VOTE | 251 fans

Le cartel Hypnoweb a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

#106 : Dominos

 

Immergé dans une affaire dangereuse à Chinatown impliquant l’un des ses alias et une agent infiltrée d’Interpol, Neal est forcé de faire un choix entre sa loyauté envers Peter et son désir de retrouver Kate.

Popularité


4.33 - 3 votes

Titre VO
All in

Titre VF
Dominos

Première diffusion
27.11.2009

Première diffusion en France
05.10.2010

Promo #1
Promo #1

  

Plus de détails

Réalisé par : John T. Kretchmer

Ecrit par : Jim Campolongo & Joe Henderson

Neal et Peter sont en route pour le bureau et Neal espère qu’ils n’auront pas une nouvelle affaire de fraude bancaire, ce genre d’affaire l’ennuyant grandement… 

Arrivés au bureau, ils sont accueillis par Lauren qui prévient Peter que Hughes veut le voir. L’agent rejoint donc son supérieur et Lauren apprend à Neal qu’un agent du FBI sous couverture a disparu. Hughes qui parle d’une affaire de blanchiment d’argent avec Peter, pense qu’ils ont besoin d’un expert dans ce domaine, il sort alors de son bureau pour faire signe à Neal de les rejoindre. 

En salle de briefing, Peter et Hughes mettent Neal au parfum. L’agent disparu se prénomme Mark Costa et se faisaient passer pour un trafiquant qui voulait faire blanchir des fonds grâce à Lao Chen un trafiquant chinois. Celui-ci était la veille encore avec l’agent disparu, qui avait prévenu le Bureau que Chen devait passer 3 jours à New York avant de rentrer en Chine. Quand Neal veut savoir en quoi tout ça le concerne, les deux agents lui parlent de Nicolas Halden, un alias créé par Neal pour blanchir de l’argent. Hughes veut que Neal se serve cet alias pour contacter Lao. Pour cela il va devoir se perfectionner au Pai Gow, une sorte de poker chinois qui se joue avec des dominos, afin d’affronter Lao le lendemain lors d’un tournois clandestin.

Chez Neal, celui-ci est en compagnie de Mozzie qui est censé lui apprendre le Pai Gow, et qui pour cela lui montre un film que Neal est loin d’apprécier. Mozzie pense que son ami devrait plutôt chercher ce qui intéresse l’homme à la bague, mais Neal ayant volé tant de choses, il n’a pas la moindre idée de quoi il pourrait s’agir. Ils en reviennent finalement au film, où l’on voit une partie de Pai Gow. Alors que Mozzie apprend quelques trucs à son ami June leur apporte de quoi manger. En voyant qu’il regarde ‘‘Tiles of Fire’’, elle décide de se joindre à eux… 

Le lendemain en salle de réunion, Peter explique à Neal, Jones et Cruz que Lao a mordu a l’hameçon, à propos des rumeurs selon lesquelles Halden voulait investir dans sa société de blanchiment. Pendant que Neal rencontrera Lao, le reste de l’équipe sera en planque chez un restaurateur chinois, indic du bureau, qui a des ennuis avec Lao. 

A Chinatown, l’équipe arrive chez Mr Tuan, chez qui ils resteront durant l’enquête. En arrivant chez ce dernier ils doivent tous enlever leurs chaussures, et tout le monde a la chance de découvrir les chaussettes illustrées de Peter… Dans le salon l’équipe commence à s’installer quand la fille de Mr Tuan, Baï, chipe un accessoire. Peter tentant de le récupérer fait pleurer l’enfant, qui finit par retrouver le sourire grâce à Neal et à son tour de magie. 

Une fois Neal prêt, Peter lui confie une montre contenant un émetteur ce qui permet à Lauren d’enlever le bracelet électronique de Neal. La montre contient aussi un micro qui permettra à l’équipe d’entendre tout ce qu’il se dira pendant la rencontre.

Neal se rend donc au tournoi clandestin, où il entre sans difficultés. Pendant ce temps chez les Tuan, Peter découvre que les hommes de Lao sont déjà venus ici, armés afin de menacer le restaurateur. 

Pour sa première partie Neal affronte un vieil homme, ils sont alors rejoint par une asiatique qui offre un verre à Neal pour lui porter chance et qui arbitrera la partie. Le vieil homme fini par laisser sa place à Lao après que Neal se soit couché malgré une bonne main. Lao commence à parler avec Neal, qui se présente comme étant Halden, et lui propose une partie avant de parler business. Jones apprend alors que la police de New York s’apprête à faire une descente. Peter tente de les joindre afin de les arrêter et les empêcher de compromettre l’enquête. Trop tard malheureusement, la police est déjà sur place et Lao soupçonne Neal qui est mis en joug par l’un des hommes de main du criminel. La police fait son entrée, Lao s’enfuit et Neal décide d’en faire autant afin de protéger sa couverture, Peter part donc à sa recherche demandant des renforts s’il ne l’a pas retrouver dans les trois minutes qui suivent. Alors que Neal est toujours en fuite les hommes de Lao le retrouve mais la jeune femme asiatique qui était au casino leur dit que Lao lui a demandé de se charger de lui. Elle l’informe que Lao est prêt à conclure l’affaire si Neal la suit, ce qu’il fait pour sauver l’opération. 

De retour chez Tuan, Jones et Cruz apprennent à Peter que Neal et l’inconnue se rendent dans un hôtel de Chinatown. Peter les informe qu’ils ne quitteront pas Chinatown tant que Neal y sera. Après avoir demandé à Jones de placer des hommes à l’hôtel et à Cruz de trouver qui est l’asiatique, Peter appelle sa femme pour la prévenir qu’il ne rentrera pas chez lui de la nuit. Elizabeth est compréhensive face à la situation et dit à son mari de ne pas s’inquiéter pour Neal, car celui-ci le respecte. 

A l’hôtel, l’asiatique informe Neal que Lao ne les rejoindra pas ce soir là mais qu’il lui a demandé de rester avec lui pour la nuit et qu’un autre rendez-vous sera arrangé. Elle finit par prendre la montre de Neal qu’elle détruit. L’équipe perd donc le signal de Neal mais n’intervient pas, des hommes étant toujours postés devant l’hôtel. L’asiatique menace Neal d’une arme et lui apprend qu’elle connait sa vraie identité, et qu’elle est d’Interpol. Elle lui dit s’appeler Meilin, et qu’Interpol veut arrêter le patron de Lao mais que pour cela le FBI ne peut pas arrêter le criminel. Elle lui demande donc de saboter l’opération en échange d’informations sur Kate.

Le lendemain matin, Peter se réveille, après s’être assoupie sur le canapé des Tuan, il remplace alors Lauren qui a surveillé le moniteur toute la nuit. Peter se rend compte qu’il lui manque une de ses chaussettes alors qu’il la cherche il remarque Baï qui l’observe mais qui ne lui dit rien. Elle finit par s’asseoir à côté de lui et Peter qui pense qu’elle ne comprend pas ce qu’il raconte lui dit de ne pas devenir comme Neal, qu’il pose trop de problème même si l’on voit qu’il est en fait inquiet. Neal arrive d’ailleurs à ce moment là mais Peter ne le remarque pas avant que Baï ne lui fasse signe. Peter fait comme s’il savait qu’il était là et Neal lui apprend que l’enfant parle parfaitement leur langue, ce qu’elle confirme avant de partir en disant à Peter qu’il est bizarre. Neal prend sa place et ment à Neal à propos de la montre et de Meilin. Il lui dit seulement qu’elle le contactera pour un nouveau rendez vous. Jones et Lauren reviennent alors, Jones remet son bracelet électronique à Neal et Lauren les informe que Meilin est celle qui a prévenue la police. Peter décide de se rendre sur le lieu de travail de la jeune femme afin d’en apprendre plus sur elle et demande à Neal s’il a un problème avec ça mais celui-ci lui dit qu’ils peuvent y aller… 

Devant le bar ou travaille Meilin, Peter va interroger ses collègues qui ne parlent qu’en chinois et toutes en même temps. Devant ce spectacle Neal a du mal à croire que Peter ait pu l’attraper deux fois. Quand celui-ci revient Neal ironise sur sa façon d’obtenir des informations. Pour toute réplique l’agent lui montre qu’il a enregistré tout ce qu’il s’est dit… 

Au bureau, Lauren et Peter attendent toujours le traducteur. Peter décide tout de même d’écouter l’enregistrement. Si lui n’en tire rien Baï qui vient d’arriver est amusée d’avoir entendu quelqu’un insulté Peter. Jones rejoint l’enfant et s’excuse pour l’interruption, mais Peter a alors une idée. Il fait faire la traduction à Baï qui est plutôt amusée par ce qu’elle entend. 

Dans son bureau Peter explique à Neal et Jones ce que la traduction a donné. Il a appris que Meilin travaillait de nuit au Red Lantern un nom qui n’est pas inconnu à l’agent. Jones retrouve alors dans les dossiers de Costa un document parlant de Red Lantern Exportations, une société que Costa pensait écran et qui servirait à Lao dans ses blanchiments d’argent. Lauren vient alors les interrompre pour parler à Peter, l’agent sort donc rejoindre sa collègue. Celle-ci lui apprend que le dossier de Meilin est top-secret et qu’elle est d’Interpol. 

A l’heure du déjeuner, Peter explique la situation à Elizabeth, il est persuadé que Neal est au courant pour Meilin et Elizabeth lui fait comprendre que cela a surement un rapport avec Kate. 

Neal et Peter se rendent aux entrepôts de Red Lantern où ils découvrent le cadavre de Costa. Ils sont rapidement rejoints par des hommes de Lao. N’ayant qu’une seule arme et n’arrivant pas à appeler du renfort ils sont obligés de se cacher pendant que les hommes emmènent le corps de l’agent. Enervé de n’avoir pu arrêter les criminels Peter confronte Neal au sujet de Meilin et du fait qu’elle travaille pour Interpol. 

Chez Peter, celui-ci fait les cents pas tandis que sur le canapé, Neal se justifie auprès d’Elizabeth qui décide de ne pas le soutenir cette fois-ci. Neal explique ce que Meilin lui a dit et Peter lui apprend que Lao n’a aucun patron, mais que si Interpol l’arrête en Chine alors le gouvernement chinois leur verseront une prime. Peter informe Neal que s’ils n’arrêtent pas Lao alors leur partenariat prendra fin. 

De retour chez lui Neal découvre June sur la terrasse en train de parler avec Meilin. June part donc pour laisser Neal parler avec la jeune femme, mais prévient néanmoins le faussaire qu’il devrait se méfier. Meilin lui explique que Lao pensait que Costa travaillait pour un concurrent et non pour le FBI. Neal lui dit qu’il ne lui fait pas confiance et elle réplique qu’elle ne fait que son travail. Puis avant de partir elle lui dit qu’elle sait qui est l’homme qui détient Kate. 

Dans le van de surveillance Peter redonne une montre équipée à Neal, cette fois-ci la transmission peut être coupée afin que les hommes de Lao ne trouvent pas le micro en le fouillant. Neal rejoint donc Meilin, et éteint sa montre. Dans l’ascenseur elle lui donne un nouveau numéro de compte que le FBI ne pourra pas tracer. Ils rejoignent donc Lao dans son appartement, la transaction s’effectue sans problème, mais Neal donne le numéro de compte d’Interpol. Alors qu’il s’apprête à partir Meilin lui donne une clé USB, Neal fait alors demi-tour et propose une partie de Pai Gow à Lao. Neal perd encore et encore, il propose donc de parier leurs montres pour leur dernière partie, Lao accepte. Neal remet alors en marche le micro et ‘’perd’’ une nouvelle fois laissant ainsi sa montre à Lao. Un peu plus tard alors que Neal est parti Lao et l’un de ses hommes parle de Costa, sans se douter que le FBI les écoutent et qu’ils vont ainsi pouvoir les arrêter. 

Plus tard au restaurant de Tuan, Neal et Peter mangent avec ce dernier et l’informe que Lao va aller en prison pour un long moment. Alors que Tuan part chercher de nouveaux raviolis pour Neal, celui-ci avoue à Peter qu’il n’y avait rien sur la clé USB. Puis Baï les rejoints et demande à Peter de fermer les yeux, quand il les rouvre il découvre l’enfant en train de tenir sa chaussette.

De retour au bureau Neal reçoit un appel de Meilin qui lui avoue que l’homme qui a Kate est du FBI. Neal comprend que n’importe lequel de ses collègues pourraient avoir sa petite-amie…

 

Ecrit par laurine03

Episode 6 : « Dominos »

 

AVENUE DE NEW-YORK - JOUR

Neal et Peter marchent côte à côte dans la rue en direction des bureaux du FBI.

Neal , désabusé : S’il te plait, ne me dis pas que c’est encore une fraude à l’emprunt.

Peter : Quoi ? Pourquoi, ce type d’affaires t’embête ?

Neal : C’est ma hantise. C’est de la paperasse toute la journée.

Peter, espiègle : C’est mieux que des barreaux de prison, non ?

Neal : Toujours la même blague, hein ?

Peter, tout sourire : Je ne m’en lasse pas !

 

BUREAUX DU FBI – 21EME ETAGE - JOUR

Neal et Peter sortent de l’ascenseur. A cet étage règne une forte agitation. Deux agents s’engouffrent dans l’ascenseur, manquant de les bousculer.

Un agent : Excusez-moi !

Un autre agent : Dégagez le passage !

Neal : Wow ! C’est quoi toute cette folie ?

Peter : Je ne sais pas mais c’est pas bon signe.

L’agent Lauren Cruz s’approche d’eux précipitamment.

Lauren: Peter. Hughes veut vous voir tout de suite.

Peter : Entendu.

Peter s’éloigne. Neal retire son chapeau et questionne Lauren, tout en progressant lentement dans la même direction que Peter.

Neal : Est-ce que ça ressemblait à ça quand je me suis échappé ?

Lauren : Je ne sais pas. Je bossais sur des dossiers importants.

Neal : Et qu’est-ce qui se trame ?

Lauren : Le bureau a perdu un agent.

Neal : Alors oui, c’est pas bon.

Lauren : Ca fait douze heures maintenant qu’on n’a plus de nouvelle d’un infiltré du bureau de Washington.

Neal : Qu’est-ce que t’en penses ?

Lauren : On n’est sûr de rien. Il a peut-être des problèmes ou peut-être qu’il se cache.

On entend la voix d’Hughes. Neal lève les yeux vers le bureau à l’étage où se trouvent Peter et son patron.

Hugues, s’adressant à Peter : Non, non, non, non, écoutez-moi ! On a besoin de quelqu’un qui s’y connaisse dans le domaine du blanchiment d’argent.

Peter : Vous ne savez pas ce que ça implique.

Hughes se lève et se dirige vers le balcon. Il pointe deux doigts en direction du duo. Lauren demande d’un signe s’il s’adresse à elle. Hughes lui répond par la négative et pointe Neal.

Neal : Oh, ouais. Excuse-moi, j’ai un dossier important à traiter.

 

SALLE DE CONFERENCE – BUREAUX DU FBI - JOUR

Neal est assis près de la table et il examine des dominos. En face de lui se trouve Peter qui lui désigne une photo affichée sur un tableau et expose l’affaire.

Peter : Voici l’agent Marc Costa. Il s’est mis dans la peau d’un trafiquant de drogue cherchant un blanchisseur et il a trouvé ce gars-là [montrant une seconde photo] : Lao Chen, un blanchisseur qui nous vient de Chine. Costa se débrouillait plutôt bien. En tous cas jusqu’à hier soir.

Peter passe le relais à Hughes placé à côté de lui.

Hugues : Costa nous disait, lors de son dernier rapport, que Lao s’était programmé un p’tit arrêt à New-York pendant soixante-douze heures avant de s’envoler pour la Chine et bien sûr c’est là qu’on l’a perdu.

Neal : Et pourquoi vous me dites ça ?

Hugues : Nick Halden.

Neal, faussement étonné : Qui ?

Peter, sans lever la tête du dossier qu’il tient dans les mains : Arrête ton cinéma.

Hugues: Une de vos fausses identités.

Peter : Tu as créé ce Halden en 2004 pour blanchir de l’argent lors de cette escroquerie aux Canaries. [Fixant Neal dans les yeux] Le multimillionnaire qui ne pouvait s’empêcher de jouer. Ca te revient maintenant ?

Neal, s’intéressant de nouveau aux dominos disposés devant lui : Ouais, peut-être, vaguement ... [relevant la tête] Vous pensez lui offrir une petite immunité ?

A cette demande, Peter adresse un regard entendu à son patron qui cède.

Hugues, irrité : Accordé ! Je me fiche de ce que vous avez fait il y a cinq ans. Je veux retrouver mon agent.

Neal, satisfait : Comment peut-il vous être utile, messieurs ?

Hugues : Hé bien, on veut que vous preniez contact avec Lao grâce à cette fausse identité. Que savez-vous sur le Pai Gow ?

Neal : Que c’est sans doute délicieux.

Par un geste, Peter montre son exaspération envers Neal qui préfère finalement répondre correctement à la question.

Neal : C’est chinois. C’est un jeu de poker mais qui se joue avec des dominos. C’est pas mon truc.

Peter : Eh bien, il le faudra pourtant… Lao repère ses nouveaux clients lorsque ceux-ci jouent d’une certaine manière. Il est prévu qu’il joue dans un tripot de Chinatown, demain soir.

Hugues : Je serai honnête avec vous : Cette mission peut être dangereuse, Caffrey.

Neal fait tomber une rangée de dominos qu’il avait parfaitement alignés.

Neal : Le pot est intéressant. J’suis de la partie.

 

GENERIQUE

 

 MAISON DE JUNE - APPARTEMENT DE NEAL - SOIR

Neal et Mozzie sont installés dans le canapé devant la télévision. Ils visionnent un film d’origine asiatique où deux personnages jouent au Pai Gow.

Neal : J’te demande de m’apprendre les règles et toi tu me passes ce navet.

Mozzie : Tais-toi ! Shuuuut !

[Personnage 1 du film : Passons au niveau supérieur.

Personnage 2 du film : Tu es passé au niveau supérieur … quand tu as tué ma famille.

Personnage 1 du film : J’attends ta mise.

Personnage 2 du film, après un tour de passe-passe qui fait apparaitre un billet : cent mille dollars.]

Neal : Comment ils ont su pour Nick Halden ?

Mozzie, très intéressé par le film : Shuut !

Neal, dépité : C’est pas vrai. J’arrive pas à y croire.

Mozzie : Soit un peu lucide. C’était pas ta meilleure composition. Rien à voir avec Steve Tabernackle.

Neal, souriant à la mémoire de cet alias : Steve était brillant.

Mozzie : Steve est toujours brillant. D’ailleurs, tu devrais plutôt essayer de trouver ce que réclame l’homme à la bague.

Neal, redevenant très sérieux : Ca, j’en sais rien. J’ai été amené à voler tellement de choses dans ma vie.

Mozzie : Tamerlane, le bouquin d’Edgar Poe peut-être ?

Neal : Non. Et puis en plus, je l’ai revendu ... Le tableau de Tamayo !

Mozzie : Ca ne vaut pas tout ce cirque.

Neal : Les mots doux des Washington.

Mozzie : Alors ça, je ne sais même pas pourquoi tu les as volés ! Pour commencer, cette Martha ne … [Son regard est attiré par l’écran de télévision] Oh ! Oh ! C’est ma scène favorite !

[Personnage 2 du film : Trop d’argent pour ton sang, Lee-Kang ?]

Neal s’impatiente. Il se frotte les yeux avant de s’apercevoir, étonné, que Mozzie, très enthousiaste, mime toutes les paroles du film.

[Personnage 1 du film : Idiot. Je pense que c’est ton sang qui fera ma fortune. Fils de fermier ! Ah ! Ah ! Ah ! …]

Neal s’intéresse soudain à la scène, en observant une action de l’un des personnages.

Neal : Regarde, là ! Qu’est-ce qu’ils sont en train de faire ?

Mozzie : Oh ! Alors là, ils tirent des dominos de la pile. Ensuite, ils séparent ces dominos en deux mains distinctes et … Oh, attends ! Regarde ! Shuuut ! Shuuuut !

L’un des personnages du film retourne un domino où apparaît un dessin particulier.

Mozzie, excité : C’est la tuile de la mort. Il est tombé dessus.

Neal : La tuile de la mort ?

Mozzie : Oui, bon … Le film s’est permis de prendre quelques libertés.

Neal : Alors pourquoi on regarde ce truc ?

Mozzie : Parce que c’est un grand classique.

Agacé, Neal prend la télécommande et baisse le volume.

Mozzie : D’accord ! Très bien ! Tu dois faire quoi ?

Neal : Me coucher au-dessus de la banque. Si j’ai un meilleur jeu que le donneur et que je m’en débarrasse, Lao saura que je suis venu pour lui.

Mozzie : D’accord. [Il s’empare des dominos posés sur la table de salon.] Bien. Alors, dans l’idéal il te faudrait quelque chose comme ça. [Il dispose les dominos d’une certaine manière] Ce sont presque les meilleures tuiles que tu puisses avoir. Tu jettes une main pareille et tu es bon. C’est comme jeter une paire d’as.

Neal : OK ! On va un peu s’entraîner.

Mozzie : Tu dois simplement perdre. T’as pas besoin de t’entraîner pour perdre !

Neal : Oui, mais avant de perdre, il faut que je gagne.

June entre, les bras chargés d’un plateau de nourriture.

June : J’ai pensé que peut-être ces messieurs apprécieraient de manger un morceau.

Neal et Mozzie : Oh ! Merci, June !

June, après avoir déposé le tableau sur la table basse : Que regardez-vous ?

Mozzie : « Les tuiles de feu ».

June : Oh ! Première partie ?

Mozzie, en acquiesçant : Mm, Mm ! Et la deuxième suit derrière.

June  : Oh, ho ! Ne la commencez pas sans moi.

Mozzie : Mm, Mm !

Elle quitte la pièce et Neal perd son sourire.

Neal : Ils en ont fait une suite ?

Mozzie, tout sourire : Pas une, mais cinq.

 

SALLE DE CONFERENCE – BUREAUX DU FBI - JOUR

Neal, Lauren et Jones sont assis autour de la table et conversent. Peter entre avec un dossier dans les mains.

Peter : Bonne nouvelle. On a passé le mot comme quoi Nick Halden était en ville et cherchait à faire affaire. Et les méchants ont mordu à l’hameçon. [Il fait glisser le dossier sur la table pour qu’il parvienne jusqu’à Neal.] On t’envoie en tant qu’investisseur dans sa combine de blanchiment d’argent. La partie de dominos se passera juste à côté de Mott Street. Nous on sera à proximité, juste à l’angle.

Lauren : C’est au Meishi Lin que sera la planque ?

Jones : Wow ! Super restau. Ils ont des super raviolis !

Peter : Effectivement, c’est le QG idéal pour l’opération. La famille à qui il appartient file régulièrement des infos fiables au bureau et ils ont déjà traité avec Lao par le passé. On sera placé au deuxième étage pour tout surveiller. Ecoutez, il y a un agent disparu derrière tout ça. Je veux que tout le monde soit à son top.

 

DANS LE COULOIR D’UN IMMEUBLE – JOUR

Peter et son équipe suivent l’homme qui leur fournit la planque jusqu’à son appartement.

Peter : Le FBI vous est vraiment reconnaissant de votre aide, monsieur Tuan.

M. Tuan : Je ne veux plus voir ce Lao dans les parages.

Peter : Mm, Mm !

M. Tuan : Il profite de mon business depuis des années. J’ai assez de dettes comme ça. Plus question de lui filer le moindre dollar.

Peter : J’comprends. Oui.

M. Tuan : Vous savez, je suis moi aussi reconnaissant de ce que vous faîtes.

M. Tuan ouvre la porte de son appartement puis se déchausse à l’entrée. Il est imité par Neal, Lauren et Jones. Peter, quant à lui, hésite. Neal le remarque aussitôt.

Neal, avec un signe de la tête : C’est par là.

Contraint, Peter enlève ses chaussures devant tout le monde et dévoile ainsi de jolies chaussettes bleu clair.

Neal, moqueur : Tes chaussettes FBI, j’imagine.

Peter : Elles m’ont été offertes par Elizabeth, voilà !

Neal : Un de ces cadeaux qu’on ne peut pas refuser.

Peter ferme la porte d’entrée derrière lui.

M. Tuan : On a essayé de vous faire de la place.

Peter : Oui, c’est parfait.

Au moment où Peter veut s’emparer du matériel posé sur la table basse, une petite fille s’en saisit avant lui.

Peter : Eh ! [En rigolant] Hé ! Hé ! Hé !

M. Tuan : Toutes mes excuses. Ma fille, Baï.

Baï dit quelques mots en chinois.

Peter : Ah ! Salut toi. Baï, je regrette mais j’en ai besoin. Voilà, j’te remercie.

Peter récupère l’objet et, à son grand désarroi, la petite fille se met à pleurer.

M. Tuan, tentant de consoler sa fille : Baï, calme-toi ma chérie.

Neal : Eh ! Mais enfin qu’est-ce que tu fais?

Peter, ennuyé : J’ai simplement récupéré le …

Neal : Une carte de visite. Donne m’en une.

Peter s’exécute. Muni de la carte, Neal essaie d’attirer l’attention de Baï.

Neal : Eh ! Eh, éh ! C’est rien. C’est rien. Tiens, regarde ça. T’es prête ? Une … deux … trois !

Neal secoue la carte dans les airs et celle-ci disparait devant le regard amusé de la petite fille.

Neal : Où est-ce qu’elle est ? Alors, où est-ce qu’elle est ? Où est-ce qu’elle est ?

Neal cherche dans la poche de la veste de Peter.

Neal : Attends, attends ! Elle serait là ? … Oui, en fait elle est là.

Baï et son père rient du tour de Neal.

Neal : Que je suis bête ! Attends, je te la donne.

Baï, prenant la carte que Neal lui tend : Xie xie.

Baï et son père s’éloignent. Peter se tourne vers Neal.

Peter : A chaque fois que je te vois faire ça, je vérifie mon portefeuille.

Alors que Peter applique sa main droite sur l’emplacement où aurait dû se trouver son portefeuille, Neal le sort de sa propre poche de pantalon. Pris sur le fait, il le tend à Peter qui récupère son bien.

Peter : D’accord ! J’crois qu’il est temps de te préparer.

Neal acquiesce humblement en baissant la tête.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN - SOIR

Après s’être préparé, Neal rejoint Peter dans la pièce principale.

Peter : Ca commence dans dix minutes. Tu as revu le plan de l’immeuble ?

Neal : Caméras de surveillance, digicode, pas de difficulté apparente.

Peter : T’as des questions ?

Neal : Juste une : Où est-ce qu’Elizabeth a acheté ces chaussettes parce que franchement …

Peter, agacé : Ca suffit !

Neal : Il y a bien un p’tit problème.

Peter : Lequel ?

Neal relève sa jambière et dévoile son traceur.

Peter : Ah !

Peter sort une montre dorée d’un mouchoir. Il la tend à Neal qui l’étudie attentivement.

Neal : Oh ! Belle contrefaçon.

Peter : Ca sert davantage à nous dire où tu es qu’à afficher les minutes et les heures. On vient juste de désactiver ton bracelet. [S’adressant à l’agent qui se tient à côté de lui.] Lauren, c’est à toi que revient l’honneur.

Neal à Lauren qui se penche pour ôter le traceur : J’aime la douceur.

Lauren : La douceur ne fait pas partie de mes compétences.

Lauren soulève brutalement la jambe de Neal et pose son pied sur la chaise afin d’enlever le traceur.

Peter, en parlant de la montre à Neal : Regarde ! Il y a un émetteur GSM à l’intérieur. C’est à sens unique mais on pourra suivre tout ce qui se passe.

Neal, faisant un essai en parlant dans la montre : Jolies chaussettes.

Peter, agacé : Lao est dangereux, d’accord ? Tu abandonnes le navire si tu sens un malaise.

Neal : Oui, ça ira. J’éviterai la tuile de la mort.

Neal s’éloigne.

Peter, apparemment inquiet : Y a une tuile de la mort ?

 

DANS LES RUES DE CHINATOWN - NUIT

Neal marche dans la rue en direction du tripot. Il atteint une ruelle déserte et stoppe devant une porte rouge surplombée d’une caméra de surveillance. Il observe sa montre puis tape quatre chiffres sur le digicode près de la porte. Le voyant passe de l’orange au vert et Neal pénètre à l’intérieur. Au bout du couloir, il se stoppe devant un vigile.

Neal : Halden.

Vigile, consultant la liste : OK.

Le vigile présente une corbeille à Neal qui y dépose sa montre et des clés avant de passer sous le détecteur de métaux. Une fois la sécurité passée, Neal récupère ses biens et se dirige vers la salle.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Lauren et Jones sont assis près de la table d’écoute. Peter se tient debout, juste derrière eux.

Neal, les informant par le biais de sa montre : Halden, dégaine !

Peter : Il a passé le contrôle.

Peter lève les yeux sur le mur en face de lui et aperçoit un trou. Il s’en approche tout en interrogeant M. Tuan.

Peter : Il s’est passé quoi ici ?

M. Tuan : Lao.

Peter : Il est venu chez vous ?

M. Tuan : Non, ses hommes. Ils ont débarqué une nuit pour être sûrs que je paierai.

Peter : Avec un flingue.

M. Tuan, très en colère : Ils ont tiré une balle à dix centimètres du berceau de ma petite fille alors que Baï était endormie.

Peter est écœuré. Il se retourne et aperçoit la petite Baï qui épie leur conversation derrière la porte.

 

DANS LE TRIPOT - NUIT

Neal avance vers une table où une partie vient de se terminer et s’y installe en face d’un asiatique d’un certain âge aux longs cheveux blancs.

Neal : Comment ça va ? [Devant le manque de réaction de son interlocuteur, il poursuit.] Il faut ni mouiller, ni nourrir les gremlins après minuit à ce qu’on dit … [Toujours pas de réponse.] C’est pas grave.

Neal sort une liasse de billets et la jette sur la table de jeu. Une femme s’approche de lui et tend un verre à Neal.

La femme : Yung sing ... C’est un toast. On boit comme on gagne.

Neal, en acceptant le verre : Yung sing.

Neal boit le verre d’un trait et la femme s’assoit à la table, près de lui.

Neal : Ca c’est fait. [Fixant son attention sur l’homme en face de lui.] Voyons pour le reste.

Sans dire un mot, l’homme distribue les tuiles. Neal découvre sa main sous le regard attentif de la femme. L’homme dispose ses dominos sur la table.

La femme : huit et sept. Jolie main.

Neal : Je me couche.

Neal dévoile son jeu sur la table.

La femme : Vous auriez gagné.

Neal : Il y a plus important que la victoire.

Un homme de main chuchote quelque chose à l’oreille d’un autre. Puis Lao arrive et s’installe à la place de l’adversaire de Neal.

Lao : Vous avez jeté une belle main. Monsieur… ?

Neal : Vous savez qui je suis. Et vous savez pourquoi je suis ici.

Lao : Pour un homme de votre réputation, M. Halden, vous avez mis beaucoup de temps à trouver la main que vous vouliez.

Neal : Le Pai Gow n’est pas mon jeu.

Lao : A quoi jouez-vous ?

Neal : On pourrait peut-être discuter de ça en privé.

Lao : Nous ne sommes pas pressés par le temps. Une autre partie ?

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Peter qui écoute la conversation, tout en faisant les cent pas dans la pièce : Surtout ne l’agresse pas.

Neal : Je suis toujours partant pour un nouveau défi.

Peter : Ca c’est bien.

Jones reçoit un appel radio.

Jones : Peter, on a un problème. La police de New-York est sur le point d’intervenir dans le cercle de jeu.

Peter, énervé : Mais qui a bien pu les informer ?!

Jones : J’ai aucun détail.

Peter, de plus en plus inquiet : Ils vont faire tuer Neal. Bon, OK, appelle-moi le capitaine Shattuck avant que cette bande de fonctionnaires ne ruine toute l’opération.

 

DANS LE TRIPOT - NUIT

Neal et Lao jouent. Sur l’écran de surveillance, un des hommes de main aperçoit les agents de police qui entrent en force. Il dégaine son arme et la pointe sur Neal.

L’homme de main, hurlant : Descente de flics !

Neal, angoissé, fixant le canon pointé sur lui : Ce n’est pas moi.

Lao : Je ne crois pas aux coïncidences.

Neal : Pourtant vous devriez.

La police entre dans les locaux, provoquant l’agitation générale.

La femme : Lao, il faut y aller.

Lao finit par se lever et part en compagnie de ses hommes de main et de la femme.

Un des hommes de main : Allez, on y va ! On y va ! On y va ! Par les cuisines !

Neal réfléchit à la meilleure manière de réagir alors que la police arrive dans la pièce où il se trouve.

Les policiers : Vos mains sur la table. Tout le monde à terre ! A terre ! Dernière sommation ! Pas un geste !

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Peter : Pas de blague, Neal. Rends-toi bien gentiment. Dis-leur que t’es du FBI.

 

DANS LE TRIPOT - NUIT

Sous le jouc de deux policiers, Neal renverse une table de jeu et s’en sert de protection en la faisant rouler pour s’échapper. Les policiers lui tirent dessus et le poursuivent.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Radio : Coups de feu. Y a des coups de feu. Homme blanc. Un mètre quatre-vingts. Costume gris. Se dirige vers la sortie.

Jones : Il n’a pas l’air de s’être rendu, chef.

Peter se prend la tête entre les mains et souffle son inquiétude.

Peter, soufflant : C’est pas forcément lui.

 

DANS LE TRIPOT - NUIT

Neal traverse les cuisines en courant. Les policiers qui le poursuivent courent dans la direction opposée.

Un policier : Par là !

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Neal, par le biais de sa montre : J’essaie de sauver ma couverture.

Peter : C’est lui. Merde ! D’accord. [Enfilant sa veste] S’il n’est pas avec moi dans trois minutes, vous m’appelez la cavalerie en renfort et demandez à la police de New-York d’aller jouer ailleurs, d’accord ?!

Il se dirige vers la porte et scrute le sol.

Peter, très énervé : Où sont mes putains de chaussures ?

 

DANS LES RUES DE CHINATOWN - NUIT

Neal court dans une ruelle et approche la montre de sa bouche pour s’adresser à Peter.

Neal : J’commence à en avoir marre de courir, Peter. Dis-leur de m’oublier !

Non loin de lui, Peter essaie de progresser dans la foule.

Peter : Où est Neal, Jones ?

Jones, par la radio : Au nord, sur Allen Street.

Neal se détourne pour se cacher de deux policiers qui passent tout près de lui sans le voir.

Un policier : Par là ! Vas-y ! Suis-le !

Alors qu’il a l’intention de reprendre sa fuite, Neal aperçoit, droit devant lui, les hommes de main de Lao. Piégé, il voit la femme du tripot qui intercepte les deux hommes.

La femme : C’est bon. Lao a dit de me laisser faire.

Ils font demi-tour et elle se rapproche de Neal.

Neal : J’vous ai pas remercié pour ce verre.

La femme : Non.

Neal : Rappelez-moi de le faire.

La femme : Lao sait pourquoi vous avez jeté votre main. Il respecte cela. Suivez-moi et vous pourrez finir votre discussion.

Caché derrière un mur, Peter épie la conversation.

Neal : Il ne pointera plus d’armes sur moi ?

La femme, avec un sourire qui se veut rassurant : Tout se passera bien. Faites-moi confiance.

Neal : Alors je vous suis.

Neal jette un œil à Peter avant de suivre la femme.

Jones : Vous avez entendu Peter ?

Peter : Il tente de sauver l’opération.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Peter entre dans la planque. Jones et Lauren sont assis à la table où est installé le matériel de surveillance.

jones : Ils ont l’air d’aller dans un hôtel de Mulberry.

Peter, stressé, essoufflé : Si Caffrey ne quitte pas Chinatown, alors nous non plus ! [Il retire sa veste.] Jones, je veux deux hommes en position à l’avant et à l’arrière du bâtiment. Une fois qu’ils sont placés, je veux savoir ce qui s’est passé tout à l’heure. Commence par retracer les appels à la police. Impossible que ce soit juste une coïncidence.

Lauren : C’est qui cette fille ?

Peter, à Lauren : Tu vas nous trouver ça.

Lauren : Par où je commence ?

Peter : Les caméras de surveillance surveillent le quartier et dîtes à la police de nous sortir des belles photos de ce qu’ils trouvent.

Peter expire bruyamment et compose un numéro pré enregistré sur son téléphone portable.

Elizabeth, à l’autre bout du fil : Une de ces nuits à rallonge ?

Peter : J’ai épousé une femme très perspicace.

Elizabeth : Et moi un homme très prévisible. Si on oublie le dîner de ce soir, on mange un morceau demain midi ?

Peter : Ca me parait bien.

Elizabeth, s’assoit, suspicieuse : Qu’est-ce que Neal a encore fait ?

Peter : Rien du tout ... pour l’instant.

Elizabeth : Tu ne devrais pas t’inquiéter pour lui. Il te respecte, tu sais.

Peter, souriant au propos de sa femme : Je crois que tu idéalises un peu trop nos rapports.

Elizabeth : Je ne crois pas. Bonne chance.

Peter raccroche.

 

DANS UNE CHAMBRE D’HOTEL - NUIT

Neal et la femme entrent dans la suite.

Neal : Joli appart’. Lao nous rejoint quand ?

La femme : Il ne viendra pas.

Neal : Alors, qu’est-ce qu’on fait là ?

La femme : Il m’a dit de passer la nuit avec vous.

Neal : Y a un lit d’appoint ?

La femme : Je ne pensais pas dormir. Et vous ? [Elle se dirige vers une petite pièce annexe.] Je vais vous servir un verre.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Peter : L’effet Caffrey.

Lauren, soufflant son irritation : Hum ! J’ai déjà vu ce film sur le câble.

Jones, intéressé : Pas moi !

 

DANS LA CHAMBRE D’HOTEL - NUIT

La femme : Lao m’a demandé de vous surveiller jusqu’à votre prochaine rencontre.

Neal, sur la défensive : Et on fait quoi d’ici là ?

La femme, tendant le verre à Neal : On se laisse aller. On boit un verre.

Neal : J’ai pas très soif.

La femme : Je ne l’ai ni drogué, ni empoisonné.

Elle prouve ses dires en buvant une gorgée. Puis elle pose le verre sur une table et appliques ses mains sur les épaules de Neal.

La femme : Si vous vous détendiez un peu.

Elle caresse ses bras jusqu’à ses poignets et commence à détacher la montre de Neal.

La femme : Commençons par ici.

Neal, voyant qu’elle a ôté sa montre : Que faîtes-vous ?

Pendant ce temps, dans la planque, Peter écoute toujours la conversation.

La femme : Je vous retire votre montre.

La femme vide le verre dans le lavabo et utilise le récipient pour écraser la montre.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – NUIT

Aussitôt, sur l’écran de surveillance, le point orange qui permettait de localiser Neal s’éteint.

Peter : Qu’est-ce qui se passe ?

Jones : On vient de perdre le transmetteur. On se manifeste ?

Peter hésite.

Peter : Non. On a placé des gars aux différentes sorties. On pourrait suivre Caffrey s’il quittait la chambre.

Lauren : A supposer qu’il ait envie de le faire.

 

DANS LA CHAMBRE D’HOTEL - NUIT

Neal, énervé : J’ai payé cette montre un certain p…

La femme, sortant une arme et le mettant en jouc : C’est une fausse.

Neal, levant les bras en l’air : J’en ai vraiment assez d’avoir des armes pointées sur moi, sans arrêt.

La femme : Nick Halden n’est pas le genre d’homme à porter une fausse montre. Neal Caffrey, lui, par contre …

Neal, souriant : Oh ! Le masque tombe.

La femme : Ca fait un moment qu’on vous surveille.

Neal : Vous pourriez être plus précise ? Non parce que si vous saviez le nombre de gens qui …

La femme : Interpol.

Neal, méfiant : Vous connaissez mon nom mais j’ignore le vôtre.

La femme, en abaissant son arme : Je m’appelle Meilin.

Neal, en baissant les bras : Pourquoi Interpol vient mettre en péril une enquête du FBI ?

Meilin : En réalité, c’est plutôt l’inverse.

Neal : Alors le tuyau, c’était vous.

Meilin : Vous avez tout fait foirer en voulant épater là-haut avec vos p’tits tours d’attrape-nigauds. Je suis bloquée ici maintenant.

Neal, muni de son sourire charmeur : Y a peut-être pire que d’être bloquée avec moi.

Meilin, très sérieuse : Si vous arrêtez Lao, on ne coincera jamais son boss qui est un poisson bien plus consistant.

Neal : Une querelle de clocher, à ce que je vois. Mais pourquoi on est là ?

Meilin : Laissez Lao s’échapper.

Neal : Vous savez, le FBI et moi c’est très compliqué. J’regrette mais j’peux pas les doubler.

Meilin : Torpillez l’enquête. En plus, si vous m’aidez, je m’arrangerai pour vous offrir le plus beau des cadeaux.

Neal, narquois : Quoi, une nouvelle montre ?

Meilin : Kate.

Neal, redevenu très sérieux : Vous avez quoi sur elle ?

Meilin : Je sais où elle est.

Neal : Je le sais aussi. Ce qui m’intéresse, c’est le ravisseur.

Meilin : J’ai des informations là-dessus.

Neal, souriant malicieusement : J’crois qu’j’vais le boire ce verre.

 

DANS L’APPARTEMENT DE M. TUAN – LE LENDEMAIN MATIN

Peter se réveille.

Peter : Oh ! C’est pas vrai. [A Lauren, en soufflant.] J’vous avais dit de me réveiller si je fermais l’œil.

Lauren : Soyez pas soupe-au-lait. Fallait qu’vous dormiez.

Peter : Rien de neuf ?

Lauren : Rien de neuf.

Peter passe ses deux mains sur son visage.

Peter : J’ai dormi combien de temps ?

Lauren : A peu près, une demi-heure.

Peter : Bien. J’prends le relais. Allez faire une pause.

Lauren, en se levant de sa chaise : D’accord.

Avant qu’elle s’éloigne complètement, Peter observe ses pieds.

Peter : Où est passée ma chaussette ?

Lauren : J’ai pas quitté l’écran des yeux. J’peux rien pour vous.

Lauren quitte l’appartement. Peter se lève du fauteuil dans lequel il s’était endormi et voit Baï apparaître dans l’encadrement de la porte.

Peter, fronçant les sourcils, avec une voix sévère : C’est toi qui as volé ma chaussette ?

La petite fille l’observe sans répondre.

Peter : J’ai en face de moi une petite voleuse, hein ? … Ouais.

Peter va s’asseoir sur une chaise et Baï fait de même. Il se penche vers elle avec un air sérieux et commence la conversation.

Peter : Tu comprends rien à ce que je te dis ? Non. Tu finiras comme Neal si tu continues. Et ce n’est pas ce que tu veux, crois moi. [La porte d’entrée s’ouvre.]Il est tout sauf fiable. Il n’écoute jamais les autres …

Neal entre dans l’appartement et s’appuie dans l’encadrement de la porte, en face de Baï et derrière Peter.

Peter, sur le ton de la confidence : Il … Il a l’art de se fourrer toujours dans le pétrin. J’suis pas inquiet. Non. Pas le moins du monde. Simplement, je me sens responsable. Et s’il lui arrivait une bricole, j’aurais un tas de paperasse à me farcir et la paperasse c’est des ennuis. Neal, c’est des ennuis. [En souriant] Oh, ça n’empêche que son tour de cartes était sympa, hein ?

Baï salue Neal de la main et Peter se retourne, surpris.

Neal : J’aime me sentir apprécié.

Peter, essayant de reprendre contenance : Je savais qu’t’étais là.

Neal : Ah oui ?

Peter : Oui !

Neal, en désignant Baï : Tu sais aussi qu’elle parle notre langue ?

Peter se tourne vers la petite fille.

Baï : Vous êtes bizarre.

Elle se lève et part en riant.

Peter, encore sous le coup de la surprise : Et ma chaussette s’appelle revient ! [S’adressant à Neal.] Tu as une mauvaise influence.

Neal contourne Peter et vient s’asseoir sur la chaise où était installée Baï auparavant.

Peter : Qu’est-ce que tu fais là ?

Neal : Un de tes mercenaires, posté devant l’hôtel, m’a ramené.

Peter : Je leur avais demandé de m’appeler s’ils te voyaient.

Neal : Et je les en ai empêchés. T’es ronchon quand t’as pas eu tes huit heures de sommeil.

Peter : Oh ! … Si tu me parlais de ta montre.

Neal : Ah ! Oui ! Pendant la course poursuite, j’ai dû la cogner.

Peter : Mm, Mm !

Neal : Ca a coupé quand ?

Neal enlève sa montre et la tend à Peter qui l’examine.

Peter : Une fois entré dans la chambre.

Neal : Ah ! C’est dommage. Vous avez manqué tout le croustillant.

Jones entre dans l’appartement. Il boit un café à emporter et pose les autres gobelets sur une table derrière Peter.

Peter, s’adressant à Neal : Un autre rendez-vous est prévu pour bientôt ?

Neal : La date et l’heure restent à déterminer. Allez.

Neal se lève, tapote l’épaule de Peter et s’éloigne.

Peter, suspicieux : Parfait. [Elevant la voix.] Jones, l’honneur te revient.

Jones siffle et montre le traceur à Neal.

Lauren qui vient d’arriver : Eh ! Euh, l’appel anonyme remonte jusqu’à un téléphone appartenant à une dénommée Meilin Wan.

Peter se retourne vers Neal, soupçonneux.

Jones : La fille à qui Caffrey a tenu la jambe toute la nuit.

Jones confie une photo de surveillance à Lauren sur laquelle Meilin apparaît en train de téléphoner.

Neal, grimaçant : Vous êtes bien sûrs de votre coup ?

Lauren : Ouais. Ca vient d’une caméra de surveillance sur Ben et c’est au moment où l’appel a été passé. Un transporteur nous a donné le bar à hôtesse où mademoiselle travaille.

Peter : Allons vérifier ça. [Il se lève de sa chaise.] Pourquoi Mademoiselle Meilin a provoqué l’intervention de la police dans ce tripot si sa volonté était que cette transaction se fasse ? [Il fixe Neal. Jones et Lauren font de même.] Y a pas de réponse qui te vient là ?

Neal, en haussant les épaules innocemment : On y va ?

 

 DANS UNE RUE, DEVANT LE BAR A HOTESSES - JOUR

Peter, Neal et Lauren arrivent au coin de la rue et aperçoivent un groupe de femmes sur le trottoir.

Peter : Tiens ! Les employées ont l’air d’être en pause. [S’adressant à Neal.] Une idée sur la manière de les aborder ? Non ? J’attends que tu me dises qu’on devrait leur offrir un verre.

Neal : Moi je ne peux pas y aller sans griller ma couverture.

Peter : Allez, je vais te montrer comment on fait.

Peter s’éloigne de Lauren et Neal et s’approche du groupe de femmes qui fument et discutent sur le trottoir.

Peter : Salut. [Brandissant sa carte.] Agent Burke, FBI. J’aurais souhaité vous … vous poser quelques questions sur une de vos collègues. Elle s’appelle Meilin Wan.

Les femmes se mettent à parler en même temps et en chinois.

Peter, tentant vainement de les calmer : Une seule …Une seule à la fois, j’vous prie. D’accord. Est-ce que quelqu’un … quelqu’un sait où elle est en ce moment ? Ah, c’est vrai. Vous savez où elle est ?

Un peu plus loin, Lauren et Neal l’observent.

Neal, dubitatif : C’est le même type qui m’a coincé, ça ?

Lauren : Oui, et à deux reprises.

Les femmes continuent leur papotage incompréhensible.

Peter : Aucune d’entre vous ne parle notre langue. Aucune d’entre vous ?  Ok. Bon, ben, très bien. Très bien, allez, merci. [En s’éloignant d’elles.] Merci infiniment.

Satisfait, Peter rejoint Neal et Lauren.

Neal : Donc, c’est comme ça qu’on fait ?

Peter, en brandissant un magnétophone : Oui, c’est comme ça qu’on fait. Surprenant ce que les gens peuvent dire quand ils pensent qu’on ne les comprend pas. [A Lauren.] Convoquez un traducteur chinois au bureau. Et voyons ce qu’elles se sont permises de dire au ronchon soupe-au-lait du FBI.

Lauren et Neal se lancent un regard entendu et suivent Peter.

 

SALLE DE CONFERENCE – BUREAUX DU FBI - JOUR

Peter entre dans la salle. Lauren y est installée seule devant un ordinateur portable.

Peter : Et ce traducteur ?

Lauren : Il ne sera pas là avant une bonne heure.

Peter, râlant : Oh ! C’est pas vrai ! |Tentant de se calmer et s’installant à côté de Lauren.] Lance toujours ! Peut-être qu’un nom ressortira de leurs jérémiades.

Lauren lance l’enregistrement et ils essaient en vain de percevoir une information intéressante.

Lauren : Quelque chose ?

Peter : Non, pas vraiment. On aurait besoin des sous-titres.

Une petite fille se met à rire. Peter et Lauren s’aperçoivent que Baï est présente.

Baï : Une dame s’est moquée de vous.

Peter : Hein ?

Jones arrive et s’adresse à Baï.

Jones : Ah, te voilà ! [S’adressant à Peter.] Désolé pour le dérangement. Victor faisait sa déposition et elle a entendu votre voix. |Entraînant Baï avec lui.] Allez, on y va.

Peter : Attends !

Jones et Baï se stoppent net.

Peter : J’ai une idée.

 

SALLE DE CONFERENCE – BUREAUX DU FBI - JOUR

Baï est installée devant l’ordinateur. Elle a un casque sur les oreilles et prend des notes. Peter et Lauren sont assis à côté d’elle.

Baï : Ces dames sont méchantes … Elles vous trouvent stupide.

Peter, devant le regard amusé de Lauren : Non, le marque pas ça.

 

BUREAU DE PETER - JOUR

Peter est debout dans son bureau. Il étudie un dossier. En face de lui, Neal est assis et Jones est debout derrière une pile de cartons où sont classés de nombreux dossiers.

Peter : Il apparaît que la belle Meilin travaillerait de nuit dans un endroit appelé … « La lanterne rouge ». Pourquoi ça me semble familier ?

Jones : Ca peut être un club ou un restau.

Neal : Où un super héros brûlé au troisième degré. Oh ! Laisse tomber ! La piste Meilin ne nous mènera ni à Lao, ni à Costa.

Jones sort un dossier de la pile de cartons.

Jones : J’ai la main heureuse. [En lisant le dossier.] « Lanterne rouge exportation ». On dirait que Costa la suspectait d’être une société écran de Lao. C’est ce qu’il essayait de vérifier avant de disparaître.

Jones tend le dossier à Peter qui l’étudie à son tour.

Peter : Alors comme ça il avait aussi un mi-temps dans un entrepôt. Quel CV plein de surprises. [Lançant un regard insistant à Neal.] J’devrais toujours laisser tomber ?

Neal répond par une mimique en haussant les épaules. Lauren frappe à la porte du bureau. Elle fait un signe à Peter lui indiquant qu’elle aimerait lui parler en privé, à l’extérieur du bureau. Peter acquiesce d’un signe de tête.

Peter, redonnant le dossier à Jones : Jones, trouve cette adresse pour moi, s’te plait.

Peter sort du bureau. Lauren et lui s’en éloignent suffisamment pour ne pas être entendus.

Lauren : Les résultats biométriques de Meilin nous sont parvenus.

Peter : Un nouvel élément ?

Lauren : Non, rien. Parce qu’ils sont classés : confidentiel.

Peter : Confidentiel ?

Lauren, confirmant d’un signe de tête : Mm, Mm !

Peter : Donc, Meilin est soit une infiltrée, soit elle travaille pour une autre agence. Essaie de voir dans la base de données commune.

Lauren, tendant un dossier à Peter : C’est ce que j’ai fait.

 

AVENUE DE NEW-YORK - JOUR

Peter et Elizabeth marchent et discutent tout en mangeant des sandwiches.

Peter : Elle est d’Interpol.

Elizabeth : Oh ! Et tu crois que Neal le sait.

Peter : Il a passé six heures tout seul avec elle dans une chambre alors il le sait.

Elizabeth : Et s’il protégeait sa couverture ? [Devant le regard insistant et convaincu de son mari.]D’accord. D’accord, il le sait.

Peter : Il me manipule.

Elizabeth : Eh ben, en tous cas, y a qu’une seule raison qui pourrait le pousser à te dissimuler des choses.

Peter : T’as dit « une seule » ?

Elizabeth s’arrête de marcher et le fixe intensément.

Peter : Kate !

Elle confirme d’un signe de tête.

Elizabeth : Tu vas faire quoi ?

 

DEVANT LA PORTE DE L’ENTREPOT - JOUR

Neal et Peter arrivent devant la porte de l’entrepôt. Peter essaie de l’ouvrir sans succès. Il se tourne vers Neal.

Peter, désignant la porte du doigt : Force-la pour moi.

Neal, les mains dans les poches : Pas besoin d’un mandat ?

Peter : Oh ! Mais qu’est-ce qui t’arrive ? Reprends-toi ! Si t’étais un citoyen respectueux des lois, ça se saurait. [En tapotant la poche droite de sa veste.] L’agent Costa en avait déjà demandé un.

Neal : J’ai pas mes outils.

Peter, sortant un kit de sa poche de pantalon : Pas grave. J’ai les miens.

Peter tend la trousse à Neal qui s’en empare, incertain. Neal ouvre la trousse, choisit un outil et l’utilise pour ouvrir la porte.

 

A L’INTERIEUR DE L’ENTREPOT - JOUR

Neal et Peter progresse dans l’entrepôt. De nombreux objets variés sont stockés sur d’immenses rangées d’étagères.

Neal : J’ai cru voir l’Arche d’Alliance par là-bas.

Peter : Si mon visage se liquéfie, préviens-moi.

Neal : Mm !

Ils observent attentivement les alentours jusqu’à ce que Peter découvre une trace sur le sol.

Peter : Neal !

Neal s’accroupit aux côtés de Peter.

Neal : Des traces de lutte.

Peter : Le sol est marqué. Comme si on avait traîné quelqu’un jusque là-bas.

Peter accompagne ses paroles d’un geste de la main qui les mène jusqu’à un congélateur posé contre le mur du fond de l’entrepôt. En s’approchant, Peter découvre une autre trace.

Peter : Du sang.

Peter souffle et ouvre le couvercle du congélateur, découvrant le corps d’un homme. Neal détourne le regard de cette vision macabre.

Peter : C’est l’agent Costa.

Peter referme le congélateur et saisit son téléphone. Neal et lui se retournent en entendant que la porte de l’entrepôt vient d’être ouverte. Cachés derrière une étagère, ils observent qui vient d’arriver.

Neal, chuchotant : Des hommes de Lao. J’n’ai pas vu de système d’alarme.

Peter : Ils viennent pas pour nous.

Neal : Pour qui ?

Peter : Pour Costa.

Peter essaie d’appeler des renforts.

Peter, énervé, secouant son téléphone : Ah ! S’il te plait ! Y a pas de réseau.

Peter sort son arme et Neal, effaré, pose sa main dessus.

Neal : Eh ! Non ! Non ! Non ! Non ! Non ! Non ! Qu’est-ce qu’…

Peter, agacé : Parce que t’as une meilleure idée ?!

Neal fixe Peter.

Les hommes de Lao approchent du congélateur, l’ouvrent, transfèrent le corps dans un chariot et emportent le tout. Installés au sommet d’une étagère, Neal et Peter les observent puis, dès que le danger est écarté, ils redescendent.

Peter, très en colère : Je leur ai permis de s’enfuir, comme ça !

Neal : Tu préfèrerais être mort.

Peter, hors de lui : As-tu saisi que c’était pas un jeu ?! Je crois qu’il est temps pour toi et moi de jouer cartes sur table !

Neal : Vas-y, j’t’écoute.

Peter : La jolie fille d’Interpol !

Neal, bien ennuyé, ne répond rien.

 

MAISON DES BURKE - JOUR

Neal et Elizabeth sont assis sur le canapé. Satchmo est couché aux pieds de Neal. Peter fait les cent pas dans la pièce, manipulant son alliance, visiblement furieux. Neal est très mal à l’aise.

Neal, à Elisabeth, chuchotant : Je n’ai jamais menti à Peter.

Elisabeth : Oui, certes. Mais tu as caché des choses.

Neal : Essaie de comprendre. Je dois retrouver Kate. Elle est en danger.

Elisabeth, après avoir jeté un œil à Peter : Ecoute. Mon mari aimerait vraiment te faire confiance. Malheureusement, tu lui donnes trop de raisons de ne pas le faire.

Neal, suppliant : Elizabeth !

Elisabeth, ennuyée : J’peux pas t’aider sur c’coup-là.

Elle se lève.

Neal : Non ! Pars pas, Elizabeth ! Me laisse pas !

Malgré les supplications de Neal, Elizabeth s’éloigne en compagnie de Satchmo. Neal est bien ennuyé. Il regarde Peter qui respire bruyamment et qui s’est appuyé sur une étagère en face de lui.

Neal, inquiet : Et maintenant ?

Peter : Si je l’pouvais, je te retirerais de l’affaire.

Neal : Je … Je … Je ne parlais pas de l’affaire.

Peter : Qu’est-ce qu’Interpol t’a promis ? Est-ce que Meilin t’a promis Kate ?

Neal, hésitant : Qu’est-ce que je pouvais faire d’autre ? Elle m’a dit pouvoir la retrouver.

Peter : Et en échange de quoi ?

Neal : Lao devait s’en sortir.

Peter : Tu sais pourquoi ?

Neal : Ils veulent son boss.

Peter : Lao est son propre boss. [Il expire.]Tu sais quelle problématique ça soulève ?! Celle de la juridiction. S’ils arrêtent Lao sur le sol asiatique, le gouvernement chinois leur versera une prime spéciale !

Neal : Une prime spéciale ?

Peter : Oui. Un demi-million de dollars. Voilà le prix d’un agent mort du FBI !

Peter tend un dossier à Neal qui le consulte. Puis Neal lève les yeux du dossier pour regarder Peter.

Peter : Tu penses vraiment que tu peux te fier à ce qu’elle t’a dit ?

Neal baisse la tête.

Peter : Ecoute-moi ! Soit on arrête Lao maintenant, soit on oublie notre partenariat.

Neal redresse la tête, les yeux pleins d’espoir.

Neal : On est partenaires ?

Peter, très sérieux : A toi d’me l’dire.

Neal replonge dans le dossier tout en réfléchissant.

 

MAISON DE JUNE - APPARTEMENT DE NEAL - SOIR

Neal entre chez lui. Il aperçoit June conversant avec Meilin sur la terrasse.

Meilin, s’adressant à June : C’est vraiment superbe.

June aperçoit Neal. Elle entre dans la pièce, entrainant Meilin par la main.

June : Oh ! Coucou, Neal, chéri. J’étais en train de mener une charmante conversation avec ton amie. [S’adressant à Meilin et lui serrant la main.] J’ai été absolument ravie de vous rencontrer.

Meilin, tout sourire : Egalement, June. Avec un accueil comme celui-ci, ne soyez pas étonnée si je reviens très vite.

June s’éloigne d’elle et partage un regard éloquent avec Neal.

June, sur le ton de la confidence, à Neal : A ta place, je la garderais à l’œil.

Elle sort. Meilin se rapproche de Neal.

Neal, sérieux : Qu’est-ce qu’est arrivé à Costa ?

Meilin : On passe sur les banalités ?

Neal : J’ai vu un agent du FBI mort aujourd’hui. Pas de place pour les banalités.

Meilin : Vous l’avez trouvé grâce à moi, Neal.

Neal, caustique : Vous auriez sciemment laissé trainer des indices un peu partout ?!

Meilin : Il aura droit à un enterrement en bonne et due forme.

Neal : Ce ne sera pas le cas. Il a été démasqué ?

Meilin : Lao le suspectait de rouler pour la concurrence. Pas pour le gouvernement. [Devant la réaction sceptique de Neal.] Vous ne me croyez pas ?!

Neal : J’ai de bonnes raisons de ne pas le faire. Vous m’avez menti au sujet de Lao.

Meilin : Et … ?

Neal : Et vous laissez en liberté un assassin à des fins politiques et financières. Si cela ne vous fait rien, moi je préfère revoir notre arrangement.

Meilin, excédée : Pardon de faire mon travail. Or, pour le moment, il consiste à m’assurer que le FBI n’ira pas surveiller les comptes de Lao durant notre rencontre de demain. Je me fiche de ce qui peut se passer ensuite.

Elle se dirige vers la sortie et s’arrête juste devant la porte.

Meilin : Oh ! Et, Neal … L’homme qui retient Kate, je sais qui c’est.

Sur ces mots, elle sort.

 

DANS LE VAN DU FBI - JOUR

Jones et Lauren sont assis devant les écrans de contrôle. Peter et Neal sont debout. Ils préparent l’opération à venir.

Peter, à Neal : Le traceur, on te l’enlève. [Lui montrant une nouvelle montre dorée.] Si tu peux ne pas la casser celle-ci. [Lui expliquant le fonctionnement.] Quand ils chercheront un mouchard, appuie ici pour désactiver le transmetteur. Tu rappuies et ça le réactive. Et t’as intérêt à bien le réactiver.

Peter donne la montre à Neal qui l’installe autour de son poignet.

Neal : Je l’ferai, Peter.

 

Peter : Quand Lao aura notre Iban, on sera capable de suivre l’itinéraire de l’argent sale. Avec ça, plus les enregistrements de la montre, on pourra mettre cette ordure directement en prison.

Neal : Autre chose ?

Peter : Oui ... J’te souhaite bonne chance.

Neal sourit et sort du van.

 

DANS UN IMMEUBLE - JOUR

Meilin et Neal entrent dans un ascenseur.

Meilin : Vous avez le numéro de compte ?

Neal tapote son crâne de son index pour indiquer qu’il a bien mémorisé le numéro.

Meilin : Prêt pour l’épreuve ?

Neal appuie sur le bouton de sa montre afin de désactiver le transmetteur.

Neal : Je suis prêt.

Meilin appuie sur le bouton de l’étage désiré. Les portes de l’ascenseur se ferment.

 

DANS LE VAN DU FBI - JOUR

Jones étudie les écrans de contrôle. Peter est debout, à ses côtés.

Jones : Il a coupé le signal.

Peter : C’qui est important, c’est qu’il le réactive à temps.

Peter passe de l’autre côté du van et rejoint Lauren.

Peter, à Lauren : Surveille bien le copte bancaire.

 

DANS L’ASCENSEUR- JOUR

Meilin : Je vais vous donner un autre numéro de compte. Un que le FBI ne contrôle pas. Un trois un deux sept huit huit sept un. C’est retenu ?

Neal confirme d’un petit geste.

Meilin : Répétez-le-moi.

Neal : J’ai retenu.

Meilin, souriant : Ca va aller. C’est bientôt fini.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE LAO - JOUR

Assis à une table, Lao joue au Pai Gow avec une autre personne. Deux hommes de main fouillent Neal dès son arrivée. En voyant ses visiteurs, Lao se lève et avance vers eux. Il s’adresse à Neal.

Lao : Je tiens à m’excuser pour le cirque de l’autre nuit. Comprenez qu’on n’est jamais trop prudent.

Neal : Je comprends. Pas d’inquiétude. Je crois que nous sommes au tout début d’une collaboration très enrichissante pour nous deux.

Lao : C’est mon souhait. Meilin m’a dit le plus grand bien de vous, M. Halden.

Le groupe se rapproche de la table. Un homme y installe un ordinateur portable.

Lao, à Neal : Le numéro de compte, s’il vous plait.

Neal lance à regard à Meilin.

Neal, tout en ramassant discrètement quelques dominos sur la table : Un trois un deux sept huit huit sept un.

 

DANS LE VAN DU FBI - JOUR

Peter : Du mouvement sur le compte ?

Lauren : Rien du tout.

Peter, s’impatientant et regardant sa montre : S’il te plait, Neal.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE LAO - JOUR

L’homme vérifie le numéro de compte fournit par Neal sur l’ordinateur portable. Il indique d’un signe de tête à Lao que tout est en règle.

Lao : Trois ou quatre clics et on est partenaires. Nous vous recontacterons avec l’argent dans deux semaines. Moins les dix pourcents d’honoraires, comme convenu.

Neal : Ca va s’en dire.

Neal s’éloigne en compagnie de Meilin.

Neal, chuchotant : J’ai fait ce que vous vouliez alors dites-moi qui retient Kate.

Meilin, lui confiant une clé USB : Tout est là-dedans.

Neal, bien plus fort : Lao ! Cette partie, on ne l’a pas finie. L’enjeu en vaudra la peine : Gagnez et c’est dix pourcents en plus.

Lao : C’est appétissant. Venez, je suis votre homme.

Neal s’avance vers la table mais Meilin le retient par le bras.

Meilin, chuchotant : Qu’est-ce que vous allez faire.

Neal : J’ai déjà transféré l’argent de votre compte. Peu importe c’qui se passe après, non.

Il lui lance un sourire malicieux et la quitte pour aller s’asseoir à la table de jeu.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE LAO - JOUR

Les deux hommes sont installés et ont commencé la partie.

Lao : Je vais vous prendre tout votre argent si je gagne cette dernière main. Vous êtes de vouloir encore jouer ?

Neal réfléchit, puis commence à détacher sa montre. Meilin les observe.

Neal : Pour que ça reste intéressant … [Arborant sa montre et désignant d’un regard celle de Lao.] Ma montre contre la vôtre.

Lao sourit.

Neal : Perplexe ? Pourtant, que serait la vie sans risque ?

Lao : Allons-y.

Neal appuie sur le bouton de la montre.

 

DANS LE VAN DU FBI - JOUR

Jones : Il l’a réactivé.

Peter et Lauren se retournent et écoutent.

Peter : C’est quoi ça ?

Jones, incertain : Au son, on dirait des dominos.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE LAO - JOUR

Les deux hommes sont concentrés sur la partie.

Lao : Vous … avez l’air inquiet.

Neal, sûr de lui : Vraiment ?

Neal attrape le verre à côté de lui et le lève.

Neal : Yung sing.

Lao l’imite.

Lao : Yung sing.

Ils trinquent. Puis Lao dévoile sa main. Neal se décompose. Il étale ses dominos sur la table, vaincu.

Lao : Parfois, les tuiles ne sortent pas comme on le souhaiterait.

Neal : Et d’autres fois, si.

 

DANS LE VAN DU FBI – JOUR

Peter et Jones écoutent la conversation.

Neal, par le biais du micro : Au moins, j’aurais perdu ma montre face à un adversaire de taille.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE LAO - JOUR

Meilin saisit la montre de Neal qui la fixe intensément.

Meilin : Il semble que la chance ne soit pas avec vous aujourd’hui.

Elle installe la montre sur le poignet de Lao. Neal sourit discrètement.

 

DANS LE VAN DU FBI - JOUR

Lao, par le biais du micro : Chose étrange : même si je gagne cent fois plus d’argent dans les affaires, une victoire aux dominos est cent fois plus réjouissante.

Interlocuteur de Lao : L’américain n’avait aucun talent.

Lao : C’est rarement le cas.

Les deux hommes rient.

Interlocuteur de Lao : Les colis en attente ont été livrés.

Peter est visiblement satisfait de ce qu’il entend.

Lao : Et pour le corps ?

Interlocuteur de Lao : On s’en est débarrassé, monsieur.

Lao : Bien. Une sale affaire. Ce sera un soulagement de rentrer.

Neal entre dans le van.

Neal, radieux : Intéressant c’qui s’passe à la radio ?

Peter, souriant : On le tient.

 

RESTAURANT MEISHI LIN - JOUR

Peter et Neal sont assis face à face à une table de restaurant. M. Tuan s’est installé à leurs côtés pour discuter de l’affaire.

Peter : On ne le reverra plus pendant un moment. Avec ce qu’il a dit sur les enregistrements c’est comme s’il avait avoué devant un jury d’accusation.

M. Tuan : Je veux vous remercier. Et sachez que vous serez toujours les bienvenus ici. Le quartier sera bien plus calme sans lui.

Neal : Je n’ai jamais mangé de meilleurs raviolis.

M. Tuan : J’vous en rapporte.

Il se lève et quitte la table, laissant Neal et Peter poursuivre leur repas.

Peter : Alors ? Y avait quoi sur cette mémoire flash ? Tu vas enfin m’l’avouer ?

Neal : T’avais raison : elle était vide.

Baï arrive à leur table et se poste devant Peter.

Peter : Oh ! Non !

Baï, avec un grand sourire : Ferme les yeux !

Peter, méfiant : Pour quoi faire ?

Neal, dépité : Fais-le. C’est tout c’qu’elle te demande.

Peter sourit à la petite fille et s’exécute. Baï expose une chaussette bleu clair devant le nez de Peter.

Baï : Ouvre-les !

Peter, en ouvrant les yeux et en apercevant sa chaussette : Oh ! David Copperfield, sors de ce corps !

Peter récupère sa chaussette.

Peter, joignant ses deux mains, à l’attention de Baï : Xie-Xie ni.

Neal sourit.

 

BUREAUX DU FBI - JOUR

Neal et Peter sortent de l’ascenseur au vingt-et-unième étage.

Neal : Et maintenant, partenaire ?

Peter, amusé : Ne m’appelle pas comme ça.

Ravi, Neal observe Peter qui se dirige vers son bureau lorsque son téléphone se met à sonner. Il décroche.

Neal : Oui.

Meilin : Bonjour, Neal.

Neal : Vous venez me présenter vos excuses pour la clé.

Meilin : C’était une précaution nécessaire. Je devais être prudente avec des données aussi sensibles.

Neal : Vous savez où est Kate ?

Meilin : Je n’ai pas de nom mais voilà c’que j’sais : Il est du FBI.

Neal : Comment vous savez ?

Elle ne répond pas.

Neal, s’énervant : Comment vous le savez ?

Meilin raccroche. Encore sous le choc de cette révélation, Neal observe tour à tour, Hugues, Peter, Lauren et Jones. Il s’assoit derrière son bureau et réfléchit.

 

Episode 6 : « All in »

00:00:13,820 --> 00:00:16,540

Please tell me this isn't gonna be another mortgage-fraud case.

00:00:16,600 --> 00:00:18,250

What's wrong with mortgage-fraud cases?

00:00:18,280 --> 00:00:19,600

They're boring.

00:00:19,650 --> 00:00:21,370

You stare at paperwork all day.

00:00:21,410 --> 00:00:23,130

You could stare at prison bars all day.

00:00:23,190 --> 00:00:26,160

- Oh,you still playing that card?

- Makes me smile.

00:00:27,700 --> 00:00:29,210

- ***

- Get out of the way.

00:00:29,320 --> 00:00:32,610

- Why all the craziness?

- I don't know.This can't be good.

00:00:33,040 --> 00:00:35,210

Peter,uh,hughes wants to see you right away.

00:00:35,310 --> 00:00:36,840

All right.

00:00:38,410 --> 00:00:41,200

So,is this what it looked like when i escaped?

00:00:41,270 --> 00:00:43,800

I don't know.I was working important cases.

00:00:44,980 --> 00:00:46,060

What's going on?

00:00:46,130 --> 00:00:48,130

The bureau's missing an agent.

00:00:48,190 --> 00:00:49,350

That isn't good.

00:00:49,440 --> 00:00:53,690

Yeah,he's an undercover from the d.C.

Office.We lost contact with him 12 hours ago.

00:00:53,730 --> 00:00:55,120

What do you think happened?

00:00:55,200 --> 00:00:57,900

I don't know.Could be in trouble,could be laying low.We're not sure.

00:00:57,980 --> 00:01:00,900

Listen.Listen to me.We need somebody who understands money.

00:01:10,540 --> 00:01:13,410

Excuse me.I have an important case to deal with.

00:01:17,950 --> 00:01:19,890

This is agent mark costa.

00:01:19,930 --> 00:01:24,970

He was posing as a drug trafficker looking to clean some dirty cash through this guy --

00:01:25,020 --> 00:01:28,260

lao shen,money launderer out of china.

00:01:28,350 --> 00:01:31,230

Costa was working him until last night.

00:01:31,330 --> 00:01:37,230

According to his last contact,lao was making a pit stop in new york for 72 hours and after that,

00:01:37,300 --> 00:01:40,580

he boards a flight to the homeland and we lose him.

00:01:40,670 --> 00:01:42,430

So,why are you telling me this?

00:01:42,490 --> 00:01:45,190

- Nicholas halden.

- Who?

00:01:45,280 --> 00:01:46,320

Cut the crap,neal.

00:01:46,370 --> 00:01:47,840

We know he's one of your aliases.

00:01:47,890 --> 00:01:52,210

You created him to launder cash th rough that canary island scam you ran in '04.

00:01:52,320 --> 00:01:57,040

multimillionaire with a penchant for gambling -- ringing any bells?

00:01:57,190 --> 00:01:59,410

I may have heard of him.

00:02:00,610 --> 00:02:03,090

Are you willing to offer him full immunity?

00:02:05,400 --> 00:02:07,450

Done.I don't give a damn what you did five years ago.

00:02:07,500 --> 00:02:09,540

I want to find my agent.

00:02:09,610 --> 00:02:12,450

Then what can nick do to help?

00:02:12,950 --> 00:02:16,110

We want you to make contact with lao using this identity.

00:02:16,170 --> 00:02:18,000

What do you know about pai gow?

00:02:18,040 --> 00:02:20,550

I know it sounds delicious.

00:02:20,590 --> 00:02:24,860

It's a chinese version of poker played with dominoes.

00:02:24,980 --> 00:02:26,280

Not really my game.

00:02:26,320 --> 00:02:27,980

Make it your game.

00:02:28,030 --> 00:02:32,190

Lao likes to contact new clients using certain hands or bets.

00:02:32,230 --> 00:02:35,940

He'll be playing an underground table in chinatown tomorrow night.

00:02:36,030 --> 00:02:38,920

I'm not gonna lie to you -- this is a dangerous one,caffrey.

00:02:42,560 --> 00:02:45,100

High stakes.

00:02:45,170 --> 00:02:47,320

I'm in.

00:03:02,300 --> 00:03:05,080

I asked you to teach me the game.This movie is terrible.

00:03:05,310 --> 00:03:07,130

Wait.

00:03:09,280 --> 00:03:11,870

Let's take this to the next level.

00:03:15,310 --> 00:03:19,590

You took it to the next level when you killed my family.

00:03:19,720 --> 00:03:21,680

Your wager,then.

00:03:26,520 --> 00:03:28,880

100 grand?

00:03:29,230 --> 00:03:30,800

How did he know about nick halden?

00:03:32,330 --> 00:03:36,450

- Can't believe they knew about him.- Let's be honest -- nick was not your best work.

00:03:36,510 --> 00:03:38,690

He's no steve tabernackle.

00:03:38,750 --> 00:03:40,190

Steve was a good man.

00:03:40,270 --> 00:03:41,520

Steve is a good man.

00:03:41,580 --> 00:03:45,250

Besides,you should be more concerned with what the guy with the ring wants.

00:03:45,450 --> 00:03:47,420

I don't know.

00:03:47,490 --> 00:03:50,160

I've stolen a lot of stuff in my lifetime.

00:03:50,360 --> 00:03:52,710

Maybe poe's "tamerlane" book?

00:03:52,780 --> 00:03:55,400

No,no. Sold that a while back.

00:03:55,670 --> 00:03:57,170

The tamayo painting.

00:03:57,200 --> 00:03:58,630

Not worth all this.

00:03:58,670 --> 00:04:00,330

Washington's love letters.

00:04:00,360 --> 00:04:03,160

Seriously,i don't even know why you stole that in the first place.

00:04:03,220 --> 00:04:05,300

Martha

-- oh,oh!

00:04:05,470 --> 00:04:06,920

It's my favorite part.

00:04:06,950 --> 00:04:09,960

Too rich for your blood,lee-kang?

00:04:13,460 --> 00:04:18,310

I believe it is your blood that will make me rich... Farmer boy.

00:04:27,430 --> 00:04:29,080

Okay,what are they doing right now?

00:04:29,180 --> 00:04:31,990

Oh,they're drawing from the wood pile.

00:04:32,070 --> 00:04:34,180

With these tiles,they make two hands.

00:04:34,290 --> 00:04:37,310

Uh -- oh,wait! Wait!

00:04:43,330 --> 00:04:45,800

He just played the death tile.

00:04:45,860 --> 00:04:47,720

Death tile?

00:04:47,790 --> 00:04:50,340

W-well,the movie takes a few liberties.

00:04:50,420 --> 00:04:51,580

Then why are we watching it?

00:04:51,640 --> 00:04:54,090

It's a cult classic!

00:04:56,190 --> 00:04:58,720

Okay,fine.What do you have to do?

00:04:58,800 --> 00:05:00,290

Fold above the bank.

00:05:00,370 --> 00:05:04,250

If i get a better hand than the dealer and then throw it away,lao knows i'm a prospect.

00:05:04,860 --> 00:05:06,330

Okay.

00:05:06,680 --> 00:05:11,700

Well... I-ideally,you want something like this.

00:05:11,770 --> 00:05:13,820

This is some of the best tiles you can get.

00:05:13,880 --> 00:05:15,850

You trash a hand like this,and you're in.

00:05:15,890 --> 00:05:18,100

It's like folding pocket aces.

00:05:18,160 --> 00:05:20,700

All right.Then let's practice.

00:05:20,770 --> 00:05:22,130

All you have to do is lose.

00:05:22,180 --> 00:05:23,600

You want to practice losing?

00:05:23,630 --> 00:05:25,850

No,i have to win first,then lose.

00:05:25,930 --> 00:05:29,310

I thought perhaps you gentlemen might like something to eat.

00:05:29,400 --> 00:05:30,910

- Oh,thank you,june.

- Thanks,june.

00:05:30,970 --> 00:05:32,060

Whatcha watching?

00:05:32,120 --> 00:05:34,100

"tiles of fire." ohhh!

00:05:34,150 --> 00:05:35,140

Part 1?

00:05:35,160 --> 00:05:36,880

Part 2's up next.

00:05:37,280 --> 00:05:39,150

Don't start without me.

00:05:42,320 --> 00:05:45,240

- There's a sequel?

- Five.

00:05:48,110 --> 00:05:52,880

Good news -- we've put word out Nicholas halden's in town and looking to do business.

00:05:53,090 --> 00:05:55,010

Lao's people took the bait.

00:05:55,140 --> 00:05:59,070

We're sending you in as an investor to his money-laundering scheme.

00:05:59,160 --> 00:06:03,180

Lao's game takes place just off of mott street,which means we'll be setting up around the corner.

00:06:03,260 --> 00:06:04,690

At meishi lin restaurant?

00:06:04,820 --> 00:06:07,200

Been there.Good dumplings.

00:06:07,270 --> 00:06:09,160

And an even better h.Q. For our purposes.

00:06:09,250 --> 00:06:12,770

Family that owns the place are trusted c.I.S for the bureau.

00:06:12,820 --> 00:06:14,390

They've had dealings with lao in the past.

00:06:14,440 --> 00:06:16,700

We'll monitor the game from the second floor.

00:06:16,820 --> 00:06:20,260

Look...there's an agent missing in all this.

00:06:20,630 --> 00:06:22,390

So everyone stay sharp.

00:06:27,030 --> 00:06:30,480

The fbi is truly grateful for your help,mr.Tuan.

00:06:30,590 --> 00:06:33,220

I just want lao out of the neighborhood.

00:06:33,290 --> 00:06:35,680

He's been taking from my business for years.

00:06:35,780 --> 00:06:38,800

And with my own debt piling up,i can hardly afford to be in his.

00:06:38,880 --> 00:06:40,940

I understand.

00:06:42,120 --> 00:06:46,080

Look... I,too,am grateful for your help.Come on.

00:07:16,760 --> 00:07:18,850

Those standard fbi issue?

00:07:18,930 --> 00:07:21,330

They were a gift from elizabeth.

00:07:21,380 --> 00:07:23,840

One that keeps on giving.

00:07:28,410 --> 00:07:29,590

We tried to make room.

00:07:29,660 --> 00:07:31,970

It's perfect.

00:07:36,880 --> 00:07:38,020

Apologies.

00:07:38,090 --> 00:07:39,810

My daughter,bai.

00:07:42,320 --> 00:07:44,630

Uh...hi,there.

00:07:45,160 --> 00:07:47,740

I'm gonna need that back,okay?

00:07:48,700 --> 00:07:51,060

There.Thank you.

00:07:55,370 --> 00:07:56,170

Who are you?

00:07:56,210 --> 00:07:58,240

- What do you mean?The kid just Grabbed the -- do you have a business card?

00:07:58,300 --> 00:08:00,670

Do you have a business -- hey,hey.

00:08:00,820 --> 00:08:02,880

It's okay.It's okay.Ready?Watch this.

00:08:02,940 --> 00:08:05,680

Ready? One...two...three!

00:08:06,720 --> 00:08:10,920

Where'd it go? Where'd it go? Where'd it go?

00:08:11,430 --> 00:08:14,390

Is it right here?Is it right there?

00:08:16,290 --> 00:08:18,590

How silly. Here you go.

00:08:19,080 --> 00:08:20,640

Xie xie.

00:08:23,260 --> 00:08:26,490

You know,every time i see you do that,i check for my wallet.

00:08:28,410 --> 00:08:29,810

All right.

00:08:30,400 --> 00:08:32,380

Let's get you suited up.

00:08:37,880 --> 00:08:39,470

Game starts in 10.

00:08:39,550 --> 00:08:40,790

you reviewed the building layout?

00:08:40,830 --> 00:08:43,380

Camera surveillance,electronic passcode -- it's standard stuff.

00:08:43,420 --> 00:08:45,190

- Any questions?

- Just one.

00:08:45,280 --> 00:08:47,540

Where did elizabeth buy those socks?'Cause christmas is coming up soon.

00:08:47,680 --> 00:08:49,050

Enough.

00:08:49,130 --> 00:08:50,570

There is one small problem.

00:08:50,610 --> 00:08:52,810

What?

00:08:58,500 --> 00:09:00,970

That's a really nice fake.

00:09:01,050 --> 00:09:03,920

It's more concerned with telling us where you are than telling time.

00:09:03,980 --> 00:09:06,690

We deactivated your anklet 30 seconds ago.

00:09:06,770 --> 00:09:09,270

Lauren,if you'll do the honors.

00:09:09,970 --> 00:09:11,670

Be gentle.

00:09:11,740 --> 00:09:13,530

Yeah,never really been the gentle type.

00:09:13,580 --> 00:09:17,170

All right.There's a gsm transmitter inside.

00:09:17,250 --> 00:09:20,450

It's one-way,but we'll be abl to hear everything that happens.

00:09:21,070 --> 00:09:21,900

Everything?

00:09:22,080 --> 00:09:23,980

Lao is dangerous,neal.

00:09:24,030 --> 00:09:25,950

We are pulling you the first sign of trouble.

00:09:25,990 --> 00:09:29,080

I'll be fine.As long as i don't draw the death tile.

00:09:30,990 --> 00:09:33,050

There's a death tile?

00:10:10,510 --> 00:10:11,830

Halden.

00:10:11,920 --> 00:10:13,680

Nick halden.

00:10:33,180 --> 00:10:34,840

Halden's golden.

00:10:34,900 --> 00:10:36,920

He got through.

00:10:42,110 --> 00:10:43,870

What happened here?

00:10:43,930 --> 00:10:45,810

Lao.

00:10:46,010 --> 00:10:47,410

He was in your home?

00:10:47,500 --> 00:10:51,120

No -- his men.They came in one night to make sure i would pay.

00:10:51,240 --> 00:10:52,890

With a gun.

00:10:53,040 --> 00:10:58,470

They fired a bullet 2 inches from my babys crib while bai was still sleeping in it.

00:11:21,860 --> 00:11:23,630

How you doing?

00:11:25,590 --> 00:11:28,610

Don't get 'em wet,don't feed 'em after midnight,right?

00:11:28,850 --> 00:11:31,320

Never mind.

00:11:36,770 --> 00:11:38,960

Yung sing.

00:11:41,640 --> 00:11:44,440

It's a toast -- drink and win.

00:11:45,700 --> 00:11:47,760

Yung sing.

00:11:51,030 --> 00:11:54,910

One down... One to go.

00:12:22,640 --> 00:12:25,180

8 and 7.nice hand.

00:12:25,500 --> 00:12:27,850

I'm out.

00:12:39,910 --> 00:12:41,880

You could have won.

00:12:42,480 --> 00:12:45,210

I have more important things than winning.

00:13:01,810 --> 00:13:04,480

You folded on a good hand,mr...?

00:13:04,550 --> 00:13:06,330

You know who i am.

00:13:06,380 --> 00:13:08,740

And you know why i'm here.

00:13:08,830 --> 00:13:14,350

For a man of your reputation,mr.Halden,it took some time for you to find the hand you needed.

00:13:14,380 --> 00:13:16,220

Pai gow isn't my game.

00:13:16,250 --> 00:13:17,810

What is your game?

00:13:17,850 --> 00:13:20,740

Perhaps we should discuss that in private.

00:13:20,860 --> 00:13:23,210

We have time for that.

00:13:24,050 --> 00:13:25,770

Another hand?

00:13:25,810 --> 00:13:27,560

Don't rush him,neal.

00:13:27,610 --> 00:13:29,580

- I'm always in for one more game.

- Good. Good.

00:13:30,620 --> 00:13:32,150

Peter,we got a problem.

00:13:32,220 --> 00:13:35,330

Nypd got a tip-off.They're about to raid the game.

00:13:35,380 --> 00:13:37,290

- Who the hell tipped them off?

- I have no clue.

00:13:37,360 --> 00:13:38,600

They're gonna get neal killed.

00:13:38,680 --> 00:13:43,000

You get me captain shattuck of nypd before they crash this whole thing.

00:13:54,080 --> 00:13:55,130

Cops!

00:13:55,190 --> 00:13:56,620

They're not with me.

00:13:56,750 --> 00:13:58,620

I don't believe in coincidence.

00:13:58,710 --> 00:14:00,520

Maybe you should.

00:14:04,650 --> 00:14:07,910

Lao,let's go.

00:14:15,610 --> 00:14:18,550

Everyone down!

00:14:18,590 --> 00:14:21,470

Down! Put your hands on the table!

00:14:21,940 --> 00:14:22,480

Everyone down! Down!

Freeze!We will shoot.

00:14:22,580 --> 00:14:24,430

Come on,neal.Just give yourself up.

00:14:24,470 --> 00:14:26,290

Tell them you're fbi.

00:14:33,710 --> 00:14:35,320

Fired.Shots fired.

00:14:35,390 --> 00:14:37,960

We have a white male -- 6-foot,gray suit --heading out of the building.

00:14:38,040 --> 00:14:39,820

I don't think he gave himself up.

00:14:39,990 --> 00:14:41,740

Maybe it's not him.

00:14:51,350 --> 00:14:53,000

Trying to save my cover here,guys.

00:14:53,080 --> 00:14:54,660

It's him.All right.

00:14:54,700 --> 00:15:01,220

If he's not with me in three minutes,you mobilize backup and tell nypd to stay the hell out of our way!

00:15:03,340 --> 00:15:04,990

And where are my damn shoes?!

00:15:07,720 --> 00:15:11,040

I'm getting a little tired of being chased,peter.Call the cops off me.

00:15:12,920 --> 00:15:14,930

Where is he,jones?

00:15:15,050 --> 00:15:17,060

Jones: he's moving north on allen.

00:15:32,010 --> 00:15:32,970

It's okay.

00:15:33,030 --> 00:15:36,030

Lao says to let me handle it.

00:15:40,290 --> 00:15:41,960

Have i thanked you for that drink?

00:15:42,040 --> 00:15:43,600

No.

00:15:43,660 --> 00:15:45,900

Remind me to.

00:15:46,030 --> 00:15:47,860

Lao knows why you folded back there.

00:15:47,930 --> 00:15:49,430

He respects it.

00:15:49,500 --> 00:15:52,660

Come with me,and you can complete your business.

00:15:52,750 --> 00:15:55,170

Is he gonna point any more guns at me?

00:15:55,450 --> 00:15:58,370

You'll be fine.Trust me.

00:15:58,760 --> 00:16:01,340

Then lead the way.

00:16:05,290 --> 00:16:06,750

You getting this,peter?

00:16:06,920 --> 00:16:09,720

He's trying to save the operation.

00:16:16,530 --> 00:16:18,850

Looks like they're heading to a hotel off mulberry.

00:16:18,940 --> 00:16:21,550

If caffrey doesn't leave chinatown,then neither do we.

00:16:21,630 --> 00:16:25,750

Jones,i want two of our guys positioned in the front and rear of the place.

00:16:25,830 --> 00:16:28,810

Once that's settled,find out what the hell happened back there.

00:16:28,860 --> 00:16:31,190

Get the nypd call log,for starters.

00:16:31,250 --> 00:16:33,230

I'm not buying this coincidence at all.

00:16:33,310 --> 00:16:34,220

Who is this girl?

00:16:34,280 --> 00:16:36,410

- That's what you're gonna find out.

- Where do you want me to start?

00:16:36,480 --> 00:16:38,190

Plenty of traffic cams in the area.

00:16:38,250 --> 00:16:41,340

Have nypd pull a photo from one of those.

00:16:48,310 --> 00:16:50,270

Another all-nighter?

00:16:50,970 --> 00:16:53,010

I married a perceptive woman.

00:16:53,080 --> 00:16:55,140

And i married a predictable man.

00:16:55,350 --> 00:16:56,890

All right.So no dinner tonight.

00:16:56,960 --> 00:16:58,810

How about lunch tomorrow?

00:16:58,890 --> 00:17:00,890

That sounds great.

00:17:02,100 --> 00:17:03,750

What did neal do now?

00:17:03,810 --> 00:17:06,590

Nothing... Yet.

00:17:07,020 --> 00:17:09,380

You know,i wouldn't worry too much about him.

00:17:09,470 --> 00:17:11,230

He respects you,you know.

00:17:11,270 --> 00:17:14,160

I think you're overselling our bond a little bit.

00:17:14,210 --> 00:17:15,600

I don't.

00:17:15,650 --> 00:17:17,770

Good luck.

00:17:25,670 --> 00:17:27,720

Nice place.

00:17:27,780 --> 00:17:29,770

When will lao be joining us?

00:17:30,160 --> 00:17:32,510

He won't be.

00:17:33,000 --> 00:17:34,430

Then what are we doing here?

00:17:34,480 --> 00:17:37,170

He told me to stay the night with you.

00:17:37,730 --> 00:17:39,170

There's only one bed.

00:17:39,250 --> 00:17:42,650

I wasn't planning on sleeping.Were you?

00:17:44,380 --> 00:17:45,700

Let me get you a drink.

00:17:45,770 --> 00:17:47,100

Only caffrey.

00:17:47,180 --> 00:17:49,520

Already seen this one on cinemax.

00:17:49,910 --> 00:17:51,800

I haven't.

00:17:52,490 --> 00:17:56,810

Lao says i should keep an eye on you until we can arrange another meeting.

00:17:59,520 --> 00:18:01,820

So,what do we do until then?

00:18:01,900 --> 00:18:03,510

Relax?

00:18:03,750 --> 00:18:05,530

Have a drink?

00:18:05,590 --> 00:18:07,580

I'm good for now.

00:18:07,660 --> 00:18:10,320

It's not drugged or poisoned.

00:18:21,870 --> 00:18:31,190

Why don't you just relax?***

00:18:33,060 --> 00:18:34,380

What are you doing?

00:18:34,460 --> 00:18:36,970

Taking you off the clock.

00:18:46,490 --> 00:18:49,450

- What happened?

- We just lost his transmitter.

00:18:50,200 --> 00:18:52,350

Should we go in?

00:18:52,520 --> 00:18:55,690

No.We've got guys on the entrances.

00:18:55,760 --> 00:18:57,990

We can track caffrey if he leaves the room.

00:18:58,030 --> 00:18:59,640

Assuming he leaves the room.

00:18:59,680 --> 00:19:03,320

Hey,that was an expensive -- fake?

00:19:05,530 --> 00:19:09,900

I am really tired of guns being pointed at me tonight.

00:19:10,090 --> 00:19:14,280

Nicholas halden isn't the kind of man who would wear a fake watch.

00:19:14,320 --> 00:19:17,030

Neal caffrey,on the other hand... Oh.

00:19:17,080 --> 00:19:18,760

You know who i am?

00:19:18,810 --> 00:19:20,960

You've been on our watch list for years.

00:19:20,990 --> 00:19:24,460

Could you be more specific?'Cause i've been on so many,it's kind of hard to keep track.

00:19:24,560 --> 00:19:26,740

Interpol.

00:19:27,850 --> 00:19:30,410

You know my name,but i don't know yours.

00:19:33,340 --> 00:19:35,090

My name is meilin.

00:19:35,170 --> 00:19:38,120

Why is interpol interfering in an fbi investigation?

00:19:38,190 --> 00:19:40,720

It's the other way around.

00:19:40,790 --> 00:19:42,180

You called the cops.

00:19:42,220 --> 00:19:45,800

And you screwed everything up by impressing lao with your fancy table tricks.

00:19:45,920 --> 00:19:47,610

Now i'm stuck with you.

00:19:47,630 --> 00:19:49,390

Well,am i such a bad guy to be stuck with?

00:19:49,450 --> 00:19:53,250

If you take lao,we'll never get to his boss.He's a much bigger fish.

00:19:53,310 --> 00:19:56,140

Yeah,i get it.Turf war.So,why are we here?

00:19:56,180 --> 00:19:58,320

You're gonna let lao walk.

00:19:58,370 --> 00:20:01,010

Yeah,i don't know if you heard,but the bureau and i are kind of pals lately.

00:20:01,090 --> 00:20:02,080

I can't flip on them.

00:20:02,130 --> 00:20:04,480

You can botch the deal.

00:20:04,560 --> 00:20:08,940

Besides,if you help me,i'll make sure you get the one thing you want most.

00:20:08,980 --> 00:20:10,870

What,a new watch?

00:20:10,930 --> 00:20:13,050

Kate.

00:20:14,280 --> 00:20:15,740

What do you know about kate?

00:20:15,790 --> 00:20:17,240

I know where she is.

00:20:17,290 --> 00:20:20,220

So do i.I want the man who's got her.

00:20:21,100 --> 00:20:23,300

I can help you with that.

00:20:25,820 --> 00:20:27,750

I think i'll take that drink now.

00:20:41,030 --> 00:20:43,020

Oh,damn.

00:20:43,090 --> 00:20:45,800

Oh,i told you to Wake me if i drifted off.

00:20:45,840 --> 00:20:48,010

Oh,come on,boss.You needed a break.

00:20:48,040 --> 00:20:49,210

Anything happen?

00:20:49,250 --> 00:20:50,660

Nope.

00:20:51,570 --> 00:20:53,290

How long have i been out?

00:20:53,330 --> 00:20:55,570

Uh,about a half an hour.

00:20:55,790 --> 00:20:56,770

Okay.

00:20:56,810 --> 00:20:58,880

Get some rest.I'll take over.

00:20:59,100 --> 00:21:00,750

Okay.

00:21:04,160 --> 00:21:06,260

What happened to my sock?

00:21:06,330 --> 00:21:09,190

I don't know.I was watching the monitor,remember?

00:21:17,860 --> 00:21:20,160

Did you steal my sock?

00:21:21,380 --> 00:21:23,830

You're a little klepto,aren't you?

00:21:31,930 --> 00:21:34,620

You have no idea what i'm saying,do you?

00:21:34,660 --> 00:21:38,640

No. Keep that up,you'll end up like neal.

00:21:38,940 --> 00:21:41,870

You don't want that.Trust me.

00:21:42,080 --> 00:21:43,850

He's unreliable.

00:21:43,890 --> 00:21:46,130

He never listens to you.

00:21:46,170 --> 00:21:50,240

And he always gets himself into trouble.

00:21:51,160 --> 00:21:53,740

I mean,it's not like i'm worried about him.

00:21:53,770 --> 00:21:55,620

I just feel responsible.

00:21:55,650 --> 00:21:58,860

Anything happens to him,i'll have a lot of paperwork to fill out.

00:21:58,890 --> 00:22:00,740

Paperwork's a hassle.

00:22:00,780 --> 00:22:03,030

Neal's a hassle.

00:22:03,100 --> 00:22:07,030

But then again,that was a neat card trick,huh?

00:22:07,350 --> 00:22:09,870

nice to know i'm appreciated.

00:22:09,940 --> 00:22:11,190

I knew you were there.

00:22:11,230 --> 00:22:12,130

- Yeah?

- Yeah.

00:22:12,170 --> 00:22:14,840

You also know she speaks perfect english?

00:22:15,550 --> 00:22:17,030

You're weird.

00:22:20,110 --> 00:22:22,570

I want my sock back.

00:22:22,640 --> 00:22:24,810

You're a bad influence.

00:22:27,150 --> 00:22:28,330

How'd you get here?

00:22:28,400 --> 00:22:31,880

I,uh,caught a lift with one of the g-men you put in front of the hotel.

00:22:31,920 --> 00:22:34,010

I told those guys to call me if they saw you.

00:22:34,050 --> 00:22:35,860

No,i told them not to bother you.

00:22:35,900 --> 00:22:38,840

You get a little cranky if you don't get your beauty sleep.

00:22:40,120 --> 00:22:41,930

What happened to the watch?

00:22:43,670 --> 00:22:46,180

I must have banged it up during the chase.

00:22:47,260 --> 00:22:50,170

- When did it cut out?

- While you were in the hotel room.

00:22:50,240 --> 00:22:51,910

Oh,that's too bad.

00:22:51,980 --> 00:22:54,200

Guess you missed all the good stuff.

00:22:55,100 --> 00:22:57,030

So,can she make the meet happen?

00:22:57,070 --> 00:22:59,150

She'll contact me with the time and place.

00:22:59,750 --> 00:23:03,570

Good. Jones,if you'll do the honors.

00:23:05,440 --> 00:23:11,270

Uh,nypd traced their tip-off on the game to a cellphone registered to a ms.Meilin wan.

00:23:12,100 --> 00:23:14,680

It's the same girl caffrey had a sleepover with last night.

00:23:14,720 --> 00:23:16,900

- Are you sure about that?

- Yeah.

00:23:16,940 --> 00:23:21,130

That's from a traffic cam about a block away at the exact same time the call was placed.

00:23:21,210 --> 00:23:25,040

Uh,carrier company lists a hostess bar on canal as her place of business.

00:23:25,110 --> 00:23:26,930

I want to check it out.

00:23:27,010 --> 00:23:30,670

I'm curious why ms.Meilin wants to call the cops on lao's game --

00:23:30,740 --> 00:23:33,820

especially if she wants to keep your deal alive.

00:23:35,980 --> 00:23:37,520

You got a problem with that?

00:23:37,550 --> 00:23:39,840

Let's go.

00:23:39,880 --> 00:23:42,500

Looks like our employees are on break right now.

00:23:42,530 --> 00:23:45,490

Any thoughts on how to approach this one?No?

00:23:45,530 --> 00:23:48,140

Isn't this the part where you say,"we should buy them a drink"?

00:23:48,170 --> 00:23:50,700

I can't go in there.It'll blow my cover.

00:23:52,310 --> 00:23:55,020

Guess i'll have to show you how it's done.

00:23:57,800 --> 00:23:59,430

Hello.

00:23:59,460 --> 00:24:01,850

Agent burke,fbi.

00:24:01,890 --> 00:24:07,720

I want to ask you a few questions about one of your co-workers -- ms.Meilin wan.

00:24:11,400 --> 00:24:14,300

Uh,one at -- one at -- one at a time,please.

00:24:14,380 --> 00:24:18,390

Could -- does anyone -- does anyone know where she is right now?

00:24:18,430 --> 00:24:20,660

Oh,really?Do you know where she lives?

00:24:20,690 --> 00:24:22,520

That's the same guy who caught me,right?

00:24:22,550 --> 00:24:24,810

That's the guy who caught you twice.

00:24:24,840 --> 00:24:28,860

Does anyone speak english?Anyone?

00:24:29,010 --> 00:24:33,370

No.O-okay.All right.All right,thank you.Thanks very much.

00:24:35,830 --> 00:24:37,160

So that's how it's done?

00:24:37,200 --> 00:24:38,840

Yeah,that's how it's done.

00:24:38,880 --> 00:24:43,210

Amazing what someone will say when they don't think that you can speak their language,isn't it?

00:24:43,400 --> 00:24:45,580

Have a translator meet us at the office.

00:24:45,620 --> 00:24:50,030

Let's see what they were saying behind the back of the bumbling fbi agent.

00:24:57,980 --> 00:24:59,200

Where's the translator?

00:24:59,240 --> 00:25:00,510

Won't be here for another hour.

00:25:00,540 --> 00:25:02,780

Oh,damn it.

00:25:04,190 --> 00:25:08,090

All right,let her run.Maybe we can pick up a name,at the very least.

00:25:08,720 --> 00:25:14,330

meilin wan.What?Meilin wan.Oh,really?Did you...

00:25:14,370 --> 00:25:16,960

- catch anything?

- Not so much.

00:25:17,000 --> 00:25:19,500

Where are subtitles when you need them?

00:25:20,850 --> 00:25:23,090

Someone called you a bad name.

00:25:23,980 --> 00:25:26,520

There you are.Sorry about that.

00:25:26,550 --> 00:25:29,800

We're,uh,taking victor's statement,and i guess she heard your voice.

00:25:29,840 --> 00:25:31,360

All right,let's go.

00:25:31,400 --> 00:25:33,450

Hold on.

00:25:33,570 --> 00:25:35,540

I got an idea.

00:25:36,430 --> 00:25:38,330

These ladies are mean.

00:25:40,620 --> 00:25:42,430

They think you're stupid.

00:25:42,890 --> 00:25:44,680

Leave that out.

00:25:46,450 --> 00:25:51,210

Something about meilin working a night shift -- a place called red lantern.

00:25:51,250 --> 00:25:52,540

Where do i know that from?

00:25:52,590 --> 00:25:54,690

Well,it could be a club or a restaurant.

00:25:54,870 --> 00:25:57,930

Could be a sunburnt superhero.It's a waste,peter.

00:25:57,970 --> 00:26:01,280

Following meilin's not getting us any closer to lao or costa.

00:26:01,800 --> 00:26:05,710

Found it.Red lantern exports.

00:26:05,750 --> 00:26:09,160

It looks like costa suspected it was a shell company for lao.

00:26:09,190 --> 00:26:11,810

That's what he was looking into before he disappeared.

00:26:11,850 --> 00:26:14,870

So she had a part-time job at a warehouse.

00:26:14,910 --> 00:26:16,800

That's an eclectic rum?

00:26:16,840 --> 00:26:18,940

Still wasting our time?

00:26:23,860 --> 00:26:26,510

Jones,look up that address for me.

00:26:30,330 --> 00:26:33,060

So,the results on meilin's facial scan came back.

00:26:33,090 --> 00:26:34,950

- You got anything?

- Nothing...

00:26:34,990 --> 00:26:37,500

Because it came back restricted.

00:26:37,780 --> 00:26:39,530

Restricted?

00:26:39,690 --> 00:26:42,530

Which means she's either a c.I. Or working for another organization.

00:26:42,560 --> 00:26:45,050

Run it through the interagency database.

00:26:45,090 --> 00:26:46,980

Already did.

00:26:47,190 --> 00:26:48,800

She's interpol.

00:26:49,350 --> 00:26:51,000

Wow,you think neal knows?

00:26:51,030 --> 00:26:54,790

Well,he spent six hours alone with her in a room -- he knows

00:26:54,820 --> 00:26:56,830

Maybe he was keeping his cover.

00:26:58,290 --> 00:27:01,890

- Okay.He knows.

- He's playing me.

00:27:02,460 --> 00:27:07,370

Well... There's really only one reason why he would keep something from you.

00:27:07,400 --> 00:27:09,100

Just one?

00:27:11,830 --> 00:27:13,380

Kate.

00:27:14,590 --> 00:27:16,260

What are you gonna do?

00:27:30,450 --> 00:27:32,110

Pick that for me.

00:27:32,220 --> 00:27:33,930

Don't we need a warrant?

00:27:33,960 --> 00:27:36,460

Oh,look at you -- a law-abiding citizen all of a sudden.

00:27:36,490 --> 00:27:38,180

I got goose bumps.

00:27:38,220 --> 00:27:40,650

Agent costa already filed for one.

00:27:40,920 --> 00:27:44,530

- I don't have my tools.

- Well,i got mine.

00:27:59,880 --> 00:28:02,230

I think i just saw the ark of the covenant back there.

00:28:02,270 --> 00:28:04,910

If my face melts,let me know.

00:28:09,060 --> 00:28:10,610

Neal.

00:28:14,350 --> 00:28:15,760

Sign of a struggle.

00:28:15,800 --> 00:28:17,210

Scuff marks.

00:28:17,250 --> 00:28:20,330

Looks like someone was dragged right down that way.

00:28:29,550 --> 00:28:31,070

Blood.

00:28:38,800 --> 00:28:40,740

It's agent costa.

00:28:55,540 --> 00:28:57,270

Lao's men.

00:28:57,870 --> 00:28:59,860

I didn't see an alarm system.

00:28:59,890 --> 00:29:01,350

They're not here for us.

00:29:01,380 --> 00:29:04,060

- Then who?

- Costa.

00:29:12,500 --> 00:29:15,520

Oh,come on.No service.

00:29:17,830 --> 00:29:21,280

- No,no!What are you...

- You got a better idea?

00:29:45,930 --> 00:29:47,660

I let them walk right out the door!

00:29:47,700 --> 00:29:49,270

Oh,would you rather be dead?

00:29:49,300 --> 00:29:50,910

This isn't a game,neal.

00:29:50,960 --> 00:29:53,640

I think it's time you and i had a little heart-to-heart.

00:29:53,680 --> 00:29:54,750

About what?

00:29:54,820 --> 00:29:56,980

Your friend at interpol.

00:30:09,830 --> 00:30:11,510

Look,i never lied to peter.

00:30:11,540 --> 00:30:13,860

- You did leave a few things out.

- You don't understand.

00:30:13,910 --> 00:30:15,850

I need to find kate.

00:30:15,890 --> 00:30:17,820

She's in danger.

00:30:22,340 --> 00:30:28,100

Look,my husband really wants to trust you,but you keep giving him reasons not to.

00:30:28,740 --> 00:30:31,030

You're on your own on this one

00:30:31,400 --> 00:30:33,830

No! P-please stay!Don't go!

00:30:41,360 --> 00:30:42,760

So,what now?

00:30:42,790 --> 00:30:45,180

Now i wouldn't take you off this case if i could.

00:30:45,210 --> 00:30:47,790

I w-- i wasn't talking about the case.

00:30:47,970 --> 00:30:50,150

What did interpol promise you?

00:30:50,190 --> 00:30:52,670

Did meilin promise you kate?

00:30:55,330 --> 00:30:57,420

Look,what was i supposed to do?

00:30:57,530 --> 00:30:59,610

She said she could find her.

00:30:59,680 --> 00:31:01,450

In exchange for what?

00:31:01,480 --> 00:31:03,760

They want lao to walk.

00:31:04,030 --> 00:31:05,800

Do you know why?

00:31:05,870 --> 00:31:08,930

- They're after his boss.

- Lao doesn't have a boss.

00:31:10,870 --> 00:31:12,740

You know what this is really about?

00:31:12,780 --> 00:31:14,090

It's about jurisdiction.

00:31:14,140 --> 00:31:18,400

If they arrest him on asian soil,they get additional funding from china's government.

00:31:18,440 --> 00:31:20,100

- Additional funding?

- Yeah.

00:31:20,140 --> 00:31:24,600

Half a million dollars -- that's the price of a dead fbi agent.

00:31:28,120 --> 00:31:31,140

You really think you can believe everything she tells you?

00:31:33,620 --> 00:31:38,490

We either take down lao now,or our partnership comes to an end.

00:31:39,780 --> 00:31:43,240

- We're partners?

- You tell me.

00:31:57,440 --> 00:31:59,620

Hello,neal,dear.

00:31:59,650 --> 00:32:03,720

I was just having a charming conversation with your friend.

00:32:03,760 --> 00:32:06,860

- It has been wonderful to meet you.

- Likewise,june.

00:32:06,890 --> 00:32:11,840

Now that i know you're such a wonderful host,don't be surprised if i stop by again soon.

00:32:15,960 --> 00:32:18,380

I'd keep my eye on that one.

00:32:26,040 --> 00:32:27,640

What happened to costa?

00:32:27,670 --> 00:32:29,420

What,no small talk?

00:32:29,460 --> 00:32:31,880

I saw a dead fbi agent today.

00:32:31,920 --> 00:32:33,600

Not really feeling like small talk.

00:32:33,630 --> 00:32:36,110

I'm the reason you found that body.

00:32:36,140 --> 00:32:39,400

You expect me to believe you left a bread-crumb trail on purpose?

00:32:39,440 --> 00:32:41,630

Your agent deserved a proper burial.

00:32:41,660 --> 00:32:43,940

Well,he didn't get one.

00:32:44,290 --> 00:32:46,290

Was his cover blown?

00:32:46,330 --> 00:32:50,110

Lao suspected he was working for a competitor,not a government.

00:32:50,160 --> 00:32:52,100

You don't believe me.

00:32:52,610 --> 00:32:54,720

I have pretty good reason not to.

00:32:54,760 --> 00:32:56,930

- You lied to me about why you want lao.

- And?

00:32:56,970 --> 00:33:00,530

And you're letting a murderer go free to curry political favor.

00:33:00,640 --> 00:33:03,890

If that sits right with you,then maybe i should rethink our arrangement.

00:33:04,020 --> 00:33:05,830

I'm just doing my job.

00:33:05,940 --> 00:33:09,650

And right now,my job is to make sure the fbi can't monitor

00:33:09,690 --> 00:33:13,060

any of lao's accounts during your meeting tomorrow.

00:33:13,450 --> 00:33:16,460

Doesn't matter to me what happens after that.

00:33:19,520 --> 00:33:21,030

Oh,neal?

00:33:21,700 --> 00:33:26,080

The man who's got kate... ...i know who it is.

00:33:32,290 --> 00:33:33,800

Anklet off.

00:33:33,840 --> 00:33:35,720

And you'd better not break this one.

00:33:35,760 --> 00:33:40,240

When they scan you for bugs,manually deactivate the transmitter.

00:33:40,310 --> 00:33:45,070

Press it again,it turns it back on -- and you damn well better turn it back on.

00:33:45,320 --> 00:33:46,800

I will,peter.

00:33:46,830 --> 00:33:50,720

Once you give lao our account number,we'll be able to scan the dirty money.

00:33:50,760 --> 00:33:56,320

Between that and the audio from the watch, we'll be able to put this guy away for good.

00:33:56,650 --> 00:33:58,940

- Anything else?

- Yeah.

00:33:59,610 --> 00:34:01,820

Good luck in there.

00:34:07,440 --> 00:34:09,430

Do you have the account number?

00:34:10,100 --> 00:34:12,160

And you're ready for this?

00:34:14,500 --> 00:34:16,230

Ready.

00:34:19,990 --> 00:34:21,080

He cut the signal.

00:34:21,120 --> 00:34:23,870

What's important is when he turns it back on.

00:34:23,940 --> 00:34:26,140

Keep an eye on the bank account.

00:34:26,280 --> 00:34:30,340

I'm gonna give you a new account number to use -- one the fbi can't trace.

00:34:30,380 --> 00:34:35,260

131278871.

00:34:35,290 --> 00:34:38,800

got it?Repeat it to me.

00:34:39,150 --> 00:34:40,910

I got it.

00:34:41,740 --> 00:34:43,200

Relax,neal.

00:34:43,240 --> 00:34:45,260

It's almost over.

00:34:58,510 --> 00:35:01,300

I apologize for the scene the other night.

00:35:01,340 --> 00:35:03,870

As you know,you can never be too careful.

00:35:03,910 --> 00:35:06,030

Oh,i completely understand.

00:35:06,220 --> 00:35:09,820

I think you'll find this to be the Baining of a very rewarding relationship for both of us.

00:35:09,860 --> 00:35:11,210

I hope so.

00:35:11,250 --> 00:35:14,780

Meilin speaks very highly of you,mr.Halden.

00:35:23,720 --> 00:35:26,350

The account number,if you please.

00:35:29,010 --> 00:35:34,840

131278871.

00:35:38,820 --> 00:35:41,150

- any movement on the account?

- Nothing.

00:35:41,190 --> 00:35:42,890

Come on,neal.

00:35:48,370 --> 00:35:50,910

And just like that,we are partners.

00:35:50,950 --> 00:35:56,940

We'll contact you in two weeks with your money,minus the 10% fee,of course.

00:35:56,980 --> 00:35:58,650

Of course.

00:36:06,720 --> 00:36:09,160

All right,i did what you wanted.Now tell me who has kate.

00:36:09,200 --> 00:36:11,070

It's all in there.

00:36:11,390 --> 00:36:13,080

Hey,lao.

00:36:13,880 --> 00:36:15,820

We never got to finish our game.

00:36:17,410 --> 00:36:21,020

I'll make it worth your while -- an extra 10% if you win.

00:36:22,470 --> 00:36:24,290

Very well.

00:36:24,360 --> 00:36:25,720

Come.

00:36:25,750 --> 00:36:27,860

Lose your money.

00:36:29,800 --> 00:36:31,390

What are you doing?

00:36:31,420 --> 00:36:33,940

Oh,i already transferred the money from your account.

00:36:33,970 --> 00:36:36,610

Doesn't matter what happens now,right?

00:36:45,090 --> 00:36:48,810

One more hand and i'll have all of your money.

00:36:48,850 --> 00:36:51,650

Are you certain you want to go again?

00:36:58,830 --> 00:37:06,130

Just to keep things interesting... ...my watch for yours.

00:37:07,500 --> 00:37:09,150

Come on,lao.

00:37:09,180 --> 00:37:11,610

What's life without a little risk?

00:37:12,860 --> 00:37:14,590

Why not?

00:37:17,820 --> 00:37:19,510

The signal's back.

00:37:22,770 --> 00:37:24,530

What is that?

00:37:24,900 --> 00:37:27,180

That sounds like dominoes.

00:37:30,180 --> 00:37:33,210

You look worried.

00:37:33,520 --> 00:37:35,330

Do i?

00:37:39,390 --> 00:37:41,030

Yung sing.

00:37:42,070 --> 00:37:43,950

Yung sing.

00:38:00,420 --> 00:38:04,730

Some days,the tiles don't fall the way we want.

00:38:04,760 --> 00:38:06,850

Some days they do.

00:38:07,420 --> 00:38:10,750

At least i lost my Watch to a worthy adversary.

00:38:13,400 --> 00:38:16,350

It appears luck was not on your side today.

00:38:29,140 --> 00:38:30,870

The strange thing --

00:38:30,910 --> 00:38:33,680

even though my profits are one hundredfold in business,

00:38:33,720 --> 00:38:37,440

a victory with the tilesis supremely more satisfying.

00:38:37,480 --> 00:38:40,470

- The american had no talent.

- They rarely do.

00:38:43,670 --> 00:38:46,390

The outstanding parcels have been delivered.

00:38:46,920 --> 00:38:48,440

And the body?

00:38:48,480 --> 00:38:50,830

- Disposed of,sir.

- Good.

00:38:50,870 --> 00:38:53,910

A dirty business.It will be a relief to be home.

00:38:57,740 --> 00:38:59,590

Anything good on the radio?

00:38:59,620 --> 00:39:01,270

We got him.

00:39:02,920 --> 00:39:04,840

He'll be gone for a long time.

00:39:04,870 --> 00:39:07,060

Lao may as well have confessed in front of a grand jury

00:39:07,100 --> 00:39:09,150

with the hours of transcript we have on him.

00:39:09,180 --> 00:39:13,010

I just want to thank you and let you know that you are welcome here anytime.

00:39:13,890 --> 00:39:16,190

Neighborhood's better off without lao.

00:39:16,510 --> 00:39:18,830

You know,i think these are the best dumplings i've ever had.

00:39:19,080 --> 00:39:20,950

I'll get you some more.

00:39:25,320 --> 00:39:29,270

So,are you gonna tell me what was on that flash drive?

00:39:30,680 --> 00:39:32,330

You were right.

00:39:32,600 --> 00:39:34,380

It was empty.

00:39:39,530 --> 00:39:40,890

Oh,no.

00:39:40,920 --> 00:39:42,540

Close your eyes.

00:39:42,580 --> 00:39:43,750

Why?

00:39:43,800 --> 00:39:45,780

Would you just close them?

00:39:47,810 --> 00:39:49,520

Open.

00:39:50,530 --> 00:39:52,970

David copperfield she ain't.

00:39:55,980 --> 00:39:57,660

Xie-xie ni.

00:40:03,510 --> 00:40:05,310

What's next,partner?

00:40:05,500 --> 00:40:07,100

Don't call me that.

00:40:12,560 --> 00:40:13,590

Yeah?

00:40:13,650 --> 00:40:15,210

Hello,neal.

00:40:17,820 --> 00:40:20,330

You calling to apologize about the empty flash drive?

00:40:20,360 --> 00:40:22,520

That was a necessary precaution.

00:40:22,820 --> 00:40:25,550

I had to be careful with something this sensitive.

00:40:26,920 --> 00:40:28,850

So you know who has kate?

00:40:28,960 --> 00:40:33,830

I don't have a name,but i know this -- he's fbi.

00:40:34,660 --> 00:40:37,000

* take me away from here *

00:40:37,030 --> 00:40:38,730

how do you know?

00:40:41,970 --> 00:40:43,860

how do you know that?

00:40:43,910 --> 00:40:46,600

* like the morning after the rain *

00:40:46,630 --> 00:40:49,630

* you know i worry all the time *

00:40:49,670 --> 00:40:52,650

* what's coming around the bend *

00:40:52,690 --> 00:40:55,770

* maybe i'm just going crazy *

00:40:55,810 --> 00:40:58,750

* but it feels like *

00:40:58,820 --> 00:41:01,580

* it feels like *

00:41:01,950 --> 00:41:06,580

* it feels like,it feels like,it feels like *

00:41:06,620 --> 00:41:12,100

* it feels like the end *

 

  

Kikavu ?

Au total, 54 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

brucas59 
11.09.2017 vers 16h

natas 
29.08.2017 vers 21h

ArthurRrr 
01.08.2017 vers 12h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 14h

Marion 
07.05.2017 vers 02h

Sophjan 
17.03.2017 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Illustration pour le sixième numéro d'HypnoMag avec Graham Patrick Martin en couverture.
HypnoMag | Découvre le numéro 6 !

Le quartier The Good Doctor ouvre ses portes sur HypnoSeries
Nouveau quartier | Vidéo d'ouverture

Activité récente

La Saison 4
19.11.2017

La Saison 3
05.10.2017

Au Revoir
06.10.2017

In The Wind
05.10.2017

The Original
05.10.2017

Shoot The Moon
05.10.2017

Empire City
05.10.2017

Actualités
Matt Bomer à Broadway dans The Boys In The Band

Matt Bomer à Broadway dans The Boys In The Band
Ryan Murphy a rejoint David Stone pour la production d'un revival de la pièce The Boys In The Band...

Marsha Thomason apparaitra dans The Good Doctor

Marsha Thomason apparaitra dans The Good Doctor
Marsha Thomason a été choisie pour rejoindre le casting de la nouvelle série médicale d'ABC : The...

Walking Out première bande annonce

Walking Out première bande annonce
La première bande annonce du film Walking Out avec Matt Bomer a enfin été dévoilée. Réalisé par...

Matt Bomer va passer à la réalisation

Matt Bomer va passer à la réalisation
Matt Bomer a indiqué dans le talk show Watch What Happens Live with Andy Cohen cet été qu'il...

Matt Bomer va vous raconter Noël

Matt Bomer va vous raconter Noël
Matt Bomer, dont la nouvelle série The Last Tycoon est sortie sur Amazon Prime, vient de rejoindre...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoPromo

grims, Aujourd'hui à 10:00

Chers fans de The Tudors, Coucou à tous le quartier The Tudors organise un concours de cartes de vœux du 27 novembre 2017 au 10 décembre 2017

grims, Aujourd'hui à 10:01

Le thème est fête de Noël chez les Tudors ! Pour vous inscrire direction le forum !

grims, Aujourd'hui à 10:03

Petite récompense à la clef pour chaque participant ! nous vous attendons nombreux !

choup37, Aujourd'hui à 17:05

Concours wallpapers spécial Moffat sur Doctor Who et cartes de Noel sur Musketeers! On attend vos créations, il vous reste 8 jours !

ellielove, Aujourd'hui à 18:26

Nouveau sondage sur le quartier Dexter, venez nombreux!

HypnoBlabla

Supersympa, Hier à 20:07

Vite vous autres !^^

Supersympa, Hier à 20:07

Ca va ? J'en fais pas trop ?^^

EvanRoth, Hier à 21:49

T’es déter toi ^^

Supersympa, Aujourd'hui à 11:51

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Supersympa, Aujourd'hui à 19:18

Merci aux administrateurs d'avoir accepté ma fiche sur Bionic Woman.

Viens chatter !