Classement des séries

Le cartel HypnoSeries a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

Les nouvelles aventures de Vidocq

 

"VIDOOOOOOOOOOOOOOOOCQ!!!! L'HypnoVintage sort de ses archives un nouveau spécimen du petit écran. Réalisées par George Neveux et par Marcel Bluwal, "Les nouvelles aventures de Vidocq" reviennent sur l'illustre histoire d'un personnage ayant vécu au début du XIXème siècle dans une série diffusée le 5 janvier 1971 sur la première chaîne française, ORTF. Avec seulement 13 épisodes répartis en deux saisons, ce feuilleton aux allures de cours d'Histoire, mêle humour, amour et faits authentiques. Porté par des acteurs charismatiques, le show est avant tout inspiré d'une des plus grandes figures historiques françaises du XIXème siècle, connu pour s'être évadé à de nombreuses reprises de prison, avant de travailler pour la France en tant que chef de la Sûreté entre 1811 et 1827. La série a su séduire un public averti et passionné par cet ancien bagnard avant, sans aucun doute, de s'inscrire comme l'une des séries françaises les plus réussies.

Suite de la frenchy "Vidocq" sortie en 1967 et réalisée par les mêmes créateurs et diffusée trois ans plus tôt, la série portée par Claude Brasseur séduit le public grâce à son humour, ses personnages mais surtout grâce à son aspect historique. Les passionnés d'Histoire y trouveront ainsi leur bonheur ! Inspiré de la vraie vie de Vidocq, le show met en scène les enquêtes du chef de la Sûreté jusqu'à sa démission en 1827. Le public est alors invité à découvrir les treize volets des "Aventures de Vidocq" dans l'ordre chronologique. Plongés en plein début du XIXème siècle, sous l'Empire de Napoléon, Vidocq et ses hommes se retrouvent dans une période sombre et sanglante de l'Histoire française où les Monarchistes, les Républicains mais aussi les Impériaux tentent de s’emparer du pouvoir en France.

Ce retour dans le temps ne serait rien sans l'apparition d'illustres personnalités publiques. De l'Impératrice à Bonaparte, en passant par le Ministre de l'Intérieur Fouché, la série dépeint un monde où Vidocq doit élucider de nombreuses affaires causées par des manigances politiques auxquelles est souvent mêlée la Baronne Roxane de Saint-Gely. Le feuilleton, soucieux de conserver un réalisme historique, et se voulant tout à la fois fidèle et authentique, nous plonge en plein cœur des villages de la vieille France. A de nombreuses reprises, les personnages voyagent en calèche dans de véritables décors. Et alors que les robes luxueuses de Roxane font rêver les téléspectateurs, les tenues plus légères de Louis Desfossés, de l'acrobate et de l'aveugle plongent les passionnés d'Histoire dans un pays où la pauvreté et la nécessité étaient encore bien trop présentes.

Une des particularités de ce feuilleton réside dans le fait que chaque début de volet est introduit par un court résumé des actualités marquantes relatées par une voix-off. Cela permet au public de contextualiser les événements présentés et confirme la volonté de réalisme et d’authenticité recherchée par les réalisateurs. Ainsi, à titre d’exemple, on peut voir que dans "Echecs à Vidocq" (1x05) alors que Bonaparte perd face aux Monarchistes, la voix-off revient sur ce passage historique avant d'en reparler deux épisodes plus tard au moment où l'Empereur revient au Gouvernement durant 100 jours. La bataille entre les Monarchistes et les Bonapartistes est un outil propice à George Neveux et Marcel Bluwal pour véhiculer leurs propres idéaux à travers ces deux camps. Alors que Desfossés est pour les Bonapartistes, un de ses amis est quant à lui, Monarchiste. Les deux amis, prêts à en venir aux mains sont obligés par Vidocq de saluer les partis politiques rivaux. Ce dernier exprime ici sa neutralité, prouvant dès lors qu'il sert avant tout les intérêts de son pays et qu’il ne sert à rien de se battre pour l’un ou l’autre. Cependant, la prise de position des créateurs de la série est continuellement exprimée au fil des épisodes. Ainsi, il est facile de noter l'intérêt que portent les deux créateurs aux Bonapartistes. La Baronne Roxane – en tant que principale antagoniste – ne sert que les Royalistes alors que les Bonapartistes sont présentés comme des gens bien. L'impératrice est dévouée à son Empereur et demande l'aide de Vidocq afin de retrouver des bijoux volés par des Monarchistes. Les aventures de Vidocq deviennent ainsi un immense jeu où les Monarchistes prennent le rôle des méchants de l’histoire alors que les Républicains et les Bonapartistes représentent la liberté. Une prise de position qui peut paraître grossière, la Baronne devenant par la même occasion une voleuse, une conspiratrice jusqu'à une ennemie d’État qui parvient toujours à s'en sortir.

De plus, bien que la série soit une invitation au voyage, elle reste avant tout divertissante et l’humour est omniprésent. Les personnages, à l'allure théâtrale, sur-jouent leur rôle et créent par la même occasion un effet comique très apprécié. Par exemple, alors que Desfossés et ses camarades se moquent de l'inspecteur Flambart, celui-ci se retrouve dans des situations rocambolesques, prenant le rôle d'un homme dépassé face aux anciens bagnards reconvertis. Alors que son principal rival était "Arsène Lupin" - programmé la même année - Neveux et Bluwal décident de donner à Vidocq une habilité semblable à celle du célèbre gentleman-cambrioleur. Le déguisement devient pour le chef de la Sûreté un outil primordial pour son travail. Ce personnage perspicace et très malin prend plusieurs rôles à la fois, passant d'un cadavre bleuâtre à celui d'un mendiant. Pour Vidocq tout est bon dans la dissimulation ! Le moment le plus grisant est sans aucun doute lorsqu'il prend les traits du juge de son propre procès. Cette scène tirée des "Banquiers du crime" (1x06) démontre ainsi la volonté des créateurs d'utiliser l'humour afin de se moquer de la société contemporaine. En effet, ce passage devient une satire du système judiciaire de la France des années 1970 et dénonce de manière burlesque la manière dont la justice punie un homme sans réelles preuves alors même que Vidocq n'est pas assis dans le box des accusés. Le ridicule et l'humour servent donc d’outils à la réflexion des téléspectateurs. Lorsque Vidocq transforme sa voix en incarnant ce juge sévère, il prend le rôle d'un patriarche autoritaire, voire tyrannique, où le peuple n'a pas son mot à dire. Les gros plans de son index rappellent en effet facilement un parent réprimandant un enfant ayant fait une bêtise. Cette simple image n'est rien face aux nombreux complots contre le héros ou ses amis. Lors du pilote, Desfossés est accusé du meurtre d'un homme sous prétexte qu'il sortait de prison. "La bande à Vidocq" (2x01) revient également sur la question de la peine de mort, un sujet sensible dans les années 1970 en France. L'alchimiste est condamné à mourir. Pour le sauver, ses amis volent littéralement la guillotine et Desfossés met sa tête afin de sentir l'effet de la mort. Ce dernier avait en effet failli perdre la vie à cause d'elle mais Vidocq avait réussi à prouver son innocence. Dans un court monologue, le personnage revient sur sa peur de rencontrer la faucheuse et dénonce implicitement l'intransigeance et la cruauté de la Justice à utiliser cet instrument mortel. Heureusement, la Justice n'est pas l'unique victime des moqueries des deux réalisateurs. Dans ce même volet, au moment où la calèche de la baronne tente de fuir les hommes de la Sûreté, une scénographie plutôt amusante interpelle le public. La scène se transforme en immense salle de théâtre. Le téléspectateur a non seulement l'impression d'assister à une représentation rapide, mais semble même participer à sa mise en scène. Alors que la calèche roule à vive allure, le paysage réaliste de la série change complètement lorsqu’un cercueil ouvert apparaît. Cette image représente en réalité le théâtre mort à cause du succès du cinéma. Une question qui tient particulièrement à cœur à Neveux et aux acteurs. Dans un documentaire disponible dans le coffret DVD, Claude Brasseur insiste sur le fait qu'un acteur peut travailler à la fois dans ces trois formes d'arts vivants que sont le théâtre, la série et le cinéma, alors que d'autres comédiens doutent de cette idée. Néanmoins, bien que cette courte scénographie marque les esprits des plus curieux, le feuilleton continue de jouer la carte de l'humour afin de créer des protagonistes attachants.

L'un des plus grands points forts des "Nouvelles aventures de Vidocq" réside sans conteste dans ses personnages. Alors que Vidocq se montre être un anti-héros charmant et malin, ses comparses jouent un rôle comique pendant que l'inspecteur Flambart prend un rôle paternel moralisateur pour les anciens taulards. Le génie du feuilleton réside, en effet, dans ces personnalités plutôt captivantes. Leur nom correspond à leurs traits de caractère. Desfossés est un peu idiot mais reste très loyal à son patron alors que l'Alchimiste est obnubilé par ses recherches afin de trouver la formule parfaite pour fabriquer de l'or. Une obsession qui lui vaudra d’ailleurs des soucis dans "La bande à Vidocq" (2x01) où il sera arrêté et condamné à mort. Malgré la volonté de ses amis pour le faire évader, il fera tout pour retourner dans sa cellule et protéger sa formule. L'inspecteur Flambart, le second de Vidocq, mérite bien son nom de famille. Ce dernier s'emporte et crie tellement fort qu'il en devient rouge et le jeu de mot "flamber" prend alors ici tout son sens ! Mais c'est bien son héros principal qui fait le charme de la série. Porté par Claude Brasseur, cette figure historique doit se montrer plus intelligente que ses ennemis. Pour cela, il doit faire preuve d'ingéniosité et d'audace. Son principal but est de protéger son pays et servir le peuple malgré les nombreux changements politiques. A de nombreuses reprises, notamment dans "Les chevaliers de la nuit" (1x03) et dans "Les assassins de l'Empereur" (2x02), Vidocq côtoie les personnalités du gouvernement jusqu'à servir directement l'Impératrice dont les bijoux ont été volés. Dans ce volet de la saison 1, le chef de la Sûreté se déguise en magicien et montre toute son intelligence en retrouvant le collier disparu devant de nombreux témoins mais surtout devant la Baronne Roxane. Celle-ci, en tant que Royaliste et antagoniste se montre à la hauteur de Vidocq qui ne peut s'empêcher de tomber sous son charme. Maîtrisant parfaitement l'art de la manipulation, la jeune femme parvient à devenir dame de compagnie de l'Impératrice et à entrer dans les bonnes grâces du Ministre de l'Intérieur Fouché en lui faisant croire qu'elle travaille pour les intérêts de la France.

Les plus romantiques des téléspectateurs ne sont pas oubliés pour autant ! La relation amoureuse entre Vidocq et Roxane a de quoi passionner le public. Tout au long des treize volets du feuilleton, ces deux personnages s'adonneront au jeu du chat de la souris jusqu'à aller au flirt masochiste et n’a rien eu à envier à « 50 nuances de Grey » ! La scène des menottes aperçue au cours du 1x02 "Les trois crimes de Vidocq", en est l'un des meilleurs exemples. Alors que Vidocq s'apprête à arrêter la jeune femme, il sort les menottes, l'arrête mais finit par coucher avec elle. Espiègle, elle parviendra à s'échapper en demandant à sa dame de chambre de prendre sa place alors que le chef de la Sûreté dort tranquillement. Cette frivolité aurait pu s'arrêter là si Roxane et Vidocq n'étaient pas devenus des grands rivaux. Roxane, en tant que bonne antagoniste, se permet toutes les fourberies possibles. Vidocq fera tout pour l'arrêter au risque souvent d'y perdre la vie. Les épisodes deviennent de ce fait une immense cour de récréation où le but est de se montrer plus intelligent et plus malin que son adversaire.

Enfin, "Les nouvelles aventures de Vidocq" ne seraient rien sans la musique enjouée et dynamique de Jacques Loussier, auteur des génériques de "Thierry la Fronde" et de la première série "Vidocq" diffusée en 1967. En utilisant un clavecin en guise d'instrument principal, l'opening de la série continue de jouer la carte de l'authenticité tout en transmettant la personnalité complexe et assurée du chef de la Sûreté. En accompagnant des images remplies d'actions et d'humour, la composition de Loussier trouve sa place dans le cœur des fans et donne le ton du show qui se veut avant tout être un bon divertissement français.

Alors que Bernard Noël aurait dû reprendre le rôle principal qu'il incarnait dans la première version, le comédien atteint d'un cancer laisse sa place à Claude Brasseur. Celui-ci ne s'attend pas à goûter au succès sur le petit écran. Cependant, c'est seulement en 1974 que Brasseur parvient à percer au cinéma grâce à son rôle dans les « Seins de Glace ». Plus tard, il donnera la réplique à la très jeune Sophie Marceau dans « La Boum » où il prêtera ses traits au père de Vic. Entre 2003 et 2007, il sera Franck Keller dans la série éponyme diffusée sur TF1. Autre grand nom des "Nouvelles aventures de Vidocq", Danièle Lebrun décroche le rôle de Roxane par pure hasard. Georges Neveux la découvre lors d'une représentation théâtrale et ne s'attend pas à ce que la jeune femme soit en réalité l'épouse de son collègue, Marcel Bluwal. Tout en continuant de jouer dans des pièces de théâtre, ce très grand hasard permettra à l'actrice de jouer dans de nombreux long-métrages et séries dont "Les Enquêtes du Commissaire Maigret" en 1988 et "Cordier, juge et flic" en 2005. Marc Dudicourt, alias l'Inspecteur Flambart, était bien connu du public. Ce dernier a en effet joué de 1972 à 1984 dans la célèbre "Au théâtre ce soir" et a aussi participé à la production de nombreux long-métrages dont son dernier film "Beaumarchais l'insolent" était sorti dans les salles obscures en 1996.

Malgré les années, "Les nouvelles aventures de Vidocq" ne vieillissent pas et offrent un véritable cours d'Histoire française. Avec son humour, sa musique et ses costumes, elle emmène les téléspectateurs dans un monde burlesque et magnifique magistralement écrit et réalisé par Neveux et Bluwal. Qu'attendez-vous pour la découvrir ? La série est disponible en dvd dans une version collector.

Ecrit par Nuriko 

Vidéos

Les nouvelles aventures de Vidocq
Les nouvelles aventures de Vidocq
Ajoutée le 10.02.2016 par cinto 
Ne manque pas...

Illustration pour le sixième numéro d'HypnoMag avec Graham Patrick Martin en couverture.
HypnoMag | Découvre le numéro 6 !

Le quartier The Good Doctor ouvre ses portes sur HypnoSeries
Nouveau quartier | Vidéo d'ouverture

Activité récente

Hypnoweb is back !
Aujourd'hui à 06:10

Spin-off
Hier à 16:49

Equipe HypnoConnect
Hier à 20:04

SOS calendriers !
Hier à 19:45

9-1-1
Hier à 18:43

L.A. to Vegas
Hier à 18:32

Forbrydelsen
Hier à 18:15

Carpoolers S01E04
Aujourd'hui à 06:17

Carpoolers S01E03
Aujourd'hui à 06:16

Carpoolers S01E02
Aujourd'hui à 06:08

Dernières audiences
Logo de la chaîne France 2

L'art du crime, S01E02
Vendredi 17 novembre à 21:45
4.16m / 18.7% (Part)

Logo de la chaîne France 2

L'art du crime, S01E01
Vendredi 17 novembre à 21:00
4.68m / 19.3% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S14E20
Vendredi 17 novembre à 21:00
2.83m / 11.8% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S01E90
Vendredi 17 novembre à 19:20
3.02m / 15.5% (Part)

Logo de la chaîne CBS

S.W.A.T., S01E03
Jeudi 16 novembre à 22:00
6.26m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

How To Get Away With Murder, S04E08
Jeudi 16 novembre à 22:00
3.72m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne Syfy

Ghost Wars, S01E07
Jeudi 16 novembre à 22:00
0.33m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne FX Networks

Better Things, S02E10
Jeudi 16 novembre à 22:00
0.34m / 0.1% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Howards End - Review de la mini-série de BBC One !

Howards End - Review de la mini-série de BBC One !
Mini-série très attendue, Howards End a fait un superbe lancement dimanche 12 novembre à 21h avec...

Audiences US : bilan du 10/11 au 16/11 !

Audiences US : bilan du 10/11 au 16/11 !
Vendredi 10 novembre: Blindspot continue de creuser sa tombe, tout comme Marvel's Inhumans qui finit...

3 nouvelles séries commandées par Netflix

3 nouvelles séries commandées par Netflix
Au cours de la semaine, Netflix a annoncé l'ajout de trois nouvelles séries à son offre. D'abord,...

CBS prolonge les saisons de deux nouveautés!

CBS prolonge les saisons de deux nouveautés!
Après Young Sheldon, c'est au tour de S.W.A.T. et 9JKL de se voir récompensés de nouveaux épisodes...

Nashville : la 6e saison sera la dernière!

Nashville : la 6e saison sera la dernière!
En 2016, ABC, qui a diffusé les quatre premières saisons de Nashville, a annulé la série, suscitant...

HypnoPromo

grims, Hier à 08:37

Nous vous attendons nombreux

choup37, Hier à 15:18

Sondage, calendrier et nouvelle photo du mois sur HIMYM ^^

juju93, Hier à 19:17

Sondage Halloween chez The L Word. Vous pouvez participer même sans connaître la série, tout est prévu ! Venez ! . Merci.

Spyfafa, Hier à 21:43

Nouveau design sur le quartier Scandal ! ...Et il reste encore des minis pancakes pour l'inauguration de The Good Doctor !

choup37, Aujourd'hui à 00:10

Concours cartes de Noel sur Musketeers, et wallpapers sur Doctor Who ! Les participations arrivent mais timidement, n'hésitez pas, on ne mord pas!

HypnoBlabla

Zorrino, Hier à 20:30

ok

Supersympa, Hier à 20:31

11 pages la première^^

Supersympa, Hier à 20:33

Et j'ai déjà une idée pour une 3ème et peut-être même une 4ème^^

Supersympa, Hier à 20:35

En bref, j'suis chaud bouillant en ce moment^^

Zorrino, Hier à 20:37

lol

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium