HypnoFanfics

Premier amour

Série : 7th Heaven
Création : 05.07.2006 à 14h09

« Episode complet sur Rosie et Martin » LucieScott 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 3 paragraphes

Afficher la fanfic

Premier Amour




Eric: Bonjour Rosie. Je t’ai préparé ton déjeuner.

Rosie: C’est gentil mais je préfère manger à la cafétéria comme Mary.

Eric: Comme tu veux.

Rosie: Papa, j’ai quelque chose à te dire.

Eric: Je t’écoute ma chérie.

Rosie: J’ai rencontré un garçon, il est vraiment gentil et mignon et je crois que je lui plais donc ce que je veux te dire c’est que j’ai vraiment envie de sortir avec lui.

Eric: Mais tu es beaucoup trop jeune pour sortir avec un garçon!

Rosie: Je vais avoir 16 ans dans trois semaines. Je te rappelle que Lucy avait 13 ans la première fois qu’elle est sorti avec un garçon et Mary, elle, elle sortait avec Wilson un père adolescent.

Eric: Tu l’as rencontré où ce garçon?

Rosie: En colle.

Eric: C’est encore pire, je refuse que tu sortes avec lui.

Rosie: Parce qu’il a été collé? Moi aussi j’étais collée, je suis pas une criminelle pour autant. Je vais attendre Martin dans la voiture.

            Elle sortit au moment où Martin et Simon descendaient dans la cuisine.

Simon: Y’a un problème avec Rosie?

Eric: On a eu une divergence d’opinion.

Simon: A propos de quoi?

Eric: D’un garçon avec qui elle veut sortir.

Simon: C’est qui?

Eric: Un garçon qu’elle a rencontré en colle.

Martin: Elle vous a parlé d’Harry?

Eric: Tu le connais?

Martin: Il a pas très bonne réputation.

Eric: Tu pourrais garder un œil sur elle s’il te plaît?

Martin: Bien sur, je m’en occupe.

Eric: Merci, Rosie t’attends dans la voiture.

Martin: J’y vais, à ce soir.

          Il sortit, Simon était pensif ce que remarqua Eric.

Eric: Qu’est ce qui se passe Simon? Quelque chose ne va pas?

Simon: C’est juste qu’avant c’est moi qui veillé sur Rosie et en fait je me rends compte qu’elle n’a plus besoin de moi.

Eric: Tu es son frère elle aura toujours besoin de toi.

Simon: Peut-être mais je me rends compte qu’elle a beaucoup grandi depuis le jour où je suis partit. Il faut que je me fasse à l’idée qu’elle a grandi et toi aussi tu devrais t’y faire. Bon je te laisse j’ai cours. Réfléchis à tout ça.




Harry:
Salut Rosie. Ca va?

Rosie: Très bien.

Harry: Je me demandais si ça te dirait qu’après les cours on aille manger une glace et après je te ramènerais. Profitons-en je suis pas collé aujourd’hui.

Rosie: D’accord.

Harry: Génial, alors à tout à l’heure.




Rosie:
Martin, attends moi j’ai un truc à te dire. dit-elle en le rattrapant dans le couloir.

Martin: Qu’est ce qui se passe?

Rosie: Je voulais juste te prévenir de ne pas m’attendre ce soir, quelqu’un me ramène.

Martin: Qui Harry?

Rosie: Oui.

Martin: Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée.

Rosie: Pourquoi?

Martin: Je ne pense pas que ton père serait d’accord.

Rosie: C’est juste une glace, je vais pas me marier.

Martin: Tu devrais pas sortir avec lui c’est pas un garçon pour toi.

Rosie: Pourquoi?

Martin: Il a très mauvaise réputation.

Rosie: Je me fiche de ce que pense les gens. Je le connais vraiment moi.

Martin: Tu crois que tu le connais.

Rosie: Je le connais.

Martin: Je te mets en garde c’est tout.

Rosie: Et bien mêle toi de tes affaires.


Annie: Qu’est ce que tu veux pour le déjeuner?

Eric: Et si on allait déjeuner dehors?
Annie: Bonne idée. Tu sais que j’adore quand tu travailles à la maison toi. Dit-elle en l’embrassant.

Eric: Tu sais que depuis que j’ai parlé avec Rosie ce matin, je me rends compte à quel point nos enfants ont grandi.

Annie: Je sais Matt est marié avec Sarah, Mary et Carlos sont mariés et ont un enfant. Lucy aussi est marié et elle est Kévin vont avoir un enfant. Simon est à l’université, Rosie au lycée et les jumeaux à la maternelle. C’est fou comme le temps passe vite.

Eric: Je sais si seulement je pouvais arrêter le temps.

Annie: Tu sais je pense qu’on devrait rencontrer Harry et de cette manière on pourra dire à Rosie si on est d’accord pour qu’elle sorte avec lui.

Eric: D’accord mais Martin a dit qu’il avait mauvaise réputation.

Annie: Rappelles-toi qu’on ne se base pas sur ce que pensent les gens.

Eric: On en parlera ce soir avec Rosie.


            Martin était sur le parking du lycée à la recherche de Rosie. Il scrutait l’horizon mais ne voyait aucune trace d’elle jusqu’à ce qu’il l’aperçoive au moment où ils allaient monter en voiture. Il se mit à courir.

Martin: Rosie, attends, il faut que je te parle. Dit-il en l’empêchant de fermer la portière.

Rosie: Qu’est-ce que tu veux encore?

Martin: Il faut que je te parle.

Rosie: Et moi je t’ai tout dit tout à l’heure.

Martin: Viens avec moi. Il la prit par le bras et l’emmena à l’écart. Je pense vraiment que tu ne devrais pas y aller.

Rosie: Mais encore une fois je ne te demande pas ton avis. Et j’en ai assez, je ne vois pas où le problème, je vais simplement manger une glace avec un garçon.

Martin: Ton père ne t’a pas donné son accord pour que tu sortes avec lui.

Rosie: Ca suffit j’en ai assez. Tu n’es ni mon père ni mon frère, tu n’as pas à me dire ce que j’ai à faire. Alors maintenant j’en ai assez, je vais manger une glace avec Harry et il me ramènera en voiture que tu le veuilles ou non.

Harry: T’es prête Rosie, on y va?

Martin: Rosie ne viens plus.

Rosie: J’arrive Harry. Laisse moi tranquille Martin.

       Elle rejoignit Harry dans la voiture et ils partirent.


        Martin entra dans la maison par la porte de l’entrée, il fit le moins de bruit possible. Il n’avait aucune envie d’expliquer à Mr et Mme Camden qu’il n’avait pas réussi à empêcher Rosie de partir avec Harry. Il n’eut pas de chance car au moment où il allait monter les escaliers Eric en descendait et Annie entrait dans la maison juste derrière lui avec les jumeaux.

Annie: Bonsoir Martin. Tu as passé une bonne journée?

Martin: Oui ça a été mais j’ai beaucoup de devoirs donc je vais dans ma chambre.

Eric: Attends une seconde. Où est Rosie?

Martin: Rosie?……….je ne sais pas.

Annie: Martin, où est Rosie?

Martin: Elle est partie manger une glace avec Harry et c’est lui qui l’a ramènera. Je suis désolé, j’ai essayé de l’en empêcher mais j’ai échoué.

Eric: Ce n’est pas de ta faute. Rosie savait très bien qu’elle ne devait pas sortir avec Harry sans notre permission et elle ne doit pas monter en voiture avec n’importe qui.

Martin: Mais vous m’aviez demandé de veiller sur elle et j’ai échoué.

Annie: Tu n’as aucune raison de t’en vouloir.

Eric: On aura une discussion avec elle quand elle rentrera.


           Simon entra dans la cuisine, Annie, Eric et les jumeaux étaient là.

Simon: Bonsoir.

Annie: Bonsoir mon chéri. Tes cours se sont bien passés?

Simon: Très bien. Qu’est ce qu’il y’a? Lequel d’entre nous a fait une bêtise?

Eric: Qu’est ce qui te fais croire que quelqu’un à fait une bêtise?

Simon: Vous faîtes toujours cette tête là quand l’un d’entre nous à fait une bêtise. Avant c’était plus difficile de deviner qui était coupable parce qu’on était plus nombreux, donc comme je n’ai rien à me reprocher, que les jumeaux ont l’air sages, je dirai que c’est Rosie.

Annie: Oui, tu peux emmener les jumeaux dans leur chambre et les surveiller s’il te plaît?

Simon: Bien sur. Venez les gars.

         Il monta avec Sam et David.

Annie: Allons attendre Rosie au salon.


         Eric et Annie étaient au salon lorsqu’ils entendirent la porte d’entrée.

Annie: Rosie, c’est toi?

Rosie: Oui, je vais dans ma chambre, j’ai des devoirs à faire.

Annie: Viens ici d’abord.

Rosie: Qu’est ce qu’il y a?

Eric: On peut savoir où tu étais?

Rosie: Je suis allée manger une glace avec Harry.

Eric: Je croyais t’avoir dit ce matin que tu ne pouvais pas sortir avec lui.

Rosie: Je suis juste allée manger une glace avec Harry en tant qu’ami.

Annie: Et comment tu es rentrée?

Rosie: Il m’a raccompagné en voiture.

Annie: Tu sais pourtant que tu ne peux pas monter en voiture avec quelqu’un si tu n’as pas eu notre autorisation.

Rosie: J’ai fais au plus facile.

Annie: On aura pu venir te chercher.

Rosie: Je suis désolée mais je ne vois pas ce qui y a de si grave.

           Elle commençait à s’énerver et à hausser la voix.

Annie: Le problème c’est que…….

Rosie: C’est que vous refusez de voir que j’ai grandi. Pire que ça vous m’empêcher de grandir. Je ne suis plus un bébé, je vais avoir 15 ans et je crois que je vous ai déjà prouvé des tas de fois que vous pouviez avoir confiance en moi. Je commence vraiment à en avoir assez qu’on me prenne pour un bébé, je croyais vraiment qu’après l’arrivée des jumeaux ça serait différent mais en fait rien n’a changé. Vous refusez de me voir comme une personne qui est en train de devenir une adulte et pourtant je n’ai jamais fait de choses graves. Je n’ai jamais sécher les cours, saccagé de gymnase ou changer de petit ami comme de chemise.

Eric: La question n’est pas là.

Rosie: Au contraire c’est exactement la question. Vous ne me faîtes pas confiance et vous refusez de me laisser grandir et j’en ai vraiment marre de tout ça et de vous. Cria t-elle.

        Elle partit en pleurs dans sa chambre.


         Simon sortit de la chambre des jumeaux au moment où il entendit la porte de Rosie claquée. Martin sortit de sa chambre au même moment.

Simon: Tu sais ce qui s’est passé?

Martin: Ce que je sais c’est que tes parents étaient énervés parce qu’elle est partit avec Harry en voiture.

Simon: J’ai l’impression qu’il y a un problème plus important que ça. Je n’avais jamais entendu Rosie s’énerver et parler comme ça.

         Eric arriva et était prêt à rejoindre Rosie.

Simon: Papa, je pense que tu devrais attendre avant d’y aller, juste le temps qu’elle se calme.

Eric: Je ne vais pas laisser passer ce comportement.

Simon: Je sais mais laisse-moi aller lui parler d’abord.

Eric: D’accord mais préviens là qu’on va sévir.

Simon: Je vais lui dire.

        Eric redescendit.

Simon: Tu peux surveiller mes petits frères?

Martin: Pas de problème.


         Simon frappa à la porte de la chambre de Rosie.
Simon: Rosie, c’est Simon. Je peux entrer?

Rosie: J’ai envie de parler à personne.

Simon: Moi je veux te parler.

                       Il entra, Rosie s’assis dos à lui pour cacher ses larmes.

Simon: Rosie, qu’est-ce qui t’arrives? Je ne t’ai jamais vu comme ça.

Rosie: J’en ai marre qu’ils m’empêchent de grandir.

Simon: Ils essaient de te préserver.

Rosie: Ils n’ont jamais été autant sur votre dos à vous.

Simon: C’est vrai mais faut les comprendre pendant longtemps tu as été la plus petite, t’étais leur bébé.

Rosie: Oui, mais maintenant y a les jumeaux.

Simon: Mais tu es leur dernière fille, tu seras toujours leur petite Rosie.

Rosie: Et bien j’en ai assez de tout ça.

Simon: Tu es sure que c’est le seul problème?

Rosie: Le truc c’est que les parents ne sont pas les seuls à me voir comme une gamine. Les gens de lycée et surtout les garçons pensent que je ne suis q’un bébé, je crois que ça vient de ma taille. Personne ne me croit quand je dis que je vais avoir 15 ans. Harry c’est le premier garçon qui s’intéresse à moi.

Simon: Et c’est pour ça que tu veux sortir avec lui?

Rosie: Non, je le trouve réellement gentil, drôle et mignon.

Simon: Tu devrais en discuter avec les parents, calmement.

Rosie: Je n’arrive pas à garder mon calme parce que je sais enfin j’ai l’impression qu’ils ne m’écoutent pas.

Simon: Donnes leur une chance. Sèches tes larmes et vas parler avec eux.

Rosie: Je vais déjà commencer par m’excuser et après tu as raison je vais leur expliquer pourquoi j’ai réagi aussi violemment.

Simon: Vas-y et au fait Papa m’a demandé de te prévenir que tu serais puni.

Rosie: Ca leur fera une raison de plus de m’empêcher de voir Harry.


           Rosie descendit, elle trouva ses parents dans la cuisine. Annie faisait le dîner et Eric était assis à table.

Rosie: Je suis venue m’excuser de mon comportement. J’ai discuté avec Simon et il m’a conseillé de venir vous expliquer pourquoi j’ai fais ça.

Annie: On t’écoute.

Rosie: Voilà, j’en ai assez que tout le monde me prenne pour un bébé. Vous n’êtes pas les seuls, je sens que les autres élèves du lycée pensent pareils et c’est vraiment difficile à vivre. J’avoue que j’en souffre et Harry est le premier garçon du lycée à vouloir être plus qu’ami avec moi.

Annie: Pourquoi tu ne nous as pas parlé de ça plus tôt?

Rosie: Parce que j’ai l’impression que vous ne m’écoutiez pas, c’est vrai vous êtes toujours occupé avec les autres et je comprends. Matt et Sarah ont eu des problèmes, Mary s’est marié sans vous le dire, vous vous êtes occupé du mariage de Lucy et Kévin et puis il y a eut Simon qui a eut son accident. Vous avez été très occupé et moi j’ai eu l’impression que je ne comptais pas.

Eric: Mais c’est faux Rosie. Tu es tout aussi importante que tes frères et sœurs.

Rosie: C’est pas l’impression que j’ai eu.

Annie: On est désolé si on t’a délaissé, on va remédier à ça.

Eric: On te promet de faire plus attention à toi désormais.

Rosie: Merci, Simon avait raison, je devais vous en parler.

         Ils se prirent dans les bras.

Rosie: C’est quoi ma punition.

Annie: On en a discuté et il n’y aura pas de punition cette fois-ci.

Rosie: C’est vrai?

Eric: Oui et on a décidé de rencontrer Harry pour apprendre à le connaître.

Rosie: Génial, je vous remercie.

          Rosie remonta dans sa chambre.


          Eric entra dans la chambre de Martin.

Eric: Je peux te parler?

Martin: Bien sur Mr Camden.

Eric: Voilà, Annie et moi avons discuté et on va rencontrer Harry pour le connaître.

Martin: Bonne idée.

Eric: Je voudrais quand même que tu gardes un œil sur eux et surtout sur Rosie, elle ne va pas bien en ce moment.

Martin: Je m’en occupe.

Eric: Je te remercie.


           Rosie et Harry s’installèrent à une table à la cafétéria.

Harry: C’était chouette hier.

Rosie: Oui, sauf quand je suis rentrée chez moi.

Harry: Ah bon, pourquoi?

Rosie: Ils m’ont reprochés d’être monter en voiture avec toi alors qu’ils ne te connaissent pas.

Harry: Je demande qu’à les connaître.

Rosie: C’est vrai?

Harry: Oui Rosie, je t’adore et je pense que si il doit se passer quelque chose entre nous tes parents doivent me connaître. De toute manière personne ne me résister.

            Rosie le regarda bizarrement.

Harry: Je rigole Rosie.

           Ils rirent. Martin arriva dans la salle, s’assis à une table et regarda Rosie et Harry entrain de rigoler. Il ne les quittait pas de yeux.

          Martin attendait Rosie à la voiture à la fin des cours. Elle arriva environ 5 minutes après.

Martin: Salut, comment s’est passé tes cours?

Rosie: Très bien. Et toi?

Martin: Ca a été.

           Ils montèrent en voiture, ils roulaient en silence.

Rosie: Je peux te poser une question?

Martin: Vas-y.

Rosie: Pourquoi tu nous regardais ce midi Harry et moi?

Martin: Quoi? Mais je vous regardais pas.

Rosie: Je t’ai vu.

Martin: Je regardais dans ta direction mais je ne vous regardez pas. Je regardais Samantha Lawson qui étais derrière vous.

Rosie: Samantha Lawson, la pompom girl de terminale.?

Martin: Oui, elle est vraiment super belle.

Rosie: Si tu le dis.

          Elle se tue pendant tout le reste du trajet. Ils arrivèrent à la maison, Martin monta dans sa chambre. Rosie mit ses affaires dans sa chambre puis descendit à la cuisine.

Annie: Bonsoir Rosie. Ca va?

Rosie: Ca va.

Annie: Pourtant j’ai l’impression du contraire.

Rosie: Qu’est ce qui te fais dire ça?

Annie: T’as une petit mine.

Rosie: Je t’assure que ça va. Je vais m’asseoir dans le jardin.

          Elle sortit, Simon arriva dans la cuisine, il ouvrit le frigo.

Annie: On mange dans un peu plus d’une heure Simon.

Simon: Je prends juste un soda.

Annie: Tu n’as rien remarqué de bizarre dans l’attitude de Rosie?

Simon: Elle a l’air triste.

Annie: Toi aussi tu trouves?

Simon: Oui, je ne l’ai jamais vu comme ça.

Annie: Tu ne veux pas aller voir ce qu’il y a?

Simon: Si tu veux mais je pense qu’elle se confierait plus facilement à Lucy.

Annie: Mais Lucy et Kévin ne rentreront que dans deux semaines de Buffalo.

Simon: D’accord, j’y vais. Elle est où?

Annie: Dans le jardin.

           Simon sortit, Rosie était assise sur les marches du perron.

Simon: Salut Rosie.

Rosie: Salut.
Simon: Est-ce que ça va?

Rosie: Pourquoi tout le monde me pose cette question?

Simon: C’est peut-être parce qu’on a l’impression que tu ne vas pas bien en ce moment. Tu peux m’en parler si tu veux, je ne suis pas Lucy mais je peux peut-être t’aider.

Rosie: Je ne suis pas sure que tu puisses.

Simon: C’est à propos d’Harry?

Rosie: Plus ou moins.

Simon: Ca te pourrait te faire du bien d’en parler.

Rosie: Je ne suis pas vraiment amoureuse de lui.

Simon: Comment ça?

Rosie: J’avoue que je me sers de lui pour rendre jaloux un autre garçon.

Simon: Pourquoi?

Rosie: L’autre garçon ne me regardera jamais comme une petite amie potentielle.

Simon: Je ne vois pas pourquoi. A part si il est beaucoup plous vieux que toi.

Rosie: Il a juste un an de plus mais c’est pas à cause de ça. Il me considère comme une gamine, une petite sœur.

Simon: Je crois savoir de quel garçon il s’agit/

Rosie: Ah bon?

Simon: C’est Martin, n’est ce pas?

Rosie: C’est stupide, je le sais.

Simon: C’est pas stupide.

Rosie: Je ne sais pas quoi faire. Je n’ai jamais été autant amoureuse avant.

Simon: Pourquoi tu ne lui en parles pas?

Rosie: Pour qu’il me rit au nez.

Simon: Qu’est ce qui te fais croire qu’il va rire?

Rosie: Non mais tu m’as vu. Il n’aura jamais ce genre de sentiment envers moi.

Simon: Tu n’en sauras jamais rien si tu ne lui dis pas. Et tu te sentiras toujours aussi mal.

Rosie: Ca sert à rien. Il m’a même parlé d’une fille qui l’intéresse, Samantha Lawson, alors tu vois que ça sert à rien.

Simon: Tu ne te dis pas qu’il fait peut-être la même chose que toi?

Rosie: Qu’est ce que tu veux dire?

Simon: Peut-être qu’il essaye de te rendre jalouse lui aussi.

             Il repartit dans la maison, Rosie resta dehors à réfléchir.

Annie: Alors elle t’a parlé?

Simon: Oui, ne t’inquiètes pas, ce n’est pas un problème grâce, c’est quelque chose que tout le monde a déjà eu une fois.

Annie: C’est à dire?

Simon: Tout ce que je peux te dire c’est qu’elle est amoureuse.

Annie: Harry?

Simon: Je ne peux rien te dire, elle t’en parlera peut-être.

Annie: Tu as raison, je vais aller voir les jumeaux.

Simon: Je t’accompagne.


LucieScott  (05.07.2006 à 14:42)

               Rosie s’assis sur son lit après le dîner, elle prit le téléphone et composa le numéro d’Harry.

Rosie: Salut Harry, c’est Rosie.

Harry: Salut Rosie. Qu’est ce qu’il y a?

Rosie: Voilà, j’ai quelque chose d’important à te dire.

Harry: Je t’écoute.

Rosie: Voilà, je voudrais que toi et moi on ne soit que des amis, je suis désolé.

Harry: Mais pourquoi? J’ai l’impression que ça collait entre nous.

Rosie: Je me suis servie de toi pour rendre jaloux un autre garçon, c’est pas honnête envers toi. Cela dit je t’aime beaucoup et je voudrais qu’on reste amis.

Harry: D’accord, je te remercie d’avoir été honnête avec toi.

Rosie: C’est normal, bon on se voit lundi.

Harry: D’accord, bonne nuit.

Rosie: Bonne nuit Harry.

Martin: Tu ne peux vraiment plus te passer de lui!

Rosie: T’écoutes aux portes maintenant, je croyais que y avait que moi qui faisait ça.

Martin: Je viens d’arriver, j’ai rein entendu.

Rosie: Si t’ étais arrivé plus tôt t’aurais entendu que j’ai rompu avec lui.

Martin: Pourquoi?

Rosie: Je suis pas amoureuse de lui.

Martin: Je suis désolé.

Rosie: Pourquoi?

Martin: Je sais pas c’est ce que l’on dit dans ce genre de situation.

Rosie: Et toi tu vas sortir avec Samantha?

Martin: Je ne crois, ça marcherait pas entre nous, on a pas du tout les mêmes centres d’intérêts.

Rosie: C’est moi qui suis désolée cette fois.

Martin: C’est à cause d’Harry que tu étais si silencieuse au dîné?

Rosie: Pas vraiment. Elle s’arrêta et murmura. Non, c’est pas le moment.

Martin: Qu’est ce que tu dis?

Rosie: Rien.

Martin: Si tu as dis quelque chose.

Rosie: C’est pas important.

Martin: Ne me force pas à employer la manière forte.

Rosie: Et qu’est ce que tu comptes faire?

Martin: Ca.

             Il se jeta sur elle pour la chatouillait. Ils s’étaient allongés sur le lit, Martin était allongé sur Rosie qui riait aux éclats.

Rosie: Arrêtes, je t’en supplie.

Martin: Tu capitules?

Rosie: Oui.

Martin: Très bien. Bon au fait je venais voir si tu voulais venir manger une glace avec Simon et moi.

Rosie: C’est gentil mais je vais rester là.

Martin: Comme tu veux, alors à plus tard.

Rosie: Amusez-vous bien.

Martin: Merci.


           Martin et Simon mangeaient une glace assis sur un banc en silence.

Simon: Je pensais à un truc, on a jamais discuté de ce qui s’est passé avec Cécilia.

Martin: Je ne sais pas si on devrait en parler.

Simon: Moi je crois que si. Je voudrais vraiment qu’on devienne amis et je pense qu’on pourra le faire que quand on aura éclaircie la situation.

Martin: D’accord.

Simon: Tout d’abord je voudrais m’excuser de mon comportement envers toi lorsque j’ai su que tu sortais avec elle.

Martin: C’est normal, vous sortiez encore ensemble.

Simon: Oui mais toi tu l’ignorais. Mais bon maintenant si tu voulais ressortir avec elle ça ne me gênerait pas.

Martin: Tu veux dire que tu n’es plus amoureux d’elle?

Simon: Non, c’est pour ça que ça ne me dérangerait pas.

Martin: Je n’ai pas envie de ressortir avec elle.

Simon: C’est vrai?

Martin: Oui, je ne ressens vraiment plus rien pour elle.

Simon: Donc il n’y aura vraiment plus de problème entre nous.

Martin: C’est sur.

Jeune Fille: Simon est ce que c’est toi?

Simon: C’est pas vrai Dina?

             Il la prit dans ses bras.

Simon: Qu’est ce que tu fais à Glenoak?

Dina: Je suis à l’université ici.

Simon: Moi aussi c’est étrange qu’on ne se soit jamais vu.

Dina: Je viens d’arriver en fait.

Simon: Ce que je suis content de te voir.

Dina: Moi aussi.

Simon: Au fait, je te présente Martin.

Martin: Bonjour.

Dina: Salut.

Martin: Je vais vous laisser peut-être?

Dina: C’est pas la peine je dois y aller. Je t’appelle chez tes parents?

Simon: Ca serait super.

Dina: Bon bah salut.

Simon: Salut.

Martin: Bonsoir.

          Elle s’en alla.

Simon: Wah!

Martin: C’était qui?

Simon: Dina.

Martin: Ca j’avais compris!

Simon: Elle a été ma première petite amie, on est sortis ensemble pendant environ deux ans. Ca fait bizarre de la voir.

Martin: Je vois ça.


           Simon entra dans la cuisine pour le petit-déjeuner.

Annie: Bonjour chéri; bien dormi?

Simon: Très bien. Au fait, tu ne devineras jamais qui on a rencontré Martin et moi hier soir.

Annie: Dis-moi.
Simon: Dina.
Annie: Oh c’est pas vrai! Comment va t-elle?

Simon: Ca a l’air d’aller. Elle est à la même université que moi.

Annie: Je serai vraiment ravie de la revoir.

Simon: Elle est toujours aussi jolie.

          Le téléphone sonna, Annie répondit.

Annie: Allô? …….. Bonjour Dina, comment vas tu?………… oui je te le passe.

            Elle passa le téléphone à Simon et sortit de la pièce.

Simon: Salut Dina.

Dina: Salut. Voilà, je me demandais si tu avais quelque chose de prévu cette après-midi?

Simon: Non, rien du tout.

Dina: Ca te dirait qu’on se voit pour discuter?

Simon: Avec plaisir.

Dina: Alors on se retrouve sur la promenade à 13h30.

Simon: D’accord, à tout à l’heure.


Eric: Annie, ma chérie, j’ai une idée.

Annie: Laquelle?

Eric: Si on allait déjeuner au restaurant et ensuite au cinéma en famille?

Annie: Excellente idée. Mais je crois que Simon ne viendra pas, il a rendez-vous avec Dina.

Eric: Dina! C’est la même Dina que celle du collège.

Annie: Oui, elle est revenue à Glenoak, elle est à la même université que Simon.

Eric: C’est bien, je serai content de la voir.

Annie: Moi aussi.

Eric: Je vais aller demander à Rosie si elle veut venir.

Annie: Je vais aller préparer les jumeaux.

             Ils s’embrassèrent puis Annie alla dans la chambre des jumeaux et Eric dans celle de Rosie. Il frappa à la porte et entra.

Eric: Désolé de te déranger Rosie.

Rosie: Tu ne me déranges pas.

Eric: Ta mère et mi voulions savoir si tu voulais venir avec nous et les jumeaux et restaurant et au cinéma?

Rosie: C’est gentil mais je n’ai pas très envie de sortir en ce moment.

Eric: Comme tu veux. Au fait comment va Harry?

Rosie: Il va très bien mais rassures toi papa, je ne vais pas sortir avec lui.

Eric: C’est une bonne nouvelle……… enfin je veux dire….

Rosie: Je sais ce que tu veux dire. Passez une bonne journée.

Eric: Merci toi aussi ma chérie.

           Il sortit de la chambre, redescendit les escaliers puis se mit à danser de joie, Martin arriva derrière lui et se mit à rire.

Martin: Vous avez l’air heureux Mr Camden.

          Eric s’arrêta de danser et se retourna gêner.

Martin: Qu’est ce qui se passe?

Eric: Rien, je viens juste de parler avec Rosie.

Martin: Elle vous a dit pour Harry et elle.

Eric: Oui, c’est dommage.

Martin: Vous avez plutôt l’air soulagé et heureux.

Eric: Je dois avouer que oui, je suis convaincu que ce garçon ne lui convenait pas. Au fait Annie, les jumeaux et moi allons au restaurant et au cinéma, tu veux venir?

Martin: Merci mais non, j’ai des devoirs importants.

Eric: D’accord.


             Simon arriva à la promenade, il vit Dina assise sur un banc un peu plus loin il alla la rejoindre.

Simon: Salut, désolé si je suis en retard.

Dina: Tu n’es pas en retard c’est moi qui suis en avance.

         Simon s’assis à côté d’elle.

Simon: Tu sais je suis vraiment content de te voir. Tu m’as énormément manqué.

Dina: Toi aussi, tu m’as beaucoup manqué.

Simon: Alors qu’est ce qui s’est passé pour toi pendant toutes ces années?

Dina: Pas grand chose en fait. Au début, j’ai eu du mal à m’intégrer au lycée, les gens n’arrêtaient pas de me regarder comme une bête curieuse mais petit à petit j’ai réussi à me faire une place. Mais dés que j’ai pu je suis revenu ici.

Simon: C’est génial.

Dina: Et toi alors raconte moi tout.

Simon: Il ne s’est rien passé de spécial. Enfin, l’année dernière à été très difficile.

Dina: Pourquoi qu’est ce qui s’est passé?

Simon: Et bien au début de l’été avant la Terminale, j’étais en voiture et j’ai renversé un petit garçon qui était en vélo et qui n’avait pas de casque. Il est mort sur le coup, j’ai eu du mal à m’en remettre, encore aujourd’hui j’ai du mal à me regarder dans une glace.

Dina: Je suis désolée.

Simon: Je n’ai réussi à reprendre ce virage depuis.

           Ils continuèrent à discuter.


           Rosie était au salon, elle regardait la télévision, Martin arriva avec un sandwich.

Rosie: On a déjeuné il y a à peine deux heures et tu manges déjà!?

Martin: J’ai faim alors je mange. T’en veux un morceau?

Rosie: Il est à quoi?

Martin: A la dinde.

Rosie: Alors je veux bien.

             Il lui coupa un morceau et lui donna.

Martin: Alors parles-moi de Dina.

Rosie: S’était la première petite amie de Simon, ils sont sortis ensemble pendant presque deux ans et puis elle a déménagé. Ils ne se sont pas revus après.

Martin: S’était sérieux entre eux?

Rosie: Très sérieux.


          Simon et Dina étaient à l’académie de billard, ils discutaient et riaient.

Simon: T’es vraiment sorti avec un joueur de trombone?

Dina: Oui, il était gentil mais c’est vrai qu’il était inintéressant, il ne parlait que de trombone et de fanfare. En fait après notre séparation, je n’ai pas retrouvé un garçon comme toi.

Simon: Moi non plus.

Dina: Et cette Cécilia?

Simon: Notre relation n’était pas du tout ce qu’était la notre. Je n’ai plus ressenti le sentiment que j’avais pour toi.


Rosie: Il était vraiment amoureux l’un de l’autre.

Martin: Ca doit être vraiment génial d’avoir ce genre de relation. D’ailleurs à ce sujet, j’ai quelque chose à te dire.

Rosie: Je t’écoute.

Martin: Voilà tu sais que je me suis vraiment attaché à ta famille. J’ai appris à vous connaître et je vous considère tous comme ma famille. Enfin sauf toi.

Rosie: Comment ça?

Martin: Ce que je veux dire c’est qu’avec toi c’est différent, ce que j’essaye de te dire c’est que je suis amoureux de toi. Voilà, je l’ai dit.

Rosie: Quoi?

Martin: Je suis amoureux de toi.

           Rosie resta silencieuse quelques secondes, les yeux dans le vague puis elle partit en courant dans les escaliers.

Martin: Rosie attends

           Il s’élança derrière elle. Rosie arriva dans sa chambre, Martin arriva tout de suite après. Il lui attrapa le bras pour lui faire face.

Martin: Pourquoi tu réagis comme ça? Si tu ne ressens pas la même chose on en reste et tout redeviendra comme avant.

Rosie: C’est pas du tout ça au contraire.

Martin: Qu’est ce que tu veux dire?

Rosie: Je suis amoureuse de toi.

Martin: Alors pourquoi tu a réagi comme ça?

Rosie: J’ai eu peur.

Martin: De quoi?

Rosie: J’ai jamais imaginé que ça pourrait être réciproque. Je suis différente de Cécilia ou de Samantha Lawson.

Martin: Samantha s’était pour te rendre jalouse.

Rosie: Ca a marche et j’avoue que j’ai fait pareil avec Harry.

Martin: Et bien ça a marché aussi.

         Ils se sourirent, Martin regarda Rosie droit dans les yeux puis descendit sur ses lèvres, il s’approcha doucement et ils s’embrassèrent tendrement. Ils ressentaient tous les deux des frissons dans le ventre.

Rosie: Je suis désolée.

Martin: Pourquoi?

Rosie: C’était mon premier baiser, je dois pas être douée.

Martin: T’as été géniale. Je peux te le prouver.

         Il l’embrassa encore et encore. Quelques minutes plus tard, Rosie repris la parole.

Rosie: Qu’est ce qu’on va faire?

Martin: A quel propos?

Rosie: Pour mes parents et les autres.

Martin: J’avoue que j’ai un peu peur de la réaction de tes parents.

Rosie: Moi aussi.

Martin: J’ai peur qu’il décide de me mettre dehors.

Rosie: Ils ne feraient jamais ça.

Martin: Ils pourraient nous interdire d’être ensemble.

Rosie: Qu’est ce qu’on fait alors?

Martin: Pour l’instant je pense qu’on ne devrait rien dire.

Rosie: Tu veux dire se cacher?

Martin: Oui.

Rosie: J’ai horreur de mentir à mes parents.

Martin: Je le sais et moi aussi mais ce serait juste le temps de voir comment ça se passe entre nous.

Rosie: D’accord.

           Elle lui sourit, elle s’approcha de lui et l’embrassa tendrement.

Martin: Je suis tellement heureux.

Rosie: Moi aussi. Comment on va faire pour se voir sans que personne ne le sache?

Martin: On se verra le matin en allant au lycée et le soir en rentrant. Et je suis sur qu’on arrivera à s’arranger.

         Ils entendirent la porte de l’entrée se refermer.

Rosie: Y’a quelqu’un.

Martin: Je vais dans ma chambre avant que quelqu’un me voit.

Rosie: D’accord, on se voit plus tard.

            Il l’embrassa rapidement et s’en alla. Il arriva dans sa chambre, s’assis à son bureau. Il ouvrait un livre au moment où on frappa à la porte.

Martin: Oui, entrez.

Simon: Salut ça va.

Martin: Bien. Et toi ton rendez-vous avec Dina ça s’est bien passé?

Simon: Très bien, on a discuté et ri. Ca a été une journée géniale.


          Deux jours plus tard, Rosie et Martin sortaient ensemble du lycée et allaient à la voiture en discutant des cours. Ils montèrent en voiture.

Martin: Tu crois que ça serait mal venue si je t’embrassais maintenant?

Rosie: On pourrait nous voir.

Martin: Je sais mais c’est tellement dur de te voir toute la journée, de t’avoir à côté de moi sans t’embrasser et de prendre dans mes bras.

Rosie: Comment tu veux que je refuse après ce que tu viens de dire.

         Ils s’embrassèrent longuement.

Martin: J’en ai marre de me cacher.

Rosie: Moi aussi.

Martin: J’aimerai passé tellement plus de temps avec toi, je veux dire en tant que couple.

Rosie: Je sais moi aussi mais c’est encore trop tôt pour le dire à tout le monde. En revanche on pourrait sortir ce soir.

Martin: Tu crois qu’on peut?

Rosie: On a qu’à juste le dire qu’on va manger une glace.

Martin: D’accord, c’est une excellente idée.


          Annie et Simon faisaient la vaisselle après le dîner lorsque Rosie et Martin descendirent.

Rosie: Martin et moi on sort manger une glace.

Annie: Tu as fini tes devoirs?

Rosie: Oui.

Annie: Alors amusez-vous bien mais ne rentrez pas trop tard.

          Ils s’en allèrent.

Annie: Alors comment ça va avec Dina?

Simon: On s’entend très bien. Son amitié m’a vraiment manqué.

Annie: Vous êtes seulement amis?

Simon: Oui, je crois, en fait j’en sais rien.


             Martin et Rosie étaient assis et mangeaient une glace.

Martin: Tu sais c’est vraiment difficile de cacher notre relation à tout le monde. Y a des moments où quand on est à la maison j’ai envie de t’embrasser ou de te prendre dans mes bras mais je ne peux pas parce qu’il y a toujours du monde dans cette maison.

Rosie: Je comprends ce que tu ressens. Moi j’ai toujours peur de faire une gaffe en disant ou en faisant quelque chose. Mais je pense quand même qu’il faut qu’on attende encore avant de leur dire.

Martin: Tu as raison. Tu sais que j’ai vraiment très envie de t’embrasser.

Rosie: Faudra attendre d’être dans la voiture alors dépêches toi de finir ta glace.

                   Il rit puis ils se dépêchèrent de finir, ils retournèrent à la voiture et se jetèrent l’un sur l’autre pour s’embrasser.


                  Quatre jours plus tard, Martin et Rosie discutaient dans la voiture après les cours comme ils le faisaient d’habitude.

Rosie: Comment on fait pour se voir ce soir?

Martin: Je sais pas, lundi on est allé manger une glace, mercredi on a été à la bibliothèque mais pour aujourd’hui je n’ai aucune idée.

Rosie: Et si on leur disait qu’on va à l’académie de billard?

Martin: Excellent idée, c’est toujours toi qui a de bonnes idées.


          Après le dîner, Martin et Rosie vinrent au salon où étaient installés Annie, Eric, Simon et les jumeaux.

Rosie: Maman, Papa, Martin va à l’académie de billard. Je peux y aller aussi?

         Annie et Eric se regardèrent et firent oui de la tête.

Eric: Tu peux y aller mais vous devez être rentrer au plus tard à 23h.

Rosie: D’accord, à tout à l’heure.

          Ils s’en allèrent. Simon trouvait cela bizarre.

Simon: Je vais aller voir Dina. Bonsoir.


           Simon frappa à la porte de l’appartement de Dina, loué par son père.

Dina: Bonsoir Simon.

Simon: Bonsoir, je te dérange pas?

Dina: Non, au contraire.

Simon: Ca te dit de m’aider?

Dina: A faire quoi?

Simon: A vérifier quelque chose.

Dina: Qu’est ce que c’est?

Simon: Tu verras.

Dina: D’accord, je te suis.


            Environ une demi-heure plus tard, ils arrivèrent à l’endroit voulu.

Dina: Qu’est ce qu’on fait à l’académie de billard?

Simon: Il faut que je vérifie si Martin et Rosie y sont et surtout ce qu’ils font.

Dina: Pourquoi?

Simon: Parce que je trouve ça bizarre que dans la même semaine ils soient allés manger une glace, travailler à la bibliothèque et jouer au billard.

               Ils entrèrent Martin et Rosie étaient bien là, ils ne les avaient pas vu entrer car ils étaient en train de s’embrasser.

Simon: J’en étais sur.

Dina: Wah! Rosie a tellement grandi!

Simon: Viens on va les voir.

           Ils y allèrent, Simon toussa pour signaler sa présence.

Rosie: Simon!

           Martin et Rosie s’écartèrent vivement.

Rosie: Qu’est ce que tu fais là?

Simon: Je suis venu avec Dina.

Rosie: Tu nous espionnes?

Simon: Je voulais savoir si mes soupçons étaient justifiés et j’avais raison.

              Le couple resta silencieux.

Simon: Pourquoi vous vous cachez?

Rosie: On a un peur de la réaction de tes parents.

Simon: Je comprends, c’est sur que ça va leur faire un choc. Ca fait combien de temps que ça dure?

Rosie: Juste six jours.

Simon: Vous allez vous cacher longtemps?

Rosie: On attends de voir l ‘évolution de notre relation. Tu vas leur dire?

Simon: Bien sur que non. C’est pas à moi de le faire. En tout cas, je suis content pour vous.

Rosie: Merci Simon.

            Il la prit dans ses bras.

Simon: On va vous laisser.

            Simon et Dina partirent.

Martin: Je pensais qu’il allait être plus surpris.

Rosie: En fait, il savait déjà que j’étais amoureuse de toi, j’en avais discuté avec lui.

Martin: Pourquoi tu lui en as parlé?

Rosie: Parce que je souffrais.

Martin: Mais plus maintenant, n’est ce pas?

Rosie: Bien sur que non.

                Ils se sourirent puis continuèrent à discuter et à s’embrasser.


LucieScott  (05.07.2006 à 14:55)

          Simon et Dina marchaient sur la promenade en silence.

Dina: Ca va? Tu dis plus rien depuis qu’on est sorti du billard.

Simon: Oui, ça va. Je viens juste de me rendre compte que Rosie n’est plus une petite fille. Elle avait déjà eu des petits copains avant mais des histoires de petit. Ca n’a jamais été plus loin que de se prendre la main.

Dina: Alors que là tu les as vu s’embrasser.

Simon: Ca m’a fait bizarre.


          Deux semaines plus tard, Rosie et Martin étaient au parc avec Simon et Dina qui, depuis qu’ils étaient au courant, les aidés à se voir. Simon et Dina étaient partis faire un tour.

Martin: Rosie, j’ai un truc à te dire.

Rosie: Je t’écoute.

Martin: Ca fait trois semaines qu’on est ensemble et tu vas peut-être trouver ça un peu rapide mais faut que je te le dise.

Rosie: Vas-y dis moi ce que c’est. Tu commences à me faire peur. Je parie que tu veux rompre.

Martin: Non, je ne veux pas rompre. Toi oui?

Rosie: Bien sur que non.

Martin: Tu me rassures. En fait ce que je veux te dire c’est que je t’aime. Je t’aime Rosie.

Rosie: Je t’aime aussi Martin.

           Ils s’embrassèrent tendrement.

Martin: Je pense qu’il est temps maintenant de leur dire.

Rosie: On leur dira demain.

Martin: C’est ton anniversaire demain.

Rosie: Et alors?

Martin: Ca pourrait gâcher la fête.

Rosie: On verra bien.



          Dina et Simon marchaient dans le parc en discutant.

Simon: Oh fait, tu viens toujours à l’anniversaire de Rosie demain?

Dina: Bien sur, j’arrive pas à croire que Rosie va déjà avoir 16 ans. Le temps passe si vite.

Simon: Oui, c’est vrai. Moi j’ai du mal à me faire à l’idée qu’elle a un petit ami.

Dina: Je trouve que Martin et elle font un très beau couple. Ils vont très bien ensemble et ils ont l’air très amoureux.




           Le lendemain soir, tout était près pour la soirée d’anniversaire de Rosie. Ils ne manquaient que les invités. C’est à dire Matt et Sarah, Lucy et Kévin, Julie et Hank et Dina. Rosie sortit de sa chambre, descendit et frappa à la porte de la chambre de Martin puis entra et referma la porte.

Martin: Bon anniversaire, ma puce. Tu es magnifique.

Rosie: Merci.

          Elle l’embrassa tendrement.

Rosie: Alors t’es toujours d’accord pour leur dire?

Martin: Oui, je suis un peu angoissé mais faudra bien le leur dire un jour. Et toi t’es prête?

Rosie: Oui, on verra bien leur réaction. Bon je vais descendre.

Martin: Attends une seconde, je voudrais te donner ton cadeau.

Rosie: Tu m’offres un cadeau?

Martin: Bien sur c’est ton anniversaire.

           Il alla chercher un petit paquet et lui tendit. Rosie l’ouvrit et découvrit un bracelet en argent.

Rosie: Il est magnifique.

Martin: C’est vrai, il te plaît?

Rosie: Je l’adore. Tu es fou, il a du coûté cher.

Martin: Tu le mérites.

Rosie: Merci, je t’aime.

Martin: Je t’aime aussi.

Rosie: Je descends voir si ma mère à besoin de moi.

Martin: Je finis de m’habiller et j’arrive.

           Elle l’embrassa puis partit. La sonnerie de la porte retentit lorsqu’elle était dans l’escalier.

Rosie: J’y vais.

         Elle ouvrit la porte.

Dina: Salut Rosie, bon anniversaire.

Rosie: Merci Dina, entre.

         Dina entra, Rosie referma la porte. Annie arriva.

Annie: Bonjour Dina.

Dina: Bonjour Mme Camden.

Annie: Rosie, tu peux aller aider Sarah et Lucy à la cuisine?

Rosie: J’y vais.

Annie: Je suis contente que tu sois là Dina.

Dina: Je vous remercie de m’avoir invité.

Annie: C’est normal.

Dina: Où est ce que je peux mette mon cadeau?

Annie: Donnes-le moi je vais le mettre avec les autres. Simon est dans sa chambre si tu veux.

Dina: Merci.

         Dina monta et Annie partit au salon. Dina frappa à la porte de la chambre de Simon.

Simon: Entrez.

Dina: Salut.

Simon: Salut, ça va?

Dina: Très bien. Je suis super contente d’être là.

Simon: Moi aussi, je suis content que tu sois là.

Dina: Si tu savais ce que toi et ta famille vous m’avez manqué. Je me sens tellement bien dans cette maison.

         Elle s’assis sur le lit, Simon vint à côté d’elle.

Dina: Tu sais, j’en ai beaucoup voulu à mes parents quand ils divorcé parce qu’ils m’ont éloigné de toi. Je ne leur ai pas adressé la parole pendant des semaines.

Simon: J’a eu du mal à continuer sans toi.

           Ils se regardèrent intensément puis Simon s’approcha et posa ses lèvres délicatement sur celles de Dina. Elle répondit tout de suite à ce baiser. Leur baiser devint fougueux et passionné.

Simon: Ce que tu m’as manqué.

Dina: Toi aussi.

Simon: Je t’aime Dina, je t’ai toujours aimé.

Dina: Moi aussi, je t’aime. Pendant toutes ses années où on a été séparé, je n’ai pas cessé de penser à toi, c’est pour ça que je suis revenu à Glenoak.

Simon: Je suis heureux que tu sois revenu.

          Ils s’embrassèrent comme au bon vieux temps.




          Plusieurs minutes plus tard, tout le monde était réuni au salon pour ouvrir les cadeaux de Rosie. Après les avoir ouvert, Rosie et Martin se regardèrent, elle se leva.

Eric: Qu’est ce qu’il y a Rosie?

Rosie: J’ai quelque chose à vous dire.

Eric: On t’écoute.

Rosie: Je me sentirai plus à l’aise si on était seul vous, Martin et moi.

Lucy: On vous laisse.

Matt: On va dans la cuisine.

         Ils s’en allèrent tous. Martin se leva et vint rejoindre Rosie, ce que Eric et Annie trouvèrent étrange.

Rosie: Voilà, vous savez que j’ai renoncé à sortir avec Harry mais je ne vous ai pas dit la raison.

Annie: Vas-y, dis-le nous.

Rosie: Je me servais de lui pour rendre jaloux un autre garçon. Ce garçon c’est……

Martin: Moi.

Eric: Quoi?

Rosie: Martin et moi on sort ensemble depuis 3 semaines.

          Eric et Annie restèrent sans voix. Martin gardait les yeux baissés, il ne voulait pas croiser leur regard de peur de les décevoir.

Eric: Il faut qu’on parle Annie.

Annie: Oui, tu as raison. Laissez-nous.

          Rosie et Martin sortirent dehors.

Eric: J’arrive pas à y croire!

Annie: On aurait du se douter que ça pourrait arriver.

Eric: Qu’est ce qu’on va faire?

Annie: Je ne suis pas sur qu’on puisse faire quelque chose.



          Martin et Rosie étaient assis sur les marches du perron.

Rosie: Tu as vu leurs têtes, ils avaient l’air en colère.

            Rosie ne put retenir ses larmes.

Martin: Pleures pas, ça va aller.

           Il la prit dans ses bras pour la réconforter.

Matt: Martin a prit Rosie dans ses bras. Dit-il en regardant par al fenêtre.

Lucy: Est-ce que quelqu’un sait ce qui se passe?

Julie: Vous vous doutez que nous ne savons rien.

Matt: Moi non plus.

Kévin: je ne suis au courant de rien.

           Simon et Dina restèrent silencieux.

Lucy: Vous vous savez quelque chose, j’en suis certaine.

Simon: Non, on ne sait rien.

Lucy: Tu mens très mal.

Matt: Dis-nous ce que tu sais Simon.

Simon: J’ai promis de ne rien dire.

Matt: Et toi Dina, tu sais quelque chose?

Dina: Je pense que ça doit avoir un rapport avec le fait que Martin et Rosie sortent ensemble.

Lucy: Ils sortent ensemble!

Annie: Oui, répondit-elle en entrant dans la cuisine.

Eric: Vous savez où ils sont?

Julie: Sur le perron.

           Eric et Annie sortirent, ils virent Rosie dans les bras de Martin en pleurs.

Eric: Martin, tu pourrais venir s’il te plaît? Je voudrais te parler.

          Martin suivit Eric à l’intérieur après avoir échangé un regard avec Rosie. Ils allèrent dans le salon, Martin n’osait toujours pas regardé Eric.

Eric: Alors comme ça vous êtes ensemble.

Martin: Oui, mais je tiens à vous dire que j’avais prévu. Mes sentiments pour elle sont apparus sans que je m’y attende. C’était pas prémédité.

Eric: Je me doute bien de ça. Je voudrais qu’on discute de ce que tu comptes faire avec Rosie.

Martin: Comment ça?

Eric: Parles-moi de ce que tu ressens pour elle, de comment tu envisages votre avenir.

Martin: Et bien, je suis amoureux d’elle. Je tiens à elle plus qu’à n’importe qui d’autre. Je trouve qu’elle est extraordinaire et je ne voudrais absolument jamais lui faire de mal.

Eric: Et pour l’avenir.

Martin: Je sais que je suis encore un peu jeune mais je pense que Rosie est faîte pour moi. Et si elle le souhaite et si vous acceptez la situation, je voudrais rester avec elle toute ma vie.



Annie: Pourquoi tu pleures?

Rosie: Je vous ai déçu.

Annie: Non pas du tout.

Rosie: Vous êtes en colère.

Annie: Non plus.

Rosie: C’est vrai?

Annie: Absolument. Seulement on aurait aimé que vous nous en parliez avant.

Rosie: Je sais mais quand c’est arrivé on a eu peur de votre réaction. On a préféré attendre de voir comment ça se passait entre nous.

Annie: Et comment ça se passe?

Rosie: Très bien. On est très heureux et très amoureux.

Annie: Et comment Martin se comporte avec toi?

Rosie: Très bien maman. Il est très gentil, très tendre et attentionné. Il m’a même offert ce bracelet pour mon anniversaire.

          Rosie lui montra.

Annie: Il est magnifique. Donc pour toi c’est sérieux?

Rosie: Très sérieux.


            Rosie rentra à l’intérieur après avoir discuté avec sa mère. Elle rejoignit ses invités à l’intérieur.

Lucy: Ca va?

Rosie: je crois que oui.

           Martin arriva à son tour, il ne savait pas trop comment agir avec Rosie. Il se mit quand même à côté d’elle.

Rosie: Comment ça s’est passé?

Martin: Je crois que ça a été.

Matt: On peut en savoir plus sur ce qui se passe?

Rosie: On a voulu dire aux parents que Martin et moi on sort ensemble.

Lucy: Ca on avait compris. Ca fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Martin: Presque un mois.

Annie: Rosie, Martin, venez-ici s’il vous plaît. Cria t-elle du salon.

           Ceux-ci se lancèrent un long regard puis y allèrent, ils s’assirent en face de Annie et Eric.

Eric: On a beaucoup discuté Annie et moi et on est d’accord pour que vous soyez ensemble.

Rosie: C’est vrai?

Eric: Oui, cependant il y a quelques règles à respecter.

Martin: Lesquelles?

Annie: Encas de problèmes ou de rupture, il ne faut pas que ça vous empêche de vivre ensemble et que ça ait des répercutions sur la famille.

Rosie: C’est d’accord. Et?

Annie: C’est tout.

Martin: Merci, on se rend compte que c’est pas facile pour vous.

          Après avoir terminé leur conversation, la fête repris.


        
            6 ans plus tard, toute la famille et de nombreux invités sont réunis pour une grande occasion.

Lucy: Sam, David vous pouvez surveiller Savannah et Andrew pendant que je vais voir Rosie?

Sam: On est pas là pour garder tes enfants.

Lucy: S’il vous plaît?

David: D’accord.

Lucy: Merci.


           Matt et Sarah arrivèrent avec leur bébé, Austin, ils rejoignirent Simon et Dina.

Matt: Bonjour.

Sarah: Dina, tu es magnifique. Comment se passe ta grossesse?

Dina: Très bien, en fait Simon et moi on va avoir des jumeaux.

Matt: Félicitations.

           Matt prit Simon dans ses bras et Sarah Dina puis ils échangèrent. Lucy arriva.

Lucy: Qu’est ce qui se passe?

Simon: On vient de leur annoncer que l’on va avoir des jumeaux.

Lucy: C’est super, je suis contente pour vous.

           Elle les prit dans ses bras.

Lucy: Tout le monde est prêt, on peut commencer.

          Tout le monde s’installa dans l’église. On vit alors Martin s’avançait près de l’autel puis Lucy et Simon et enfin Marie et Matt, Marie avait fait le voyage spécialement pour cette occasion spéciale. Enfin Rosie apparue en dans une magnifique robe de marié en tenant le bras d’Eric. Ils avancèrent jusqu’à l’autel au son de la marche nuptiale. Rosie s’arrêta à côté de Martin qui lui souriait et Eric se mit face à eux.

Eric: Nous sommes réunis ici pour unir par les liens sacrés du Mariage Rosie et Martin. Ils vont tout d’abord prononcé leurs vœux, Martin.

Martin: Rosie, cela fait maintenant 6 ans que tu partages ma vie, tu fais de moi un homme comblé et heureux. C’est pour ça que je veux vivre avec toi pour le restant de mes jours. Je t’aime Rosie, du plus profond de mon cœur et de mon âme.

Eric: Rosie à toi.

Rosie: Martin, tu es le seul qui met vu comme une vrai femme, tu m’as aidé à grandir. Je ne serai jamais devenu celle que je suis si tu n’avais pas été là. J’ai su dés la minute où je t’ai vu que tu étais l’homme de ma vie. Je veux vivre toute ma vie à tes côtés parce que tu es le seul à savoir me rendre heureuse et je veux moi aussi essayer de te rendre heureux. Je t’aime Martin.

           Ils se passèrent les alliances.

Eric: Martin veux-tu prendre Rosie pour épouse?

Martin: Oui, je le veux. Répondit-il avec un grand sourire.

Eric: Rosie, veux-tu prendre Martin pour époux?

Rosie: Oui. Dit-elle les larmes aux yeux.

Eric: Je vous déclare donc mari et femme. Tu peux embrasser la mariée.

          Martin embrassa Rosie, tout le monde applaudie.

Martin: Je t’aime.

Rosie: Moi aussi, je t’aime.


             Un an et demi plus tard, Rosie mit au monde leur premier enfant, une magnifique petite fille prénommé Lena.


FIN


LucieScott  (05.07.2006 à 15:03)

Ne manque pas...

Une grande soirée Face à Face!
Le Face à Face | Inscrivez-vous

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Activité récente

HypnoGame
Hier à 18:25

Claire Forlani
Hier à 23:42

Justin Bruening
Hier à 23:42

Audiences
Hier à 22:50

Gotham
Hier à 16:21

Big Sky
Hier à 15:48

Call Your Mother
Hier à 08:43

Private Eyes S04E06
Aujourd'hui à 01:11

District 31 S05E41
Aujourd'hui à 01:10

Dernières audiences
Logo de la chaîne France 3

Vera, S10E03
Dimanche 22 novembre à 21:05
4.00m / 16.0% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Mongeville, S07E05
Samedi 21 novembre à 21:05
5.54m / 21.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

The Rookie, S02E18
Samedi 21 novembre à 21:05
2.24m / 8.7% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S17E06
Vendredi 20 novembre à 21:05
3.13m / 12.0% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E51
Vendredi 20 novembre à 20:45
4.35m / 16.5% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E55
Vendredi 20 novembre à 20:20
3.11m / 11.4% (Part)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E02
Vendredi 20 novembre à 20:00
3.53m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E95
Vendredi 20 novembre à 19:10
3.70m / 16.5% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Audiences US - Bilan du 13 au 19 novembre !

Audiences US - Bilan du 13 au 19 novembre !
Encore une semaine compliquée pour les Networks. Sur la NBC, The Blacklist revient pour sa huitième...

Au programme de ce lundi soir

Au programme de ce lundi soir
En ce lundi 23 novembre, la mini-série Black Narcissus est diffusée en entier du côté anglophone...

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones
La rentrée des séries se continue doucement sur les chaînes anglophones cette semaine ! Mercredi 25...

À surveiller cette semaine sur les chaines francophones

À surveiller cette semaine sur les chaines francophones
Voici ce qui vous attend cette semaine sur les chaînes francophones : Dimanche 22 novembre  10h...

La saison 4 de Black Lightning sera la dernière

La saison 4 de Black Lightning sera la dernière
The CW vient d'annoncer que la quatrième saison à venir de Black Lightning serait la dernière.  Le...

HypnoRooms

pretty31, Hier à 09:53

Lundi sur HypnoClap : Ciné-Emojis, programme télé de la semaine et nouvelle catégorie en vote aux Clap Awards !

Sevnol, Hier à 10:33

Nouveau sondage sur le quartier Men in Trees ! Venez nombreux Merci d'avance pour vos votes !

chouchou70, Hier à 11:20

Bonjour à tous, la 8éme catégorie de nos Friday Night Lights Awards est maintenant en ligne.

ShanInXYZ, Hier à 17:14

N'oubliez pas de venir poster la photo de votre Docteur préféré dans l'animation Voyage au centre du Tardis, vous avez jusqu'à minuit

ShanInXYZ, Hier à 17:14

Et vous avez également le nouveau quizz photos, vous pouvez participer sans connaître la série les réponses sont sur le quartier Doctor Who

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage