HypnoFanfics

Wait For You

Série : Chicago P.D.
Création : 01.06.2017 à 15h42
Auteur : diana62800 
Statut : Active

« Un nouveau membre, Alex, arrive dans l’équipe à la demande de Voight, mais Alex n’est pas inconnue pour Jay et Mouse. Vont-ils arriver à travailler ensemble alors que leur passe refait surface ? » diana62800 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 151 paragraphes

Afficher la fanfic

Jay est au volant avec Erin à ses côté, Alex est sur la banquette arrière avec Brooklyn. Cette dernière a ses mains sur la blessure pour essayer d’arrêter l’hémorragie. 


- Jay, appuie sur le champignon. 
- Elle a raison, tu pourrais passer la seconde. 
- Jay accélère, je t’en prie. 
- Les filles, on se calme, je suis déjà au maximum. 


Jay continue de dire des paroles rassurantes pour apaiser les tensions. Arrivé à destination, le trio sort, deux personnes arrivent avec un brancard, où Brooklyn prend place. Tout le monde pénètre à l’intérieur. Brooklyn est amené dans une salle. 


- Non Alex, tu peux pas aller plus loin. 
- Je veux pas qu’il soit seul. 
- Ne t’inquiète pas, je serai avec lui. 
- Sauve-le, s’il te plait. 
- Je ferai tout ce que je peux, t’as ma parole. 
- Merci. 
- Allez m’attendre dans la salle d’attente tous les trois, je viendrai vous voir dès que j’aurai du nouveau. 


Le vétérinaire va s’occuper de Brooklyn pendant que les trois lieutenants vont s’installer dans la salle d’attente. Ils s’assoient. 


- Vous n’êtes pas obligés de rester, je comprendrai si vous voulez partir d’ici. 
- Dommage pour toi mais je vais rester ici. Répond Jay.
- Il a raison, on est une équipe qui se soutient quand l’un de nous en a besoin. 


Une heure plus tard. Le trio est toujours dans la salle d’attente. Voight leur a téléphoné pour prendre des nouvelles. 


- Tu pourrais arrêter ? Demande Erin. Alex ? Hurle-t-elle. 
- Oui !!! Quoi ? 
- Arrête de faire les cents pas, ça m’agace de te voir tourner en rond. 
- Désolée Erin. Lance-t-elle en s’asseyant. Ça fait une heure qu’on attend, ça me rend dingue. C’est pas normal que ça prenne autant de temps. Et s’il s’en sort pas ? Il va partir et je serai pas près de lui pour lui dire au revoir, pour lui faire mes adieux. 
- Ne pense pas à ça. Dit Jay en posant son bras sur ses épaules. 
- Jay, comment peux-tu me demander une chose pareille ? Je pense sans arrêt à lui, j’ai toujours peur qu’il lui arrive quelque chose de grave. 
- Écoute, c’est un battant, il n’est pas du genre à se laisser faire, tu le sais. Lance Jay pour apaiser les craintes de sa partenaire. 
- Je sais mais… 
- Non, reste positive, pense positif. 

Jay pose son bras sur les épaules d'Alex et lui caresse tendrement le bras, ça l'a toujours détendu quand Jay lui fait ça... 

- Okay. Dit-elle avec un petit sourire. 
- Ça fait combien de temps que tu l’as ? 
- Erin, tu écoutes quand une personne te parle ? 
- Oui. Pourquoi ? 
- Oh, c’est juste pour savoir et parce que je l’ai déjà dit quand je suis arrivée aux Renseignements. 
- Je devais avoir la tête ailleurs. 
- Sûrement. Ça va faire 9 ans au mois d’Août. 
- Ce qui veut dire que vous vous connaissez bien. 
- Très bien même et c’est pour ça que ça m’a surprise qu’il m’obéisse pas tout à l’heure. 
- C’est un bon chien. Lance Erin. 
- Je le sais. Brooklyn est adorable, c'est le meilleur des chiens. C'est mon partenaire, mon meilleur ami, mon fils, mon frère... Il est tellement important pour moi... 


Le trio continue de parler jusqu’à ce que le vétérinaire arrive. 


- Alex !!! 
- Allan, comment va Brooklyn ? Demande-t-elle inquiète. 
- Je suis désolé… 
- Non, non. Lance Alex en criant et en pleure. 


Jay la prend dans ses bras. 


- Ne t’inquiète pas, il va bien. Je suis désolé d’avoir mis autant de temps… 
- Alors il va bien, c’est vrai ? Lance-t-elle en s’écartant délicatement des bras de Jay. 
- Oui. Il va bien, il y a eu une petite complication pendant l’opération mais il va bien. 
- Je peux le voir ? 
- Pas tout de suite, il est encore groggy pour l’instant. Tu pourras le voir ce soir et j’aimerai le garder ici pendant quelques jours. 
- D’accord. Merci Allan, merci beaucoup. 
- Y a pas de quoi. 
- Oh je te présente mes amis et collègues Erin Lindsay et Jay Halstead. Jay, Erin, voici le docteur Allan Grams, le vétérinaire de Brooklyn.


Ils se serrent tous les trois la main. 


- Ah c’est lui le fameux Jay ?! 
- Oui, c’est lui, le seul et unique. 
- J’ai beaucoup entendu parler de vous. 
- J’aimerai en dire autant. 
- Je suis content de mettre enfin un visage sur un nom… Il faut que je vous laisse, j’ai d’autres patients à voir. 
- Okay et merci encore. 


Allan s’éloigne. Alex est soulagée de savoir que son chien va bien. 


- Ça va mieux ? Demande Jay. 
- Oui, beaucoup mieux. 


Alex, dont le sourire est revenu, se jette dans les bras de Jay. 


- Je t’avais dit que tout irait bien. 
- C’est vrai, c’est ce que tu as dit. Tu peux pas savoir comme je suis soulagée. 


Elle s’écarte et dans un moment de spontanéité, elle embrasse Jay d’un tendre baiser sur les lèvres. Erin, qui n’en revient pas d’assister à cette scène, est gênée. Quand elle réalise ce qu’elle est en train de faire, Alex repousse doucement Jay. 


- Jay, je suis désolée, vraiment désolée. 
- Pas moi, on peut même recommencer si tu veux. Dit-il avec un grand sourire. 
- Mais qu’est-ce que je viens de faire ? Je sais pas ce qui m’a pris. Je suis désolée. 
- On devrait peut-être y aller, retourner au district. Lance Erin. 
- C’est une excellente idée. 


Erin et Alex sortent en même temps d’un pas rapide. 


- Elle m’aime toujours, je le savais. Se dit Jay à lui-même en souriant comme un bien heureux. 


Il va rejoindre les deux détectives qui parlent en allant à la voiture. 


- Erin, j’aimerai te demander quelque chose. 
- Je t’écoute. 
- Ne dis rien à personne de ce qui vient de se passer. Je préfère le dire moi-même à Greg. 
- Pas de problème, je te dois bien ça. Dit Erin en lui lançant un clin d’œil. 
- Merci... Je suis horrible. 
- Mais non, pourquoi tu dis ça ? 
- Je sors avec Greg et j’embrasse Jay. Bon même s’il embrasse toujours aussi bien que dans mes souvenirs, j'aime toujours aimé ses baisers, j’aurai pas dû faire ça mais qu’est-ce qui m’a pris, bon sang. C’est toi qui avait raison, je suis un monstre. 
- Mais non, tu es spontanée et l’a fait sur le moment, ça veut pas forcement dire quoi que ce soit. 
- Tu crois ? 


Elles arrivent à la voiture. 


- Oui. Écoute Alex, par moment, on fait des choses sans vraiment savoir pourquoi on les fait et qu’on regrette. 
- On dirait que tu parles en connaissance de cause ? 
- Parce que c’est malheureusement le cas. 
- Merci Erin. Lance la russe en prenant Erin dans ses bras. 


Jay arrive près des deux détectives. Les trois lieutenants remontent en voiture et reprennent le chemin des Renseignements. Durant le trajet, aucun des trois ne parle. Le silence est interrompu par un message radio qui annonce qu’une fusillade est en cours. 


- C’est pas l’endroit où on était tout à l’heure ? Demande Erin. 
- Si. On y va. Répond Jay. 
- 5021 Robert, on se rend sur place. Attention officiers en civil Informe Alex par radio. 


Jay fait demi-tour sur la route. 


- Tu sais que c’est très dangereux ce que tu viens de faire ? T’aurais pu tuer quelqu’un ? Lance Erin. 
- Et heureusement, c’est pas le cas. 
- Je comprends maintenant la raison pour laquelle tu le laissais jamais conduire. 


Erin lui répond par un grand sourire. 


- T’es un danger au volant Jay. 
- Pas autant que la population de cette ville. 
- C’est pas la peine d’insister, on aura pas le dernier mot. Lâche Erin. 
- Ça c’est sûr. Lance Alex en souriant. 
- Lequel de vous deux conduit d’habitude ? Demande Erin.
- Moi. Avoue Jay.
- Et il est fier de lui en disant ça. 
- Bin oui, je le suis. 


Le trio rigole de bon cœur. Ils arrivent à destination et constatent que des tirs se font entendre. 


- Ils peuvent pas s’occuper autrement. Lance Erin. 
- T’as beau leur dire, ils veulent pas écouter. 


Armes en main, ils descendent de la voiture et s’approchent discrètement des tirs. 


- À votre avis, guerre de gang ? Demande Erin.


Jay et Alex regardent les tireurs. 


- J’en ai bien peur mais c’est pas logique qu’ils soient ici. 
- Pourquoi ? 
- C’est pas leur territoire. 
- Quoi ? 
- On se trouve sur le territoire des Latin Players, ce qui veut dire qu’ils n’ont rien à faire ici. 
- Sauf s’ils veulent mourir. 
- On approche avec la plus grande discrétion, c’est compris. 
- Okay. 
- Compris, mais je demande du renfort. 
- Bonne idée. 


Erin appelle pour avoir du renfort. 


- Ils seront là dans quelques minutes. 


Le bruit des balles qui sifflent continuent de plus belle, le trio continue d’avancer sans faire de bruit. Trois groupes s’affrontent, un est dans un immeuble et les deux autres sont dans la rue chacun d’un côté de la route. 


- Qu’est-ce qu’on fait ? On attend tranquillement qu’ils finissent par s’entre tuer ou on fonce dans le tas ? Demande Alex. 
- On fonce… Répond Jay. 
- Tu plaisantes ? Demandent les deux jeunes femmes. 
- Évidemment, on y va mais sans se montrer. 


Les trois détectives avancent doucement en regardant bien autour d’eux. Erin ouvre la marche, Jay au milieu suivi par Alex. Les tirs se font encore entendre tandis qu’Erin a pris beaucoup d’avance. Une personne a vu les trois agents, il pointe son arme sur le duo, Alex le voit, plaque Jay à terre et tire. 


- Jay, ça va ? 
- Oui et toi ? 
- Ça va. Viens, suis-moi. 


Elle fait signe à Erin de venir les rejoindre, ce que fait cette dernière. 


- Tu vises bien ? 
- J’ai eu un bon prof. 


Jay émet un sourire. 


- On rentre, on fait un tour rapide et on ressort. 


Erin et Alex acquiescent d’un hochement de tête. Le trio entre, fouille chaque pièce et chaque étage du bâtiment. Les renforts arrivent un peu après. Arrivé au dernier étage, Jay donne un coup de pied dans la porte. 


- Police de Chicago. 


Il y a plusieurs personnes et on peut entendre des bruits dans une des autres pièces. 


- Erin, c’est bon ? 
- Oui, vas-y. 
- Alex, viens avec moi. 
- Je te couvre. 


Jay ouvre la porte, c’est une chambre. Un homme est allongé sur le lit. Alex s’approche du lit et s’allonge sur l’homme en question. 


- Police de Chicago, ne bougez pas. Lance-t-elle a voix basse. 


Une autre porte s’ouvre. 


- Sergei ? Je peux savoir ce que tu fais ici ? Demande Alex surprise. 
- C’est plutôt à moi de te poser la question. 
- C’est quoi ce bordel dehors ? 
- J’en sais rien. 
- Sergei !!!
- C’est la vérité Alex. 
- Vous réglerez vos histoires de famille un peu plus tard. On les embarque. Intervient Jay. 


Les deux détectives menottent les deux hommes et les emmènent. Les coups de feu se sont enfin arrêtés et le calme est revenu à l’extérieur. Les trois agents expliquent à Voight ce qui vient de se passer. Après un bon moment sur les lieux, Voight ordonne à son équipe de rentrer aux bureu. La soirée approche à grand pas. 


- L’un des deux a tout avoué. Il a avoué qu’il a fait venir ces types pour donner une bonne leçon à ses rivaux. Lance Voight en s’approchant de son équipe. 
- Quoi ? 
- Il a avoué, affaire classée. 
- Et pour ce qui… 
- J’ai dit affaire classée. 


Les agents s’installent à leurs bureaux pour finir leur rapport quand une personne approche. 


- Voight. 


Alex aurait reconnu cette voix n’importe où. 


- Oh non, les ennuis continuent. 
- Alex, c’est ton… Dit Jay en levant la tête. 
- Je sais, c’est mon paternel. 
- Vladimir, quel bon vent t’amène dans mon antre ? 
- Mon fils. Où est-il ? 
- C’est une blague, Sergei ira nulle part avec toi. Lance Alex. 
- On t’a rien demandé. 
- C’est vrai mais je te laisserai pas faire. 
- Jenkins, allez chercher Sergei. 
- C’est lequel ? 
- Le petit brun aux yeux gris. 


Brittany s’éloigne. 


- Tu t’intéresses à lui ? C’est nouveau. 
- C’est mon fils. 
- Oh !!! T'as enfin accepté le fait que Sergei soit gay. 
- Non, il ne l’est pas, c’est pas possible. 
- Si, il l’est, il aime les hommes. Je te laisserai pas lui faire de mal. 
- Alexandra fait attention à tes paroles. 
- Pourquoi ? Au cas où tu l’aurais oublié, tu m’as renié du clan Valanka. J’ignore toujours la raison d’ailleurs. 


Brittany revient en compagnie de Sergei. 


- Papa, qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je suis venu te chercher. Allez vient fiston, on rentre à la maison. 
- Ne te laisse pas embobiner par ses beaux discours. N’oublie pas qu’il y a deux versions chez lui, celle qu’il montre à tout le monde et celle qu’il montre en privé. 
- Sergei, tu viens avec moi, fin de la discussion. 
- Désolé Alex. 
- Il changera pas, tu le sais. 
- Je sais. 
- Va m’attendre dans la voiture, tout de suite. 
- J’ai été très heureux de te revoir Alex, toi aussi Jay. 
- Moi aussi. Répondent Jay et Alex en même temps. 


Alex prend son frère dans ses bras quelques secondes avant que Sergei descende les escaliers et sorte du bâtiment. Vladimir approche de sa fille. 


- Alexandra, toi et moi, on porte le même nom, ça a une grande signification dans cette ville alors fait en sorte de t’en montrer digne. Lance le parrain avec un ton hautain. 


Vladimir sort sans rien ajouter. 


- Quel enfoiré, devant tout le monde. Lance Kim à Adam à voix basse. 
- Excusez-moi. 


Alex passe devant ses collègues et va directement dans les vestiaires. Mouse la suit. 


- Alex ? 
- Je suis là. 


Elle est assise sur le banc, Mouse s’installe en face d’elle. 


- Ça va ? 
- Non. Est-ce que tu peux me prendre dans tes bras ? 
- Bien sûr, viens. 


Mouse lui ouvre les bras et Alex vient se réfugier dedans. Jay les a suivi et assiste à la scène, il se dit qu’un jour Alex ouvrira enfin les yeux. La détective aperçoit Jay et ne peut s'empêcher de le regarder... 


diana62800  (13.01.2018 à 12:24)
Message édité : 30.12.2020 à 23:27

Toute l’équipe a quitté les Renseignements et a décidé de passer la soirée au Molly’s pour évacuer les tensions accumulées ces derniers jours. 
Jay se lève et sort de sa chambre, il a la surprise de voir Alex en train de déjeuner. Elle a les yeux un peu gonflés et rougis. 


- Bonjour ma jolie. 
- Bonjour Jay, t’as bien dormi ? 
- Très bien, j’ai rêvé de toi alors je peux que très bien dormir. Et toi ? 
- Bof. 
- Alex, qu’est-ce que tu fais ici ? Je croyais que tu serais chez Greg... 
- J’y étais hier soir mais… 
- Mais ? 
- Je lui ai dit que je t’avais embrassé et on s’est violemment disputé. 
- Oh… 
- Ouais, j’ai fait du café et griller du pain, si t’en veux. 
- Merci. Lance-t-il en se servant. 


Il s’installe à côté de la détective. 


- Ça va aller ? 
- Oui, ne t’inquiète pas. 
- Pourquoi tu lui as dit ? 
- Il est honnête avec moi, et je dois l’être envers lui. Je m’en veux Jay. 


Jay regarde Alex avec désolation car il sait que Mouse n’est pas honnête avec elle. 


- Quoi ? 
- Rien. 
- Jay, il doit y avoir une raison si tu me regardes comme ça. 
- Un jour, tu m’as dit que si on fait les choses c’est qu’il y a une raison. 
- Alors d’après toi, je t’ai embrassé pour saboter ma relation avec Mouse. 
- Ça, c’est toi qui le dit, pas moi. 
- Tu vas me dire que je déraille complètement mais j’ai l’impression que les ennuis ne vont pas tarder. 
- Peut-être pas, t’as toujours eu une très bonne intuition. 
- Ça ne me rassure pas. 


Jay émet un sourire et l'embrasse sur la joue. Alex le regarde et sourit à son tour. Elle se lève et va chercher deux enveloppes dans un des tiroirs de son bureau. 


- Tiens c’est pour toi. Dit-elle en donnant une des enveloppes à son partenaire. 


Elle se rassoit. 


- Qu’est-ce que c’est ? Demande Jay intrigué. 
- Le meilleur moyen de le savoir, c’est de l’ouvrir. 


Jay hésite. 


- Ça va pas t’exploser au visage. Lance Alex en souriant. 


Jay ouvre l’enveloppe et y en sort des documents. 


- Tu plaisantes ? 
- Non, je suis très sérieuse. Greg et Sarah auront les mêmes. 
- Alex, tu peux pas faire ça et je veux pas. 
- Jay, tu n’auras rien à faire et c’est seulement au cas où. Écoute, lis ces documents jusqu’au bout et si tu es d’accord avec ça, t’auras qu’à les signer. 
- Je peux pas Alex. 
- Jay, j’ai l’intention de vivre très longtemps, mais s’il m’arrive quelque chose de grave, tu hériteras… Enfin, vous hériterez de toute ma fortune et de mes biens. Fais le pour moi, s’il te plait. 
- Je préfère être pauvre et t’avoir dans ma vie, que riche sans toi. 
- Prend le temps d’y réfléchir, d’accord ? 
- Okay. 
- Merci Jay. Je voudrai te demander autre chose. 
- Je t’écoute. 
- Ça fait un moment que tu vis ici… 
- Oui et ? 
- J’ai pensé que ce serait bien de rajouter ton nom, qu’est-ce que t’en penses ? 
- Pour cet appartement ? 
- Oui. 
- Dis-moi, tu comptes partir à l’étranger ou tu es gravement malade ? 
- Non, rien de tout ça. 
- Dans ce cas, qu’est-ce qui te prends de faire ça maintenant ? 
- Ça fait plusieurs semaines, pour pas dire mois que je repousse tout. 
- J’ai besoin de réfléchir à tout ça. 
- J’en demande pas plus. 


Le duo continue de parler tout en déjeunant. Une fois prêts, ils quittent leur appartement direction le district 21, sans oublier d’aller voir Brooklyn pour aller lui dire un petit bonjour. 
Arrivé à destination, Jay se gare. Ils sortent tous les deux et entrent directement dans le bâtiment. 


- Ne t’inquiète pas pour Mouse, je vais aller lui parler. 
- Merci, j’apprécie. 


Jay lui répond avec un grand sourire et un clin d’œil. Ils croisent Mouse. 


- Greg, je… 
- Ne dis rien, j’ai pas envie de te parler. Lance Mouse furieux. 


Il passe près des deux lieutenants en les bousculant un peu. 


- Il me le pardonnera pas. 
- Mais si, il le fera. T’as qu’à aller là-haut, je vais aller le voir. 


Alex le prend dans se bras pour le remercier et s’éloigne. Jay va voir son ami. 


- Mouse !!! Lance Jay en entrant. 
- Qu’est-ce que tu veux ? 
- Te parler. 


Jay s’approche de son meilleur ami. 


- Elle t’aime vraiment. Dit-il en s’asseyant près de Mouse. 
- Elle a une drôle de façon de le montrer. 
- T’es gonflé de réagir comme ça. Lance Jay agacé. 
- Pourquoi ? 
- Elle m’a seulement embrassé, toi, t’as fait pire, je te rappelle… 
- J’étais pas dans mon état les fois où ça s’est produit. 
- Ah parce ça s’est produit plusieurs fois ? 
- Oui, je te l’ai dit l’autre jour. 
- Je croyais que c’était plusieurs fois mais avec la même. 
- Non. 
- Que tu m’en veuilles parce que j’essaye de la récupérer, je comprends mais ne lui en veux pas. Elle mérite pas ça. C'est vraiment une personne en or. 


Mouse ne répond pas. 


- Va la voir et dit lui que ce qu’elle a fait, c’est rien. 
- Elle… 
- Non, elle a rien fait de mal, tu m’entends, elle a rien fait. Elle était en train de pleurer quand je me suis levé. 
- Jay, je lui ai dit des choses que je pensais pas et je le regrette maintenant. 
- Justement, va t’excuser auprès d’elle. 
- Tu pourrais lui demander de venir. 
- Bien sûr. Au faîte, tiens c’est pour toi. Lance Jay en lui donnant l’enveloppe qu’il a dans les mains. 


Mouse la prend. 


- Il faut que je remonte. A plus tard. 
- Okay. 


Jay va à l’étage, où il voit Alex en train de broyer du noir avec sa tête dans sa tasse de café. 


- Tu vas finir par te noyer. Lance Jay avec une pointe d’humour. 


Alex sursaute. 


- Tu m’as fait peur. 
- Désolé. 
- T’as réussi à lui parler ? 
- Oui, il t’attend en bas. 
- Il est de quelle humeur ? 
- Plutôt bonne. Vas-y, je viendrai te chercher si on a besoin de toi. 
- Merci Jay, t’es le meilleur. 


Alex se lève et va rejoindre Mouse. 


- Je sais. Lance-t-il dans un murmure. 


Il va dans la salle de pause pour se prendre un café, Brittany arrive. 


- Salut Jay. 
- Salut. 
- Ça va ? 
- Oui. 
- Ça a pas l’air. 
- Je vais bien. 


Il se dirige vers la porte. 


- Dis-moi, tu fais quoi ce soir ? 
- Pourquoi ? 
- On pourrait aller boire un verre. 
- C’est ce qu’on a fait hier. 


Elle s’approche un peu plus de Jay. 


- Non, je veux dire rien que toi et moi. 


Jay en reste bouche-bé. 


- Jay, tu me plais, tu me plais vraiment. J’aimerai bien apprendre à te connaître davantage. Avoue-t-elle en se collant à Jay. 
- Je suis très honoré de le savoir mais je ne… 
- Je sais, tu es obsédé par Alex, t'es amoureux d'elle, tu l'as dans la peau mais elle est pas libre contrairement à moi. On pourrait s’amuser tous les deux, juste s’amuser entre adultes consentants, il y a rien de mal à ça. 
- Écoute Brittany, je t’apprécie mais ça s’arrête là. 
- Je suis sûre que tu pourrais m’apprécier encore plus. Dit-elle en collant ses mains sur le torse de Jay.
- Non et si tu veux qu’on continue à avoir de bons rapports professionnels, je te conseille d'arrêter ce petit jeu, Voight a horreur de ça venant de ses agents. 


Il sort de la salle. 


- Ça c’est ce qu’on va voir Jay, j’arriverai bien à mes fins avec toi et à te faire oublier la russe. Lance-t-elle à elle-même avant de sortir de la salle avec un café dans les mains. 


Alex arrive au sous-sol, elle entre et s’avance à petits pas vers Mouse. Ce dernier est en train de lire les documents que Jay lui a donné. 


- Greg !!! Dit Alex d’une petite voix. 
- T’es pas sérieuse avec ça ? Demande Mouse. 
- Si très sérieuse. J’ai pas envie que ma famille se déchire pour ça. Au moins, vous seriez à l’abri de tout. 
- Jay a accepté ? 
- Pas encore, il m’a dit qu’il allait y réfléchir. Et toi ? 
- Pareil, je dois y réfléchir. 
- Jay m’a dit que tu voulais me voir. 
- Oui. Alex, je suis désolé d’avoir réagi comme un crétin et surtout pour ce que je t’ai dit. Avoue-t-il en s’approchant de la détective. Je pensais pas un seul mot. 
- Je ne suis pas la pire des garces et traînées que t’ai connue, et que de coucher avec moi est pas la pire chose que tu es faite ?! 
- Non, pas du tout, je suis désolé, vraiment désolé. Si tu savais comme j'aimerai revenir en arrière pour effacer la soirée d'hier. 
- Tu m’as fait beaucoup de mal. 
- Je regrette. Dit-il en la prenant dans ses bras. Tu m’as manqué et je t’aime plus que tout Alex... 
- Toi aussi tu m’as manqué. 


Mouse s’écarte légèrement d’Alex et l’embrasse... 


diana62800  (20.01.2018 à 15:40)
Message édité : 30.12.2020 à 23:47

Après un moment passé au sous-sol, Mouse et Alex rejoignent les autres à l’étage. 


- Tu peux rayer mon nom de la liste. Lance Kevin. 
- Le mien aussi. Répond Erin. 
- Allez les gars, c’est pour la bonne cause. 
- Qu’est-ce qui se passe ? 
- Aucun d’eux ne veut participer à la vente de charité de la semaine prochaine. 
- Les gars, un petit effort. Vous pouvez faire ça pour les enfants malades ? Vous êtes des sans cœurs si vous refusez. 


Personne ne répond. 


- Kim, tu peux me mettre sur la liste. 
- T’es géniale, tu seras mise aux enchères avec les autres. Lance Kim en écrivant sur le calepin qu’elle a dans la main. 
- Quoi ? Attend, quelles enchères ? 
- C’est nous qu’on met aux enchères et tout l’agent récolté ira pour les enfants. 
- T’aurais pu nous le dire avant. Lance Adam en boudant. 
- C’est ce que je suis en train de faire. Tu le fais quand même Alex ? 


Alex regarde ses collègues un par un. 


- Oui, je le ferai. Allez les gars, pensez aux enfants, ils ont besoin de cet argent, ça peut les aider et en plus de ça, on fait une bonne action. 


Chacun réfléchi quelques secondes et accepte de faire cette bonne action. 


- Merci les gars et merci à toi Alex de les avoir convaincu. 
- Me remercie pas trop vite, on y est pas encore. 
- Il y a qui d’autre ? Demande Erin. 
- Le district 21, le personnel du Chicago Med et les pompiers de la caserne 51. 
- Rien que du beau monde. 


L’équipe continue de parler et Kim, qui organise la vente, détaille le déroulement de la soirée pour récolter de l’argent. 
Le samedi suivant, Mouse et Jay ont décidé d’organiser une fête surprise pour l’anniversaire de leur russe préférée avec l’accord de Gabby, Hermann et Otis. Les deux anciens Rangers ont invité toutes les personnes qu'ils connaissaient. Le Molly’s a été décoré pour l’occasion et les invités arrivent les uns après les autres. 


- Tout est prêt ? Demande Jay très nerveux. 
- Oui, ne t’inquiète pas, on a tout prévu. Lui répond Gabby. 
- Je veux que tout soit parfait. 
- Jay, on va fêter un anniversaire entre amis pas l’arrivée de la Reine. 
- Ça je le sais Gabby mais Alex n’a pas fêté son anniversaire depuis dix ans. 
- Pourquoi ? 
- C’est dur pour elle de faire la fête à ce moment précis de l’année. 
- Okay, je comprends mais détends-toi. 


Jay touche à tout sur le bar. 


- Lâche ces serviettes si tu veux garder tes mains. 


Jay s’exécute. 


- Excuse-moi, je veux seulement que tout se passe bien, que tout soit parfait. 
- Ça, j’avais compris. Ne t’en fais pas, Alex aura le meilleur anniversaire qu’elle ai jamais eu. 
- J’espère. 
- Je t’ai jamais vu comme ça. 
- Je suis très heureux qu’elle soit revenue. 
- Il y a plus que ça. Je me souviens de ce que tu lui as dit quand vous l’avez retrouvé au début de la semaine... 
- J’ai dit beaucoup de chose ce jour-là… 
- Okay, tu veux pas en parler mais… 
- Je t’arrête tout de suite, pas de leçon de morale. 
- C’est pas ce que j’allais faire, mais je sens qu’il y a quelque chose qui te dérange. 
- Quand Casey était avec Hallie, si t’avais découvert quelque chose sur elle qui aurait pu les séparer, tu l’aurais utilisé ou pas ? 
- Honnêtement, je sais pas Jay, je sais pas ce que j’aurai fait. C’est quelque chose de grave ? 
- Non… Si… Enfin, ça dépend de quel point de vue on se place. 
- Quand on sortait ensemble, j’aurai bien aimé que tu sois aussi accro à moi comme tu l’es avec Alex, parce que c’est bien d’elle dont on parle ? 


Jay répond pas. 


- C’est bien ce que je pensais. Jay, peu importe les infos que tu as sur Mouse, tu devrais les garder pour toi, parce que ça peut se retourner contre toi… Et il… 
- Je vais aller voir si tout le monde est arrivé. 
- Jay te vexe pas, je voulais seulement… 


Jay s’éloigne de Gabby pour ne pas entendre la fin de sa phrase. Le reste des invités viennent d’arriver alors que Mouse et Alex sont dans la voiture de la détective. 


- On est arrivé. Lance Mouse tout joyeux. 
- C’est le fait de passer la soirée dans un bar qu’on connait par cœur qui te rend aussi heureux ? 


Mouse se gare près de la porte. 


- Non, c’est de la passer avec toi. 
- Oh !!! 


Ils s’embrassent en souriant. Ils descendent de la voiture, Alex verrouille les portières après avoir récupéré ses clefs et ils s’avancent vers le Molly’s, Mouse a beaucoup de mal à cacher sa joie. 


- Mais qu’est-ce que tu as ce soir ? 
- Rien, je suis très heureux. 


Mouse accélère le pas. 


- Dis-moi, t’as un rendez-vous, un train ou un avion à prendre en urgence ? Ou t’as un rencard avec une autre femme et je suis pas au courant ? 
- Tu sais bien que tu es la seule que je veux. 


À l’intérieur du Molly’s, Kim et Brett informent tout le monde que l’invitée d’honneur arrive. Mouse et Alex arrivent et entrent dans le bar. 


- Bon anniversaire Alexandra !!!!! Crient tous les invités. 


La détective est agréablement surprise. 


- Attend un peu, c’est pas fini. Lance Gabby. 


Avec l’aide d’Otis, Gabby déroule une banderole où est inscrit «32nd Happy Birthday Alexandra». 


- Merci, merci beaucoup… C’est adorable de votre part. 
- C’est Jay et Mouse qu'il faut remercier, ce sont eux qui ont tout organisé. 
- Je comprend mieux pourquoi tu voulais arriver rapidement. Lance-t-elle à Mouse. 
- Je voulais qu’on arrive à l’heure pour une fois. 
- Eh !!! Soupire Alex en donnant un petit coup à Mouse. 
- Sincèrement, je sais pas quoi dire à part merci, un grand merci. 


Jay décide de prendre la parole et demande à avoir un peu attention. 


- Par cette fête, on voulait aussi te montrer à quel point on tient à toi et qu’on est heureux que tu fasses partie de cette grande et belle famille. Je sais que tu n’aimes pas du tout fêter ton anniversaire mais dis-toi que ne pas le fêter doit surement faire beaucoup de peine à Cassie de là-haut. Elle voudrait que tu t’amuses et que tu profites de la vie de toutes les manières possibles… 


Pendant le discours de Jay, tout le monde se sert un verre. Ce dernier s’approche de sa partenaire pour être juste en face d’elle. 


- Et en plus avec le métier qu’on fait tous, il y a des jours plus sombres que d’autres, alors quand on a la chance de passer une super soirée entourée des gens qu’on aime, il y a pas à hésiter. E : «S dnem rozhdeniya Alex». * 
- Bol'shoye spasibo Jay. ** 


Tout le monde se met à rire en entendant Jay parler en russe. 


- Quoi ? C’était si mauvais que ça ? 
- Non, du tout. Sauf peut-être l’accent mais c’était bien, c’était très bien Jay. T’as fait des progrès, je suis très fier de toi. 


Jay la prend dans ses bras quelques secondes. 


- J’ai eu un bon prof. Avoue Jay avec un grand sourire.
- Bon maintenant que le quart d’heure d’émotion est passé, place à la fête. Lance Gabby avant de mettre la musique. 


Tout le monde s’amuse et Alex voit toutes les personnes qui sont venues. Trois heures plus tard, Alex va s’assoir pour reprendre un peu son souffle, elle s’installe à la même table que Sarah et Connor. 


- Bon anniversaire. Lance Sarah en prenant la russe dans ses bras. 
- C’est gentil. 
- Il va te falloir un camion pour ramener tout ça chez toi. Dit Connor en montrant la table avec la montagne de cadeau. 
- Oui, j’en ai bien peur. 
- Tiens, t’en as besoin. 
- Merci. Dit-elle en prenant le verre. Qu’est-ce que c’est ? 
- De l’eau. Je travaille demain, j’ai pas envie d’avoir la gueule de bois. 
- Ce qui ne sera pas leur cas. Répond Alex en désignant les personnes saoulent en train de danser. 


Alex avale une gorgé. Connor regarde Sarah en insistant pour qu’elle parle à la détective. 


- Alex, faut que je te dise quelque chose ? 
- Je t’écoute. 
- En faîte, c’est plus une demande. Tu sais que Connor et moi sommes ensemble depuis des années et on est même fiancés… Je voudrai te demander d’être… Tu n’es pas obligé d’accepter, tu peux refuser, je t’en voudrais pas… 
- Sarah, pose ta question. 
- Est-ce que tu voudrais être ma demoiselle d’honneur ? 
- Quoi ?! Tu veux que je… Que je sois ta… Ta demoiselle d’honneur ? Pour de vrai ? 
- Oui. Alors ? 
- Mais bien sûr que oui, j’accepte avec grand plaisir. 


Les deux amies se serrent dans les bras de l’autre. 


- Connor, tu as choisi une perle, Sarah est un véritable amour. C’est pas pour rien qu’on est les meilleures amie toutes les deux. 
- Je le sais. Répond Connor en regardant sa moitié. 
- Merci Alex, le mariage aura lieu fin Août. 
- Un an pour tout préparer, ça va vous avez le temps. 
- Non, c’est Août de cette année. 
- Vous voulez dire dans trois mois ? 
- Oui. Répond le couple en même temps. 


Les trois amis rigolent et continuent de parler. 

 


* Bon anniversaire Alex. 
** Merci beaucoup Jay. 


diana62800  (31.01.2018 à 20:15)
Message édité : 31.12.2020 à 00:19

La fête finie, tout le monde rentre chez soi. Alex voit Jay et Mouse complètement ivres accoudés à une table. Elle emmène les deux anciens Rangers à sa voiture et les ramène chez elle. Garée devant son immeuble, elle sort et fait le tour de sa voiture, elle prend Mouse et l’emmène chez elle, elle l’installe dans son lit en le couvrant avec une couverture après avoir enlevé ses chaussures et sa veste. Elle dépose un tendre baiser sur son front avant de lui ramener un seau qu’elle pose juste à côté de lui. Une fois Mouse installé, elle va chercher Jay qui l’attend à moitié endormi sur le côté passager. 


- Allez beau brun, à ton tour. 
- Pourquoi ? On est bien ici. 
- S’il te plait Jay, j’aimerai bien aller dormir. 
- Dormir ? Mais il est encore tôt. 
- Ouais, t’as raison, il est trois heures du matin. Allez, fais un effort. Lance-t-elle en essayant de faire sortir Jay de la voiture. 
- Et si on allait se balader au lac comme on faisait quand on était au lycée. J’aime beaucoup cet endroit, d’ailleurs, c’est le nôtre. 
- Moi aussi, j'aime beaucoup me promener au lac. On ira mais un autre jour. 
- Promis ? 
- Promis. Jay sors de cette voiture. Dit-elle en haussant la voix. 


Après plusieurs minutes, Jay se décide enfin à sortir de la voiture. Alex ferme la portière et verrouille les portes. Jay met son bras sur les épaules de sa partenaire et un grand sourire se forme sur le visage du jeune homme. Le duo arrive devant la porte de l’immeuble, Alex tend son bras pour ouvrir la porte mais Jay l’arrête dans son élan. 


- Alex, faut que je te dise quelque chose. 
- Si c’est pour me répéter encore une fois que tu m’aimes, c’est pas la peine, tu me le dis environ dix fois par jour. 
- Parce que c’est vrai et tu le sais au fond de toi qu’on s'aime tous les deux et qu'on est fait l’un pour l’autre, mais c’est pas ça. 
- Tu peux me le dire en haut. 
- Non, ça peut pas attendre. 
- Jay, tu as trop bu, tu sais plus ce que tu dis. 
- C’est vrai que je suis pas vraiment dans mon état normal mais ça me rend fou de voir la façon dont Mouse te traite. 
- Qu’est-ce que tu racontes ? 
- Il te ment depuis plusieurs jours et tu le vois pas. 
- Okay, j’en ai assez entendu. Allez, on y va. 
- Non. Alex, je suis très sérieux, il te cache plusieurs choses que tu trouves impardonnable. 
- Et quelle sont ces choses ? 
- J’aimerai vraiment te le dire mais j’ai promis de me taire. 
- Dans ce cas, le sujet est clos. Écoute Jay, si Greg veut me dire certaines choses, c’est à lui de venir me les dire, on va pas le forcer s’il a pas envie. 
- Fais attention à toi, il est pas aussi honnête que tu pourrais le croire. 
- T’es sûr d’être son meilleur ami ? 
- Oui, je le suis mais on est pas obligé d’être d’accord sur tout. 
- Ça y est, t’as fini ? On peut enfin rentrer ? 
- Oui, mon coeur, on peut rentrer chez nous. 


Alex lève les yeux au ciel. Elle ouvre la porte et le duo pénètre à l’intérieur de l’immeuble. Jay replace son bras sur les épaules de sa partenaire et ils montent tous les deux dans leur appartement. Une fois à l’intérieur, Alex ferme la porte à double tour et prie intérieurement pour que Jay aille dormir. Cette dernière va chercher un autre seau qu’elle tend à son colocataire. 


- C’est pour quoi faire ? Demande Jay en prenant le seau. 
- À ton avis ? J’ai pas envie de ramasser tout ce que t’auras pas réussi à garder. 
- Tu penses à tout. Lance Jay souriant. 
- J’essaye. Répond Alex en lui rendant son sourire. 


Jay regarde sa partenaire avec intensité. 


- Jay arrête de me regarder comme ça, ça me met très mal à l’aise. 
- Je savais pas que c’était un crime de regarder une magnifique femme. 
- Fais-moi plaisir, va te coucher. 
- Tu m’accompagnes ? Demande Jay avec un petit sourire coquin. 
- Tu veux que je vienne te border ? Ça c’est une première. 
- Non, je t’invite seulement à venir dormir avec moi. 
- Tu lâches pas l’affaire ?! 
- Moi ? Jamais. Tu devrais le savoir. 
- C’est très gentil mais non. Je vais dormir sur le canapé. 
- Et pourquoi pas dans ton lit ? 
- T'as oublié que Greg ronfle très fort quand il a bu, c’est pire que le bruit d’un tracteur. 
- Okay, comme tu veux mais ma porte est ouverte si tu changes d’avis. 
- Bonne nuit Jay. 
- Bonne nuit Alex. 


Alex se dirige vers la salle de bain, Jay la regarde avec amour et lui attrape délicatement le bras au vol. Il l’embrasse pendant quelques secondes. 


- Bon anniversaire Alexandra. 


Il va dans sa chambre tout joyeux. La détective essaye de réaliser ce qui vient de se produire, elle est toute chamboulée par ce baiser. Alex va se changer et prendre place sur le canapé avec un oreiller et une couverture. 

Le lendemain, la jeune femme est réveillée, en sursaut, par le bruit d’un klaxon qui provient de la rue. 


- C’est qui ce con que j’aille lui démonter la tête, c’est pas humain de réveiller les gens par un klaxon. Se dit-elle en allant vers la fenêtre. 


Elle regarde la pendule qui se trouve dans la cuisine, elle indique 8h37. Elle se dit que c’est pas la peine d’aller se recoucher, elle n’arrivera pas à se rendormir. Elle se dirige vers la salle de bain pour attaquer sa journée tranquillement...

Alors qu’elle est devant le four pour sortir ses muffins, Jay sort de sa chambre. Elle prend une autre plaque qu’elle enfourne. 


- Bonjour Jay. Lance-t-elle toute joyeuse en se retournant. 
- Je préfère l’autre. 
- Quel autre ? 
- Mon autre nom. 
- De quel nom tu veux parl… Oh… Bonjour mon sourire d’ange. T’es content ? 
- Bonjour ma beauté. Je suis le plus heureux quand je te vois. 


Jay va aux toilettes et revient. Il s’assoit juste en face de sa partenaire, cette dernière lui donne de l’aspirine avec un verre d’eau. 


- Merci. 


Il l’avale, Alex sert un café qu’elle lui donne. 


- Un bon café pour te réveiller. 
- Qu’est-ce que je ferais sans toi ? 
- Je me le demande par moment. J’ai rajouté du lait d’amande. 


Il boit quelques gorgées. 


- Je me demandais si tu allais te réveiller. 
- Pourquoi ? 
- Parce qu’il est presque 14h30. T’as pratiquement fait le tour de l’horloge. Heureusement qu’on est dimanche et qu’aucun de nous ne travaille. 
- Oui, heureusement. Ça fait longtemps que t'es levée ? 
- Depuis 8h30 du matin. Un crétin et son klaxon. 
- Dur réveil. 
- Tu peux le dire. 


Pendant que le duo parlait, Alex a mis ses muffins sur une assiette, Jay en prend un et le mange. 


- Verdict ? 
- Excellent, tu pourrais les commercialiser. 
- Oh non, je le fais par plaisir, c’est tout. 
- Mouse est rentré chez lui ? 
- Tu plaisantes, il dort encore. 
- C’est lui que j’entends ? 
- Oui. Tu vois que j’exagérais pas hier. 


Le duo rigole. Alex va vers son bureau, regarde dans un de ses tiroirs et il en sort une petite boîte de forme rectangulaire, elle retourne dans la cuisine. 


- Bon anniversaire Jay. 
- Merci mais c’est pas mon anniversaire. 
- Je le sais. C’était au début du mois mais j’ai pas pu te le donner à ce moment-là. 


Jay prend la boîte et l’ouvre. 


- J’en reviens pas. 
- Ça te plait ? 
- Faudrait être difficile. Un abonnement à vie pour tous les matchs dans tous les stades. 
- Pour tous les sports. 
- Merci beaucoup Alex. 
- De rien Jay. 
- Et moi qui t’ait offert qu’un simple bracelet. 
- Un magnifique bracelet personnalisé. Jay j’aime énormément ton cadeau, il me fait très plaisir et c’est le geste qui compte, tu l’as oublié ? 
- Non… Dis-moi, j’ai rien fait de stupide hier ? 
- Tu te souviens de rien ? 
- J’ai de vagues souvenirs. Je nous vois en train de boire, danser, rire, faire la fête et après c’est brouillard. C’est toi qui nous a ramené ? 
- Oui. Aucun de vous deux n’étiez en état de prendre le volant. 
- Est-ce que j’ai… Je fais des choses que… 
- Vous étiez très mignons Greg et toi, hier, en danseur. Lance Alex dans un rire. 
- Oh non… 


Alex se met à rire. 


- C’est pas drôle si je… 
- Je plaisante Jay, je plaisante. 
- J’ai rien fait de stupide ? 


Alex hésite à lui dire ce qui s’est passé hier soir. 


- Non, rien d’inhabituel. 
- Ça me soulage. 


Le duo continue de parler pendant un long moment, durant lequel Mouse se lève. Les trois amis discutent comme ils ont l’habitude de faire. 


diana62800  (22.02.2018 à 16:38)
Message édité : 31.12.2020 à 00:47

Alex est dans sa voiture en direction de la clinique vétérinaire. Elle se gare au parking et entre à l’intérieur. Elle croise Allan. 


- Bonjour Allan. 
- Bonjour Alex. 
- Comment va Brooklyn ? 
- Il va beaucoup mieux. 
- Génial. Je suis venue le chercher pour le ramener à la maison. Il peut sortir ? 
- Oui. 
- J’espérai que tu dises ça. 
- Il te manque ? 
- Tu peux pas t’imaginer à quel point. Ça fait bizarre de ne pas l’avoir avec moi tous les jours. 
- Oh non, je parlais de Jay pas de Brooklyn. 
- Ah non, tu vas pas t’y mettre toi aussi. 
- Et pourquoi pas ? 


La porte s’ouvre et une personne entre. 


- Ah bin tiens, quand on parle du loup, il arrive. 


Alex se retourne et voit Jay, avec le sourire aux lèvres, s’avancer vers elle. 


- C’est plutôt à lui que je devrai dire ça, pas à toi. Lance Allan en rigolant. 
- C’est pas drôle Allan. 
- Pour moi, ça l’est. Bonjour Jay. 
- Bonjour Allan, Brooklyn est prêt à sortir ? 
- Oui, dès qu’Alex aura signé les papiers. 
- Super. 
- Je vais le chercher. 


Allan se met à rire. 


- Qu’est-ce qui te fait rire ? Demande Alex. 
- Toi. Va à l’accueil pour signer les papiers. 
- D’accord. 


Allan s’éloigne. 


- Et toi, pourquoi t’es là ? Demande-t-elle avec un petit sourire. 
- J’ai pensé que t’aurais besoin d’un soutien moral. 
- Pour venir chercher mon chien qui s’est pris une balle dans le ventre ?! 
- On sait jamais et j’avais envie de te voir. 
- La dernière fois qu’on s’est vu c’était il y a à peine quinze minutes à la maison. 
- Ça sonne bien, tu trouves pas ? 
- Quoi ? 
- À la maison… 


Alex lève les yeux au ciel. Le duo va à l’accueil, ils parlent un peu avant qu’Allan revienne avec Brooklyn qui est très pressé de sortir. 


- Brooklyn, viens par-là mon grand. 


Brooklyn court en direction d’Alex, cette dernière le prend dans ses bras en lui disant qu’il lui a beaucoup manqué. Elle le sert très fort et l’embrasse. Ensuite, c’est au tour de Jay de prendre Brooklyn dans ses bras. 


- Alors mon pote, ça a l’air d’aller mieux. 


Brooklyn aboi pour lui répondre et lui lèche le visage. 


- Là, il y a plus aucun doute, il t’a bien accepté. 
- Je vois ça. 
- Il fait ça avec personne d’autre que moi. 


Le trio se met à rire. 


- T’as signé tous les papiers ? 
- Oui. 
- Génial. J’aimerai revoir Brooklyn dans deux semaines. 
- Pourquoi ? Tu m’as dit qu’il allait très bien. 
- Ne t’inquiète pas Alex, il va bien mais je veux le revoir pour une visite de routine. 
- Okay, je viendrai sans problème. 
- Elle va oublier. Lance Jay. 
- Pas du tout. 


Elle prend son portable et pianote dessus. 


- Voilà, rendez-vous noté. Répond Alex en rangeant son téléphone dans sa poche. 


Jay rie, suivi d’Allan. 


- Je suis heureuse de vous faire rire tous les deux. 
- T’es unique. 
- Il faut que j’y aille. 
- D’accord et merci encore d’avoir sauvé mon chien. Dit Alex en prenant Allan dans ses bras. 
- Y a pas de quoi. Fais attention à lui. 


Les deux amis se séparent. 


- Jay, ravi de vous avoir revu. 
- Moi aussi. 


Les deux hommes se serrent la main. 


- Prenez bien soin d’Alex. 
- Je la lâcherai pas d’une semelle. 


Allan s’éloigne et va reprendre ses consultations auprès de ses patients. Alex s’accroupie pour être à la même hauteur que Brooklyn. 


- Tu m’as tellement manqué, je t’aime tellement Brooklyn. 


Elle le prend dans ses bras et quelques larmes commencent à couler. 


- Ça va pas ? 
- Tout va bien Jay. 
- C’est pour ça que tu pleures. Dit-il en se baissant. 
- J’ai vraiment eu peur de le perdre. 
- Brooklyn va bien Alex. Il est en vie et il va rentrer avec nous à la maison. Allez viens. 


Les deux lieutenants, suivis de Brooklyn, sortent de la clinique vétérinaire. 


- On se rejoint… 
- Je rentre avec toi. 
- Et ta voiture ? 
- J’ai pris un taxi, je me suis dit que tu prendrais un beau gosse en voiture. Lance-t-il en rigolant. 
- Oh, tu t’es dit ça !!!
- Je sais que tu peux pas me résister. 
- Je conduis. 
- Non, je conduis. 
- Jay, je te laisse le volant quand on travaille, alors laisse-moi en profiter quand on est pas en service. 
- C’est ta voiture et je peux rien te refuser. 


Brooklyn est sur la banquette arrière, Alex l’a attaché pour sa sécurité, cette dernière est au volant et Jay est côté passager. 


- Dis-moi, j’ai un problème et je sais pas quoi faire. 
- Quel problème ? 
- C’est pas vraiment un problème, c’est un… 
- C’est quoi ? 
- Voilà, j’ai un ami qui… La personne en question est vraiment un ami, c’est pas moi. Parce que tu pourrais penser que je parle de moi en utilisant un ami… 
- J’ai compris. Continue. 
- Comme j’étais en train de dire, j’ai un ami, il sort avec une femme depuis un moment, plusieurs mois, mais j’ai découvert qu’elle le trompe et je sais pas quoi faire. Qu’est-ce que tu ferais à ma place ? Demande Jay sans dire qu’il est en train de parler de Mouse et de sa partenaire. 
- C’est délicat comme situation. C’est un bon ami ? 
- Très bon ami. Répond Jay. 
- Honnêtement, j’en sais rien. Si tu lui dis, il risque de t’en vouloir de lui avoir dit mais d’un autre côté, il risque de t’en vouloir s’il apprend que tu savais et que tu lui as rien dit. 
- C’est aussi ce que je me suis dit. C’est un très bon ami et j’ai pas envie de le voir souffrir. 
- J’essayerai de parler avec sa copine et de la convaincre de lui dire la vérité parce que plus elle attendra, plus ça sera difficile qu’il lui pardonne. 
- Et toi ? 
- Quoi moi ? Je trompe pas Greg. 
- Ça, je le sais. Je veux dire que si un jour Mouse t’annonce qu’il t’a trompé, comment tu réagirais ? 
- Mal, très mal. Je lui pardonnerai pas et ça il le sait. Pourquoi tu me demandes ça Jay ? Il y a quelque chose que je sais pas et que je devrais savoir ? 
- Je voulais juste ton avis, c’est tout. 
- Tu réponds pas à ma question. 
- Tu penses que Mouse pourrait aller voir ailleurs ? 
- Non. 
- Dans ce cas, tu n’as aucune raison de t’inquiéter. 


Jay observe sa partenaire et meurt d’envie de lui dire que Mouse n’est pas du tout honnête avec elle. 


- C’est pas vrai, mais il va la bouger sa poubelle. 
- C’est pas la peine de t’énerver, on est dans un bouchon. 


Les deux amis prennent leur mal en patience et attendent que la situation s’améliore. Jay et Alex parlent depuis quelques minutes quand un coup de feu retentit, un deuxième et un troisième se font entendre. 


- On y va. 
- Okay. On peut pas avoir une journée tranquille dans cette ville. 
- Alex, on est à Chicago. 


Ils descendent en même temps de la voiture. Alex détache Brooklyn et ouvre la vitre. 


- Brooklyn, tu restes dans la voiture, je laisse la vitre ouverte seulement au cas-où. Mais tu restes à l’intérieur. Je t’aime mon grand. 
- Ne bouge pas mon pote. 


Jay et Alex avancent doucement, avec chacun leur arme à la main. Jay appelle du renfort en donnant leur position. Ils essayent de se frayer un chemin entre les personnes qui viennent du côté opposé. Alex ouvre la marche, Jay est juste derrière elle, elle arrive à un croisement, des balles passent juste à quelques centimètres de son visage, elle plaque Jay contre le mur. 


- Ils sont combien ? Demande Jay. 


Alex approche doucement sa tête pour voir le ou les tireurs. 


- J’en vois aucun. 
- Quoi ? 
- Je vois aucun tireur. Bouge pas, je reviens. 


Alex s’éloigne et revient avec une brique et une plaque en fer. 


- Qu’est-ce que tu vas faire avec ça ? 
- Tu vas voir. 


Elle lance le brique, des tires se font entendre puis plus rien. Elle place la plaque quelques secondes en direction des tirs et l’enlève. 


- Regarde. 
- C’est quoi à ton avis ? 
- Aucune idée. 


Alex replace la plaque en direction des tirs, rien ne se passe. Elle passe sa tête avec précaution. 


- Il y a personne. 


Le duo avance doucement, Jay observe l’arme en question. 


- Fais attention. 
- Il y aucun risque. 
- Pourquoi ? 
- C’est un jouet. 
- Quoi ? 
- C’est un jouet qui est commandé à distance. 


Un jeune garçon d’une dizaine d'années approche des deux agents. 


- C’est vous Alex et Jay? 
- Oui. Répond Jay. 
- On m’a demandé de vous remettre ça. Lance le garçon en donnant une enveloppe. 


Jay la prend et l’ouvre, le garçon en profite pour prendre la fuite. 


- Ça dit quoi ? Jay ? 


Aucune réponse de Jay. 


- Jay, tu vas me répondre ? 


Le bruit d’une explosion se fait entendre et ressentir en direction des voitures. 


- Brooklyn !!!! Lance Jay affolé. 
- Quoi Brooklyn ? 


Alex prend le papier que Jay a dans les mains. 


- « Nadeyus', ty poproshchalsya s nim. * Pauvre Brooklyn» Non, non, pas ça. 


Ils retournent à la voiture en courant, qui explose quand le duo arrive devant. Voyant l’état de sa voiture, Alex se met à hurler de douleur en pensant à Brooklyn. À quelques rues de là, Igor est fier de ce qu’il vient de faire

 

* J'espère que tu lui as dit adieu.


diana62800  (03.03.2018 à 21:38)
Message édité : 31.12.2020 à 01:10

- Alex. Alex Réveille-toi. Alex. Lance Jay en secouant, doucement, sa partenaire. Réveille-toi s'il te plait.


La jeune femme se réveille en sursaut. 


- Jay ? Demande-t-elle affolée. 
- Oui. Encore un cauchemar ? 


Elle lui répond d’un signe de la tête et les larmes commencent à lui monter. Jay la prend dans ses bras. 


- C’était qu’un cauchemar… 
- Mais ça avait l’air tellement réel, on était en voiture pour ramener Brooklyn à la maison, on parler tous les deux... Brooklyn se faisait… 
- Il va bien d’accord. Il est ici avec nous… Calme-toi… Calme-toi Alex… 


Jay s’écarte un peu de la jeune femme. 


- Brooklyn ? Brooklyn ? Lance Jay. 


Brooklyn apparait dans l’encadrement de la porte mais n’entre pas dans la pièce. 


- Entre mon pote. 
- Il sait qu’il a pas le droit d’entrer dans les chambres. 


Alex se lève et va prendre son chien dans ses bras avant de le serrer très fort. Jay s'accroupit près du duo. 


- Comme tu peux le voir, il va bien. On l’a ramené tous les deux à la maison, il y aplusieurs jours. Tu devrais peut-être rester ici demain soir. 
- Quoi ? Non. Non, Kim compte sur nous et je lui ai promis de venir. 
- Alex, tu devrais vraiment prendre rendez-vous avec un psy, ça pourrait t’aider. 
- Je l’ai fait et j’y suis allée hier. 


Alex embrasse Brooklyn et se relève. Ce dernier retourne dormir, quant à Alex, elle retourne dans sa chambre et Jay la suit. Ils sont tous les deux assis sur le lit. 


- Pourquoi tu m’as rien dit ? J’aurais pu t’accompagner ? 
- Je voulais pas t’embêter avec ça. 
- Tu m’embêtes pas et j’aurai aimé être là pour toi. 


Alex sourit et Jay lui rend son sourire avec plaisir. 


- Comment ça s’est passé ? 
- Bien je crois. 
- Tu crois ? 
- Tu sais bien qu’on peut pas tout résoudre en une seule séance. 
- Je sais. Répond Jay en souriant. De quoi vous avez parlé ? 
- De mes parents, surtout Vladimir, de mon départ et retour à Chicago et de Veronica. 
- Veronica ? 
- Oui, à un moment donné, il m’a demandé ce qui m’a poussé à devenir flic et elle est venu dans la conversation. 
- Je sais que tu veux trouver un coupable mais, il y en a pas, elle s’est suicidée. 
- J’y ai jamais cru, elle était joyeuse et pleine de vie, elle faisait des projets d’avenir. Pourquoi en faire si on estime qu’on en a pas ?! Je sais qu’un jour on saura la vérité. 
- Je te ferai pas changer d’avis dessus ? 
- Non. 


Alex lui raconte ce qu’elle a dit à son psy durant sa première séance avec le docteur Hobbson. C’est Sarah qui lui a conseillé ce médecin car Alex voulait une personne qu’elle ne connait pas. Les deux partenaires parlent durant un moment et finissent par s’endormir l’un à côté de l’autre. Au petit matin, Jay se réveille doucement et aperçoit sa colocataire près de lui, un grand sourire se forme sur son visage. Il dépose un petit baiser sur la joue et décide de rester près d’elle pour la regarder dormir. C’est presque une heure plus tard qu’Alex se réveille. Elle s’étire, ouvre les yeux et voit que Jay est à côté d’elle. 


- Jay ? Mais qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je vis ici. 
- Non, je veux dire dans mon lit. 
- T’as fait un cauchemar cette nuit, je suis venu et on a parlé... 
- Et on s’est endormit… Oui, je m’en souviens. 
- C’est ça… 
- Ça fait longtemps que t’es réveillé ? 
- À peu près une heure. 
- Et tu me regardes depuis tout ce temps ? 
- Oui, j’aime bien te regarder dormir, ça m’apaise et tu es très mignonne quand tu dors. 
- J’imagine : les cheveux ébouriffés, la bouche à moitié ouverte en train de ronfler, la trace de l’oreiller sur le visage…, c’est sûr que je suis au top du glamour. Lance-t-elle en se moquant d’elle-même. 
- Pour moi, tu l’es. 


Jay n’a pas lâché Alex du regard depuis qu’il s’est réveillé. 


- Quoi ? 
- Rien. 
- Arrête de me regarder comme ça alors. 
- Je peux pas, c’est plus fort que moi… Comment on en est arrivé là ? 
- De quoi tu parles ? 
- De nous, de toi et moi Alex. . 
- Jay, s’il te plait, pas dès le réveil. 
- Okay mais j’aimerai bien qu’on en parle. 
- On en a déjà parlé, il y a des années. 
- Mais je voudrai… 
- Jay, arrête, j’ai pas envie de me disputer avec toi. 
- On en parlera plus tard. 
- Ou jamais. 


Alex se lève, ouvre ses rideaux et sa fenêtre pour laisser entrer l’air frais du matin, et sort de sa chambre. Jay la suit. 


- Tu vas où ? 
- Aux toilettes comme tous les matins. 


Après son petit passage quotidien aux toilettes, Alex retrouve Jay dans la cuisine. 


- Tu sais qu’avec toi, j’ai l’impression de revivre avec Vladimir qui me passait un interrogatoire à chaque fois que je le voyais. 
- Je prend soin de toi, c’est tout. 
- J’apprécie sincèrement Jay mais arrête s'il te plait. 
- Je te promets rien. 
- C’est un début. 


Le duo se sourit et s’installe pour prendre leur petit-déjeuner. 


- Comment ça se passe entre toi et Mouse ? 
- Bien, pourquoi ? 
- Comme ça, pour parler. 
- C’était bien ta soirée avec lui ? 
- Non, il m’a encore posé un lapin. S’il continue comme ça, je pourrai en faire un élevage. 
- Il t’a donné une raison ? 
- Il m’a dit qu’il devait voir ses parents. 
- Ses parents ? Demande Jay étonné. 
- Oui. 
- Ça fait un moment qu'il les a pas vu.
- Okay, on va arrêter ce petit jeu entre nous. Que me cache Greg ? 
- Quoi ? 
- Arrêtez de me prendre pour une imbécile tous les deux, tu crois que j’ai pas remarqué que Greg est différent avec moi depuis mon retour. J’ai appelé ses parents hier soir pour savoir s’il était bien arrivé et devine quoi ? 
- Quoi ? 
- Son père m’a dit qu’ils ne l’ont pas vu depuis plusieurs semaines. 
- Écoute Alex, il doit sûrement avoir une bonne raison de t’avoir menti. 
- J’aimerai bien savoir laquelle. 
- Si on changeait de sujet, il y a mieux qu’une dispute pour commencer la journée. 
- Bonne idée. 
- Je voulais te demander quelque chose. 
- Vas-y, je t’écoute. 
- Tu pourrais m’acheter ? Demande Jay avec un air très sérieux. 
- Quoi ? T’es à vendre maintenant, c’est nouveau. 
- Je veux parler de ce soir, la vente aux enchères, je préfère être acheté par toi que par une hystérique que je connais pas. 
- Tu me préfères moi comme hystérique ? 
- Oui. Alors tu veux bien ? S’il te plait Alex… S’il te plait, fais ça pour moi… 
- Okay, mais il faudrait que tu fasses la même chose pour moi. 
- Sans problème. Répond Jay tout content. 


Les deux colocataires continuent de manger tranquillement.

Mouse est chez lui en train de dormir dans son lit, il passe sa main sur la place d’à côté et constate qu’il y a quelqu’un. 


- Alex ? Alex ? T’as bien dormi ? 
- Très bien mon amour mais c’est pas Alex. 


Mouse se réveille d’un bond. 


- Caroline ? Mais qu’est-ce que tu fous ici ? 
- Je suis venue hier soir. On a parlé, je t’ai écouté parler de ton amour pour Alex… On a beaucoup bu, trop bu même et on a fini au lit, mais je crois qu’on a commencé sur le canapé… J’ai de la chance parce que tu es très doué… Lance Caroline avec un air enjoué. 
- Oh non, on l’a pas fait ? Demande Mouse en se tenant la tête. 
- Si et plusieurs fois. Ça va, faut t’en remettre. 
- Dehors, prends tes affaires et sors d’ici. Crie Mouse contre sa femme. T’as tout prévu depuis le début, tu sais que je tiens pas l’alcool et tu m’as fait boire hier soir. 
- Non, tu as bu parce que tu le voulais, je force personne. 


Mouse se lève et sort de sa chambre après avoir enfilé un boxer. Caroline s’habille et rejoint son mari dans la cuisine. 


- Je veux bien un café. 
- Dégage de chez moi. 
- Détends-toi Greg, ce qui est fait est fait. 
- Tu sais qu’Alex me le pardonnera pas et elle aura raison. Tu me pourris la vie depuis le premier jour mais qu’est-ce qui m’as pris de me marier avec toi ? J’aurai mieux fait de me casser une jambe le jour où je t’ai rencontré. 
- T’es dur et je suis pas la première avec laquelle tu l’as trompée alors arrête ta petite comédie Greg. 
- T’as du mal à comprendre que je l’aime. 
- Pas tant que ça, sinon, tu l'aurais jamais trompé.
- Dehors, je veux plus te voir. Sors de chez moi. Hurle Mouse. 
- Greg… 
- Non, ferme-la et casse-toi de chez moi, je t’ai assez vu. 


Mouse récupère les affaires de sa femme, lui rend et la met à la porte en la poussant dehors. 


- Je veux plus te voir. 


Mouse lui claque la porte au nez. Il prend appuis contre la porte. 


- Mais quel con, quel con… 


Il essaye de se rappeler sa soirée mais a du mal à se souvenir de tout. Il retourne dans sa chambre et prend son portable, il a plusieurs messages et appels en absence, ils viennent tous d’Alex, elle lui demande si tout va bien. Mouse est remplit de remords d’avoir trompé Alex, encore une fois...


diana62800  (21.03.2018 à 21:59)
Message édité : 31.12.2020 à 01:30

La journée se passe bien pour l’équipe. Le soir venu, tout le monde s'est réunit au Molly’s avant la vente aux enchères. Tout le monde essaye de se détendre avant la soirée. Kim a loué une salle pour l’occasion et a tout organisé pour que tout se passe bien. Jay est au bar avec Will, Connor, Sarah et Natalie, les deux couples s’amusent alors que Jay observe sa partenaire et Mouse. Le couple est assis à une table en train de parler et rigoler. 


- La prochaine fois, appelle-moi, j’aimerai bien voir ça. 
- Vaut mieux pas pour ton état mental, ma sœur a des idées vraiment bizarres parfois. 
- Parfois ? 
- Bon d’accord, Irina a toujours des idées bizarres et tordues. 


Cette phrase fait sourire le couple, Mouse embrasse Alex qui elle observe Jay du coin de l'oeil. Jay, toujours accoudé au bar, continue de les regarder. 


- Arrête de les fixer comme ça. Lance Sarah. 
- Je peux pas. 
- C’est pas comme ça qu’elle reviendra vers toi. Dit Connor. 


Jay ne répond pas et avale une autre gorgé de sa bière. Il voit Brittany arriver vers eux. 


- Oh non, pas elle. 
- T’as un problème avec elle ? Demande Will. 
- Elle me colle un peu trop. Ce matin, elle a débarqué chez moi et m’a pratiquement sauté dessus. 
- Elle a fait ça ? Demande Will étonné. 
- Oui et heureusement qu’Alex était là, sinon, j’aurai fini par lui en mettre une. Répond Jay sèchement. Je voudrai qu’elle me lâche. 


Sarah et Natalie rient à la phrase de Jay. 


- J’ai dit quelque chose de drôle ? 
- Elle agit avec toi comme tu agis avec Alex. 
- C’est pas la même chose, je lui ai dit que j’étais pas intéressé par elle mais elle continue, encore et encore, à me faire des avances. 
- Bonsoir tout le monde. Lance Brittany. 
- Bonsoir. Répond tout le groupe sauf Jay. 
- Salut Jay, comment tu vas ? 
- Salut, ça n’a pas changé depuis ce matin. 


Brittany se colle contre Jay, les deux couples sont très mal à l’aise face à la situation. Alex qui voit la scène, demande à Jay, par un simple regard s’il a besoin d’aide, il lui répond non. 


- Arrête ça tout de suite Brittany. 
- Tu sais ce que je veux de toi ? 
- Et moi, je t’ai déjà répondu que tu perds ton temps. Lui répond Jay en la poussant loin de lui. Laisse-moi tranquille. 
- Je t’ai laissé ta chance Jay. 


Jay lève les yeux au ciel. 


- Tu me le payeras cher, t’as pas idée de quoi je suis capable. 


Elle le gifle et sort du bar. 


- Elle est folle. Dit Connor. 
- Ouais, complètement cinglée. Répond Jay. 


De leur côté, Mouse et Alex continuent de parler et de s’embrasser durant un moment. La porte s’ouvre à nouveau et Caroline entre, Mouse la voit. 


- Alex, je suis désolé, je suis vraiment désolé. 
- Pourquoi ? 


Caroline s’approche du couple. 


- Bonsoir Greg. Dit-elle avant de l’embrasser sur les lèvres. 


Alex est choquée. 


- Je suis Caroline Gerwitz. 
- Gerwitz ? Demande Alex. 
- Oui et vous, vous devez être la femme qui couche avec mon mari. 


Alex n’en croit pas ses oreilles. 


- T’es marié ? 
- Oui, depuis presque cinq ans. Lance Caroline avec un grand sourire. 
- Non, c’est pas possible. Je t’ai demandé plusieurs fois si tu avais quelqu’un dans la vie et tu me répondais que t’avais personne. 
- Et c’était le cas, Caroline et moi, on est séparé depuis longtemps… 
- Mais t’es marié, ça change tout… 


Toujours accoudé au bar, Will donne un petit coup à son frère pour qu’il regarde en direction de la table de Mouse et Alex. 


- Oh, ça va chauffer. Lance Jay. 
- C’est qui ? Demande Sarah. 
- C’est Caroline, la femme de Mouse. 


Les quatre amis n’en reviennent pas et regardent la scène qui se déroule sous leurs yeux. 


- Tout n’est peut-être pas perdu. 
- J’ai jamais perdu espoir Will. 


Alex essaye d’assimiler ce qu’elle vient d’apprendre. 


- T’as osé me mentir ? 
- Je t’ai pas menti. 
- T’appelles ça comment ? 
- Rassurez-vous, je ne suis pas la seule à être cocu, vous l’êtes aussi, j’ai passé la nuit avec Greg et on s’est bien amusé. 
- Quoi ? 


Alex, dont les larmes ont commencé à couler, essaye de se contenir pour ne frapper personne. 


- Okay, je vais être plus claire avec vous, on a couché ensemble pendant une bonne partie de la nuit. Et pendant que j’y suis, durant votre absence, Greg ne s’est pas beaucoup ennuyé, il a trouvé de quoi s’occuper avec d’autres femmes. 
- De quoi elle parle ? 
- Alex, je suis vraiment désolé, j’allais te le dire… 


Alex se lève et commence à rassembler ses affaires. 


- Me dire quoi ? Que je suis la reine des connes. Greg, toi et moi, c’est fini, tu m’entends, c’est fini. 


Elle se dirige vers la sortie mais Mouse la retient par le bras. 


- Lâche-moi. Hurle-t-elle. Je veux plus te voir. 
- Alex… 
- Vous fâchez pas, il y a pas mort d’homme, vous allez vous en remettre. 
- Dis à ta dinde d’aller voir ailleurs, avant que je m’occupe personnellement de son cas. 
- Vous venez de m’insulter de… 
- De dinde, oui. Quoi ? Il y pas assez de poulets dans votre basse-cour ? Et toi Greg, je veux plus te voir. 


Elle s’éloigne et Mouse la retient à nouveau. 


- Je t’ai dit de me lâcher Mouse. Lance-t-elle avant de lui donner une grosse claque. 


Elle sort du bar. Mouse commence à la suivre mais Jay intervient. 


- Laisse-la, elle a besoin de temps pour digérer tout ça. 
- Et toi, tu vas en profiter. 
- Greg, t’as beau être mon meilleur ami, tu la mérites pas, pas après ce que tu viens de lui faire. 
- Et tu crois qu’elle va te pardonner de ce que toi t’as fait, son père t’a payé pour que tu la laisses tomber, et t’as accepté son argent. Alors dis moi, c’est qui le pire de nous deux ? 
- Elle est au courant de cette histoire. 


Jay sort pour aller rejoindre sa partenaire, il la retrouve près du Molly’s, en pleure. 


- Alex !? Lance Jay d’une voix douce. 
- Laisse-moi Jay, j’ai envie d’être seule. 
- Je te laisse pas seule dans un état pareil. Viens. 


Il la prend dans ses bras et la jeune femme se laisse aller. 


- Ça va aller, je te le promets. 


Alex s’écarte un peu de Jay mais reste proche de lui. 


- C’est ça que t’essayais de me dire depuis plusieurs jours ? Que Mouse allait voir ailleurs ? 
- Oui… 
- T’aurais dû me le dire Jay. 
- Tu m’en veux ? 
- Non pas à toi, c’est à moi que j’en veux. J’ai été assez stupide pour rien voir. Mais pourquoi ? Pourquoi il m’a fait ça ? Mais pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi Jay ? Et pourquoi j'ai rien vu ? Lance Alex en donnant des coups sur le torse de Jay. 


Jay prend sa partenaire dans ses bras qui continue de se débattre mais finit par capituler en s’écroulant dans les bras de Jay. Les deux amis restent comme ça pendant quelques minutes durant lesquelles Jay lui dit des paroles réconfortantes. 


- On va autre part. Lance Jay.
- Attends je reviens. 


Alex entre à nouveau dans le bar et y en ressort peu de temps après. 


- Allez viens. Donne-moi tes clés. 
- Et ta voiture ? Demande Alex.
- Je suis venu à pied. 


Elle lui donne et ils montent tous les deux en voiture. Jay conduit un bon moment avant de s’arrêter pour se garer. 


- Je suppose que tu reconnais cet endroit ? 
- Très bien. Je viens ici quand je veux être seule. 
- Je sais, c’est pour cette raison que je t’ai amené ici. 


Les deux amis sortent de la voiture et vont marcher le long du lac. Aucun des deux ne parlent et c’est Jay qui décide de mettre fin à ce silence. 


- Tout compte fait, je l’aurai eu ma promenade au lac, comme tu m’as promis même si c’est moi qui t’es conduite jusqu’ici. 
- Je croyais que tu t’en souvenais pas ? 
- Oups !!!
- Jay !!!!! T’as fait exprès d’être ivre ? 
- Non, j’avais beaucoup bu mais c’est vrai que je me rappelle de toute la soirée et de ce que j’ai dit. 
- Et fait ? 
- Oui et je le regrette pas, pas un instant. Tu me connais, tu sais que je suis tenace. Lance Jay en regardant la jeune femme amoureusement. 
- Oui… 
- J’ai quelque chose à te proposer. 
- Je t’écoute. 
- Tu sais que je dois passer le week-end avec mon frère… 


Alex acquiesce d’un hochement de tête. 


- Mais il peut pas venir et j’aimerai que tu viennes avec moi. En plus, ça pourrait te faire du bien de te sortir cette journée de la tête et quitter Chicago quelques jours. 
- Je sais pas Jay… Je suis pas… 
- Fais ça pour moi. 


Jay essaye de convaincre sa partenaire de venir avec lui pendant quinze bonnes minutes. 


- D’accord, je veux bien venir… 
- Génial. 


Il la prend dans ses bras. 


- Viens, on va faire nos sacs et on part tout de suite. 
- Quoi ? 
- La réservation est à partir de ce soir. 
- En avant pour l’aventure. 
- Tu vas voir, tu vas pas le regretter. 


Le duo retourne à la voiture et rentre chez eux. Après avoir confié Brooklyn à sa voisine, Alex fait son sac et Jay fait le sien. 


- T’es prête ? 
- Oui. 
- Dans ce cas, en route ma russe. 


La jeune femme lui sourit, Jay est le seul à l’appeler comme ça. Ils sortent de chez eux et vont directement à la voiture du jeune homme. Une fois les sacs dans le coffre, Jay prend place derrière le volant avec Alex à ses côtés. 


diana62800  (27.03.2018 à 20:56)
Message édité : 31.12.2020 à 02:05

Installé sur un des fauteuils qui orne le salon de son appartement, Mouse essaye d’avoir Alex au téléphone depuis qu’elle a quitté le Molly’s. 


- Alex ma chérie, c’est moi Mouse… Décroche s’il te plait… Je voudrai m’expliquer sur toute cette histoire… J’ai jamais voulu te faire de mal, ni de la peine. Je t’en prie pardonne moi, je t’aime Alex… Je t’aime plus que tout… Rappelle-moi s’il te plait. Dit-il avec beaucoup d’émotion avant de raccrocher. 


Il compose à nouveau le numéro d’Alex et lui laisse un autre message, puis un autre et encore un autre... 


- Alex, c’est encore moi, ça doit bien faire le cinquantième message que je te laisse, alors t’étonne pas si ta messagerie est pleine… Tu m’en veux et je te comprends, je suis passé chez toi et tu y étais pas… Rappelle-moi, s’il te plait… On peut arriver à surmonter ça, j’en suis sûr… Rappelle-moi… Je t’aime… Lance-t-il avant de raccrocher. 


On frappe à la porte, il pose son portable sur la table basse en face du canapé et se lève, il va jusqu’à la porte et regarde par le judas. Il ouvre brutalement la porte. 


- Dégage, je ne veux plus te voir. Dit-il en appuyant bien sur les mots. 
- Greg… 
- Sors de ma vie Caroline avant que je perde patience. J’espère que t'es fière de ton petit numéro de ce soir. 


Elle force le passage et finit par rentrer. Greg ferme la porte. 


- C’est sortie tout seul, Greg. Ne t’inquiète pas, elle va revenir et vous allez vous revoir. 
- Qu’est-ce que tu en sais ? Tu es devenue medium ? 
- Non, mais vous travaillez au même endroit, ce qui veut dire que tu vas la revoir lundi. Laisse passer le week end et si tu t’ennuis, t’as mon numéro. 
- Tu comprends décidément rien. 


Il la prend par le bras 


- Hors de ma vue et signe ces foutus papiers de divorce… 
- Si, je pouvais en placer une, tu saurais que j’ai appelé mon avocat pour qu’il refasse les papiers. 
- Et les anciens ? 
- Je les ai brûlés. 
- Quoi ? 
- Ah, ça va, tu vas pas me refaire une scène. 
- Mais qu’est-ce qui faut que je fasse pour me débarrasser de toi ? 


Caroline réalise que sa présence fait beaucoup de peine et de mal à Mouse. 


- Je suis désolée pour le mal que je t’ai fait. 
- C’est ça !!! 
- Non, je suis sincère. 
- Et tu crois que je vais te croire ?! Je te connais Caroline… Tu… 
- Je vais arranger les choses entre toi et Alex. 
- Non, ne fais rien, t’en as déjà assez fait. Maintenant, sors de chez moi et laisse-moi tranquille. 
- Je suis vraiment désolée et je t’appellerai quand j’aurai des nouvelles de mon avocat pour les papiers du divorce. 
- Et une fois qu’ils seront signés, tu m’oublies. 
- Désolée pour tout. Lance Caroline avant de sortir de l’appartement. 


Mouse ferme sa porte à clés et essaye de joindre Alex, mais il tombe encore sur son répondeur. 

Ça fait quelques heures que le duo de détective est sur la route. Alex n’a pas ouvert la bouche depuis qu’ils sont dans la voiture même si Jay a essayé de la faire parler. 


- Tu pourrais répondre ? 


Elle regarde son téléphone. 


- C’est Greg, j’ai pas envie de lui parler. 
- Tu devrais… 
- Je sais ce que je vais faire, je vais faire en sorte qu’il tombe directement sur ma messagerie comme ça, je serai tranquille. 
- T’es sûre que c’est la meilleure solution ? 
- Peut-être pas mais je… Pour ce week end, oui…. 
- D’accord, comme tu veux… On est bientôt arrivé... 
- On est où ? 
- À Minneapolis dans le Minnesota. 


Jay conduit pendant encore cinq minutes avant d’arriver à bon port. 


- On y est. Dit Jay.
- C’est pas ici qu’on… 


Jay se gare et les deux détectives sortent de la voiture. 


- Si. Tu t'en souviens ?
- Oui, j'en ai de très bons souvenirs. Avoue Alex en le regardant tendrement. 
- Des moments inoubliables, je suis bien d'accord. Répond Jay avec un grand sourire. 


Alex lui sourit en retour. En face d’eux, il y a plusieurs maisons qui ressemblent à des petits chalets éparpillés sur un grand terrain. Jay prend les deux sacs qu’il sort du coffre et ils se dirigent vers une des maisons où on peut lire le mot « Reception » en lettre majuscule. Jay entre le premier et va directement au comptoir suivi par Alex. 


- Bonsoir et bienvenue à vous deux. Lance un homme d’un certain âge. 
- Bonsoir. Lance les deux amis en même temps. Nous avons une réservation au nom de Halstead. Avoue Jay.


Alex regarde derrière le propriétaire et lit une affiche qui l’interpelle. 


- Une réservation jusqu’à lundi matin, c’est bien ça ? 
- Oui. 
- Vous êtes en couple ou amis ? 
- On est a… 
- En couple. Lance Alex en attrapant le bras de Jay et en le regardant tendrement. 


Jay ne comprend pas ce changement soudain venant de sa partenaire. 


- Ça fait longtemps ? 
- Vingt ans. 
- Whoua, autant de temps. 
- Oui, on s’est connu très jeune. 
- Vous avez le chalet numéro 4. Lance le propriétaire en prenant un trousseau de clés et en les donnant à Jay. Prenez à gauche en sortant, suivez le chemin et vous le trouverez facilement. 
- Merci. 
- Merci beaucoup. 


Le duo sort et emprunte le chemin qui les conduit directement au petit chalet. 


- Je me souvenais pas qu’il y avait autant de maisons à l’époque. 
- On devait avoir 17 ans la dernière fois qu’on est venu avec les copains. 
- On s’était bien amusé. 


Ils entrent, posent leurs sacs à terre et visitent très rapidement les lieux. 


- On va passer un super week end. 
- Surtout avec moi, qui suis pas de très bonne compagnie. 


Alex s’assoit sur le canapé après avoir ôté sa veste. 


- Je peux te poser une question. 
- D’habitude, tu me le demandes pas, tu la poses. 
- Dis-moi, qu’est-ce qui t’as pris ? 
- De quoi tu parles ? 
- On est de nouveau ensemble, c’est pas pour me déplaire mais j’aimerai bien que tu m’expliques. 
- J’ai lu qu’il y avait 30% de réduction pour les couples, faut pas hésiter si on peut payer moins cher. 
- Je comprends mieux. 


Les deux amis parlent pendant un long moment jusqu’à ce que la fatigue les rattrape. 


- Jay, tu peux venir ? 
- J’arrive. Lance Jay en se mettant à côté d’Alex. 
- Comment on fait ? 
- On a déjà dormi tous les deux dans le même lit et on est supposé être en couple au cas où tu l’aurais oublié. 


La jeune femme lui adresse un sourire que Jay lui rend. Alex se change et va dormir, Jay attend quelques minutes et va s'allonger à côté de sa partenaire, il la regarde dormir, il replace les cheveux derrière son oreille et lui caresse délicatement la joue quelques secondes avant de déposer un tendre baiser dessus. Il sourit et continue de la regarder jusqu'à ce qui s'endorme...


diana62800  (01.05.2018 à 12:30)
Message édité : 01.01.2021 à 21:27

Au petit matin, alors que Jay dort encore, Alex est levée depuis un petit moment. Elle a déjà préparé le petit déjeuner et on peut entendre le café qui passe. La jeune femme est en train de lire et d’écouter les messages que lui a laissé Mouse depuis hier soir. La porte s’ouvre, Jay sort de la chambre en bayant. 


- Bonjour ma jolie. 


Alex, qui est dans ses pensées, ne l’a pas entendu. Jay s’approche. 


- Alex ? 


La jeune femme sursaute. 


- Jay !!! Je t’avais pas entendu. Dit-elle. Bonjour. 
- Bonjour. Répond Jay en lui déposant un baiser sur le front. 
- T’as bien dormi ? 


Jay s’assoit. 


- Je dors toujours bien quand t'es à mes côtés. Et toi ? Je te le demande mais je connais déjà la réponse. 
- Bof. 
- Ne t’inquiète pas, je suis là, on va passer un super week end… 
- Si tu le dis. 
- Et je t’interdis de penser le contraire. 


Cette phrase fait sourire la détective. Ils restent quelques secondes sans parler. 


- Bon maintenant, je prends les choses en main… Annonce Jay en se levant. Tu vas éteindre ton portable, on va prendre un bon petit déjeuner et après, on va aller visiter les alentours. Je t’ai dit qu’on allait passer un bon moment ensemble et c’est ce qu’on va faire. 
- Jay, tu… 
- Alex, lève-toi de ce canapé et direction la jolie table que tu as faite 
- J’ai seulement sortie deux tasses et fait du café. 
- Faut quand même la baptiser. 


Le duo rigole à la phrase de Jay. 


- Je préfère te voir sourire. 
- Moi aussi… J’ai toujours aimé ton sourire et d’ailleurs, c’est la première chose que j’ai remarqué chez toi. Avoue Alex.
- Je sais, j’ai un sourire ravageur. Lance-t-il en rigolant. 


Jay tend ses mains vers sa partenaire, Alex les prend et se lève à son tour. 


- Et modeste en plus. 


Ils vont s’installer à table et commencent à prendre leur petit déjeuner pendant lequel ils parlent. 


- Jay, t’es pire qu’une femme le matin. 
- Je sais, tu me le dis tous les jours. 


Il sort de la salle de bain. 


- Voilà, ton sourire d’ange est tout beau, tout propre. 
- Je vois ça. 


Il regarde la cuisine. 


- T’as tout rangé ? 
- Oui, comme tu peux voir. Je crois que j’aurai pu faire le grand ménage ici vu le temps que tu as mis. 
- Je suis… 
- Toi et c’est le principal. On y va ? 
- Oui. 


Ils prennent chacun une veste et sortent de la maisonnette en fermant la porte derrière eux. 


- On va où ? 
- Tu verras. 
- Je peux avoir un indice ? 
- Laisse-moi réfléchir… Euh… Non. 
- Jay, s’il te plait… 
- Non, non et euh… Non. Allez ma russe, tu vas aimer, j’en suis sûr. 


Ils montent tous les deux en voiture, Jay s’installe derrière le volant et prend la route, le trajet dure environ quinze minutes. 


- On est arrivé. 
- Whoua… 


Ils descendent tous les deux en même temps. 


- Tu serais venu ici avec Will ? 
- Non, je te rassure. Répond-il en rigolant. Je sais que tu aimes le patinage, je me suis dit que tu serais heureuse d’en faire. 
- Tu me connais très bien. 


Le duo avance jusqu’à la porte. Jay essaye de l’ouvrir. 


- Oh non, c’est fermé. 
- C’est pas grave, on reviendra demain. 
- J’avais envie d’y aller. 
- Jay, tu vas pas nous faire une crise parce que c’est fermé ? 


Jay lui répond en bougeant la tête de gauche à droite avec un grand sourire. 


- Regarde, c’est ouvert demain, on pourra y aller… 
- D’accord mais qu’est-ce qu’on fait en attendant l’heure du déjeuner ? 
- Hier soir en arrivant, j’ai vu qu’il y avait un site touristique à quelques kilomètres, on pourrait y aller. 
- Je te suis. 


Les deux détectives remontent en voiture, Alex conduit pendant un petit moment. Arrivée à destination, elle se gare sur un parking à l’entrée du site. Ils décident tous les deux de passer leur journée à visiter l’endroit et ses alentours. 

Le soir venu, Jay et sa partenaire rentrent au petit chalet pour se remettre de leur journée. Les deux lieutenants ont passé une très bonne journée à rire, à parler et surtout à s’amuser comme ils ne l’ont pas fait depuis très longtemps. Jay sait qu’Alex pense encore à ce que Mouse lui a fait. Après un repas dans la bonne humeur et avoir parlé pendant une bonne partie de la soirée, ils vont se coucher l’un après l’autre. 

Erin revient chez elle après avoir passé la soirée chez Annie. Elle est très heureuse d’avoir passé un peu de temps avec elle mais elle l’est encore plus de revoir Austin. Alors qu’elle est au pied de son immeuble, un homme s’approche d’elle. C’est Igor Novikov, celui qui a enlevé et torturé Alex pendant des semaines. 


- Lieutenant Lindsay !!!! 


Elle se retourne. 


- Qu’est-ce que vous voulez encore ? 
- Prendre de vos nouvelles. 
- Vous savez que je devrai vous arrêter ? 
- Je sais mais je sais aussi que vous le ferez pas, parce que si je plonge, vous plongez avec moi. Je porterai pas le chapeau tout seul et que penseraient vos collègues de votre façon d’agir ? Comment va cette chère Alexandra ? 
- Ça peut aller mais pas grâce à vous. 
- Tant mieux. 
- Vous voulez quoi ? 
- Les dépistages de drogues ont lieu le mois prochain dans la police ? 
- Oui, pourquoi ? 


Il sort un petit sachet de sa poche et le tend à Erin. 


- Parce que vous allez me rendre un autre petit service. 
- Même pas en rêve. 
- C’est trois fois rien. Vous allez mettre un peu de cette petite chose dans le café d’Alex tous les matins. 


Erin lui répète qu’elle refuse de le faire. 


- Je serai obligé de dire à tous vos collègues ce que vous avez fait, vous pensez qu’ils vont vous pardonner votre trahison envers eux ? 
- Qu’est-ce que c’est ? 
- Du Fentanyl. 
- Du quoi ? 
- Du Fentanyl, vous êtes sourde. 
- Ça risque de la rendre accro ou pire de la tuer. 
- C’est possible surtout avec le problème qu’elle a avec la drogue, mettez juste une pincé de Fentanyl et laissez le temps faire son travail. 
- Pourquoi ? 
- Pour qu’elle se fasse virer et la voir plus bas que terre. 
- Ça vous fait tellement plaisir de voir des gens malheureux. 
- Des gens ? Non. Uniquement elle. 


Il commence à s’éloigner puis se retourne. 


- Comment va Austin ? Il s’est remis de son aventure ? 


Erin s’approche du russe en sortant son arme et le braque sur lui. 


- Donnez-moi une seule raison pour ne pas vous abattre ? Une seule… 
- Vous. Vous avez envie qu’on se souvienne de vous comme d’une meurtrière qui a abattu, de sang-froid, un homme innocent et sans défense ? 
- Et si je ne fais pas ce que vous me demandez ? 
- Ça, c’est à vous de voir. 


Igor se rapproche d'Erin, il fouille dans la poche de sa veste et en sort une enveloppe. 


- Je voulais pas en arriver jusque là mais vous me laissez pas le choix. 


Erin range son arme, elle prend l’enveloppe et l’ouvre. 


- Vous pouvez les garder, ce sont des copies. On vous reconnait bien dessus, vous en train de chloroformer cette pauvre Alex et sur celle-là, on vous voit en train de me la donner. 
- Où sont les originaux ? 
- En lieu sûr. Faites ce que je vous demande et personne ne verra ces photos. 
- Ça va finir quand ce cauchemar !? 
- Faites en sorte qu’Alex se fasse virer et humilier devant tout le monde et vous entendrez plus parler de moi. 
- Pourquoi ? 
- J’aime m’amuser à la torturer et à lui pourrir la vie, c’est un véritable passe-temps. 
- Vous êtes le diable. 
- Non, Dean et Vladimir le sont mais moi, je suis simplement moi. Faut bien faire la différence. 
- C’est la même chose pour moi. 


Igor tend à nouveau le sachet de Fentanyl et Erin le prend. 


- Je savais que vous feriez le bon choix. Passez le bonjour à Austin. 


Igor s’éloigne après avoir déposé un baiser sur la joue d’Erin. Il fait quelques pas et monte dans une voiture qui s’éloigne. Erin essaye d’assimiler ce que le russe vient de lui demander. Elle rentre chez elle, Austin est là à l’attendre. Il se lève et vient l’embrasser. 


- Bonsoir mon amour. Annie va bien ? 
- Oui, très bien, elle t’embrasse. 


Austin remarque qu’Erin est distante. 


- Ça va ? 
- Oui… Non… Il faut que je te parle. Annonce Erin en enlevant sa veste. 


Ils s’assoient tous les deux sur le canapé. 


- Austin, j’ai fait des choses horribles, des choses dont j’ai honte, vraiment honte… 


Erin commence un long monologue de ce qu’elle a fait et des conséquences que son entourage a subi à cause de ses choix. Austin essaye de rester stoïque et écoute, avec attention, sa fiancée...


diana62800  (07.05.2018 à 20:04)
Message édité : 01.01.2021 à 21:44

Toujours installée sur le canapé, Erin finit son long monologue devant Austin qui n’arrive pas à en croire ses oreilles. 


- Voilà, tu sais tout. 
- Erin, je sais pas quoi dire… Si, je sais… T’es devenue complètement folle, comment t’as pu faire ça ? Non seulement tu aides un type que tu connais pas, tu fais du mal à plusieurs personnes et en plus de ça, t'as fait libérer un tueur en série qui se balade dans la nature maintenant… 
- Austin, je sais que j’ai merdé et je m’en veux beaucoup… 
- Il y a de quoi Erin… Erin, tu sais que je t’aime plus que tout mais j’arrive pas à comprendre la raison qui t’as poussé à faire ça. 
- Il y a autre chose. 
- Vas-y. 
- Il m’a demandé de droguer Alex. 
- Tu vas pas le faire ? 
- J’ai pas le choix… 
- Si tu l’as, le problème, c’est de faire le bon… 
- J’ai pas envie de me retrouver derrière les barreaux, il a de quoi me coincer pour complicité d’enlèvement. 
- Dis tout à Voight, il pourra peut-être t’aider. 
- Personne peut m’aider, il faudrait qu’Igor meurt pour ça… Lance Erin avec une idée en tête. 
- Non, non Erin, ne fais pas quelque chose que tu pourrais regretter… Pense à toi, pense à nous et pense à moi. S’il te plait, ne fais rien… Pour moi… 
- Mais qu’est-ce qu'il m'a pris ? Quand Alex est arrivée aux Renseignements, j’ai vu en elle une rivale, je me suis fait tout un film… Et tout ça, pour rien en fait… C'est une des personnes les plus gentilles que j'ai rencontré...


Erin se lève et fait quelques pas vers la fenêtre. 


- Comment je vais me sortir de ce pétrin ? Mais comment ? Aucun d’eux ne me le pardonnera. 


Austin se lève à son tour et prend Erin dans ses bras. 


- Avec le temps, ils le feront. 
- T’y arriverais toi ? 
- Je sais pas mais il y a une chose que je sais, c’est que je t’aime Erin… 
- Je t’aime aussi Austin mais il y a autre chose que tu dois savoir. 
- Dis-moi. 
- C’est Igor qui t’a enlevé et c’est sur lui que j’ai tiré quand je suis venue te chercher. 
- Quoi ? 


Elle se met face à son fiancé. 


- Je suis vraiment désolée qu’il s’en ait pris à toi. 


Il s’écarte un peu d’Erin et va prend sa veste. 


- Tu vas où ? Demande Erin en le voyant faire. 
- Je sais pas mais j’ai besoin d’aller prendre l’air parce que je sens que je pourrai faire ou dire des choses que je pourrai regretter. 
- Austin, je suis désolée, vraiment désolée, je regrette ce que j’ai fait. Lance Erin qui commence à avoir les larmes aux yeux. 
- Moi aussi, j’aurai aimé que tu m’en parles avant. 


Il se dirige vers la porte, Erin lui court après pour le retenir. 


- Austin, je t’en prie. 
- Erin, lâche-moi. Parle à Voight. 


Austin sort de chez lui en claquant la porte au nez d’Erin. Il quitte l’immeuble, monte dans sa voiture et prend la route sans trop savoir où il va. Erin, en pleures, se laisse glisser le long de la porte. Elle est tellement en colère contre elle-même et a peur qu’Austin la quitte à cause de tous ses mensonges. 

La nuit est tombée depuis un long moment, Brittany arrive devant le District 21 en voiture, elle se gare et entre à l’intérieur. Elle va directement au comptoir, il y a un agent de permanence. 


- Bonsoir, je voudrai porter plainte pour agression et viol. Lance Brittany très calmement. 
- Donnez-moi une minute, je vais aller chercher un officier. Répond l’homme derrière le comptoir. 


L’homme revient quelques minutes plus tard avec un officier. 


- Bonsoir, je suis l’officier Lorman. 
- Bonsoir. 
- Suivez-moi, on va discuter dans un endroit plus calme. 


Les deux policiers vont dans le bureau qui se trouve juste en face du comptoir d’accueil. 


- Ça fait longtemps que vous travaillez ici ? Demande Brittany. 
- Deux mois mais je suis de nuit et de patrouille la plupart du temps. Pourquoi ? 
- Juste pour savoir, je travaille ici aussi, à l’étage. 
- Dans l’équipe de Voight ? 
- Oui. 


Ils s’installent tous les deux sur une chaise face à face avec une table qui les sépare. 


- L’agent à l’accueil m’a dit que vous vouliez porter plainte ?! 
- Oui, pour agression et viol. 
- D’accord. Connaissez-vous votre agresseur ? 
- Oui, c’est le lieutenant Halstead. Annonce-t-elle déterminée. 
- Jay Halstead ? Demande-t-il avec étonnement. 
- Oui. 
- Vous êtes sûre ? 
- Oui, j’en suis sûre, vous pensez que je viendrai ici pour porter plainte si c’était pas le cas, je sais ce qu’il m’a fait et il faut qu’il paye. 
- C’est étonnant car je connais bien Jay, c'est pas son genre… Bon passons… Je vais prendre votre déposition. Lance-t-il en pianotant sur le clavier de l’ordinateur en face de lui. 


Brittany fait semblant d’être triste devant son collègue qu’elle a jamais vu auparavant. Ça fait plusieurs jours qu’elle prépare son plan pour se venger de Jay qui n’arrête pas de la repousser et hier soir, ça a été la goute d’eau qui a fait déborder le vase pour la jeune femme. 


- Racontez-moi ce qui s’est passé avec tous les détails, essayez de ne rien oublier. 


Brittany commence à raconter une histoire qu’elle a beaucoup répétée pour qu’elle paraisse très crédible, il note chaque mot de son histoire, elle fait en sorte de bien poser ses mots et garde le même débit. 


- Autre chose ? 
- Non. 


Il imprime la déposition de la jeune femme. 


- Voilà, relisez bien et signez en bas de la feuille. Dit-il en lui donnant la feuille. 


Brittany lit très rapidement et signe. 


- Qu’est-ce qui va se passer maintenant ? 
- Vous êtes flic, vous devez le savoir !!! 


Elle ne répond pas. 


- Vous allez l’arrêter ? Demande-t-elle avec insistance. 
- C’est pas à moi de décider, c’est au juge. 


Brittany se lève et sort sans un mot, l’officier Lorman la suit. Elle quitte le district et rentre chez elle. 


- Comment ça s’est passé ? 


Il prend une pochette et met la déposition de Brittany dedans. 


- Jay est dans la merde à cause d’elle. 
- Quoi ? Mais Jay est irréprochable. 
- Ça risque de changer. Lance-t-il en posant la pochette en dessous d’autres dossiers. 


L’officier retourne à l’endroit où il était. 

Après avoir roulé un long moment, Austin retourne chez lui. Erin l’a attendu sur le canapé et a fini par s’endormir. Austin rentre dans son appartement en essayant de faire le moins de bruit possible. Il avance vers Erin, prend une petite couverture et la pose sur sa fiancée. Il dépose un baiser sur le front et va se coucher... 


diana62800  (14.05.2018 à 16:53)
Message édité : 01.01.2021 à 22:11

Activité récente

Nouveau design !
Aujourd'hui à 20:43

[Jeu] HypnoCard Mystère
Aujourd'hui à 20:12

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 20:07

Planning des diffusions
Aujourd'hui à 19:17

Becca Tobin
Aujourd'hui à 13:49

Blindspotting
Aujourd'hui à 19:19

Demain nous appartient
Aujourd'hui à 18:43

Lisey's Story
Aujourd'hui à 17:02

Luther (FR) S01E04
Aujourd'hui à 19:28

Luther (FR) S01E03
Aujourd'hui à 19:27

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E04
Mardi 11 mai à 22:00
3.02m / 14.6% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E08
Mardi 11 mai à 22:00
4.91m / 23.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E03
Mardi 11 mai à 21:05
3.60m / 15.3% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E07
Mardi 11 mai à 21:05
5.25m / 22.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E172
Mardi 11 mai à 20:45
3.64m / 14.7% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E177
Mardi 11 mai à 20:20
3.01m / 11.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E217
Mardi 11 mai à 19:10
3.36m / 16.8% (Part)

Logo de la chaîne TBS

American Dad !, S16E04
Lundi 10 mai à 22:00
0.56m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
La nouvelle comédie de Netflix, The Chair, disponible le 27 Août !

La nouvelle comédie de Netflix, The Chair, disponible le 27 Août !
Netflix a dévoilé la date de lancement de sa nouve comédie, intitulée The Chair, créée et coécrite...

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago
Ce mercredi 12 mai, la plateforme Hulu met en ligne l'épisode 4x05 de The Handmaid's Tale intitulé...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
Alors que les séries poursuivent leur diffusion habituelle du côté anglophone, certaines partiront...

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !
La série médicale Nina sera de retour sur France 2 le 26 mai, pour une 6ème saison. D'ici-là, les...

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !
Le soap Days of our Lives continuera à vivre un petit moment. NBC a en effet annoncé son...

HypnoRooms

Kika49, 09.05.2021 à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

cinto, Avant-hier à 18:34

Nouveau sondage chez Ma Sorcière Bien Aimée; en Mai, fais ce qui te plaît ...En avant les délires...

sanct08, Hier à 11:01

Hello, sondage spécial "Fête des mères" sur The X-Files ! Venez nombreux

emeline53, Hier à 19:42

Nouveau sondage sur The Fosters ! Tout le monde peut voter venez nombreux

pretty31, Aujourd'hui à 13:47

Venez départager les titres restants pour notre animation The New Song sur Zoey's EP ! Déjà les quarts de finale ! : )

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage