HypnoFanfics

Faire face à une nouvelle vérité

Série : Chicago P.D.
Création : 07.09.2016 à 10h50
Auteur : serieserie 
Statut : Active

« La vie suit son court tranquillement puis un jour la vérité éclate. Tout ce quoi repose notre vie n'est enfaîte qu'un mensonge. Les choses auraient été tellement différentes... » serieserie 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 588 paragraphes

Afficher la fanfic

Rien n’avait échappé à Guiermo qui continuait d’exposé l’affaire à l’équipe.
_Donc après avoir découvert que la conception de Deeha c’était fait hors des registres, je me suis demandé combien de fois ça avait pu arriver, j’ai rencontré la voisine de madame et elle m’a dit qu’elle allait à la prison toutes les semaines, le mercredi. De là c’était facile. J’ai ensuite trouvé le gardien qui est bizarrement porté disparu depuis ce jour-là, il est supposé mort mais son corps n’a jamais été retrouvé.
_Et à votre avis, quelles informations a pu obtenir Deeha aujourd'hui ?
_Pas autant, moi je suis dessus depuis 20 ans, Deeha est dessus depuis quoi ? 8 ans maximum si elle a commencé à 12 ans ? Mais les organisations avaient beaucoup changé déjà. Je pense que si elle voulait des informations, c’était soit du côté de Giovani Calzone qu’elle aurait pu aller mais il est dans le secteur médical de la prison, il a un Alzheimer très avancé, soit du côté des gardiens de la prison ou comme elle essayait, entrer en contact avec moi.
_Et vous pensez que les gardiens auraient pu...
_Il n’y en avait pas qu’un de pourri à l’époque, ces trois là avaient des liens avec la mafia italienne et le crime organisé ici.
_Et aujourd'hui ?
_Celui-ci est mort il y a trois ans, ces deux là sont encore dans le coin.
_Quel nom arrive en premier pour les recherches ?
_Où vers lequel elle aurait pu se tourner en premier ?
_Dugal.
_Et il aurait pu la retenir ?
_Probablement. Dugal est un des pires, il ne pouvait pas voir Moralez alors quand il est sorti...
_Okay, vous, vous restez là, on peut encore avoir besoin de vous, je veux que vous alliez avec Scoroz là-bas et que vous cherchiez qui d'autres Deeha pourrait avoir trouvé.
L’équipe partit et Guiermo s’installa à côté d’Esmewilla sous le regard de Mouse.
_Vous n’êtes pas un peu jeune pour travailler ici ?
_Vous n’êtes pas un peu marié pour me draguer ?
_On est séparé depuis des mois, la procédure de divorce est en cours.
_Donc Deeha n’avait aucune chance d’arriver jusqu’à vous en passant par Amadeus.
_Pas vraiment. Dites, une fois que tout ça sera fini, ça vous dirait d’aller prendre un café avec moi ?
_Je ne crois pas non.
_Arf trop vieux.
_J’ai quelqu’un.
Mouse assistait à la scène de l’autre bout de la pièce. Du regard, Esmewilla lui faisait comprendre qu’elle maîtrisait la situation.
_Et alors ?
_Je travaille, on doit trouver des informations sur le second gardien.
_Ça veut dire non ?
_Vous voulez qu’on vous place en cellule ?
_Okay okay.
Esmewilla verrouilla son ordinateur et alla en salle de pause, Mouse la suivit.
_Calme-toi, Mouse.
_Mais il m’énerve !
_C’est pas la première fois qu’un mec me drague et ce n’est pas la dernière non plus.
_Ouais...
_C’est toi que j’aime.
_Je t’aime aussi.
_Alors tu te calmes et tu me laisses gérer la situation, si j’ai besoin d’aide je te ferrais signe.
_D’accord.
Esmewilla retourna à son bureau et Mouse au sien.
Du côté de l’équipe, ils arrivèrent à l’adresse officielle du gardien Dugal : un terrain vague.
_Il n’y a rien ici.
_Faites le tour !
L’équipe s’écarta pour prendre toute la largeur du terrain et inspecter le sol sans vraiment savoir ce qu’il cherchait, il n’y avait visiblement personne qui vivait ici. Ils étaient arrivés à la moitié du terrain quand Ruzek, alors qu’il était entrain de raconter des blagues s’étala de tout son long sur le sol.
_Ruzek !
_C’est une poignée !
_Une poignée ?!
Ils s’approchèrent tous, Ruzek avait raison, il y avait bien une trappe dans le sol mais où pouvait-elle bien mener ? Toutes l’équipe était en position pour l’ouverture de la trappe. Arme et lampe en avant, ils pénétrèrent à tour de rôle pour descendre l’échelle et inspecter ce sous-sol. Après avoir rapidement fait le tour, il n’y avait rien à signaler. Ruzek trouva l’interrupteur et alluma la lumière.
_C’est quoi cet endroit ?
_Un repère ?
_Du sang !
_Et c’est récent ! Faites un prélèvement pour le labo.
_C’est l’écharpe de Deeha.
_Donc Deeha était là. On fouille l’endroit, on doit trouver où Dugal a emmené Deeha.
L’équipe retourna toute la maison sous-terraine sans trouver de véritable piste concernant la localisation de l’endroit où Dugal pouvait retenir la jeune femme. Une seule était sûre à ce moment précis, Deeha était passé par là.


serieserie  (26.01.2017 à 11:28)

Tout le monde était de retour au poste. Mouse et Esmewilla qui avaient été informé des découvertes faites sur place étaient déjà entrain de chercher où Dugal avait pu emmener Deeha et la garder captive depuis deux jours.
_Vous avez des pistes ?
_On a cherché des propriétés à son nom ou à ceux de ses proches, pareil pour les locations enregistrées, on n’a rien.
_Il est bien quelque part !
_Moi j’ai une idée.
_Monsieur Lee on vous écoute ?
_Quand je faisais mes recherches, il y a un lieu qui revenait assez souvent, c’est sur les docs, un entrepôt le X89Z.
_A qui il appartient ?
_A une société de la mafia italienne, enfin je crois.
_Exact boss.
_Un entrepôt c’est parfait, on y retourne !
Toute l’équipe repartit pour cette fois prendre d’assaut l’entrepôt de la mafia italienne. En pénétrant dans le bâtiment, ils essuyèrent des coups de feu de partout, ils avançaient doucement mais sûrement. Une fois tous les assaillants maîtrisés, ils fouillèrent l’entrepôt à la recherche de Deeha. Des bruits suspects provenant du sous-sol les interpella. Ils entrèrent avec précaution et trouvèrent la jeune Deeha attachée par les mains au plafond, très affaiblie. Atwater la détacha et la prit dans ses bras pour la remonter et la mettre dans l’ambulance.
_Comment vous m’avez trouvé ?
_On a eu un peu d’aide.
Une voiture se gara juste à côté de l’ambulance.
_Deeha !
_Papa !
_Comme elle va ?
_Elle est faible mais ça va ! On va la conduire à l’hôpital. Vous pourrez l’interroger là-bas.
_D’accord.
Ce fût donc Jay et Erin qui furent désignés pour aller parler avec la jeune Deeha à l’hôpital. Ils suivirent donc l’ambulance et attendirent de pouvoir la voir. L’autorisation leur fut donnée une heure après.
_Bonjour Deeha.
_Bonjour.
_Je suis le détective Lindsay et lui c’est le détective Halstead. Comment tu te sens ?
_Fatiguée mais ça va.
_On va faire vite pour que tu puisses te reposer.
_On a découvert que tu étais sur la trace des commanditaires du meurtre de ta mère.
_Oui.
_Pourquoi ?
_Il y a de ça six mois, j’ai reçu une lettre, elle venait de Giovani Calzone.
_Qu’est-ce qu’elle disait ?
_Elle parlait du meurtre de ma mère et du fait que toute la vérité n’avait pas été dites. Il disait aussi que même si c’était lui qui devait la tuer, ce n’est pas lui qui l’avait fait.
_Il a Alzheimer.
_Je sais. Je suis allée le voir en prison, son Alzheimer débutait à ce moment-là. Il m’a expliqué qu’il était en position pour tirer mais que lorsqu’il a appuyé sur la détente, il n’y avait pas de balle dans son arme et qu’un coup de feu à retentit juste après tuant ma mère. Il a été piégé.
_Si c’est le cas, pourquoi n’avoir rien dit avant ?
_Parce que la mafia italienne menaçait sa femme. Elle est décédée il y a sept mois d’un cancer, il pouvait parler.
_Et pourquoi à toi et non pas à la police ?
_Il voulait contacter celui qui m’a sauvé mais toutes les lettres lui revenaient. Il s’est dit que j’arriverais à le contacter, il pourrait faire toute la lumière sur cette histoire.
_Et qui a vraiment tué ta mère ?
_Dugal. Giovani ne savait pas qui avait tiré, c’est pour ça que j’ai essayé de me rapprocher de Guiermo en passant par son beau-frère, mauvaise idée puisque lui et sa femme sont séparés mais je ne pouvais pas utiliser mon vrai nom, sinon il aurait su tout de suite et il aurait refusé de me voir. Comme je n’arrivais pas à contacter Guiermo, j’ai fait quelques recherches et le nom de Dugal est apparu, quand j’ai essayé d’aller le voir, il m’a assommé et voilà.
On frappa à la porte de la chambre.
_Bonjour.
_Bonjour Deeha. On ne se connaît pas vraiment mais j’ai des réponses à tes questions. Je suis Guiermo.
Deeha se mit à pleurer et Guiermo s’approcha d’elle, elle se jeta dans ses bras pour pleurer.


serieserie  (28.01.2017 à 13:54)

L’enquête fini, tout le monde pouvait relâcher la pression. Tout le monde se retrouva au Molly’s, Esmewilla avait été chercher Bayleena à la crèche pour la ramener au Molly’s avec tout le monde.
_On trinque à quoi ?
_A la vérité ?
_Ouais à la vérité.
Tout le monde trinqua, même Bayleena essaya avec son biberon qu’elle était entrain de boire comme une grande avec son beau-frère.
_Alors Esmé cette première affaire ?
_Franchement, on s’ennuie pas une seconde et c’est vraiment un boulot qui va me plaire.
_Dans un an, tu viens patrouiller avec moi ?
_Ouais Kim, pas de soucis, dans un an je suis là !
Esmewilla tourna la tête vers la porte.
_Oh non pas lui.
_Qui ?
_Guiermo Lee. Qui lui a dit qu’on serait là ?
_Il travaille à l’hôpital, il sait qu’on vient ici.
_Génial...
Guiermo approcha de la table des policiers.
_Bonsoir.
_Bonsoir !
_Merci pour le coup de main sur l’affaire !
_Comment va Deeha ?
_Oh c’est rien ! Et ça va, on a parlé, je vais retourner la voir demain, on a beaucoup de chose à ce dire.
_D’accord.
_Vous buvez un verre avec nous ?
Esmewilla fusilla Ruzek du regard.
_Avec plaisir.
Tout le monde se décala un peu pour que Guiermo puisse s’approcher. Il en profita pour se mettre à côté d’Esmewilla.
_C’est ma tournée ! Tequila pour tout le monde.
Otis apporta un plateau de shot de tequila pour chacun. Esmewilla trinqua comme à son habitude avec son thé glacé.
_Allez Scoroz, prends-en un !
Esmewilla le regarda en souriant et se tourna vers sa mère.
_Je ne sais pas, voyez ça avec ma mère.
Guiermo manqua de s’étouffer.
_Oh... Incitation de mineur à consommer de l’alcool...
Il s’étouffa de plus belle.
_T’es mineure ?
_Oui.
_Non mais t’as au moins 18 ans non ?
_Non.
_Mais tu travailles dans la police !
_Je suis stagiaire, depuis hier.
_Mon Dieu... J’ai dragué une gamine de 17 ans, rassure-moi, t’as bien 17 ans ?
_Oui. Mais c’est vraiment ma mère, vraiment mon beau-père et vraiment mon copain.
Tout le monde riait autours de la table sauf Guiermo qui se sentait vraiment stupide et Esmewilla qui tentait de ne pas lui rire au nez. Ils se reprirent et Guiermo passa la soirée avec eux, il changea de cible et passa probablement la nuit chez Burgess au vue des regards et des conversations qu’ils avaient échangés tous les deux toute la soirée. Mouse rentra avec Esmewilla un peu plus tôt pour coucher Bayleena. Ils se retrouvèrent tous les deux dans la chambre d’Esmewila.
_Tout à l’heure Guiermo a dit un truc...
_Si il n’avait dit qu’un truc !
_Il a dit qu’il était trop vieux et il pensait que tu avais au moins 21 ans...
_Et ?
_Et je suis plus vieux que lui et tu as 17 ans.
_Mon Dieu tu as quinze ans de plus que moi !
_Te moque pas.
_Mouse, je te l’ai dit, je t’aime et c’est avoir toi que je suis et que je veux être, avec personne d’autres.
_D’accord. Et je t’aime aussi.
Ils s’embrassèrent et Esmewilla profita de l’absence d’Erin et Jay pour aller plus loin avec Mouse une nouvelle fois.


serieserie  (28.01.2017 à 13:55)

Le lendemain matin, tout le monde retourna travailler avec plus ou moins mal à la tête à cause de la veille au soir. La journée était très calme et Erin profita de ce moment pour emmener Esmewilla au stand de tir avec elle. Après tout, elle voulait devenir flic, elle devrait donc apprendre à tirer alors autant prendre de l’avance.
_Bon la règle numéro un, c’est « Attention ».
_Attention. Compris.
_Tu dois toujours, je dis bien toujours, savoir dans quelle direction pointe ton arme et surtout la sécurité doit toujours être mise, un accident peut très vite arriver.
_Oui.
_Ensuite, si tu es un flic, ce que tu seras, tu dois t’assurer que ton arme est propre, qu’elle fonctionne et qu’elle est chargée. Face à un suspect qui te tire dessus, tu n’as pas le temps de charger ton arme ou de la laisser s’enrailler.
_Okay.
_Ensuite tu la tiens toujours avec les deux mains, sauf quand tu n’as pas le choix mais à deux mains tu seras plus précise et tu auras moins de recul puisque tes deux bras vont l’absorber.
_D’accord.
_Et tu regardes toujours dans la même direction que ton arme, ça évite d’être absorbé ailleurs et de fléchir le doigt.
_Compris.
_Bon alors tu mets les lunettes, le casque tu attends un peu que je t’explique.
Esmewilla mit les lunettes et prit le pistolet en visant la cible.
_Voilà tu mets tes mains comme ça, tu regardes dans le viseur et tu définis bien où tu veux tirer. Tu te détends un peu. Quand tu te sens prête, tu y vas.
Erin posa le casque sur les oreilles d’Esmewilla et mit le sien. Au bout de deux minutes, Esmewilla tira son premier coup de feu. Elle fut assez surprise de la force du recul de l’arme. Elle remit la sécurité et la posa avant de retirer son casque. Erin retira le sien.
_Alors ?
_C’est une drôle de sensation !
_Ah ça ! Tu visais où ?
_La tête, j’aime bien faire compliquer tu sais !
_Tu es dedans en même temps.
_Je peux recommencer ?
_Vas-y. Tu peux vider le chargeur, je serais juste à côté à faire la même chose d’accord ? Quand tu as fini tu te recules et on ferra venir les cibles.
_Cool.
_Concentre toi Esmé !
Les filles se mirent en position et vidèrent leur chargeur sur la cible avant de les faire venir vers elles.
_Pas mal Esmé, vraiment pas mal.
_C’est vrai ?
_Bah oui !
_Sur le papier comme ça c’est facile, avec d’autres personnes autours et des gens qui me tirent dessus je pense que j’aurai déjà plus de mal !
_Oui mais tu as encore le temps. Tu auras des exercices de ce type là à l’académie.
_Ouais. Après je serais officier de patrouille puis je monterais en grade !
_Exactement ! Tu as de l’ambition !
_Ouais. Et j’aurai une maison et des enfants aussi dans mon petit rêve parfait.
_Mais oui tu auras tout ça ! Tu as tout le temps encore ! Va à l’académie, devient un super officier et après tu pourras fonder une famille.
_C’est prévu comme ça ! Maman ?
_Oui ?
_Tu penses que Mouse serait vraiment parti en Afghanistan si on ne s’était pas remis ensemble ?
_Je penses que oui. Il était vraiment au fond du trou. Il a même dit à Jay que c’était pas grave qu’il reparte malgré son SSPT de la dernière fois en rentrant parce que cette fois il ne rentrerait pas.
_À ce point là ?
_Oui à ce point là.
_Foutus examens !
_C’est pas grave, avec Jay on avait prévu de lui piquer son passeport dans tous les cas, il ne serait pas parti bien loin !
_Vous êtes fous !
_On t’aime c’est différent !
_Moi aussi je vous aime.
_Tu sais, avec Jay on voudrait faire baptiser Bayleena ?
_Ouais.
_Donc on doit lui choisir un parrain et une marraine ?
_Oui ?
_On voudrait que tu sois sa marraine.
_Vraiment ?
_Bien-sûr ! T’es sa grande sœur ! Et on voudrait aussi que Mouse soit son parrain.
_Il sera super content, il l’adore cette petite.
_Oui. Mais aujourd'hui, ça va c’est génial mais si vous vous séparez un jour, je ne vous le souhaite pas mais ça peut arriver, est-ce que ça sera une bonne chose que vous soyez son parrain et sa marraine ?
_Mouse sera toujours le meilleur ami de Jay et je serais toujours ta fille, qu’on soit ensemble ou non, et pour Bayleena je ferrais tout.
_D’accord. Bon tu dis rien à Mouse, Jay doit lui demander ce soir.
_Mais je croyais qu’on sortait avec les filles ?
_Oui oui. Mouse et Jay se font une soirée foot à la maison donc ils font les baby-sitters !
_Bien joué !
Les filles refirent un carton au stand de tir avant de retourner au poste finir la journée qui resta très très calme.


serieserie  (29.01.2017 à 20:30)

L'anniversaire de Bayleena arriva rapidement, Jay et Erin lui avaient organisé une petite fête avec toute la famille. Ils profitèrent de la fête pour officiellement annoncer le parrain et la marraine de la petite. Forcément, Sarah faisait la tête, Erin profita de l'ambiance de la fête pour s'éloigner un peu et parler avec Sarah.
_Comment tu vas toi ?
_Bah ça va.
_Et en réalité ?
_J'en sais rien...
_Tu n'es pas pressée d'aller à UCLA ?
_Si si je suis vraiment contente d'y aller.
_Écoute, je sais que tu aurais aimé être la marraine de Bayleena et on a beaucoup hésité entre Esmewilla et toi.
_Et ?
_Tu vas être à l'autre bout du pays pour quatre ans, Sarah, on voulait quelqu'un qui puisse être là pour être, tout le temps, pas uniquement quand elle aura cinq ans. On sait que tu serais là dans la seconde s'il y avait quelque chose mais tu as tes études. Si on a un autre enfant, bien-sûr que tu seras sa marraine.
_C'est prévu ?
_Bayleena a un an, Sarah. On est de nouveau ensemble que depuis un an avec Jay.
_Et vous êtes fiancés.
_Oui.
_Et le mariage ?
_C'est pas d'actualité, quand Baylee sera plus grande.
_Et après ça sera quand bébé deux sera plus grand puis bébé trois et bébé quatre.
_Techniquement Baylee est bébé deux, enfin bon ! Mais je ne veux pas plus de quatre enfants, trois ça serait bien.
_Donc encore un ?
_On verra. C'est pas dans les projets immédiats.
_D'accord.
_Et toi ? Un petit-ami ?
_Très drôle. Je sais que tu sais.
_Que ?
_Que je suis sortie avec plusieurs garçons.
_C'est possible. Mais tu fais ce que tu veux.
_Oui...
_T'es pas enceinte ?
_Ça va pas la tête ! Je veux aller à l'université moi !
_D'accord !
_Bon beh c'est bon alors, on n'a pas besoin d'en parler.
_T'énerve pas Sarah !
_Non mais elle m'énerve Willa avec sa petite vie parfaite, son copain parfait, son stage parfait, son avenir parfait... La fille elle finit major de promo, reine du bal de promo et elle en a juste rien à faire ! Tout ce qu'elle veut c'est être flic, elle ne révise pas, elle ne fait rien pour être populaire et c'est quand même la fille la plus populaire. Ça m'énerve.
_Tu sais, le fait que vous soyez différentes maintenant ça la perturbe autant que toi. Vous êtes meilleures amies depuis que vous êtes toutes petites, vous avez été les mêmes pendant très longtemps et vous êtes entrées au lycée, c'est normal que vous soyez différentes, vous ne vous en rendez compte que petit à petit mais la différence elle a toujours été là.
_Quand je suis sortie avec Zack on s'est éloigné un peu...
_Oui et puis la vie a continué, vous avez vécues chacune vos expériences, vous avez fait vos crises d'ados toutes les deux.
_Ouais... J'ai couché avec Zack j'avais quinze ans, on était ensemble depuis quoi... deux mois à peine et elle, elle a réussie à se préserver, ça fait un an et demi qu'ils sont ensemble !
_Oui mais vous êtes différentes, c'est ce que je te dis.
_Ouais et un jour on sera des inconnues.
_Jamais. Et vous serrez toujours en contact, tu es ma sœur et c'est ma fille.
_Ouais.
Les deux filles discutèrent encore un peu et elles retournèrent à la petite fête de Bayleena.


serieserie  (30.01.2017 à 12:15)

La vie reprit son court à Chicago après l'anniversaire de Bayleena, les Donovan étaient rentrés à Springfield et toute la petite famille avait repris la petite routine : déposer Bayleena à la crèche et rejoindre le poste pour commencer une nouvelle journée de travail. La chaleur est vraiment insupportable certains jours de ce mois de juin.
_On a une affaire.
_Pitié dites-moi que c'est dans un frigo géant !
_Désolée. Fonderie du quartier est.
Ils partirent en voiture direction la fonderie, quoi de plus chaud que ça dans toute la ville... Dans leur malchance, ils avaient de la chance : les deux corps étaient dans la chambre de refroidissement du circuit.
_Alors, qu'est-ce qu'on a ?
_Deux prostitués, étranglées, ils ne savent pas depuis quand elles sont là.
_La température est à combien ?
_Elle est à 0°C. Les corps sont là depuis maximum une semaine.
_La pièce n'a pas de caméra ?
_Non, elle ne sert à rien, juste à refroidir les tuyaux.
_Et personne n'entre ici ?
_Personne, le garde vient faire un tour de temps en temps en regardant par la fenêtre, ils ouvrent rarement la porte, aujourd'hui il a décidé de contrôler et c'est comme ça qu'il a trouvé les corps. Il n'y était pas entré depuis au moins une semaine, peut-être deux, il dit qu'il ne se souvient pas.
_On a une idée de l'identité des corps ?
_Aucune.
_On sait seulement qu'elles avaient le même tatouage au poignet : un triangle.
_La marque des Trois Frères.
Après avoir fait le tour de la pièce plusieurs fois, ils rentrèrent au poste, Esmewilla et Mouse avaient eu le temps de faire un rapide tour d'horizon sur « Les Trois Frères » et d'entrer les photos des deux prostitués dans le central pour essayer de les identifier. Comme elles étaient tatouées comme appartenant aux Trois Frères, il y avait de grande chance pour qu'elles aient été déjà arrêtée dans le passé.
_On a donc deux corps non identifiés placés dans la salle de refroidissement de la fonderie à une date inconnue. On sait seulement que les deux filles étaient liées aux Trois Frères.
_Et que celui qui les a déposées là savait que les corps ne seraient pas découverts tout de suite et qu'il serait difficile de déterminer la date exacte de leur mort.
_En théorie oui. Mais pas très regardant ce livreur de corps.
_Scoroz !
_Désolée. La victime la plus jeune, la blonde, portait un bracelet connecté. Un de ceux qu'on lie avec notre téléphone.
_Et ?
_Le téléphone a disparu et le contenu de la mémoire du bracelet est en grande partie effacée puisqu'il a été écrasé mais c'est un mal pour un bien. Voyez-vous, il y a deux mémoires sur ce genre de bracelet qui servent chacune à un but différent.
_Assez de blabla Scoroz !
_Désolée. J'ai pu accéder aux dernières données liées au rythme cardiaque de la victime, ça enregistre le rythme et l'heure. Je peux donc vous dire qu'elles ont été tués le 19 juin à vingt-trois heures cinquante-deux si compté qu'elles soient mortes en même temps ce que n'a pas encore défini le labo.
_Merci Scoroz. Ces petites bêtes n'ont pas un numéro de série ?
_Si mais celui-ci fait partie d'un lot tombé du camion il y a quelques mois.
_Bon boulot vous deux.
Mouse et Esmewilla se tapèrent dans la main avant de retourner à leur bureau respectif pour continuer leurs recherches.
_On doit trouver qui sont ces femmes et on doit trouver pourquoi et qui les a tuées et déposées à la fonderie c'est-à-dire à plusieurs dizaines de kilomètres de leur quartier !
_Elles ont été étranglées à mains nues, il faut une grande force pour tuer deux femmes coups sur coups.
_Et une grande détermination.
_Effectivement.
Toute l’équipe se mit à la recherche de l’identité des deux victimes. Ruzek et Olinsky étaient partis dans la rue pour peut-être trouver d’autres informations.


serieserie  (31.01.2017 à 11:26)

Par cette chaleur, tout le monde cherchait l’air frais et personne n’était vraiment disposé à répondre à Ruzek et Olinsky à propos des photos qu’ils montraient. Ils rentrèrent bredouilles au poste.
_Rien ?
_Personne ne veut parler, ils ont peur et très chaud.
_Forcément.
_Et ici ?
_Scoroz essaye de réparer le bracelet connecté pour essayer d’identifier le numéro du portable auquel il était lié, rien pour le moment.
Atwater raccrocha le téléphone.
_C’était le labo.
_Qu’est-ce qu’ils ont trouvés ?
_Les deux femmes portent des traces de sévices sexuels, rien d’étonnant pour des prostitués c’est vrai mais ce sont des brûlures de cigarettes.
_Les Trois Frères...
_Oui. C’est une de leur méthode pour marquer les femmes qu’ils font venir d’Europe de l’est pour la prostitution.
_Parce que les tatouer ça leur suffit pas ?
_Ce ne sont pas des petits rigolos !
_Il faut qu’on arrive à leur parler.
_Ils ne diront rien et on a rien contre eux.
_Mais le tatouage et les brûlures ?
_On a aucune preuve que c’est eux qui leur inflige ça.
_J’ai peut-être un contact proche des Trois Frères.
_Okay Halstead, essaye de trouver ça, il faut qu’on sache pourquoi ces deux femmes ont été froidement assassinées et dissimulées.
_Ouais.
Jay prit ses clés et partit, Erin le suivit.
_Tu veux que je vienne avec toi ?
_Erin...
_C’est ton indic je sais.
_Viens, mais tu retires ta bague.
_Pourquoi ?
_Retire là, c’est tout ce que je te demande.
_D’accord.
Erin retira sa bague, non sans mal puisqu’elle avait les doigts gonflés par la chaleur et la déposa dans son casier pour ne pas la perdre.
_On va où ?
_Tu sais que ça serait plus simple si tu me laissais conduire.
_Dans tes rêves !
_T’es pas possible !
Halstead indiqua les directions à Lindsay qui se gara exactement là où il voulait.
_Tu restes dans la voiture.
_Pourquoi ?
_Tu restes là !
_Okay !
Jay entra dans un vieil immeuble à moitié en ruine mais où apparemment il y avait toujours des occupants. Il alla jusqu’au dernier étage et tambourina à la porte. Il attendit trente secondes, tambourina de nouveau et descendit les marches quatre à quatre pour arriver en bas de l’escalier de secours dans la ruelle avant le fuyard.
_Jay ?!
_Tu descends où il faut que je vienne te chercher.
_J’arrive c’est bon, t’énerve pas.
Halstead laissa l’homme descendre.
_Qu’est-ce que tu veux.
_Toby, Tomy, Tony. Tu les connais, je crois ?
_Non.
Jay plaqua l’homme au mur. De la voiture, Erin assistait à la scène sans tout entendre.
_Okay oui je les connais.
_Bien.
Il relâcha l’homme.
_Qu’est-ce que tu sais de leur trafic ?
_Coc’, shit et des médocs.
_Pas de ce trafic là.
_Je ne vois pas de quoi tu parles !
_Je crois que tu sais très bien de quoi je parle !
Il le remit contre le mur.
_A partir de maintenant tu vas me dire tout ce que je veux savoir.
_Ou quoi ?
_Un séjour à Stateville ça te tente c’est ça ?
_Okay ! Les putes traînent toutes dans et devant un bar, le Tee’s.
_Mais encore ?
_La rumeur dit qu’un des frères serait mort depuis quelques mois mais rien n’a été confirmé.
_D’où vient la rumeur ?
_D’ici et là mais personne n’a vu Toby depuis plus de six mois et Tony ne sort que très peu. Toute la gestion est faite par Tomy.
_Et où est-ce qu’on peut les trouver ?
_J’en sais rien moi ! C’est toi la flicaille !
_Je te le demande une dernière fois !
Halstead plaqua très fortement l’homme contre le mur et lui pointa son arme sur le front.
_Où ?
_Tony est au Neptune, c’est un hôtel chic.
_Tes infos ont intérêt d’être bonnes.
_Comme ta meuf.
Jay le jeta au sol.
_Jay !
_Erin ! Je t’ai dit de rester dans la voiture !
Il regarda l’homme au sol et monta dans la voiture.
_C’était qui ?
_Démarre.
Erin démarra, Jay était énervé, il parlerait probablement plus tard. Ils avaient des infos, c’était le principal. Ils en profitèrent pour les partager avec l’équipe sur le chemin du retour.


serieserie  (01.02.2017 à 14:15)

En arrivant au poste, elle le retint par le bras avant de sortir de la voiture.
_Jay, parle-moi.
_Je t’aime.
_Je t’aime aussi. Qui c’était ?
_Personne.
_Violent comme conversation avec personne.
_Erin, je ne veux pas en parler.
_Okay t’énerve pas, je ne t’ai rien fait moi.
Ils rejoignirent l’équipe qui était déjà entrain d’établir un plan d’action pour prendre d’assaut simultanément la chambre de Tony au Nepture et le Tee’s où serait Tomy. Jay restait en retrait, il était perdu dans ses pensées, Erin s’inquiétait de la tournure de l’opération si Jay ne s’y mettait pas à 100 %, la dernière fois elle avait faillit le perdre.
_Halstead. Halstead ! Halstead t’es avec nous ?
_Oui désolé.
_Soit tu es là à 100 % soit tu restes ici.
_C’est bon je suis là.
L’opération était prévue en début d’après-midi le temps de préparer tous les détails et de récupérer des renforts pour pouvoir saisir deux lieux en même temps. Esmewilla détestait ces moments-là, elle détestait voir Jay et Erin partirent tous les deux pour des missions comme ça mais ça fait partie du job et bientôt elle partirait aussi sur ce genre de mission. Les deux opérations furent des succès et les deux frères furent ramenés au poste, Tony en salle d’interrogatoire et Tomy dans la cage. Certes ils avaient les deux frères mais Tony était partiellement paralysé et donc incapable de tuer quelqu’un et Tomy refusait de parler. L’interrogatoire se déroula donc avec Lindsay, Voight et Tony.
_Tony, on sait que votre frère a tué ces filles, on veut seulement savoir pourquoi ?
_J’en sais rien. Et je demande la présence de mon avocat.
_Bien-sûr et moi je demande de la neige en été.
_C’est mon droit !
_Donnez nous quelque chose.
La porte de la salle s’ouvrit.
_Maître Ortega, je suis l’avocat de monsieur Dipool.
_Génial. Maintenant que votre avocat est là, parlez !
L’avocat hocha la tête après s’être installé.
_D’accord. Je ne suis plus en contact avec Tomy depuis six mois.
_Mais bien-sûr.
_Toby et moi, nous avons eu un accident de voiture il y a six mois enfin c’est ce que je pensais, enfaîte, c’est Tomy qui a foncé dans notre voiture avec la sienne ce qui nous a envoyé dans le fond d’un ravin. Toby conduisait, il est mort à l’impact de la voiture.
_Pourquoi aucun certificat de décès n’a été rédigé ?
_Il y en a eu un mais Tomy a payé le médecin pour qu’il ne transmette pas le certificat aux autorités.
_Et pour vous ?
_Quand il a su que j’allai peut-être m’en sortir, il a voulu payer le chirurgien pour qu’une erreur arrive et que j’y reste mais il est tombé sur un chirurgien honnête qui m’a sauvé la vie, depuis ça, je me suis réfugié au Neptune, c’est là où nous sommes nés mes frères et moi, c’est un endroit sacré et Tomy ne pouvait pas s’en prendre à moi là-bas.
_Et pourquoi ne pas avoir parlé ?
_Je vais finir en prison et là-bas, je n’aurai plus rien pour me protéger de Tomy. Les deux femmes que vous avez retrouvée, Svetlana et Isidora, elles étaient infirmière en Lettonie, elles s’occupaient de moi, elles avaient quitté Tomy et il ne l’a pas supporté, elles sont parties faire des courses il y a un peu plus d’une semaine et elles ne sont jamais revenues.
_Pourquoi Tomy aurait-il tenter de vous tuer ?
_Pour prendre tout le pouvoir ! Et s’il s’était fait prendre, il aurait dit qu’il n’y était pour rien et qu’on s’était enfuit pour échapper à la justice.
_Vous avez des preuves ?
Il se tourna vers son avocat qui sortit un très gros dossier de son sac.
_Ce dossier comporte une déposition de mon client déclarant les activités illégales perpétrées par chacun d’entre eux, mon client ne ni pas avoir commit des actions répréhensibles cependant, il ne veut pas payer pour les autres. Ce dossier comporte également des preuves confirmant la déposition.
_Merci.
_Mon client voudrait en échange un accord lui garantissent l’accès aux soins médicaux dont il a besoin et une cellule en isolement afin de le protéger de son frère.
Voight ouvrit le dossier, tout était détaillé et documenté, des preuves, des déclarations, des témoins...
_Vous remarquerez qu’une preuve de présence à l’hôtel de mon client est également fourni pour les cinq derniers mois.
_Nous allons examiner ce dossier et le transmettre au procureur, c’est lui qui décidera des poursuites contre vous et votre frère.
Voight et Lindsay quittèrent la pièce, ils ne s’étaient pas préparé à voir autant parlé leur suspect et son avocat et encore moins à avoir un dossier complet sur les cinq dernières années. Tout le monde se mit sur ce dossier afin d’en vérifier l’authenticité avant de le transmettre au procureur. Jay était encore dans ses pensées, sa pile ne diminuait pas, Erin et Esmewilla se relayait pour prendre des faits à vérifier afin de réduire la pile de Jay sans que Voight ne s’aperçoive qu’il était totalement dans la Lune même si Erin s’inquiétait vraiment de le voir comme ça.


serieserie  (02.02.2017 à 08:31)

Étant donné que l’affaire était classée puisque les empreintes laissées par les mains sur le coup des victimes correspondaient à 99,9 % à celle de Tomy et qu’ils avaient fini de vérifier les dossiers, Erin quitta le bureau avec Jay tandis qu’Esmewilla était chargée de s’occuper de Bayleena.
Erin conduit Jay aux silos, le repère de Voight mais également un bon endroit pour se lâcher.
_Okay maintenant tu sors de ta bulle et tu m’expliques !
_T’expliquer quoi ?
_Qui était ce mec et pourquoi tu agis comme ça !
_C’est compliqué.
_Jay ! Je ne peux pas t’aider si tu ne me parles pas !
_Je n’ai pas besoin d’aide !
_Ah non ? Bah écoute tant mieux pour toi !
_T’énerve pas !
_C’est moi qui ne devrais pas m’énerver ? C’est la meilleure !
_C’est mes problèmes, pas les tiens !
_Bah écoute si tes problèmes ne sont pas les miens, pourquoi tu veux te marier avec moi ? Tu sais qu’un couple marié partage ses problèmes !
_Erin !
_Un couple c’est basé sur la confiance, tu le sais et je le sais.
_T’as raison.
_Bien-sûr que j’ai raison.
_C’est mon père t’es contente ?
_Ton père ?
_Oui mon père !
_Oh...
_C’est bon tu me lâches maintenant ?
_Oui c’est bon. Si tu veux parler je suis là.
_Je sais.
Il la prit dans ses bras.
_Désolé de t’avoir crié dessus.
_T’inquiète pas.
_Si tu avais raison, tu es ma femme, enfin presque, tu es la mère de ma fille et je veux vraiment passer ma vie avec toi et ça commence par ne pas te cacher des choses.
_C’est pas grave.
_Mon père et moi, c’est une histoire compliqué...
_Je crois que niveau rapport compliqué avec les parents j’en ai eu pas mal aussi.
_Oui je sais. Ma mère est décédée quand on était petit avec Will, mon père ne s’est jamais remarié, il disait qu’il pouvait s’occuper de nous tout seul et c’était vrai jusqu’à ce qu’on soit majeur ça allait, après il nous a reproché de lui avoir volé sa vie, d’avoir tué notre mère alors que si elle est décédée, c’est en partie à cause de lui.
_Comment ça ?
_Il devait venir nous chercher à l’école, il venait nous chercher tous les jeudi pour que notre mère puisse aller courir avec des amies mais ce jeudi là, il l’a appelé au dernier moment pour qu’elle vienne nous chercher, elle est venue nous chercher et elle nous a ramené à la maison, mon père est arrivé une demi-heure après du coup ma mère est partie pour rejoindre ses amies, elles faisaient toujours le même circuit, en coupant elle savait où les rejoindre et elle était à deux cents mètres derrière elle quand une voiture a déboulé et l’a fauché alors qu’elle était sur le trottoir.
_Oh...
_Si elle n’était pas venue nous chercher elle serait partie avec ses amies et elle aurait été deux cents mètres plus loin et elle pourrait toujours être en vie.
_La voiture aurait pu arriver deux cents mètres plus loin, tu n’en sais rien.
_Je sais. Mon père a commencé à boire et à dépenser tout son argent, Will est partie à la Fac de médecine et moi j’ai rejoint l’armé pour pouvoir partir.
_Oh...
_Ta bague, c’était la bague de fiançailles de ma mère.
_Pourquoi tu ne me l’avais pas dit ?
_Parce que je ne parle pas de ma famille, enfin sauf de Will mais c’est Will.
Ils restèrent un moment à parler tous les deux avant de rentrer. C’était la première fois que Jay se confiait sur sa famille. Demain serait une nouvelle journée avec son nouveau lot de surprise.


serieserie  (03.02.2017 à 08:49)

Nouvelle journée, nouvelle affaire, toute l’équipe était attendu dans les quartiers sud de Chicago dès neuf heures le matin.
_Qu’est-ce qu’on a ?
_Deux corps dans la ruelle.
_Deux ?
_Oui.
Ils allèrent dans la ruelle, c’était pas beau à voir, les crânes avaient explosés, il y avait du sang partout. Des bados étaient tout autours du cordon de sécurité gérer par les officiers de patrouilles
_On a trouvé les balles ?
_Pas pour le moment.
_On sait qui ils sont ?
_Clark Jadon et Mika Kuru, deux personnes plus ou moins sans histoires à part l’un avec l’autre apparemment.
_Deux hommes ennemis tués en même temps ? Ça ne peut pas être un hasard. On sait pourquoi ils ne s’entendaient pas ?
_Aucune idée d’après le barman c’était un peu comme les vieilles familles : même eux avaient oublié comment ça avait commencé.
_D’accord.
Après avoir passé toute la matinée dehors, ils rentèrent pour faire des recherches tandis que Ruzek et Olinsky étaient chargés de passé voir les femmes des deux hommes pour leur annoncé le décès. Ils firent un point dès que les deux officiers revinrent.
_Donc on a Mika Kuru, agent immobilier, marié, deux enfants, pas de casier et Clark Jadon, chef de chantier, en instance de divorce, une fille, pas de casier non plus.
_Mika et Clark étaient amis quand ils étaient plus jeunes et du jour au lendemain ils se sont mis en guerre l’un contre l’autre, personne ne sait pourquoi.
_J’ai quelqu’un pour vous.
Tout le monde se tourna vers l’escalier que montait Platt avec un jeune officier de patrouille plutôt apeuré d’être là.
_Je vous présente l’officier Hannoy, il était sur la scène de crime ce matin.
_Officier Hannoy, bonjour.
_Bon...Bon...Bonjour.
_Qu’est-ce qu’il fait là Trudy ?
_Ce cher officier fait sa première journée aujourd'hui avec sa première scène de crime.
_Un homme voulait parler à... à votre équipe et... et j’étais impressionné et et après j’ai vomi et et vous êtes partis et je ne vous ai pas dit qu’il voulait vous parler.
_Génial... Vous avez son nom ?
_Non monsieur. Pardon sergent.
_Vous vous rappelez de lui ?
_Ou..oui
_Bien. Scoroz tu peux afficher les photos des bados sur l’écran que vous m’avez installé là !
_Vous voyez que c’est utile cet écran.
_Scoroz !
_Voilà voilà.
_Lui !
_Forcément, on a des photos de son visage ?
_Aucune.
Tout le monde regardait l’écran, ils ne se souvenaient pas vraiment de l’avoir vu.
_Esmé tu peux zoomer sur son bras, je crois qu’il a un tatouage.
_Comme la moitié des gens de cette ville mais si tu veux.
Esmewilla fit un zoom sur le tatouage.
_Okay je sais qui c’est. Merci officier Hannoy, vous pouvez y aller.
_Encore désolé.
Platt redescendit avec le jeune officier.
_Il s’appelle Sacha Valor, il est journaliste.
Le téléphone d’Esmewilla sonna au même moment, elle décrocha.
_Euh... Okay ça c’est bizarre !
_Quoi ?
_Sacha Valor est en bas !
_Ruzek, vas-y.
Mais ce n’était pas la peine, le commandant Crowley arriva avec Sacha Valor.
_Commandant.
_Sergent Voight, voici Sacha Valor, il a été mandaté par la ville pour faire un rapportage immersif au sein de votre unité, c’est non-négociable. Puisqu’il a été témoin dans cette affaire, il commence dès maintenant jusqu’à la fin de cette enquête.
Voight n’était pas ravi mais il savait qu’il n’aurait pas le choix, autant ne rien dire et ne l’avoir dans les pattes que pour une enquête. Le commandant Crowley repartit alors que Sacha n’avait pas encore dit un mot.
_Bonjour. Sacha Valor, reporter.
_Monsieur Valor, vous étiez sur la scène de crime ce matin.
_Oui. J’ai quitté Chicago il y a quelques années et comme je viens de revenir, je voulais passer voir une ancienne amie, comme je ne l’ai pas trouvé, je me suis arrêté prendre un verre d’eau dans le bar parce qu’avec cette chaleur c’est plutôt étouffant. Les deux hommes ont commencé à se disputer mais apparemment c’était souvent comme ça sauf que la serveuse en a eu marre et elle les a mit dehors tous les deux. Je m’en fichais j’ai fini mon verre d’eau, j’en ai pris un autre et je suis sorti pour retourner à ma voiture pour rentrer, la serveuse était entrain de discuter avec les deux hommes qui semblait être calmé, elle est rentrée dans le bar j’ai continué mon chemin, j’ai eu une idée d’où pouvait être la femme que je cherchai donc j’ai fait demi-tour, j’ai jeté un œil savoir si ils avaient fini de se battre, des personnes étaient déjà entrain d’appeler les secours, j’ai rien entendu et j’étais pas plus loin que vingt mètres, maximum.
_D’accord. Bon je vous présente l’équipe rapidement, je suis le sergent Hank Voight, voici les détectives Olinsky, Ruzek, Atwater, Halstead et... il en manque une, elle est probablement dans la salle de repos vous la verrez après. Notre technicien informatique Mouse et notre stagiaire-réceptionniste-standardiste et technicien informatique numéro 2, Scoroz.
Sacha essaya de retenir tous les noms pour s’y retrouver même si dans son article il n’aurait le droit d’en citer aucun.


serieserie  (06.02.2017 à 09:18)

Bannière de l'animation HypnoAwards 2021

Meilleure série sortie il y a 10 ans

  1. Once Upon a Time
  2. Game of Thrones
  3. Hawaii Five-0

Nouvelle catégorie en vote :
Meilleure série sortie il y a 10 ans

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

Mensonges (2021), S01E06
Jeudi 16 septembre à 22:00
5.31m / 29.7% (Part)

Logo de la chaîne M6

9-1-1, S04E08
Jeudi 16 septembre à 22:00
1.80m / 9.4% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Mensonges (2021), S01E05
Jeudi 16 septembre à 21:05
5.77m / 27.0% (Part)

Logo de la chaîne M6

9-1-1, S04E07
Jeudi 16 septembre à 21:05
2.21m / 10.2% (Part)

Logo de la chaîne FX Networks

What We Do In The Shadows, S03E04
Jeudi 16 septembre à 21:00
0.46m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

The Outpost, S04E10
Jeudi 16 septembre à 21:00
0.37m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S04E14
Jeudi 16 septembre à 20:45
3.41m / 15.2% (Part)

Logo de la chaîne NBC

Brooklyn Nine-Nine, S08E10
Jeudi 16 septembre à 20:30
1.88m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Revolution prochainement sur SALTO !

Revolution prochainement sur SALTO !
La série de science-fiction Revolution débarque sur SALTO le 24 septembre ! Créée en 2012 par Eric...

L'Absente : bientôt sur France 2 et déjà sur SALTO

L'Absente : bientôt sur France 2 et déjà sur SALTO
À découvrir à partir du 20 septembre sur France 2 et disponible en intégralité et en avant-première...

La série Ambitions est disponible sur SALTO

La série Ambitions est disponible sur SALTO
Vous n'avez pas encore eu l'occasion de découvrir la série américaine Ambitions ? SALTO l'a ajoutée...

Les Chroniques de Sherlock : la série inédite russe est sur SALTO

Les Chroniques de Sherlock : la série inédite russe est sur SALTO
Les Chroniques de Sherlock est une série thriller qui offre un volet russe à l'un des personnages...

De nouvelles HypnoCards pour vos albums !

De nouvelles HypnoCards pour vos albums !
5 nouvelles HypnoCards sont en rayon ! La plus chère se trouve dans la catégorie Evil, elle coûte...

HypnoRooms

Sas1608, 15.09.2021 à 07:42

Nouveau Design pour la rentrée, sur le quartier de Sex Education ! Merci Profilage !

emeline53, 15.09.2021 à 12:29

Venez voter à l'animation sur The Fosters pas besoin de connaître la série ! Grand panel de séries représentées dans l'anim !

Emilie1905, 15.09.2021 à 19:08

Peinture fraiche du côté d'A Million Little Things, venez y faire un tour si l'envie vous en dit

sanct08, Hier à 21:09

Bonsoir ! Le quartier "Le Caméléon" attend encore vos votes pour élire vos wallpapers favoris !

sanct08, Hier à 21:09

Et venez aussi choisir le professeur que vous aimeriez avoir sur le quartier The X-Files !

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage