Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

HypnoFanfics

De chèvre et positions

Série : Kaamelott
Création : 26.03.2021 à 22h05
Auteur : choup37 
Statut : Terminée

« Après sa soirée passée au milieu des maitresses, Guenièvre a des questions. Et qui de mieux pour lui répondre qu’Arthur, au grand désespoir de celui-ci ? » choup37 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 2 paragraphes

Afficher la fanfic

De chèvre et positions

 

  • Dites, je me disais…
  • Hum …
  • Non, mais, je me demandais …

Arthur reposa sèchement son parchemin sur la couverture du lit, expirant brutalement.

  • Quoi? grogna-t-il en se tournant vers son épouse, qui se mordit la lèvre.
  • Oh, bah criez pas...
  • Non mais allez-y, quoi ! Me faites pas chier !
  • Mais je ne vous fais pas chier ! J’veux juste vous poser une question !
  • Ben dites-la merde, qu’il y en ait pas pour trois jours !
  • Oh, mais est-ce que vous avez besoin d’être aussi méchant, là ! Merde alors !

Et avec cela, Guenièvre lui tourna le dos, son expression partagée entre chagrin et colère.

Le roi se mordit la lèvre.

Oups.

Ok, il y était allé un peu fort.

Mais elle pouvait pas juste lui poser sa question, au lieu de tourner autour du pot ?

En même temps, s’il gueulait dès qu’elle parlait…

Ouais.

Bref.

  • Qu’est-ce qu’il y a ? soupira-t-il, mais sa femme continua à lui tourner le dos, blessée. Oh, bah c’est vous qui faites la gueule, maintenant.
  • Evidemment que je fais la gueule ! Vous êtes un gros malotru de première ! Sans cœur !
  • .. Bon... ça va, je suis désolé, marmonna-t-il, en posant maladroitement sa main sur son épaule. J’aurais pas dû... Qu’est-ce que vous vouliez me demander ?

Guenièvre lui lança un regard noir par-dessus son épaule.

  • Rien.

Arthur roula des yeux.

  • Sérieusement. Je fais un effort. Dites-moi.
  • Vous faites un effort, vous faites un effort... Vous pourriez faire un effort pour pas me gueuler dessus constamment, déjà, ça ferait plaisir...
  • Je … Ouais, ok... Je… Bon, j’ai merdé, ok ? J’aurais pas dû, je suis désolé. Vraiment, insista-t-il, quand la reine le fixa, clairement pas convaincue.
  • Mouais...

Arthur lutta très, très fort pour ne pas se pincer le nez.

  • Balancez la sauce.

Guenièvre se redressa à son tour, se replaçant correctement sur ses oreillers.

  • C’est à propos... Oh, heu, c’est gênant, mais en même temps, je vois pas à qui d’autre je pourrais en parler...
  • Si c’est gênant, faut peut-être pas en parler ? tenta le roi, dans une tentative désespérée de clore la conversation.
  • Ben non, parce que ça me prend la tête, et vous arrêtez pas de dire que quand y a un truc qui va pas, faut le dire...

Coincé par sa propre logique.

L’histoire de sa vie.

  • Ouais… Mais faut pas tarder à le dire, parce qu’après, ça prend le sifflard. Donc, c’est quoi le souci ?
  • C’est à propos de vos maitresses...

Arthur haussa un sourcil.

  • Quoi, mes maitresses ? Vous vous êtes engueulées ?
  • Oh bah non, non, c’est pas ça, tout va bien, non, c’est, vous savez l’autre soir, vous étiez revenu tard et on vous attendait ensemble …
  • Ouaaaaaaaais… Et donc ?
  • Et donc bah avant que vous arriviez, on a parlé...
  • Ouiiiiiiii ?
  • Oh, bah vous vous énervez déjà !
  • Bah heu désolé, mais si vous pouviez aller droit au but, ça m’arrangerait ! pesta-t-il.
  • Oh, bah c’est à propos des choses de l’amour, voilà !

Un silence lourd tomba dans la pièce.

Guenièvre croisa les bras, le toisant avec une confiance qu’elle ne ressentait vraiment pas, alors que le roi tentait de retrouver le fonctionnement de sa langue. Ou bien était-ce de ses jambes ? S’enfuir, cela semblait une bonne option, n’est-ce pas ? C’était toujours son option d’habitude, il n’aurait vraiment pas dû la changer, qu’est-ce qui lui avait pris d’accepter d’écouter sa femme ? Il savait pourtant que c’était une connerie, après tout ce temps.

  • Je crois que vous faites une connerie, là… Je suis pas certain du tout que c’est avec moi qu’il faut parler de ce genre de choses…
  • Ben, si, enfin ! Avec qui d’autre ? Ma mère ?
  • Pourq… Ouais, non, j’avoue. Ouais, non non non, surtout qu’elle viendrait me faire chier après ; à me tanner pour l’héritier et tout, ouais non, oubliez, vous avez raison…
  • C’est même pas pour l’héritier, hein, vous savez, que moi je veux demander, c’est une chose qu’elles m’ont dit, les maitresses, et je trouvais ça tellement… sale... mais si vous le faites, ben...
  • Attendez, attendez. Vous voulez me poser une question à propos de quelque chose que je fais AVEC mes maitresses ?
  • Ben, ouais... Oh ben non, alors, commencez pas, soupira-t-elle en le voyant haleter, son visage tournant au rouge.

 

*-*

 

- Je suis désolé, je sais pas ce qui m’a pris... Une crise de panique...

- Non, mais c’est moi qui m’excuse... J’ai pas dû être assez délicate…

- Ben en même temps, y a pas trop moyen de l’être, là... Un peu plus sur le front, s’il vous plait...

- Comme ça ?

- Ouais, voilà, parfait…

Guenièvre continua à tamponner gentiment son visage avec son linge frais quelques instants encore, jusqu’à ce qu’Arthur la repousse lentement, sa peau toujours pale.

  • Allez-y. Dites-moi.
  • Oh bah heu, vous êtes sûr ? Vu votre réaction, je suis plus trop sûre…
  • Non mais je vais faire des cauchemars, sinon. Je préfère savoir en vrai, plutôt que d’imaginer des conneries. Arthur se redressa, croisant les mains avec tout le courage qu’il pouvait rassembler. Allez-y. Je vous écoute.
  • Ben, heu... On parlait des choses de l’amour...
  • ..

Purée, il pouvait déjà sentir ses palpitations recommencer. A ce rythme-là, il allait claquer d’une crise cardiaque, dans son lit.

Ce serait con, quand même.

Le grand roi Arthur, tué à cause d’une question conne de sa femme.

Ça ferait beau sur sa tombe, tiens.

Il fallait qu’il arrête de penser.

Ça lui faisait du mal.

En même temps, l’autre option était d’écouter son épouse, qui était à l’origine de son état, ce n’était pas forcément mieux...

  • Et je pense que ce sont les jumelles qui l’ont dit... Je me demandais, comment vous faisiez...
  • ..

Il allait mourir.

Si si.

  • Et y en a une qui a dit, que c’était comme les chèvres...
  • Quoi ?

Arthur la fixa, ahuri.

Guenièvre secoua la main.

  • Elle essayait de m’expliquer un truc que vous faisiez ensemble, et je comprenais pas... Elle m’a dit, c’est comme les chèvres. Arthur fit des yeux ronds. Ben si, enfin, quand elles font...
  • Ouais, non, mais je sais de quoi vous parlez. Mais c’est quoi votre question, en fait ? Parce que je suis perdu, là. Et à deux doigts de la crise cardiaque, aussi, et c’est franchement pas bon pour ma santé, alors à moins que vous vouliez vous trouver un autre mari, faudrait accélérer, là.
  • Ben non mais... Enfin, c’est crade, quoi ! Je suis pas une chèvre, s’exclama sa femme, en le fixant, choquée. C’est vraiment... Comme ça que vous faites... Parce que heu… Je veux pas être méchante, mais... Enfin, si c’est comme ça, l’héritier, ça va pas être possible, hein !
  • Je vous rassure tout de suite, on le fera pas... Sa femme se détendit immédiatement. Mais c’est quand même une image pourrie, les choses... heu de l’amour, non mais c’est pas que ça...
  • Ah bon ?
  • Ah ben non...

Sa vie pouvait-elle devenir encore plus absurde ?

Devoir expliquer le sexe à son épouse qu’il n’avait jamais touchée en, combien d’années déjà ?

Ouais, non.

Il ne pouvait pas.

L’absurdité était trop forte.

Et en même temps...

Non, mais il ne pouvait pas la laisser penser ça...

Même s’il ne la touchait pas...

La pauvre allait s’imaginer des trucs horribles, et lui prendre la tête pendant des jours.

Si cela se trouve, elle irait même en parler à ses parents.

….

Ouais, non.

Non.

Définitivement pas.


choup37  (26.03.2021 à 22:06)

Chapitre 2

 

  • Non, mais c’est pas que ça... Non et puis même, vous le décrire comme ça, c’est franchement sale... Ça veut pas dire que ça peut pas être ... heu...
  • Sale ?
  • Ouais, non … Enfin, j’emploierais pas ce mot, honnêtement.
  • Quel mot, alors ?
  • Ben heu... passionné ? C’est mieux, passionné, c’est plus joli, ça fait moins sauvage, déjà.
  • Vous l’êtes pas des fois, sauvage ? Parce que Demetra, elle disait qu’une fois, vous y êtes allé tellement fort, que vous avez pété le lit !

Arthur grimaça, hésitant entre gémir à haute voix devant l’absurdité de la conversation, ou bien rire à ce souvenir.

Guenièvre le fixait, perplexe mais clairement intéressée.

C’était la plus longue conversation qu’ils avaient réussi à avoir depuis longtemps, sans s’engueuler.

Enfin, sans s’engueuler.

Si on excluait le début catastrophique.

Il n’y pouvait rien, il essayait, vraiment, mais Guenièvre était vraiment... Ouais, voilà. Parfois, c’était juste... Bon, il avait vraiment été désagréable, pour le coup... Elle ne méritait pas cela… Mais c’était un réflexe, après tout ce temps ...

  • .. Bon, oui, parfois… Enfin, pas tout le temps, ce serait épuisant...
  • Comment, alors ?

Sa femme le dévisageait, clairement curieuse.

Urg.

URG.

  • Ben, heu... Comment lui expliquer ça, dé-li-ca-te-ment ? Ben déjà, c’est pas sensé faire mal. Enfin, y en a qui aiment ça, mais pas moi, c’est pas... Enfin, on est sensé se faire plaisir, quoi.

Guenièvre hocha fermement la tête.

  • Ben oui.

Il lui sourit avec hésitation.

  • Voilà... Et heu... Ben du coup, c’est pour ça qu’on appelle ça les choses de l’amour... Parce qu’on est sensé faire ça avec les gens qu’on aime...
  • C’est pour cela que vous me touchez pas ? Parce que vous ne m’aimez pas ? Oh bah non, mais je le sais, hein, murmura-t-elle tristement, alors qu’il ouvrait la bouche. Vous passez votre temps à me gueuler dessus, y a pas besoin d’être plus clair.
  • .. Non... Enfin... Ouais, d’accord... Il soupira, mal à l’aise. Non mais ça c’est juste moi qui suis un gros con, ok ? Je suis pareil avec tout le monde, de toute manière. Je passe mon temps à gueuler.
  • Pas avec vos maitresses...
  • Bah ça dépend, ça, parfois, elles me saoulent aussi, on peut s’engueuler, hein...
  • Pas Demetra...
  • Ah bah ouais mais c’est Demetra... Il ne put contenir son sourire. Enfin, ça fait longtemps, quoi...
  • Vingt ans, répliqua sa femme, le surprenant. Ah non mais elle m’a tout dit, hein, ajouta-t-elle avec un sourire taquin. Je sais tout.
  • Ouais, heu... Pff, ouais mais non... Non mais vous avez raison, c’est gênant...

Guenièvre rit, amusée, avant de lui demander, plus sérieuse :

  • Est-ce que vous les aimez ? Vos maitresses ?
  • Hein ? Mais j’en sais rien moi, c’est quoi cette question... Ouais, j’imagine... Enfin, aimer, aimer c’est un bien grand mot... Y a de l’affection, quoi... Sinon, je pourrais pas le faire. Et puis bon, à force, on se connait...
  • Surtout Demetra.
  • Surtout Demetra, admit-il avec un sourire.
  • Et du coup, les choses de l’amour...
  • Ah, oui, heu, bah vala, faut avoir de l’affection, de la tendresse, au moins, pour avoir envie...
  • Oui…
  • Et après, ben heu, ça vient tout seul... Enfin tout seul... Enfin quand on a envie, ben ça suit, quoi, ça... Il fit un geste vague de la main. Je sais pas si je suis clair.
  • Pas trop...
  • Ben, c’est dans la tête, mais c’est aussi dans le corps. Faut que les deux soient d’accord. Enfin, comment dire... Ok, d’accord, imaginez, y a quelqu’un qui vous plait : il est beau, il est gentil...

Guenièvre sourit.

  • Oui..
  • Ben peut-être que vous aurez envie... Parce que heu, son corps il vous plait, et son attitude, aussi.
  • Parce qu’il est gentil...
  • Voilà...
  • Drôle...
  • Aussi, oui, sourit le roi. Gentil, drôle, attentionné... Cultivé... Tout ce genre de choses... Ben ça peut donner envie.
  • Ah c’est pour cela que vous dites, dans la tête ! Parce qu’il faut qu’il ait un bon caractère.
  • Tout à fait, oui, confirma le roi, surpris par l’intelligence simple de sa femme.
  • Mais quel rapport avec les chèvres ?
  • Aucun ! C’est juste... J’aime pas la manière dont elle vous a dit ça, la jumelle, c’est crade, ça ressemble pas qu’à ça, je veux dire, on peut faire ça, mais parce que heu... Enfin, faut que les deux ils aient envie quoi. Si c’est pas le cas, c’est pas la peine, tenta-t-il d’expliquer, atrocement gêné.

Guenièvre hocha la tête, acceptant son explication.

  • Et à part ça ? On peut faire quoi ?

Ok, c’était plus possible.

Il était réellement en train de donner des cours d’éducation sexuelle à sa femme, qu’il n’avait jamais touchée ?

  • Je crois que je peux plus, là… Je suis désolé...
  • Oh bah non... On parlait bien..., murmura son épouse, incapable de cacher sa déception.
  • Non mais c’est atrocement gênant...
  • Ben c’est pas ma faute si j’y connais rien ! C’est vous qui me touchez jamais !
  • .. Ouais, mais... Ouais, non mais... Merde... soupira le roi, en se frottant le crâne. Ecoutez, c’est sensé faire plaisir, ok ? La chèvre, ou pas la chèvre, ça peut être doux, ça peut être tendre, ça peut être passionné, ça peut être dans tous les sens, je peux pas tout vous lister, on y passerait des heures ! Ce qui compte, c’est que ça vous fasse plaisir, et que vous en ayez envie, assena-t-il en tapant sa couverture. Voilà. C’est ça qui compte.
  • Donc me toucher, ça vous fait pas plaisir...
  • Ben heu... Arthur soupira, se sentant de plus en plus coupable. C’est pas...
  • Ben si...
  • C’est dans la tête... C’est même pas vous qui êtes moche, parce que, en vrai, vous êtes plutôt pas mal, admit-il très bas, en fixant son lit. Ça pourrait le faire...
  • Ah ben merci...
  • Ben vous demandez...
  • Non mais y a des manières de le dire...
  • Ben heu... On a tous des types, vous voyez ? Des choses qu’on aime plus que d’autres. Vous, par exemple, s’exclama-t-il sans réfléchir en levant la main pour démontrer son exemple, qu’est-ce que vous aimez ?
  • Moi ? Ben… Guenièvre se mordit la lèvre, tordant sa couverture. Ben, moi, je les aime bien blonds…
  • Blond, voilà, ben, je suis pas blond, donc déjà ça bloque. Et moi, ben j’aime bien celles du Sud, et vous, vous y êtes pour rien, mais vous êtes pas du Sud. Du coup, ben ça marche pas. Voilà.
  • Mais j’aimerais bien savoir, moi... A quoi ça ressemble... Tout le monde sait sauf moi...

Et elle semblait si triste, et si abattue, qu’Arthur sentit son cœur se tordre tout seul, la culpabilité le saisissant.

Pauvre fille.

Ce n’était vraiment pas sa faute.

Elle faisait tout pour lui plaire.

Il ne pouvait juste pas.

Il ne mentait pas, il n’y arrivait pas.

C’était autant physique que mental.

Peut-être qu’il pourrait faire un effort ? Un petit truc, pour lui remonter le moral ? Il devait vraiment être fatigué, pour penser à cela, mais il était tard, et ils avaient discuté des heures, et peut-être qu’il se faisait vieux…

Se mordant la lèvre, il se pencha en avant, déposant un léger baiser sur sa joue.

Guenièvre sursauta, avant de porter la main à sa joue, ahurie.

Arthur lui adressa un sourire hésitant.

  • Voilà. Comme ça vous avez une petite idée. Bon, vous y habituez pas, hein... Je sais pas si je pourrai le refaire.

Sa femme cligna des yeux, sa main toujours posée sur sa joue.

Lentement, un sourire apparut sur son visage.

Arthur sentit son cœur faire quelque chose de bizarre.

Merde.

Elle en serait presque mignonne, tiens.

Avant qu’il n’ait eu le temps de comprendre, la reine se penchait en avant, déposant un baiser timide sur sa propre joue.

Arthur demeura figé sur place, les yeux exorbités.

Guenièvre lui lança un clin d’œil, avant de lui tourner le dos, se rallongeant pour dormir.

L’instant d’après, elle ronflait.

Le roi cligna des yeux, avant de toucher lentement sa joue du bout du doigt.

Elle était entière.

Tout allait bien.

Il n’était pas mort.

Alors, pourquoi est-ce que sa peau le brulait ?

A côté de lui, un ronflement sonore résonna.

Arthur roula des yeux.

Ouais, non, tout allait bien.


choup37  (28.03.2021 à 18:53)

Activité récente

[Jeu] HypnoCard Mystère
Aujourd'hui à 19:01

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 18:53

Ils nous ont quittés...
Aujourd'hui à 17:45

Alexandra Dutilleux
Aujourd'hui à 16:06

Anne-Charlotte Pontabry
Aujourd'hui à 16:05

Conviction
Aujourd'hui à 13:14

Le remplaçant
Aujourd'hui à 11:51

Dynasty (2017)
Aujourd'hui à 11:51

HPI S01E06
Aujourd'hui à 19:20

HPI S01E05
Aujourd'hui à 19:19

Mr Bean S01E07
Aujourd'hui à 19:16

Une saison 4 pour Victoria ?
Aujourd'hui à 18:42

Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

Hawaii Five-0, S10E10
Samedi 17 avril à 21:05
2.18m / 8.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S18E04
Vendredi 16 avril à 21:05
3.01m / 11.6% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E155
Vendredi 16 avril à 20:45
3.99m / 15.4% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E160
Vendredi 16 avril à 20:20
3.03m / 11.7% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E200
Vendredi 16 avril à 19:10
3.25m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Rebel (2021), S01E02
Jeudi 15 avril à 22:00
3.57m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

Law & Order : Organized Crime, S01E03
Jeudi 15 avril à 22:00
4.41m / 0.7% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

B Positive, S01E14
Jeudi 15 avril à 21:30
4.08m / 0.5% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
La comédie à succès de FXX, Dave, revient avec sa seconde saison à la mi-Juin !

La comédie à succès de FXX, Dave, revient avec sa seconde saison à la mi-Juin !
FXX a dévoilé la date de lancement de la seconde saison de comédie à succès, Dave. Celle-ci sera...

La dramatique familiale Ginny et Georgia est renouvelée pour une saison deux par Netflix !

La dramatique familiale Ginny et Georgia est renouvelée pour une saison deux par Netflix !
Netflix, par l'intermédiaire d'une vidéo des acteurs, a annoncé le renouvellement de sa dramatique...

Solos, la nouvelle série au casting cinq étoiles, débarque le 21 Mai sur Amazon Prime Video !

Solos, la nouvelle série au casting cinq étoiles, débarque le 21 Mai sur Amazon Prime Video !
Amazon Prime Video a dévoilé la date de mise en ligne de sa nouvelle série, Solos. Celle-ci sera...

La plateforme Paramount+ développe une nouvelle série, aidée par d'anciens membres du FBI !

La plateforme Paramount+ développe une nouvelle série, aidée par d'anciens membres du FBI !
Paramount+ est actuellement en train de développer une série tirée du livre audio de Jim Clemente,...

Une saison 4 pour Victoria ?

Une saison 4 pour Victoria ?
La série historique britannique Victoria qui retrace le parcours de l'une des plus grandes reines...

HypnoRooms

ShanInXYZ, Avant-hier à 16:47

L'animation Happy Birthday to Who arrive sur le quartier Doctor Who, est-ce que vous connaissez bien les acteurs de la série ? A vous de jouer

ShanInXYZ, Avant-hier à 16:47

et on continue de Voyage au centre du Tardis, en abordant la saison 12, on attend vos photos

choup37, Hier à 15:40

3 anniversaires aujourd'hui sont célébrés sur Doctor who, oui, mais de qui..

pretty31, Aujourd'hui à 10:18

Nouvelle partie de ciné-émojis et films à voir à la télé cette semaine sur HypnoClap !

bloom74, Aujourd'hui à 14:39

Nouveau sondage et photo du mois dans le quartier The Boys

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage