HypnoFanfics

Retrouver sa vie

Série : DC's Legends of Tomorrow
Création : 06.04.2021 à 19h17
Auteur : Emilie1905 
Statut : Terminée

« Sara Lance et Amae voient leurs vies basculer du tout au tout, leur faisant perdre tout repaire. Elles commencent alors un périple pour retrouver leurs vies d'avant et leurs compagnes respectives. » Emilie1905 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 27 paragraphes

Afficher la fanfic

Chapitre 9

Arriopa – Une autre galaxie, pas la vôtre

Elida ne dormait que d’un œil lorsque sa montre commença à émettre des grésillements, comme si on essayait de la contacter. Ce qui était absurde puisque seuls Amae et Isaac avaient un tel dispositif de communication. Et Amae était partie, loin et sûrement pour longtemps. Elida chassa rapidement cette pensée, elle ne voulait pas tomber dans les sentiments, pas maintenant. Isaac, quant à lui, se trouvait à seulement quelques mètres, pourquoi aurait-il essayé de la contacter par ce biais ?

- Tu réfléchis trop Elida ! Se sermonna-t-elle, elle-même. Ta montre déconne, c’est tout.

Elida sauta à pieds joints pour se motiver et décida d’aller continuer de faire visiter Arriopa à Sara. Elle retrouva Isaac et Sara en grande discussion, son ami avait l’air d’avoir plein de questions sur la planète qu’il avait quittée cinq ans plus tôt.

- Des nouvelles croustillantes de la planète Terre à se mettre sous la dent ? Demanda-t-il sur son éternel ton blagueur.

- Laisse-moi réfléchir… fit Sara. Je pense que tu serais surpris en voyant et entendant le Président des Etats-Unis.

- Tu sais, avec tout ce que j’ai vu, plus rien ne peut me surprendre, répondit Isaac, confiant. Et puis, je suis Canadien, moi.

- Je ne parlerai pas si vite à ta place !

Elida suivait leur échange en ne comprenant pas tout, qu’est-ce que pouvait être les Etats-Unis ? C’est sa montre qui refit le même grésillement que précédemment qui trahit sa présence. Isaac et Sara se retournèrent vivement, ne comprenant pas tout de suite le bruit qu’ils entendaient. En voyant la montre s’orner d’orange, le visage d’Isaac s’assombrit.

- Tu penses que c’est Amae ?

Une lueur d’espoir passa sur le visage d’Elida très rapidement, mais s’effaça aussitôt. Elle tenta de rentrer en communication avec quiconque se trouvant à l’autre bout, mais n’obtint aucune réponse.

- J’imagine qu’on ne le saura jamais, souffla-t-elle. Amae, si tu m’entends, reviens-moi, je t’en supplie.

Le cœur de Sara se serra en entendant Elida appeler sa petite-amie, le manque d’Ava se fit instantanément ressentir. Depuis qu’elle était arrivée sur cette planète mystérieuse, elle s’empêchait de penser à sa compagne, mais Sara ressentait la même détresse qu’Elida et elle ne pouvait l’ignorer. Elle lui fit une légère pression sur l’épaule, lui montrant ainsi tout son soutien. Pour changer les idées de tout le monde, Sara demanda à voir plus d’Arriopa.

- Vous avez un centre d’entraînement ? Une arène ? Une armée avec qui s’entraîner ?

- Suis-moi, fit Elida avec un clin d’oeil.

Isaac les regarda partir avant de se décider à les suivre. La plupart du temps, il fuyait le combat, mais il était curieux de savoir qui s’en sortirait le mieux entre les deux jeunes femmes.

- Attendez-moi ! Cria-t-il. Mais attendez-moi ! N’allez pas si vite !


Emilie1905  (20.05.2021 à 11:48)

Chapitre 10

Earth Prime

Amae commençait à déprimer, malgré tous ses essais de contacter Elida, elle n’avait eu aucune réponse en retour. Comment savoir si le message était bien transmis ? Gideon lui avait dit que tout fonctionnait correctement, mais il n’est pas vraiment possible de tout anticiper, elle essayait quand même de contacter quelqu’un d’une autre galaxie.

- Capitaine Sharpe, je viens de détecter une nouvelle anomalie, fit la voix de Gideon à travers le Waverider.

Les Legends assises dans l’espace central du vaisseau se relevèrent, celles qui étaient dans leurs compartiments revinrent et tous se mirent autour de l’hologramme.

- On t’écoute, fit Ava, qui gérait désormais seule l’équipe.

Amae était restée à l’écart, elle se sentait de trop dans cette agitation qu’elle ne connaissait pas. Les dernières semaines, elle avait été amenée à combattre toutes sortes de créatures, mais l’alien ne connaissait pas les coutumes terrestre. Ava l’interpella pour l’inciter à les rejoindre, avec Sara en moins, deux mains supplémentaires ne seraient pas de trop.

- Une anomalie a été détectée en 1963, elle concerne Martin Luther King et son célèbre discours. Il semblerait que la marche ait tourné au fiasco avec des conséquences directes sur l’intégration des personnes racisées dans le pays.

Les Legends s’installèrent dans leur siège respectif. Il ne restait plus que celui de Sara pour qu’Amae s’installe. C’est avec un pincement au cœur que Ava regarda la jeune femme s’asseoir là où se mettait sa co-capitaine habituellement.

- Tu devrais t’accrocher, fit Charlie. Ça secoue la première fois et il peut y avoir des effets secondaires plutôt… dérangeants.

Pas rassurée, elle regarda autour d’elle pour s’assurer que Charlie se moquait d’elle. Mais tous firent des grimaces, confirmant les dires de leur partenaire. Amae n’eut pas le temps de réfléchir beaucoup plus, Ava donnait déjà les instructions à Gideon.

- Gideon, fixe le cap sur Washington DC, 1963.

- Très bien, direction Washington, attachez vos ceintures.

Ils arrivèrent à destination quelques instants plus tard, Amae se sentant bien, elle décida de se lever de son siège sous le regard des autres. Très vite, tout se mit à tourner autour d'elle, elle voyait double, même triple.

Ava donna les instructions à son équipe, qui partit mettre leurs tenues d'époques. Ils sortirent du Waverider pour mesurer l'ampleur de ce qu'ils allaient devoir affronter. Arrivés à destination, ils se rendirent vite compte que la marche ne se déroulait pas comme prévu, certains groupes se frappaient et formaient des amas d'humains, d'autres se lançaient des objets dessus. Les Legends allaient avoir du pain sur la planche pour rétablir l'ordre et la timeline.


Emilie1905  (31.05.2021 à 22:32)

Chapitre 11

Arriopa – Une autre galaxie, pas la vôtre

Depuis plusieurs minutes, Sara regardait les guerriers d'Arriopa se battre. Elle avait toujours trouvé fascinant de voir et d'apprendre les techniques des autres. Un bon guerrier savait s'adapter à son ennemi et cela impliquait forcément d'utiliser différentes techniques selon les adversaires.

- On se joint à eux ? demanda Elida qui avait bien remarqué l'envie de la Terrienne de fouler le sable.

Isaac derrière, n'était pas très serein, il préférait de loin les blagues aux armes et il n'était pas vraiment dans son élément. Il décida alors de rester en retrait tout en observant les deux jeunes femmes s'entraîner. Le petit lapin arriva près de lui et sautilla à ses côtés. Amusé, Isaac l’attrapa pour le mettre sur son épaule où il verrait toute l’action.

- Quelle est ton arme favorite ? demanda Sara, à la fois pour en apprendre plus sur Elida et pour se faire une idée plus précise du niveau de sa future adversaire.

- D’habitude, le pistolet, mais j’imagine que tu n’es pas trop d’accord avec cette réponse, répondit la concernée sur un ton moqueur.

Sara fit une grimace. Elle avait toujours été plus armes traditionnelles, elle préférait un combat au corps-à-corps d’un combat déséquilibré avec des armes. Et si elle pouvait éviter de se prendre une balle juste pour s’entraîner, ça l’arrangerait également.

- Je préfère l’épée ou les bâtons de mon côté, mais on peut très bien faire sans arme si ça te tente ?

Elida acquiesça et les deux jeunes femmes se mirent en place. Face à face, les mains devant le visage en signe de protection, le combat commença. De son côté, Isaac les observait, prenant les paris intérieurement sur la personne qui mangerait le sable en premier. Il avait vu Elida à l’œuvre plus d'une fois contrairement à Sara et pourtant, Isaac était tenté de mettre un billet sur la blonde. Sara semblait plus agile et aussi plus habituée aux combats par rapport à Elida.

Un gémissement de son amie lui prouva qu'il avait vu juste. En quelques secondes, Sara l'avait mise au sol.

- Outch, gémit Elida.

Sara lui tendit la main pour l'aider et les deux jeunes femmes continuèrent encore de longues minutes. A la fin de leur séance, elles se rapprochèrent d'Isaac en discutant.

- Qu'est-ce que tu dirais d'apprendre aux habitants d'Arriopa à se battre ? proposa Elida. J'ai l'impression que tu as beaucoup à leur apporter.

Elida n'osait pas le dire à haute voix, mais si Sara était amenée à rester sur cette planète un long moment, autant qu'elle ait une activité. La Legend réfléchit quelques instants, le combat l’avait toujours attiré et lors de son passage à la Ligue des Assassins, Sara avait été félicitée pour son côté pédagogue.

- A condition qu’on continue de chercher nos moitiés respectives, je suis d’accord.

Elida lui sourit tristement, Amae lui manquait déjà et elle n’arrêterait pas de la chercher. Sara pouvait en être sûre, ils allaient faire tout ce qui était en leur pouvoir pour retrouver les leurs.


Emilie1905  (04.06.2021 à 21:03)

Chapitre 12

Earth Prime

Cela faisait maintenant plusieurs mois que les Legends avaient adopté Amae dans leur équipe. Ils parcouraient les anachronismes tous ensemble et avaient toujours un pincement au cœur quand ils se rendaient compte que Sara manquait toujours à l'appel.

Les Legends passaient du temps tous ensemble, profitant qu'aucun détraqué ne jouait avec l'Histoire. Amae était présente avec eux mais perdue dans ses pensées. Une idée venait de germer dans son esprit et elle se maudissait de ne pas y avoir pensé plus tôt.

- Dites, il y a moyen de se rendre un peu où on veut avec vos vaisseaux ?

Un silence s'installa dans le groupe, personne ne comprenait où l'alien voulait en venir. C'est Nate, peut-être le plus sage de tous qui lui répondit.

- En théorie oui, mais on ne peut pas voyager dans le temps comme bon nous semble pour changer des événements passés. Ça fait partie des règles. Ne pas interférer avec le temps, jamais.

L’idée d’Amae continuait son bout de chemin dans sa tête.

- Oui ça j’ai compris mais il est possible d’aller rendre visite à n’importe qui, dans le temps normal. Vous pouvez me montrer ? Je voudrais rendre visite à la femme de mon ami, vous savez Isaac qui est resté coincé dans ma galaxie.

Les Legends commençaient à comprendre le cheminement de la jeune femme. Ils acceptèrent de l’aider même si ça leur attirerait sûrement les foudres de leur capitaine. Dès son arrivée, Ava avait été intransigeante sur les règles mais sa relation avec Sara lui avait appris à lâcher prise quand il le fallait. Depuis que sa compagne avait disparu, elle était encore plus cool avec tout le monde.

- Aller viens, je t’accompagne, proposa Charlie touchée par le geste d’Amae.

 

Dans son compartiment, Ava fixait désespéramment une photo d'elle et Sara. Une photo chargée en émotion qui avait été prise sans qu'elles ne s'en rendent compte.

- Qu'est-ce que tu me manques babe, souffla-t-elle en laissant courir son doigt sur le visage de sa compagne.

La voix de Gideon l'interrompit.

- Désolée de vous déranger Capitaine Sharpe mais il y a quelque chose que vous devriez savoir.

- Je t’écoute Gideon répondit la concernée en s’essuyant rapidement la joue.

- Charlie et Amae ont pris le Jumpship pour se rendre au Canada.

Ava se leva rapidement pour se rendre sur le pont. Elle ne trouva personne, toutes les Legends avaient l’air d’être dans leurs quartiers.

- Ils ne sont pas croyables !

Elle se rendit dans la bibliothèque pour trouver Nate, c’était toujours là qu’il se trouvait. La Legend et la capitaine discutèrent quelques minutes avant que Nate ne lui parle de l’idée d’Amae.


Emilie1905  (30.06.2021 à 15:06)

Chapitre 13

Arriopa – Une autre galaxie, pas la vôtre

Sur Arriopa, les derniers mois avaient permis à la planète et à la ville de se reconstruire après les destructions de Lazaro. Elida avait repris une vie plus stable, elle ne se baladait plus de planètes en planètes pour se cacher. Tout le monde la connaissait et la reconnaissait, elle avait la confiance de tout le peuple et elle était persuadée qu’ils l’écouteraient tous, si c’est ce qu’elle souhaitait. Le pouvoir ne l’avait jamais intéressé, d’aussi loin qu’elle se souvenait. Elle avait reconstruit sa ville dans l’entraide et la bienveillance, dans l’écoute de chacun et ne voulait plus d’un chef qui dicterait à tout le monde leurs moindres faits et gestes. Isaac l’avait beaucoup aidée dans la remise sur pied de la ville tandis que Sara avait monté un centre d’entraînement complet. Tous les jours, elle entraînait des heures durant les guerriers d’Arriopa. Ils avaient appris à manier des armes qu’ils ne connaissaient même pas avant.

Pour chacun des trois individus, leurs occupations les empêchaient de trop penser aux derniers événements qui paraissaient aussi loin que récents. A table ils discutaient d’un éventuel voyage sur une autre planète, pour le plaisir de voyager cette fois. Layup, le lapin que Sara avait fini par garder était allongé à leur côté, ne manquant rien de leur conversation.

- Tu te souviens Elida cette planète avec ces beaux champs jaunes ? Tu sais quand on était dans ce train et où une dame bizarre m’avait dragué ! S’exclama Isaac.

Elida sourit à ce souvenir, c’est vrai que la planète était très jolie, quand on y était invités. Etant donné qu’ils étaient pourchassés la dernière fois qu’ils s’y étaient rendus, ils n’avaient pas pu profiter des beautés de la planète.

- Une dame bizarre hein ? S’amusa Sara qui avait créé une belle complicité avec le terrien. Je ne sais pas ce qui m’étonne le plus, que tu te sois fait draguer ou que tu trouves les gens d’ici bizarres.

- Je vous entends vous savez, intervint Elida dont les oreilles sifflaient.

Sara et Isaac se regardèrent sans rien dire avant de pouffer de rire. Ils ne s’étaient même pas rendu compte que la phrase de Sara touchait directement Elida qui était une « personne d’ici »

- Bon alors ce voyage ? Fit Sara une fois le fou rire passé. On la visite cette planète jaune ?

- Oh alors toi… tu es pas prête pour un voyage dans la galaxie, fit Elida amusée.

Isaac pouvait confirmer, le premier voyage d’une planète à l’autre pouvait pas mal remuer. Il se souvenait encore avoir déversé tous ses boyaux sur le sol du vaisseau. Sara, elle, ne s’inquiétait pas trop de cette expérience, elle avait voyagé dans le temps plus de fois qu’elle ne pouvait s’en rappeler.

- Le voyage temporel était mon quotidien, je devrais m’en sortir, répondit Sara sur le même ton.

Le souvenir de ces moments sur le Waverider lui pinça le coeur mais chassa très vite ces pensées. Elle préférait penser aux Legends et à Ava le soir, quand elle était seule dans ses appartements. Elle qui avait beaucoup de mal à laisser sortir ses émotions, elle s’était trouvé une capacité assez incroyable pour lâcher les vannes ces derniers mois.

Les trois amis se dirigèrent vers leur vaisseau pour la première fois depuis le départ d’Amae et prirent la route.


Emilie1905  (07.07.2021 à 14:45)

Chapitre 14

Earth Prime

Ava écoutait Nate lui expliquer l’envol de Charlie et Amae pour le Canada.

- Elle aurait dû nous demander, on y serait tous allés, fit Ava.

Nate était assez surpris par la réaction de leur capitaine. Il s’était attendu à tout sauf à cette réponse, elle qui avait toujours été à cheval sur les règles, elle était devenue une tout autre personne depuis la disparition de Sara. Nate appréciait beaucoup leur capitaine et il essayait de rendre les choses les moins douloureuses pour Ava, mais il savait aussi que tout le monde évitait le sujet Sara en sa présence et que ça devait lui peser.

- Comment tu te sens Ava ? Nous savons tous à quel point tu aimes Sara et ça commence à faire un moment qu'on n'a plus de ses nouvelles, précisa Nate qui ne voulait pas paraître trop intrusif.

- Je ne vais pas te cacher que c'est compliqué, tout ici me rappelle Sara. Elle était présente dans le Waverider bien avant que j'arrive, les lieux sont imprégnés de sa présence prolongée.

- Tu as beaucoup marqué les lieux toi aussi, tu sais. Le Waverider ne tournerait plus pareil si vous n'étiez plus là toutes les deux, il ne tourne déjà plus pareil sans Sara et je pense que chaque Legend, à son échelle, souffre de l'absence de sa capitaine.

Nate et Ava s'enlacèrent quelques instants avant que la blonde ne se rapproche de Gideon en marmonnant :

- J'espère qu'elles ne font pas de bêtises les deux déserteuses.

 

Quelque part au Canada, Charlie et Amae observaient la maison qui se trouvait devant elles. Amae n'osait pas vraiment y aller, elle ne connaissait pas du tout la femme d'Isaac et c'était sans parler du fait qu'elle avait une partie du visage violet. Ça pouvait en faire fuir certains, et c'était compréhensible.

- Tu sais, quand tu lui diras que son mari est coincé dans une galaxie, je pense qu'elle sera tellement sous le choc qu'elle ne remarquera même pas que tu ne viens pas d'ici.

- Ou alors, elle verra ma tête dès qu'elle ouvrira et se rendra compte que quelque chose cloche. Deux solutions à partir de ce moment : elle prend peur, me claque la porte au nez ou bien elle comprend plus facilement où se trouve son mari, réfléchit Amae à haute voix.

- Prions pour la deuxième option, déclara Charlie en poussant gentiment Amae vers la maison.

L'alien lui fit les gros yeux, mais continua de marcher jusqu'à la porte de la famille Stelling. Elle s'arrêta quelques instants avant de frapper énergiquement, une femme vint lui ouvrir.

- Bonjour ! Je peux vous aider ?

- Bonjour, je suis une amie de votre mari, Isaac, annonça Amae.

Hannah ne put empêcher la surprise d'envahir son visage. Après un temps d'hésitation, elle laissa entrer Amae qui lui parla pendant de longues minutes. Elle lui assura d'abord qu'Isaac allait bien avant de lui conter leur rencontre, leurs aventures sans oublier de mentionner les nombreuses fois où il leur a parlé de sa famille et de sa volonté de rentrer sur Terre. Ce fut un moment émouvant mais nécessaire pour les deux femmes qui espéraient toutes deux qu'Isaac pourrait bientôt rentrer. Avant de partir, Amae demanda l'autorisation de prendre une photo de leur fille, pour la montrer à Isaac à la première occasion.


Emilie1905  (22.08.2021 à 14:48)

Chapitre 15

Arriopa – Une autre galaxie, pas la vôtre

Elida, Isaac et Sara étaient arrivés depuis quelques heures déjà sur la planète jaune, comme ils aimaient l'appeler. Pour la première fois depuis longtemps, Elida se promenait sur une planète étrangère de façon sereine, ne craignant pas de tomber sur Lazaro ou un de ses hommes de main qui voudraient la faire tomber. Elle retrouvait un peu de son âme d'enfant, courant entre les rangées de plantes, profitant de la vie, tout simplement.

Isaac et Sara marchaient derrière elle, la regardant faire.

- Je ne l'ai jamais vue aussi sereine depuis que je suis arrivée, remarqua la Terrienne. Elle paraît tellement libre ici, loin de ses tracas quotidiens, oubliant quelques instants tout ce qu'elle a perdu.

Isaac comprit assez facilement au ton employé que Sara parlait un peu pour elle, elle aimerait réussir à se libérer un peu plus et il était clair que la situation lui pesait.

- Tu sais, quand je suis arrivé ici et que j'ai compris que je ne pourrais probablement plus partir, j'ai commencé un journal. Oui, oui, tu m'as bien entendu, ajouta-t-il devant l'air surpris de Sara. Crois-moi, je n'étais pas de ceux qui écrivent tous leurs maux et pensées dans un calepin mais ça m'a beaucoup aidé à extérioriser quand je n'avais encore personne ici.

- D'où je viens et avec mon éducation, ce serait mal vu de tenir un journal. Je dois toujours me montrer si forte, presque insensible, invincible. Mais je n'y arrive plus, pas ici, pas aussi loin d'elle, souffla Sara.

 

Loin de la conversation des Terriens, Elida n'était désormais plus aussi enjouée face à cette escapade. Dès qu'elle voyait un bâtiment ou un endroit, elle pensait à Amae et se rappelait la dernière fois qu'elle avait vu ces édifices. Elle sentait ses forces et sa bonne humeur la quitter peu à peu. Elida commençait vraiment à se demander combien de temps elle tiendrait dans ces conditions. Longtemps elle avait mis son propre bonheur sur pause, le faisant passer au dernier plan de sa vie. Trop occupée à se battre pour sa vie, elle n’avait pas eu le choix. Mais les derniers mois avaient été si différents, la présence d’Amae lui faisait beaucoup de bien, elle aimait passer du temps en sa présence. Maintenant qu’elle était partie, tout était plus dur, tout était plus sombre, tout était plus douloureux pour Elida.

Sans s’en rendre compte, les larmes s’étaient mises à couler librement sur ses joues. Elle tenait depuis des mois, essayant de retrouver sa moitié tout en continuant à vivre sa vie. Mais dans ces champs où le jaune se perdait à vue, elle n’en pouvait plus et n’arrivait plus à contenir ses émotions. Ses pas s’étaient arrêtés, tout comme ses petits sauts enjoués, elle était désormais figée, la main sur une des nombreuses fleurs. Prête à s’effondrer d’un moment à l’autre.

Au moment où Sara avouait ce qui pouvait être vu comme des faiblesses à Isaac, elle vit Elida sur le point de s’effondrer. La Terrienne se précipita aux côtés de sa nouvelle amie pour la soutenir. Elle se doutait bien des raisons de son craquage et elle était peut-être la mieux placée pour la comprendre.

- Ca va aller ma belle, on va finir par les retrouver, je te le promets. Amae va revenir à la maison.


Emilie1905  (03.11.2021 à 16:29)

Chapitre 16

Earth Prime

Après la discussion avec Nate, Ava s'était retranchée dans ses quartiers. Enfin, il y a un temps, c'étaient leurs quartiers avec Sara. Beaucoup de choses avaient changé ces derniers mois, l'absence de sa co-capitaine, sa moitié, rendait tout plus difficile. Se lever le matin était devenu difficile, se rendre en mission était devenu difficile, regarder des photos d'elles était devenu difficile. Tout était difficile à tel point qu'Ava pleurait de plus en plus, chose surprenante venant d'un clone programmé pour ne pas ressentir d'émotions. Surtout vu son modèle, Bossy Ava, concentré sur le travail.

Profitant d'un moment calme dans le Waverider, Ava attrapa du papier et un crayon, ressentant le besoin d'extérioriser la peine accumulée lors des derniers mois. Un exercice qu'elle n'avait jamais vraiment pratiqué.

Sara, mon amour,

Des mois sont passés depuis ta disparition et je ne te cache pas que je suis toute autre. Je crois même que tu ne me reconnaîtrais pas si tu débarquais maintenant dans la chambre. Tu as eu l'occasion de voir plusieurs facettes de moi depuis notre rencontre, mais pas celle-ci. Même moi, je ne me la connaissais pas, cette facette. Je déambule, vidée, comme si mon corps et mon esprit s'étaient divisés. Je suis là sans être vraiment là. Enfin, quand je sors de notre compartiment auquel je me raccroche comme une bouée. Notre cocon qui regorge de souvenirs, de photos. Même ton odeur est encore présente à certains endroits. Et même si tous ces éléments me blessent et sont douloureux, ils me permettent de tenir, de survivre même. Ton odeur me rappelle ta présence et je crois que d'une certaine manière, elle représente mon espoir de te voir revenir, prête à te battre contre quoiqu'il te soit arrivé. Battante, c'est ce que tu es Sara Lance. A bien des égards et bien avant notre rencontre, c'est qui tu es.

Notre rencontre ... Il y a si longtemps et si peu en même temps. Notre rencontre, mouvementée, lors d'un combat, qu'aucune de nous ne voulait perdre. Cette espèce de compétition qui s'est installée pendant quelque temps encore et qui ressort parfois, différemment. Je n'ai jamais vraiment su comment tu me voyais à ce moment-là, sûrement une sorte de gratte-papier mal luné. Et malgré tout, tu as passé de plus en plus de temps avec moi, et moi avec toi. Et ces moments d'intimité passés au téléphone étaient tout ce que j'attendais après une longue journée. Le début d'une belle aventure hein ? D'une aventure que j'espérais plus longue bien qu'elle ait été forte et sensationnelle... Tu m'as vue grandir, évoluer. J'ai appris à tes côtés à aimer et être aimée en retour. Et bordel, je n'imagine pas la suite sans toi, je ne le veux pas et surtout, je ne le peux pas. Alors babe, où que tu sois, je te supplie de revenir parmi nous tous, reviens moi. Je ne peux pas continuer, j'ai besoin de toi, de ton rire, de tes yeux, de ta force, de ton amour. J'ai besoin de ma co-capitaine. Et je pourrais t'épouser sur-le-champ tant ton absence me confirme la force du lien qui nous unit.

Je t'aime Sara Lance, reviens moi.

Ava regarda longtemps la feuille de papier avant de la glisser à l'abri des regards. Ecrire ces quelques lignes l'avait remotivée, elle n'abandonnerait pas avant d'avoir ramené Sara à la maison.


Emilie1905  (08.11.2021 à 22:00)
Message édité : 09.11.2021 à 08:17

Chapitre 17

Arriopa – Une autre galaxie, pas la vôtre

Après la petite faiblesse d'Elida, ils avaient tous cherché un endroit où ils pourraient se reposer. Elida était dans son compartiment, se repassant les événements de la journée, se remémorant ce qui l'avait fait dérailler. Alors qu'elle profitait paisiblement du cadre, elle se fit la réflexion que pendant quelques heures par-ci par-là, elle ne pensait plus à Amae. Elle y pensait bien moins, et surtout, elle n'était pas en train de la chercher. C’est cette réflexion, ce constat qui l’avait fait flancher, tant la culpabilité l’emportait sur tout le reste. Finalement, elle décida de prendre du papier et un crayon pour poser ses mots.

 

Amae,

Si tu savais comme tu me manques ici, sur Arriopa, ou n'importe quelle planète où tu n'es pas d’ailleurs. J'espère que tu vas bien de ton côté, où que tu sois. Si tu as réussi ton coup, tu dois être sur Terre, la planète d'Isaac, mais j'imagine que c'est le cas, tu es tellement intelligente. Tu as forcément réussi, dommage que ce n’était pas Isaac dans le vaisseau... Sans parler de ton intelligence, je pourrais te dresser une longue liste non-exhaustive de compliments à ton égard, mais ce n'est pas tellement le but de mes mots aujourd'hui.

Tu es partie il y a plusieurs mois maintenant. Les premiers jours, même les premières semaines, étaient si durs. Un long moment, nous avons été meilleures amies, avant de devenir plus pendant quelques heures seulement. Et ton absence se ressentait chaque minute. De trois, nous sommes passés à deux, avec Isaac. Avec, à chaque instant, l'impression qu'il manquait un bout de nous. C'était le cas. Dans l'équipe, tu étais la geek, qui nous a sauvés plusieurs fois d'ennuis. Mais tu apportais aussi ta joie de vivre tous les jours. Et mon dieu, qu'est-ce que ton rire me manquait, chaque minute, et il me manque encore énormément. La douleur s'est peu à peu estompée, même si elle est encore présente. La douleur s'atténue un peu chaque jour et parfois, je passe plusieurs heures sans penser à toi. J'oublie pendant quelques instants que tu n'es, pour le moment, plus avec nous. Et crois-moi, je culpabilise aussitôt que je m'en rends compte. Quelle personne je suis si j'oublie, même pour quelques minutes, que la femme avec qui je veux construire le reste de ma vie n'est plus là, avec moi. Si j’oublie que cet amour naissant m'a été retiré trop tôt. J'essaie de me tenir occupée, pour ne pas sombrer dans ces pensées noires arrivées suite à ta disparition. Et de l'autre côté, je vis mal le fait de penser à autre chose. Contradictoire hein ?

J’aimerais tellement que l’on se retrouve Amae, si tu savais. Que l’on vive la vie qui nous attend, maintenant que tout est terminé avec Lazaro. Maintenant que nous sommes libres de nos mouvements et de nos choix. J’aimerais en profiter, commencer à réellement vivre ma vie, à tes côtés. Et j’espère sincèrement que nous en aurons l’occasion, bientôt.

Tu nous manques Amae.

 

Elida posa le stylo à côté de sa lettre et essuya une larme solitaire qui dévalait sa joue. Elle acceptait désormais les différents sentiments qui pouvaient la parcourir durant une même journée. Même sans trouver de solution miracle pour ramener Amae sur Arriopa, Elida se sentait comme libérée. Poser ces quelques mots sur le papier lui permit d’appréhender les prochains jours et semaines avec un peu plus de tranquillité. Ses sentiments, quels qu’ils soient, étaient légitimes.


Emilie1905  (10.11.2021 à 18:08)

Chapitre 18

Earth Prime

En sortant de chez Hannah, Amae était bouleversée. Cette rencontre avait été déstabilisante, même si elle avait beaucoup entendu parler de cette femme de la part d'Isaac, il était complètement différent de la rencontrer pour de vrai. D'autant plus différent quand Isaac n'était pas là pour entrer lui-même chez lui. Sur le chemin du retour à bord du Jumpship, Amae s'isola et laissa Charlie les ramener à bon port. Elle prit sa tablette et ouvrit ses notes pour y griffonner quelques mots. Elle avait pris cette habitude depuis qu'elle avait atterrit sur Terre, cela l'aidait à faire face à ses émotions. Mais c'était l'une des premières fois qu'elle s'adressait directement à quelqu'un dans ce qu'elle écrivait.

 

Elida,

Aujourd'hui, cela fait 2 888 heures que nous nous sommes quittées, sans un au revoir. Oui je sais, je ne peux pas m'empêcher de compter le temps, bien qu'on ne puisse pas réellement le compter. J'en suis bien consciente. Enfin peu importe, il y a 2 888 heures, cette espèce de vaisseau maudit est parti d'Arriopa. La bonne nouvelle, c'est que mes calculs étaient tous excellents, je suis bien arrivée sur Terre, d'une certaine manière. Enfin, si je n'avais pas rencontré cette équipe de voyageurs temporels, je suis presque certaine que je serai arrivée au bon endroit.

Malgré tout le mal que ça me fait de ne pas être avec vous, toi et Isaac, je dois bien avouer que cette expérience est enrichissante. Ils ont une technologie que je n'avais jamais vue auparavant. Je ne vais pas entrer dans les détails, je sais que ça t’ennuierait de m'entendre en parler pendant de longues minutes. Même si tu es trop polie pour dire quoi que ce soit. Enfin bref, sache que je l'utilise à bon escient, j'essaie de la coupler à notre propre technologie pour récupérer les coordonnées de ta montre. Une idée de génie, tu te dis ? He bien c'est plus difficile qu'il n'y paraît. J'y travaille dès que je peux avec Gideon. Gideon, c'est l'intelligence artificielle des Légendes. C'est Winnibot mais ... en différent. Je ne dirais pas qu'elle est plus intelligente, ça reste un programme informatique finalement, Winni et Gideon sont simplement différentes.

Je crois que je divague un peu, je n'avais pas commencé à écrire pour te raconter ça à la base. Mais je crois que ça reflète simplement un point important : j'en ai marre de ne pas pouvoir te bassiner les oreilles avec mes histoires. J'en ai marre de ne plus t'avoir près de moi, tout est différent depuis que ce vaisseau est parti direction la Terre. D'ailleurs, en parlant de Terrien, j'ai vu la femme et la fille d'Isaac aujourd'hui. Elles sont si gentilles, j'aimerais tellement en parler avec Isaac, le rassurer. Tout aurait été plus simple s'il avait pu partir comme prévu. J'espère que vous prenez soin l'un de l'autre, que vous vous soutenez. C'est super important d'avoir quelqu'un sur qui s'appuyer dans des périodes difficiles. Et je sais que vous en traversez une, ou alors vous m'avez déjà oublié et vous vous amusez comme des petits fous. Je préfère m'accrocher à l'espoir que je vous manque, quand même. Et vous me manquez tout autant, vous me manquez terriblement. J'espère pouvoir bientôt faire fonctionner ce machin, pour vous rejoindre.

On se voit bientôt, je t'embrasse.

 

Lorsque Amae eut fini de poser ses mots, elles étaient de retour dans le Waverider. Elle s'assura que ses yeux étaient secs avant de retrouver les autres.


Emilie1905  (12.11.2021 à 21:04)
Message édité : 12.11.2021 à 21:29

Activité récente

Ils nous ont quittés...
Aujourd'hui à 20:10

Hypnoël
16.01.2022

The ineffable husbands
Aujourd'hui à 21:14

#019 - HypnoZoom Olivia Colman
Aujourd'hui à 21:29

Ajouter une news à l'accueil
Aujourd'hui à 21:19

Audiences
Aujourd'hui à 11:01

Almost Human
Aujourd'hui à 19:43

Some Girls
Aujourd'hui à 19:43

Billy the Kid
Aujourd'hui à 19:42

Big Sky S02E02
Aujourd'hui à 19:19

Big Sky S02E03
Aujourd'hui à 19:19

SurrealEstate S01E10
Aujourd'hui à 19:02

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

S.W.A.T., S04E12
Mardi 18 janvier à 21:55
2.78m / 14.1% (Part)

Logo de la chaîne TF1

S.W.A.T., S04E11
Mardi 18 janvier à 21:10
3.24m / 14.4% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S04E102
Mardi 18 janvier à 20:45
3.70m / 15.7% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S18E102
Mardi 18 janvier à 20:20
2.62m / 10.9% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Manipulations, S01E04
Lundi 17 janvier à 22:00
2.48m / 12.7% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Sam, S06E06
Lundi 17 janvier à 22:00
3.65m / 20.6% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Manipulations, S01E03
Lundi 17 janvier à 21:10
2.52m / 11.4% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Sam, S06E05
Lundi 17 janvier à 21:10
4.08m / 18.6% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
La série du Seigneur des Anneaux dévoile son titre, The Rings of Power, et une bande-annonce

La série du Seigneur des Anneaux dévoile son titre, The Rings of Power, et une bande-annonce
Amazon Prime Video a enfin dévoilé le titre de sa série TV adaptée du Seigneur des Anneaux de...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
Aujourd'hui mercredi 19 janvier, Batwoman demande l'aide d'un vieil ami, Chicago Fire organise le...

Audiences US - Bilan du 9 au 15 janvier

Audiences US - Bilan du 9 au 15 janvier
Beaucoup de choses à signaler ce dimanche, surtout la jolie performance de Call me Kat qui, après un...

Au programme de ce mardi soir

Au programme de ce mardi soir
Aujourd'hui mardi 18 janvier, How I Met Your Father fait son arrivé avec un double épisode, la...

Au programme de ce lundi soir

Au programme de ce lundi soir
Aujourd'hui lundi 17 janvier, le chaos envahit les 4400, l'équipe du NCIS doit se faire discret, le...

HypnoRooms

ShanInXYZ, 15.01.2022 à 20:51

Et si vous préférez écrire, nous avons le concours cross-over avec le quartier Stargate SG-1

quimper, 16.01.2022 à 17:43

Une nouvelle PDM vient d'être lancée sur le quartier Sherlock autour du film La vie extraordinaire de Louis Wain.

quimper, 16.01.2022 à 17:47

Benedict Cumberbatch joue le rôle de ce peintre anglais. N'hésitez pas à venir sur le quartier pour voter. Bon dimanche

sanct08, Avant-hier à 15:05

Hello, sondages spéciaux "bonnes résolutions" et forums vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! Bonne journée

kystis, Aujourd'hui à 12:17

Que pensez vous du nouveau design du quartier de Dawson's Creek ?

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage