HypnoFanfics

Wait For You

Série : Chicago P.D.
Création : 01.06.2017 à 15h42
Auteur : diana62800 
Statut : Active

« Un nouveau membre, Alex, arrive dans l’équipe à la demande de Voight, mais Alex n’est pas inconnue pour Jay et Mouse. Vont-ils arriver à travailler ensemble alors que leur passe refait surface ? » diana62800 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 151 paragraphes

Afficher la fanfic

Au petit matin, une bonne odeur de café réveille Jay. Il se lève avec le sourire aux lèvres et se dit que passer ce petit week end avec sa partenaire pourrait faire avancer les choses entre eux pour reprendre leur histoire d’amour, qui a durée de nombreuses années. Il sort de la chambre. 


- Alex ? 


Aucune réponse. 


- Alex ? 


Toujours aucune réponse. 


- Alex ? Alex, répond ! Alex arrête, c’est pas drôle. Lance-t-il inquiet. 


Il arrive dans la cuisine et y voit un petit mot écrit de la main de sa partenaire. Il le prend et le lit à voix haute. 


- Je suis assise sur la balancelle devant la maison. Inutile de lancer un avis de recherche. Dit-il en rigolant. 


Il se sert un café et va rejoindre la jeune femme. 


- Comment tu fais pour arriver à te lever avant moi ? 
- Je sais pas, l’habitude peut-être. Bonjour. 
- Bonjour ma jolie russe. Dit-il en lui déposant un baiser sur la joue. 


Jay s’assoit et Alex lui rend son baiser, ça les fait sourire tous les deux. 


- En quel honneur ? 
- J’en avais envie et aussi pour te remercier. 
- J’ai une deuxième joue et je crois qu’elle est jalouse, elle veut aussi son bisou. Lance Jay amusé. 


La jeune femme sourit et, pour lui faire plaisir, l’embrasse sur l’autre joue. 


- Monsieur est content ? 
- T’imagines pas à quel point. Avoue-t-il en regardant Alex amoureusement.


Les deux amis rient. 


- C’est vraiment magnifique ici. 
- Je suis bien d’accord, le paysage est sublime. Répond Jay en dévorant sa partenaire des yeux. 
- T’as bien dormi ? Non, laisse-moi deviner, t’as rêvé de nous ?! 
- On peut rien te cacher. Répond Jay. 
- J’ai aussi rêvé de nous et de toi en particulier. 
- Tu vois que je suis pas le seul. 
- Oui. Tu sais que tu parles dans ton sommeil ? On a beau avoir partagé le même lit pendant des années, c'est la première fois que je t'entend parler quand tu dors. 
- Tu viens de me l’apprendre, qu’est-ce que j’ai dit ? 
- Qu’il y a certaines choses que tu ferais différemment et aussi… Que tu prendrais un poney pour faire du rodéo. 
- C’est vrai ? 
- Si je te le dis. 


Les deux amis restent silencieux quelques minutes tout en buvant leur café. 


- Tu sais quel jour on est ? 
- Dimanche. 
- Je parle de la date précise ? 
- Non. 
- Bouge pas, je reviens. 


Jay retourne à l’intérieur et revient s’installer auprès d'Alex 


- Tiens, c’est pour toi. Lance-t-il en donnant un paquet. 


Alex le prend. 


- C’est quoi ? 
- Ouvre et tu le sauras. 


La jeune femme ouvre le paquet, c’est cadre avec une photo d’eux. 


- On avait 12 ans sur cette photo. 
- Et maintenant, tu sais quel jour on est ? 
- T’as jamais eu l’intention de venir avec Will ? Tu voulais qu’on vienne, ici, tous les deux ? 
- C’est une date importante pour nous. 
- Je m’en souviens très bien Jay, je pourrai jamais l'oublier. Il y a vingt ans, tu m’as dit : Je t’aime et je t’ai répondu : Je t’aime aussi. 
- Et mes sentiments pour toi n’ont pas changé. 
- Jay, s’il te plait… 


Jay avale une gorgé de son café. 


- Alex, il faut que je t’avoue quelque chose. 
- Je t’écoute. 
- Dans la lettre que je t’ai envoyé où je te dis que je voulais rompre… 
- Oui… 
- Je t’expliquais que je voulais du temps pour moi et qu’avec nos deux carrières, on pourrait pas avoir d’avenir en commun… mais c’est faux… 
- Jay, où tu veux en venir ? 
- C’est pas la vraie raison qui m’a poussé à rompre avec toi… 
- C’est quoi ? 
- Je voulais pas qu’on vienne t’annoncer que j’étais mort au combat, je voulais pas que tu sois malheureuse pour le reste de ta vie. C’est en perdant des hommes que j’ai réalisé que je refusais que tu vives ce que les familles des hommes morts à la guerre subissent. Je me disais : Je préfère qu’elle me déteste plutôt qu’elle soit malheureuse parce que je suis mort. 
- Et tu crois que j’ai pas souffert en lisant ta très longue lettre ? 
- Elle était pas si longue que ça ? 
- Tu plaisantes ?! Elle fait onze pages, recto/verso et d’ailleurs, je l’ai toujours. 
- Je suis désolé Alex, vraiment désolé pour le mal que je t’ai fait… 
- Je sais… Je t’ai déjà pardonné Jay… 
- Et cette photo me rappelle tous les jours que j’ai agis en pensant qu’à moi, et que j’ai fait la plus grosse erreur de ma vie en écrivant cette lettre… Et en plus je te l'ai envoyé quelques mois après la mort de Cassie... 
- Pourquoi tu m’as amené ici ? 
- Tu le sais très bien… 


Jay pose sa main sur la joue de la jeune femme et commence à approcher son visage pour l’embrasser, cette dernière le repousse doucement. 


- Jay, je t’en prie… 
- Je suis très patient… 
- Je vais aller prendre ma douche. Lance Alex en se levant. 


Elle retourne à l’intérieur, Jay lui court après. 


- Alex, qu’est-ce qui te bloque avec moi ? 
- Rien… Répond la détective en détournant son regard. 
- Tu sais pas mentir. 
- J’ai… J’ai… J’ai beaucoup souffert à cause de toi… J’essaye seulement de me protéger, et… Non, rien. Je vais me doucher. 
- Alex… 


La jeune femme ne répond pas et va se préparer. Elle sort de la salle de bain une demi heure plus tard et Jay va à son tour se doucher. Contrairement à la veille, il a été plus rapide pour se préparer. 

Assis sur un banc, le duo est en train de mettre les patins qu’ils ont loué, Alex est très heureuse tandis que Jay n’est pas très à l’aise.  


- Je croyais que t’avais envie de venir hier ? 
- Je pensais que j’allais rester là à te regarder patiner. 


La jeune femme rit à la remarque de Jay. 


- T’es sûr que ça va aller ? Demande la jeune femme en souriant. 
- Mouais… 
- T’auras qu’à me donner la main et je te lâcherai pas, c’est promis. 
- Te regarder patiner, c’est bien aussi… 
- Non, tu viens sur la glace. 


Ils se lèvent et vont directement sur la glace mais à peine un pied dessus, Jay l’enlève. 


- Je vais pas y arriver. 
- Mais si, je suis là, je vais pas te laisser tomber. 
- Promis ? 
- Promis. Allez viens beau brun… 


Alex tend ses mains vers son partenaire qui les prend avec un grand sourire. Jay avance doucement et ils se retrouvent tous les deux sur la glace. 


- Détends-toi et fléchis légèrement tes jambes. 
- Comme ça ? Demande Jay en faisant ce qu’Alex lui conseille. 
- On dirait un vrai pro… Lance-t-elle amusé. 
- C’est pas drôle. 


Elle lui sourit. 


- T’es prêt ? 
- Non. 


Toujours accroché à Alex, Jay commence à glisser, ce qui fait rire cette dernière. 


- Jay, t’es en train de me broyer les mains. 
- Je sais mais j’ai pas envie de tomber. 


Au bout d’un moment, Jay commence à se détendre un peu. 


- Je savais que t’aller y arriver. 


Jay a les yeux rivés sur sa partenaire qui est en face de lui. 


- Maintenant, je vais me mettre à ta gauche et pour ça, je vais lâcher ta main droite mais rassure-toi, je reste à tes côtés. 
- J’espère. 


Ils continuent à faire plusieurs tours. 


- C’est bon tu peux me lâcher la main !!! 
- T’es sûr de toi ? 
- Oui mais reste près de moi. 
- Sans problème. 


Les mains libres, Jay continue de glisser, Alex se tient en face de lui prête à le rattraper s’il tombe la tête la première. 


- Ça y est, t’es prêt pour les prochains jeux olympiques. 
- Arrête de te moquer de moi. 
- C’est pas ce que je fais… 


Les deux amis continuent de patiner pendant un moment, en parlant de tout et de rien, et rient aux blagues que peut faire Jay. Alors qu’il porte son attention sur autre chose, Jay perd l’équilibre et entraine la russe dans sa chute. Jay atterrit sur le dos et Alex sur le jeune homme. Ça les fait rire tous les deux. 


- J’ai encore des progrès à faire pour les J.O. 
- Faut jamais perdre espoir. 
- C’est bien vrai. 


Ils se sourient de bon cœur et se regardent intensément. 


- Tu me feras toujours rire. Lance Alex. 
- C’est un talent caché. 


Alex rit à la remarque de Jay et continue de le fixer. Elle se jette sur ses lèvres et l’embrasse tendrement. Après avoir rendu leurs patins et être retournés dans leur chalet, les deux détectives reprennent leur baiser qui devient de plus en plus intense et fougueux.

Ils se retrouvent dans la chambre où ils commencent une séance de déshabillage. Le sourire aux lèvres, Jay est plus que ravi, Alex pousse Jay sur le lit et s’allonge sur lui tout en continuant de l’embrasser. Les vêtements volent à travers la chambre et les deux partenaires savourent le plaisir de se retrouver intiment après tant d’années...


diana62800  (28.06.2018 à 22:41)
Message édité : 01.01.2021 à 22:36

Allongés côte à côte, nos deux détectives savourent leurs retrouvailles. Jay est allongé sur le côté gauche en prenant appui sur son bras pour tenir sa tête tandis qu’Alex est sur le dos, un draps couvre une partie de leur corps, ils se regardent avec tendresse. La jeune femme se met, tout d’un coup, à pleurer. 


- Ça va pas ? 
- Si, très bien. 
- Pourquoi tu pleures ? J’ai fait quelque chose qui t’a déplu ou je t’ai fait mal… 
- Non, rien de tout ça. Ce sont des larmes de joie… Je… Je… 
- Quoi ? 
- Je t’aime Jay, je t’ai toujours aimé et je suis en train de réaliser que je suis toujours amoureuse de toi. 
- Je le savais déjà. 
- Je suis sérieuse Jay… 
- Moi aussi. Écoute… 
- Non, ne dis rien, il y a rien à dire… J’ai essayé de me convaincre qu’un autre homme pouvait te remplacer mais j’ai eu tort. T’es le seul et tu le seras toujours Jay. 
- J’arrête pas de te dire qu’on est fait l’un pour l’autre. Je suis l’homme de ta vie Alexandra Valanka. 
- Mais j'ai... J’ai peur de souffrir à nouveau. 
- Plus jamais je te ferai de mal, je te le promets. 
- Je te crois. 


Jay embrasse Alex d’un tendre baiser. 


- Qu’est-ce qu’on fait pour le reste de la journée ? Demande Jay le sourire aux lèvres. 
- Soit on va faire un tour, soit on… 
- Reste ici et on essaye de rattraper le temps perdu. 
- J’aime ta façon de raisonner. 
- Et moi, c’est toi que j’aime… Je t’aime tellement Alex. 
- Je t’aime aussi Jay. 


Ils se sourient l’un l’autre et reprennent leur baiser qui devient passionnel. Les caresses, les baisers, les gestes tendres et les mots doux raisonnent dans la chambre, et ce pendant plusieurs heures. 

Notre duo de détective n’a pas quitté la chambre de la journée et ils ont décidé de profiter l’un de l’autre mais n’ont pas oublié de se nourrir, et passent le dîner en tête à tête dans un petit restaurant romantique. Installés l’un à côté de l’autre, les deux détectives se regardent et s’embrassent tendrement. 


- Excusez-moi. Lance un jeune homme. 


Les deux amoureux mettent fin à leur baiser et font face à un jeune homme qui se présente comme leur serveur pour la soirée. 


- Désolée… 
- Bonsoir. Lance le serveur souriant. 
- Bonsoir. Répondent les deux policiers en même temps. 
- Vous avez fait votre choix ? 
- Oui. 


Jay dit ce qu’il va prendre et pareil pour Alex. 


- Je vous apporte vos plats dès qu’ils sont prêts. 
- Prenez votre temps, on est pas pressé. Lance Jay en regardant amoureusement Alex. 
- Il a raison, on a le temps. 


Le jeune homme laisse nos deux amoureux seuls. 


- On en était où ? 
- Là, je crois. Répond la jeune femme avant de reprendre leur baiser. 


Jay et Alex sont tellement heureux de se retrouver qu’ils ne font pas attention aux personnes qui sont dans le restaurant. 


- J’ai bien fait de demander une table à l’écart. 
- Du moment que je suis avec toi, tout me va. 


La soirée se déroule très bien pour nos amoureux qui prennent plaisir d’être à deux.

Après avoir fini de manger, ils retournent dans leur petit chalet. Alex enfile son maillot de bain et retrouve Jay dans le jacuzzi qui se trouve derrière la maison. La jeune femme pose les deux serviettes qu’elle a dans les mains. Jay, déjà dans l’eau, lui tend sa main pour l’aider à entrer dans le jacuzzi. 


- Merci lieutenant Halstead. 
- Tout le plaisir est pour moi lieutenant Valanka. Viens par là. 


Jay la tire vers lui, la prend par la taille et l’embrasse. 


- Whoua, quel baiser !!!! 
- J’en ai d’autres en réserve. Lance Jay avec un clin d’œil. 


Alex dépose un chaste baiser sur ses lèvres et les deux détectives s’installent l’un à côté de l’autre. 


- Dis-moi, tu es toujours aussi doué en astronomie qu’en tir de longue portée ? 
- Oui. 


Elle lui répond par un grand sourire et Jay commence à lui montrer plusieurs étoiles par ce ciel très éclairé. Après avoir passé un bon moment à l’extérieur, Jay et Alex retournent à l’intérieur en s’embrassant.

Assis sur le canapé, Jay attrape la russe vers lui et continue de l’embrasser avec amour et passion. Alex, le sourire aux lèvres, se laisse aller et tous les deux profitent du temps ensemble jusqu’au bout de la nuit...


Assis autour de la table, Erin et Austin se regardent sans se parler. Durant la journée d’hier, Austin n’a pas adressé la parole à sa fiancée. 


- Tu as l’intention de m’ignorer encore longtemps ? Demande Erin. 
- J’essaye de comprendre ce qui t’a poussé à faire ce que tu as fait. Mets-toi un peu à ma place. 
- Austin, je sais que j’ai fait n’importe quoi, mais je… C’est toi qui a raison, je me cherche des excuses. 
- Ce que je te reproche, c’est que t’as pas eu assez confiance en moi pour me le dire. 
- Je voulais te protéger et qu’il t’arrive rien… 
- Résultat des courses, je me suis fait agresser par un dingue. 
- Je sais… Austin… Lance Erin en se levant. 


Elle s’approche d’Austin et s’assoit sur ses genoux. 


- Je te fais confiance, je t’assure mais je ne pensais pas qu’il s’en prendrait à toi… Je serais capable de tout pour te protéger mais sur ce coup, j’ai pas assuré. 
- Parle à Voight, il arrivera sûrement à t’aider et dis aussi la vérité à Alex, elle a le droit de savoir. 
- D’accord pour Voight mais je peux rien dire à Alex, elle va m’arracher les yeux. 
- Je croyais qu’elle était d'une nature très calme. Lance Austin avec étonnement. 
- Oui mais d’après Jay, Mouse, Sarah et même sa sœur Erica, elle peut se mettre en colère et dans une rage folle si on l’a trahi… Parce que, c’est bien ça… J’ai fait libérer le meurtrier de sa petite fille de cinq ans et j’ai aidé Igor à l’enlever. Rien qu’avec ça, je risque de perdre ma plaque et de me retrouver derrière les barreaux pendant plusieurs années. 
- C’est pour ça que je te conseille de parler à Voight. 
- Je le ferai. 
- Ne me mens plus jamais !!! 
- Plus jamais. 
- Et va jeter dans les toilettes le sachet de Fentanyl qu’Igor t’a donné. 
- Ouais, t’as raison, j’ai pas envie de m’attirer d’autres problèmes. 


Erin se lève et va dans la salle de bain où sont les toilettes. Elle ferme la porte derrière elle, relève la lunette des toilettes et sort le sachet de la poche de son jean. La sachet dans les mains, elle hésite à le jeter. 


- Je suis désolée Austin, je peux pas faire ça. Murmure Erin. 


Elle le remet dans sa poche, tire la chasse d’eau et retourne voir Austin. 


- C’est fait ? 
- Oui. Répond Erin. 
- Tu verras, tout va s’arranger pour toi. 
- J’espère. 
- Mais oui, il faut que tu sois positive. 
- Ça marche pas ce genre de choses sur moi. 


Austin regarde sa montre. 


- Mon amour c’est pas que je m’ennuie mais je dois aller travailler. 
- Okay, je te libère. 
- Et toi, qu’est-ce que tu vas faire ce matin ? 
- Je sais pas encore. Ça fait bizarre que Voight nous ait laissé notre lundi matin. 
- Chanceuse… 


Ils s’embrassent. 


- Promets moi de parler à Voight. 
- Oui, je crois que ça me fera du bien de lui dire. 


Austin prend sa veste, son portable et ses clefs. 


- Tu me manques déjà. 
- Toi aussi. 
- Austin, je suis vraiment désolée de t’avoir blessé et menti. 
- C’est du passé. La seule chose que je te demande, c’est de me dire la vérité, peu importe ce que c’est, ne me mens plus. 
- Plus jamais, c’est promis. 
- J’en demande pas plus. 


Erin met ses bras autour du cou d’Austin et ce dernier met les siens au niveau des hanches d’Erin, ils s’embrassent d’un tendre baiser. 


- À ce soir. 
- Fais attention à toi. À ce soir. 


Austin sort de chez eux. Erin va débarrasser la table et mettre un peu ordre dans son appartement. Pour éviter de tourner en rond chez elle, elle quitte son appartement et prend le chemin du district 21. Assise à son bureau depuis un moment, elle ne voit pas Voight arriver. 


- Erin ? 
- Hank !!! Dit-elle en sursautant. Ça va ? 
- Très bien, j’ai eu la visite d’Olive et Daniel ce week end. 
- C’est génial. Lance Erin sans trop d'enthousiasme. Ils vont bien ? 
- Olive va mieux, je pense qu’elle réussit à remonter la pente. 
- Tant mieux, c’est bien. 
- Et toi ça va ? Demande Voight en voyant le tête distraite d’Erin. 
- Oui, j’ai pas beaucoup dormi. 
- Okay. 


Erin évite de regarder Voight dans les yeux, ce dernier le remarque. 


- Erin regarde-moi. 
- C’est ce que je fais. Ment-elle. 
- Erin, y a un problème ? 
- Non, pourquoi ? 
- Tu sais que tu peux me parler si t’as un problème ? 
- Je sais. Tout va bien Hank, je t’assure. 
- Okay, je vais pas insister. 
- J’ai pas beaucoup dormi cette nuit, mais je vais bien. Arrête de t’inquiéter. 
- Je m'inquiéterai toujours pour toi. Austin va bien ? 
- Très bien, il te passe le bonjour. Il m’a aussi demandé de te dire… De te dire… 
- De me dire quoi ? 
- De… De… Commence à dire Erin hésitante de parler à l’homme qu’elle considère comme son père. De... De pas nous faire trop travailler. 
- Ça va déprendre des affaires qu’on aura. 
- Je lui dirai. Lance-t-elle en souriant. 


Erin se lève et va se chercher un café, elle en prend un autre pour Voight. Installés dans le bureau du Sergent, Voight et Erin parlent ensemble de tout et de rien, mais Erin n’aborde pas le sujet "Igor" alors qu'elle l’a promis à Austin. 


diana62800  (24.07.2018 à 16:15)
Message édité : 01.01.2021 à 22:54

Alors que Jay dort encore, Alex reste près de lui et le regarde dormir pendant un petit moment. Elle finit par se lever et va directement prendre sa douche. Une fois prête, elle commence à rassembler ses affaires et celles de Jay dans leurs sacs respectifs. Assise à table avec une tasse à café dans une main et son portable dans l’autre, la jeune femme ne voit pas Jay arriver. 


- Bonjour mon coeur. 


Alex sursaute. 


- Bonjour mon sourire d’ange. T’as bien dormi ? 
- J’ai passé une des meilleures nuits de ma vie grâce à toi. 


Jay approche et embrasse Alex. Il se serre une tasse de café et vient s’asseoir à coté de sa partenaire. 


- C’était qui ? 
- Personne... J’ai écouté et lu les messages que Greg m’a laissé. Ma messagerie est pleine à cause de lui. 
- Oh !!!
- Ne t’inquiète pas, je pensais tout ce que je t’ai dit hier et je le pense encore. 
- Ravi de te l’entendre dire.
- Je t'aime Jay.
- Je t'aime aussi Alex.

Alex approche ses lèvres et embrasse tendrement Jay. Ils se regardent et se sourient... 

- T’es déjà debout et prête ?! 
- Oui, comme tu peux voir. 
- Non, mais sérieusement, un jour, tu me diras ton secret pour te lever aussi tôt ?! 
- Un jour, c’est promis. 


Elle l'embrasse à nouveau, ce dernier approfondit le baiser encore plus. 


- Tu crois qu’on a le temps pour un autre tête à tête ? 
- Ça serait avec plaisir mais n’oublie pas que Voight nous attend au bureau à quatorze heures et qu’on a plusieurs heures de route pour rentrer à Chicago. 


Jay fait semblant de faire une mine triste. 


- Mais on pourra reprendre notre tête à tête ce soir, qu’est-ce que tu en penses ? 
- Que t’es la meilleure. 


Alex lui fait un clin d'oeil et rit à la phrase de Jay. Les deux détectives reprennent leur baiser...


- J’ai fini. Lance Alex en fermant son sac. 
- Ça tombe bien, moi aussi. 
- Normal, je l’ai fait pendant que monsieur dormait. 


Jay sourit. 


- Donne, je vais les mettre dans le coffre. 


Jay prend les deux sacs et va les mettre dans le coffre pendant qu’Alex fait un dernier tour rapide pour s’assurer qu’ils ont rien oublié. Elle ferme à clé et va rejoindre son partenaire. Ensemble, ils vont rendre les clés aux gérants. 

Sur la route depuis plus de deux heures, les deux lieutenants font une pause, ils en profitent pour se dégourdir les jambes et acheter quelques petites choses à manger. 


- C’est bon, on a tout ce qu’il faut. 
- Génial, je conduis. 
- Non, je conduis. Lance Jay avec un petit sourire moqueur. 
- Jay, s’il te plait, laisse-moi prendre le volant… S’il te plait… 


Alex remarque le petit sourire de Jay. 


- T’es en train de te moquer de moi ? 
- Oui. 
- Et ça te fait rire ? 
- Oh que oui. 


Jay l’embrasse et Alex en profite pour lui prendre les clefs des mains. 


- T’es un ange. 
- Je sais… 
- Allez, en route beau brun… 


Les deux amoureux remontent en voiture en souriant. Durant le trajet, le duo parle de tout et de rien, écoute de la musique, rie… Au bout de plusieurs kilomètres, ils arrivent enfin chez eux avec leurs sacs à la main, ils empruntent le couloir qui les mène à leur appartement. 


- Enfin à la maison !!!
- Je suis bien d’accord. 


Jay se place face à sa partenaire et l’embrasse. 


- Jay, on est au beau milieu du couloir. 
- Et alors, il y a personne… 


Elle sort ses clés de sa poche et ouvre la porte. Ils entrent et Alex ferme la porte avec son pied, sans arrêter d’embrasser son détective préféré. 


- Je dois aller chercher Brooklyn. 
- Je suis sûr qu’il t’en voudra pas si tu tardes un peu. 


Elle regarde sa montre. 


- Jay, on doit être au bureau dans qurante trois minutes. 


Jay met fin à leur baiser à contre cœur. 


- Okay, mais j’ai pas dit mon dernier mot. 
- J’espère bien. Lance-t-elle avec un clin d’œil. 


Jay file prendre une douche et Alex va chercher son chien chez sa voisine. Elle la remercie d’avoir gardé Brooklyn durant tout le week end. Toutes les deux parlent quelques minutes et la détective repart chez elle, elle prend à son tour une douche et change de vêtements. 


- Enfin !!!! 
- Pourquoi ? 
- T’en a mis du temps. 
- Je suis entrée là-dedans il y a vingt trois minutes. Tu peux parler monsieur je prends tout mon temps mais je dois bien reconnaître que tu fais des progrès. 
- Il y en a pas deux comme moi… 
- Heureusement, un Jay Halstead, ça me suffit. 


Brooklyn aboi. 


- Il est d’accord avec moi. 


Les trois compères quittent leur appartement direction le district 21 pour une nouvelle semaine de travail. Alex conduit, Jay est sur le siège passager et Brooklyn sur la banquette arrière. 


- J’ai une question à te poser. 
- Je t’écoute. 
- Est-ce qu’on est de nouveau ensemble ? Je te pose la question pour être sûr. 
- Oui. 
- Je te le demande aussi parce que j’ai pas envie de me cacher par rapport aux autres et aussi à Voight. Je suis sûr qu’il appréciera qu’on soit honnête avec lui. 
- Je suis d’accord mais… 
- Mais quoi ? 
- Faut que je le dise à Greg et toi, à Erin avant d’en faire une annonce officielle. 
- Ça fait un moment que je suis plus avec elle. 
- Ça s’appelle le respect Jay. 
- Parce que tu crois qu’elle en a eu du respect pour moi quand elle couchait avec Austin. 
- J’ai pas dit ça... Okay, si tu veux pas, le fait pas mais attend que je le dise à Greg… D’accord ? 
- Aucun problème. 


Alex se gare. 


- Merci Jay. 
- Pourquoi ? 
- D’être aussi compréhensif. 
- Je serai capable de beaucoup de choses pour toi. 
- Ça tombe bien parce moi aussi. 


Les deux amoureux s’embrassent et Brooklyn les regarde, il aboi pour se faire entendre. Le trio descend et entre directement dans le bâtiment par la porte avant où Platt les accueille. 


- Vous êtes en retard. 
- Seulement de… Commence à dire Alex. 


Jay place sa main sur la bouche de sa partenaire. 


- Bonjour Sergent. Dit Jay sur un ton neutre. 


Ils s’éloignent. 


- Ne jamais contredire Platt, je croyais que tu le savais. 
- J’ai rien dit de mal. 
- Ne jamais la contredire, sinon, elle peut te rendre la vie très difficile. 
- Compris. 


Ils montent les escaliers après avoir passé la grille. Tout le monde se salue. 


- Jay, c’est adorable, t’aurais pas dû. Dit Alex souriante en voyant le bouquet de fleurs sur son bureau. 
- C’est pas moi. 
- Je suis sûre que c’est toi. 


Elle l’embrasse tendrement sur la joue. 


- T’es le seul à savoir que ce sont mes fleurs préférées. 
- Je t’assure que j’y suis pour rien. 


Elle prend la petite enveloppe qui se trouve en plein milieu du bouquet, l’ouvre et y en sort une petite carte. Mouse arrive et s’approche de la russe. 


- Effectivement, ça vient pas de toi. Avoue Alex qui vient de perdre son sourire. 
- Ma chérie. Lance Mouse en prenant Alex dans ses bras. 
- La gifle que je t’ai donné vendredi t’a pas suffit on dirait. 


Alex repousse Mouse brusquement. 


- Alex, j’aimerais t’expliquer… 
- Et moi, je veux que tu me laisses tranquille. 
- Tu as eu mes messages ? 
- Oui, tous sans exception. Je dois te dire merci parce qu' à cause de toi, ma messagerie est pleine. 
- Alex… 
- Non Greg… 


Elle prend le bouquet. 


- Tiens, tu peux les reprendre, j’en veux pas. Dit-elle en donnant violemment le bouquet à Mouse. 
- Donne, je m’en occupe. Lance Erin en prenant le bouquet des mains de Mouse. 
- Merci Erin. 


Elle s’éloigne et va poser les fleurs sur la table de la salle de pause. Elle en profite pour sortir plusieurs tasses qu’elle remplit de café et pour certaines, elle rajoute du sucre et du lait. Elle jette un coup d’œil par-dessus son épaule et sort le sachet de Fentanyl de sa poche. Elle prend la tasse d’Alex et y ajoute une toute petite pincé du contenant et le remet dans sa poche. Elle prend un plateau et met toutes les tasses de ses collègues dessus. 


- Et voilà, café pour tout le monde. Lance-t-elle avec un grand sourire. 


Elle donne chaque tasse à tout le monde. Chacun d’entre eux a sa propre tasse. Elle regarde Alex qui en boit une gorgé. 


- C’est toi qui l’a fait ? Demande Alex. 
- Oui. Pourquoi ? 
- T’as changé de café ? 
- Non. 
- Je sais pas si c’est moi, mais je trouve qu’il a un goût différent. 
- Pourtant c’est la même marque. Répond Erin nerveuse. 
- Je sais… Tu l’as fait avec plaisir… 
- Ça doit être ça… 


Les deux jeunes femmes se sourient. Toute l’équipe se raconte leur week end et Kim en profite pour les remercier d’avoir participé à la vente aux enchères qui a obtenu beaucoup d'argent. Alex répète à Kim qu’elle lui donnera l’argent qu’elle n’a pas eu à cause de son absence. 


- T’es pas obligé. 
- J’insiste, c’est pour les enfants. 
- D’accord. 


Les discussions continuent dans la bonne humeur. Mouse remarque les gestes tendres, les regards et les souries que peuvent avoir Jay et Alex l’un envers l’autre... 


diana62800  (01.08.2018 à 00:13)
Message édité : 02.01.2021 à 00:36

Mouse descend les escaliers pour aller au sous-sol. Assis devant son ordinateur, il essaye de s’occuper et se vider la tête après avoir vu Alex et Jay aussi proches. La détective arrive. 


- Greg ? 
- Je suis là. 


Elle entre et s’approche de lui. Mouse se lève, s’approche de la détective et commence à l’embrasser. Alex le repousse et le gifle. 


- Tu m’en veux toujours à ce que je vois ?! 
- Ça t’étonne. 


Un silence résonne dans la pièce. 


- Faut que je te parle. 
- T’es venue me dire que tu te fais sauter par mon meilleur ami ? 
- Excuse-moi ?! 
- T’as très bien entendu. 
- T’es gonflé de me dire ça. 
- Ose me dire que j’ai tort ?
- Moi qui essayait de trouver mes mots pour te le dire, je crois que je vais pas prendre de gants avec toi. Déjà, je me fais par sauter par Jay et oui, j’ai fait l’amour plusieurs fois avec lui ce week end... Et je vais même être plus directe avec toi, je suis amoureuse de Jay, je l’ai toujours été… Même quand j’étais avec toi, j’arrêtais pas de penser à lui… À chaque fois qu’on était ensemble, j’avais le visage de Jay dans la tête… 
- Arrête s’il te plait… 
- Arrêter quoi ? Tu voulais savoir, alors je te le dis. Si tu m’avais pas posé cette question, je te l’aurais dit d’une autre manière. 
- Et au lieu d’écouter ma version, tu t’es enfuie avec Jay tout le week end. 
- C’était pas prévu… 
- Je t’en prie Alex, à d’autres. Tous les trois, on se connait depuis plus de vingt ans, je te connais et je connais Jay, t’as pas attendu pour mettre Jay dans ton lit, tu… Tu… T'es… 
- Je suis quoi ? 
- T’es une salope et une traînée, t’as pris le premier prétexte pour me jeter comme une merde, tu t’es servis de moi. 
- C’est faux. 
- Oh que si, c’est vrai. 
- C’est vraiment ce que tu penses de moi Greg ? 
- Oui. Lâche-t-il sèchement. 
- T’essayes de me faire culpabiliser pour ce qui s’est passé mais tu y arriveras pas. J’ai rien à me reprocher contrairement à ce que tu penses. 
- Et au lieu d’essayer d’arranger les choses, tu quittes la ville avec Jay. T’aurais pu choisir n’importe qui mais non, il a fallu que ce soit Jay… Mon meilleur ami Alex. 
- Parce que toi, t’es irréprochable peut-être. Je sais que je suis pas parfaite et j’ai jamais prétendu l’être mais t’as pas le droit de me traiter comme tu le fais. 
- Alex, je veux que tu reviennes, je t’aime… Je t’aime comme un fou. Avoue-t-il en posant ses mains sur le visage de la jeune femme. Je t’aime Alex. 


Alex est surprise par le changement soudain de Mouse. 


- Je suis désolée, vraiment désolée mais je suis amoureuse de Jay. Répond la jeune femme en enlevant les mains de Mouse. Je l'ai toujours. J'ai jamais réussi à l'oublier. Au revoir Greg. 
- Alex, je… 


Une jeune femme entre. 


- Excusez-moi de vous déranger. 
- Kate ? 
- Salut Greg. Bonjour. 
- Bonjour, je suis Alex. 
- Ah la fameuse Alex. 
- Je savais pas que j’étais connue. 
- Greg m’a beaucoup parlé de vous. 
- Désolée mais il ne m’a rien dit sur vous. 
- J’imagine. 


Kate s’approche du duo. 


- Greg, il faut que je te parle. 
- Kate, c’est pas le moment. 
- Mais c’est important. 
- Je vais vous laisser tranquille. 


Alex commence à s’éloigner. 


- On finira cette conversation. 
- Elle est finie Greg, il y a plus rien à dire. 
- Alex, laisse-moi une chance de m’expliquer. 
- Non. T’aurais pu le faire avant mais tu l’as pas fait et pas après m’avoir traité de traînée. 


Alex sort et remonte à l’étage. Kate et Mouse se font face. 


- Tu lui as vraiment dit ça ? 
- Oui. Ah non, tu vas pas t’y mettre. 
- C’est pas la meilleure solution pour la faire revenir. 
- Qu’est-ce que tu veux ? Demande Mouse pour changer de sujet. 
- J’ai quelque chose à te dire mais… C’est pas évident à dire. 
- Crache le morceau. 
- Je… Je… Tu ferais peut-être mieux de t’asseoir. 
- Non, ça ira. 
- Greg, assis-toi s’il te plait. 


Mouse prend appui sur le comptoir derrière lui. 


- Vas-y je t’écoute. 


Kate prend une bonne inspiration. 


- Voilà… Il y a quelques jours, je me sentais pas très bien alors j’ai été voir mon médecin, il m’a prescrit des examens. Je te rassure, je vais bien, je vais même très bien, mais il y a eu un… Un… Un évènement inattendu… Je sais pas comment te le dire… Je suis enceinte. 
- Quoi ? 
- Je suis enceinte de toi. 
- Mais tu es sûre qu’il est de moi ? 
- Le dernier homme que j’ai eu avant toi remonte il y a plus de six mois alors oui, j’en suis sûre. 


Mouse s’assoit sur sa chaise et essaye d’assimiler la nouvelle que Kate vient de lui annoncer. 


- Il manquait plus que ça. Lâche Mouse dépité. 
- Je te demande rien, je voulais que tu le saches. 
- Tu vas pas le garder ? 
- Si, pourquoi ? 
- Parce que c’est pas le bon moment pour ça et on se connait à peine tous les deux. 


Kate gifle Mouse. 


- T’es trop con Greg, arrête de penser qu’à toi. 
- Je suis désolé… C’est juste que je m’attendais pas à une nouvelle pareille, pas avec toi en tout cas… 
- T’aurais voulu que ce soit Alex qui tombe enceinte de toi ? 
- Oui, j’aurai largement préféré. 
- Merci pour moi… 
- Désolé mais c’est ce que je pense. 
- Je sais, nous deux, c’est seulement pour s’amuser mais je viens de te le dire, je te demande absolument rien. Je vais avoir ce bébé et l’élever toute seule… 
- Laisse-moi un peu de temps pour me faire à l’idée et je veux qu’il ou elle sache que je suis son père. 
- D’accord, comme tu veux. 
- Je vais être père. 
- Oui et moi, je vais devenir maman. 
- Comment… Enfin, je veux dire, de quelle façon… Comment s’est… On s’est pourtant protégé ? 
- Oui mais des accidents ça arrive, il a dû craquer, je vois que cette possibilité. Je vais y aller. 
- Okay. 
- J’étais seulement venue pour t’annoncer la grande nouvelle. 


Kate dépose un baiser sur la joue de Greg et sort du bâtiment. 


- Une femme complètement cinglée et maintenant un bébé à venir… Là c’est sûr, elle ne reviendra jamais… 


Mouse se lève et prend une bière. Il s’installe à nouveau sur sa chaise, ouvre sa bière et regarde les phares qui défilent sur son écran d’ordinateur. Il espère que Kate se soit trompée et qu’il n’est pas le père de ce bébé à venir. 

Pendant qu’Alex parle à Mouse, Jay en profite pour parler à Erin qui fait semblant d’être occupée à son bureau. 


- Erin ? 
- Oui. 
- Je peux te parler ? 
- Bien sûr. 
- Voilà, Alex et moi, on… 
- Vous êtes ensemble. 
- Comment tu le sais ? 
- Ça se voit, vous êtes pas très discrets tous les deux. 
- Je voulais que tu l’apprennes par moi. 
- Merci Jay, j’apprécie beaucoup. 
- C’est gentil de ta part d’essayer d’apprendre à la connaître. 
- T’avais raison, elle est très sympa. 
- Elle est génial, tu veux dire. Tu peux lui demander ce que tu veux, elle le fera, si c’est légal évidemment. 
- C’est normal. 


Jay commence à s’éloigner. 


- Jay ? 


Il se retourne. 


- Tu crois qu’on peut redevenir amis tous les deux ? 
- J’en sais rien Erin, j’en sais rien… 
- Je comprends. T’as l’air heureux. 
- Parce que je le suis, je suis très heureux, tellement heureux d’avoir retrouvé ma Alex… Elle me comble tellement, si tu savais. 
- J’ai remarqué. Lance Erin en souriant. Toi et Alex, vous êtes faits l’un pour l’autre. 
- Je sais, j’arrête pas de lui dire et elle a enfin ouvert les yeux. Lance Jay en rigolant. 
- J’espère vraiment que ça va durer et je suis sincère. 
- Merci Erin. 
- De rien Jay. Si non, tu vas bien ? 
- Oui. 
- Tu… 
- Erin, non. 
- Okay. 


Jay s’éloigne et retourne à son bureau. Voight arrive à son tour à l’étage, dit bonjour à son équipe et va directement dans son bureau, il a sa tête des mauvais jours. 


diana62800  (10.08.2018 à 00:11)
Message édité : 02.01.2021 à 01:12

Pendant que les agents sont à leurs bureaux, Vladimir monte les escaliers en furie et en criant le nom de Voight. 


- Ça va pas plaire à Alex. Lance Jay. 
- Pourquoi ? Demande Kim 
- Elle veut plus le voir. 


Tous les regards se posent sur le père d'Alex. 


- Bonjour monsieur Valanka, vous… 
- Ferme-la Jay. 
- Il est toujours aussi aimable habituellement ? Demande Adam. 
- Oui. Répond Jay. 


Vlad entre dans le bureau du sergent sans frapper et laisse la porte entrouverte. Une dispute éclate entre les deux hommes. 

Quelques minutes plus tard, Alex revient, va chercher un café et s’installe à son bureau. 


- Comment ça s’est passé avec Mouse ? 
- Mal, très mal… Avoue-t-elle en s’asseyant sur sa chaise. 
- T’inquiète pas, il va s’y faire. 
- Tu crois que c’est trop demander de passer une journée tranquille et sans problème ?! 
- Il y a que le grand homme là-haut qui pourrait te répondre. 


Elle lui sourit. 


- T’es prête pour affronter le grand patron ? 
- Quoi ? Aujourd’hui ? 
- Oui, ça te pose un problème ? 
- Non, mais on lui dit seulement s’il est de bonne humeur. 


Les deux amoureux se sourient. 


- Alex… 
- Oui ? 
- Ton père est… Commence à dire Jay. 
- Jay !!!
- Excuse-moi, Vladimi est...
- Il est sûrement en train de manigancer sa prochaine arnaque ou alors il passe du temps avec une de ses maîtresses. Du moment qu’il est loin de moi, ça me va… 
- Ton père est là. 
- Quel père ? J’ai pas de père, j’en n'ai plus… Tu veux sûrement parler de mon géniteur qui croit pouvoir diriger les vies de tout le monde comme il veut. 
- C’est bien de lui que je parle. 
- Il… Lance-t-elle en levant les yeux vers les voix qui se font entendre dans le bureau de son patron. Mais qu’est-ce qu’il fait ici ? 
- Aucune idée. 
- Dis-nous Alex, ton père est toujours comme ça ? Demande Kevin. 
- Con, imbue de lui-même, égoïste, désagréable ? 


Tout le monde acquiesce. 


- Oui, malheureusement pour nous. 
- Mais moi, il m’aime bien. 
- Non Jay, il ne t’aime pas, il t’a jamais aimé… Ni même apprécié, je te l’ai déjà dit. 
- Il m’a pourtant dit le contraire. 
- Faut jamais le croire quand il dit quelque chose de gentil. Il connait pas ce sentiment, il n’aime personne à par lui-même, l’argent et le pouvoir. 


Toute l’équipe continue de parler. Erin va dans la salle de pause, Alex la suit. 


- Erin ? 
- Oui. Répond la jeune femme en se servant un café. T’en veux ? 
- Merci. Lance la russe en tendant sa tasse. J’aimerai bien récupérer le dossier que je t’ai donné qu’il y a quelques temps. 
- Pourquoi ? 
- Pour le brûler. 
- Quoi ? 
- Il y a certains noms qui y figurent et personne ne doit les découvrir. 
- Okay, je te le donnerai demain. 
- Génial. 


Alex commence à tourner les talons. 


- Alex, je suis désolée. 
- Quoi ? Mais pourquoi ? Demande-t-elle en se retournant. 
- Pour mon comportement avec toi, je t’ai mal jugé et j’ai mal agi avec toi, je le sais maintenant. J’aurai pas dû m’en prendre à toi par rapport à Jay… 
- Erin, j’étais sincère quand je suis arrivée, je ne suis pas venue ici pour Jay, et je… 
- Je sais mais je voyais la façon dont vous vous regardez tous les deux, et le regard de Jay ne trompe pas, vous avez le même. 
- On oublie tout et on repart à zéro, qu’est-ce que t’en dit ? 
- Okay. Amie ? 
- Amie. 


Les deux détectives se serrent la main. Jay, qui est resté dans l’encadrement de la porte pour assister à la scène, sourit en regardant Alex. 


- T’as fini de nous espionner ? Lance Erin avec humour. 
- Non. Répond Jay. 
- Encore désolée Alex. 
- On en parle plus. 


Erin acquiesce d'un hochement de tête et sort de la pièce en fermant la porte derrière elle. 


- Je rêve ou elle t’a présenté ses excuses !? Demande Jay en s’approchant d’Alex. 
- Tu rêves pas. 
- Je sais toujours pas où elle était pendant plus d’une heure, le soir où tu as disparu. 
- Alors pour toi, Erin serait complice d’Igor dans mon enlèvement ? 
- Pourquoi pas ? 
- Elle ne connait pas Igor. 
- En tout cas, lui la connait. Il l’a appelée par son prénom quand il a débarqué ici. 
- C’est bizarre, mais je vais pas laisser une de tes suppositions gâcher cette belle journée. 
- T’oublies ton paternel ? 
- Tu veux vraiment que je passe une mauvaise journée. 


Jay prend la jeune femme dans ses bras et les place au niveau de sa taille tandis qu’Alex met les siens autour du cou de son détective. 


- Ça fait parti de mon plan. 
- Oh… T’as réponse à tout. 
- Presque tout. 


Ils s’embrassent. Brittany, qui s’est approchée de la vitre, assiste à la scène.

Le reste des agents continuent de parler tout en observant les deux hommes dans le bureau de leur sergent... 


- Faut que tu la vires et tout de suite. 
- Mais pour qui tu te prends pour venir dans mon bureau et me donner des ordres Vlad !? 
- J’ai besoin qu’elle reprenne mes affaires et je sais qu’elle le fera pas si elle reste ici. 
- Je suis sûr qu’un des autres enfants, que tu as fait, sera ravi de prendre la relève. 
- Sûrement mais je veux que ce soit Alexandra. 
- Pourquoi ? 
- Elle est très respectée dans cette ville. 
- Non, c’est pas ça que je te demande, c’est pourquoi tu es aussi dur avec elle ? Et pourquoi l’avoir chassée de ton clan ? 
- Je pensais qu’elle changerait d’avis et qu’elle me supplierait pour revenir mais j’ai eu tort. 
- Et tu crois vraiment qu’elle va accepter de suivre tes pas si elle se fait virer d’ici ? 
- Oui, je la connais. 
- Non tu la connais pas si tu penses ça. Okay, imaginons que je décide de la virer… Je la vire pour quel motif ? 
- J'en sais rien mais je suis sûr que tu vas trouver, t’as qu’à chercher… 


Les agents sont en train de parler et de trouver de quoi les deux hommes parlent. Le téléphone sonne et Jay répond. 


- On a une nouvelle affaire. Lance Jay en raccrochant. 
- Qu’est-ce que c’est ? 
- Prise d’otage dans un lycée 
- Okay, on y va 
- Brooklyn, tu viens aussi. 


L’équipe est installée dans les voitures et commence à prendre la route. 


- Merde, on a oublié de prévenir Voight. 
- Attend-moi, j’y vais. J’en ai pas pour longtemps. 


Alex remonte à l’étage. Voight et Vladimir continuent de se disputer en haussant la voix. 


- C’est hors de question. 
- De toute façon, si tu le fais pas, une autre personne s’en chargera. 
- Me cherche pas Vlad… 
- Dans ce cas, vire-la, elle n’a rien à faire ici et tu le sais. 


Alex arrive devant la porte du bureau de son patron et entend les deux hommes parler. 


- Je savais que j’allais avoir des problèmes avec elle. J’aurai dû insister auprès d’Abby pour qu’elle avorte, ça m’aurait évité tout ça… 
- Faut te suivre, tu dis tout et son contraire. 


En écoutant son père dire ces choses, Alex commence à sentir les larmes arriver. Elle les retient et entre sans frapper. 


- Patron, on a une urgence. 
- Quelle genre d’urgence ? 
- Une prise d’otage dans un lycée. 
- Ça te dérangerait d'attendre ton tour. 
- Ah t’es là, je t’avais pas vu… 
- Allez-y, je vous rejoins. 
- Okay, on vous envoie l’adresse. 


Alex sort et va rejoindre Jay. Vladimir s’assoit. 


- J’ai du boulot, ce qui veut dire, dehors. 
- Vas-y, je t’attends. 
- Non. Dehors avant que je t’y mette moi-même. 
- Réfléchis à notre petite conversation. Vire-la le plus vite possible. 
- Mais fais ce que tu veux Vladimir, tu me fais pas peur. J’ai à faire à des plus coriaces que toi tous les jours. 
- On verra. 


Vladimir, un sourire narquois aux lèvres, sort du bureau de Voight en le menaçant de s’en prendre à Alex. Voight ferme la porte et va s’asseoir à son bureau... 

Alex remonte en voiture. 


- C’est bon, tu peux démarrer. 
- Et Voight ? 
- Il nous rejoint. 


Jay démarre et prend la route. Alex n’arrête pas de penser à la phrase que son père a dit. Jay remarque que sa partenaire a la tête ailleurs. 


- Ça va ? 
- Oui… Non… 
- Qu’est-ce qu’il y a ? 
- Est-ce que t’a déjà entendu ton père dire qu’il n’a jamais voulu de toi ? 
- C’est pas le grand amour entre nous mais mon, jamais. Pourquoi ? 
- Je viens d’entendre Vlad dire à Voight qu’il a insisté pour que ma mère avorte quand elle nous attendait Erica et moi. 
- T’es sûre ? 
- Oui. 
- Il doit sûrement y avoir une raison ?! 
- J’aimerai bien savoir laquelle ? Et pourquoi je l’intéresse encore ? Il m’a chassé du clan. 
- Et c’est si grave que ça ? 
- Oui. À cause de lui, j’ai interdiction d’approcher mes frères et sœurs sous peine de m'attirer ses foudres. Ne plus faire partie du clan et/ou de la famille Valanka, c’est comme être « Persona Non Grata ». 
- Je suis désolée pour toi… 


Alex essuie les quelques larmes qui ont coulé. 


- Faut que je me ressaisisse un peu. Lance-t-elle en se mettant quelques petites claques sur les joues. 


Le portable de Jay sonne, Alex le prend et le colle à l’oreille du détective. 


- Allo. Oui… Okay, on arrive… On est plus très loin… C’était Kim, ils sont arrivés et ils nous attendent. 
- Doucement avec l’accélérateur s’il te plait, arriver c’est bien mais arriver en vie c’est mieux. 
- Sans problème. J’aurais une question à te poser. 
- Je t'écoute... Du moment que c’est pas : veux-tu m’épouser ? 


Alex lève les yeux vers Jay et réalise que c’était la question qu’il allait poser. 


- Non, non Jay, s’il te plait… Me fais pas ça… 
- Pourquoi pas ? On s’aime tous les deux. 
- Oui, on s’aime, je dis pas le contraire mais c’est trop tôt. 
- Je t’ai déjà posé cette question et t’as accepté ma demande. 
- Et t’as vu où ça nous a mené. Je veux pas revivre ce que j’ai vécu, pas une deuxième fois. Quand on sera à la maison, j’aurai quelque chose à te donner. 
- Et si je te la repose dans quelques semaines, ça sera aussi non ? 
- Je dirai peut-être oui. Répond Alex avec un petit sourire. Jay doucement, vivons ce qu’on a à vivre au jour le jour. Je vais nulle part et je sais que toi non plus. Je t’aime plus que tout Jay. 
- Je t’aime aussi. D’accord, on y va doucement. 
- Merci. 


Les deux détectives se sourient. 


- Mon sourire d'ange. 


Jay porte son attention sur sa partenaire. 


- Regarde la route. Lance la jeune femme en tournant la tête de Jay. 
- Je suis un as du volant. 
- J’ai remarqué. Jay, pilote de F1, qu’est-ce que t’en penses ? 
- Ça sonne bien et en plus je pourrai voyager partout dans le monde. 
- Ça changerait de Chicago et de ces crimes. 
- C’est sûr mais ton visage me manquerait. 


Elle lui sourit. 


- Jay attention… Hurle Alex. 


Une voiture leur fonce dessus à pleine vitesse, le conducteur sort et prend la fuite. Jay et Alex sont toujours attachés à leurs sièges et ont perdu connaissance tandis que Brooklyn est éveillé et commence à aboyer... 


diana62800  (08.09.2018 à 16:16)
Message édité : 02.01.2021 à 01:53

Une partie de l’équipe arrive sur place, Kim appelle Jay pour les prévenir. 


- C’est bon, ils arrivent. Ils sont pas très loin. 
- Qu’est-ce qu’on fait ? On les attend ou on y va ? 
- On y va. On peut pas se permettre de mettre des vies en jeux. 


Ils commencent à entrer. 


- Attendez !!! 
- Pourquoi ? 
- Il y a personnes dehors, pas d’élèves, pas de profs et pas de renforts. Ça vous parait normal ? 
- Elle a raison, Erin vient avec moi. Attendez-nous ici. 


Al, Erin et Mouse entrent et vont directement dans le bureau. 


- Bonjour. Lance une femme qui se tient debout derrière un bureau. Je peux vous aider ? 
- J’espère. 
- Lieutenant Lindsay et Olinsky. On nous a appelé pour une prise d’otage. 
- Quoi ? 
- On va faire le tour du bâtiment et je vous demanderai de rester ici. 


Al et Erin retournent voir les autres. Ils font plusieurs groupes pour vérifier les lieux. 

Au bout d’un moment, les agents retournent voir la femme qui les a reçu.

 
- On voudrait voir la personne responsable de ce lycée. 
- Elle est occupée. 
- Ça, moi je m’en fiche. Allez la chercher. 
- Je viens de vous dire qu’elle… 
- On s’est déplacé ici pour une prise d’otage et il y en a aucune. 


Mouse sort son ordinateur de sa sacoche et pianote dessus. 


- L’appel vient bien d’ici… D’un portable… 
- Allez me chercher la responsable 
- Je viens de vous dire qu’elle était occupée. 
- Dites-moi où elle est, sinon, je serai obligée d’ouvrir toutes les portes. 
- D’accord, je vais la chercher. 


Elle part et revient avec une femme. 


- Bonjour, je suis Tara Davison, proviseur de ce lycée. 
- Bonjour, on est de la police de Chicago. 
- Et ? 
- On nous a appelé pour une prise d’otage. 
- Quoi ? C’est calme aujourd’hui. 
- Oui, on a remarqué, et on va… 
- Erin, Al, j’ai un nom pour vous. 
- On t’écoute. 
- J’ai réussi à remonter l’appel et le numéro appartient à un certain. Edward Gibson. 


Mouse montre la photo de l’adolescent à l’équipe. 


- Il est dans votre établissement ? 
- Je sais pas, je connais pas le nom, ni le visage de tous les élèves inscrits ici. 
- Vous pouvez vérifier. 
- Faites ce qu’ils demandent. Lance Tara Davison à la femme qui a accueilli les agents. 


Elle s’exécute. 


- Oui, il fait partie des élèves. 
- Il est en cours actuellement ? 
- Oui. 
- On va le chercher. 
- Suivez-moi. 


Erin et Al suivent la femme jusqu’à une salle de classe. Elle frappe et les trois personnes entrent. 


- Edward Gibson ?! 
- Oui. 
- Suis-nous. 
- Pourquoi ? 
- Tu sais très bien pourquoi. 


Edward prend sa veste et sort escorté par les agents. Le reste de l’équipe attend à l’extérieur. 


- Faire ça à quelques jours des grandes vacances. 
- Ils finissent dans trois semaines, je crois ? 
- Non, à la fin de la semaine. 
- Il y en a qu’ils veulent jouer les petits malins. 
- Ouais, malheureusement. 


Kim regarde son portable. 


- T’attends un appel ? Demande Adam jaloux. 
- Non. 
- Pourquoi tu regardes ton portable depuis tout à l’heure ? 
- Ils en mettent du temps pour arriver. 
- De qui tu parles ? 
- Jay et Alex. Jay m’a dit qu’ils étaient pas loin. 
- Ils se sont peut-être arrêté pour un petit rendez-vous coquin. 
- T’es vraiment un obsédé. 
- Mais tu m’aimes quand même ? 
- Mais oui, je t’aime… 


Adam embrasse Kim. 


- Mais t’es quand même un obsédé. 


Kevin rigole en voyant le couple. 


- Qu’est-ce qui te fait rire ? 
- Vous deux. 


Le trio parle un moment. 


- Le Jalex prend son temps. 
- Le quoi ? 
- Le Jalex, je trouve que ça sonne bien. 
- Et pourquoi pas le Halsanka ? 
- On dirait le nom d’une ville de Norvège ou de Suède.
- Et Valasead, vous en pensait quoi ? 
- J’aime bien mais je préfère le Jalex. 


Les amis continuent de trouver un surnom pour leurs deux collègues. Erin, Al et Mouse reviennent avec le jeune homme qui aurait passé l’appel pour la prise d’otage. Ils montent en voiture et se dirigent vers le district 21. Arrivé à destination, ils entendent un message via leur radio... 

Jay et Alex sont inconscients dans la voiture depuis un petit moment, et seuls les aboiements de Brooklyn se font entendre. Alex finit par se réveiller en se tordant de douleur. 


- Jay ? Ça va ? 


Elle tourne la tête vers son partenaire et le voit inconscient. 


- Jay ? Jay ? Jay répond-moi !!! 


Elle détache sa ceinture avec du mal et entend Brooklyn qui aboie. 


- Brooklyn ça va ? Question débile, tu peux pas me répondre. Reste calme, je vais te sortir de là… Je vais vous sortir de là. 


Elle réussit à sortir de la voiture et fait sortir Brooklyn. 


- Éloigne-toi un peu, je vais essayer de sortir Jay. 


Brooklyn s’éloigne un peu pendant que plusieurs voitures et passants s’arrêtent. 


- Appelez-les secours. Appelez-les secours s’il vous plait. 


Alex retourne près de la voiture côté conducteur. Elle essaye d’ouvrir la portière mais y arrive pas, elle fait le tour et retourne à sa place. 


- Jay ? Jay, tu m’entends ? 


Elle prend son pouls et elle est soulagée. 


- Tiens-le coup, je vais te sortir de là… Je te le promets. 


Elle prend sa radio et prévient les autres de ce qui vient de leur arriver. Elle prend son couteau-suisse dans sa poche et coupe la ceinture de Jay pour le libérer. Elle tire Jay vers elle et le fait sortir de la voiture, elle le traîne sur quelques mètres. 


- Ils arrivent, les secours arrivent. Lance une femme à Alex. 
- Merci. 


Alex s’arrête et Brooklyn approche du couple. 


- Ça va aller, ça va aller. Dit-elle à Brooklyn. Et quant à toi, t’as intérêt à rester en vie. Tu m’entends, tu restes en vie… 


Elle prend à nouveau son pouls. 


- Non, non, non, non, non, non… 


Elle commence à lui faire un massage cardiaque. 


- Jay, je t’en prie reste avec moi… Reste avec moi…. Jay… Jay reste avec moi, reste avec moi… Je veux pas te perdre… Pas encore une fois... Je t’aime Jay, je t’aime… Reste avec moi… Me laisse pas, je t'en prie... 


Elle continue jusqu’à l’arrivée des secours. Brett et Gabby arrivent. 


- C’est Jay. 
- Tu peux arrêter. On prend le relais, on va bien s’occuper de lui. 
- Une voiture nous est rentrée dedans. 


Alex s’éloigne un peu, Brooklyn est à ses côtés. Elle le prend dans ses bras avec les larmes aux yeux. Brett et Gabby s’occupent de Jay pendant que le reste de l’équipe arrive. Ils descendent des voitures et courent jusqu’à leurs collègues. 


- Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Demande Adam en criant. 


L’équipe remarque l’état de la voiture et voit Brett et Gabby s’occuper de Jay qui est toujours inconscient. Erin s’accroupit à la hauteur de la russe. 


- Alex, qu’est-ce qui s’est passé ici ? Demande Erin d'une voix douce. 


La détective ne répond pas. 


- Alex, tu peux me répondre ? 


Toujours aucune réponse. 


- Elle est sous le choc. Intervient Gabby. Laissez-lui quelques minutes. 
- L’un d’entre vous a vu quelque chose ? 


Personne ne répond. Mouse s'approche d’Alex et se place en face d’elle. 


- Alex, c’est Greg. 


Alex ne répond toujours pas. 


- Alex !!!! Crie Mouse en la secouant. 
- Doucement. Lance Kim. Tu vas lui faire mal. 
- Ça va pas !!! Crie Alex en revenant à elle. Lâche-moi s’il te plait, tu me fais mal. 


Mouse la lâche. 


- J’ai trouvé que ça pour te faire réagir. 
- Comment va Jay ? 
- Toujours pareil. Répond Brett. 
- On va l’emmener au Med et tu viens avec nous. 
- Je peux pas, je dois emmener Brooklyn chez le vétérinaire pour m’assurer qu’il va bien. 
- Je comprends mais tu dois… 
- Vas-y, j’irai avec Brooklyn. Dit Erin. 
- Merci. Tu te souviens de l’adresse ? 
- Oui, ne t’inquiète pas. 
- J’ai pas vu le conducteur, je peux pas vous aider… 


Les deux ambulancières mettent Jay dans l’ambulance. 


- Tiens nous au courant. 
- Okay. 


Les trois jeunes femmes montent à leur tour dans l’ambulance. L’ambulance démarre et prend la direction de l’hôpital. Brett conduit et Gaby s'occupe de Jay. Alex est assise à côté de Jay, elle prend sa main dans le sienne et lui demande de rester en vie etde tenir le coup pour elle. Le reste de l’équipe est sur place et commence son enquête en interrogeant les personnes présentes. Erin emmène Brooklyn chez le vétérinaire, elle essaye aussi de joindre Voight qui ne répond pas à ses appels. 

Voight est dans son bureau avec un verre à la main, il regarde une photo de son frère, sa sœur et lui devant la maison où ils ont grandi. 


diana62800  (24.10.2018 à 18:55)
Message édité : 02.01.2021 à 02:35

L’ambulance arrive devant l’hôpital, Brett et Gabby sortent Jay et l’emmène directement vers les urgences où il est pris en charge par Will et Ethan. Les deux médecins s’occupent de lui. 


- Qu’est-ce qui s’est passé ? Demande Will inquiet. 
- Accident de voiture, Alex nous suit. 
- Où est-elle ? 
- Elle est sûrement restée dans l’ambulance. Je vais la chercher. 
- Emmène-la dans la salle d’à côté. 


Brett sort et retourne dans l’ambulance. Elle retrouve Alex en pleure. 


- C’est ma faute… C’est ma faute… C’est ma faute… 


La jeune femme répète cette phrase plusieurs fois. 


- Alex ne dit pas ça, c’est pas ta faute. Viens. Les médecins s’occupent de Jay, ça va aller. 


La détective descend de l’ambulance et Brett l’emmène dans la salle voisine de celle où on s’occupe de Jay. 


- J’arrive Alex... Ne t’inquiète pas pour Jay, il est entre de bonnes mains. Crie Will. 
- Vas-y, je m’occupe de ton frère. 
- Okay, merci Ethan. 


Will va voir la partenaire de Jay. 


- Comment va Jay ? 
- Ethan s’occupe de lui, faut attendre. Mais pour l’instant, je suis là pour toi. Tu peux me dire ce qui s’est passé ? 
- Jay et moi, on était en voiture quand une autre voiture nous est rentrée dedans. On a perdu connaissance, j’ai réussi à me libérer, avec du mal et j’ai sorti Jay de la voiture. Mais maintenant, je me dis que j’aurais peut-être dû le laisser et ne pas le bouger. 
- Alex, tu as fait ce qu’il fallait. Gabby nous a dit que tu lui as fait un massage cardiaque ? 
- Oui, je sentais plus son pouls. 
- Tu lui as probablement sauvé la vie. 
- Dis-moi qu’il va s’en sortir ? 
- On va tout faire pour. Maintenant, allonge-toi et laisse-moi m’occuper de toi. 


Alex s’allonge et Will commence à s’occuper d’elle. 


- Détends-toi un peu. 
- J’essaye mais je m’inquiète tellement pour Jay. 
- Ethan est un très bon médecin. 


Ethan et plusieurs infirmiers sortent Jay de la salle. 


- Où ils l’emmènent ? 
- Je sais pas. Peut-être lui passer une radio ou un scanner. 
- Va te renseigner s’il te plait. 
- Je vais y aller mais toi, tu vas me faire le plaisir de te calmer et de t’allonger. 
- Okay. 
- Bouge pas, je reviens. 


Alex acquiesce d’un hochement de tête. Will sort et va rejoindre Ethan. 


- Ethan ? Ethan ? Ou tu emmènes mon frère ? 
- Au bloc, la poche urinaire est pleine de sang, il doit aller au bloc. 


Ethan pousse le brancard dans l’ascenseur avant que les portes se referment. Will, qui va rejoindre la partenaire de son frère, est inquiet de l’état de santé de Jay. 


- Alors ? 
- Ne t’inquiète pas, il va bien. Ethan va lui faire passer un scanner. Dit-il en prenant la tablette qui se trouve sur le lit. 
- J’ai tellement peur de le perdre. 


Will regarde la tablette et évite le regard d’Alex. 


- Je vais te faire passer quelques examens et te garder 24 heures en observation. 
- Pourquoi ? Je me sens bien. 
- Tu as perdu connaissance, tu as sûrement un traumatisme crânien. Je préfère ne pas prendre de risque. 
- Okay. 
- Okay ? 
- Oui. 
- Toi, ça va pas ?! 
- Jay est inconscient, alors non, ça va pas. 
- Je sais ce que tu ressens mais reste calme, ça sert à rien de s’énerver. 


Will sort et fonce jusqu’à l’ascenseur et monte dedans. Alex se couche sur le côté en larmes... 

Ça fait bientôt deux heures que Will fait les cent pas en attendant des nouvelles de son frère. Alex, qui n’a pas bougé, a fini par s’endormir. Ethan entre et Alex se réveille. 


- Désolé, je voulais pas te réveiller. 
- C’est rien. Où est Will ? C’est lui qui s’occupe de moi normalement. 
- Il est occupé avec un autre patient. 
- Ah d’accord. Alors, comment je vais ? 
- Plutôt bien, tes examens sont normaux, tu vas pouvoir rentrer chez toi demain. 
- Génial. Et comment va Jay ? Il va bien ? 
- Il est toujours inconscient. 
- Mais il va bien ? 
- Je sais pas Alex, je pourrai te répondre quand il se réveillera. 
- Je peux le voir. 
- Non. 
- Pourquoi ? 
- Tu peux pas, c’est tout. 
- Il doit y avoir une raison. 


Ethan détourne le regard. 


- Évite de me mentir comme Will a pu le faire. 
- Je vois pas de quoi tu parles. 
- Je sais quand une personne me ment, j’ai une très grande expérience dans ce domaine avec ma famille. 


Ethan ne répond pas. 


- C’est si grave que ça. 
- Il est au bloc. 
- Quoi ? 
- Un de ses reins a été touché. 
- Ça fait pratiquement deux heures qu’il y est. Dit-elle en regardant sa montre. C’est bon signe ou pas ? 
- Le chirurgien doit vouloir tout vérifier, c’est pour ça que c’est aussi long. Je vais te laisser, je reviendrais un peu plus tard. 
- Je bouge pas. 
- Jay est entre de bonnes mains. 
- Je sais. 


Ethan sort. Alex se lève, remet ses vêtements et ses  chaussures avant de sortir à son tour de la chambre. Elle regarde les alentours et se dirige vers l’ascenseur. 


diana62800  (24.11.2018 à 01:23)
Message édité : 02.01.2021 à 02:50

Alex s’approche de Will qui est assis sur une chaise. 


- T’aurais pu me le dire toi-même !!!
- Alex ? Qu’est-ce que tu fais là ? Tu devrais être en bas allongée sur un lit. 
- Je vais bien et mes résultats sont bons. Tu me réponds ? 
- Je voulais pas t’inquiéter pour rien ? 
- Pour rien !!! Pour rien !!! Hurle-t-elle. Jay se retrouve au bloc et tu… 
- Alex calme-toi, calme-toi. Lance Will en se levant. Tu vois, c’est pour ça que je t’ai rien dit. 
- Il va s’en sortir ? 
- J’en sais rien, faut attendre. 
- D’après ton expérience en tant que médecin, il a toutes ses chances de sortir vivant du bloc ? 
- Oui mais chaque cas est unique. Garde espoir. 


Des larmes coulent le long des joues de la russe, Will la prend dans ses bras. 


- Ne pleure pas, on connait Jay depuis assez longtemps pour savoir qu’il est pas du genre à se laisser abattre. 
- Je m’en remettrai pas si je le perds lui aussi. 


Will et Alex s’assoient l’un à coté de l’autre et attendent que Jay sorte du bloc opératoire. 

Après être passé chez le vétérinaire, Erin retourne au bureau avec Brooklyn rejoindre le reste de l’équipe. 


- Vous avez des nouvelles ? 
- Jay est au bloc. 
- Oh non… Et Alex ? 
- Pour elle, ça va mais il préfère la garder vingt quatre heures en observation. 
- Tant mieux, un sur deux, c’est pas mal. 
- Si tu le dis. 
- Et comment va notre ami à quatre pattes ? 
- Plutôt bien d’après Allan. 
- Qui est Allan ? 
- Son vétérinaire. 


Erin regarde autour d’elle. 


- L’un d’entre vous sait où se trouve Voight ? 
- Non. Répond l’équipe en même temps. 
- J’arrête pas de l’appeler depuis tout à l’heure, il répond pas. 
- Il sait ce qui s'est passé ? 
- Non, j’arrive pas à le joindre, je lui ai laissé plusieurs messages mais il me rappel pas. 


Brittany est dans la salle de pause au téléphone. 


- Oui, je sais mais c’est plus compliqué… Ils sont tous les deux à l’hôpital… Ça prendra plus de temps pour… Je sais ce que je dois faire... Ne vous inquiétez pas... Je m'occupe de... 


Erin entre avec sa tasse dans les mains. 


- Il faut que je vous laisse, je vous rappel plus tard. 


Elle raccroche. 


- Désolée, je voulais pas te déranger. 
- Aucun soucis. 
- Ça va ? 
- Oui, j’ai eu un petit problème, c’est pour ça que j’étais en retard. 
- Trouve autre chose pour Voight, il aime pas les personnes qui arrivent toujours en retard. 
- Merci du conseil. 
- T’as appris pour Jay et Alex ? 
- Oui, j’espère qu’ils vont s’en sortir. 
- On l’espère tous. Dis-moi, tu sais où se trouve Voight ? 
- Je l’ai croisé en arrivant, il m’a dit qu’il avait quelque chose à faire. 
- Okay. 


Erin se sert un café et retourne voit les autres. Brittany reprend sa conversation au téléphone. 


- Du nouveau concernant notre jeune ami Edward Gibson ? 
- Il est en cellule pour l’instant. 
- On s'est dit que passer plusieurs heures dedans pourrait le décider à parler. 
- Il pense qu’il a rien faire de grave. 
- Quoi ? 
- Il trouve ça marrant. 


Erin s’assoit. 


- Dites-moi, vous pensez quoi de Brittany ? 
- Elle est cool. 
- Je la trouve sympa.
- Pourquoi ? 
- Je sais pas, elle est plutôt distante quand j’essaye de lui parler. 
- Elle a entendu parler de ta façon d’accueillir Alex quand elle est arrivée ici. 
- Ah d’accord… C’est vrai que j’ai pas été très sympa avec elle. 
- « Pas très sympa avec elle », c’est un euphémisme Erin. 
- Je sais, je sais… 


Erin essaye encore de joindre Voight qui ne répond toujours à ses appels... 

Voight est assit devant la maison où il a grandi avec une bouteille à la main non ouverte. Son portable n’arrête pas de sonner, son équipe essaye de le joindre. Il ouvre la bouteille et en boit plusieurs gorgées. Son portable sonne à nouveau, il le prend et regarde le nom, il répond. 


- Valanka ? 
- Oui. C’est Erin qui m’a demandé de vous appeler parce que vous lui répondez pas. 
- Dites à Erin que je vais bien. 
- D'accord mais il y a autre chose. 
- Quoi ? 
- Jay et moi, on est à l’hôpital, une voiture nous est rentrée dedans et Jay est au bloc. 
- J’arrive !!!


Voight raccroche et retourne au bureau...  

La journée se termine quand Jay sort enfin du bloc et est emmené en salle de réveil pour quelques heures. Mouse arrive à l’hôpital. 


- Will, Alex ? 
- Mouse. Lance Will.


Alex et Will en se lèvent en même temps. 


- Du nouveau ? 
- Non, toujours pas, il est encore au bloc. 
- Viens par-là. Dit Mouse en tendant ses bras vers la détective. 
- Non.
- Pourquoi ? Vous êtes ensemble ? 
- On a rompu. 
- Quoi ? Quand ? 
- La semaine dernière. 
- Whoua… 
- C’est la vie. 


Alex reste muette devant les deux hommes. 


- On va pas le perdre. 
- C’est ce que j’arrête pas de lui dire. 
- J’aime Jay, je l’aime tellement… Il est tout pour moi… J'arrête pas de me dire que si on était parti en même que les autres, on aurait pas eu ce stupide accident… C’est ma faute… C’est ma faute, je suis désolée Will, vraiment désolée… Lance la jeune femme en larme. 


Will la prend dans ses bras pour la calmer. 


- C’est un bon chirurgien qui opère Jay ? Demande Mouse. 
- C’est Connor. 
- Connor ? 
- Oui. 
- Jay est entre de bonnes mains. 


Connor arrive près du trio. Will le voit. 


- Alors ? 
- Tout s’est très bien passé et Jay n’aura aucunes séquelles. 


Les trois amis sont soulagés et se prennent dans les bras. 


- C’est génial. 


Alex prend Connor dans ses bras. 


- Merci pour lui Connor. 
- T’as pas à me remercier. 
- On peut le voir ? 
- Pas tout de suite, il est en salle de réveil. Vous pourrez le voir demain. Rentrez chez vous. 
- Juste quelques minutes… S’il te plait Connor… S’il te plait… 
- Désolé mais non, revenez demain. J’ai d’autres patients à voir. 
- D'accord. 
- Embrasse Sarah de ma part. 
- Promis. Alex, Jay est hors de danger. 


Connor s’éloigne. 


- Tu vois, on avait raison. 
- Oui, mais j’ai… 
- On sait et maintenant tu vas me faire le plaisir de retourner en bas jusqu’à demain. 
- Pourquoi ? 
- J’ai perdu connaissance et il ne veut pas prendre le risque de me renvoyer chez moi… Oh non, Brooklyn ? 
- Il va bien, il est avec Erin. Elle va le garder jusqu’à demain. 


Elle pousse un soupir de soulagement. Le trio parle quelques minutes et se sépare. Mouse escorte la détective jusqu’aux urgences et Will décide de passer la nuit au côté de son frère. 


diana62800  (01.12.2018 à 17:05)
Message édité : 02.01.2021 à 17:42

Installée sur le lit, Alex n’arrête pas de penser à Jay, elle regarde des photos d’elle et Jay qu’elle fait défiler sur son téléphone.

Son portable sonne, elle répond. 


- Allo !!! 
- Alex, c’est moi. 
- Sergei ? 
- Oui. Alex, faut que tu m’aides. Papa est devenu fou. 
- Je vais te rassurer, il l’a toujours été. Qu’est-ce qu’il a encore fait ? 
- Il a menacé de m’envoyer dans un camp pour me soigner d’après lui et il a dit à Ron de ne plus m’approcher. J’ai peur Alex. 
- Je sais, j’ai eu droit à la même chose quand je lui ai dit que je sortais avec Jay, il a essayé de nous séparer plusieurs fois mais je lui ai tenu tête… 
- Qu’est-ce que je dois faire ? 
- Lui tenir tête et quitter le manoir Sergei. 
- T’es folle !!! Là, c’est toi, qui a perdu la tête, je suis pas aussi fort que toi. 
- Si, tu l’es… Sergei fait tes valises et part. 


Sergei ne répond pas. 


- T’es toujours là ? Sergei ? Sergei ? 
- Il est là… Alex aide-moi !!! Faut que tu viennes… J’ai vraiment peur Alex… 
- Je suis à l’hôpital, je peux pas venir et j’ai plus le droit de mettre les pieds au manoir, tu le sais ça. 
- Alex, je suis désespéré là. T’as toujours été là pour moi alors me laisse pas tomber, j’ai vraiment besoin de toi. 


La russe reste silencieuse. 


- Alex ? Alex ? Tu sais de quoi il est capable. 
- T’es où ? 
- Au manoir, dans ma chambre. 
- Bouge pas, j’arrive. 


Elle raccroche, prend ses affaires et sort de l’hôpital discrètement. Elle prend un taxi qui la conduit jusqu’au manoir. Elle entre par la fenêtre de son ancienne chambre et va dans celle de son frère. 


- T'arrives trop tard Alexandra. Lance Vladimir qui est assis juste en face de la porte. 
- Où est-il ? 
- Loin, très loin de toi et de ce Ron. 
- C’est pas en l’éloignant de Ron que tu vas changer qui il est. T’es un monstre. 


Vladimir rigole. 


- T’as essayé de me séparer de Jay plusieurs fois et tu l’as même payé. Et tu fais la même chose avec Sergei, tu n’as donc aucunes morales ? 
- Non, aucunes. Je t’ai demandé plusieurs fois de quitter ce Jay mais tu m’as pas écouté. 
- Je t’ai écouté mais ça, c'était avant que je vois le monstre et l'ordure que tu es. Je te repose ma question : où est Sergei ? Où est mon frère ? 
- Quelque part. 
- Tu vas pas t’en sortir aussi facilement. 


Vladimir approche de sa fille et la fixe. 


- Tu me ressembles plus que tu le crois Alexandra. 
- J’ai rien de commun avec toi. 
- Oh que si, on est pareil tous les deux. 
- Tu paieras pour tout le mal que t’as fait. 
- Ça fait des années que tu me répètes ça et regarde, je suis toujours libre. 
- Pour l’instant. J’ai vraiment honte d’être ta fille. 


Vladimir lui donne une énorme claque qui la fait tomber à terre. 


- Ne me dit plus jamais ce genre de chose. 
- Pourquoi tu t’acharnes comme ça sur nous ? Sur moi ? Demande-t-elle en larme. Tu peux pas me laisser vivre ma vie comme je veux. 
- J’ai espéré que tu prennes la relève pour mes affaires et tu m’as lâchement trahi. Avoue le parrain en rage. 
- Que je prenne ta place ? Non mais tu délires. Répond-t-elle en se relevant. Jamais, j’ai pas envie de devenir comme toi. 


Alex commence à tourner des talons mais Vladimir la retient par le bras. 


- Fait attention à tes paroles Alexandra. Personne n'a le droit de me parler de cette façon, je suis le grand Vladimir et tu me dois le respect. Tu sais de quoi je suis capable ?! 
- Oui, je le sais et maintenant lâche-moi. 


Elle s’éloigne. 


- Alexandra. Alexandra !!!! Crie-t-il. 
- Quoi encore ? Demande-t-elle en se retournant. 
- Que tu le veuilles ou non, tu es une Valanka, tu as mon sang qui coule dans tes veines. Un jour, tu viendras me supplirer à genoux pour revenir vivre ici avec nous, nous qui sommes ton sang. 
- Non, j’en ai fini avec toi, tu me l’as clairement fait comprendre en me reniant à l’hôpital. Adieu Vladimir. 
- Alexandra, je t’ordonne de rester ici. 
- Va te faire voir !!! Hurle-t-elle. Passe le bonjour à Debbie et aux autres de ma part. 


Elle descend les escaliers et sort du manoir en claquant la porte. Elle remonte dans le taxi. 


- Merci d’avoir d’attendu. 
- Où je vous dépose ? 
- À l’hôpital, s'il vous plait. 


Le chauffeur redémarre et conduit la détective jusqu’au Med. Vladimir regarde Alex partir. 


- Je te l’avais dit. 
- Je sais Igor, je sais, c’est pas la peine de me le répéter. 
- Qu’est-ce que tu comptes faire maintenant ? 
- Je sais pas. Et du côté d’Erin ? 
- Tout fonctionne comme on l’a prévu. 
- J’espère pour toi. 
- Et qu’est-ce qu’on fait pour Alex ? 
- Je viens de te le dire, j’en sais rien mais si elle continue comme ça, je devrais frapper plus fort. Rentre chez toi. 
- Et pour Dean ? 
- Attend encore un peu, on peut en avoir besoin. 
- Okay comme tu veux. 


Igor fixe Vladimir quelques secondes et rentre chez lui... 

Alex sort du taxi après avoir réglé la course. Elle passe par l’arrière de l’hôpital et retourne dans son lit. Ethan arrive avant elle et regarde partout. 


- April, t’as vu Alex ? 
- Non. 


Alex arrive. 


- Alex, t’étais où ? 
- Au toilette. Ment-elle. 
- Avec ta veste et tes chaussures ? 
- Oui, j’avais froid et j’aime bien… Bon d’accord, je suis sortie une petite heure. J’avais une urgence personnelle à régler. 
- Alex, je crois que tu réalises pas la gravité de ton accident, Jay est dans le coma et c’est pas pour rien qu’on te garde ici. 
- Quoi ? 
- Va t’allonger et me force pas à te mettre les liens de contention pour te garder dans ce lit. 


Alex retourne s’allonger après avoir enlevé sa veste et ses chaussures. 


- T’es content ? 
- T’as pas idée. Répond Ethan avec humour. 
- Tu peux me répéter ce que tu m’as dit ? 
- T’as pas idée. 
- Non pas ça, à propos de Jay. 
- Il est dans le coma. 
- Mais pourtant Connor nous a dit que l’opération s’était bien passée. 
- C’est des choses qui arrivent sans raison. 
- Repose-toi. 
- J’aimerai le voir. 
- Alex, tu restes ici, c’est un ordre de ton médecin. Tu pourras le voir demain. 


La détective acquiesce et ferme les yeux. Ethan sort en fermant la porte derrière lui. Alex ouvre les yeux et commence à pleurer. 


- Me laisse pas Jay, je t’en prie… J'ai besoin de toi... 


Voight arrive devant l’hôpital et croise Erica. 


- Erica !!! 
- Hank, on t’a prévenu ? 
- Oui. Tu sais ce qui s’est passé ? 
- Pas en détail. 
- Okay. Avant d’aller les voir, Alex ne sait pas qui je suis pour elle. 
- Tu lui as toujours rien dit ? 
- Non. 
- Un conseil, fait-le. 


Voight et Erica entrent au Med et sont accueillis par une infirmière qui les conduit voir Alex. 


- Je vais aller voir Jay. 
- Okay, je vais rester avec elle. 


Voight dépose un baiser sur le front de ses deux nièces et va voir Jay. Erica s’assoit près de sa sœur qui dort. 


- Je suis là ma grand soeurette, tu n’es pas toute seule. 


Erica prend la main de sa sœur et reste avec elle tandis que Voight parle un long moment avec Will qui n’a pas quitté son frère depuis qu'il l'a rejoint...


diana62800  (08.12.2018 à 16:53)
Message édité : 02.01.2021 à 18:09

Assise sur un fauteuil, Erica n’a pas bougé depuis qu’elle est arrivée. Alex se réveille et voit sa sœur endormie près d’elle. 


- Erica ?! Erica !? 


La jeune femme émerge doucement. 


- Alex, comment tu te sens ? 
- Bof. Qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Kevin m’a appelé pour me prévenir. 
- Kevin ? 
- Oui. 
- Tous les deux, vous… 
- On s’est dit qu’on pouvait se donner une seconde chance. 
- Erica !!!! 
- Je te promet de ne pas faire comme la première fois. 
- Tu dis toujours ça et ça se termine toujours mal. Ça serait sympa de ta part de bien te comporter avec lui. Je te rappel que je travail avec lui et c’est pas facile de lui parler quand il refuse de m’adresser la parole. 
- Pourquoi ? 
- À cause de toi. 
- Moi ? 
- Oui toi. Tu l’as jeté comme un moins que rien et par message. 
- J’aurai dû agir différemment. 
- Je te le fais pas dire. T’as des nouvelles de Jay ? 
- Il est dans le coma. 
- Je sais... Avoue Alex d'une petite voix. 
- Je suis désolée Alex, je sais à quel point tu tiens à Jay et qu'il est très important pour toi. 
- Non, c’est plus que ça, je l’aime. 
- Vous avez réussi à garder ce lien. 
- On est de nouveau ensemble. 
- C’est vrai ? Depuis quand ? 


Les deux sœurs se sourient. 


- Oui, depuis avant-hier. On a passé un super week end tous les deux. J'étais tellement bien dans ses bras, c’était magique. J'avais l'impression de me retrouver plusieurs années en arrière. 
- S'il y a bien un couple qui peut durer c'est bien le votre et je suis très heureuse pour vous deux. 
- Merci. 
- Mais tu sors avec Greg ? 
- J’ai rompu avec lui. 
- A cause de Jay ? 
- Oui et non. 
- Okay, je veux pas en savoir plus mais fait attention à papa. Je dois te dire qu’il… 
- Il déteste Jay parce qu’il n’est pas de sa classe sociale et qu'il pense que Jay est un minable, je sais. 
- Oui et il fera tout pour qu’il sorte de ta vie. 
- Vladimir m’a renié et chassé du clan, je fais plus partie de la famille. 
- Il quoi ? Demande Erica surprise. 
- Il a rien dit ? 
- Non. 
- Comme à son habitude. 
- Comment ça se fait que tu sois ici et pas près de Jay ? 
- Parce qu’Ethan m’a menacer de me mettre des contentions s’il me voit hors de ce lit. 
- Ah d’accord !!! Dit Erica en riant. 
- C’est pas drôle Erica. 
- Si, ça l’est. 


Les deux sœurs rient. Ethan entre et informe Alex qu’il va lui faire passer des examens avant de la laisser sortir. 


- D'accord. Comment va Jay ? 
- Toujours pareil, Will a passé la nuit à ses côtés. 


Ethan sort et les deux sœurs continuent de parler pendant un long moment. 

Endormis la tête posée sur le bras de son frère, Will a passé la nuit au chevet de Jay. Alex entre et avance doucement pour ne pas réveiller Will. Elle dépose un tendre baiser sur les lèvres de son détective préféré. 


- Bonjour mon ange, je suis là, près de toi. 


Elle s’assoit et prend la main de Jay dans la sienne , elle le regarde avec amour et repense à tous les bons moments qu'elle a partagé avec lui et Cassie... 

Voight arrive au bureau, son équipe est déjà là, à l’exception d’Erin. 


- Comment vont-ils ? 
- Jay est dans le coma et Alex sort aujourd’hui. 


L’équipe digère la nouvelle à propos de Jay. 


- Du nouveau ? 


L’équipe annonce les dernières nouvelles à leur patron. 


- Amenez-moi ce crétin en salle d’interrogatoire. 


Kevin et Adam s’exécutent... 

Erin est encore chez elle, Austin est parti toute la semaine. Tout son appartement est sens dessus dessous. 


- C’est pas vrai mais où est-ce qu’il est ? Il est où ce maudit dossier ? Se dit-elle en regardant dans son placard. 


Elle regarde encore une fois dans tout son appartement. 


- Je l’ai quand même pas perdu !? Alex va me faire la peau, n’est-ce pas ? Dit Erin à Brooklyn qui la fixe depuis un moment. 


Brooklyn aboi. 


- C’est bien ce que je pensais. 


Erin s’accroupi à côté de Brooklyn, il pose sa tête sur ses genoux. Elle lui caresse la tête. 


- Tu crois que ça passera mieux si je lui dis dès que je la vois ? 


Brooklyn penche la tête sur le côté. 


- T’as raison… Je suis foutue. 


Elle se relève. 


- Allez viens, on y va. 


Erin prend ses affaires et sort de chez elle avec son collègue à quatre pattes. Elle sort de son immeuble et va vers sa voiture, elle aperçoit un papier sur le pare-brise, le prend et le lit à voix haute. 


- Rejoignez-moi à notre endroit habituel, tout de suite – Igor. Il me lâchera jamais. 


Erin et Brooklyn montent en voiture et la détective prend la route. Après quinze minutes de route, Erin coupe le contacte. 


- Tu m’attends ici, j’en ai pas pour longtemps. Ne t’inquiète pas, je le laisserai pas te faire de mal. 


Erin sort et va voir Igor qui l’attend, appuyé, contre sa voiture. 


- Vous en avez mis du temps. 
- Qu’est-ce que vous voulez ? Demande Erin en haussant la voix. 
- Je voulais vous donner ça. Répond le russe en donnant un paquet à la jeune femme. 
- C’est quoi ? 
- Regardez par vous même. 


Elle l’ouvre. 


- Vous êtes rentré chez moi ? 
- Oui, j'ai un savoir-faire pour forcer les trous-à-rats. 


Erin s’approche et le gifle violemment. 


- J’aime les femmes de caractères. 
- Vous me dégoûtez. 
- C’est ce que toutes les femmes me disent avant de partir. 
- Adieu. 


Erin commence à partir. 


- Une minute. 


Elle se retourne. 


- Et en ce qui concerne ce que je vous ai demandé. 
- Je le fais. 
- Continuez et je garderai pour moi votre petit secret. 
- Vous l’avez lu ? 
- À votre avis ? 


Erin paraît contrariée. 


- J’ai appris des choses très intéressantes. 
- Et qu’est-ce que vous allez faire maintenant ? 
- Vous allez le découvrir très bientôt Erin. Passez une bonne journée. 
- Allez en enfer. 


Erin remonte dans sa voiture et va directement au bureau. 


- Salut Erin. 
- Salut. 
- Ça va ? 
- J’ai eu des jours meilleurs. Où sont les autres ? 
- Voight interroge le petit jeune que vous avez ramené hier et les autres regardent par le miroir sans teint. 
- Je vais aller… 


Une personne arrive en courant par les escaliers. 


- Alex ? Qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je travail ici. 
- Comment va Jay ? 
- Mal, très mal. Où est l’enfoiré que vous avez arrêté hier ? 
- Voight l’interroge et il a demandé, à ce que personne ne le dérange. 
- C’est ce qu’on va voir. 


Alex s’éloigne. 


- Jay va s’en tirer, n’est-ce pas ? 
- Je sais pas Erin, il est dans le coma. 
- On est au courant et on… 
- Merci d’avoir gardé Brooklyn cette nuit. Dit Alex en coupant la parole à Erin. 
- C’est toujours un plaisir de l’avoir. 


Alex reprend sa route et entre dans la salle d’interrogatoire. 


- Sortez… Sortez tout de suite. 
- Pourquoi ? Et qui ? J’aimerais savoir qui est derrière tout ça ? Demande-t-elle en colère. 
- Je sais pas. Répond le jeune Edward effrayé. 
- Écoute-moi bien espère ce petit con… Dit-elle en le prenant par le col de son t-shirt. 


Elle le lève et le plaque contre le mur derrière lui. 


- Je suis pas d’humeur à jouer à ton petit jeu alors t’as intérêt à nous répondre, parce qu’à cause de toi, mon partenaire, qui est aussi mon conjoint est dans le coma. Lance-t-elle furieuse. 
- J’ai rien à vous dire. 
- Et moi, je suis sûr du contraire. Dit-elle en lui tenant très fort la mâchoire. Répond-moi. 
- Lâchez-le. 
- Pourquoi ? Ne me dites pas que vous avez jamais fait ça avec un suspect ? 


Voight ne répond pas. Alex place sa main contre le cou du jeune homme. 


- Tu vas me répondre bordel ? 
- Mais j’ai rien fait 
- Tu te fous de moi en plus. Envoyer deux personnes aux urgences, c’est rien. Mon partenaire est dans le coma bordel. Dans le coma, tu comprends !? Ou c’est trop compliqué pour toi ?! 


Erin et Brittany ont rejoint le reste de l’équipe. Ils regardent Alex s’énerver contre le jeune homme. 


- Tu connais pas un moyen de la calmer ? Demande Kim à Mouse. 
- Y a que Jay qui arrive à la calmer d’habitude, j'ai jamais su comment il faisait pour arriver à canaliser sa colère. Faut que Voight fasse quelque chose. 
- Elle va pas aller jusqu’à le tuer quand même ? Demande Erin. 
- Ne touchez jamais à un seul cheveu de Jay parce qu’elle pourrait vous réduire en bouillie, ça répond à ta question ? Ne vous la mettez jamais à dos.


Erin hoche la tête. 


- Valanka, lâchez-le.
- C’est vous Valanka ? 
- Oui, je suis le lieutenant Alex Valanka, pourquoi ? 
- Okay, okay, je vais tout vous dire. 


Alex le relâche. 


- Parle. 


Le trio s’assoit. 


- Je sais pas... 
- Je vais le… 
- Non, c’est vrai… C’est mon frère qui vous a foncé dessus… Un homme nous a payé pour… 
- Qui ? 
- Je sais pas, je l’avais jamais vu avant… 
- Son numéro ? 
- C’était toujours un téléphone prépayé. 
- Evidemment… 
- Un signe distinctif ? 
- Non… J’en sais rien… Si… Il avait un fort accent russe. 


Alex sort son portable. 


- C’est lui ? 
- Non. Il est un peu plus jeune. 


Elle lui montre une autre photo. 


- C’est lui ? 
- Oui, c’est lui. 
- C’est Igor. Combien ? 
- Quoi ? 
- Combien il vous a payé pour nous tuer ? 
- Beaucoup. 
- C’est pas une réponse. 
- Deux cents cinquante mille dollars. 
- Alors pour toi, la vie de deux personnes et d’un chien vaut cette somme. 
- Je suis désolé. 
- J'en veux pas de tes excuses. S’il s’en sort pas, c’est vingt ans de prison minimum. 
- Quoi ? Mais j’ai rien fait. 
- Où est ton frère ? 
- Je sais pas. 


Alex commence à se lever. 


- Je vous assure, je sais pas. 


La russe se lève et sort de la salle, elle va s’assoir à son bureau. Mouse va la voir. 


- Alex, tu devrais peut-être rentrer… 
- Ne fini pas ta phrase, s’il te plait Greg. 
- Jay va s’en sortir. 
- Ils ont dû l’intuber ce matin. J’ai pas l’habitude de dire ça mais j’ai peur, j’ai vraiment peur de le perdre. 


Elle se met debout et commence à se diriger vers les escaliers. 


- Tu vas où ? 
- Si Voight te le demande, dis-lui que tu sais pas. 
- Alex ne fait rien de dangereux. 
- Je sais ce que je fais. 


La détective sort par l’arrière du bâtiment, son portable à l’oreille. 


- Rev, c’est moi… Il faut que je te vois... Dans une heure au terrain. Okay. 


Alex monte dans sa voiture et démarre. Brooklyn, qui lui a couru après, la regarde partir avec un air très triste. Erin arrive à ses côtés et le prend dans ses bras en lui disant qu’elle va revenir très vite. 


diana62800  (15.12.2018 à 17:31)
Message édité : 02.01.2021 à 18:51

Ne manque pas...

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier A Million Little Things !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

Bull, S05E04
Vendredi 14 mai à 21:55
1.75m / 8.2% (Part)

Logo de la chaîne M6

Bull, S05E03
Vendredi 14 mai à 21:05
1.95m / 8.4% (Part)

Logo de la chaîne France 2

L'art du crime, S04E02
Vendredi 14 mai à 21:05
4.45m / 19.8% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E175
Vendredi 14 mai à 20:45
3.86m / 16.8% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E180
Vendredi 14 mai à 20:20
2.76m / 12.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E220
Vendredi 14 mai à 19:10
3.17m / 17.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

HPI, S01E06
Jeudi 13 mai à 22:05
8.70m / 41.7% (Part)

Logo de la chaîne TF1

HPI, S01E05
Jeudi 13 mai à 21:05
9.64m / 39.7% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Les comédies B Positive et United States of Al obtiennent une saison 2 par CBS !

Les comédies B Positive et United States of Al obtiennent une saison 2 par CBS !
Santé ! Il y a de quoi être heureux ! CBS a terminé de sceller le sort de ses séries avec le...

CBS annule All Rise et The Unicorn à l'issue de leur seconde saison !

CBS annule All Rise et The Unicorn à l'issue de leur seconde saison !
CBS a tranché le destin de deux de ses séries. Ainsi, All Rise et The Unicorn ont été annulées par...

Des renouvellements, des nouveaux quartiers ! Hypnoweb recrute !

Des renouvellements, des nouveaux quartiers ! Hypnoweb recrute !
La vie des séries TV est en pleine effervescence, chaque jour apporte son lot d'annonces et l'idée...

CBS commande une nouvelle dramatique médicale et une comédie !

CBS commande une nouvelle dramatique médicale et une comédie !
En plus d'un double renouvellement, CBS a commandé deux nouvelles séries, une comédie et une...

SEAL Team et Clarice renouvelées par CBS mais transférées sur Paramount+ !

SEAL Team et Clarice renouvelées par CBS mais transférées sur Paramount+ !
Maintenant que les grandes chaines américaines disposent pratiquement toutes d'une plateforme de...

HypnoRooms

cinto, Avant-hier à 18:34

Merci à ceux qui ont déja voté au nouveau sondage chez Ma sorcière Bien aimée; aux autres, il y a encore de la place...

choup37, Avant-hier à 18:42

Nouveau sondage spécial déconfinement chez Merlin! Venez choisir avec qui vous voulez sortir, tout en humour

quimper, Avant-hier à 20:18

Un nouveau sondage sur le quartier Sherlock : dans quelle maison de Poudlard Sherlock ira-il ?

quimper, Avant-hier à 20:20

Même question pour Maura Isles sur Rizzoli & Isles. N'hésitez pas à passer sur les quartiers

chouchou70, Hier à 11:38

Bonjour à tous, un nouveau sondage est disponible sur le quartier Friday Night Lights. N'hésitez pas à venir faire un petit tour

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage