veux pas me parler ? 
- Oui et non. 


Erin se gare et ils montent tous les deux. Erin a demandé à Austin de rester dormir. Après une bonne séance de sport, Alex est rentrée chez elle, où elle a pu manger et surtout prendre une bonne douche. Une fois qu’elle a lancé une machine, elle se décide de faire des muffins et des cookies. La sonnette de la porte retentit, elle va ouvrir. 


- Jay ? Salut. 
- Bonsoir Alex. Je te dérange ? 
- Oui euh non, bien sûr que non, je m’attendais pas à te voir, c’est tout. Qu’est-qui t’amène ici ? 
- Je voulais savoir si ta proposition tenait toujours. 
- Oui, elle l’est. 
- J’accepte. 
- Dans ce cas, bienvenue chez toi Jay Halstead. Dit-elle en ouvrant la porte en grand. 
- Merci à toi Alexandra Valanka. 


Les deux amis se sourient et entrent. 


- Inutile que je te fasse la visite guidée, tu connais déjà l’endroit. Viens, je vais te montrer ta chambre. 


Ils font quelques pas et Alex ouvre la porte. 


- Et voilà ta chambre. 


Jay entre. 


- Oui, la déco est plutôt féminine, à mon goût. 
- Effectivement, c’est très toi. 
- Tu peux la décorer, elle est à toi. 


La sonnerie du four se fait entendre. 


- Qu’est-ce que tu fais cuire ? 
- Muffins et cookies. 
- On va se régaler. 
- En tout cas, j’ai toujours retrouvé mes boîtes vides. 
- Je vais aller chercher mes affaires. 
- Okay. 


Jay sort de l’appartement et va récupérer ses affaires dans sa voiture, Alex l’aide. Ils font plusieurs allées et venues. C’est au bout d’un très long moment que Jay revient avec sa dernière valise. Les deux amis sont assis sur le canapé. 


- Au fait tiens, je te les donne avant que j’oublie. Dit-elle en lui donnant des clefs. 
- Merci. Je sens que cette colocation va bien se passer. 
- Moi aussi.
- Où est Mouse ? 
- Ses parents l’ont invité à dîner. 
- Sans toi. 
- J’étais très énervée quand je suis partie du bureau et j’ai été me défouler en faisant du sport. 
- Ça a fonctionné ? 
- Oui, enfin, j’espère. Dit-elle en rigolant. 


Le duo continue de parler pendant encore quelques minutes. Ensuite, Jay va finir de ranger ses affaires et Alex finit de faire ses pâtisseries pour le lendemain. 


diana62800  (02.11.2017 à 13:00)

Dans l’entrepôt, où Austin était retenu prisonnier, Igor est toujours allongé, Erin n’a pas voulu prévenir les secours. Igor ouvre les yeux et se relève, il est seulement blessé, il n’a reçu qu’une seule balle, les autres l’ont loupé en atterrissant dans le mur derrière lui. 


- Elle me paiera ça. Dit-il furieux. 


Il reprend son arme, son téléphone et sort de l’entrepôt. Il s’installe dans sa voiture, il téléphone à Erin, cette dernière est chez elle avec Austin. Elle répond. 


- La prochaine fois que vous tuez une personne, assurez-vous qu’elle soit vraiment morte. 
- C’est un véritable cauchemar. 
- Il ne fallait pas accepter ma chère. Maintenant, vous allez m’amener Alex à l’adresse que je vous ai envoyé. 
- Et si je refuse, vous allez vous en prendre de nouveau à Austin ? 
- Comment va votre frère ? Teddy, c’est bien ça ? Et votre mère Bunny ? 
- Vous n’allez pas oser ? 
- J’ai bien trouvé votre copain sans problème. 
- Je ne peux pas le faire. 
- Je vous donne une semaine pour m’apporter Alex, passé ce délai et c’est un de vos proches qui paiera les frais, puis un autre et encore un autre, et ainsi de suite. À vous de voir. 


Erin raccroche brutalement et retourne dormir près d’Austin. Elle commence à connaitre sa collègue et réalise qu’elle l’a mal jugée et que c’est quelqu’un de bien. Et maintenant, il menace de s’en prendre à son frère et sa mère, même si ses rapports avec Bunny ne sont pas aux beaux fixes, elle ne veut pas qu’il arrive quelque chose de mal à sa mère. 
Alors que tout le monde dort, chez les deux nouveaux colocataires, le portable d’Alex sonne. Elle répond et raccroche peu de temps après. Elle enfile rapidement des vêtements et sort de chez elle sans faire de bruit. Après une très bonne nuit dans son nouveau lit, Jay se lève et sort de sa chambre. 


- Bonjour ma jolie. 


Alex est déjà réveillée depuis plusieurs heures, elle est devant sa tasse de café. 


- Bonjour Jay. 


Il s’approche et dépose un baiser sur sa tête, il va se servir un café et va s’asseoir à côté de la jeune femme. Cette dernière a les yeux rouges, Jay la regarde intensément. 


- Qu’est-ce qui va pas ? 
- Rien, je vais bien Jay. 
- Alex, tu ne sais pas mentir, je vois que ça va pas. Allez, raconte à tonton Jay. 


Cette phrase fait sourire le duo. 


- Tu sais que j’ai dû placer ma mère dans un institut spécialisé. 
- Oui, elle a la maladie de Parkinson. 
- Non, elle a Alzheimer. Dit-elle en commençant à pleurer. 
- C’est ça. 
- Avec sa maladie, c’est devenu très compliqué pour moi de m’occuper d’elle, surtout avec le travail qu’on fait, je vais lui rendre visite une fois par semaine. Mais cette nuit, l’institut m’a appellé et j’y suis allée. 
- Elle va bien ? 
- Non, pas du tout. Elle est décédée, ma mère est morte Jay. Elle nous a quitté. Lance-t-elle dans un sanglot. 


Jay la prend dans ses bras pour la consoler. 


- Tu devrais rester ici aujourd’hui pour t’occuper de tout ça. 
- Non, j’ai besoin de travailler, j’ai téléphoné à mon père pour lui annoncer, il m’a dit qu’il allait s’en occuper. J’ai aussi appelé Greg, il devrait arriver. 
- Alex, tu sais que je suis là, si tu as besoin. 
- Je le sais, merci Jay. 


Les deux amis mettent fin à leur étreinte. 


- Où est mon pote à quatre pattes ? 
- Appelle-le, il viendra. 
- Brooklyn, t’es là mon pote. 


Brooklyn arrive près de Jay et commence à s’amuser avec lui. Une personne frappe à la porte, Alex va ouvrir, c’est Mouse. 


- Bonjour mon cœur. Lance Mouse avec un grand sourire. 
- Bonjour mon chéri. Entre. 


Ils s’embrassent, Greg entre et Alex ferme la porte. Mouse voit Jay s’amuser avec Brooklyn, ce qui le fait bien rire. 


- Je suis vraiment désolé pour ta mère, il y a quelque chose que je peux faire, qu’on peut faire ?


Demande Mouse en la prenant dans ses bras. 


- Tu es là. Lance-t-elle en s’écartant légèrement. Vous êtes là. Elle me manque déjà. 


Les larmes continuent de couler sur ses joues. 


- Excusez-moi tous les deux, je reviens. 


Elle va dans la salle de bain, ferme la porte à clef. Elle s’approche du lavabo et se passe de l’eau sur le visage. 
Le trio arrive au District 21, le reste de l’équipe est déjà là, Voight est dans son bureau pensive, la mort de sa sœur le touche beaucoup mais ne veut rien montrer. Les jours passent et la vie continue de suivre son chemin. L’équipe poursuit son enquête sur les meurtres commis par Igor, qui n’a toujours pas été attrapé, ce qui rend Voight très nerveux. Durant cette semaine, l’équipe a démantelé un trafic d’animaux et comme à son habitude, elle s’est retrouvée au Molly’s. Durant la soirée, Erin est partie sans prévenir les autres, Jay n’arrive toujours pas à lui pardonner sa trahison et fait en sorte de la voir le moins possible. Erin est accoudée à sa voiture, elle prend son portable et appelle Alex pour lui demander de venir. 
Erin voit sa collègue arriver. 


- Erin, qu’est-ce qui se passe ? T’avais l’air affolée au téléphone. 


Erin prend un mouchoir dans sa poche, qui est imbibé de chloroforme, elle se place derrière Alex et met le mouchoir sur son visage. Cette dernière se débat mais le produit finit par l’endormir. 


- Je suis désolée, vraiment désolée, j’espère que tu me pardonneras un jour. 


Erin met Alex dans sa voiture et roule jusqu’à l’adresse qu’Igor lui a donné. Dans le bar, la bonne ambiance et la bonne humeur continue de battre son plein.


diana62800  (05.11.2017 à 23:35)

Au volant de sa voiture, Erin conduit Alex à l’adresse qu’Igor lui a donné. Elle le prévient par message qu’elle vient d’arriver. Elle sort et l’attend juste à côté de sa voiture. 


- Je savais que vous le feriez. Dit Igor en sortant d’un immeuble abandonné. 
- C’est contre mon grès. 
- Où est notre amie ? 
- Sur la banquette arrière. 


Igor ouvre la porte et aperçoit Alex endormie. Ce dernier s’approche davantage. Il attrape la jeune femme pour la prendre et la mettre sur son épaule. Erin ferme la portière. 


- Qu’est-ce que vous allez faire d’elle ? Demande Erin inquiète pour sa collègue. 
- Vous allez le découvrir très bientôt, on est quitte maintenant. 


Igor s’éloigne. 


- Oh et pour information, je n’aurai jamais tué votre compagnon, ni votre famille. 
- Vous m’avez manipulé ? 
- Oui, vous n’avez pas idée à quel point c’est très facile de vous faire croire n’importe quoi. Et pas un mot sur notre petit arrangement. 


Erin le fusille du regard. 


- Parce que si je tombe, vous tombez avec moi. J'en porterai pas le chapeau tout seul. Passez le bonjour à Austin de ma part. 


Igor retourne à l’intérieur de l’immeuble. Erin ferme violement la portière en murmurant des insultes à l’encontre du russe. Erin remonte dans sa voiture et démarre. Arrivée devant le Molly’s, elle se gare et se demande comment elle va expliquer son absence aux autres. 


- Eh, t’étais passée où ? Demande Kim. 


L’équipe est assise à une table en train de parler. 


- Austin a eu un problème. 
- Lequel ? 
- Un problème de contravention. 
- Ça arrive. 
- Viens t’asseoir avec nous. Lance Mouse. 
- De quoi vous étiez en train de parler ? Demande Erin en s'asseyant sur le tabouret juste à côté de Jay. 
- De l’anniversaire l’Alex. 
- Je croyais qu’elle ne voulait pas le fêter. 
- La fête serait tellement grandiose qu’elle va changer d’avis. 


Jay ne supportant pas d’être assis près d’Erin, va s’installer au bar et commande une autre bière. Otis le sert. Erin le suit. 


- Jay ? 
- Erin, j’ai pas envie de te parler et encore moins envie de te voir, pas après ce que tu m’as fait. Tu m’as menti, tu m’as trahi. 
- Toi aussi. 
- Pardon ? Je ne t’ai jamais trompé. 
- Tu m’as avoué que tu avais embrassé Alex. 
- Tu peux pas comparer. J’ai seulement embrassé Alex alors que toi, tu m’as trompé pendant plus d’un an. Et je t’ai jamais trompé Erin, jamais. 


Il finit sa bière et la pose sur le bar. 


- T’étais où ? 
- Quoi ? 
- T’étais où ? 
- Ici avec vous. 
- Tu es sortie, t’as appelé Alex, qui est partie te rejoindre et t’es revenue une heure plus tard. Et où est Alex ? 
- Je l’ai vu monter dans une voiture avec un type. Il avait l’air très proche. 
- Alex avec un autre type que Mouse ? 
- Oui, c’est possible. 
- Non, je la connais très bien, elle est pas comme toi, c’est pas une t… Je préfère me taire. 
- Non Jay, finis ta phrase. 
- Vaut mieux pas pour toi. Où est-elle ? 
- Je sais pas. 
- Tu l’as appelé et elle est partie te rejoindre. 
- C’est vrai, je l’ai appelé mais actuellement, j’en sais rien. Ment-elle. Je suis désolée de t’avoir fait mal Jay, vraiment désolée. 
- Oui moi aussi, j’aurai aimé ne t’avoir jamais rencontré. 


Jay prend son manteau et sort du Molly’s. Mouse le voit et va le voir. 


- Eh mon pote, qu’est-ce qu’il y a ? Demande Mouse. 
- J’en sais rien. 
- Tu vas bien ? 
- Non. 
- Tu veux en parler. 
- Peut-être plus tard. Je vais rentrer. 
- Okay, embrasse Alex pour moi et dis-lui que je l’appellerai quand je serai chez moi. 
- Okay Buddy. 


Les deux amis se font une accolade, Mouse retourne dans le bar et Jay rentre chez lui en espérant y trouver Alex car il ne croit pas un seul mot de ce qu’Erin lui a dit. Erin s’en veut terriblement d’avoir emmené Alex chez Igor et d’être tombée dans son piège, elle aimerait retourner là-bas pour aller chercher sa collègue mais a peur des conséquences que ça pourrait amener pour toutes les deux. 
Après le départ d’Erin, Igor a mis Alex dans sa voiture et a roulé pendant une bonne dizaine de minutes, puis s’est garé dans une allée où se trouvent que des garages. Igor dépose brutalement Alex par terre, cette dernière est toujours inconsciente. Dans le garage, il a deux jeunes filles dont l’une d’elle est Joanna. Elles sont toutes les deux enchaînées au mur. 


- Bien joué. Dit un homme qui approche. 
- Je sais qu’en poussant un peu, on allait y arriver. 


L’homme en question se place à côté de son complice sans arriver à distinguer son visage. 


- Dis-lui de bien se reposer, car son cauchemar ne fait que commencer. 


Les deux hommes sortent et ferment la porte du garage à clé. Seule la lumière des trois néons qui sont accrochés au plafond donne un peu de lumière aux trois jeunes femmes. 


- Alex ? Alex ? Alex réveille-toi, s’il te plait. Crie Joanna. 


Joanna continue d’appeler Alex et lui demande de se réveiller. Dans le même temps, Igor, qui a pris le portable d’Alex avant de la mettre dans le garage, envoie des messages à l’entourage de la jeune femme. Il veut s’assurer que personne viendra à sa recherche. 


diana62800  (10.11.2017 à 13:58)

Ne manque pas...

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier A Million Little Things !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

Bull, S05E04
Vendredi 14 mai à 21:55
1.75m / 8.2% (Part)

Logo de la chaîne M6

Bull, S05E03
Vendredi 14 mai à 21:05
1.95m / 8.4% (Part)

Logo de la chaîne France 2

L'art du crime, S04E02
Vendredi 14 mai à 21:05
4.45m / 19.8% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E175
Vendredi 14 mai à 20:45
3.86m / 16.8% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E180
Vendredi 14 mai à 20:20
2.76m / 12.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E220
Vendredi 14 mai à 19:10
3.17m / 17.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

HPI, S01E06
Jeudi 13 mai à 22:05
8.70m / 41.7% (Part)

Logo de la chaîne TF1

HPI, S01E05
Jeudi 13 mai à 21:05
9.64m / 39.7% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Les comédies B Positive et United States of Al obtiennent une saison 2 par CBS !

Les comédies B Positive et United States of Al obtiennent une saison 2 par CBS !
Santé ! Il y a de quoi être heureux ! CBS a terminé de sceller le sort de ses séries avec le...

CBS annule All Rise et The Unicorn à l'issue de leur seconde saison !

CBS annule All Rise et The Unicorn à l'issue de leur seconde saison !
CBS a tranché le destin de deux de ses séries. Ainsi, All Rise et The Unicorn ont été annulées par...

Des renouvellements, des nouveaux quartiers ! Hypnoweb recrute !

Des renouvellements, des nouveaux quartiers ! Hypnoweb recrute !
La vie des séries TV est en pleine effervescence, chaque jour apporte son lot d'annonces et l'idée...

CBS commande une nouvelle dramatique médicale et une comédie !

CBS commande une nouvelle dramatique médicale et une comédie !
En plus d'un double renouvellement, CBS a commandé deux nouvelles séries, une comédie et une...

SEAL Team et Clarice renouvelées par CBS mais transférées sur Paramount+ !

SEAL Team et Clarice renouvelées par CBS mais transférées sur Paramount+ !
Maintenant que les grandes chaines américaines disposent pratiquement toutes d'une plateforme de...

HypnoRooms

cinto, Avant-hier à 18:34

Merci à ceux qui ont déja voté au nouveau sondage chez Ma sorcière Bien aimée; aux autres, il y a encore de la place...

choup37, Avant-hier à 18:42

Nouveau sondage spécial déconfinement chez Merlin! Venez choisir avec qui vous voulez sortir, tout en humour

quimper, Avant-hier à 20:18

Un nouveau sondage sur le quartier Sherlock : dans quelle maison de Poudlard Sherlock ira-il ?

quimper, Avant-hier à 20:20

Même question pour Maura Isles sur Rizzoli & Isles. N'hésitez pas à passer sur les quartiers

chouchou70, Hier à 11:38

Bonjour à tous, un nouveau sondage est disponible sur le quartier Friday Night Lights. N'hésitez pas à venir faire un petit tour

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage