HypnoFanfics

les surprises de l'amour

Série : 7th Heaven
Création : 16.11.2006 à 22h30

« C'est un épisode que j'ai entièrement écrit. Dans celui-ci, certain évènement de la série ont été modifié. A lire, c'est un épisode super bien que j'ai écrit avec amour!! » opale 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 10 paragraphes

Afficher la fanfic

Imaginez que le père de Martin soit mort en Irak et que les Camden aient décidé d’être son tuteur légal. Martin vit dans l’appartement du garage. Rosie s’est rendue compte qu’elle considérait Martin plus comme un frère que comme un petit ami potentiel. Elle sort désormais avec Jack. L’histoire commence à la rentrée de Martin pour sa deuxième année de fac. 

Rosie : Salut, alors prêt pour une nouvelle année ?

Martin : Ouai, c’est fou comme les vacances sont passées vite. Avec mon boulot, à la glacerie, je n’ai pas vu le temps passer !

Rosie : Tu devrais être content. Tu vas pouvoir faire des conquêtes. Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi tu as toujours dit non à toutes les filles qui voulaient sortir avec toi !

Martin : Tu sais, avec la mort de mon père, je me suis rendu compte que les études c’était plus important que tout.

Rosie : Peut-être, mais je te signale que tu n’es jamais sortit avec aucune fille ! On pourrait se demander si ce n’est pas maladif chez toi !

Martin : C’est juste que je veux que la première fille avec qui je vais sortir, soit la bonne !

Rosie : Ba, bonne chance !

Martin : Bon, je vais dire au revoir à tout le monde ! J’ai une heure de route pour rejoindre Simon à son appartement.

Rosie : Ok ! Moi, je te dis au revoir maintenant, je vais en cours.

 Martin pris Rosie dans ses bras, tel un frère et une sœur. Puis, il rentra dire au revoir au reste de la famille Camden. Quand, il arriva chez Simon, il tomba, nez à nez, avec Rose. Une jeune fille l’attendait devant la porte. 

Simon : Salut, Martin ! Vas-y, installe-toi !

Rose : Salut, Martin ! Bon, je vais vous laisser. Je dois aider Nilya à s’installer. A plus tard, Simon et n’oublie pas ce que je viens de te dire !

 Rose partit suivie de la jeune fille qui était devant la porte.  

Simon : Tu m’as sauvé la vie !

Martin : Elle était encore en train de te parler mariage ?

Simon : Oui, ça fait 2 ans que j’arrive à y échapper mais elle va finir par me rendre fou. Tout ça parce que à la fin de l’année, nous serons diplômés.

Martin : Mon pauvre, tu vas pas y échapper ! C’est pour cette année.

Simon : Je sais, mais j’ai peur de m’engager ! Le mariage c’est super sérieux.

Martin : une chose est sûr, je préfère être à ma place qu’à la tienne. C’était qui la fille qui l’accompagnait ?

Simon : Nilya Mosley, sa cousine. Elle vient faire ses études ici avec elle. Elle habite l’appartement juste à côté.

Martin : Elle est bizarre ! Elle attendait dehors comme si elle avait peur qu’on lui parle.

Simon : Elle ne parle avec personne depuis la mort de ses parents. C’est le genre de fille qui fuit dès que tu veux lui parler. Pourquoi tu la connais ?

Martin : Je suis sûr de l’avoir déjà vu, mais je me souviens pas où !

Simon : Alors là, je peux pas t’aider !

 

opale  (16.11.2006 à 22:34)
La première journée de cours se passa sans problème. Rose et Simon étaient dans la même classe tandis que Martin remarqua qu’il était avec Nilya. Le lendemain, il essaya d’engager la conversation avec elle, en sortant en même temps qu’elle de l’appartement. 

Martin : Salut ! Moi, c’est Martin Brewer, tu me connais pas mais je suis dans ta classe..

Nilya : Je ne suis pas aveugle, j’ai bien vu que tu étais dans ma classe !

Martin : Wouah…. Quelle amabilité !

 Martin s’éloigna, refroidit par le comportement glacial de Nilya. Nilya le regarda partir l’air triste lorsqu’elle fut rejointe par Rose. 

Rose : Coucou cousine ! Alors, tu vas bien ce matin ?

Nilya :

Rose : Je vois, tu n’as pas envie de parler. Tu faisais quoi avec le beau Martin ?

Nilya : …   (Quelques larmes coulèrent sur les joues de Nilya)

Rose : Ba, qu’est ce qui t’arrive ? Allez dit le moi, tu sais que j’aime pas te voir comme ça !

Nilya : Il est venu me voir pour qu’on fasse connaissance et je l’aie rembarré.

Rose : Tu es incroyable ! Pourquoi t’as fait ça ? Depuis qu’on est toute petite, tu fais ça. Regarde, maintenant, tu es toute seule et tout le monde te trouve bizarre.

Nilya : Tu n’avais pas besoin de préciser, merci. Je sais que tout le monde me trouve bizarre, ce n’est pas ma faute si j’ai peur de parler aux gens.

Rose : Bon, allez, calme-toi ! A partir d’aujourd’hui, commence la nouvelle vie de Nilya. Pour le début, tu vas déjà t’excuser auprès de Martin.

Nilya : ça va pas ! Aucun mot ne sortira de ma bouche quand je serais devant lui !

Rose : Tu prends ton courage à deux mains, sinon tu vas devenir un cas irrécupérable.

 Rose s’en alla, laissant Nilya à ses pensées.  

Rose : Martin, attend ! Faut que je te parle !

Martin : Tiens Rose, qu’est ce qu’il y a ? Tu as perdu Simon !

Rose : Non, je voulais te parler de Nilya.

Martin : Et en quoi, Nilya me concerne-t-elle ?

Rose : Je sais qu’elle n’a pas été très agréable avec toi ce matin !

Martin : C’est le moins que l’on puisse dire.

Rose : Il faut la comprendre. Elle a perdu ses parents lorsqu’elle était enfant dans un accident de voiture. Depuis, elle vit chez moi. Malheureusement, depuis ce jour, elle a peur de parler aux gens. J’essaie de lui donner le courage de se faire des amis mais c’est dur ! J’aimerais que tu m’aides !

Martin : Moi, aussi, j’ai perdu mes parents ! Mais en quoi veux-tu que je l’aide ?

Rose : je lui ai demandé de te présenter ses excuses. Je sais qu’elle va peiner et j’aimerais que tu sois indulgent avec elle.

Martin : aucun problème ! Merci de m’avoir raconté ça ! Ça m’a fait réaliser qu’elle n’a rien de bizarre. La vie ne lui a juste pas fait beaucoup de cadeau.

Rose : Merci beaucoup ! Simon m’avait dit que tu serais un ange !


opale  (16.11.2006 à 22:36)
L’après-midi, après le dernier cours, Nilya attendit que Martin sorte de la classe. 

Nilya : Je peux te parler Martin !

Martin : Qu’est ce que tu veux ?

Nilya tremblait comme une feuille. Elle serra les poings, regarda Martin droit dans les yeux.

Nilya : Je suis vraiment désolé pour mon comportement de ce matin. Je ne voulais pas être méchante, c’est partit tout seul.

Martin : Tu es toute pardonné ! Ça arrive à tout le monde de faire des erreurs.

Nilya : Moi, c’est Nilya Mosley ! Je suis la cousine de Rose.

Martin : Je sais, on a parlé de toi !

Nilya : Comment ça vous avez parlé de moi ?

Martin : Elle m’a raconté pour tes parents.

Nilya : Elle n’avait pas le droit…

 Nilya partit en courant ! Martin s’en voulut.  

Simon : tu viens ce week-end à la fête de la paroisse que mon père a préparé ?

Martin : Oui, ça va me changer les idées !

Simon : Super, Rose m’a dit qu’elle viendrait aussi et qu’elle essaierait d’amener Nilya mais ce n’est pas gagné.

Martin : Simon, je peux te demander un truc !

Simon : Vas-y ! Tu sais que tu peux me faire confiance.

Martin : Voilà, je me sens mal !

Simon : T’es malade !

Martin : Non, je crois que je suis en train de tomber amoureux.

Simon : Enfin tu t’en rends compte !

Martin : Tu le savais !

Simon : ça saute aux yeux ! La nuit, tu fais que de demander pardon à Nilya. Et la journée, je te vois bien à la cafétéria, tu la quitte pas des yeux. Je te comprends, elle est mignonne. Elle a tout pour elle ! Dommage qu’elle est peur de parler aux autres ! En tout cas, elle a la côte dans ma classe.

Martin : Moi, c’est ses jolis yeux bleus métalliques qui me font craquer.  J’adore la regarder lire un livre dans un coin de la bibliothèque. J’adore l’air rêveur qu’elle a quand elle écoute de la musique en écrivant dans son cahier.

Simon : La, je crois que tu es vraiment amoureux. Pourquoi tu ne vas pas lui parler ?

Martin : Qu’est ce que tu veux que je lui dise ?

Simon : ce que tu veux ! Fais lui voir que tu t’intéresses à elle ! Tiens voilà Rose !

Rose : Salut les gars ! Au fait, pour ce week-end, Nilya ne viendra pas, elle a déjà quelque chose de prévu.

Martin eut une mine toute triste, puis il prit congé de ses amis.

Rose : Ba, qu’est ce qu’il lui prend ?

Simon : L’amour !

Rose : Quoi ?

Simon : Il est amoureux de Nilya.

Rose : Ce n’est pas vrai !

Simon : Si, pourquoi ?

Rose : Elle, aussi !

Simon : Comment le sais-tu ? Je croyais qu’elle ne te disait plus grand-chose.

Rose : C'est-à-dire que j’ai pris mes infos sur une source plus fiable..

Simon : Qu’est ce que tu as fait ?

Rose : Oui, je l’avoue, c’est mal ! Mais elle ne me parle plus, alors je n’ai pas pu m’empêcher de lire son journal intime.

Simon : Tu n’es pas croyable ! Tu te rends compte de ce que tu as fait !

Rose :


opale  (16.11.2006 à 22:36)
Week-end chez les Camden. Martin et Simon se préparent dans l’appartement au dessus du garage pour la fête. Tandis que Rose discute avec Rosie. 

Rosie : Je me doutais depuis longtemps que Nilya était amoureuse de Martin. Cet été, lorsqu’on s'est donné rendez-vous, elle voulait absolument que ce soit à la glacerie où travaillait Martin. Elle a passé trois heures à le regarder.

Rose : Je crois que Martin ne sait pas que tu la connais.

Rosie : Normal, quand je l’ai connu, elle devait avoir dix ans. Ses parents venaient de mourir et papa et maman ont décidé de l’héberger le temps que ta famille accepte de la prendre.

Rose : tu crois qu’elle va venir !

Rosie : Normalement oui ! Si tu ne lui as pas dit que Martin venait car dès qu’elle entend son prénom, elle perd tous ses moyens. Martin va avoir un choc quand il va voir que mes parents la connaissent.

Rose : Je te laisse, Simon doit me conduire à la fête. Tu y vas avec Martin ?

Rosie : Oui, faut que je lui parle !

 Dans la voiture de Martin 

Rosie : t’as rien à me dire ?

Martin : de quoi voudrais-tu que je te parle ?

Rosie : d’une certaine Nilya par exemple !

Martin : Simon n’a pas pu tenir sa langue !

Rosie : En fait, c’est Rose ! Elle est venue me parler tout à l’heure.

Martin : il n’y a rien à dire. Depuis que je lui ai dit que Rose m’avait parlé de ses parents et de ses problèmes à parler aux autres, elle m’évite. Elle doit croire que je n’étais gentil avec elle que par pitié !

Rosie : Pourquoi tu n’en parles pas avec elle ?

Martin : Je te l’ai dit, elle m’évite.

Rosie : Quel courage !

 Arrivée à la fête. Eric et Kévin finissent d’installer le karaoké tandis que Lucie et Annie préparent le punch. 

Annie : Rosie m’a dit que la petite Nilya allait venir. Elle est venue cet été mais nous ne l’avons pas vu. Elle doit avoir grandit.

Lucie : C’est sûr ! Ça fait 10 ans qu’on la pas vu.

Kévin : Qui est Nilya ?

Lucie : une fillette qui avait passé 6 mois à la maison en attendant une famille d’accueil.

Eric : j’ai hâte de voir ce qu’elle est devenue !

Annie : Chut, voilà Martin !

Eric : j’espère que le plan de Rosie, Simon et Rose va marché

Lucie : la soirée nous le dira !

 Une heure plus tard, Nilya apparut. Annie, Eric et Lucie furent éblouïs par la magnifique jeune fille qu’elle était devenue. Difficile de croire qu’elle était si malheureuse quand on la voyait si radieuse. 

Annie : Nilya comme tu as grandit !

Eric : Tu es devenue une vraie femme dis donc !

Nilya : Mr et Mme Camden, comme je suis heureuse de vous revoir après tant d’année.

Martin regardait abasourdit toute la famille Camden saluer Nilya.

Martin : on dirait que Mr et Mme Camden connaisse Nilya. Mais qu’est ce qu’elle fait ici d’ailleurs ? Je croyais qu’elle avait quelque chose de prévu ce week-end !

Simon : Nilya a passé 6 mois ici après la mort de ses parents.

Martin : Tu aurais pu le dire plus tôt !

Simon : Tu ne me l’as pas demandé !

Rosie : elle est aussi venue pendant les vacances d’été ! Tu sais, la jeune fille à la glacerie qui m’accompagnait !

Martin : mais oui, c’est là que je l’avais déjà vu ! Comment j’ai pu oublié ?

Rose : Voilà, elle est là, tu n’as plus qu’à l’inviter à danser.

 

Lucie : Voici, Kévin, mon mari et ça s’est Savannah, notre fille.

Nilya : Comme elle est mignonne ! Déjà quand j’étais petite, je savais que tu serais une maman géniale. C’est fou comme tout à changer !

Lucie : Normal, ça fait 10 ans ! Bon, profitons de la fête. Si tu veux Simon et Rose sont là bas.

Nilya se retourna dans leur direction et aperçut Martin

Nilya : Qu’est ce qu’il fait ici ?

Lucie : Martin, mes parents l’ont adopté à la mort de son père. C’est un Camden, sa place est ici.

Nilya : Bon, il faut que je parte !

Lucie : Mais pas maintenant, tu viens d’arriver !

 Eric courut vers le micro et annonça le début du karaoké. Il désigna Nilya pour venir chanter. 

Nilya : Non, je ne sais pas chanter !

Lucie : menteuse, je me souviens que tu chantais très bien ! C’était quoi cette chanson que tu chantais ?

Annie : “When there was Me and You” (tiré du film high school musical)Lucie: oui, c’est ça! Papa mets “When there was me and you” pour le karaoké. Tout le monde se mit à applaudir pour l’encourager. Martin la regardait avec un sourire pour lui donner du courage. Nilya monta sur la scène. Elle se mit à chanter sans faire attention au prompteur. Elle la connaissait par cœur.A la fin, tout le monde applaudit. Nilya sourit, heureuse d’être là parmis eux.Durant toute la fête, elle fit tout pour éviter Martin. Quand à lui, il finit par s’asseoir sur une chaise. 

Annie : tu crois qu’ils vont s’éviter encore longtemps !

Eric : je ne sais pas ! Mais ça s’en l’amour à plein nez.

Annie : oui, Lucie et Marie faisait la même chose au début !

Eric : regarde ! Les enfants préparent un coup

Rosie : papa, on va pousser Martin et Nilya à danser ensemble alors quand on te fait signe, tu dis à Kévin de mettre un slow.

Eric : bien, chef !

Rosie : Simon, tu t’occupes de Martin. Lucie, tu enlèves Savannah des bras de Nilya pendant que Rose et moi, on l’emmène vers Martin.

Lucie : Ok !

 Lucie récupéra Savannah. Simon leva Martin de sa chaise en lui ordonnant d’inviter Nilya à danser.  

Nilya : Pourquoi tu me la prends ? Elle ne me gène pas.

Lucie : pas pratique pour danser.

Nilya : Mais, je ne veux pas danser.

Lucie : Tu ne changeras jamais.

Nilya : Rose, Rosie, lâchez moi !

 Nilya se retrouva devant Martin alors que Rosie faisait signe à Kévin pour lancer les slows. 

Martin : M’accorderais-tu cette danse ?

Nilya rougit. Martin la saisit par la taille. Elle ne savait plus quoi dire. Elle se laissa faire.

Martin : je suis désolé !

Nilya : Désolé pourquoi ?

Martin : Quand tu es venue t’excuser, je ne voulais pas te faire de peine. En plus, je te dois des excuses pour ne pas avoir reconnu en toi, la jeune fille qui accompagnait Rosie à la glacerie.

Nilya : J’ai toujours tout fait pour être invisible et j’y suis arrivé. Tu n’y es pour rien. A moi de m’excuser !

Martin : Pourquoi ? Pour t’avoir ignoré pendant tout ce temps alors que j’en voulais à Rose et pas à toi.

 Martin la serra un peu plus contre lui tandis que Nilya posa sa tête sur son épaule. Il restèrent plusieurs slows sous le regard attendrit de toute la famille Camden. Soudain, Sandy, une amie de Rose, fasse son entrée. (Il faut savoir que Sandy est folle amoureuse de Martin et qu’elle est prête à tout pour l’avoir) 

Sandy : Martin vient, il faut qu’on parle !


opale  (16.11.2006 à 22:37)
Martin lâcha à contre cœur sa cavalière et suivie Sandy sous le regard interloqué de Nilya.

Martin : Qu’est ce qu’il y a ?

Sandy : j’ai quelque chose à dire mais ça va te faire un choc.

Martin : Vas-y !

Sandy : Tu te rappelles la soirée qu’on a passé ensemble.

Martin : Oui, celle où j’étais tellement saoul que je ne me souviens pas de grand-chose.

Sandy : Quoi ! Tu ne te souviens pas qu’on a fait l’amour ce soir-là !

Martin pâlit

Martin : Mais qu’est ce que tu racontes ?

Sandy : Mais c’est vrai ! Tu expliques comment que tu t’es retrouvé nul dans ton lit le lendemain matin.

Martin : Tu m’excuses mais je m’en souviendrais !

Sandy : Ba, la preuve que non !

Martin : Bon, admettons et alors !

Sandy :

Martin : j’attends, quel rapport avec ce que tu veux me dire ?

Sandy : Je suis enceinte de toi, Martin !

Martin : Comment tu peux être sûr que cet enfant est de moi ?

Sandy : Je sais compter !

Martin : C’est n’importe quoi ce que tu me racontes ! Allez fiche moi la paix !

De toute façon, je n’aurais jamais pu coucher avec toi. Tu dois te tromper de type.

Sandy : Ba, voyons ! C’est facile de coucher et de fuir les conséquences de ses actes. Je suis juste venu pour te prévenir que je veux garder ce bébé.

Martin : Laisse moi !!! Fiches le camp !

 Sandy partit se réfugier dans les toilettes. Rose vint la rejoindre. 

Rose : ça va ?

Sandy : oh, rose ! Je ne sais plus quoi faire !

Rose : Mais qu’est ce qui te met dans un tel état ?

Sandy : Tu te souviens, de la fête de bienvenue à la fac !

Rose : Oui, c’était super cool !

Sandy : ce soir là, j’ai voulu ramener Martin qui était totalement saoul chez lui. Et de fil en aiguille, nous avons fini pour coucher ensemble. Rose, je suis enceinte de lui et lui, il nie l’évidence, tout ça parce qu’il ne se souvient pas de cette soirée.

Rose : Tu es enceinte de Martin !!! Ce n’est pas vrai ! Ça fait un choc !

Sandy : il faut que tu m’aides, je veux garder ce bébé !

 Martin sortit de la salle. Il doutait complètement. Il ne se souvenait même avoir fait l’amour avec Sandy. Comment pourrait-il s’en souvenir ? Il était tellement saoul. Nilya vint le rejoindre dehors. 

Nilya : ça va Martin ? Tu es tout pâle !

Martin : Oui, oui ça va. Laisse moi !

 La manière dont lui répondit Martin, blessa Nilya. Elle décida de quitter la fête et les Camden et de retourner à son appartement. Martin, totalement, désemparé, voulut parler avec quelqu’un.   

Martin : Lucy, je peux te parler.

Lucy : oui, je t’écoute.

Martin : allons autre part s’il te plait !

Lucy : Tu m’inquiètes !

Martin : il faut que cette conversation reste entre nous. Je parle au pasteur et à la mère de famille que tu es !

Lucy : D’accord ! Ça a un rapport avec la venue de Sandy ?

Martin :

Lucy : J’ai vu juste ! Je t’écoute.

Martin : Voilà, j’ai couché avec elle mais je m’en souviens plus parce que j’étais saoul et maintenant, je vais être papa !

Lucy : Je ferais mon possible pour t’aider !

Martin : Pourquoi il faut que ça arrive maintenant ? Je ne vois même pas pourquoi j’ai couché avec elle. C’est Nilya que j’aime ! Je ne veux pas de ce bébé.

Lucy : Elle veut le garder ?

Martin : Oui !

Lucy :

 Lucy et Martin parlèrent durant une bonne heure. La fête se terminait plutôt mal. Alerté par l’ambiance pesante, Eric et Annie enquêtèrent auprès de leurs enfants. Rose qui ne savait pas tenir sa langue, raconta tout à Rosie, Simon et Kévin, après le départ de Sandy. L’émotion était perceptible. 

opale  (16.11.2006 à 22:38)

Eric : Qu’est ce qu’il se passe ? Pourquoi vous faîte tous ces têtes ?

Simon : rien, on vient d’apprendre que le chat de Sandy est mort ! On est triste, il était super adorable.

Annie : Vous êtes de piètre menteur ! On voit bien que ça ne va pas !

Les jumeaux : Maman, Martin, il va être papa !

Annie : Quoi ? Nilya est enceinte !

Rosie : Non, c’est Sandy !

Eric : Sandy, mais elle est si…

Annie : comment c’est arrivé ? Ce n’est pourtant pas son type de fille !

Simon : À une soirée, il était saoul et les choses ont dérapé.

Kévin : Pauvre Nilya ! Quand elle va apprendre ça, elle va avoir un choc !

Lucy : Vous parlez de quoi ! (Demanda Lucy qui venait de quitter Martin)

Les jumeaux : de Martin, il va avoir un bébé avec Sandy

Lucy : Comment vous savez cela ?

Rose se fit toute petite

Lucy : ce n’est pas croyable ! Tu ne peux pas garder un seul secret ! Laissez Martin tranquille, il m’a demandé mon aide et celle de personne d’autre. Restez en dehors de cette histoire.

 Le lundi matin, Martin voulut s’excuser auprès de Nilya. 

Martin : Nilya attend moi !

Nilya : Quoi !

Martin : je suis désolé pour mon comportement ! Je n’étais pas dans mon état normal.

Nilya : Ce n’est pas grave, tu ne me dois rien ! Ça arrive à tout le monde.

Martin : Bon, on va en cours !

Nilya : Allons-y !

Sandy : Martin, houhou !

Nilya : Attends, Sandy t’appelle !

 Sandy arriva devant eux. Elle dévisagea Nilya des pieds à la tête. 

Nilya : Salut, je suis Nilya une amie de Martin.

Sandy : Moi, c’est Sandy. Je suis la maman de son futur bébé.

Martin : Sandy arrête…

Nilya : Comment ?

Sandy : Martin ne t’a pas dit, nous allons être parents. Ba, alors Martin, tu ne préviens pas tes amis ? Tout de même ! Bon, je vous laisse, j’ai cours.

Nilya : C’est quoi cette histoire ? Ce n’est pas vrai ! Hein martin…

Martin :

Nilya : Non, pas ça !

 Nilya partit en courant. Elle n’alla pas en cours et passa la journée à pleurer. Rose l’a rejoignit. Elle lui expliqua les circonstances de la paternité de Martin.D’un côté, Martin évitait Sandy tandis que Nilya l’évitait lui.  Un mois passa… 

Lucy : Hallo ! Sandy !

Sandy : Oui, qui est à l’appareil !

Lucy : Je suis Lucy Camden ! Je voudrais savoir si on pouvait se voir pour parler.

Sandy : Oui, je n’ai pas cours cette après midi !

Lucy : D’accord, on pourrait se retrouver où ?

Sandy : Au café devant la fac à 14H !

Lucy : D’accord, à tout à l’heure alors !

 Lucy attendait à la terrasse du café, Sandy était en retard. Sandy : Désolé, j’avais oublié que j’avais ma première échographie ! Il est pas mignon (demanda Sandy en montrant son échographie)

Lucy : Tu as eu des nouvelles de Martin ?

Sandy : Il m’évite et ne répond pas à son portable !

Lucy : Je vois !

Sandy : Il faut que vous m’aidiez ! J’ai peur d’élever ce bébé toute seul.

Lucy : Les choses ne sont pas simples. Martin est amoureux de Nilya et la venue de cet enfant la beaucoup bouleversé

Sandy : Il n’avait qu’à pas coucher avec moi !

Lucy : c’est sûr ! Laisse moi le temps de lui parler ! Il m’écoutera.

Sandy : D’accord, du moment que vous le ramener à la raison.

 Lucy resta encore quelque heure à parler des cours avec Sandy, puis elle décida d’aller voir Martin. 

Lucy : Martin, ouvre cette porte, je sais que tu es là !

Martin ouvrit après quelque minute.

Martin : Qu’est ce que tu viens faire ici ?

Lucy : Il faut qu’on parle de Sandy et du bébé !

Martin : il n’y a rien à dire, je vais devoir vivre avec elle et certainement l’épouser alors que je ne l’aime pas. Tout ça à cause d’un moment dont je n’ai aucun souvenir.

Lucy : je sais que c’est dur mais c’est ton devoir de futur père !

Martin : … Bon, les choses sont claires donc je ne vois pas pourquoi on parle encore. Laisse moi s’il te plait ! J’ai besoin d’être seul !

 Lucy partit, abattu par la situation. Nilya ne voulut pas lui ouvrir la porte. Lucy croisa Rose.  Lucy : Salut, Rose !

Rose : Ho ! Lucy ! Qu’est ce qui t’amène ici ?

Lucy : A ton avis !

Rose :

Lucy : Nilya n’a pas voulu m’ouvrir !

Rose : Elle ne parle plus à personne. Elle va à la fac, suis les cours puis retourne s’enfermer chez elle.

Lucy : La pauvre.

Rose : Je m’en veux ! Si je n’avais pas essayé de la rapprocher de Martin, elle ne serait pas aussi malheureuse.

Lucy : Tu ne pouvais pas savoir ce qui arriverai ! Allez viens, je t’invite boire un café.

Les semaines suivantes, Nilya devint de plus en plus triste en voyant Martin prendre soin de Sandy. Cette dernière affichait des rondeurs qui lui allaient à merveille. Maintenant, il suffisait qu’elle pense à lui pour fondre en larmes. Un matin, Martin réussit à lui parler. 

Martin : Il faut qu’on parle !

Nilya : De quoi ? Les choses sont claires. Tu vas être papa et vivre avec Sandy. Tu ne me dois rien, je ne suis qu’une copine.

Martin : j’aurais voulu que la situation soit différente. Je tiens beaucoup à toi.

Nilya : ba, pas moi. Je n’arrivais même pas à te considérer comme un copain.

Martin : tu penses vraiment ce que tu viens de dire ?

Nilya : Oui, répondit Nilya en le laissant en plan En fait, Nilya n’en pensait rien. Elle trouvait que c’était le meilleur moyen de ne pas souffrir. Il fallait qu’elle mette le plus de distance entre elle et Martin. Pourtant, elle allait encore souffrir car Sandy voulait être sûr que Nilya n’ai jamais aucune chance avec Martin. Un après midi, elle l’attendit à la sortie des cours.

opale  (16.11.2006 à 22:39)

Sandy : Nilya, je peux te parler.

Nilya : Qu’est ce que tu me veux ?

Sandy : Voilà, Martin ne savait pas comment te le dire alors il a préféré que je m’en charge.

Nilya : Quel courageux, je t’écoute !

Sandy : Il voulait que tu saches que de toute façon, tu n’aurais jamais eu aucune chance de sortir avec lui. Il dit que tu es trop bizarre et pas intéressante.

Nilya : vraiment…

Sandy : Je suis désolé d’avoir à te dire ça mais il fallait que tu le saches.

 Nilya vit au même moment Martin sortir de la fac. Elle passa devant lui en larmes. Martin voulut la rattraper mais déjà elle courait pour s’éloigner de la fac. Elle ne fit même pas attention en traversant à la voiture qui arrivait à vive allure.  

Martin : Nilya, attention !! Non…

 Mais, il était trop tard. Sous les yeux horrifiés de Sandy et Martin, elle fut percutée de plein fouet. Le pare brise de la voiture éclata sous la violence du choc. Nilya tomba sans vie, ses affaires éparpillées un peu partout.  Martin se précipita vers Nilya et appela les secours. Rose et Martin arrivèrent quelque minute plus tard, alertés comme les autres étudiantes pour le bruit et la foule. Ils découvrirent Sandy en pleurs et Martin dans un état non qualifiable. L’ambulance arriva, emportant Nilya et Martin vers l’hôpital. Simon prévint toute la famille. Lorsque les Camden arrivèrent quelque heure plus tard, ils vinrent aider Rose à calmer Sandy dont les pleurs ne cessaient plus.  

Rose : Calme toi Sandy !

Sandy : Je ne peux pas ! Toute cette histoire ne serait jamais arrivé si je n’avais pas mentit.

Rose : Arrête le chagrin te fait dire n’importe quoi !

Sandy : je ne dis pas n’importe quoi ! Tu sais à quel point, j’étais amoureuse de Martin. Je voulais tout faire pour qu’il sorte avec moi.

Annie : Qu’est ce que tu veux dire par là ? demanda-t-elle soudain

Sandy : Martin n’a jamais couché avec moi. Ce soir là, j’étais exaspéré, il était saoul mais ça ne l’empêchait pas de parler d’elle. Quand, j’ai appris que j’étais enceinte de Tim, j’ai décidé d’inventer cette histoire pour que Martin soit obligé d’être avec moi.

Rose : Mais c’est monstrueux, ce que tu viens de me dire !

Eric : je sens que tu nous caches encore quelque chose

Sandy : j’ai voulu parler à Nilya juste avant son accident. Martin avait beau être avec moi, je voyais bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle. Je suis donc allée lui parler en prétextant que c’était Martin qui me l’avait demandé. Ho, mon dieu qu’ais-je fais ?

Rose : Qu’est ce que tu lui a dit ? Parle !

Sandy : J’ai dit que Martin ne lui parlait que parce que tu lui avais demandé mais qu’il l’a trouvait inintéressant et bizarre, qu’il fallait mieux qu’elle l’oublie.

Annie : Seigneur, mais qu’as-tu fait ?

Martin venait de sortir de sa torpeur, en entendant les paroles de Sandy. Il se jeta sur elle et la plaqua violement au mur. Kévin et Simon durent l’éloigner. 

Martin : je peux te jurer que si elle meurt, je ne te pardonnerais jamais. Qu’est ce qu’elle t’avait fait pour que tu t’acharnes autant sur elle ? Tout ça, parce que je l’aimais elle et pas toi ? Tu es pathétique !

Sandy : je ne voulais pas que ça finisse comme ça…

Martin : Tu aurais du réfléchir avant. Vas-t-en ! Hors de ma vue !

Personne ne retint Sandy. Chacun était sidérés par ce qu’il venait d’entendre.A ce moment, le médecin sortit de la salle d’opération.

Le médecin : Vous êtes la famille de Nilya Mosley ?

Eric : Plus ou moins, ses parents sont morts lorsqu’elle était enfant.

Le médecin : Je vois. Je ne vous cache pas que son état est grave. Avec la violence du choc, sa rate a explosé et plusieurs côtes se sont cassées et ont percé un poumon. Nous avons réussis à arrêter l’hémorragie et à stabiliser son état. Malheureusement, elle est dans le coma et j’ai peur que la nuit ne lui soit fatale.

Annie : Mais il y a un espoir…

Le médecin : Oui, mais même si elle survit, il faudra du temps pour qu’elle s’en remette. Ensuite, il faudra qu’elle suive une rééducation pour sa jambe cassée. Mais…

Eric : Quoi ?

Le médecin : Sa tête a violement heurté la voiture. D’après le scanner, elle a des lésions dans la partie visuelle du cerveau. J’ai peur qu’elle n’ai perdu la vue.

Eric : Mais ce n’est pas définitif !

Le médecin : Nous n’en savons rien pour l’instant. Je suis vraiment désolé mais je dois m’occuper d’un autre patient. Vous pouvez aller la voir mais pas plus de trois à la fois.

Au vu des nouvelles, Martin se vit défaillir. Heureusement, Simon le rattrapa. Rosie, Rose Lucy et Annie n’arrivaient pas à contenir leurs larmes. Les garçons eux préféraient cacher leur douleur. Nilya allait perdre la vie, tout cela à cause d’une simple histoire de jalousie. Sans que personne ne s’en rende compte, Martin s’était isolé dans la chambre de Nilya. 

Martin : Je t’en pris, bats-toi ! Je ne veux pas te perdre comme ça ! Je sais que tu m’entends. Je t’aime ! Réveille-toi !


opale  (16.11.2006 à 22:40)
Il pleurait, il ne supportait pas de voir son joli visage si pâle et couvert de bleus. Il ne supportait de voir tous ses tuyaux auxquels sa vie était accrochée. Mais, il espérait au plus profond de lui qu’elle se battrait. Les Camden, après être venu au chevet décidèrent de la laisser seule avec Martin. Martin décida de regarder le cahier qui se trouvait dans les affaires personnelles que les ambulanciers avaient ramassé sur les lieux de l’accident. Il avait une jolie couverture agrémentée de dessins dont Martin supposait que Nilya était l’auteur.« Aujourd’hui, j’ai rencontré un garçon qui m’a l’air très sympa. Rose m’a dit qu’il s’appelait Martin. J’ai promis à Rose de faire un effort et d’aller lui parler. Martin est vraiment mignon et en plus, il est très gentil. Je crois que pour la première fois de ma vie, je suis en train de tomber amoureuse. Mais, je ne dois pas être son genre.J’ai dansé avec Martin, c’était merveilleux. Malheureusement, il y a cette fille, Sandy, qui est arrivé. Je pense que Martin et elle, se connaissent bien, peut être que c’est sa petite amie. Martin va être papa. Moi, qui avait cru qu’il pourrait se passer quelque chose entre nous. Comme je suis bête, les rêves ne sont pas la réalité.Seigneur, faîte que je ne souffre plus. Je l’aime vraiment. Je ne peux pas l’oublier comme ça.  Si il est heureux, je veux bien être malheureuse. Des jours comme ça, je préfèrerais aller rejoindre mes parents. Comment ais-je pu croire qu’il s’intéresserait à moi ? Il doit avoir eut plein de petites amies, alors que moi, je ne suis jamais sortit avec un garçon. En plus, maintenant, il va être papa. Pitié, faîte qu’il soit heureux avec Sandy. Elle a l’air très gentille, je l’aime bien. Je suis sûr qu’ils feront d’excellents parents. »Martin se mit à pleurer. Elle l’aimait et malgré toute cette histoire, elle ne pensait qu’à son bonheur et à celui de Sandy.  

Nilya : Haaaaaaaa !

Martin fut réveillé le lendemain pour les cris de Nilya. Le médecin arriva au même moment dans la chambre.

Le médecin : Calmez-vous ! Vous êtes à l’hôpital. Tout va bien.

Nilya : Je ne vois plus rien. J’ai mal.

Le médecin : On va vous injecter de la morphine.Trop tard, Nilya venait de retomber dans le coma. Martin la veillait jour et nuit. Elle ne s’éveilla que deux semaines plus tard. Le médecin lui expliqua la situation. Nilya semblait plutôt bien accepter sa cécité. Les Camden décidèrent de la prendre chez eux. Elle serait dans la chambre des jumeaux, tandis que ces derniers déménageaient dans celle de Rosie. Rosie vint s’installer avec Nilya. Nilya s’avéra être plus touché par sa cécité qu’il n’y paraissait. Elle ne mangeait presque plus et ne voulait parler à personne. D’ailleurs, tout le monde avait voulu la mettre au courant pour Sandy et Martin, mais elle ne voulait plus en entendre parler. Un soir, alors qu’on venait de lui enlever son plâtre à la jambe, elle resta assise dans la cuisine. Elle voulut se prendre un gâteau. Elle perdit l’équilibre. Martin entra au même moment pour l’aider. Il avait décidé de revenir à Glenoak pour s’occuper d’elle. 

Nilya : ça va ! je ne suis pas en sucre, je suis juste aveugle. Qui est là ?

Martin :

Elle s’approcha de Martin. Elle toucha son visage afin de savoir qui elle avait devant elle.

Nilya : Martin… C’est toi !

Martin : Oui…

Nilya : je te croyais à la fac avec Sandy. Tu devrais être là-bas. Elle a besoin de toi.

Martin : Pas autant que toi !

Nilya : Tu es un abruti ! Non, seulement, tu lui fait un enfant mais tu l’abandonnes. Tu n’as pas le droit !

Elle lui tapait sur la poitrine. Martin la calma en la serrant contre lui.

Martin : Je ne suis pas le père de l’enfant de Sandy. Elle avait mentit parce qu’elle me voulait pour elle. Je n’ai jamais couché avec elle.

Nilya : Et alors que veux-tu que cela me fasse ? Je n’ai pas besoin de ton aide. Je veux qu’on me laisse tranquille.

Martin : Mais…

Nilya : Il n’y a plus rien à dire.

Elle monta à tâtons l’escalier, laissant Martin anéantit dans la cuisine. Le lendemain, Martin décida de tout de même l’amener à sa séance de rééducation. Sur le chemin… 

Nilya : Amène moi chez Sandy, s’il te plait.

Martin : Mais…

Nilya : Martin, s’il te plait, je dois lui parler.

Martin : D’accord !

Arrivé, devant chez Sandy…

Nilya : Tu peux me laisser, je t’appellerais quand j’aurais fini.

Martin : Tu es sûr que…

Nilya : Martin !

Martin remonta dans la voiture et Nilya frappa à la porte.

Sandy : Nilya, que fais-tu ici ?

Nilya : Je voulais te parler !

Sandy : Entre, je vais te conduire jusqu’au canapé.

Les deux jeunes filles s’installèrent. Sandy était mal à l’aise. Elle s’en voulait de l’avoir mis dans cet état.

Nilya : Je ne suis venue que pour te poser une question. Est-ce que tu aimes Martin ?

Sandy : Je croyais l’aimer mais en fait c’est Tim, mon véritable amour.

Nilya : Pourquoi moi ?

Sandy commença à pleurer.

Sandy : J’étais simplement jalouse. Tous les garçons de la fac n’avaient d’yeux que pour toi. Ils te trouvaient belle, intelligente. Moi, je n’étais que la fille facile. Tu comprends ?

Nilya chercha la main de Sandy.

Nilya : Je suis venue pour te dire que je ne t’en veux pas du tout. Si cet accident est arrivé, c’est qu’il devait arrivé.

Sandy : Comment peux-tu me pardonner si facilement ?

Nilya : A quoi bon t’en vouloir ? ça ne me rendrait pas plus heureuse. Et si il y a une chose que j’ai appris c’est qu’il faut savoir pardonner. La haine ne résout rien. Bon, je vais partir.

Sandy pleurait de joie, elle la serra dans ses bras. Elle la racompagna vers la porte.

Sandy : Tu sais, Martin t’aime beaucoup. Il était à ton chevet tous les jours. En fait, il a été amoureux de toi dès le premier jour.

Nilya : … Dommage que ce ne soit qu’un amour à sens unique.

Sandy s’arrêta nette en entendant ces paroles.

Nilya : Ba, alors tu me raccompagnes.

Sandy : Oui, excuse moi !

Sandy appela Martin pour prendre la relève.

Nilya : Au fait, tu as parlé à Tim de ta grossesse. Il sait qu’il est le père !

Sandy : Non, je crois qu’il s’en moque.

Nilya s’éloigna avec Martin. Ce soir là, elle demanda à Rosie de lui composer le numéro de Tim et de la laisser seule. Elle parla pendant longtemps avec lui et raccrocha le sourire aux lèvres. Le même soir, elle eut une longue conversation avec Lucy.  

Nilya : je veux aider Sandy !

Lucy : Après ce qu’elle t’a fait !

Nilya : Le pardon est une bonne chose et je crois qu’à sa place, j’aurais réagit pareil.

Lucy : Qu’est ce que tu veux faire ?

Nilya : J’ai parlé avec Tim, je lui ai expliqué la situation. Il a peur d’être papa mais il est amoureux de Sandy. Je voudrais que tu ailles lui parler, que tu le rassures.

Lucy : Tu m’étonneras toujours. C’est d’accord, je lui parlerais.

Nilya : Lucy…

Lucy : Oui

Nilya : je vais partir d’ici. Je déménage pour New york. Les parents de Sandy m’ont trouvé une personne qui m’aidera à apprendre le braille et à me débrouiller dans ma vie quotidienne .

Lucy : Tu ne peux pas partir !

Nilya : Si, j’ai trop de mauvais souvenir ici. Je ne me sens pas à ma place.

Lucy : Et Martin ?

Nilya : Martin est un grand garçon, je ne pense pas que mon départ lui fera grand chose.

Lucy : Si, il lui fera de la peine comme à nous tous.

Nilya ne parla pas plus.

opale  (16.11.2006 à 22:41)
Elle annonça son départ pour New York. Martin devint tout pâle, il sortit de table.

Nilya : Qui s’est levé ?

Eric : Martin

Nilya : Révérend Camden, vous pouvez me mener auprès de lui.

Eric : oui.

Il la mena jusqu’au jardin et l’aida à s’asseoir près de Martin. Puis, il les laissa.

Martin : Alors comme ça, tu pars !

Nilya : Oui, c’est mieux !

Martin : Pour qui ? Toi ou nous !

Nilya : Je ne suis pas à ma place ici. Et…

Martin : Et quoi ?

Nilya : Rien, oublie.

Martin : Tu vas me manquer ! Tu le sais !

Nilya : oui, comme à vous tous.

Martin : Non, moi ce n’est pas pareil.

Nilya : Pourquoi ?

Martin : Rien.

Nilya : J’espère que tu voudras bien qu’on reste ami.

Martin : Je ne pourrais jamais te considérer comme une amie.

Nilya : Je vois… 

Elle se releva et rentra à tâtons à la maison. Des larmes coulaient sur ses joues comme sur celle de Martin. Toute la famille venait de suivre la scène de la fenêtre. Eux aussi étaient triste ! Le lendemain, Nilya partit pour New York. Les parents de Rose étaient venue la récupérer. Un mois après son arrivée, elle fut amenée à l’hôpital car après un violent mal de tête, elle s’était évanouie. C’est ce jour-là, qu’elle retrouva la vue. Toute la famille, lui téléphona à tour de rôle pour prendre des nouvelles. Mais, elle n’avoua à personne qu’elle voyait de nouveau. Les mois passèrent… Sandy lui téléphona pour lui annoncer la naissance de sa petite Anna et pour la remercier de ce qu’elle avait fait pour Tim et elle. Elles parlèrent de Martin. Et Sandy réussit à la décider de venir à la fête de fin d’année dans une semaine. Tout le monde serait là, y compris la famille Camden. Elle était prête à avouer ses sentiments à Martin qu’importe sa réaction.

opale  (16.11.2006 à 22:42)
Le jour de la fête…

Eric : il y a de l’ambiance ici.

Annie : Regarde, ils ont l’air de bien s’amuser.

Eric : oui, tous sauf Martin.

Sandy : ça, je crois que ça va changer. Regardez qui arrive !

Nilya venait de faire son entrée dans une jolie robe bleue.

Eric : Nilya, mais on dirait qu’elle voit !

Sandy : Oui, à son réveil à l’hôpital, elle voyait de nouveau.

Annie : j’aimerais tant que Martin et elle soient ensemble. L’un sans l’autre, ils ont l’air si malheureux. Tu crois qu’ils vont se rendre compte qu’ils sont fait l’un pour l’autre.

Sandy : Je vais tout faire pour ! Je veux réparer mes erreurs. Je vous laisse, je vais la rejoindre.

Un peu plus loin dans la salle, le visage de Martin s’éclaira…

Martin : Simon, tu vois ce que je vois.

Simon : Mais, oui, c’est Nilya ! Mais, elle voit !

Martin : Qu’est ce qu’elle vient faire ici ?

Simon : Elle vient se doucher. Andouille ! Va l’inviter à danser !

Vers l’entrée…

Sandy : houou ! Nilya !

Rose : Nilya, c’est toi ! Tu vois !

Nilya : Ha ! Sandy ! Tiens Rose !

Rose: tu t’es décidé avec Martin.

Nilya : Quoi ?

Rose : Attend, tout le monde, vois bien que tu es amoureux de lui et…

Nilya : Et alors ? ça veut pas dire que c’est réciproque.

Rose : C’est pas toi, qui l’a entendu parler de toi depuis la première fois qu’il t’a vu.

Sandy : Il était à l’hôpital pour toi, il est revenu à Glenoak pour s’occuper de toi et là, il vient juste de retrouver le sourire alors que ça faisait des mois qu’il faisait la tronche.

Rose : Je sais que toi, tu étais dans le même état donc je confirme vous êtes fait l’un pour l’autre. Il ne vous reste plus qu’à vous l’avouer.

Nilya : Je…

Sandy : Tais toi ! on a raison ! d’ailleurs, en parlant du loup ! allez fonce !

Martin se rapprochait d’elle.

Martin : m’accorderiez-vous cette danse, belle demoiselle ?

Nilya : Avec plaisir.

Ils commencèrent à danser. Nilya rougissait à vu d’œil. Martin la serra contre lui comme si il allait la perdre.

Martin : Que me vaut ce retour ?

Nilya : Le mal du pays et l’amour …

Martin : Le soir avant ton départ quand je t’ai dis que je ne te considérerais jamais comme une amie, ce n’était pas vrai…

Nilya : Ce n’est rien. Je…

Martin : Tu m’as vraiment manqué. Ne repart plus jamais !

Nilya : Martin, est ce que tu m’aimes ?

Martin : … Bien plus que tu ne le crois ! Mais ne t’inquiète pas, je comprend que tu en aimes un autre.

Nilya : Non, je n’aime qu’une seule personne : c’est…toi !

Martin :  J’en étais sûr ! Tu l’avais écrit dans ton journal.

Nilya en colère : Tu as lu mon journal !

Martin : C’était à l’hôpital, je l’avais pris pour un cahier de dessins et en lisant, je m’en suis rendu compte.

Martin avait l’air paniqué, il ne voulait pas que Nilya lui échappe à cause de cela. Mais, les traits de la jeune fille se détendirent. Elle se jeta sur lui et lui déposa maladroitement un baiser sur la joue. Le jeune homme la serra contre lui et l’embrassa. Tout le monde applaudit en même temps. Enfin, il était ensemble.Quelques semaines plus tard, Nilya devint la marraine de la petite Anna. Simon demanda Rose en mariage, en même que Martin demandait la main de Nilya. Les deux mariages eurent lieu le même jour, six mois plus tard, à l’église du révérend Camden avec Lucy comme pasteur. Un an plus tard, Nilya mis au monde une petite Juliette. Tandis que Simon devint papa de jumeaux deux ans après. Rosie, elle se maria avec Peter, son amour de jeunesse et devint la maman d’un petit Erwan, neuf mois plus tard.La famille Camden était maintenant au sommet du bonheur et cela dura toujours.  FIN

opale  (16.11.2006 à 22:43)

Ne manque pas...

Une grande soirée Face à Face!
Le Face à Face | Inscrivez-vous

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Activité récente

HypnoFanfics, vos questions
Aujourd'hui à 22:35

Dernières évolutions
Aujourd'hui à 21:00

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 20:11

HypnoGame
Hier à 18:25

Audiences
Aujourd'hui à 22:38

Amber Riley
Aujourd'hui à 20:26

Trial & Error
Aujourd'hui à 17:05

Silent Witness
Aujourd'hui à 16:43

Walker
Aujourd'hui à 16:16

Ici tout commence S01E35
Aujourd'hui à 20:57

Ici tout commence S01E34
Aujourd'hui à 20:56

Ici tout commence S01E33
Aujourd'hui à 20:56

Au programme de ce mardi soir
Aujourd'hui à 19:22

Never Forget
Aujourd'hui à 10:43

Dernières audiences
Logo de la chaîne France 2

Bodyguard, S01E04
Lundi 23 novembre à 22:10
3.23m / 15.3% (Part)

Logo de la chaîne CBS

Bull, S05E02
Lundi 23 novembre à 22:00
4.67m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

The Good Doctor, S04E04
Lundi 23 novembre à 22:00
4.29m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne France 2

Bodyguard, S01E03
Lundi 23 novembre à 21:10
3.44m / 13.7% (Part)

Logo de la chaîne FOX

Filthy Rich, S01E09
Lundi 23 novembre à 21:00
1.20m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

All Rise, S02E02
Lundi 23 novembre à 21:00
4.10m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E52
Lundi 23 novembre à 20:45
4.28m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne CBS

Bob Hearts Abishola, S02E02
Lundi 23 novembre à 20:30
4.90m / 0.6% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Une sixième et dernière saison pour The Expanse !

Une sixième et dernière saison pour The Expanse !
Alors que la cinquième saison de The Expanse débutera le 15 décembre prochain sur Amazon, la...

Jason Wong rejoint la série britannique Silent Witness

Jason Wong rejoint la série britannique Silent Witness
La saison 23 de Silent Witness s'est conclue au mois de février dernier de manière explosive et a...

China Anne McClain brillera moins dans Black Lightning

China Anne McClain brillera moins dans Black Lightning
China Anne McClain a annoncé via une vidéo postée sur son compte Instagram qu'elle sera moins...

Au programme de ce mardi soir

Au programme de ce mardi soir
 Alors que certaines séries sont déjà en vacances, il y a de nouvelles saisons et des adieux au...

Audiences US - Bilan du 13 au 19 novembre !

Audiences US - Bilan du 13 au 19 novembre !
Encore une semaine compliquée pour les Networks. Sur la NBC, The Blacklist revient pour sa huitième...

HypnoRooms

serieserie, Aujourd'hui à 14:36

On vous attend samedi pour la soirée HypnoGame! N'oubliez pas de vous inscrire

choup37, Aujourd'hui à 16:53

Un retour sensationnel dans Doctor Who On vous attend pour en parler!

ShanInXYZ, Aujourd'hui à 17:29

Et nouveau thème dans l'animation photo Voyage au centre du Tardis, votre saison préférée et bien sûr le quizz photo, n'hésitez pas à passer

choup37, Aujourd'hui à 21:56

Jack est de retour.. avec de nouvelles questions! Quizz saison 2 lancé sur Torchwood, une question par jour, on vous attend nombreux!

choup37, Aujourd'hui à 21:56

et aussi calendrier, sondage, pdm..

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage