HypnoFanfics

Wait For You

Série : Chicago P.D.
Création : 01.06.2017 à 15h42
Auteur : diana62800 
Statut : Active

« Un nouveau membre, Alex, arrive dans l’équipe à la demande de Voight, mais Alex n’est pas inconnue pour Jay et Mouse. Vont-ils arriver à travailler ensemble alors que leur passe refait surface ? » diana62800 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 151 paragraphes

Afficher la fanfic

Alex se gare et descend de sa voiture avec un bouquet de fleurs dans les mains. Elle fait quelques pas et s’arrête. 


- Bonjour ma chérie, c’est maman… 


Elle s’accroupi, pose les fleurs sur la tombe de Cassie et prend l’ancien bouquet qu’elle avait ramené la dernière fois qu’elle est venue et le pose à côté d'elle. Des larmes coulent sur ses joues...


- …Je suis vraiment désolée de pas être venue la semaine dernière et ni la semaine d’avant, le travail prend une grosse partie de mes journées. Mais si je suis là aujourd’hui, c’est pour te demander quelque chose mon cœur, c’est à propos de ton papa, il va mal, il va très mal… Je sais pas si tu peux nous voir de là-haut… Mais il est… Il… Il est à l’hôpital… Si tu le vois ou que tu l’aperçois, demande-lui de revenir auprès de moi s’il te plait, je sais que tu lui manques, tu nous manques à tous les deux… Tu nous manques tellement ma chérie… Tous les jours depuis 10 ans mais Cassandra… Lâche la russe dans un sanglot. Cassie, j’arriverai jamais à m’en remettre si je le perds lui aussi, déjà que j’ai beaucoup de mal avec ta disparition, alors là, je serais capable de vous rejoindre tous les deux… S’il te plait ma puce, dit à ton papa de revenir auprès de moi, ramène-le parmi les vivants si tu le vois… Fait ça pour moi… Je suis peut-être égoïste en te demandant ça mais je suis désespérée… Ramène-le, j’ai plus que lui… Lance la jeune femme toujours en pleure. 


Alex continue de parler à sa fille pendant un très long moment avant de retourner à sa voiture et de jeter le vieux bouquet de fleurs dans la poubelle. Elle démarre sa voiture mais rien ne se passe. 


- Oh non, non… Démarre… Démarre… Démarre… Démarre… Lance-t-elle en mettant le contacte. C’est pas le moment… Démarre… Démarre... Demarre...


Elle continue d’essayer de démarrer sa voiture pendant plusieurs minutes. Son portable sonne, elle le prend et répond. 


- Allo… Oui, je sais… Je sais Rev, je sais mais j’ai un problème avec ma voiture… Okay, on se verra plus tard… Je suis désolée...  


Elle raccroche et range son portable. Elle essaye encore une fois de démarrer sa voiture et y arrive. 


- C’est pas drôle… Cassie, je t’ai demandé de l’aide pour ton père, pas pour m’empêcher de retrouver celui qui l’a envoyé dans un lit d’hôpital. 


Elle reprend sa route et roule pour arriver dans un des quartiers les plus dangereux de la ville. 


- Alex, quel plaisir de te revoir. 
- Salut Roni. 


Roni prend la détective dans ses bras pour une accolade amicale. 


- Comment tu vas ? 
- Pas terrible… Je sais pas si tu es au courant pour… 
- Pour Jay ? 
- Oui. 
- On le sait, c’est partout aux infos. Rev m'a dit que tu l'avais appelé. 
- Il dit vrai mais j’ai pas pu venir, problème de voiture. 
- Je connais un bon garage pas cher si t’es intéressée. 
- C’est très sympa de ta part mais non, je connais tes contacts et ça craint. 
- Mais si un jour, t’en as besoin, tu… 
- Je serai à qui demander. Répond Alex en émettant un sourire. Je te remercie.
- Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? 
- Tu connais beaucoup de monde ? 
- Oui. 
- J’aurai besoin que tu me trouves Igor Novikov. 
- Alex, t’approches pas de ce type, il est dangereux, très dangereux. 
- Ça, je le sais, c’est lui qui a envoyé Jay à l’hôpital et je veux qui paye. Préviens les autres que j’offre une grosse somme d’argent à celui qui me le ramène ou qui m’indique l’endroit où il se planque. C’est une somme à six chiffres. 
- Alex, c’est pas toi qui parle. 
-Si, c’est bien moi. Tous les criminels de cette ville savent que Jay est intouchable Roni, intouchable sous peine de me voir débarquer pour… 
- Je te laisserai pas faire. 
- Excuse-moi !!!! 
- C’est pas dans tes habitudes de réagir comme ça. 
- Jay est dans le coma, dans le coma… Hurle-t-elle en s’énervant. C’est une raison suffisante pour moi. Tu vas m’aider ou pas ? Demande-t-elle plus calmement. 
- Oui, bien-sûr que oui, surtout après tout ce que t'as fait pour moi, je peux pas refuser. 
- Merci et je comptes sur toi pour répandre la nouvelle. 


Elle regarde sa montre. 


- Il faut que j’y aille. 
- Okay, à plus tard. 


Ils font une accolade amicale et Alex remonte en voiture. Durant le trajet, elle appelle quelques chefs de gang ainsi que Rev pour les informer de sa demande. 

Alors qu’il regarde la détective s’éloigner, Roni envoie un message et s’en va.

Voight est toujours avec Edward depuis le départ de la russe. Son potable bip, il le prend et sort de la pièce. 


- L’un d’entre vous peut continuer, je dois sortir. Lance Voight en s’éloignant. 
- Hank. Dit Erin en le rattrapant. 


Voight se retourne pour lui faire face. 


- Tout va bien ? 
- Je sais pas. 


Voight sort et se retrouve sur le parking. 


- J’ai reçu ton message, qu’est-ce qui se passe ? 
- Faut que tu l’arrêtes, elle va finir par péter les plombs. 
- De qui tu parles ? Demande Voight perdu. 
- Alex, elle est venu me voir pour que je l’aide à trouver Igor. 
- Tu connais Alex ? 
- Bien sûr, on la connait presque tous. 
- Elle est où là ? 
- Je sais pas mais faut que tu la retrouves rapidement. 
- Okay, je m’en occupe. 
- Voight, je suis pas sûr que tu réalises à quel point elle est déterminée à le retrouver et à le mettre en morceau. 
- Si, je le sais. 
- Je l’ai jamais vu comme ça, elle est pas comme… 
- Roni, je t’ai dit que j’allais m’en occuper. 
- Okay. Au faite, tiens, j’ai ça pour toi. Dit-il en donnant plusieurs feuilles à Voight. C’est tout ce que j’ai réussi à obtenir sur Igor. 
- T’as mit le temps, je te l’ai demandé il y a plusieurs semaines. 
- Certaines infos sont pas faciles à trouver. Regarde à la troisième page, c’est très intéressant. 


Voight lit la feuille. 


- C’est une blague que tu me fais ? 
- J’aimerai mais non, une partie des informations que tu as trouvé sur Igor sont fausses. 
- Merci. 
- Tiens-moi au courant pour Alex. 
- Je le ferai. 


Les deux hommes se séparent. Voight montent dans sa voiture sans prévenir le reste de l’équipe qui continue à interroger le jeune Edward. 


- On peut continuer ce petit jeu très longtemps. 
- Je vous le répète, je ne sais pas où est mon frère. 
- Et nous, on est sûr du contraire, tu… 
- Ça suffit. Lance Erin en entrant dans la pièce. On le ramène en cellule. 
- Bonne idée, peut-être que quelques heures de plus en cellule te délieront les lèvres. 
- Je serai sortie avant ce soir, je suis mineur. 
- Non, tu passes en comparution immédiate demain matin. On verra si tu continueras à faire le malin. 


Erin lui dit ses droits. 


- Emmenez-le. 


Kevin et Adam le sortent et le ramènent en cellule. 


- Erin, qu’est-ce que t’as ? 
- J’ai un mauvais pressentiment Kim. 
- Quel genre ? 
- Je sais pas, c’est une l’impression. 


Les deux amies vont dans la salle de pause, prennent un café et s’installent à table pour parler. 

Alex entre à l’hôpital et va voir directement son détective préféré. Elle entre et ferme la porte derrière elle. Du côté de l’état de santé de Jay, c’est pareil et il est toujours intubé. 


- C’est moi mon ange, tu vois je suis de retour comme je te l’ai promis. 


Elle s’assoit sur le lit et place ses mains sur le visage de son conjoint. Elle dépose plusieurs baisers sur son visage qui à l’air si paisible. 


- Tu m’as promis Jay. Tu m’as promis de plus me laisser toute seule, tu m’as promis de plus t’en aller, tu m’as promis de ne plus me faire de mal, de plus m’abandonner… Tu m'as promis que t'allais rester avec moi, que toi et moi se seraient pour la vie, pour toujours... Je t’en prie, tiens tes promesses et reviens vers moi… Jay, je t'aime tellement... 


La jeune femme continue de lui demander de revenir auprès d’elle... 

Habillé d’un t-shirt et d’un pantalon blanc, Jay marche, pied nu, dans un couloir. L’endroit est très clair et lumineux, les murs sont d’un blanc très cru et à terre des feuilles d'arbres forment un chemin. Il continue de marcher sur plusieurs mètres. 


- Bonjour papa. Dit une voix féminine. 
- Qui est là ? Demande Jay est continuant de marcher. 
- Derrière-toi. 


Jay se retourne. 


- Bonjour papa, je peux savoir ce que tu fais ici ? 
- Cassandra ? Cassandra, c’est bien toi ? 
- Oui papa, c’est bien moi. 


Jay prend la jeune fille d’une quinzaine d’année dans ses bras. 


- Tu m’as tellement manqué.
- Je vois pas pourquoi, je suis avec toi tous les jours. Papa, qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je sais pas. J’étais en voiture avec ta mère et la seconde d’après j’ai atterri ici. Ça veut dire que je suis… 
- Mort ? 


Jay hoche la tête. 


- Non, tu es toujours en vie, pour l’instant. 
- C’est quoi ça ? 
- C’est la voix de maman qui te demande de rester avec elle. 
- J’aime ta mère plus que tout mais je veux pas te perdre à nouveau Cassie, tu es ma petite fille. 
- Papa, je suis morte depuis très longtemps, faut que tu l’acceptes. 
- J’y arrive pas. Tu avais cinq ans quand tu nous as quitté, comment… ? 
- C’est l’apparence que j’aurai si j’étais toujours parmi les vivants. 
- Pourquoi je suis ici ? 
- Je sais pas. Papa, tu dois repartir, tu n’as rien à faire ici… T’as pas le droit de laisser maman toute seule, elle a besoin de toi, tu es la meilleure chose qui lui soit arrivé dans la vie, excepté-moi bien sûr. 
- T’es bien ma fille. 


Le père et la fille sourient et on peut remarquer qu’ils ont exactement le même sourire. 


- Plus sérieusement, t’as encore toute la vie devant toi, alors repart et vit ta vie à fond avec l’amour de ta vie. Maman risque de refaire la même bêtise que la dernière fois. 
- Qu’est-ce qu’elle a fait ? 
- Je peux pas te le dire... 
- Je veux pas être séparé de ta mère encore une fois et je veux que tu sois avec nous, je… 
- Je suis avec vous tous les jours papa. Écoute la douleur de maman, écoute sa peine, sa tristesse… Je sais que tu m’aimes, je suis ta fille, je t’aime et ça changera jamais, mais tu dois avancer et penser à l’avenir. Et peut-être que vous pourriez me faire une petite sœur ou un petit frère. Lance-t-elle avec un sourire qui en dit long. 
- On va avoir d’autres enfants ? 
- Possible, sauf si tu décides de rester avec moi. Je vais bien papa, je suis bien entourée ici, je suis pas toute seule. Retourne près de maman… 


Jay prend Cassie dans ses bras et la serre très fort. 


- Je t’aime Cassandra. 
- Je t’aime aussi papa et je serai toujours avec toi.


Cassie s’écarte de son père. 


- Repart. 
- Comment je fais pour retrouvez le monde des vivants ? 
- Fait demi-tour et marche jusqu’à entendre clairement la voix de maman. 
- Est-ce que je te reverrai ? 
- Oui, un jour… Allez, vas-y et te retourne pas… 


Jay refait le chemin inverse et traverse à nouveau ce grand couloir blanc qui parait infini, la voix d’Alex est comme un murmure pour le jeune homme mais plus il marche plus la voix de sa douce moitié devient plus claire…  

Toujours à ses côtés, Alex continue de parler à son détective préféré. Connor entre et ferme la porte derrière lui. 


- Bonjour Connor. 
- Salut. Alex rentre chez toi. 
- Je préfère rester ici, je veux être là quand il se réveillera. 
- Ça peut prendre des jours, des semaines, voire des mois… C’est… 
- Tu me feras pas changer d’avis. 
- Je sais mais il fallait que j'essaye. Répond le médecin en s’installant sur une chaise. Alex, est-ce que ça va ? 
- Non Connor, rien ne va en ce moment. À chaque fois que je me dis que tout va s’arranger, y a une tuile qui me tombe sur la tête. Si ça continue, ça sera le toit que j’aurai autour de moi. 


Connor sourit, Alex en fait autant. 


- C’est qu’une mauvaise passe, tout va s’arranger, tu verras. 
- Je suis moins optimiste que toi aujourd'hui. 
- Tu vas pas nous refaire une… 
- J’ai pas l’intention d’en finir avec la vie, ne t’inquiète pas. 
- Excuse-moi de poser la question. Heureusement que Sarah avait oublié son sac et qu’elle est retourné le chercher. 
- J’allais pas bien à l’époque mais c’est du passé, Brooklyn et Jay ont besoin de moi. Bon pour parler d’autre chose, le grand jour approche, pas trop nerveux ? 
- Pas pour l’instant. 
- Et Sarah ? La dernière fois que je lui ai parlé, elle se demandait si tout serait prêt à temps. 
- Là, c’est pire… 
- Du moment qu’elle te rejoint devant l’autel, t’as pas de soucis à te faire. 
- Tout à fait. Tu vas venir ? 
- Bien sûr, je suis sa demoiselle d’honneur, je peux pas la laisser tomber ce jour-là et j’espère que Jay pourra venir. 
- J’en suis sûr. 
- J’aimerai pouvoir faire quelque chose pour lui, je me sens tellement impuissante de rester là sans pouvoir rien faire. 
- T'es là pour lui. 
- Il peut sentir ma présence. 
- Oui. Tu te souviens de ce que tu m’as dit ?! 
- Quand ? Parce que je dis beaucoup de choses et des moments je parle seulement pour faire du bruit. 
- C’est pas faux.
- Eh !!! Lance-t-elle en donnant un petit coup sur le bras de Connor.
- Un jour tu m’as dit que les choses arrivent pour une bonne raison et qu’on doit l’accepter. 
- Alors si je suis ton raisonnement, Jay est dans ce lit d’hôpital parce que ça devait arriver. 
- Oui. 
- C’est horrible ce que tu dis. 
- Je sais. Tu devrais vraiment rentrer chez toi ou va travailler si tu veux pas rester chez toi. 
- Tu me conseilles d’aller travailler ? 
- Oui parce que je te connais et que tu refuseras de rentrer chez toi, c’est impossible de te faire changer d’avis. 
- Il y a que Jay qui y arrive. 
- Okay, j’insiste pas. 


Les deux amis continuent de parler un petit moment avant que Connor sorte de la chambre. Alex décide de rester près de son amoureux en espérant qu’il se réveille rapidement. Elle continue de lui parler de tout ce qui lui passe dans la tête pour éviter de laisser sortir les sanglots qu’elle retient...


diana62800  (22.12.2018 à 14:31)
Message édité : 02.01.2021 à 19:44

L’équipe rentre au bureau après une nouvelle mission, les agents s’installent à leur bureau pour écrire leur rapport. 


- Café pour tout le monde ? Demande Erin à l’attention de ses collègues. 
- Oui. Répond l’ensemble de l’équipe. 


Erin va dans la salle de pause pour aller chercher du café, elle continue toujours de donner du Fentanyl à l’insu d’Alex dont les effets secondaires commencent à faire petit à petit effet sur la russe. 

Mouse arrive, salut tout le monde et s’approche d'Alex. 


- Alex. 
- Salut. Lance-t-elle d’une voix enjouée. 
- Ça va ? 
- Très bien. Pourquoi ? 


Mouse se place au niveau d’Alex. 


- Alex, qu’est-ce qui t’arrive en ce moment ? 
- Rien, je vais bien. 
- Tu vas bien ?! Répète l’ancien Ranger sur le même ton. 
- Oui. 
- Alex, je te connais, c’est pas la peine de faire semblant avec moi. 
- Qu’est-ce que tu racontes ?! 
- Alex, t’es pas toi-même. J’ai vu Rev il y a quelques jours, il m’a dit ce que tu lui as demandé. 
- Et ? 
- Tu peux pas faire ça. Écoute, je sais que tu te sens coupable de ce qui arrive à Jay mais tu peux pas lancer un contrat sur la tête d’Igor. 
- Et pourquoi pas. 
- Je te reconnais pas.
- Greg, c’est très gentil de ta part de veiller sur moi, mais je vais bien. 
- Non, tu vas pas bien. T’étais à ramasser à la petite cuillère la semaine dernière et tu passes toutes tes nuits au chevet de Jay. 
- Et alors, c’est un crime peut-être que je passe toutes mes nuits près de mon petit-ami ? 
- Non, mais… 
- Greg, arrête !!!
- Tu prends quelques choses ? Tu suis un traitement en dehors de ton insuline ? 
- Non. 
- Tu t’es mise à fumer ? 
- Non. 
- À boire ? 
- Non !!! Greg, je t’assure que je prend rien. 
- Je te reconnais plus. 
- Parce que je ne pleure pas toute la journée !? 
- Oui, c’est pas ton genre. T'es très émotive d’habitude. Jay est dans le coma depuis plus de dix jours et c’est comme si tu t’en foutais. 
- Greg, arrête parce que tu me gonfles. On est plus ensemble, je suis avec Jay alors arrête de te mêler de mes affaires. 


Erin arrive avec un plateau dans les mains. 


- Le café est servie. 


Erin donne une tasse à chacun. 


- Et pour le jeune Edward qui a envoyé Jay à l’hôpital ? 
- Tu te trouves drôle ? Demande la russe sur un ton froid. 
- Au moins, tu réagis normalement cette fois-ci. 
- Il y a un problème ? Demande Kevin et Adam en même temps. 
- Pour moi non mais pour Mouse oui. Il trouve que j’agis bizarrement depuis quelques jours. 
- Je dirais plutôt une semaine. 
- Il a pas tort. 
- T'as des réactions que t'as pas habituellement. 
- C’est normal, je vous rappel que Jay est sur un lit d’hôpital. Lance Erin. 


Alex se lève et s’éloigne de l’équipe. Mouse lui court après. 


- Qu’est-ce que tu as ? 
- Je peux pas me laisser aller, pas maintenant. 
- Pourquoi ? 
- Parce que… Parce que si je commence à pleurer, je m’arrête plus… Je dois me montrer forte pour Jay… 
- Il t’en voudra pas et tu le sais. Il y a autres choses ? 
- Oui mais je peux pas t’en parler ici. 
- Alex, malgré le fait que je suis toujours amoureux de toi, je… 
- Greg, ne… 
- Je sais, ne t’inquiète pas, t’es très amoureuse de Jay, ça, je le sais et j’ai bien compris. Je voulais te dire que si tu as besoin de parler, je suis là… 
- C'est gentil. C’est pas moi que ça concerne mais Jay, il a des problèmes, de très gros problèmes. 
- Ça c’est sûr, il est dans le coma. 
- Ça n’a rien avoir avec son accident ou plutôt la tentative de meurtre dont il a été victime. 


La détective s’approche de Mouse et lui murmure quelque chose à l’oreille. 


- Quoi ? Crie Mouse en écarquillant les yeux. 
- Tu gardes ça pour toi. Répond la jeune femme avec les yeux humides. 
- Ne t’inquiète pas, je tiendrai ma langue. Je peux faire quelques choses pour t’aider. 
- T’as une machine à remonter le temps pour empêcher cette voiture de nous foncer dessus ?! 
- Alex, ça va aller… Lance Mouse en s'approchant d'elle.
- Greg !!! Dit-elle en le repoussant.
- Ça va aller Alex, ça va aller… Tu peux craquer… 
- Surtout pas… J’aurai un service à te demander. 
- Je t’écoute. 
- Est-ce que tu pourrais me donner tout ce que tu trouveras sur cette morue de Brittany ? 
- C’est comme si c’était fait. 
- Merci Greg. 
- Tu sais que je ferai n’importe quoi pour toi. Avoue Mouse en posant sa main sur le joue d’Alex. 
- Greg s’il te plait. Dit-elle en enlevant la main de Mouse. 
- Désolé, je peux pas m’en empêcher, j’aimerai tellement… 
- Jay est dans le coma et t'en profites pour me faire des avances, tu parles d'un ami. 
- Alex, je voulais pas me montrer aussi...


Erin arrive. 


- Désolée, je voulais pas vous interrompre. 
- On avait fini. 
- Voight a besoin de nous. Deux corps ont été retrouvé. 
- D'accord, je te suis. 
- T’en fait pas, Jay va se réveiller. 
- J’espère. 


Mouse s’éloigne.

 
- Il a raison, tu connais Jay, il est solide et rien ne pourrait le séparer de toi. 
- On va où ? Demande Alex pour changer de sujet. 
- CanaryVille. 
- C’est pas notre secteur. 
- Je sais mais Voight veut absolument qu’on y aille et j’ignore pourquoi. 
- Retour au source. 
- C’est vrai que t’as grandi là-bas. 
- Mon dossier t’a été utile à ce que je vois. Dit Alex avec beaucoup de sarcasme.
- J’ai une bonne mémoire. 


Les deux détectives vont rejoindre les autres à l’étage. Voight leur explique en quelques mots que deux corps ont été retrouvé et que le maire a demandé à Voight de s’occuper de cette affaire. 


- On y va. 


L’équipe se met en route, monte dans les voitures et prend la route. Alex est au volant de sa voiture avec Brooklyn installé sur la banquette-arrière. Depuis son accident, il peut lui arriver d’avoir un peu peur en voiture à certains moments. Les agents arrivent sur les lieux et les premiers éléments sont donnés à Voight et son équipe. Ensemble, ils commencent leurs investigations...


- Vous savez si ce sont des hommes ou des femmes ? 
- Difficile à dire vu l’état de décomposition des corps. 
- Ils sont là depuis plusieurs semaines. 


Alex s’éloigne en reniflant, Brooklyn la suit. 


- Alex, tu vas où ? 
- Cette odeur. 
- Et bin quoi ? 
- Ça me dit quelque chose mais j’arrive pas à me rappeler. 
- T’es déjà venu ici par le passé ? 
- Non, il faut être dingue pour s’aventurer ici tout seul. 


L’équipe continue ses investigations pendant un long moment. Le portable d’Alex sonne, elle le prend, voit le nom de Connor et répond en s’éloignant. 


- Patron, il faut que j’y aille. Lance la russe en remettant son portable dans sa poche. 
- On a du travail. Pourquoi ? 
- Connor vient de m’appeler, c’est Jay. 
- D’accord allez-y. 
- Il va bien ? 
- Il s’est passé quelque chose ? 
- J’en sais rien, il a pas voulu me le dire. Erin, ça te dérange si je te laisse Brooklyn un moment. 
- Bien sûr que non. 
- Merci Erin. 


Alex s’accroupi près de Brooklyn. 


- Je vais revenir mon grand, je te le promet. 


Elle se relève. 


- Je te remercie. 


Alex court jusqu’à sa voiture, monte dedans et fonce en direction de l’hôpital avec le gyrophare allumé. Elle arrive très rapidement au Med et se gare. La détective arrive à l’étage où Connor l’attend. 


- Connor, qu’est-ce qui se passe ? 
- C’est Jay, il… 
- Oui, ça j’avais compris. 
- Il est… 
- Il va bien ? Demande-t-elle affolée. 
- Suis-moi. 


Connor entre dans la chambre de Jay, Alex le suit. 


- Connor, tu vas me dire ce qui se passe ? 
- Regarde par toi-même. Répond le chirurgien avec un énorme sourire. 


Alex entre dans la chambre et les larmes commencent à couler. Will est aussi dans la chambre près de son frère. 


- Bonjour mon cœur. 
- Jay ? Lance Alex en larme. 


Elle s’approche et prend la main de Jay dans la sienne en asseyant sur le lit. 


- T’es réveillé ? 
- On dirait bien. 
- Tu m’as tellement manqué. 
- Je t’ai promis de plus jamais m’en aller et j’ai bien l’intention de tenir ma promesse. Je t’aime tellement Alex. Avoue Jay en posant sa main libre sur la joue de sa bien-aimée. 
- Je t’aime aussi Jay. 


Les deux amoureux se sourient et finissent par s’embrasser. Connor et Will sortent de la chambre. 


- Je commençais à perdre espoir, je pensais que t’allais jamais te réveiller... 
- Je suis là mon cœur, je suis ici avec toi… 
- Merci, merci d’être revenu auprès de moi. 
- C’est là que je veux être et pour le reste de l'éternité 


La jeune femme regarde Jay avec amour et intensité. 


- Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? 
- Épouse-moi Jay Gideon Halstead. 
- Je croyais que tu voulais attendre. 
- J’ai failli te perdre Jay et j’espère ne plus revivre ce genre de chose. Je ne veux plus vivre un seul jour sans t'avoir à mes côtés. 
- Et toi Alexandra Elena Katya Valanka, est-ce que tu veux devenir ma femme pour le reste de tes jours ? 
- J’ai posé la question en premier mais oui Jay, oui, je le veux. 
- Moi aussi, je le veux. 


Ils se prennent dans les bras de l’autre, les larmes d’Alex n’arrêtent pas de couler. 


- Pardon. 
- De quoi ? 
- De pas avoir été là quand tu t’es réveillé. 
- C’est rien, le principal, c’est que tu sois là maintenant. 
- Je serai venue plutôt si je l’avais su. 
- Je t’en veux pas ma russe, c’est moi qui est demandé à Connor d’attendre un peu avant de t’appeler. 
- Pourquoi ? 
- Je voulais être bien réveillé pour apprécier ton magnifique visage. 
- Jay, je t’ai vu avec un appareil dentaire autant dire que ton visage chiffonné au réveille, je m'en lasse pas et l’adore. 


Alex embrasse son futur mari d’un tendre baiser. Elle enlève ses chaussures et s’allonge à ses côtés. 


- J’espère que ça te dérange pas ? 
- Jamais. J'aime t'avoir dans mes bras.


Installé dans les bras de l’autre, le couple savoure ce moment sans un mot. La présence de l’un suffit à apaiser l’autre...


diana62800  (20.01.2019 à 00:17)
Message édité : 02.01.2021 à 21:45

Toujours blotti dans les bras de son lieutenant préféré, Alex a fini par s’endormir. Jay la regarde dormir, un sourire se forme sur son visage. Connor passe sa tête par la porte. 


- Je peux entrer ? 
- Oui mais fait pas trop de bruit. 
- T’inquiète pas, je vais pas la réveiller, elle a besoin de dormir. 
- Will m’a dit qu’elle avait passé toutes ses nuits à mon chevet. 
- C’est vrai, j’avais beau lui répéter que je l’appellerai s’il y avait du changement, elle voulait pas te quitter. 
- Je suis le seul qui arrive à la convaincre. 
- Elle t’aime vraiment. 
- Je sais, moi aussi je l’aime. Comment je vais ? 
- Plutôt bien pour quelqu’un qui est resté plusieurs jours dans le coma. 
- Je sors quand ? 
- Pas dans l’immédiat. 
- C’est bizarre mais je savais que t’allais me dire ça. 
- Tu veux que je préviens quelqu’un d’autre que t'es réveillé ? 
- Non pas tout de suite. Je veux seulement rester seul avec ma russe. 
- Okay, je te laisse, je repass… 


La porte s’ouvre et Sarah entre. 


- J’ai entendu la bonne nouvelle. Bon retour parmi les vivants Jay. 


Sarah s’approche de Jay et le prend dans ses bras sans réveiller sa meilleure amie. 


- Comment tu te sens ? 
- En vie. 
- Heureusement que tu t’es réveillé car j’en connais une qui serait… 


Connor donne un petit coup à Sarah pour qu’elle se taise. 


- Enfin, je veux dire… Tu connais Alex, c’est une personne très sensible et émotive. 
- Est-ce que vous me cachez quelque chose tous les deux ? 
- Non. Répond le couple en cœur. 
- On est juste heureux que tu sois en vie et réveillé. 


Sarah et Connor se regardent. 


- Bon, on va te laisser tranquille, repose-toi. 
- Contente de te voir avec les yeux ouverts parce que j’ai mis du temps à faire le plan de table pour notre mariage et ça m’aurait dérangé de tout changer à la dernière minute. 


Jay et Connor la regardent surpris. 


- Je plaisante Jay, je plaisante… Lance Sarah en rigolant. 


Connor et Jay sourient à leur tour. Les deux médecins sortent de la chambre et Connor ferme la porte derrière lui. Jay repense à la phrase de Sarah qui le fait encore rire. Depuis que la détective s’est endormi, Jay a sa main posé sur le bras de sa fiancée qu’il caresse tendrement et il dépose un baiser sur son front en souriant et tout en la regardant avec amour. 

Après avoir passé du temps à l’endroit où les deux corps ont été retrouvé, l’équipe est de retour au bureau. 


- Alors qu’est-ce qu’on a ? Demande Voight en arrivant par les escaliers. 
- Pas grand-chose, le médecin légiste n’a pas encore fini l’autopsie par contre il est sur d’une chose, c’est que ce sont deux personnes de sexe féminin. 
- Vous avez parlé aux personnes qui vivent aux alentour ? 
- Non. 
- Pourquoi ? 
- Parce qu’il faut faire plus de cinq kilomètres pour apercevoir la première maison. 
- Ruzek, Burgess et Atwater, vous allez à la morgue et vous y restez jusqu’à ce que le médecin légiste finisse l’autopsie. 
- On est déjà parti. 


Kim, Adam et Kevin sortent. 


- Quand à vous tous, vous retournez sur place et vous me ratissez tous ce que vous pouvez et tout de suite. 


Le reste des agents quittent à leur tour les lieux sauf Erin qui suit Voight qui entre dans son bureau. 


- Hank !!! Hank !!! 
- Erin, c’est pas le moment. 
- Dis-moi ce qui se passe. 
- Erin, j’aimerais que tu ailles avec les autres s’il te plait. 
- Tu sais que tu peux me parler. 
- Erin, tu… 
- Hank, c’est un rapport avec l’un d’entre nous. 
- Oui, c’est Alex. 
- Alex ? Demande-t-elle nerveusement. 
- Oui. 
- Qu’est-ce qui se passe avec elle ? 
- J’ai peur qu’elle fasse quelque chose qu’elle pourrait regretter un jour. D’après certaines personnes, elle a mis un contrat sur la tête d’Igor et je crains qu’elle dépasse les limites si elle le retrouve. 
- Ça sera pas une grande perte s’il est plus de ce monde. 
- C’est sûr mais Alex risque de se retrouver en prison. 
- D’après Mouse, elle fera tout ce qu’elle peut pour protéger Jay. 
- Je comprends qu’elle veuille venger l’homme qu’elle aime... 
- Comme t'as fait avec l’assassin de Justin ? 
- Oui. Garde pour toi ce que je viens de te dire. 
- Promis. 
- Et si tu vois ou croises son père, t’approches pas de lui, il est très dangereux. 
- Il est aussi dangereux que ça ? 
- T’imagines pas tout ce qu’il a déjà fait et en particulier à sa propre fille. 
- Qu’est-ce qu’il a fait ? 
- Je peux rien te dire Erin, je suis désolé. 
- Okay, je comprends. C’est vrai qu’on aimerait ne pas avoir de secrets mais on peut pas faire autrement. Je vais aller rejoindre les autres qui doivent m’attendre. 


Voight prend Erin dans ses bras et cette dernière sort en fermant la porte derrière elle.

Voight s’assoit dans son fauteuil, sort une bouteille et un verre de son tiroir. Il se sert et avale son verre d’une seul traite. La porte s’ouvre. 


- Salut Hank. Je devrai plutôt dire oncle Hank. 
- Ivana, entre je t’en prie. 
- J’ai besoin d’un verre. Lance-t-elle déjà éméchée. 
- Tu veux dire d’un autre verre ? 
- Oui. Avoue-t-elle en s’installant sur la chaise. Me demande pas combien j’en ai bu, j’ai arrêté de compter après cinq. 
- Qu’est-ce qui t’arrive ? 
- À ton avis. 
- Qu’est-ce que Vlad t’a fait à toi ? 
- Il a engagé une prostituée pour séduire mon mari et comme ça n’a pas fonctionné, il l’a fait virer. Et pour couronner le tout, il a fait couler mon entreprise. 
- Je suis désolé pour toi. 


Voight sort un autre verre de son tiroir et le rempli du whisky posé sur son bureau. Il le pose devant sa nièce. 


- T’as pas à l’être. J’espère qu’un jour une personne mettra fin au règne de Vladimir dans cette ville. Dit-elle en levant son verre avant de l’avaler. Un autre s’il te plait. 


Voight imite sa nièce et avale son verre. Il remplit les deux verres. 


- Ivana, je peux faire quelque chose pour toi ? 
- Non, il y a plus rien à faire. Je vais quitter la ville et j’aimerai que tu donnes ça à Alex. Avoue Ivana en sortant une enveloppe de sa poche et la donne à Voight. 
- Bien sûr, mais pourquoi tu lui donnes pas en personne ? 
- Parce que si je la vois, je partirai jamais de Chicago. Alex est ma grande sœur, je l’aime, c’est une des rares personnes qui m’a toujours soutenue et qui m’a jamais laissé tomber. Mais… Mais j’étouffe ici, j’ai besoin d’air alors il faut que je parte et que je quitte Chicago. 
- Je lui donnerai quand je la verrai. 
- Merci. J’ai appris pour Jay, il va bien ? 
- Aux dernières nouvelles, il est toujours dans le coma. Ta sœur est avec lui en ce moment. 
- Ah, Jay et Alex… Ces deux-là… Ils sont… Je sais pas comment le dire… Ils sont… 
- Amoureux ? 
- Oui mais c’est plus que ça entre eux. Ils se sont aimé dès le premier regard. Ce sont de véritables âme-sœur depuis le jour de leur rencontre, ils se retrouvent toujours. 


Elle avale son verre. 


- Je vais y aller. Merci pour le verre. 
- De rien, tu reviens me voir quand tu veux. 


Elle lui répond d’un hochement de tête. 


- Hank, il faut que tu trouves un moyen d’arrêter Vladimir. 
- Laisse moi un peu de temps et il fera plus de mal à personne. 
- Je te fais confiance. 


Ivana se lève et Voight fait pareil. Il avance vers sa nièce et la prend dans ses bras. 


- Prend bien soin de toi, tu me le promets ? 
- Oui, oncle Hank. 


Voight sourit. Ivana se dirige vers la porte. 


- Tu crois qu’Alex pourrait aller jusqu’où pour venger Jay ? 
- Jusqu’au bout, elle est capable de tout pour le protéger. 
- Merci de me prévenir. 
- Au revoir oncle Hank. 
- Au revoir Ivana. 


Ivana sort du bureau de son oncle et Voight regarde sa nièce partir avec un pincement au cœur. 

Toujours allongé à côté de sa russe, Jay ne la quitte plus des yeux. Elle commence à émerger et ses yeux rencontrent ceux de son conjoint. 


- Salut mon coeur.  
- Désolée, je me suis endormie. 
- C’est rien, t’en avais besoin et j’adore te regarder dormir, c’est très relaxant pour moi. 
- T’es étrange par moment. 
- Je sais. Lance Jay avant d’embrasser la jeune femme. 


Alex approfondi le baiser. Son portable émet un bruit. 


- Attends une minute. 


Elle sort son portable de sa poche, elle vient de recevoir un message : « J’ai trouvé Igor, je l’emmené où tu sais. ». Elle le remet dans sa poche. 


- Je suis désolée mais je dois y aller. 
- C’est Voight ? 
- Non, c’est quelqu’un d’autre. 


Elle remet ses chaussures rapidement. 


- Je reviens très vite. 
- Promis ? 
- Je te le promet mon ange. 


Elle prend le visage de Jay dans ses mains et l’embrasse avec tout l’amour qu’elle a pour lui. 


- Je t’aime Jay. 
- Je sais. Je t’aime aussi Alex. 
- Repose-toi. 


Elle lui fait un clin d’œil et sort de l’hôpital, elle va vers sa voiture, monte dedans et démarre. Elle roule plusieurs kilomètres avant de s’arrêter devant une maison qui à l'air abandonné. Elle entre directement. 


- Il est à toi. 
- Merci Rev. 
- À ton service. Lance-t-il avant de sortir de la maison. 


Assis dans une voiture, Roni a suivi Alex depuis qu’elle est sortie de l’hôpital. Il sort de sa voiture quand il voit Rev quitter la maison. 


- Rev !!! Rev !!! Crie Roni en courant. 
- Roni mais qu’est-ce que tu fous ici ? 
- J’allais te poser la même question. 
- C’est pas tes affaires. 
- Pourquoi Alex est venue te rejoindre ici ? 
- Pour rien. 
- Rev répond-moi avant que je m’énerve. 
- Un seul mot : Igor. 
- Igor est dans cette maison ? 
- Oui et y avait un gros paquet d’argent à se faire. 
- T’es malade, tu sais ce qu’elle va lui faire ? 
- Oui et c’est pour ça que je suis sortie. 


Rev s’éloigne rapidement. Roni prend son portable et écrit un message. Voight est toujours assis dans son bureau et vient de recevoir le message que Roni lui a envoyé, il le lit et sort de son bureau en courant. 

Attaché à une chaise, Igor lance des piques pour énerver la détective. 


- T’aurais jamais dû t’en prendre à Jay. 
- Dommage que j’ai raté mon coup, il devrait être dans une boîte. 


Alex le gifle, elle prend son arme dans la main. 


- Vas-y, fait ton malin mais maintenant, c’est à mon tour de jouer avec toi. Dit-elle collant son arme sur la joue du russe. 


Igor sourire ce qui a le don d’agacer Alex mais elle essaye de rester stoïque.


diana62800  (27.01.2019 à 01:54)
Message édité : 02.01.2021 à 23:01

Pendant qu’Alex s’acharne sur Igor en lui faisant subir ce qu’il lui a fait pendant plusieurs semaines, Voight déboule comme un fou dans les rues de Chicago et arrive à l’adresse que Roni lui a donné. Il se gare, sort de sa voiture et se dirige vers Roni qui l’attend appui sur la sienne. 


- Voight. 
- Merci de m’avoir prévenu, elle est où ? 
- Là-dedans. 


On peut entendre Igor hurler de douleur. 


- Ça fait combien de temps ? 
- Je sais pas, peut-être quinze ou vingt minutes. 
- Okay, je vais y aller. 
- Empêche-la de le tuer. 
- Je ferai ce que je peux. 


Voight va vers la maison et entre discrètement à l’intérieur. Alex est en train de scarifier Igor sur ces parties intimes. 


- On fait moins le fier maintenant. 
- Je vois que les leçons de Vlad t’ont servis. 
- Tout à fait !!! Je te l’ai dit, t’aurais jamais dû t’en prendre à Jay. 
- Il est encore en vie alors de quoi tu te plains. 


Elle l'attrape par la gorge. 


- T’arrêteras jamais de pourris la vie de tout le monde ?! 


Igor voit Voight arriver. 


- Je sais pas, à ton avis Voight, tu crois que je vais arrêter de tuer ? 
- Non. 
- T'es venu pour une réunion de famille ? 
- J’ai aucun lien de parenté avec lui et encore moins avec toi. 
- Attend, elle est pas au courant ? 
- Ferme ta gueule Igor. Lance Voight d’un ton dur. 
- Alexandra, dis bonjour à tonton Hank et tonton Igor. 
- Quoi ? Demande Alex qui est prise d’un fou rire. 
- Je suis très sérieux. Regarde le visage de ton patron. 


Alex regard Voight et réalise que le russe dit vrai. 


- C’est pas vrai ? Demande-t-elle étonnée. 
- Et oui, une partie de la famille est réunie. Voight est le grand frère d’Abigail, ta mère et moi, je suis le petit frère de Vladimir, ton père. 
- Vladimir n'est pas mon père, c'est seulement mon géniteur.
- Je suis… 
- Évitez de me dire que vous êtes désolé… Vous le savez depuis quand ? 
- Depuis toujours, il est venu te rendre visite à la maternité, enfin toi et Erica. 
- Ferme-la Igor. Ferme-la. Hurle Alex.
- Bin alors Alexandra, où est passé ton arrogance ? Tu vois, je gagne toujours. 
- Je t’ai dit de la fermer. Crie Alex avant de donner un coup de poing à Igor. 
- Mais elle se lâche notre petite nièce, on a de quoi être fier, tu trouves pas Voight ? 
- J’ai rien de commun avec toi Igor. Dit Alex.
- Je suis navré de te le répéter mais si, je suis ton tonton, on a de l’adn en commun, faut t’y faire. 


Alex lui donne une énorme claque, elle va dans la salle de bain se passer un peu d’eau sur le visage et revient. 


- Je vais en finir une bonne fois pour toute avec toi. 


Elle prend son arme qu’elle avait placé dans son dos. 


- C’est la dernière fois que tu fais du mal à quelqu’un. 
- Tu vas pas le faire. 


Elle tire dans le mur. 


- Tu crois ça ?! 


Elle tire plusieurs coups dans le planché à quelques millimètres des pieds d’Igor. 


- T’es complètement folle ? 
- Tu tues des personnes innocentes, tu enlèves, séquestres et tortures des enfants, tu engages des gens pour assassiner Jay, mon Jay et c’est moi qui suis complètement folle ? C’est l’hôpital qui se fou de la charité ?! 


Alex pointe son arme sur Igor et toutes les victimes qu’il a fait défilent sous les yeux de la détective. 


- Faut que tu saches que Vladimir n’est pas innocent dans l’accident qui a plongé Jay dans le coma. Il déteste Jay et… 
- Il l’a jamais aimé, c’est pas scoop. 


Son arme pointée sur le visage d’Igor, Alex a son doigt sur la détente, elle est prête à tirer… 


- Alex, fait pas ça. 
- Vous mêlez pas de ça, ça vous regarde pas. Il s’en est pris à Jay, Jay, l’homme que j’aime plus que tout est sur un lit d’hôpital à cause de cette pourriture. Il a failli mourir, son cœur s’est arrêté de battre, je l’ai cru mort et mon monde s’est effondré encore une fois mais cette fois-ci, c’est terminé pour toi Igor… 
- Mais Jay est vivant et… 
- Pas grâce à lui. 
- Alex, si tu le tues, il aura gagné et tu devras vivre avec ça pour le reste de ta vie. Pense à Jay et aussi de Brooklyn. Ils ont besoin de toi. 


C’est avec un air très noir qu’elle s’approche un peu plus d’Igor et colle son arme sur le front du russe. Elle le regarde méchamment, son doigt commence à appuyer sur la détente pendant plusieurs secondes durant lesquelles Voight essaye de la raisonner. Elle frappe Igor en plein visage avec son arme. 


- J’y arriverai pas. 
- Parce que tu n’es pas comme lui. Va rejoindre Jay à l’hôpital. 
- Et on fait quoi de ce déchet toxique ? 
- Je m’en occupe, ne t’inquiète pas. 
- La dernière fois que je l’ai laissé seul dans une pièce avec quelqu’un, il a réussi à s’enfuir. 
- Il n’ira nulle part, je te le promets. 
- Je me méfie des promesses. 
- Je me charge de lui. 
- Okay. 


Alex se place devant Igor et le frappe avant de sortir de la maison, elle monte dans sa voiture et démarre. 


- Merci, elle était sur le point de m’achever. 
- Je l’ai fait pour elle, pas pour toi. 
- Libère-moi ? 
- Là, tu rêves. 


Voight lui passe ses menottes et lui enlève les cordes qu’Alex lui a mis. 


- On va faire un petit tour tous les deux. 
- Pourquoi ? 
- Pour finir ce que notre nièce a commencé avec toi. 
- Quoi ? 
- T’as bien entendu. Viens avec moi. 


Voight le lève de la chaise et le traîne dehors, il le pousse dans le coffre de sa voiture. Il prend le volant et conduit durant un moment pour quitter la ville... 

Alex arrive dans la chambre de Jay en larme. 


- Alex mais qu’est-ce qui t’arrive ? 
- Jay !!! 


C’est la seule chose que la jeune femme arrive à dire avant de se blottir dans les bras de Jay. 


- Je suis là… Je suis là… 


Alex le sert très fort en s’asseyant sur le lit et Jay ressert son étreinte sur sa fiancée. 


- Qu’est-ce qui s’est passé pour te mettre dans un état pareil ? 
- Je vais tout te dire mais évite de m’interrompre, d’accord ? 
- D’accord. 
- Après ton accident, ou plutôt la tentative de meurtre dont tu as été victime comme je le répète, j’ai lancé un contrat sur la tête d’Igor et tout à l’heure, j’ai reçu un message de Rev qui me disait qu’il avait Igor. Je suis arrivé là-bas et je me suis défoulée sur lui comme il avait fait avec moi pendant des semaines et j’étais sur le point de l’achever mais j’ai pas pu, j’y suis pas arrivée… 
- Parce que tu n’es pas comme lui. 
- C’est ce que Voight m’a dit. 
- Voight ? 
- Oui, je sais pas comment il l’a su mais il est arrivé, il a pas arrêté de me dire que je valais beaucoup mieux que ça, que j’avais toute la vie et que je devais en profiter avec toi dehors et pas passer le reste de mes jours dans une cellule. C’est en pensant à toi que j’ai réalisé que je pouvais pas le faire parce que je veux pas et je peux pas te perdre Jay. Si Voight n’était pas arrivé, je l’aurai fait Jay, je l’aurai envoyé enfer. 
- Mais tu l’as pas fait et c’est le principal. 
- J’étais à deux doigts d’appuyer sur la gâchette et de bousiller ma vie pour… J'ai jamais franchi la limite mais là, j'ai été à deux doigts de le faire Jay... À deux doigts... 
- Calme-toi… Calme-toi… Lance Jay en la prenant dans ses bras. 
- Je suis désolée Jay… Vraiment désolée… 
- T’as pas à t’excuser. 
- J’ai appris une nouvelle aujourd’hui. Dit-elle en s’écartant. 
- T’es enceinte de moi ? On va avoir un autre bébé ? Demande-t-il avec un grand sourire. 
- J’aurai préféré mais non, je suis pas enceinte. 
- Dommage, ça sera pour la prochaine fois. Lance-t-il amusé. 


Le couple se sourit. 


- On verra. Je suis dans l’unité pour la simple et bonne raison que Voight est mon oncle, tout comme Igor l’est aussi. 
- Attend, t’es en train de me dire que tu es la nièce de Voight et d’Igor ?! 
- Oui. 
- Ça fait plus de vingt ans qu’on se connait, t’aurais pu me le dire avant. 
- Je viens de l’apprendre mais je me dis qu’il y a surement une erreur, c’est pas possible, je peux pas être… On peut pas avoir d’adn en commun tous les trois. Parce que si c’est vrai, ça veut dire qu’ils me mentent depuis toujours et que je suis dans l’unité parce je suis la nièce de Hank Voight, et pas pour mes compétences. 
- Voight t’a prise dans son équipe parce que t'es un très bon flic Alex. 
- T’en es vraiment sûr ? 
- Oui. Tu penses que tes frères et sœurs le savent ? 
- Je sais pas mais il doit se tromper, je peux pas être la nièce d’un tueur en série, c’est pas possible. 
- Qu’est-ce que tu vas faire ? 
- Je sais pas, je suis complètement paumée mais heureusement que t'es là, je sais pas ce que je ferai sans toi. 
- Ne t’inquiète pas, c’est une chose dont t’as pas à penser parce que j’ai bien l’intention de rester. 


Allongé côte à côte, Jay prend sa russe dans ses bras pendant un moment durant lequel les deux amoureux parlent de tout et de rien pour changer les idées d'Alex. Jay a fini par s’endormir et Alex décide de le laisser seul pour la nuit. La nuit est déjà tombée quand l’équipe décide de rentrer mais Erin et Mouse arrivent avec de nouvelles informations. 


- On a du nouveau. 
- On t’écoute. Lance Voight en sortant de la salle de pause avec une bouteille d’eau dans sa main. 
- Par contre Alex, tu devrais t’asseoir. Dit Mouse. 
- Je suis déjà assise. 
- On connait l’identité des deux personnes qui ont étaient retrouvées, il s’agit de Joanna Brown et Tina Larson. Dit Erin en collant les photos des deux jeunes filles sur le tableau. 
- Quoi ? Demande Alex en se levant. 
- On est vraiment désolé. 
- J’aurais dû le… 
- Ça les aurait pas faire revenir. Lance Voight pour éviter qu’Alex finisse sa phrase. 
- Ça, je le sais. Répond-t-elle froidement. Il les a jeté comme des déchets dont on veut se débarrasser. 
- Quelle est la marche à suivre patron ? Demande Adam. 
- Il y a en aucunes, je m’en occupe. 
- Quoi ? Demande l’équipe en même temps. 
- Il est déjà tard, rentrez tous chez vous. 
- Mais faut qu'on le... 
- J'ai dit que j'allais m'en occupé. Affaire classée. 


L’équipe est très étonnée par la décision de leur chef. Ils restent encore quelques minutes et chacun quitte les lieux. 


- Merci d’avoir gardé Brooklyn cet après-midi. 
- De rien et comment va Jay ? 
- Il va beaucoup mieux, il devrait sortir dans quelques jours si tout va bien. 
- C'est génial. 


Erin prend Alex dans ses bras. 


- Je suis tellement contente. 
- Moi aussi. J’ai vraiment eu peur qu’il s’en sorte pas mais je suis tellement soulagée. 
- Il sait ce qu’il s’est passé ? 
- Oui, je lui ai dit. 
- Ça te dit d’aller boire un verre avec une amie ? 
- Bien sûr, je dépose Brooklyn et je te rejoins. 
- Ça marche. Dans vingt minutes au Molly’s. 
- Okay. 


Erin sort. 


- Brooklyn, tu viens, on rentre à la maison. 
- Alex, attend. 
- J’ai rien à vous dire. 
- Alex, t'es ma nièce et faut qu’on en parle. 
- Parler de quoi exactement ? Du faite que vous… 
- Dis-moi tu. 
- Que vous m’avez menti depuis que je travaille ici et que j’ai eu ma place ici seulement parce que vous êtes mon oncle. 
- Non, t'es très douée comme lieutenant et t'es un très bon flic. Je suis désolé de t’avoir rien dit mais tes parents et moi, on a décidé que se serait mieux pour ta sécurité si on te cachait certaines choses. 
- Pour ma sécurité, vous plaisantez, mon paternel est le parrain de la mafia russe, j’ai déjà eu beaucoup de menace de mort à mon encontre, alors trouvez autre chose. J’y vais. 
- Attends, j’aimerai que tu restes dans l’équipe. 
- Pourquoi ? 
- Parce que je te le demande. 
- Et pour Jay ? 
- Il a toujours sa place ici. 
- Non, c’est pas de ça dont je parle. Avec Jay, on voulait vous le dire ensemble, j’espère qu’il m’en voudra pas… Jay et moi, on est ensemble, on s’aime et on veut rester partenaire au travail. Je sais que vous voulez pas de relation au sein de votre unité. 
- Je peux faire un effort à la condition que ça n’affecte pas votre travail à tous les deux. 
- Je pense qu’on peut y arriver mais si un jour vous décidez que l’un de nous deux doit partir d’ici, ça sera moi parce que Jay a plus sa place ici que moi. 
- Chacun de vous à sa place ici. Et ne t'inquiète pas pour Igor, je me suis occupé de lui à ma façon.
- Vous voulez dire que vous l'avez...
- Oui. Il te fera plus jamais de mal, ni à toi, ni à personne d'autres
- Je sais pas quoi dire.
- Il a rien à dire et t'aurais pas pu vivre avec ça sur la conscience.


Alex hôche la tête. 


- Viens Brooklyn. 
- À demain Alex. 


Alex ne répond pas et quitte les lieux avec Brooklyn sans un mot. Elle monte dans sa voiture et rentre chez elle.

Elle se change rapidement et va rejoindre Erin au Molly’s pour essayer de passer une bonne soirée. Les deux jeunes femmes parlent toutes la soirée et réalisent qu’elles ont beaucoup de points communs. Durant la soirée, Sarah s’est jointe à elles pour passer la soirée entre filles...


diana62800  (02.02.2019 à 19:17)
Message édité : 03.01.2021 à 00:45

Jay a été autorisé à sortir après avoir passé un long moment à l’hôpital, Alex est allée le chercher et ils sont rentrés chez eux. 


- Enfin à la maison, j’en pouvais plus de l’hôpital. Dit Jay en s’affalant sur le canapé. 
- Te faire dorloter par de très belles infirmières, il y a pire comme châtiments, tu crois pas ?! 
- J’aurai préféré t’avoir toi comme infirmière. 
- Menteur !!! Lance Alex souriante en s’asseyant à ces côtés. 
- Tu crois que j’oserai ?! 


Il prend le visage d’Alex dans les mains et l’embrasse avec passion. Il enlève la veste d’Alex et ensuite la sienne, puis viens son t-shirt et celui de la jeune femme mais elle l’arrête. 


- Jay doucement, tu viens à peine de sortir de l’hôpital. 
- Et alors ? 
- N’oublie pas ce que Connor t’a dit. 
- Pas d’effort physique pendant les prochains jours. 
- Exact. 
- J’y peux rien si j’ai toujours autant de désir pour toi. 
- Je m'en plains pas mais ta santé passe avant tout mon ange. 
- Que j’aime quand tu m’appelles comme ça. 


Jay lui sourit et Alex se blotti dans ses bras, ils commencent à parler de ce qui s’est passé ces derniers temps. Une personne frappe à la porte. 


- On peut jamais avoir un moment tranquille tous les deux. 
- À ton avis, je joue la flic méchante ou la russe qui comprend pas un mot ? 
- La russe qui comprend rien, ça va être amusant. 
- Ty prav * 
- Ya vsegda prava ** 
- Y a pas à dire, t’as fait beaucoup de progrès en russe. 
- J’ai un excellent prof. 


Les coups à la porte se font de nouveau entendre. 


- Toi, tu bouges pas. Lance Alex en se levant. 


Elle va ouvrir et est étonnée de la personne qui se trouve en face d’elle. 


- Bonjour Alexandra. 
- Bonjour monsieur Halstead. 
- Comment tu vas ? 
- Bien et vous ? 
- J’ai connu des jours meilleurs. 
- Je connais ça. Qu’est-ce que vous faites ici ? 
- Désolé de te déranger mais j’aimerai voir Jay et j’ai entendu dire qu’il vivait avec toi. 
- On vous a bien renseigné. Je vous en prie, entrez. 


Alex laisse entrer le père de Jay et ferme la porte. 


- T’as réussi à te débarrasser de la personne qui a osé nous déranger ou il faut que je fasse les gros yeux. 
- Pas exactement. Regarde qui est là. 
- Papa !? Lance Jay en se relevant. Qu’est-ce que tu fais ici ? Demande-t-il froidement. 
- Jay reste assis s’il te plait. 
- Je vais bien Alex, enfin pour l’instant. Qu’est-ce que tu fais là ? 
- Je voulais te parler de… 
- Le téléphone existe pour ça. La porte est de ce côté-là, bonne journée papa 
- Jay !!! Dit la russe. Excusez-nous. 


Le couple fait quelques pas. 


- Jay, tu pourrais faire un petit effort et écouter ce que ton père a à te dire. 
- Alex, tu sais que je t’aime et que je te respecte mais t’en mêles pas. 
- Écoute, je sais que Patrick Halstead n’aura jamais le prix du meilleur père de l’année mais tu pourrais au moins l’écouter. 
- Alex, ton père... 
- Vladimir n'est pas mon père, combien de fois il faudra que je le dise ?!
- Désolé. Vladimir et le mien sont pareils, ils font passés leurs propres intérêts avant leurs enfants. 
- Là-dessus, je peux pas te contredire. 
- Dis-lui de partir s’il te plait. 
- Tu veux même pas entendre ce qu’il a à te dire. 
- Il a passé tout son temps à me rabaisser et à me dire que je ferai jamais rien de ma vie. 
- Et tu lui as prouvé le contraire. 
- Met le dehors Alex, s’il te plait. 
- C’est vraiment ce que tu veux ? 
- Oui. 
- D'accord. 


Alex va voir le père de Jay. 


- Monsieur Halstead, écoutez, Jay… Jay ne… 
- Il ne veut pas me parler et encore moins me voir, c’est ça ? 
- Oui, il vient à peine de rentrer de l’hôpital et il a besoin de se reposer… 
- Je comprends. 
- Je suis désolée. 
- T’as pas à l’être. 
- Monsieur Halstead, Jay est… 
- Je préfère que tu m’appelles Pat, ça fait des années que je te le répète. 
- J’essaye mais j’ai du mal. Lance-t-elle en souriant. Pat, allez-y en douceur avec Jay, il parait très dure quand on le voit mais il est plus fragile qu’il en a l’air. 
- Je vais suivre tes conseils, t'es celle qui connait le mieux mon fils. 
- C’est pas faux. 
- Merci Alexandra. 
- Je vous en prie. Répond Alex en souriant. 


Pat ouvre la porte, donne quelque chose à Alex et sort de l’appartement. Alex ferme la porte et va voir Jay. 


- Il est parti. Dit Alex en mettant ses bras autour de la taille de son détective. 
- Merci, j’avais pas envie de le voir. Lance-t-il en caressant le bras de la russe. 


Alex ressert son étreint. 


- Je suis là si tu veux parler. 
- Je sais mais je veux pas parler de mon père. 
- N’en parle pas dans ce cas mais sache que je suis là si tu as besoin. 
- J’ai de la chance de t’avoir. 
- Moi aussi, j'ai de la chance de t'avoir dans ma vie.


Ils s'embrassent.


- Jay, il faut que je te dise quelque chose. 
- T’es… 
- Non, je suis pas enceinte. 
- Je t’écoute. 
- Je crois que tu connais Trevor Lorman ? 
- Oui, il travail surtout de nuit. 
- C’est ça, il m’a dit que… Que… Il… 
- Il quoi ? 
- C’est pas facile à dire. 
- Alex, respire profondément et dit ce que tu as à me dire. 


Elle suit les conseils de Jay et prend une profonde respiration. Elle se met face à lui. 


- Il m’a dit que Brittany à porter plainte contre toi pour agression et viol. 
- Quoi ? Elle a quoi ? Demande Jay choqué. Je l’ai jamais touché. 
- Je le sais, je sais que t'es innocent. 
- Et pourquoi elle a fait ça ? 
- Elle te veux et elle n’a pas supporté que tu l’as repousse. 
- Je vais me retrouver derrière… 
- Non, je les laisserai pas faire Jay, t’as ma parole que je vais arranger les choses, rien ni personne ne pourra nous séparer. 
- Alex, elle a déposé une plainte pour viol contre moi, on arrive rarement à se défaire de ce genre d’accusation et tu le sais. 
- C’est vrai mais avec toi c’est différent parce que t’as rien fait et je vais le prouver. 


Des larmes coulent le long des joues de Jay, Alex les voit, les essuie avec ses pouces, l’embrasse tendrement et prend son détective dans ses bras. Ils restent comme ça un long moment. 

Alex est dans un amphithéâtre remplit avec Brooklyn à ses côtés. Elle est debout sur une estrade. 


- … Et j’espère que je vous ai donné envie de devenir maître-chien et que vous vous êtes pas trop ennuyé durant ces quelques jours de conférences. Merci à tous d’être venu. 


Des applaudissements raisonnent et les personnes présentes commencent à quitter les lieux. Jay, Mouse et Erin ont assisté à la conférence. 


- C’était génial Alex, tu m’as pratiquement convaincue de suivre la formation. Dit Erin. 
- J’ai même compris deux ou trois petites choses. Avoue Mouse. 
- Merci à vous deux. Et toi, qu’est-ce que t’en as pensé ? 
- Je suis tellement fier de toi mon cœur. 
- Merci. 
- Bon, on va déjeuner, j’ai faim. 
- Bonne idée. 


Les quatre amis et Brooklyn quittent le bâtiment et vont déjeuner en terrasse dans une brasserie. Les beaux jours sont enfin de retour à Chicago pour le plus grand bonheur des habitants. Juste après avoir fini leur repas, Erin et Mouse se sont éclipsés pour laisser les deux amoureux seuls. 


- Jay !!! Jay, t’es avec moi ? Mon ange ?! 
- Désolé mon cœur, j’étais ailleurs. Je pensais à… 
- À toute cette histoire ? 
- Oui. 
- Je sais que c’est pas facile pour toi en ce moment mais il faut que tu gardes espoir, toute l’équipe est avec toi, sans oublier Voight et moi aussi. On est tous là et de ton côté, on va réussir à coincer cette morue et lui faire regretter ce qu’elle a osé te faire. 
- Lui fait pas de mal. 
- J’ai pas réussi à tuer Igor alors ne t’inquiète pas, je lui ferai pas de mal. 
- J’espère que cette histoire sera bientôt terminée. 


Alex pose ses bras au niveau du cou de Jay et lui caresse tendrement la joue. Ils payent et quittent les lieux tous les trois... 


* T’as raison. 
** J’ai toujours raison.


diana62800  (09.02.2019 à 14:49)
Message édité : 03.01.2021 à 02:31

Toute l’équipe est arrivée au bureau excepté Brittany qui a demandé à avoir quelques jours de repos. Chacun vaille à ses occupations. 


- L’un d’entre vous sait où est Brittany ? Demande Erin. 
- Elle va être absente pendant quelques jours. Répond Voight. 
- Tant mieux parce que je sais pas si j’arriverai à me retenir plus longtemps si je la voir plus de cinq minutes. 
- Alex, n’oublie pas que tu m’as promis. 
- Qu’est-ce que tu lui as promis ? Demande Erin curieuse. 
- De pas lui faire de mal. 
- Elle va pas y arriver. Avoue Mouse. 
- Mais elle va tenir sa promesse, n'est-ce pas Alex ? 
- Mais oui Jay, je vais pas la toucher, cette morue. 


Les agents continuent de parler. Des pas se font entendre dans les escaliers, c’est Platt avec une femme. 


- Voight, cette femme veut vous voir. 
- Merci Trudy. 


Platt s’éloigne. 


- Je suis le Sergent Voight. 
- Alex, c’est encore un membre de ta famille ? Demande Adam et Kevin en même temps. 
- Non, inconnue au bataillon. 
- Je suis Pamela Gordon, je viens pour les analyses d’urines de vos agents et des vôtres. Dit-elle sèchement. 
- On vous attendez la semaine prochaine. Lance Erin sur la défensive. 
- On s’y met tout de suite, j’ai pas que ça à faire. 
- Nous parler autrement, c’est en option chez vous ?! Demande la russe qui parle pour toute l’équipe. 


Pamela pose la mallette qu’elle a dans les mains sur un des bureaux et l’ouvre. 


- Je partirai d’ici quand chacun d’entre vous aura rempli son gobelet d’urine. 


Elle en distribue un à chacun. 


- Et si on refuse ? 
- Vous serez mise à pied pendant un long moment. 


Personne ne bouge. 


- Dépêchez-vous, j’ai pas toute la journée. 
- Elle a pas été livré avec la sympathie. Lance Alex.
- Ni la politesse. 


Ils vont tous aux toilettes sauf Jay et Alex. Jay emmène sa partenaire dans la salle de pause. Ils entrent et ferment la porte derrière eux. Jay l’embrasse et Alex se laisse faire. 


- Jay !!! On est au travail.
- Quoi ? On a pas eu un moment à nous depuis ma sortie de l’hôpital. 
- On a beaucoup de boulot ici. 
- Raison de plus, j’ai le droit de te voler un baiser ou deux. 
- Tu peux en prendre plusieurs. 


Il l’embrasse à nouveau. 


- Mais qu’est-ce que t’as aujourd’hui ? 
- Rien. 
- Si, il a y quelque chose, tu m’embrasses jamais comme ça d’habitude. 
- Comme quoi ? 
- Comme si tu allais me perdre pour toujours. 
- Parce que c’est ce qui va arriver Alex, c’est qu’une question de temps avant qu’on vienne m’arrêter. 
- Ne dis pas ça. 
- Pourquoi ? C’est la vérité. 
- Tu me perdras jamais Jay, jamais. Lance la jeune femme avant d’embrasser tendrement son détective.

 
Des coups se font entendre par la vitre et les deux détectives mettent fin à leur baiser. 


- Vaut mieux aller remplit ces foutus gobelets. 
- Je suis bien d’accord. Dis-moi, on se fait une soirée en amoureux ce soir ? 
- Je peux pas, Sarah, Erin, Kim et moi, on passe la soirée entre filles. 
- Encore ?! 
- Et oui. 
- J’aurai aimé qu’on passe la soirée ensemble. Avoue Jay en prenant sa partenaire dans ses bras et la couvre de baiser. 
- Mais qu’est-ce que t’as en ce moment ? Demande Alex en le repoussant doucement. 
- C’est plutôt à moi de te demander ça ? J’ai l’impression que tu cherches n’importe quel prétexte pour éviter de rester seule avec moi. 
- Ne dit pas n’importe quoi, tu te fais des idées. 
- Je me fais des idées, c’est ce que tu crois ? 
- Oui. 
- On a pas passé une soirée en tête à tête depuis des jours et évite de me dire que c’est pas vrai. 
- Jay… 
- Quoi Jay ?! J’aimerai que tu me dises ce qui se passe avec toi ? 
- Rien. Répond Alex en fuyant le regard de Jay. 
- Et tu oses me mentir ? 
- Je te mens pas. 
- Arrête Alex, arrête s’il te plait, tu sais pas mentir. Dis-moi ce qui t’arrive. 
- Rien. Répond la jeune femme en se dirigeant vers la porte. 


Jay se place entre la russe et la porte. 


- Aucuns de nous deux ne sortira d’ici avant que tu me dises ce qui va pas. 
- Jay, tu commences à… 


Les mains de la jeune femme commencent à trembler. 


- Pourquoi tu réagis comme ça ? 
- Tu veux savoir ? Tu veux vraiment savoir ? 
- Oui. 
- Okay, tu l’auras voulu. Ma mère est morte, Vlad me pourri la vie depuis des années, j’ai aucunes nouvelles de Sergei depuis un très long moment et ma sœur, Ivanna a quitté la ville. Je me suis fait enlever, séquestrer et torturer par Igor, qui grâce à Voight ne fera plus jamais de mal à personne. Tina et Joanna sont mortes par ma faute, il a jeté leurs corps comme des déchets, et j’ai pas eu une minute pour souffler… 
- Tu serais pas enceinte par hasard parce que la dernière fois que je t’ai vu aussi sur les nerfs, t'attendais Cassie. 
- Et il y a aussi le faite que t’arrêtes pas de me demander si je suis enceinte, et ça, je peux te dire que ça m’énerve. Lance-t-elle très énervée. 
- Tu l’es ? 
- Non Jay, je le suis pas.  Je te rappel qu'on se protège à chaque fois qu’on fait l’amour, ce qui veut dire que je risque pas de l’être. Avoue Alex qui a les mains qui tremblent davantage. 


Jay remarque les mains tremblantes de sa partenaire. 


- Tu trembles ? 
- Je suis sur les nerfs, c’est tout. 
- Mon cœur… Dit Jay en prenant le visage d’Alex dans ses mains. T’as un problème, c’est pas normal t’as façon de réagir. 
- Mon problème c’est que je suis fatiguée. La journée, je somnole et la nuit, j’arrive pas dormir… 
- Il doit y avoir autre chose. T'as replongé dans l'alcool?
- Non.
- Tu t’es mise à fumer ? 
- Non. 
- Tu te drogues ? 
- Quoi ? Non… Dit-elle choquée. Tu sais bien que je touche pas à ça… 
- Dans ce cas, dis-moi pourquoi t'agis comme ça ? Pourquoi t’es aussi énervée et en colère contre moi ? Et c'est pas la première fois. 
- Jay, tu m’énerves. Dit-elle en criant. Pousse-toi s’il te plait, j’aimerai passer. Lance-t-elle d’une voix plus douce. 
- Alex, je veux seulement t’aider. Lance Jay en s’écartant pour laisser passer la détective. 
- C’est toi qui a besoin t’aide en ce moment, t’as oublié qu’une garce s’en est pris à toi. 
- Non, j’ai pas oublié. Je t’aime Alex et je m’inquiète de ton comportement ces jours-ci. 
- Laisse-moi. 
- Alex… Alex… 


Alex répond pas et sort de la pièce. Jay sort à son tour. 


- Un problème ? Demande Voight. 
- J’en sais rien mais elle est pas comme d’habitude et je m’inquiète pour elle. 
- Je vais garder un œil sur elle. 
- Elle m’a raconté ce qui s’est passé entre vous. 
- Elle m’en veut encore ? 
- Oui mais t’inquiète pas, elle est pas du genre rancunière. Laisse-lui un peu de temps, elle m’a pardonné d’avoir rompu avec elle. 
- Ça me rassure de le savoir. 
- Vous avez fini. Lance Pamela, sur un ton sec et hautain, en s’approchant du duo. J’aimerai bien sortir au plus vite d’ici. 


Jay s’éloigne. Pamela parle mais Voight ne l’écoute pas. Alex arrive dans les toilettes et voit Erin attendre. 


- Ça va ? Demande la russe calmement. 
- Oui, par contre toi, on dirait pas. 
- Si, ça va. 
- Alex, on lit en toi comme dans un livre ouvert, t’arrives pas à cacher tes émotions. 
- Je suis juste très fatiguée. 
- C’est ça de faire des folies de son corps avec un apollon comme Jay. 
- Même pas. 


Alex a les mains qui tremble encore. 


- T’es sûr que ça va ? 
- Oui, pourquoi ? 
- Tes mains… 
- C’est sûrement la fatigue et toi, qu’est-ce que tu fais à attendre toute seule dans les toilettes ? 
- J’attends pour remplir ce foutu flacon. 
- Bois de l’eau, ça peut aider. 
- C’est ce que j’ai fait et maintenant je prend mon mal en patience. 


Alex va faire son affaire et revient près d’Erin. 


- Voilà une bonne chose de faite. 


Elle approche sa main du distributeur de savon et réalise qu’il est vide. 


- C’est pas vrai, il est vide. 
- Il y en a dans la réserve, je vais y aller. 
- Non, je vais y aller, ça te dérange de surveiller ça ? Demande Alex en désignant son flacon. 
- Pas du tout. 
- Merci. 


Alex sort. Erin attend quelques secondes avant de prendre le flacon d’urine de sa collègue et de le vider dans les toilettes, elle rince le gobelet avant de mettre sa propre urine dans celui de sa collègue, elle le replace où Alex l’avait mit quelques secondes plutôt. 


- Je l’ai trouvé. Lance la russe en ouvrant la porte. Il devrait y avoir une règle : celle qui finit le savon doit le remplacer. 
- Elle existe mais personne l’applique. 


Elles sourient. Alex se lave les mains. 


- Erin, je peux te poser une question ? 
- Bien sûr. 
- Quand t’étais avec Jay, est-ce qu’il avait… Il avait tendance à… ? 
- À s’inquiéter ? 
- Oui. 
- Oui mais il était pas aussi attentionné et protecteur comme il peut l’être avec toi. Pourquoi tu me demandes ça ? 
- Je sais pas ce qui m’arrive en ce moment, un rien m’énerve et je viens de passer mes nerfs sur Jay. 
- Quoi ? 
- Jay est tellement adorable avec moi et je trouve rien d’autre que de lui crier dessus… Je sais pas… Je me reconnais pas en ce moment, celle qui s’énerve dès qu’on la contrarie, c’est pas moi. 
- Vous vous disputez jamais ? 
- Qui ça ? Jay et moi ? 
- Oui, il y a jamais de dispute entre vous ? 
- Si, y en a. 
- Des nuages au paradis, j’y aurai jamais cru. 
- Et pourtant, on est un couple normal. 
- Tu l’aimes ? 
- Tu oses me pose la question ?


Erin hoche la tête.


- J'aime Jay plus que tout. 
- Dans ce cas, dit lui ce que tu viens de me dire, Jay est très compréhensif. 
- Ça, je le sais. 
- Enfin, je pensais que je devrai attendre toute la journée. Lance Erin avant d’aller remplir son flacon à son tour. 


Alex prend le sien et sort des toilettes, Erin fait pareil après avoir lavé ses mains. 

Pamela récupère tous les flacons des agents y compris celui de Voight. 


- Quant est-ce qu’on aura les résultats ? Demande Erin. 
- Dans quelques jours. Lâche Pamela avant de sortir. 
- Whoua, j’ai jamais vu une personne aussi froide. 


L’équipe acquiesce. Erin va dans la salle de pause, sert du café dans chaque tasse, et continue de droguer Alex. Erin ne sait pas que Voight à tué Igor. 


- Café pour tout le monde. 


Elle donne les tasses à chacun de ses amis. Jay regarde sa partenaire et voit que ces mains sont toujours tremblant, Alex avale quelques gorgées et les tremblement disparaissent. Jay le remarque et s’approche d’elle. 


- Alex, je… 
- Excuse-moi Jay, je suis désolée pour mon comportement. Je sais pas ce qui m’arrive en ce moment mais t’y es pour rien… 


Elle finit le reste de son café et pose sa tasse sur son bureau. 


- C’est toi qui a raison, on a pas passé beaucoup de temps ensemble, je vais annuler ma sortie entre filles pour passer ma soirée avec toi. 
- Non, passe la soirée avec Sarah et les autres. 
- Je croyais que tu voulais qu’on passe plus de temps ensemble ? 
- C’est vrai mais on se retrouvera après. 
- D'accord. Je suis vraiment désolée, je regrette tout ce que j’ai pu dire. Ça me ressemble pas d’agir de cette façon. 
- T’es sûrement fatiguée, essaye de pas rentrer trop tard ce soir. 
- Promis. Je t’aime aussi mon ange. 
- Je t'aime aussi. 


Alex dépose un tendre baiser sur la joue de Jay, ce dernier la prend dans ses bras. Il regarde Erin d’un mauvais œil et se demande si elle serait pas responsable du changement soudain de sa compagne...


diana62800  (17.02.2019 à 00:19)
Message édité : 03.01.2021 à 03:41

Erin, Alex, Kim et Sarah passent la soirée ensemble au Molly’s. Après plusieurs heures à rire et à parler, elles rentrent et Alex ramène Erin chez elle. 


- Merci de me ramener. 
- Y a pas de quoi et de toute façon, aucune de nous t’aurait laissé rentrer chez toi à pied. On sait jamais quel tordu on peut croiser. 


Elles sourient. 


- Erin, t’es sûr que ça va ? 
- Oui, pourquoi tu me demandes ça ? 
- Je sais pas, je trouve que t’as la tête ailleurs en ce moment. 
- Je repense à Tina et Joanna… Les pauvres, on les a retrouvé dans un état pitoyable. 


Alex acquiesce. 


- C’est l’œuvre d’Igor, il a dû demander à un de ses sbires de se débarrer des corps… Mais au moins maintenant, leurs familles pourront enfin faire leurs deuils. Dit Alex avec beaucoup d'émotions dans la voix.
- Ouais… Mais je me dis : Quel genre de monstre est capable d’une telle cruauté ? Demande Erin.
- Ceux qui n’ont pas de cœur. Erin, c’est pas ta faute, t’y es pour rien. 
- Si, c’est ma faute… 
- Quoi ? Mais qu’est-ce que tu racontes ? 


Erin réalise ce qu’elle vient de dire. 


- Enfin, je veux dire… Quand on retrouve une victime, je me sens en quelque sorte responsable parce que je suis flic et j’ai pas pu l’aider. 
- Je sais ce que tu ressens. 


Alex se gare devant l’immeuble d’Erin. 


- C’est vrai ? 
- Oui, ça me fait ça à chaque fois. Avoue Alex.
- Bon je vais te laisser, Jay doit t’attendre. 
- C’est possible, il arrive pas à dormir sans moi. 
- Sacré Jay. 


Les deux détectives rient. 


- Embrasse Austin de ma part. 
- Ça sera fait et toi Jay. 
- Sans faute. 


Erin sort de la voiture et Alex reprend sa route jusqu’à chez elle. Erin regarde sa collègue s’éloigner. Elle attend qu’Alex tourne dans la rue et prend son portable. 


- Igor, c’est Erin. Il faut que je vous vois le plus rapidement, rappelez-moi dès que vous aurez ce message, c’est très important. 


Elle raccroche et remet son portable dans sa poche, elle prend ses clefs et rentre chez elle. 

Alex se gare à sa place de parking au sous-sol de son immeuble, on peut voir la voiture de Jay jsute à côté et rentre chez elle. Elle entre dans son appartement et voit Jay, Will et Mouse en pleine partie de poker. 


- Salut les gars. Lance Alex en posant son sac sur le canapé. 
- Sois gentille, parle pas et vient pas nous déconcentrer. Dit Mouse très sérieusement. 
- Okay !!! 


Elle s’approche de Brooklyn, s’accroupi et le prend dans ses bras. 


- D’accord, je te suis et je relance de 20. 
- T’as pas peur. 
- Je peux me joindre à vous pour une petite partie ? Demande-t-elle en se relevant. 
- Non. Répondent-ils en même temps. 
- Whoua, en stéréo et en plus, ça vient du cœur. C’est sympa les gars, ça fait plaisir de se sentir soutenu. 
- Tu sais qu’on t’adore Alex mais le prend pas mal, on a pas envie que tu nous dépouilles de notre argent. Avoue Will en regardant ses cartes. 
- T’inquiète pas, je le prends bien. 
- Will a raison, on gagne jamais avec toi. Lance Mouse. 
- Comment vont Sarah et les autres ? 
- Très bien !!! Ça c’est de la part d’Erin. 


Elle l’embrasse sur la joue. 


- Et ça, c’est de la mienne. Dit-elle avant de l’embrasser tendrement sur les lèvres. 


Jay lui rend son baiser. 


- Whoua. Lance Alex toute retournée. 
- Ça va ? 
- Oui, ça c’est l’effet qu’à ton frère sur moi. 
- On voit ça. Lance Mouse en rigolant. 
- Qui gagne pour l’instant ? 
- Moi !!!! Répondent les trois hommes en même temps. 
- Je vois… Bon, je vais vous laisser terminer votre partie, je vais aller prendre une douche. 


Alex va prendre sa douche pendant que les garçons continuent leur poker. Après un moment, la russe revient habillé d’un short de pyjama et d’un t-shirt de Jay, et ce dernier finit de débarrasser le bazar qu’ils ont mis. 


- Ils sont déjà partis ? 
- Comme tu peux voir. 
- Comment s’est passé ta soirée entre homme ? 
- Très bien mais tu m’as manqué et la tienne ? 
- C’était génial. On devrait faire ça plus souvent, toi, tu sors de ton côté et moi du mien. Qu’est-ce que tu en dis ? 
- Okay, marché conclu. 


Ils scellent leur marché par un baiser. 


- Tu veux de l’aide ? 
- Pour ? 
- Ranger. 
- Pas la peine, j’ai fini. Tu m’accordes cinq minutes et je te rejoins dans ta chambre. 
- Allez, soyons fou, je t’en donne dix. 
- T’es un amour. 


Elle lui sourit. Ils se regardent amoureusement et finissent par s’embrasser. 


- Okay, j’en ai pas pour longtemps. 


Jay quitte les bras de sa russe et va prend sa douche. Alex vérifie que tout est fermé, remet de l’eau propre pour Brooklyn et se dirige vers sa chambre. 


- Bonne nuit ma chérie. Lance-t-elle en regardant une photo de Cassie accrochée au mur. 


Elle ferme les lumières et entre dans sa chambre. Elle appui sur l’interrupteur et voit des pétales de roses et des bougies partout dans la pièce, elle fait quelques pas et regarde la pièce avec beaucoup d’émotion. Jay arrive et ferme la porte derrière lui. 


- Je voulais te faire une surprise. 
- C’est réussi. 
- Ça te plait ? 
- Faudrait être difficile, Jay c’est magnifique. 
- C’est toi qui rend tout magnifique. 
- Non, c’est toi et l’amour qu’on a l’un pour l’autre qui rend tout ce qu’on vit incroyable. Merci Jay, merci de faire de moi la femme le plus heureuse du monde… Tu es l’homme le plus extraordinaire, le plus merveilleux, le plus doux, le plus compréhensible, le plus charmant, le plus sexy que j’ai jamais rencontré… Et surtout, tu es l’amour de ma vie, tu es celui que j’ai toujours rêvé d’avoir dans ma vie, tu as changé ma vie Jay…Je t’aime plus que tout mon sourire d’ange, je t’aime tellement… 


Jay est tellement touché par les paroles de sa moitié, que des larmes coulent sur ses joues. 


- Je sais pas quoi dire… À part que je ressens exactement la même chose. Je sais que si je vais pas bien, j’ai qu’à regarder dans tes beaux yeux bleus et mon monde s’illumine à nouveau, tu es mon roc auquel je peux m’accrocher si je tombe, tu es ma moitié, la mère de ma fille et de tous les autres qu'on aura tous le deux, tu es mon tout… Je suis complètement amoureux de toi mon cœur… Le jour où tu es apparu au district 21, je suis revenu à la vie et ça, c’est grâce à toi… 


Maintenant, c’est autour d’Alex avoir les larmes aux yeux. Jay embrasse la jeune femme et ils se dirigent vers le lit, la russe commence par s’assoir et finit par s’allonger, elle attire Jay vers elle. 


- T’as fermé la porte à clé ? Demande Jay en souriant. 
- J’ai même mis le répondeur et mon portable est en mode silencieux… 
- Ce qui veut dire qu’on est tranquille pour la nuit. 


Alex acquiesce. Le couple se sourit et repend leur baiser avec tendresse et intensité...

C’est à bout de souffle que le couple reprend ses esprits, côte à côte, avec un draps qui recouvre une partie de leur corps. 


- Tu vas finir par me tuer. 
- Ça fait aussi parti de mon plan. 
- T’es mister plan si je comprends bien ?! 
- Tout à fait. 
- C’était fantastique... Comme à chaque fois. Lance Jay souriant. 
- C’était génial, parfait… 


Ils rigolent. Alex se blotti dans les bras de Jay, il dépose un baiser sur le front de la jeune femme. 


- Je t’aime Alex. 
- Je t’aime aussi Jay. Alors je cherche encore n’importe quel moyen pour ne pas rester seule avec toi ? 
- Non, mais c’est l’impression que j’avais. 
- Jay, la prochaine fois dis le moi et on en parlera ensemble. 
- Okay… 
- Je sais que je vais me répéter mais je suis sincèrement désolée pour aujourd’hui, je sais vraiment pas ce qui m’a pris. 
- Ça aurait pas un rapport avec ton insuline ? 
- Non, j’ai jamais eu de problème avec ça… J’étais peut-être sur les nerfs à cause de Igor et toute cette histoire… Au moins, il ne fera plus jamais de mal à personne. 
- Tu penses qu’il est mort ? 
- Voight m’a dit qu’il s’était occupé de lui à sa façon et on sait tous ce que ça veut dire. 
- On va trouver ce qui t'arrive. 
- Je te fais confiance. Et toi, comment tu te sens ? 
- Bien, très bien, je peux qu'aller bien avec toi et j’ai eu une idée. 
- Je t’écoute. 
- J’aimerai qu’on est un deuxième enfant tous les deux. 
- Jay, tu recommences. 
- Qu’est-ce qui se passe ? Tu veux pas en avoir d’autres ? 
- J’ai pas dit ça. 
- Qu’est-ce que c’est ? Tu veux pas qu’il soit de moi ? 
- Quoi ?! Non, non, c’est pas ça. 
- C’est quoi, dis-moi. 
- Je veux pas qui lui arrive la même chose qu’à Cassie, ça fait déjà dix ans et j’arrive pas à m’en remettre. 
- Elle nous manque terriblement mais comme tu m’as dit, elle n’aimera pas nous voir si triste. 


Alex acquiesce d’un hochement de tête. 


- Alex, ce qui est arrivé à Cassie est vraiment horrible mais ça doit pas nous empêcher d’en avoir d’autres tous les deux. 
- C’est quoi cette obsession à vouloir un autre enfant à tout prix !!! 
- Je suis pas obsédé par ça. 
- Tu plaisantes, t’arrêtes pas de m’en parler. 
- J’arrête pas d’y penser depuis que je suis sorti du coma, j’ai ça en tête et je sais pas pourquoi, mais c’est vrai que j’aimerai bien en avoir un autre. On pourrait au moins essayer. 


Alex regarde tendrement Jay. 


- Si on passe à la pratique, tu me promets d'arrêter de m’en parler tous les jours ? 
- Promis. 
- Dans ce cas, je suis d’accord. Avoue Alex.
- Génial, ils nous restent plus qu’à passer aux travaux pratiques. Lance Jay en souriant.
- T’es d’un romantisme quand tu dis ça. 
- J’essayais de faire de l’humour mais je crois que c’est tombé à l’eau. 


Alex est prix d’un fou rire. 


- N’arrête jamais de me faire rire. 
- Je ferai de mon mieux. 


Ils se sourient. Alex s’allonge sur Jay et l’embrasse amoureusement, ils reprennent leurs ébats torrides pendant plusieurs heures avant de s'endormir...

Appuyé sur l'îlot de la cuisine, Jay regarde son portable. 


- Alex, on va rater le concert. 
- Mais non, tu verras qu’on sera à l’heure. 


Elle prend quelque chose dans le réfrigérateur qu’elle met dans son sac. 


- C’est quoi ? 
- Des sandwichs et des bouteilles d'eau. 
- On aurait pu acheter quelque chose sur place. 
- Et payer une fortune pour manger un sandwich qu’on peut avoir gratuit à la maison, non. 
- T’as tout ce qu’il faut, on peut y aller. 
- Oui, j’ai aussi les billets. À tout à l’heure Brooklyn. 
- C’est à toi de surveiller la maison mon pote. 


Jay s’accroupi et tend sa main, Brooklyn pose sa patte dessus. Il se relève et les deux amoureux sortent de leur appartement. 

Jay a emmené Alex au concert de U2, un des groupes préférés de la russe. Le concert touche à sa fin. 


- Merci Jay, c’est un merveilleux cadeau. 
- Je voulais te faire plaisir et je sais que c’est un de tes groupes préférés. 
- Tu me connais très bien. 
- Je dirais par cœur. 


Elle s’approche de Jay et l’embrasse. 


- On y va. 
- Vaut mieux attendre un peu sauf si tu veux te faire écraser par des personnes pressées de sortir. 
- T’as raison. Je vais aller aux toilettes, tu m’attends. 
- Je bouge pas. 


Jay lui fait un clin d’œil et s’éloigne. Elle prend son portable et le regarde. 


- Alex ? 


Elle lève les yeux et aperçoit deux personnes qu’elle connait. 


- Erin ? Austin ? Quelle surprise de vous voir ici. 


Elle les prend dans ses bras. 


- Austin est un grand fan de U2. 
- C’est normal, c’est le meilleur groupe de tous les temps. Avoue Austin. 
- Je suis bien d’accord. Lance Alex. 


Le trio rigole. 


- T’aurais dû me dire que vous alliez venir, on serait venu ensemble. 
- Ça m’est complètement sortie de l’esprit. Lance Erin.
- J’ai du lui rappeler une heure avant de partir et j’ai bien cru qu’on allait rater le début du concert. Avoue Austin.
- Rater une chanson de U2 pendant un de leur concert, c’est même pas envisageable. Dit Alex. 
- Oh non, ils sont deux maintenant. 


Austin et Alex sourient. 


- Pourquoi ? Tu les aimes pas ? 
- Si mais je vais pas en mourir si je les rate en concert. 
- J’ai essayé de la faire changer d’avis mais on dirait que j’ai pas réussi. Avoue Austin en posant son bras sur les épaules d'Erin. 
- T’es venue toute seule ? Demande Erin. 
- Non, Jay est aux toilettes, il devrait bientôt revenir. 
- Quand on parle du loup, il arrive. 
- Erin ? Austin ? C’est une surprise. 
- Et oui, le monde est petit. Lance Austin.


Les deux hommes se font une poignée de main. Jay se place derrière Alex et la prend par la taille. 


- Je viens de leur dire que c’est dommage qu’on soit pas venu tous les quatre, ça aurait pu être marrant. 
- Je savais pas que t'aimais ce groupe Erin. Dit Jay avec etonnement.
- Je suis là pour Austin. 
- Je suis leur fan numéro un. 
- C’est pas que je m’ennui mais mon cœur, on devrait y aller, je tombe de fatigue. 
- Ouais, t’as raison. Erin, on se voit lundi. 
- Y a intérêt. 
- Austin, j’ai été ravi de te revoir. Dit-elle en le prenant dans ses bras. 
- Oui, moi aussi. 


Alex s’écarte. 


- Bon week end à vous deux. 
- À vous aussi. 


Jay et Alex s’éloignent main dans la main. 


- Je l’aime bien, elle sait mettre une personne à l’aise. 
- Alex est vraiment génial. Dit Erin.
- Erin, qu’est-ce que t’as ? 
- Rien, c’est juste que… Que... Que j’aimerai rentrer à la maison. 
- Allez viens, on y va. 


Austin dépose un baiser sur la joue d’Erin et ils sortent. 

Jay et Alex sont en voiture et c’est le détective qui conduit. 


- Ce concert était génial. Merci Jay.
- De rien.
- Je risque pas de l’oublier de sitôt. 
- Je suis content que t’ai aimé. 
- Tu sais comment me faire plaisir. 
- Je suis un expert dans ce domaine, je te l’ai montré cette nuit. 


Alex lui sourit. 


- Où on va ? Demande la russe en regardant par la vitre. 
- Tu verras. Tu aimes les surprises alors fait moi confiance. 
- Okay. 


Jay roule pendant encore quelques minutes et se gare. Ils descendent de la voiture en même temps. Jay entrelace sa main avec celle de sa partenaire. 


- Jay qu’est-ce qu’on fait ici ? 
- Suis-moi. 


Ils marchent quelques mètres. 


- Qu’est-ce qu’on fait au Lac ? Demande-t-elle nerveusement. 
- Assieds-toi s’il te plait. 


Alex s’exécute. 


- Détend-toi mon cœur. 
- Je serai pas aussi nerveuse si je savais ce qu’on fait ici à cette heure. 


Jay lui sourit, se met à genou et lui prend les mains. 


- Tu sais à quel point je t’aime Alex, tu es celle que je veux depuis le jour où je t’ai vu pour la première fois et c’était ici, je l'ai su à la seconde où mon regard a rencontré le tiens. On en a connu des épreuves tous les deux, surtout quand on était au lycée mais j’ai jamais douté de ton amour pour moi. Toutes ses années sans toi, on était une souffrance et comme je te l’ai dit hier, tu es ma moitié, tu es mon tout… Tu donnes un sens à ma vie… 


Il plonge sa main dans sa poche et y en sort une petite boite qu’il ouvre. Alex a les larmes aux yeux. 


- Je sais que je t’ai déjà posé la question mais cette fois-ci, je te la pose officiellement, Alexandra Elena Katya Valanka veux-tu m’épouser ? 
- Oui, oui, oui Jay. Oui, je le veux. Je t'aime. 
- Je t'aime aussi. 


Jay sort la bague de la boite et la passe au doigt de la jeune femme. Elle se lève et Jay l’embrasse. 


- Elle a dit oui, elle a dit oui. Crie-t-il avec joie et bonheur. 


Il la prend dans ses bras et la fait tournoyer. Alex regarde sa bague. 


- C’est la même bague avec laquelle tu m’as demandé en mariage il y a 15 ans ? 
- Oui, j’ai jamais pu m’en séparer. 
- Est-ce que t'as demandé Erin en mariage avec cette bague ? 
- Non, cette bague est la tienne et aucune autre femme ne l’aura. Elle est à toi et à personne d'autre.


Les deux amoureux se regardent tendrement et collent leur front l’un contre l’autre. Ils se sourient, Jay pose ses mains sur les joues de sa fiancée et l’embrasse. 


- Viens, on va marcher un peu. 
- Je te suis où tu veux mon sourire d’ange. 


Ils vont marcher main dans la main le long du lac Michigan sous une moitié de lune qui éclaire les lieux...


diana62800  (25.02.2019 à 11:51)
Message édité : 03.01.2021 à 19:34

Les jours passent...

Alors que le soleil est déjà levé, Jay regarde Alex tendrement pendant qu’elle dort encore. Il se lève, sort de la chambre et revient un moment après. Son réveil sonne, Alex l’arrête en tapant dessus. Elle tourne sa tête, ouvre les yeux et sourit. 


- Bonjour. 
- Bonjour mon cœur. 


Ils s’embrassent tendrement. 


- T’as bien dormi ? Demande Jay. 
- À part le cauchemar qui nous a réveillé tous les deux, oui, très bien et toi ? 
- Parfaitement bien, j’ai encore rêvé de nous. 
- Qu’est-ce qui se passait dans ton rêve ? Demande-t-elle en se blottissant dans les bas de Jay. 
- Bizarrement, on avait une vie totalement différente. On vivait à Los Angeles, où, tu étais prof au lycée et moi, je tenais une boutique de planche de surf. Cassie était là et on avait deux autres enfants, on vivait une vie normale remplie de joie et de bonheur… Et on était très heureux… J’étais le roi du surf. 
- Le roi du surf ? 
- Oui. 
- Jay, je t’ai déjà vu surfer et c’était pas terrible. 
- Je sais mais laisse-moi espérer quelques minutes encore. 
- Okay. Dit-elle en souriant. Ça devait changer des horreurs qu’on peut voir dans notre boulot. 
- Ça, c’est sûr. Un petit déjeuner au lit, ça te dit ? 
- Pourquoi pas mais rapide, on travaille aujourd’hui. Je vais aller le préparer. Dit Alex en se levant. 
- C’est pas la peine, je l’ai déjà fait. Avoue Jay en retenant la jeune femme par le bras. Toi, tu restes là. 


Alex s’assoie. 


- Okay. 


Jay se lève et sort, il revient avec un plateau dans les mains. 


- Regarde, il y a que de bonnes choses à manger. 
- Je vois ça. 


Il s’installe. 


- Voilà un petit thé pour la plus belle des russes… 
- Merci. 
- Et un grand café pour l’apollon qui se trouve à tes côtés. 
- Au lait d’amande j’imagine. 
- Tu me connais très bien. 


Elle l’embrasse tendrement sur la joue. 


- Merci mon ange, c’est vraiment adorable de ta part. 
- C’est le but recherché. Dit-il avec un clin d’œil. 


Il prend l’enveloppe qu’il a placé en dessous du plateau et la donne à Alex. 


- Tiens, c’est pour toi. 
- Merci. 


Elle la prend et l’ouvre. 


- Enfin, ça fait des semaines et des semaines que je te les réclame. 
- J’ai eu beaucoup de mal à les signer. 
- Je sais Jay et je te l’ai dit, c’est seulement au cas où il m'arrive quelque chose. 
- Je préfère largement t'avoir toi que ton argent.
- Je sais. J’ai aussi quelque chose pour toi. 


Elle se lève, sort de sa chambre et va jusqu’à son bureau, elle fouille dans un des tiroirs et revient s’installer près de son fiancé. 


- Tiens. Dit-elle en donnant une clé usb à Jay. 
- Qu’est-ce qu’il y a dessus ? 
- Des mails que je t’ai écrit. 
- Des mails ? Demande-t-il surpris. 
- Oui. Le jour où j’ai reçu ta fameuse longue lettre de onze pages, j’ai eu l’idée de t’écrire un mail par semaine jusqu’à ce qu’on se retrouve tous les deux. Autant dire qu’il y en a beaucoup, je dirai environ quatre cents cinquante. 
- Pourquoi tu me les as pas envoyé ? 
- Je sais pas, je pense que j’avais peur… 
- De quoi ? 
- De continuer à souffrir... J'ai eu tellement mal à cause de notre rupture, j'ai beaucoup souffert... Tu te souviens le jour où cette foutue voiture nous est rentrée dedans ? 
- Oui. 
- Je t’ai dit que j’avais quelque chose à te donner et bien, c’est ça. Lis ces mails et tu comprendras ma réaction avec et envers toi quand je suis arrivée au district 21. Il y a des mails où il y a une ou deux lignes par contre, certains ressemblent à de vrais romans tellement ils sont longs. 
- Okay, je le ferai. 
- Merci. 


Ils prennent leur petit déjeuner en parlant. Après avoir finit de manger, ils débarrassent et vont prendre leur douche en ensemble... 

Arme à la main, Jay, Alex, Erin, Kim, Adam, Kevin et Brittany sont en position, prêts à tirer. 


- N’oubliez pas les consignes, dès que vous avez fini, posez votre arme et levez les mains. 
- Prête à être impressionnée ? Demande Jay en souriant. 
- Bien sûr, j’attends ce moment depuis que je me suis levée ce matin. Répond la russe avec ironie. 


Les agents visent les cibles en face d’eux et tirent. Les mains en l’air, le responsable des lieux les rejoint. 


- C’est bon vous pouvez récupérer vos cibles. 


Chaque agent prend la sienne. 


- Vous devriez encadrer la mienne. Lance Erin. 
- Ça ira, j’ai plus de place sur mes murs, tout le monde veut que je mette la sienne. 
- Alors, qu’est-ce que t’en dis ? Demande Jay à Alex. 
- Excellent et la mienne ? 
- T’es très douée, je suis un bon prof. 
- Il y a pas de doute à avoir mais j’aurai besoin que tu me donnes d’autres leçons pour m’améliorer encore plus. 


Jay s’approche d’Alex. 


- C’est quand tu veux mon cœur. Lui murmure Jay à l’oreille tout en souriant. 
- Okay, je prends note. Répond Alex avec le même sourire. 


Le responsable finit de regarder les cibles de tous les agents. 


- C’est bon, vous avez tous vos qualifications de tirs. 
- Alex, tu viens, on a un entraînement à faire. 
- Je te suis. 


Ils sortent tous...

Jay et Alex sont en tenue de sport dans la salle de boxe d’Antonio, le duo se trouve dans une salle à part. 


- En piste. Lance Jay sur un ton très sérieux. 
- Quelle autorité, j’aime te voir en mode Ranger. 


Les deux agents se mettent en position de défense. 


- Arrête de flirter avec moi mon cœur. 


Ils commencent à se battre et Jay n’est pas tendre avec la russe. 


- T'es moins gentil de ce que je croyais. 


Jay continue mais Alex ne se laisse pas faire. 


- Dis-moi que t'es impressionné. 


Il a encore le dessus avec une prise qui met Alex à terre. 


- C’était tes derniers mots. Dit Jay sérieusement. 
- C’est ce qu’on va voir. 


Alex lui fait signe d’approcher vers elle, Jay approche et lui donne un coup qu’elle esquive sans problème. Elle arrive à avoir le dessus sur lui sans difficulté. 


- J’ai oublié de te dire, j’ai eu ma ceinture noire en Aïkido et ma blanche en Taekwondo, il y a quelques semaines. 
- Tu vas pouvoir les porter avec tes jeans. 
- Oh le coup bas. 


Ils roulent l’un sur l’autre et Alex prend à nouveau le dessus. 


- J’avais pas compris que c’était une compétition. 
- Oh parce que je devrai te laisser gagner mon ange. 


Alex le relâche et les deux se relèvent. Elle lui sourit et ils se tournent autour en se regardant intensément. 


- On s'entraîne. 
- T'es trop craquant quand tu es sérieux. 


Ils continuent de se tourner autour. 


- Je t’ai dit de pas flirter avec moi mon cœur. 


Jay avance vers Alex, la plaque doucement contre le mur derrière elle et l’embrasse avec passion. Alex commence à déshabiller Jay de son t-shirt mais il l’arrête...


- Attend une minute… Pas ici… Suis-moi… 


Elle le suit jusqu’aux vestiaires...

Les deux amoureux montent les escaliers du bureau où le reste de l’équipe est déjà installée. 


- Ah bin enfin, vous en avez mis du temps. 
- Certains entraînements peuvent être très long. Lance Jay en dévorant Alex des yeux. 


Alex lui sourit. 


- L’entrainement ?! Dit Erin. Mais oui, c’est ça qui vous a pris plus de trois heures. 
- On est jamais trop entraîné. 
- On va dire ça. Tenez, c’est pour vous. 


Erin leur tend une enveloppe à chacun. 


- Qu’est-ce que c’est ? 
- Les résultats d’urines qu’on a passé. 
- C’est du rapide. 


Les deux agents ouvrent leur enveloppe. 


- Tout va bien pour moi. Dit Jay. 
- Pour moi aussi mais c’est bizarre. 
- Qu'est-ce qui est bizarre ? Demande Erin nerveusement. 
- Mon taux de sucre n’est pas comme d’habitude. 
- Et c’est grave ? 
- Non mais c’est bizarre pour moi d’avoir un taux aussi bas. 
- T’as qu’à les repasser. 
- Et revoir sœur sourire ? Non merci. Je vais bien, c’est le principal. 
- T’as tout à faire raison. 


L’équipe est en train de faire son rapport sur la dernière mission quand deux personnes arrivent. Ils s’avancent vers Jay. Ils se présentent comme des agents des affaires internes. 


- Jay Halstead ? 
- Oui. 
- Donnez-moi votre plaque et votre arme. 
- Pourquoi ? Demande Jay. 
- On vous arrête pour agression et viol. 
- Il est innocent, il est incapable de s’en prendre à une femme. Lance Alex. 
- Levez-vous. 


Jay se lève et leur donne son arme et sa plaque. 


- Non, non… Jay, ils t’emmèneront pas. 
- Alex calme-toi. 
- Que je me calme alors qu’ils te traitent comme un criminel. T’es innocent Jay, tu lui as jamais rien fait. 


L’un des agents lui passe les menottes dans le dos. En voyant ça, les larmes d’Alex commencent à couler. 


- On y va. 


Alex se place devant Jay pour les arrêter. 


- Je vais te sortir de là, tu m’entends. Je vais appeler mon avocat et en attendant, tu ne leur dis rien. 
- Je connais la marche à suivre Alex. Lance-t-il avec humour. 
- Tu crois que c’est le moment de faire de l’humour. 
- Ça va aller. 


Elle le prend dans ses bras et ses larmes continuent de couler. Elle place ses mains sur les joues de Jay. 


- Je te promet que je ferai tout pour te sortir de là, je vais te sortir de là. 
- Je sais. 
- C’est mon cauchemar qui devient réalité. 
- Tu connais la vérité et tu me crois, c’est ce qui compte pour moi. 
- T'es innocent et je vais le prouver. 
- On y va. 
- Je t’aime Jay. 
- Je t’aime aussi Alex. 


Ils se sourient. 


- Greg, prend soin d’elle s’il te plait. 
- Okay. 


Jay est escorté par les deux agents, Erin tient Alex qui veut suivre Jay. 


- Alex !!! Dit Erin calmement. Alex, tu peux pas y aller... Alex !!!


Kim fait pareil avec Brooklyn, qu’on peut entendre pleurer. 


- Bon débarras. J’en pouvais plus de le voir ici tous les jours. Lance Brittany à l’encontre de Jay. 
- Retire ce que tu viens de dire. 
- Pourquoi ? Il a ce qu’il mérite. 


Alex la regarde d’un air très méchant et noir. 


- Alex ne fait pas ça, oublie pas la promesse que t'as fait à Jay. 
- Je sais Greg. 
- T’en fait pas Alexandra, tu le reverras ton Jay... Dans plusieurs années ou jamais. 


Alex s’approche de Brittany, cette dernière se place devant la russe. 


- Et oui, il aurait jamais dû faire ça, je l’avais prévenu pourtant. 
- Il ne t’a jamais touché et il le fera jamais. 
- C'est ce que tu crois. 
- Je suis désolée Jay, il y a une promesse que je pourrai pas tenir. 


Alex met un coup de poing à Brittany en plein visage. 


- On ne touche pas à Jay. Tu sais pas de quoi je suis capable pour lui. 
- C'est un violeur. 
- Retire ça et tout de suite. 
- Ton Jay est un criminel et il va payer pour ça. 
- Tu vas regretter tes paroles.
- Alex… Non… Lance Mouse. 


Alex plaque brutalement Brittany sur son bureau et met ses mains autour de son cou en serrant très fort...


diana62800  (09.03.2019 à 22:37)
Message édité : 03.01.2021 à 20:59

Alex a ses mains autour de cou de Brittany qui se débat. L’équipe essaye de séparer les deux détectives. 


- Alex lâche-la !!!
- Lâche-la !!! Tu vas finir par la tuer. 
- Cette morue le mérite. Lance Alex la voix pleine de haine. 
- Alex arrête !!! 
- Arrête, tu vaux bien mieux que ça !!! 
- Lâche-là Alex !!! 
- T'es en train de la tuer. 


Les agents arrivent à défaire Brittany de l’emprise de la russe. Brittany tousse et se passe la main sur son cou. Mouse tient Alex par la taille. 


- Elle est complètement cinglée. 
- Je vais la tuer !!! Hurle la russe en s’agitant. Je vais la tuer !!! Je vais la tuer !!! 
- Arrête. Hurle Mouse. Ça va pas arranger les choses si tu continues. 
- C’est à cause de cette salope que Jay vient de se faire arrêter. Je vais lui faire la peau à cette… 
- Tu te calmes d’accord ?! Dit Voight. 


Mouse éloigne Alex, qui s’agite toujours, de Brittany. 


- Alex, tu rentres chez toi. Lance Voight sur un ton autoritaire. 
- Quoi ? Tu plaisantes ? 
- J’ai l’air. 
- Hank, tu peux pas me faire ça. 
- Alex, soit tu rentres chez toi ou soit tu restes ici et tu te prends un avertissement, encore deux et c’est la porte, tu t’en souviens ? 
- Oui. 
- Depuis quand ils se tutoient ces deux-là ? Demande Adam à Kevin. 
- C’est nouveau que t’appelles Voight par son prénom ? Demande Kim. 
- C’est vrai que vous êtes pas encore au courant, je suis sa nièce. 


Tout le monde est surpris sauf Erin. 


- Alex, tu sors et tout de suite. 
- Me fait pas ça. 
- Elle a raison Hank, elle a besoin de rester avec nous. 
- Alors ça c’est nouveau, Erin Lindsay qui prend la défense de la russe, je suis tombée dans la quatrième dimension. Dit Brittany avec un sourire narquois. 


Personne ne prête attention à ce qu’elle vient de dire sauf Erin. 


- Alex, pour la dernière fois, je te demande de sortir d’ici… M’oblige pas à te faire escorter par des agents. 
- Te donne pas cette peine, je m’en vais. 
- Je vais garder Brooklyn, on pourrait en avoir besoin. 
- Okay, t’auras qu’à m’appeler pour que je vienne le récupérer. Merci Erin. 


Erin lui sourit. 


- Brittany, tu vas regretter ce que tu as fait, je vais prouver que t'as tout inventé. 
- Alex, faut te faire une raison, ton fiancé est un beau salaud et un criminel. Passer du temps en taule lui fera beaucoup de bien. 
- Je vais la massacrer !!! Je vais me la faire cette garce !!! Je vais me la faire !!! Lance Alex furieuse en se dirigeant vers Brittany. Je jure devant dieu que je vais la réduire en bouillie. 


Mouse la rattrape au vol. 


- Tu te calmes maintenant. 
- Me dit pas de me calmer Greg parce que là, j’en suis incapable. Lâche-moi Greg !!! Lâche-moi !!! Lâche-moi !!! Je t'ai dit de ma lâcher !!! 
- Mouse, fait la sortir. Dit Voight en voyant sa nièce s’agiter dans tous les sens. Fait-la sortir et tout de suite. 


Mouse pose la détective sur son épaule et l’emmène à l’extérieur. 


- Greg, lâche-moi !!! Lâche-moi s’il te plait !!!


Ils sont à l’arrière du bâtiment. Il la pose à terre. 


- Je vais lui faire la peau à cette morue. 
- Calme-toi Alex. Tu me fais peur quand t’es comme ça. 
- Greg, Jay est en prison... En prison !!!! T'entends ce que je dis ?! 
- Il a seulement été arrêté. 
- Il va dormir en cellule ce soir… Mais tu comprends pas, il risque plusieurs années de prison, tout ça parce que cette morue n’a pas supporté que Jay la repousse. 
- C’est pas en t’énervant comme ça que tu pourras l’aider. 
- Je vais y retourner et finir ce que j’ai commencé… Je vais la massacrer, Greg, je te jure devant dieu que si Jay est condamné, je la tue à la manière russe. Je la tue de mes propres mains. 
- Arrête et calme-toi. 
- T’as raison, faut que je me calme. Jay doit pas me voir comme ça. 
- Inspire et expire, ça va t’aider. 


Elle fait les cent pas et respire profondément pendnat plusieurs secondes. 


- Ça fonctionne pas sur moi tes exercices de méditations et tu le sais. Je dois retourner à l’intérieur. 
- Non, tu restes ici. Lance Mouse en se mettant face à Alex. 
- Je vais pas aller la voir, je veux seulement récupérer mon sac et changer mes chaussures. 
- Non Alex, t’iras nul part. 


Alex enlève ses chaussures et les donne à Mouse. 


- Dans ce cas, t’y vas à ma place et je t’attends ici, tu connais le code de mon vestiaire. 
- Okay mais tu restes ici. 
- Oui. 
- Tu bouges pas. 
- Greg, tu crois que je suis pas assez énervée comme ça. 


Mouse retourne à l’intérieur pendant que la détective prend son mal en patience en faisant les cent pas. 


- Tu me payeras ça Brittany !!! Tu vas me le payer !!!


Mouse revient avec les affaires de la jeune femme et lui donne. 


- Merci. 


Elle remet ses chaussures, prend son sac et s’éloigne. 


- Alex !!! Alex !!! 
- Quoi ? Demande-t-elle énervée en se retournant. 
- Ne fait rien de stupide. 
- Je dois appeler mon avocat pour Jay alors excuse-moi, j’ai pas le temps pour un de tes serments, tu pourras me le donner un peu plus tard. 
- C’est pas ça. Je tiens beaucoup à toi et j’ai pas envie qu’il t’arrive quelque chose. 
- C’est Jay qui a besoin de ton soutient en ce moment pas moi. 
- T’es vraiment bornée quand tu t’y mets. 


Alex ne répond pas et s’éloigne à nouveau. 


- Alex !!! Alex !!! 


Elle monte dans sa voiture et quitte les lieux. 

Le reste de l’équipe n’a pas bougé et tous les regardent sont tournés vers Brittany. 


- Comment t’as osé faire ça ? Demande une partie de l'équipe. 
- Faire quoi ? 
- Tu le sais très bien. Dit Adam. 
- Dans cette unité, on est une famille et Jay est un membre de cette famille. 
- Jay m’a agressé et violé, c’est normal qui paye pour son crime. 
- Si Jay t’a fait ça, moi, je suis la Sainte Vierge. Lance Erin.
- J’invente rien. 
- Alex a raison, Jay est innocent et on pense tous comme elle. 
- Voyons ça, Erin prend la défense de la russe et maintenant de ce violeur. 


Erin donne un coup de poing à Brittany. 


- On se calme !!! Hurle Voight. On est pas sur un ring de boxe ici. 
- Hank, je peux te dire un mot en privé. Dit Erin en désignant le bureau du sergent. 


Voight et Erin vont dans le bureau. 


- Quoi ? 
- Tu dois la virer, elle peut pas rester avec nous. 
- Ça recommence !!!
- Comment ça ? 
- Il y a quelques mois, tu voulais que je vire Alex parce que ça te dérangeait qu’elle soit la partenaire de Jay et maintenant, c’est autour de Brittany. 
- J’ai fait une erreur avec Alex, je reconnais que je l’avais mal jugé mais ce que Brittany a fait c’est… C’est… J’arrive même pas à trouver de mots pour le dire. Elle a porté plainte pour viol contre Jay… Contre Jay, Hank. Jay est l’homme le plus droit et honnête que je connaisse. 
- Je sais, je le sais. Moi aussi, je connais Jay. 
- Elle l’accuse de viol et tu la gardes dans l’équipe, on est censé être une famille, Hank, une famille. 
- Si je la garde dans l’équipe, on pourra avoir un œil sur elle. 
- Et qu’est-ce qu’on fait pour Jay ? 
- Laisse Alex s’en occuper, elle sait ce qu’elle fait et on sera là si elle a besoin de nous. Je lui fais confiance. 
- Okay. 
- Erin ne fait rien de stupide. 


Erin hoche la tête 


- Erin ?! 
- Oui, j’ai compris. 


Erin sort du bureau. 


- Elle est où ? Demande Erin en désignant le bureau vide de Brittany. 
- Salle de pause. 
- Que va faire Voight ? 
- Il la garde dans l’équipe. 


Tout le monde est étonné par la décision de leur patron, Mouse arrive par les escaliers. 


- Alors ? 
- Elle s’est calmée mais je l’ai jamais vu comme ça. 
- Même quand Cassie est morte ? 
- Oui, à ce moment-là, elle était l’ombre d’elle-même mais aujourd’hui, c’est différent, c’est la première fois que je la vois s’en prendre à quelqu’un comme ça. 
- Pourtant tu nous as dit qu’elle ferait tout pour protéger Jay. 
- Oui, je l’ai déjà vu menacer des personnes verbalement et physiquement mais jamais de manière aussi violente. Si on avait pas été là, il aurait un cadavre tout frais à cet étage. 


L’équipe parle entre-elle et Erin en profite pour aller voir Brittany dans la salle de pause. Elle entre et ferme la porte derrière elle. 


- Ça t’amuse ?! 
- Je vois pas de quoi tu parles Erin. 
- On sait tous que Jay t’a rien fait. 
- T’es gonflée de me faire la morale. 
- De quoi tu parles ? 
- Je suppose que personne ne sait que tu drogues Alex depuis des semaines et qu’elle est devenue accro. 
- Elle est pas accro. 
- Tu plaisantes ? Les mains qui tremblent, les sués et les crises de colère qu’elle peut avoir sans oublier les tasses de café que tu peux lui donner par jour. 
- Et pour toi, elle se drogue ? 
- Non, tu la drogues. Dit Brittany en appuyant bien sur chaque mot.


Erin semble gêné. 


- On a des « amis » en commun. 
- Là, je crois pas. 
- Dean Tyler, Igor Novikov et Vladimir Valanka. 


Erin la regarde étonnée. 


- Tu as fait sortir Dean de prison pour qu’il te donne des infos sur Alex. Tu as tiré sur Igor quand il a enlève Austin, tu lui as a mené Alex pour qu’il la séquestre et la torture, il t’a aussi demandé de droguer l'hystérique de service pour qu’elle perde tout ce qu’elle a, il est rentré chez toi par effraction et a pris quelque chose qu’il aurait pas dû trouver… Surtout arrête-moi si je me trompe. 
- Et Vladimir ? 
- Je travail pour lui, il m’a offert un gros paquet d’argent, une somme à sept chiffres, j’allais pas dire non. 
- Qu’est-ce qu’il t’a demandé ? 
- De tout faire pour séparer Jay et Alex et que je pouvais utiliser tous les moyens possibles.
- T’y arriveras pas, ces deux-là sont très soudés. Leur amour peut tout surmonter. 
- C’est ce qu’on verra. 
- Je te laisserai pas faire. 


Erin prend Brittany par le bras et le sert très fort. 


- Essaye de m’en empêcher, t’as beaucoup à perdre. 
- Je suis prête à perdre ma plaque, mon boulot et même Austin pour te nuire. 
- Après tout ce que t’as fait à la russe, tu oses affirmer que tu es son amie. 
- Je le suis. 
- Laisse-moi rire Erin. Lance Brittany en dégageant la main d’Erin. Maintenant si tu permets, j’étais en train de me faire un petit café. Je t’aurai bien proposé de le faire mais j’ai pas envie que tu rajoutes ton petit ingrédient secret. 


Brittany prend sa tasse et sort de la salle de pause.

Erin prend appui sur la chaise qui se trouve en face d’elle pour essayer de se calmer. Elle fait quelques pas vers la fenêtre et donne un coup de poing contre le mur. Elle a la main en sang, elle sort et va aux toilettes...


diana62800  (17.03.2019 à 20:14)
Message édité : 03.01.2021 à 21:55

Alex arrive à la prison du Cook County avec un homme, ils passent les portes et entrent ensemble dans une pièce. 


- Merci d’avoir accepter de le défendre. 
- T’as vraiment insisté. 
- Jay est innocent Drew. Je connais beaucoup d'avocats mais c'est toi le meilleur de tout l'état de l'Illinois. 
- C’est ce que t’arrêtes pas de me dire. 
- Parce que c’est la vérité. 
- Écoute, je vais le défendre et tout faire pour l’aider mais calme-toi. 


Depuis qu’ils sont arrivés, Alex n’arrête pas de faire les cent pas. 


- J’arrive pas… J’arrive pas… Je suis trop énervée... 
- L’affaire de Jay est très grave et sérieuse… 
- Je t’en prie Drew, t’as réussi à faire libérer des meurtriers, des criminels  de prison alors tu n’auras aucun mal à défendre un homme innocent. 
- J’ai pas dis ça mais la déposition de Brittany est… 
- Un tissu de mensonge et rien d’autre. 
- Alex… 
- Quoi Alex ? Je dis simplement la vérité mais pourquoi personne me prend au sérieux. 
- Parce que tu es trop proche de Jay. 
- Et alors, c’est un crime ?! 
- Non, bien sûr que non mais… 


La porte s’ouvre et Jay apparait dans une tenue de prisonnier orange. 


- Jay !!! Lance Alex en s’avançant vers lui. 


Le gardien lui retire les menottes, Jay entre dans la pièce et la porte se ferme derrière lui. La russe se jette dans ses bras et Jay resserre son étreinte, la sentir contre lui, lui fait beaucoup de bien. Alex prend le visage Jay dans ses mains et l’embrasse passionnément. 


- Comment tu te sens ? 
- À ton avis !!! 
- Excuse-moi, c’est une question complètement débile. 
- C’est rien. C’est qui ? 
- Andrew Davies, il est avocat. 
- Alex, c’est très gentil de ta part mais j’ai pas les moyens de me payer un avocat aussi réputé. 
- Ma réputation me précède. 
- Drew commence pas !!! Ne t’inquiète pas pour l’argent, je m’en occupe, c’est pas un problème. 
- Alex, le prend pas mal mais je vais finir… 
- Non, ne fini pas ta phrase. Drew est le meilleur avocat que je connaisse, il a déjà gagné des procès que tout le monde croyait perdu alors perd pas espoir Jay. S’il te plait. Fais-le pour moi.
- Je vais essayer. 


Jay, Alex et Drew s’installent sur les chaises, le couple, qui se tient la main, est côte à côte en face de l’avocat. Drew sort un porte-document et prend un stylo. 


- Okay, alors pour commencer quel sont vos rapports avec mademoiselle Jenkins ? 
- Drew, je peux savoir à quoi tu joues ? 
- Alex, je te dis pas comment faire ton travail alors me dit pas comment faire le mien. 


Elle acquiesce d’un hochement de tête. 


- On a des rapports professionnels, c’est tout. 
- Avez-vous eu des rendez-vous en dehors du travail avec elle ? 
- Non. 
- Avez-vous eu des rapports intimes avec elle ? 
- T'es malade ? 
- Alex, laisse-moi faire mon travail s'il te plait. 
- Drew, où tu veux en venir ? 
- S’il y a un procès, la partie adverse sera beaucoup plus dure avec ses questions que je peux l’être. 
- Non. Répond Jay.
- Un jour, elle a débarqué chez nous en disant que Jay lui appartenait, qu’il était à elle, et que si Jay refusait de faire ce qu’elle dit, il allait le payer. 


Drew continue de poser ses questions à Jay pendant plus de deux heures en notant les réponses du détective. 


- J’ai tout ce qu’il me faut pour l’instant mais si certains souvenirs vous reviennent, n’hésitez pas à me le dire. 
- D'accord. 
- Je reviendrai demain pour vous informer des dernières nouvelles. Alex, tu viens, les visites sont bientôt terminées. 
- Vous pouvez nous laisser seuls quelques minutes, je dois lui parler. 
- Bien sûr, je t’attends dans le couloir Alex. 
- D’accord. 


Drew rassemble ses affaires et sort en laissant nos deux amoureux seuls. 


- On a quelques minutes pour nous. 


Elle l’embrasse mais Jay la repousse. 


- Qu’est-ce qu’il y a Jay ? 
- Alex, je crois qu’on s’est trompé tous les deux. 
- Quoi ? Demande-t-elle surprise. 
- Nous deux, toi et moi. On a fait une énorme erreur en reprenant notre histoire, on a aucun avenir ensemble… Je vais être très dure dans mes propos mais je ne veux plus que tu viennes ici, je veux pas que tu m’appelles, ni que tu m’écrives… Je pensais qu’on avait un avenir tous les deux ensembles mais c’est faux… Merci de m’avoir pris un avocat mais en vérité, tu n'es pas faite pour moi, navré d'avoir laissé les choses durer trop longtemps… 


Les larmes coulent sur les joues d’Alex quand elle entend tout ce que Jay lui dit. 


- Et maintenant, je veux que tu sortes d'ici pour ne plus jamais revenir… 
- Jay… Non… S’il te plait… S’il te plait, ne fait pas ça… Je t’en prie, tu m’as promis de plus jamais me faire souffrir. Dit-elle en larmes et en prenant le visage de Jay entre ses mains. 
- J’ai menti… Lance-t-il en retirant les mains d’Alex violemment. 
- Tu ne veux plus de moi ? 
- C'est ça. Répond Jay froidement. 


Elle repose ses mains sur le visage de son fiancé. 


- Je t’aime Jay, je t'aime plus que tout et je t’aimerai toujours même si tu ne veux plus de moi. 


Elle l'embrasse tendrement sur les lèvres. 


- Sors et ne reviens plus. 


Alex, toujours les larmes aux yeux, sort de la pièce en fermant la porte derrière elle et part en cours, Drew la suit. Jay attend quelques secondes et finit par craquer. 


- Je t’aime tellement Alex mais c’est la meilleure solution pour toi. 


Il frappe à la porte et un gardien vient le chercher pour le ramener dans sa cellule. 

Alex, en larmes, est de retour chez elle, déboussolée et anéantie. Elle retire ses chaussures et s’installe sur le canapé.

Au bout d’un moment, elle se lève et va dans sa chambre, elle ouvre les deux portes de son placard et regarde les vêtements de Jay, elle prend un de sess t-shirts. Elle s’assoit à terre, son dos collé à son lit et regarde le vêtement de son conjoint avec tristesse, et les larmes continuent de couler… 


Flashback. 


Alex rentre chez elle après avoir passé l’après-midi avec Sarah, elle pose ses affaires sur l’îlot de la cuisine. Jay sort de sa chambre avec des vêtements dans les mains. 


- Jay, mais qu’est-ce que tu fais ? Tu quittes ta chambre ? Demande-t-elle avec la voix tremblante. 
- Si on veut. 
- Écoute Jay, je sais que par moment je peux être agaçante, désinvolte, émotive, pointilleuse et que j’essaye très souvent d’avoir le dernier mot mais… 
- T’oublies : très bornée, spontanée et adorable. 
- Si tu veux mais je croyais que ça se passait bien entre nous. 
- J’ai jamais dit le contraire. 
- Dans ce cas, pourquoi tu déménages ? 
- Je déménage pas. 
- C’est quoi ces cartons ? 
- Je vais les mettre à la cave, on a bien une cave ? 
- Oui. 


Jay pose ce qu’il a dans les mains sur l’îlot et prend Alex dans ses bras avant de l’embrasser. 


- Je me suis dit que je pourrai enlever toutes mes affaires de ma chambre pour les mettre dans la tienne pour qu’elle devienne notre chambre. Qu’est-ce que tu en dis ? 
- Que c’est une excellente idée Jay. Tu m’as fait peur l’espace d’un instant. 
- Jamais, jamais je m’en irai sans toi… Je t’aime plus que tout Alex et je me vois pas passer le reste de ma vie sans toi. 


Il la regarde amoureusement. 


- Tu es l’amour de ma vie Alexandra.  J’en aurai jamais assez de toi et plus jamais je te ferai souffrir, c’est une promesse que je te fais… 
- Je t'aime aussi Jay. 


Alex se met sur la pointe des pieds et regarde Jay droit dans les yeux. 


- J’en reviens pas de la chance que j’ai de t’avoir dans ma vie, je sais pas ce que je deviendrai sans toi. 
- Tu n’auras jamais à le savoir. Je suis là et je suis bien décidé à rester. 


Ils se sourient. 


- Tu veux un peu d’aide ? 
- Beaucoup, ça sera pas du luxe. 
- Okay, je vais me changer avant. 


Elle se dirige vers sa chambre avant d’aller dans la salle de bain. 


- Alex !!! 
- Oui ? 
- C’est moi qui est la chance de t’avoir. 


Jay lui fait un clin d’œil qu’Alex lui renvoi. Une fois changé, elle revient près de son partenaire et ensemble, il vide la chambre du détective… 


Fin du Flashback. 


Recroquevillée et en larmes avec le t-shirt de Jay entre ses mains, Alex pleure de tristesse et de douleur en même temps. Mouse entre dans la chambre, s’accroupi près de la russe et pose une main sur son épaule. 


- Jay ? Demande-t-elle en sursautant. 
- Non Alex, c’est moi. 
- Greg ? 


Mouse hoche la tête. 


- Qu’est-ce que tu fais là ? 
- Je suis venu te ramener Brooklyn. 
- Merci, c’est gentil. 


Mouse lui sourit. 


- Qu’est-ce qui t’arrive Alex ? 
- Jay… Jay m’a laissé tomber, il m’a quitté en plein parloir tout à l’heure. 
- T’es sûr de toi ? 
- Oui. Il m’a dit qu’on avait fait une énorme erreur en reprenant notre histoire, qu’on avait aucun avenir ensemble, qu’il veut plus me voir et que je suis pas faite pour lui. 
- C’est pas possible, il a pas pu te dire ça. 
- Il l’a fait. 
- Alex, Jay t’aime, il t’aime plus que tout, il… 
- Il a changé d’avis. 
- Je le crois pas. Vous êtes fait l’un pour l’autre tous les deux, tout le monde le dit, tout le monde le sait... 
- Et bien, tout le monde se trompe. 


Mouse s’assoit à ses côtés. 


- Tu verras, tout va s’arranger… C’est qu’un mauvais moment à passer… Calme-toi Alex, ça va aller… 


Il pose son bras sur son épaule. 


- J’en suis pas sûr Greg, j’en suis pas sûr. Comment je peux arriver à vivre sans lui. Lance Alex en larme. J'y arriverai pas Greg, j'y arriverai pas sans lui. Je l'aime tellement... 
- T’es pas seule, je suis là… Je suis là Alex… 


Elle se blottit contre Mouse et ce dernier lui montre son soutient en lui caressant le bras. Mouse décide de rester avec la jeune femme pour ne pas la laisser seule.


diana62800  (24.03.2019 à 13:39)
Message édité : 03.01.2021 à 22:30

Activité récente

Nouveau design !
Aujourd'hui à 20:43

[Jeu] HypnoCard Mystère
Aujourd'hui à 20:12

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 20:07

Planning des diffusions
Aujourd'hui à 19:17

Becca Tobin
Aujourd'hui à 13:49

Blindspotting
Aujourd'hui à 19:19

Demain nous appartient
Aujourd'hui à 18:43

Lisey's Story
Aujourd'hui à 17:02

Luther (FR) S01E04
Aujourd'hui à 19:28

Luther (FR) S01E03
Aujourd'hui à 19:27

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E04
Mardi 11 mai à 22:00
3.02m / 14.6% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E08
Mardi 11 mai à 22:00
4.91m / 23.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E03
Mardi 11 mai à 21:05
3.60m / 15.3% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E07
Mardi 11 mai à 21:05
5.25m / 22.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E172
Mardi 11 mai à 20:45
3.64m / 14.7% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E177
Mardi 11 mai à 20:20
3.01m / 11.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E217
Mardi 11 mai à 19:10
3.36m / 16.8% (Part)

Logo de la chaîne TBS

American Dad !, S16E04
Lundi 10 mai à 22:00
0.56m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
La nouvelle comédie de Netflix, The Chair, disponible le 27 Août !

La nouvelle comédie de Netflix, The Chair, disponible le 27 Août !
Netflix a dévoilé la date de lancement de sa nouve comédie, intitulée The Chair, créée et coécrite...

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago
Ce mercredi 12 mai, la plateforme Hulu met en ligne l'épisode 4x05 de The Handmaid's Tale intitulé...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
Alors que les séries poursuivent leur diffusion habituelle du côté anglophone, certaines partiront...

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !
La série médicale Nina sera de retour sur France 2 le 26 mai, pour une 6ème saison. D'ici-là, les...

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !
Le soap Days of our Lives continuera à vivre un petit moment. NBC a en effet annoncé son...

HypnoRooms

Kika49, 09.05.2021 à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

cinto, Avant-hier à 18:34

Nouveau sondage chez Ma Sorcière Bien Aimée; en Mai, fais ce qui te plaît ...En avant les délires...

sanct08, Hier à 11:01

Hello, sondage spécial "Fête des mères" sur The X-Files ! Venez nombreux

emeline53, Hier à 19:42

Nouveau sondage sur The Fosters ! Tout le monde peut voter venez nombreux

pretty31, Aujourd'hui à 13:47

Venez départager les titres restants pour notre animation The New Song sur Zoey's EP ! Déjà les quarts de finale ! : )

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage