HypnoFanfics

Wait For You

Série : Chicago P.D.
Création : 01.06.2017 à 15h42
Auteur : diana62800 
Statut : Active

« Un nouveau membre, Alex, arrive dans l’équipe à la demande de Voight, mais Alex n’est pas inconnue pour Jay et Mouse. Vont-ils arriver à travailler ensemble alors que leur passe refait surface ? » diana62800 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 151 paragraphes

Afficher la fanfic

Après une bonne nuit de sommeil, tout le monde, excepté Alex, est de retour au bureau. L’équipe a reçu le message qu’Igor a envoyé du portable d’Alex. 
Mouse est dans la salle de pause en train de regarder par la fenêtre, une tasse de café dans les mains. Ses yeux sont rougis et un peu gonflés. Jay entre et se sert un café. 


- Salut Buddy. 


Aucune réponse de Mouse. 


- Mouse, ça va ? 


Mouse ne répond toujours pas. Jay s’approche de Greg. 


- Qu’est-ce qui va pas ? Demande Jay en voyant le visage de son meilleur ami. 
- Elle est partie, Alex est partie. 
- Quoi ? 
- Elle a quitté la ville et moi aussi par la même occasion. Elle m’a jeté Jay. 
- Non, c’est pas possible. Elle serait partie en laissant Brooklyn ? J’y crois pas une seule seconde. 


Mouse sort son portable, cherche le dernier message d’Alex et le montre à Jay. 


- Greg, je quitte la ville, ne cherche pas à me retrouver. T’étais qu’une passade, c’était bien le temps que ça a duré. Je t'aime pas, je ne t'ai jamais aimé. Adieu. Alexandra. 


Jay est ébahi par le message qu’il vient de lire. Mouse a les larmes aux yeux, il aime tellement la belle brune que c’est impossible pour lui de passer une seule journée sans la voir. 


- J’ai aussi reçu un message où elle me dit qu’elle prend le large pendant quelque temps. 
- Elle en a marre de nous et nous l’annonce par téléphone. Lance Mouse. 
- C’est pas normal, c’est pas son genre surtout. 
- C’est ce que je pensais aussi mais faut croire qu’elle a changé. 
- Il doit y avoir une raison. 
- Elle a craqué et a décidé de partir loin de nous. 


Jay prend son ami dans ses bras pour le consoler. Mouse repousse Jay un moment après. 


- Merde. Dit-il en frappant contre le mur. Si elle voulait pas de moi, elle aurait pu me le dire en face, c’est pas si compliqué que ça. 


Mouse quitte la pièce. Jay prend son portable et téléphone à sa partenaire. Personne ne répond, il recommence plusieurs fois et personne ne répond. Il va rejoindre les autres. Voight sort de son bureau. 


- Halstead, Lindsay, vous faites à nouveau équipe ensemble. 
- Quoi ? Demande Erin et Jay en même temps. 
- Vous êtes partenaires à nouveau. 
- Pourquoi ? Demande Jay. 
- Alex m’a envoyé sa lettre de démission et elle prend effet immédiatement. 


L’équipe n’en revient pas. Tout le monde s’était bien attaché à la russe et même si elle avait ses petites habitudes qui rendaient certaines personnes dingues, elle était devenue un membre de l’équipe des Renseignements. 


- Elle a démissionné ? 
- C’est ce que je viens de dire Halstead. 
- Et elle a donné une raison ? 
- Elle voulait changer de vie. 
- Et pour Brooklyn ? 
- Il va falloir le ramener au chenil. 
- Il va être abandonné dans un refuge ? 
- On peut pas faire ça. 
- C’est un chien policier, on pourrait le garder avec nous ? 
- Qu’est-ce que vous croyez ? Que j’ai passé mon temps à me tourner les pouces ? J’essaye de joindre Valanka depuis hier soir mais j’ai aucune nouvelle. On ne peut pas le garder, aucun de nous n’a de formation en maître-chien. 
- Je vais le garder pour l'instant. 


Assis devant ses écrans d’ordinateurs, Mouse regarde des phares de voiture, il espère que ça va réussir à le calmer un peu. Il est rejoint par Jay. 


- Mouse, il faudrait que tu me rendes un service. 
- Je t’écoute. 
- Essayes de localiser le portable d’Alex. 
- Je pense pas que ce soit une très bonne idée. Jay, elle est partie, elle nous a abandonné. Faut te faire une raison. 
- Tu baisses les bras ? 
- J’ai pas dit ça. 
- Tu peux essayer de localiser son téléphone ? 
- Oui. 


Mouse commence à taper sur son clavier et commence à activer la localisation du portable d’Alex. 


- Je l’ai trouvé, elle est à Los Angeles. 
- Qu’est-ce qu’elle irait faire là-bas ? 
- C’est à moi que tu poses cette question ? 
- Non, je parle à voix haute. Lance Jay. 


Erin arrive. 


- Les gars, vous avez du nouveau ? 
- Non. 
- Erin. Lance Mouse. Tu es la dernière personne à avoir vu Alex ? 
- Oui, je crois. 
- Elle t’a rien dit qui pourrait expliquer son départ ? 
- Non, je suis désolée Mouse. Ment-elle. Comme je l’ai dit à Jay, je l’ai vu montrer dans une voiture avec type. 
- Quel type ? 
- Je le connais pas, par contre, ils avaient l’air très proches. 
- Comment ça ? 
- Vraiment très proches, comme tu peux l’être avec elle. 
- Sortez tous les deux, j’ai envie d’être seul. 
- Mouse, tu… Commence à dire Jay. 
- Dehors. Hurle-t-il. 
- Tu ne vas pas la croire Greg. Écoute, toi et moi, on connaît Alex depuis plus de vingt ans. 
- Je dis la vérité. Lance Erin en essayant d’être la plus convaincante possible. 
- Alors ça, c’est nouveau. Greg, on va la retrouver, je te le promets. 


Jay et Erin sortent et laissent Mouse seul. 
Alex est toujours dans ce garage miteux, elle s’est réveillée, il y a un peu plus de deux heures. Elle est avec Joanna et une autre jeune fille, Tina. Cette dernière fait aussi partie des victimes de Dean, tout comme Joanna, Alex l’a aidé en la protégeant du mieux qu’elle pouvait. Après avoir passé la nuit toutes les trois seules, la porte du garage s’ouvre, Igor entre avec une chaise dans les mains et l’installe contre le mur en face de la porte. Il libère Joanna et Tina de leurs chaînes et les préviens qu’au moindre mouvement, il les tue toutes les deux. 


- Vous avez passé une bonne nuit ? 
- On a manqué de compagnie. Lance Alex avec ironie. 
- Toujours le mot pour rire. 


Igor prend Alex par le bras et la traîne jusqu’à la chaise, il la force à s’asseoir dessus. 


- Tu vas appeler ton équipe et leur dire que tu vas bien et que tu es retournée à Los Angeles. 
- Pourquoi penseraient-ils ça ? 
- Parce que cette nuit, je leur ai envoyé un message à chacun où je leur… enfin, où tu leur dis que t’en marre de cette vie de flic, de Chicago et que tu prends des vacances. Voight a bien reçu ta lettre de démission. 
- Ma quoi ? 
- Et il l’a accepté ta lettre mais il a vraiment essayé de te convaincre de ne pas le faire. 
- Et qu’est-ce que tu as dit à Greg et Jay ? 
- Je vais te montrer, ça sera beaucoup plus amusant pour moi de voir ta tête. 


Il lui montre tous les messages qu’il a envoyé de son nom. Alex n’en croit pas ses yeux. 


- Qu’est-ce que tu attends de moi, à part leur répéter ce que tu leur as dit par message ? 
- Que tu vas bien et que tu repars vivre à L.A., tu vois c’est très simple. 
- Pourquoi je ferai ça ? 


Il sort l’arme qu’il a caché dans son dos et la braque vers les deux jeunes filles. 


- C’est le seul moyen de leur sauver la vie. Appelle-les. 


Après un moment d’hésitation, elle accepte à contre-cœur, de le faire. Elle appelle Greg, il ne répond pas. Elle essaye plusieurs fois de l’avoir au bout du fil, ce qui a le don d’énerver Igor. 


- Pourquoi il ne répond pas ? 
- Après le message qu’il a reçu, je ne suis pas étonnée. T’es vraiment un pauvre type Igor. 


Le russe s’approche et gifle Alex violemment, cette dernière tombe par terre. Igor la soulève et la remet sur la chaise. 


- Arrête de jouer les plus malines avec moi, t’es pas en position de le faire. 
- Tu me connais, je suis pas du genre à supplier. 
- Peut-être mais je sais aussi que tu ne supportes pas qu’une personne meurt par ta faute. 


Igor s’approche de Tina, l’attrape par les cheveux et la traîne pour qu’elle soit en face d’Alex. 


- Appelle-les. Ordonne-t-il en pointant son arme sur la tête de Tina. 
- Alex, s’il te plait. J’ai pas envie de mourir. Dit Tina en larme. Pitié. 
- D’accord, je les appelle. 


Elle appelle Jay qui décroche au bout de trois sonneries. 


- Jay ? C’est Alex. 
- Alex ? T’es où ? Tu vas bien ? 
- J’ai besoin que tout le monde soit autour de toi. 
- Okay, attend un peu. 


Au bout de quelques minutes, toute l’équipe est autour de Jay, ce dernier a mis le haut-parleur. 


- C’est bon Alex, tout le monde est là. 


Alex hésite à dire ce que veut entendre Igor, elle ne veut pas faire souffrir ses amis et collègues. Igor s’est agenouillé juste à côté de Tina et lui a collé l’arme sur la tête. 


- Je reviendrai pas, jamais. 
- T’es pas sérieuse ? Demande Mouse. 


A l’écoute de la voix de Greg, les larmes d’Alex coulent. 


- Si, très sérieuse et j’ai déjà quitté la ville, n’essayez pas de me chercher, vous n’arriverez pas à me trouver. Et Gregory, je me suis bien amusée avec toi, t’as été qu’une distraction pour moi et je me suis bien amusée à te faire croire que j’étais amoureuse de toi. Ah et avant que j’oublie, dites à mon père qu’il devrait donner la procuration de mon compte à ma sœur, Erica, elle en a plus besoin que moi. Gregory, Jay, occupez-vous de Brooklyn, adieux. 


Elle raccroche et balance son portable contre le mur. 


- T’es content ? 
- Tu peux pas imaginer à quel point je le suis. 


Igor, avec un sourire sadique, prend Tina par les cheveux, la frappe plusieurs fois et la pousse, Alex essaye de s’interposer mais Igor étant plus grand et plus fort, arrive à l’arrêter. 


- Bienvenue dans mon enfer Alexandra. T’es pas prête de revoir la lumière du soleil. 


Il s’apprête à quitter le garage. 


- Une question avant que tu partes. 
- Je t’écoute. 
- Comment es-tu sûr qu’ils ne vont pas débarquer ici ? 
- La géolocalisation, très chère. C’est fou tout ce qu’on peut faire croire avec un simple ordinateur. Ah et vous pouvez hurler autant que vous voulez, il n’y a personne à plus de cinq kilomètres à la ronde. 


Igor rigole de bon cœur, il sort et ferme la porte du garage à clef et à l’aide d’un cadenas. Alex prend les deux jeunes filles dans ses bras et leur fait la promesse qu’elle fera tout pour les protéger d’Igor même à prendre les coups à leur place. 


diana62800  (14.11.2017 à 12:50)

La fin de journée arrive à grand pas, Jay a essayé d’appeler Alex tout le long de la journée. Il n’arrive pas à croire qu’elle soit partie comme ça, sans venir dire au revoir en personne et surtout sans son chien. Mouse a passé le reste de la journée en bas, dans son repère comme il dit. Jay arrive près de lui. 


- Salut Buddy. 
- Salut Jay. 
- On va manger une pizza avec le reste de l’équipe, tu veux venir ? 
- Non, je suis pas d’humeur. 
- Mouse, tu ne vas pas arrêter de vivre parce qu’Alex est partie. 
- Tu peux pas comprendre : La femme que j’aime ne veut plus de moi. 
- On est, toi et moi, amoureux de la même femme, au cas où tu l’aurais oublié. 
- T’es pas obligé de me le rappeler. 
- Aller, viens, ça va te changer les idées. 


Mouse se lève de sa chaise et prend son manteau. 


- Ah au faîte, tu devrais lui dire d’arrêter d’appeler le standard, Platt commence à en avoir marre de lui répéter dix fois par jour que t’es pas là. Dit Jay en lui donnant plusieurs petits morceaux de papier. 
- Elle a téléphoné ici ? 
- Oui. Alex est au courant ? 
- Non. 
- Ça serait bien de régler cette histoire avant qu’Alex revienne. 
- Si elle revient un jour. 
- Justement, j’y ai réfléchi. 
- Tu réfléchis, c’est nouveau. 
- Ne le répète à personne. Lance Jay ironique. 
- À quoi ? Dit Mouse en souriant. 
- Alex part, d’accord mais qu’elle laisse son chien, c’est pas elle ça. Il y a quelque chose de bizarre. 
- Vas-y sans moi, j’ai envie de voir personne. 
- Et qu’est-ce que tu vas faire ? 
- Je sais pas. Si tiens, je vais aller dans un bar et me saouler. 
- Dans ce cas, je viens avec toi. 
- Non, toi, tu vas avec les autres, et profitez de la soirée, amusez-vous. 


Mouse sort. 


- Mouse. Mouse. Mouse. Crie Jay en lui courant après. 
- Quoi ? 
- Ne fais rien que tu pourrais regretter. 
- J’aurai dû t’écouter et ne jamais sortir avec elle. À demain Jay. 
- Mouse attends. 
- Laisse tomber Jay, j’ai envie d’être seul. 


Mouse quitte le District 21 en passant devant Platt, cette dernière lui remonte les bretelles comme elle sait si bien le faire. Elle lui fait comprendre qu’elle n’est pas la standardiste du district. 


- Désolé Sergent. Lance Mouse déboussolé et avec une toute petite voix. 
- Ça ira pour cette fois mais dites-lui d’arrêter d’appeler ici. 
- Okay. Lance-t-il avant de sortir. 


Platt le regarde partir avec un air peiné. Mouse est au volant de sa voiture, il conduit sans trop savoir où il va. Après avoir roulé plusieurs kilomètres, il s’arrête devant un bar, il sort de sa voiture et entre à l’intérieur du bar. Une fois installé sur un tabouret au comptoir, il enchaîne les bières, les unes après les autres, il espère ainsi oublier qu’Alex vient de lui briser le cœur. Au bout d’un très long moment et beaucoup de bières, une femme vient s’asseoir à côté de lui. 


- Tu devrais peut-être ralentir ? 
- Qu’est-ce que ça peut faire ? Je manque à personne. 


Il regarde en direction de cette voix féminine. 


- Erica, qu’est-ce que tu fais dans un taudis pareil ? 
- Je pourrais te retourner la question. Mouse, qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je bois comme tu peux voir. Lance Mouse avant de vider complètement sa bouteille. Tu sais que ta sœur est comme toi. 
- Ah bon, première nouvelle, et en quoi on est pareil ? 
- C’est une garce.

Mouse fait signe au barman de lui donner une autre bière. 


- Je le prend pour un compliment, car, c’est vrai j’en suis une et fière de l’être. Kevin m’en veut beaucoup pour ça mais Alex est tout le contraire. 
- Elle m’a jeté comme une merde. Elle se fout complètement de moi. 
- D’accord, je sais pas ce qui t’arrive aujourd’hui. Par contre, je sais que tu as bu assez pour aujourd’hui, je dirai même pour le reste de l’année. 
- Erica, tu veux me faire plaisir ? 
- Oui. 
- Laisse-moi seul avec ma bière, on est bien tous les deux en tête à tête et j’ai pas besoin de tes conseils. 
- Tu as surtout besoin de rentrer chez toi. Dit Erica en aidant Mouse à se lever de son tabouret. 
- Je suis complètement bourré, ce qui veut dire petite maline, que je peux pas conduire. 
- Viens, je te ramène et c’est pour moi. 


Elle dit au barman qu’elle reviendra payer les bières un peu plus tard, ce dernier acquiesce d’un hochement de tête. Erica installe Mouse sur le siège passager après lui avoir pris ses clés, elle prend place derrière le volant et roule. Mouse est en train de s’endormir. 


- Mouse, je te dépose chez toi ? Demande Erica en secouant Mouse doucement. 
- Non. 
- Où alors ? 
- Chez Jay. 
- Okay mais donne-moi son adresse. 
- Il habite chez ta sœur. 
- Jay et Alex vivent ensemble ? 
- Oui, elle voulait seulement l’aider. 


Erica ne répond pas et conduit Mouse totalement alcoolisé chez sa sœur, elle espère qu’Alex pourra lui dire ce qui se passe. Erica arrive devant l’immeuble de sa sœur, elle aide Mouse à sortir de sa voiture, avec bien du mal. Elle verrouille les portières et aide Greg à entrer. Devant la porte, la jeune femme frappe plusieurs fois à la porte, Jay ouvre. 


- J’ai quelque chose pour toi. 
- Mouse ? Qu’est-ce que tu lui as fait ? 
- Moi ? Rien, absolument rien. D’après ce qu’il m’a dit, la cause s’appelle Alexandra. Je te réveille, peut-être ? 
- Non quelle idée ? Il est seulement 2h00 matin. 
- Tu m’aides. 


Les deux jeunes gens prennent Mouse et l’allongent sur le canapé qui se trouve à droite de la porte. Jay va chercher un seau, le place au niveau du visage de Greg et met une couverture sur lui. 


- Qu’est-ce qu'il a bu ? Demande Jay inquiet de voir son meilleur ami dans cet état. 
- Des bières. 
- On n’est pas ivre comme ça avec seulement quelques bières. 
- Il m’a dit qu’Alex l’avait jeté comme une merde. Jay qu’est-ce qui se passe avec Alex ? 
- Elle est partie. 
- Quoi ? Où ? 
- À Los Angeles. 


Brooklyn arrive, Erica le voit. 


- Mais elle va revenir pour chercher Brooklyn, elle aime son chien plus que tout. 
- Non, elle a envoyé des messages à toute l’équipe pour annoncer son départ. 
- C’est pas dans ses habitudes et je comprends la raison de l’état de Mouse. Mais qu’est-ce qui lui a pris ? 


Jay lui explique en quelques mots ce qui s’est passé dernièrement. 


- Si un jour t’as la réponse, ça serait sympa de ta part de nous la dire. Elle nous a annoncé que tu avais procuration sur son compte. 


Erica fait les gros yeux. 


- Quoi ? 
- Oui, tu es riche. 
- C’est pas possible, je suis carrément obligée de la supplier pour qu’elle me prête de l’argent et elle m’a toujours dit que même morte, je n’aurais jamais accès à son compte. 
- Je te répète ce qu’elle est a dit. 
- Attend pour que je comprenne bien. Ma sœur est partie du jour au lendemain, en laissant son chien, son boulot aux Renseignements et Mouse, dont elle est très amoureuse. 
- Oui. 
- Il doit y avoir un problème. C’est pas dans ses habitudes. 
- Je suis bien d’accord. Je suis désolée pour ta mère. 
- Merci Jay. Au moins, on peut se consoler en se disant qu’elle ne souffre plus. 


Erica sort de l’appartement après avoir discuté quelques minutes avec Jay. Ce dernier jette un dernier coup d’œil à Mouse et aussi à son portable. Il aurait espéré recevoir un autre appel, il retourne se coucher. 
Alex est toujours enfermée dans ce garage miteux avec Joanna et Tina. L’endroit a un plus de lumière. Igor est en face de ses trois prisonnières, il vient leur apporter à manger. 


- Vous voyez, je pense à vous. Dit-il ironiquement. 
- T’as l’intention de nous empoisonner ? Demande Alex. 
- Non, ça serait pas drôle de faire ça. 
- Tu n’aurais pas oublié quelque chose dans ton plan petit malin ? 
- Je t’ai apporté ton insuline, si c’est de ça que tu parles. Bon appétit à vous trois. 


Il sort et ferme la porte à clé. À l’intérieur, Alex essaye, comme elle peut, de rassurer les deux jeunes filles en leur disant qu’elle fera tout ce qu’elle peut pour les aider. 


- Ça fait combien de temps que vous êtes là toutes les deux ? 
- J’en sais rien. 
- Une semaine, je crois. 
- Une semaine et personne n’a déclaré votre disparition. 


Joanna et Tina haussent les épaules. 


- Et vos parents ? 
- Ils travaillent beaucoup. 
- Pareil pour les miens. Lance Joanna. 
- On t’a menti. Nos parents pensent qu’on passe des vacances avec un groupe d’ami qu’on a pas vu depuis longtemps. 
- S’ils pensent ça, c’est normal que personne n’est à votre recherche. 
- On va mourir ici. Dit Tina. 
- Aucune de nous trois va mourir ici. 
- Alex, on se fait aucune illusion sur notre fin qui est peut-être proche. 
- Arrêtez de croire que c’est fini d’accord. On va sortir d’ici. 
- Comment ? 
- J’en sais rien pour le moment. 
- Tu vois même toi, tu doutes. 
- Jamais, ne doutez jamais de vous, vous méritez que de bonnes choses comme tout le monde. Est-ce que je vous ai déjà abandonné ? 
- Non. Lancent les deux jeunes filles en même temps. 
- Et j’ai pas l’intention de commencer aujourd’hui. 


Chacune d’elles prend un plateau qu’Igor leur a apporté, elles mangent pour rester en vie et avoir un peu de force pour supporter Igor. En voyant Joanna et Tina, Alex a aussi envie de craquer mais se l’interdit, elle ne doit pas, pas maintenant, pas ici, pas devant elles. Une fois qu’elles ont fini de manger, la porte s’ouvre et Igor apparaît, il prend les plateaux et revient quelques instants après, il demande à Alex de s’asseoir sur la chaise, il pose un trépied avec une caméra dessus juste en face de la détective. 


- Je suis pas maquillée. 
- C’est pas le plus important, je vais envoyer un message à ton équipe. 
- Quel genre de message ? 


Igor s’approche d’Alex et la gifle violement. 


- T’as pas une petite idée ? 
- Pour ton réseau ? 
- Ne joue pas les malines, ça te réussit pas Alex. Lance-t-il à l’encontre de la jeune femme avant de la gifler encore une fois. Et j’ai un moyen de pression sur toi. 


Il recommence à frapper Alex plusieurs fois, cette dernière a le visage marqué par les coups. 


- Elles sont là pour ça, pour leur faire du mal et que tu réussisses à obtenir ce que tu veux de moi. 
- Tu comprends vite. Tu vas leur dire exactement ce que je vais te dire, sinon, c’est elles qui payeront le prix de ton erreur. 


Alex regarde ses deux protégées et s’est toujours promis de tout faire pour les protéger. 


- Okay, je t’écoute. 
- Brave petite. 


Igor sort une feuille de papier de sa poche et la tend à Alex, cette dernière la déplie et la lit. Igor lui ordonne de lire mot pour mot et si elle rajoute quelque chose, c’est les deux jeunes filles qui trinqueront. Igor allume la caméra et commence à filmer Alex dit mot pour mot la lettre qu’elle a entre les mains. Durant le petit tournage, Igor s’est installé entre Tina et Joanna, en passant ses mains sur le corps des deux jeunes filles. 


diana62800  (18.11.2017 à 13:03)

Mouse, allongé sur le canapé, se réveille tout doucement. Jay s’approche de lui. 


- Tiens, prend ça. Dit-il en lui donnant de l’aspirine et un verre d’eau. 
- Merci. Répond Mouse en les prenant. 


Mouse se redresse et s’assoit, Jay s’installe à ses côtés après avoir été chercher deux cafés. Mouse avale l’aspirine avec l’eau, une fois fait, il pose le verre sur la table basse en face de lui. Jay lui donne une des tasses qu’il a dans les mains. 


- Merci Jay. Lance Mouse. 
- Pas de quoi ? 
- Jay, tu peux me dire comment je suis arrivé ici ? 
- Tu ne sais pas ? Demande Jay. 
- Non, c’est pour ça que je te le demande. 
- Erica t’a ramené. 
- Quelle Erica ? 
- T’en connais plusieurs ? Erica, la sœur d’Alex. 
- Ne prononce plus son nom devant moi. 


Mouse avale une grande gorgé de son café. 


- Qu’est-ce qu’elle t’a dit ? 
- Qu’Alex t’a brisé le cœur. 
- Tu sais quoi ? 
- Non. 
- Je vais faire comme elle, je vais aller me taper toutes les femmes que je croise. Encore mieux, une de ses sœurs. 
- Tu ferais pas ça ? Demande Jay surpris par ce que vient de dire Mouse. 
- Pourquoi pas. Elle le fait bien. 
- Tu as mal, je peux le comprendre mais ne fais rien que tu pourrais regretter, tu… 
- Jay, pas de serment, s’il te plait. 
- C’est pas ce que je fais Greg. J’essaye juste de te faire réagir sur ce qui arrive en ce moment. Ça te paraît naturel cette façon de faire de la part d’Alex ? Qu’elle parte sans donner de nouvelles avant de quitter la ville. 
- Et moi. Comment elle a pu me faire ça ? On était tellement bien ensemble. Me larguer par téléphone, c’est irrespectueux. 
- Justement, tu n’as pas trouvé sa voix tremblante au téléphone. C’est pas elle cette façon d’agir, sa mère vient de mourir et… 
- Qu’est-ce que tu essayes de me dire ? Que quelque chose lui soit peut-être arrivé ou qu’on l’ait forcé à partir ? 
- Possible. 
- D’accord, imaginons une minute qu’on l’est forcé à partir. Qui ? Où ? Et pourquoi ? 
- J’en sais rien. 
- Et pour ce qu’Erin a dit à propos du type qui était avec Alex ? 
- Faut pas croire ce qu’elle dit. 
- Tu lui en veux beaucoup. 
- J’ai du mal à lui pardonner. 
- Dis-moi, qu’est-ce qu’Erica t’a dit d’autre ? 


Jay lui raconte en quelques mots la discussion qu’il a eu avec elle. Pendant que les deux amis parlent, Mouse reçoit un message, il prend son portable et le lit. 


- C’est encore Alex. 
- Qu’est-ce qu’elle dit ? 
- Elle veut que je prenne les affaires que j’ai pu laisser ici et ne plus remettre les pieds chez elle. Et que je sors définitivement de sa vie et de celle de sa famille. 
- Tu plaisantes ? 
- Non. Dit Mouse en se levant. Elle a gagné, je me casse d’ici. 
- Greg calme-toi. On va enquêter et la retrouver pour découvrir ce qui se passe. 
- Non, Jay, te donne pas cette peine. Elle est partie en nous abandonnant tous les trois, je suis pas prêt de lui pardonner. Et je ne veux plus qu’on parle d’elle, j’espère que j’ai été clair avec toi Jay ? 
- Peut-être qu’on… 
- Non. 
- Mouse, tu...
- Jay, t’es sourd ou quoi ? J’ai dit stop. 
- D’accord. 


Mouse finit rapidement son café et sort de l’appartement. Connaissant bien Mouse, Jay n’insiste pas. Jay prend rapidement une douche et va directement travailler en compagnie de Brooklyn. 
Les jours passent et l’équipe continue sa routine quotidienne malgré l’absence d’Alex. L’équipe et même la famille d’Alex continuent de recevoir des messages en provenance de son portable mais aucun d’eux ne sait que l’expéditeur est Igor. Ils en veulent tous à la jeune femme d’avoir agi ainsi sauf Jay qui se dit que c’est pas le style d’Alex et Erin qui est en partie responsable de sa disparition. Ils sont tous au bureau en train de travailler sur une nouvelle affaire quand une femme arrive. 


- Bonjour. Lance la femme. 
- Bonjour, qui êtes-vous ? Demande Voight. 
- Julia Berman. Vous pouvez me dire où je pourrais trouver Alexandra Valanka ? 
- Non, elle est partie, il y a deux semaines. 
- Quoi ? 
- Pourquoi voulez-vous la voir ? 
- Elle est censée donner une conférence de Maitre-chien, elle nous a dit qu’elle sera là pour le faire. 
- On ne sait pas où elle est. 
- En plus de ça, elle a démissionné ce qui veut dire qu’elle a pas l’intention de revenir ici. Lance Mouse très aigri. 
- Si vous avez de ses nouvelles, téléphonez-moi. Dit Julia en donnant sa carte à Voight. 


Voight la prend et la range dans sa poche. Elle sort du bâtiment. 


- On peut… Commence à dire Jay. 
- Non Halstead. Elle est partie et c’est définitif, elle ne va pas revenir. 


Voight est très inquiet pour sa nièce mais ne le montre pas. Il a été à l’enterrement de sa sœur mais sans que personne ne le voit. La famille d’Alex était présente ainsi que Jay et Mouse, c’était très important pour eux d’y aller. Depuis ce jour, Voight est très tendu et qu’Igor lui file entre les mains n’arrange rien à la situation. 


- On a du boulot, je veux tout le monde sur cette affaire. 


Le commandant a demandé à Voight de prendre une affaire délicate, une prise d’otage dans une école, après être allée sur les lieux et avoir récolté assez d’information, l’équipe est revenue au bureau pour faire des recherches et faire le point. Les heures passent et les esprits s’échauffent. En possession des informations, Voight donne ses ordres et tout le monde sait ce qu’il a à faire. Ils arrivent dans le bâtiment de la prise d’otage et une fois dans le feu de l’action, tout se passe très vite et tout le monde réussi à sortir sauf le preneur d’otages qui a été tué par Voight, Adam et Kevin. 
De retour aux Renseignements, toute l’équipe prend un moment pour souffler, quand une femme arrive et demande après Mouse. 


- Je suis là, j’en ai pour quelques minutes. Tu m’attends ? 
- Bien sûr. 
- J’arrive. Lance Mouse en allant vers les vestiaires. 


Jay le suit et ferme la porte derrière lui pour parler à son ami. 


- Je peux savoir ce que tu vas faire avec elle ? 
- Jay, lâche-moi. 
- Et Alex, tu l’as oublié ? 
- Je suis son exemple, je fais comme elle, je m’amuse et je prends du bon temps. 
- Je croyais que tu étais amoureux d’elle !!! 


Mouse prend Jay par le col et le plaque contre les casiers derrière le Détective. 


- Écoute Jay, c’est la dernière fois que je te le dis : Ne me parle plus jamais d’elle, c’est compris. Faut te faire une raison, elle est partie en nous abandonnant, elle ne reviendra pas. C’est pas parce que tu essayes de la localiser à chaque fois que l’un de nous reçoit un de ses messages de haine qu’elle va décider de revenir à Chicago. 
- Mais, on doit… 


Mouse met un coup de poing à Jay, ce dernier tombe à terre. 


- Arrête de t’acharner à retrouver une personne qui ne veut pas qu’on la retrouve. 


Mouse prend sa veste et sort. 


- Mouse, t’as peut-être baissé les bras mais pas moi. 


Jay se relève et va rejoindre les autres. 


- Je vous présente Kate, Kate voici tout le monde. Lance Mouse avant d’embrasser Kate. 
- Ta copine du jour ? Demande Kim. 


Mouse ne répond pas et la fusille du regard. Tout le monde est surpris de l’attitude de Mouse depuis quelques temps, c’est comme si une autre personne avait pris sa place. Il salut tout le monde et part. Adam, Kevin et Kim approchent de Jay. 


- Faut que tu lui parles Jay. Lance Adam. 
- J’arrête pas d’essayer, il ne veut rien entendre. 
- Il a peut-être raison. 
- Ferme-là Erin, on t’a rien demandé. Dit Jay sur un ton très hostile. 
- C’est la vérité, elle a décidé de tout quitter pour partir avec un autre type. 
- Qui nous dit que ce type existe ? Il y a que toi qui l’a vu et on sait tous que tu es l’honnêteté incarnée Erin. 


Elle voudrait leur dire que c’est à cause d’elle qu’Alex a disparu des écrans radars de l’équipe mais n’ose pas, de peur que tout le monde la rejette. Vexée par la remarque de Jay, Erin décide de partir du bureau sans un mot et rentre chez elle. Elle a demandé à Austin de venir vivre avec elle, il a accepté avec joie. Les membres de l’équipe partent les uns après les autres du district et décident de passer un petit moment au Molly’s comme à leur habitude pour décompresser un peu. Seul Jay est encore sur place, il va vers Brooklyn, l’absence d’Alex lui pèse beaucoup, il ne veut plus rien faire sans elle. 


- Elle me manque à moi aussi mais je t’ai dit que j’allais la ramener et je le ferai, par contre, ça prendra encore un peu de temps. 


Brooklyn lèvre la tête et pose sa patte dans la main que Jay lui tend. On peut entendre Brooklyn pleurer, ils rentrent chez eux. 
Mouse est chez lui avec Kate, ils sont sur le canapé en pleine séance de déshabillage. Kate est à califourchon sur Greg. Ils s’embrassent depuis un long moment durant lequel Mouse n’a pas arrêté de penser à Alex. 


- Je suis désolé, je peux pas. Dit Mouse en repoussant Kate. 
- Quoi ? 
- J’y arrive pas, je peux pas. 
- C’est à propos de cette femme dont tu m’as parlé ? 
- Oui. 
- Tu m’as dit qu’elle avait tiré un trait sur son passé. 
- C’est vrai mais je peux pas faire ça, je peux pas la trahir et je le veux pas. 
- Qu’est-ce que j’aimerai rencontrer un homme aussi amoureux que toi un de ces jours. Tu l’aimes encore ? 
- Je l’aime depuis des années. Je suis vraiment désolé Kate. 
- Tu n’as pas à l’être Greg, tu m’as dit que c’était seulement pour passer le temps. Je vais te laisser. 


Elle se lève et prend ses affaires. 


- Si un jour, tu changes d’avis, téléphone-moi. À un de ces jours. 
- Salut. 


Kate quitte l’appartement. Mouse est toujours assit sur son canapé. 


- Alex, bon sang, où es-tu ? 


Il se lève et va se coucher. 


diana62800  (23.11.2017 à 21:43)

Le lendemain, Mouse et Jay arrivent en même temps au bureau. 


- Comment était ta soirée ? 
- Bien. 
- Mouse, tu vas me faire la tête pendant encore longtemps ? 
- Je te fais pas la tête. 
- T’as une drôle façon de le montrer. Kate va bien ? 
- J’en sais rien. 
- Comment ça ? T’as bien passé la soirée avec elle ? 
- Non, j’ai pas pu. J’ai pas arrêté de penser à Alex. 
- Quoi ? 
- J’y suis pas arrivé, j’avais le visage d’Alex dans la tête. 
- Je croyais que… 
- J’ai essayé, j’ai vraiment essayé de l’oublier mais je l’aime toujours. J’arrive pas à coucher avec d’autres femmes, j’ai Alex dans la peau. 
- On va la retrouver, ça prendra le temps qu’il faut mais on la ramènera. 
- Comment ? On sait pas où elle est ? 
- Les prochaines fois qu’on reçoit un de ses messages, tu localiseras son portable. 
- C’est ça le problème, à chaque fois, ça m’annonce une ville différente. 


Les deux amis continuent parler, Erin entre et Jay sort. 


- Il m’en veut toujours ? 
- C’est compréhensible, tu crois pas ? 
- Si et je lui reproche pas son attitude mais j’aimerai bien retrouver son amitié. 
- Quoi ? 
- T’as très bien entendu. 
- Alors ça, c’est pas prêt d’arriver. J’aimerai bien te demander quelque chose. 
- Je t’écoute. 
- C’est à propos d’Alex, Jay et moi, on s’inquiète beaucoup pour elle. 
- Je pensais que tu voulais plus qu’on te parle d’elle. Dit-elle sur un ton sec. 
- Ça me rend dingue de pas savoir où elle est. Qu’est-ce que tu peux me dire sur ce type ? 
- Pas grand-chose, je l’ai vu de loin. 
- Et sa voiture ? 
- Pareil, il faisait très sombre. Je suis désolée Mouse. Ment-elle. 


Erin se sert un café. Mouse sort à son tour et voit Jay mettre plusieurs coups de poing à un homme. Kevin et Adam retiennent Jay. 


- Lâchez moi tous les deux. 
- Jay, calme-toi. Lance Adam. 
- Faîtes-le sortir d’ici. Dit Jay. 


Mouse s’approche vers l’homme qui vient de prendre les coups. 


- T’as rien à faire ici. Dehors. Dit-il en furie. 
- Ne vous fâchez pas tous les deux. Jay, je voulais simplement prendre de tes nouvelles. Comment va la petite Cassandra ? 


À l’énoncé du prénom de sa fille, Jay voit rouge. 


- Dean, dégage. 


Le ranger arrive à se défaire de l’emprise de ses deux collègues et s’avance vers Dean. 


- Je t’interdis de parler de ma fille, tu as perdu ce droit le jour où tu l’as tué. 
- Si tu savais quel plaisir j’ai pris avec elle. 


Jay lui redonne un autre coup. 


- Sortez-le avant que je le tue. Kevin, sors-le s’il te plait parce que je suis à deux doigts de le massacrer. 
- J’aurai bien voulu voir cette chère Alexandra. Je peux la voir ? 


Jay et Mouse lui lancent un regard noir et menaçant. Kevin escorte Dean vers la sortie. L’équipe est autour du duo. 


- C'est qui ce type ? Lance Kim. 
- C’est lui qui a tué Cassandra. 
- Il était pas censé être en prison pour le reste de ses jours ? Demande Adam. 
- Il a été libéré il y a quelques semaines. 
- Ça lui prend souvent de faire ce genre de surprise ? Demande Al. 
- Oui, il aime se faire passer pour une victime et il ne fait rien par hasard. 
- Je vais faire un tour, j’ai besoin de me calmer. 


Jay, suivi de Mouse, sort du bâtiment. Erin, assise à son bureau, s’en veut de plus en plus de cette situation qu’elle a créée. 

Un mois plus tard, Jay sort de chez lui et trouve une enveloppe à ses pieds. Il la prend, les noms de toute l’équipe sont inscrits dessus. Il l’ouvre et y découvre une clé USB et un petit mot à l’intérieur. 


- Ça devrait vous plaire. Lit-il à voix haute. 


Il remet le tout dans l’enveloppe qu’il range dans sa poche. Arrivé aux Renseignements, l’équipe est déjà là, seul Mouse manque à l’appel. Il s’installe à son bureau, allume son ordinateur et met la clé après l’avoir sortie de l’enveloppe. Un dossier apparait sur son écran, il l’ouvre et plusieurs fichiers vidéo s’affichent devant ses yeux. Ils sont numérotés et datés. Il met en route la première vidéo, elle est datée du jour où Alex a été enlevée. 
La vidéo commence par des photos de l’équipe réunie au Molly’s ensuite seul des photos d’Alex s’affichent, avec une phrase qui revient à chaque fois : Tout se paye un jour. Sur certaines d’entre-elles, on peut apercevoir que des cibles ont été rajoutées. En voyant ça, le sang de Jay ne fit qu’un tour. 

 
- Sergent. Sergent. Crie Jay. 
- Quoi ? Demande Voight en sortant de la salle de pause avec un café. 
- Tu devrais voir ça. Vous aussi. Dit-il au reste de l’équipe. 


L’équipe est autour de Jay. 


- Où tu as trouvé ça ? Demande Voight inquiet. 
- Devant ma porte ce matin. Ça nous est adressé personnellement, il y avait nos noms sur l’enveloppe. Lance Jay en la montrant. 
- Y a quoi d’autre sur cette clé ? 
- On va voir ça tout de suite. Dit Jay en cliquant sur la deuxième vidéo. 


Jay met la vidéo en route, on y voit Alex avec des marques sur le visage, l’équipe est sous le choc. 


- Bonjour tout le monde, comme vous pouvez le voir, je vais bien. Ne me recherchez pas, j’ai décidé de tout quitter car j’en avais… J’en avais marre de travailler avec des personnes incompétentes qui passent leur journée à se plaindre… Dit Alex en lisant le feuille qu’elle a dans les mains. 


Elle prend une profonde inspiration pour se donner du courage. 


- De toute façon qui voudrait travailler pour un chef qui fait sa propre loi en se faisant justice lui-même... 


Elle tourne sa tête vers sa gauche. 


- Je peux pas dire ça. 
- Dis-le. Lance une voix masculine.
- D’avoir comme collègue, une junkie qui couche avec le premier type qu’elle croise dans la rue, deux anciens rangers qui sont pas mieux que leur sergent ou encore du pauvre officier qui ne trouve rien de mieux que de coucher avec son collègue pour monter les échelons. Qui voudrait de ça ? Pas moi en tout cas. Fini de dire Alex en larme. Je suis désolée. 


Igor s’approche et gifle Alex. 


- Je t’aime Jay. Dit Alex avant de recevoir une autre gifle d’Igor. 


Ce dernier apparait et fait signe à la caméra. 


- Bientôt, très bientôt. 


Toute l’équipe n’en revient pas. 


- Faut la retrouver avant qu’il la tue. Lance Mouse qui est arrivé pendant la diffusion de la vidéo. 
- Halstead met les autres. Ordonne Voight. 


Jay s’exécute. Les autres vidéos montrent Igor être très violant et agressif avec Alex. 


- Mouse trouve moi où ces vidéos ont été filmé. 
- Okay. 
- Et les autres, trouvez-moi tout ce que vous pouvez sur ce type. 


Jay donne la clé USB à Mouse et va avec lui au sous-sol. Quelques heures plus tard, le duo retourne à l’étage. 


- Sergent. 
- Qu’est-ce que vous avez trouvé ? 
- Que ce type devrait être enfermé dans une cage. 
- Il y a deux autres personnes avec elle. Joanna Brown et Tina Larson. 
- Faites des recherches sur elles. 
- C’est fait. 


Jay fait part de ses recherches au reste de l’équipe quand un homme fait irruption à l’étage. 


- Il parait que vous me cherchez. Lance Igor tout joyeux. 


Mouse et Jay s’approchent. Greg lui donne un coup de poing, Jay en fait autant. Voight leur ordonne d’arrêter. 


- Ravie de vous revoir Erin. 


Le sergent emmène directement Igor en salle d’interrogatoire. 


- Erin, tu peux nous expliquer ? 
- Quoi ? 
- Comment il connait ton prénom ? 
- J’en sais rien. Dit-elle en s’éloignant. 


L’équipe va assister à l’interrogatoire d’Igor pour savoir où il retient Alex. 


diana62800  (26.11.2017 à 16:54)
Message édité : 30.12.2020 à 14:06

Installé dans la salle d’interrogatoire, Voight fait face à un Igor très sûr de lui. Voight est sur les nerfs après avoir vu les vidéos de sa nièce en train de se faire torturer par le russe mais ne montre rien. 


- Où sont-elles ? Demande Voight calmement. 
- C’est votre boulot de le découvrir. 


Le reste de l’équipe regarde l’interrogatoire par la vitre sans teinte. Jay sert les points. 


- Je répète ma question pour la dernière fois : Où sont-elles ? 
- Je ne vois pas de qui vous parlez. 
- Des trois personnes que vous avez enlevé : Joanna Brown, Tina Larson et Alexandra Valanka. Lance Voight. 


Il pose, sur la table, une photo des deux jeunes filles et de son lieutenant. 


- Ah, elles. 
- Arrêtez de jouer avec moi, vous perdrez à coup sûr. 
- Elles sont mortes. 


En entendant ça, Jay voit rouge. 


- Je vais tuer cette ordure. 
- Attends qu’on ait retrouvé Alex et les filles avant de faire quoi que ce soit. Lance Erin. 
- Il joue avec nous et ça lui plait. 
- Calme-toi Jay. 
- Comment veux-tu que je me calme Al ? Ce type a enlevé l’amour de ma vie et je suis censé rester là sans rien faire. 
- Heureusement que Mouse n’est pas là pour entendre ce que t’es en train de dire. 
- C’est un secret pour personne ce que je ressens pour Alex. Tout le monde sait que je suis amoureux d’elle. 
- Tout ce que je te dis, c’est d’éviter de le dire devant lui. 


Un sourire narquois est venu se dessiner sur le visage d’Igor. 


- Tenez, un petit cadeau pour vous. 


Il sort un petit sac en plastique transparent. 


- Vous auriez dû voir sa tête quand je lui ai coupé les cheveux, c’était jouissive pour moi. Pas un bruit, pas une larme, rien. 
- Vous prenez plaisir à détruire des vies. 
- Je suis né pour tuer. Rassurez-vous, votre lieutenant va bien. Enfin, pour le moment. 
- Comment ça ? 
- Vous lisez jamais vos mails ? 
- Continuez votre petit jeu et je pourrais plus me contrôler. 


Jay entre dans la pièce. 


- Où est Alex ? Demande-il très violemment. 
- Ah Jay !!! Quel plaisir de vous voir enfin, j'ai beaucoup entendu parler de vous. 


Jay prend Igor par le col de sa chemise et le plaque contre le mur. 


- Où est… 
- Je sais, vous voulez savoir où est cette chère Alexandra. J’ai compris, je ne suis pas sourd. Comme je viens de dire, vous ne lisez jamais vos mails. 
- Pourquoi ? 
- Parce que vous pourrez voir Alex. Je me dépêcherai si j’étais vous, il lui reste environ une heure d’oxygène. Dit-il en regardant sa montre. Tic-tac, tic-tac, tic-tac, les minutes tournent. 


Jay le relâche et sort. Il va à son bureau et lit ses mails. Un de ses mails a pour objet « ALEX ». Il l’ouvre et aperçoit un lien, il clique dessus. 


- Oh non !!! Dit Jay désespéré. 


Une vidéo défile sous les yeux de Jay. On y voit Alex enfermée dans boite transparente qui se remplit peu à peu d’eau. Furieux, il retourne voir le russe. 


- C’est en direct ? 
- Oui. Répond Igor tout sourire. 
- Où est-elle ? 
- Vous en avez pas marre de toujours poser cette question ? 


Jay lui met un coup de poing, l’équipe arrive et Voight les stop. 


- Faut apprendre à maîtriser votre colère lieutenant. 
- Mettez-le dans la cage. 


Adam et Kevin le sortent. 


- Halstead !!! 
- Suivez-moi. Lance Jay au reste de l’équipe. 


L’équipe suit Jay. 


- Mouse, lis tes mails. 
- Quoi ? 
- Lis tes mails. 


En voyant le visage de son ami, Mouse s’exécute, il a reçu le même message que Jay, la même vidéo. Toute l’équipe est sous le choc et surtout Erin. 


- Mouse, est-ce que tu peux localiser d’où proviennent ces images ? 
- Je peux essayer. 


Mouse tape sur son clavier pendant quelques minutes. 


- C’est dans un rayon de huit kilomètres. 
- Tu peux être plus précis ? 
- Non, elle est à Chicago mais je ne peux pas dire où exactement. L’un de vous pourrez m’en dire plus. 


Sans que personne ne le voit, Voight descend au sous-sol pour avoir une petite discussion mouvementée avec Igor. L’équipe continue de chercher où pourrait être leur collègue, les minutes passent et Voight revient. 


- Mouse, cherche une salle des fêtes ou un théâtre, ou un endroit qui peut contenir beaucoup de personnes. 
- Quoi ? 
- J’ai eu un petit tête à tête avec notre ami en bas. 
- Et ? 
- Il m’a dit qu’il avait enfermé Alex dans un endroit où beaucoup de monde s’amusait et venait rire. 
- Okay. 


Mouse fait la recherche. 


- Il y a rien. 
- Recherche du côté de ses frères et sœurs, de ses parents, amis, de son entourage… 


Les yeux de toute l’équipe basculent entre l’écran de Mouse et la vidéo d’Alex. 


- C’est ma faute. Murmure Erin. 
- J’ai quelque chose. 
- On t’écoute. 
- J’ai fouillé les dossiers des personnes avec lesquelles il est le plus en contact, j’ai découvert que son frère est propriétaire d’un théâtre depuis onze ans à Chicago or son frère n’a jamais mis les pieds sur le sol américain. 
- Jamais ? 
- Jamais. 
- Okay, Mouse envois-nous l’adresse. Tous les autres avec moi, on va la chercher et on se dépêche, elle a plus beaucoup de temps. 


L’équipe va au sous-sol pour se préparer. Une fois en tenue, elle monte en voiture et fonce jusqu’à l’adresse indiquée. Arrivés sur place, ils descendent des voitures et vont jusqu’à l’adresse donnée. 


- C’est une blague ? 
- J’ai bien peur que non. 


Jay téléphone à Mouse. 


- Vous l’avez retrouvé ? 
- Il y a rien ici. 
- Quoi ? 
- Il a rien, c’est un terrain vague. Mouse, il nous faut cette adresse. 
- Un instant Jay. Lance Mouse en tapant sur son clavier. 
- Dépêche-toi, Alex n’a pas beaucoup de temps devant elle. 


Mouse regarde sur écran, plusieurs pages défilent sous ses yeux. 


- L’enfoiré. 
- Quoi ? 
- Jay, est-ce qu’il y a des appartements dans le coin ? 
- Oui. 
- Dans un immeuble abandonné ou bien en ruine. 


Jay regarde autour de lui. 


- Non. Attend, il a un local à vendre juste à côté. 
- Vas-y, fonce. 


Jay court, arme à la main, et entre à l’intérieur du local. Toute l’équipe le suit et pénètre à l’intérieur. Ils font le tour. 


- J’ai quelque chose. Crie Adam. 


Ils arrivent tous en courant. Les murs de la pièce sont recouverts de photos de ses victimes, il y a aussi des plans de la ville. Un ordinateur horne la pièce et en levant les yeux on peut voir une feuille avec une inscription : JE VOUS AI BIEN EU. 


- Il se fout de nous. 


Adam se met devant l’ordinateur. 


- L’un d’entre vous connait cette adresse ? 
- Oui, c’est l’adresse de notre ancien lycée, il est fermé en ce moment. 
- Le « notre » ? 
- Celui de Mouse, Alex et moi. 
- C’est loin d’ici ? 
- C’est à l’autre bout de la ville. 
- Okay, on y va. On perd pas de temps. 


L’équipe remonte en voiture et fonce jusqu’au lycée du trio. Durant le trajet, Jay espère revoir Alex en vie. Les conducteurs des deux véhicules roulent au-dessus de la vitesse autorisée en ville. Jay donne à Adam les raccourcis pour arriver plus vite. Devant le lycée, Voight donne ses indications et l’équipe entre à l’intérieur du bâtiment arme à la main. Ils sont tous réunis à l’arrière du lycée. 


- On l’a pas trouvé. 
- Vous avez tout fouillé ? 
- Oui. 
- Halstead, toi qui connait bien ce lycée, est-ce qu’il y a un endroit qui ressemble à ce qu’on peut voir sur la vidéo ? Demande Voight. 
- Ça remonte à plusieurs années. Attendez, si... Le théâtre. Suiviez moi. 


Les agents courent derrière Jay. Alex essaye de garder sa tête hors de l’eau. Ils arrivent enfin. La boîte, qu'Igor a fait venir, est posée au beau milieu de la scène. 


- Jay. Jay. Jay sors-moi de là. Crie Alex. 
- Alex, tiens le coup, on va ta sortir d’ici. Lance Jay. 
- Appelez les pompiers. 
- Je le fais. 
- Alex, on va te sortir de là, okay ? 
- Jay, dis à Brooklyn que je l'aime. 
- Non, tu lui diras toi-même. 


Il ne reste que quelques centimètres d’espace à Alex pour respirer. 


- Promets-moi de lui dire, s’il te plait. 
- Tu vas bientôt sortir et tu pourras lui dire. 
- Jay, promet-le. 
- D’accord, je te le promets. 


Pendant que Jay essaye de réconforter Alex comme il peut, l’équipe essaye de trouver un moyen d’ouvrir cette foutu boîte. 


- On peut pas l’ouvrir, il faut une clé spéciale pour ça. Lance Kevin à Voight. 
- On peut pas attendre les pompiers. Tout le monde recule. 


Voight pointe son arme vers la boîte, Alex le voit et se met à taper contre vitre. 


- Quoi ? 
- Les balles vont rebondir. Je t’aime Jay. Lance Alex avant que la boîte soit totalement remplie. 
- Ils font quoi les pompiers ? Ils prennent un café en route ? 
- Ils arrivent. 
- Les gars, venez avec moi, on va chercher quelque chose pour la sortir de là. 


Les agents vont dans les coulisses. Seul Voight et Jay sont restés avec Alex. 


- Alex, Alex reste avec moi. 


Elle fait signe à Jay qu’elle n’a plus beaucoup d’air dans les poumons. 


- Non, non, non. N’oublie pas la promesse qu’on s’est fait tous les deux. On s’est promis d’être toujours là l’un pour l’autre. 


Alex pose sa main contre la vitre, Jay en fait autant. 


- Je t’aime Alex. 
- Je t'aime aussi. Dit-elle en bougeant seulement les lèvres. 


Elle finit par manquer d’air. Jay voit la femme qu'il aime mourir et ne peut rien faire. Le reste de l’équipe revient avec des barres de fer, chacun en a une dans les mains et frappe sur la boîte avec jusqu’à ce que les pompiers arrivent.


diana62800  (30.11.2017 à 17:57)
Message édité : 30.12.2020 à 14:27

Les pompiers arrivent enfin, ils se mettent tout de suite au travail pour faire sortir Alex de cette boîte. L’équipe les laisse faire même si elle voudrait faire plus que regarder. 


- Ça fait combien de temps qu’elle est là-dedans ? Demande Casey. 
- On sait pas. 
- Okay. 
- Allez tout le monde, faut sortir Alex de là. Lance Herrmann. 


Casey et Severide donnent leurs ordres à leur équipe réceptive. Tous les pompiers présents se mettent en quatre pour ouvrir cette boîte. 


- Okay, on va utiliser les grands moyens. Lance Severide. Capp va chercher la scie et des cordes. 
- Okay. 


Capp sort et revient la minute d’après. Severide se sert de la scie pour couper la vitre ainsi que des entailles pour passer les cordes pour enlever le morceau coupé. Toutes les personnes présentes sont prêtes à tirer sur la corde. 


- À mon compte. Un, deux, trois, tirez. 


Tout le monde tire, la vitre cède, laissant échapper l’eau et par la même occasion Alex, toujours inconsciente, qui est enfin libérée. Gabby et Brett s’occupent d’elle. Brett lui fait un massage cardiaque pour aider son cœur à repartir pendant que Gabby lui installe des électrodes. 


- J’ai pas de pouls. Continue le massage cardiaque. Je lui mets une perf. Dit Gabby en l’installant. 
- Ça fait combien de temps qu’elle a arrêté de respirer ? Demande Brett. 
- Deux minutes, peut-être trois. 
- Okay. Lance Gabby. 


Les deux ambulancières font tout ce qu’elles peuvent pour ramener Alex à la vie. Tout le monde est autour des trois jeunes femmes, excepté Jay qui s’est éloigné. 


- Jay, ça va aller, je suis sûre qu’elle va s’en sortir. 
- Erin, laisse-moi tranquille, j’en ai rien à faire de ta pitié. 
- C’est pas de la pitié, je m’inquiète pour toi. 
- Tu devrais pas. 
- Je peux faire quelque chose pour toi ? 
- Oui, me laisser tranquille et aller harceler quelqu’un d’autre, j’espère pour toi qu’elle va s’en sortir. 
- J’ai rien avoir avec ça. 
- T’es la dernière personne à l’avoir vu. Je sais que tu me dis pas tout, t’es qu’une menteuse et on peut pas te faire confiance Erin. 
- Écoute Jay, on en a déjà parlé et je me suis excusée plusieurs fois, je ne sais pas quoi faire d’autre pour… 
- Ne finis pas ta phrase, il va me falloir beaucoup de temps si tu veux récupérer ma confiance. 
- Je suis désolée Jay, vraiment désolée. Dit-elle avant de s’éloigner. 


Sans qu’il s’en aperçoit, les larmes se sont mises à couler sur ses joues, Jay les essuie d’un revers de la main. 


- J’ai un pouls. Lance Gabby. Continue le massage, faut qu’elle respire maintenant. 


Jay s’approche et s’accroupit à côté des trois jeunes femmes. 


- Alex, accroche-toi s’il te plait. Tu dois le faire, t’as encore beaucoup de choses à vivre et à faire. Qui va venir me tirer les oreilles à chaque fois que je fais une erreur ? Qui va me supporter pendant un match des Hawks ? Avec qui je vais aller botter les fesses de criminels ? Qui va rire à mes blagues pas toujours drôles si t’es pas là ? Alex revient, je t’en prie, me laisse pas. 


Tout le monde est ému de voir Jay si triste. Alors qu’il parle à Alex, cette dernière se met à tousser et à cracher de l’eau. 


- C’est bon, on l’a ramené. 


Jay s’approche encore plus d’Alex qui continue de tousser, toutes les personnes présentes sont très contentes qu’elle soit revenue. Jay prend Alex dans ses bras et la sert très fort. 


- Jay, tu m’étouffes. 
- Désolé. Dit-il en s’écartant un peu de sa partenaire. 
- C’est bon, maintenant, on peut l’emmener. Lance Gabby. Apportez la planche, on va la glisser dessus. 
- On peut dire que tu nous as foutu la trouille. 


Alex lui répond par un petit sourire. Gabby et Brett emmènent la détective dans l’ambulance pour la conduire à l’hôpital. 


- Je vais avec elle, Sergent. Lance Jay. 
- Okay, préviens-nous s’il y a du nouveau. 
- Sans problème. Dit Jay en rejoignant les trois jeunes femmes. 
- Bon travail. Lance Voight aux pompiers. 


L’équipe de la caserne 51 reprend son matériel et quitte les lieux. Une fois les pompiers partis, Voight est seul avec son équipe. 


- Je veux que vous me fouilliez cet endroit de fond en comble. 


L’équipe acquiesce et se met au travail. Voight appelle Vladimir, le père d’Alex et lui explique ce qu'il vient de se passer et lui demande de le rejoindre à l’hôpital. 
Au volant de l’ambulance, Gabby met le pied sur l’accélérateur pour arriver le plus vite possible. Brett et Jay sont à l’arrière avec Alex. 


- Comment tu te sens ? Demande Brett. 
- Ça va. Peut-être pas en super forme mais ça va. Répond Alex d’une petite voix. 
- J’étais vraiment inquiet pour toi. Dit Jay 
- Comment va Brooklyn ? Demande Alex au bord des larmes. 
- C’est pas la grande forme, il sera tellement heureux de te revoir. Je savais que tu partirais pas sans nous dire au revoir en face. 
- J’aime Chicago, je suis partie pour aller m’installer dans une autre ville et je suis revenue, cette ville a quelque chose de magique, il y a toi... Et puis, c’est Chicago. 
- On sera au Med dans deux minutes. Lance Gabby. 
- Merci Jay de m’avoir retrouvée. 
- Je te retrouverai, je te retrouverai toujours Alex. 
- Où est Igor ? 
- On l’a. 
- Merci Jay. Merci de ne pas m’avoir abandonné. Dit-elle en le prenant dans ses bras. 
- Jamais


Alex commence à pleurer dans les bras de son lieutenant préféré. Arrivé devant le Med, tout le monde descend de l’ambulance et entre dans l’hôpital. Alex est installée dans un des box. Allongée sur un lit d’hôpital, Alex est avec Jay, ce dernier est assis sur un petit tabouret. Les deux parlent. 


- Comment va ma russe préférée ? Demande Will en arrivant. 
- Ça va, merci Will. 
- Tu vois, je te l'avais frangin que tu la retrouverais.


Will s’approche de la jeune femme et la prend dans ses bras quelques instants. 


- On va te faire passer quelques examens. 
- Et je pourrais rentrer chez moi après ? 
- Oui. 


Will lui fait la liste des examens qui va lui faire passer. 


- Non, c’est pas la peine pour ça. 
- Alex, c’est juste pour être sûr. 
- Il ne m’a pas violé, d’accord. 
- Alex, ne m’oblige pas à appeler un juge pour ça. 
- Tu ferais pas ça ? 
- Je vais me gêner. 
- D’accord. Dit-elle après un moment d’hésitation. 
- Okay, je vais revenir pour le faire. 
- Non. Will, je sais que tu es médecin et je te fais confiance mais pas toi. 
- Alex, je connais mon métier. 
- Oui, ça je sais mais je vais me sentir très gênée si je sais que tu as ta tête entre mes cuisses. Le prends pas mal. 
- Ne t’inquiète pas. 
- Merci. Sarah est là ? 
- Oui, je crois. 
- Tu pourrais lui demander ? 
- Oui, je vais y aller. 
- Merci. 


Will sort en laissant le duo seul. 


- Alex, qu’est-ce qui s’est passé ? 
- L’horreur. 
- Où sont Tina et Joanna ? 
- Elles sont mortes par ma faute. J’avais promis que les protéger de ce monstre. Jay, il les a tué devant moi. Je t’assure que j’ai essayé… 


Jay s’approche de sa partenaire et la prend dans ses bras. 


- Arrête de t’en vouloir, c’est pas ta faute. 
- Si, c’est ma faute, elles étaient tellement jeunes, et ce monstre a… 
- C’est fini maintenant. 
- Ça sera jamais fini tant qu’il sera toujours en vie. 
- Qu’est-ce qu’il t’a fait à toi ? 
- Pas maintenant, pas ici. 


Après un moment, Will est revenu avec Sarah. Sarah et Alex son amies depuis plusieurs années. Sarah recherchait un endroit où vivre et Alex cherchait une colocataire vu que Jay était à la guerre. Depuis ce jour, les deux jeunes femmes sont devenues très amies. Sarah fait l’examen pour viol sur Alex, cette dernière affirme que c’est pas la peine. Les minutes et les heures passent, l’équipe est venue la voir à l’hôpital, ainsi que les pompiers et même certains membres de gangs, au grand étonnement de Jay. 


- Valanka, comment allez-vous ? Demande Voight en arrivant. 
- Combien de fois je vous ai dit de m’appeler Alex ?! 
- C’est l’habitude. Répond Voight en rigolant. Plus sérieusement, comment vous allez ? 
- J’aimerai bien qu’on arrête de me poser cette question mais ça va. 
- J’ai appelé votre père, d’ailleurs, il est là. 
- C’est vrai ? Demande-t-elle avec étonnement. 
- Oui. 
- Tu veux le voir seule ? Demande Jay. 
- Non, vous pouvez rester. Ty mozhesh' priyti. 
- Qu’est-ce que tu lui as dit ? Demande le jeune lieutenant. 
- Qu’il pouvait entrer. 


Vladimir entre dans le box et s’avance vers sa fille avec un regard noir. 


- Ça t’aurait dérangé de passer un simple coup de téléphone. 
- Quoi ? 
- Ta mère est morte et t’es même pas venue à son enterrement. 
- J’ai pas pu venir. 
- Oui, j’ai remarqué. Au faîte, merci beaucoup pour les messages que j’ai reçu. 
- Je me suis fait enlevée. 
- Alexandra, arrête, arrête avec tes excuses. Je sais que tu n’aimes pas les enterrements mais tu aurais pu venir par respect pour ta pauvre mère et je ne parle même pas de Cassandra. Ça fait dix ans cette année, dix ans que ma petite fille nous a quitté. Mais quel genre de mère es-tu ? 
- Une bonne mère. 
- Je crois pas. Tu me déçois beaucoup Alexandra et je ne peux pas laisser passer ça. 
- Non, Vladimir, pas ça. Dit-elle en larme. 
- Tu me laisses pas le choix. Je te renie Alexandra, tu ne fais plus partie de la famille, tu ne fais plus partie du clan Valanka. Ce qui veut dire que tu n'es plus une Valanka. Adieu. Dit-il d’un ton ferme avant de partir et de quitter l’hôpital. 


Alex se lève et court pour rattraper son père. Jay l’attrape avant qu’elle ne franchisse la porte du Med. 


- Lâche-moi Jay. Lâche-moi, s’il te plait. 
- Alex calme-toi. 
- Jay, je dois aller le voir. Vladimir !!! Vladimir !!! Crie-elle. 
- Calme-toi s'il te plait. 


Jay la retient toujours, elle finit en larme à terre et dans les bras de son partenaire. Ils restent comme ça pendant quelques minutes. Ensuite Jay la ramène dans son lit et Will lui donne un calment qui fait effet immédiatement, sous le regard inquiet de Jay et de celui de Mouse qui vient d’arriver. Jay et Mouse s’assoient, Jay lui raconte ce qu'il vient de se passer. 


diana62800  (08.12.2017 à 17:27)
Message édité : 30.12.2020 à 18:30

Après avoir passé la nuit à l’hôpital et avoir attendu les résultats de ses examens, Alex, accompagnée de Jay et Mouse, est rentrée chez elle. Enfin dans son appartement, elle a embrassé Brooklyn qui lui a terriblement manqué, ce dernier a couru vers sa maîtresse et a failli la faire tomber en mettant ses deux pattes avant sur ses épaules. Elle a passé un petit peu de temps avec lui avant d’aller prendre une bonne douche et de s’habiller. Les deux hommes sont dans la cuisine, la jeune femme les rejoint. 


- Du café ? Demande Jay. 
- Oui, merci. Dit-elle en s’installant sur une chaise. 


Mouse est à ses côtés, il lui dépose un baiser sur la joue. 


- Merci. Lance-t-elle à Mouse en regardant Jay. 
- Tiens, un bon café bien chaud. 
- C’est gentil. 


Elle avale une gorgée de son café et pose la tasse devant elle. Son regard est attiré par Jay.


- Tu veux manger quelque chose ? 
- Ça dépend de ce que tu me proposes ? 
- Tiens, c’est tes préférés. Lance Jay en lui donnant un paquet de gâteaux. 
- Merci. 
- De rien. 
- Il faut que tu reprennes des forces. 
- Et surtout du poids. Je suis trop maigre, c’est affreux. 
- Je croyais que tu étais diabétique. 
- Je le suis. 
- Dans ce cas, tu devrais pas manger de gâteau, tu dois éviter le sucre. 
- Non, c’est l’erreur que tout le monde fait, j’ai besoin de sucre. Par contre, pour vous deux, une semaine sans sucre pourrait vous faire du bien. Dit-elle en riant 
- Tu trouves qu’on a grossi ? Demande Mouse. 
- Tu marches pas Greg, tu cours. 


Jay et Alex se mettent à rire, Mouse se joint à eux. 


- Qu’est-ce que tu vas faire de ta journée ? Demande Jay. 
- Aller travailler comme vous deux. 
- Quoi ? Demandent les deux hommes. 
- Tu devrais rester ici pour te reposer un peu. Lance Mouse. 
- J’ai dormi toute la nuit et je veux reprendre mon poste. 
- Alex, je suis pas sûr que ce soit une très bonne idée. 
- J’en ai besoin, je suis restée enfermée pendant des semaines. 
- T’en as parlé à Voight ? Demande Jay inquiet. 
- Oui, il est du même avis que vous deux. Écoutez tous les deux, j’apprécie beaucoup que vous soyez là, mais me demandez pas de rester ici, j’ai besoin de voir du monde et surtout j’ai envie de reprendre ma vie comme avant. 
- Dis-nous ce qui s’est passé ? 
- Je vous le dis mais ça reste entre nous, d’accord ? 


Mouse et Jay hochent positivement la tête. 


- Je suis sortie du Molly’s et j’ai parlé un peu avec Erin quand une personne s’est mise derrière moi et m’a chloroformé. Quand je me suis réveillée, j’étais dans cet endroit, j’ai découvert un peu plus tard qu’on était dans un garage abandonné à plus de 5 km de toute civilisation. 
- Tu veux dire fermé ? 
- Non, abandonné. C’était pas le seul, il y en avait d’autres à côté mais j’ignore dans quelle ville on était, on était peut-être à Chicago mais... J'en sais rien... Je reprends, je me suis réveillée, Joanna et Tina étaient là, elles m’ont avoué qu’elles ont été piégées et que leurs parents les croyaient parties en vacances avec un groupe d’ami. Igor a commencé à se servir d’elles contre moi pour avoir ce qu’il voulait. 
- C’était quoi ? 
- Me faire payer de l’avoir arrêté. Avant que vous disiez quoi que ce soit, tout était en règle, son arrestation était justifiée même si j’aurai préféré l’arrêter pour les meurtres qu’il a commis, c’est pour cette raison que sa peine était si courte. Il a… Il a torturé et battu Tina et Joanna devant moi, et à chaque fois que j’essayais de faire quelque chose pour qu’il arrête, il s’acharnait sur elles et il s’en prenait à moi après. Et il commençait une petite vidéo, d’après lui, c’était pour avoir des souvenirs. Il voulait aussi des plans de certaines banques et bijouteries. Ça j’ai toujours refusé. Peut-être dix jours après mon enlèvement ou peut-être quinze, je crois, j’ai commencé à perdre la notion du temps, il est venu, il m’a frappé tellement fort que je ne pouvais plus bouger, il s’est approché de moi pour me dire qu’un de mes pires cauchemars allait se dérouler sous mes yeux. 
- Qu’est-ce qu’il a fait ? 
- Il s’est approché de Joanna et Tina et a tiré à bout portant pour les abattre de sang froid. C’est de ma faute, j’aurai jamais dû m’acharner… Dit-elle en se levant. Ensuite, c’est devenu comme un rituel pour lui venir chaque jour, m’apporter un peu à manger et mon insuline, il voulait me garder en vie, me montrer les messages qu’il envoyait de mon portable et s’acharner sur moi en me rabaissant, en m’humiliant… Mais ça, il a jamais réussi, il arrivera jamais à me briser. 


Jay et Mouse écoutent la détective jusqu’au bout sans l’interrompre, ils se regardent avec un air de désolation pour la détective. Jay s'approche d'Alex et pose sa main sur son épaule. 


- On est vraiment désolé pour toi Alex. 
- C’est très gentil mais vous n’avez pas à l’être. Ce soir-là, Erin allait bien ? 
- Oui. 
- Pourquoi ? 
- J’ai eu peur qu’il s’en prenne à elle. 
- Alex, Erin est revenue une heure après ton départ. 
- Où elle a passé tout ce temps ? 
- Aucune idée, elle nous a dit qu’elle t’avait vu monter en voiture avec un autre type. 
- Comme si j’étais partie de mon plein gré avec un autre homme. 
- Oui. 
- Je suis désolée, vraiment désolée pour les messages que vous avez reçu, et ce que je vous ai dit. Surtout à vous deux, vous êtes les deux personnes qui comptent le plus pour moi, j’espère que vous le savez. Avoue-t-elle en regardant Jay droit dans les yeux. 


Les deux hommes acquiescent d’un hochement de tête.  


- Toi aussi, tu es très importante pour moi, pour nous. Dit Jay en mettant son bras sur son épaule. 
- Rien ne peut séparer les trois mousquetaires. 


Cette phrase fait sourire le trio. 


- Gardez pour vous ce que je viens de vous dire, j’ai pas envie qu’on vienne me voir en pitié. 
- C’est ce qui risque d’arriver. 
- Oui, je sais. 


Alex finit son café et va mettre la tasse dans l’évier. Les deux hommes font pareil. 


- Vous pourrez dire à Voight que j’aurai un peu de retard. 
- Pourquoi ? Tu vas où ? Demande Jay. 
- D’abord, chez un fleuriste, ensuite au cimetière et pour finir, un petit tour chez le coiffeur, parce que je peux pas rester avec cette tête. 
- Tu veux qu’on vienne avec toi ? 
- Non, ça va aller, je dois y aller seule. 


Ils prennent chacun leurs affaires sans oublier leurs clefs et quittent l’appartement du duo. Devant sa voiture, Mouse embrasse avec passion Alex, Jay détourne le regard. Chacun monte dans sa voiture respective. Mouse se dirige vers le District 21 tout comme Jay mais arrivé devant le bâtiment, il redémarre sa voiture. Alex est debout devant la tombe de sa fille, dessus, on peut lire : « Cassandra Ellen Halstead 2001-2007 Beloved Daughter ». Elle vient de déposer les fleurs qu’elle a acheté juste avant. Elle a aussi mis un bouquet sur celle de sa mère. Jay se gare juste devant la voiture de sa partenaire, il descend et va la rejoindre. Il s’approche doucement. 


- T’as pas à t’en vouloir Alex. 
- J’aurai voulu être là. 
- Je le sais. 
- Comment tu... ? 
- Je te connais Alex, je savais que tu viendrais directement ici avant d'aller au salon de coiffure. Je te connais depuis toujours. 
- Je suis désolée Jay. 
- Pourquoi ? Demande-t-il en se plaçant juste à côté d’elle. 
- Pout tout ce que tu as dû endurer par ma faute. Le fait qu’on est eu un enfant si jeune, je regrette pas qu’on est eu Cassie mais j’aurai préféré l’avoir plus tard, pour Vladimir et son caractère de merde, ma famille, les problèmes que ça t’a causé avec ton père, tout en faîte. 
- Je connais Vladimir, je sais comment il est. Et pour le mien, il a toujours été comme ça, aucun de nous pourra le changer. 


Il prend le visage de sa partenaire entre ses mains. 


- Et moi, je voudrai te dire merci, merci pour tous ces moments de bonheur qu’on a passé tous les deux, tous les trois. Sans toi, j’aurai jamais connu autant de bonheur, je n’aurai jamais su que je pouvais aimer une personne aussi fort. Grâce à toi, j'ai découvert ce qu'était le grand amour, alors merci Alex. 
- Et aussi de malheur. 
- Dis pas ça. 
- C’est la vérité Jay. Dit-elle avant qu'il l’embrasse tendrement sur les lèvres. 


Alex le repousse doucement. 


- Jay, je t'en prie... Je t’envoie une énorme gifle la prochaine fois que tu recommences. 
- Sans problème parce que tu sais que je vais le refaire. Je t'aime tellement Alex. 
- Jay !!!! 


Le duo s’accroupi et parle de leur fille, chose qu’ils n’ont pas fait depuis très longtemps. Après un long moment, ils décident d’aller travailler, chacun monte dans sa voiture, Jay va directement au bureau et Alex va chez le coiffeur. Plus d’une heure après, Alex est enfin arrivée aux Renseignements, elle dit bonjour à tout le monde. 


- Si vous avez besoin de plus de temps pour vous… Commence à dire Voight. 
- Non, j’ai eu assez de temps. Je veux me remettre dans le bain tout de suite. 
- Okay, comme vous voulez. 
- Merci. À propos de cette lettre de démission… 
- Oui. 
- Vous pouvez la jeter. De toute façon, c’est pas moi qui l’ai écrite. 
- C’est déjà oublié. 
- Super. 


Voight retourne dans son bureau, Jay la regarde et lui fait un clin d’œil. 


- Ça te va très bien, t'es magnifique. 
- Merci. 
- Il a raison. 
- C’est gentil. C’est moi, où les bureaux ont changé de place ? 
- Oui, c’est une idée de Voight, chaque binôme à son coin. 
- Le notre est ici. Lance Jay tout sourire. 


Toute l’équipe est enfin réunie. Platt arrive par les escaliers avec une femme d’une trentaine d’année. 


- Voight. Crie Platt. 


Voight sort de son bureau. 


- Cette femme veut vous voir. 
- Merci Trudy. 


Platt redescend, Voight s’approche de la femme. 


- Votre attention tout le monde, je vous présente le lieutenant Brittany Jenkins, elle rejoint notre équipe. Erin, tu feras équipe avec elle. 
- Je suis Erin Lindsay, ta nouvelle partenaire. Lance-t-elle pour se présenter. 
- Ravie de te rencontrer. J’ai beaucoup entendu parler de vous tous, vous avez une certaine réputation. 
- Faut pas croire tout ce qu’on dit. Lance Al depuis son bureau. 


Les présentations se font dans la bonne humeur. 


- Jay, je peux t’appeler Jay ? 
- Oui. 
- Je suis très heureuse de travailler avec toi. 
- Tu fais équipe avec Erin pas avec moi. 
- Ça, je sais mais on travaille au même endroit. 


Brittany fait du rentre dedans à Jay et Alex le remarque, fusil Brittany du regard mais ne dit rien. 


- Tu vas bien ma chérie ? Demande Mouse. 
- Oui, très bien. Pourquoi ? 
- Je sais pas, je te trouve ailleurs. 
- Faut seulement que je reprenne mes marques. Dit-elle avant de l’embrasser sur la joue. 


Le couple continue de discuter. Brittany les voit. 


- Ça fait longtemps qu’ils sont ensemble ? 
- Quelques semaines. Répond Adam. 
- Il y a d’autres couples ? 
- Kim et Adam, Erin est en couple avec un dénommé Austin. Dit Kevin. 
- Et toi Jay ? 
- Il est célibataire mais son cœur bat pour une seule femme. Lance Erin. 
- Erin, on t’a rien demandé. 
- Qui est cette grande chanceuse ? 
- Alex, il en est raide dingue. Répond Adam. 
- Bon, on peut parler d’autre chose. Lance Jay. 


L’équipe parle avec la petite nouvelle pour apprendre à la connaître. Après un moment, Alex s’éclipse, Jay le remarque et la suit. 


- Alex, tu vas où ? 
- Lui parler, j’ai besoin de savoir. 
- Savoir quoi ? 
- Pourquoi il m'a pas tué comme Tina et Joanna ?
- Reste calme. 
- Je vais essayer. 
- Fais-le pour moi, j’ai pas envie de faire équipe avec quelqu’un d’autre. 
- Okay, je vais rester très calme. 


Le duo marche en direction des cellules, ils s’arrêtent devant celle d’Igor. Ce dernier est allongé, il se relève quand il voit la russe. 


- Ils sont arrivés à temps, quel dommage. J’aurai tellement aimé pouvoir assister à ton enterrement. 
- J’imagine. 


Alex ouvre la grille et s’approche d’Igor pour lui passer les menottes. 


- Où on va ? 
- J’ai quelques questions à te poser. 


Ils sortent de la cellule. Alex le conduit en salle d’interrogatoire, Jay les suit. 


diana62800  (13.12.2017 à 19:22)
Message édité : 30.12.2020 à 19:16

Jay, Alex et Igor entrent dans la salle d’interrogatoire. Les deux lieutenants s’installent, le russe s’assoit juste en face. 


- Ta nouvelle coupe de cheveux te va très bien. J'aurai dû te raser la tête.


Alex prend sur elle en inspirant et expirant profondément. Jay le remarque. 


- Tu me l’as promis, n’oublie pas. 
- Ne t’inquiète pas, je me contrôle. 
- Je t’écoute. 
- Ne joue pas au plus malin avec nous Igor. Pourquoi ? 
- Pourquoi quoi ? 
- Pourquoi elles et pas d’autres personnes ? 
- Parce que je savais que ça te toucherait personnellement. Ces filles étaient les premières que tu as réussi à sauver au tout début de ta carrière. 
- Tu les as quand même tuées. 
- Oui et quel plaisir ça a été. J’en ai encore des souvenirs plein la tête. 


Alex le fusille du regard. 


- J’aurai pu m’en prendre à tes neveux et nièces Alexandra. Et toi Jay, comment va Will ? Et sa petite-amie, Natalie ? 
- Vous avez l’intention de vous en prendre à toutes les personnes qu’on connait ? Demande Jay. 
- Pourquoi pas. 
- T’es inhumain. 
- Je sais. 
- Pourquoi as-tu tué Joanna et Tina ? Les abattre comme des animaux t’a donné un immense plaisir ? Les laisser en vie, c’était trop dur pour toi ? 
- Je suis un meurtrier, c’est dans ma nature de prendre la vie des autres et surtout des personnes dont tu es très attachée. 
- J’aurai jamais le dernier mot avec toi. 
- Non. 
- C’est toi qui a fait sortir Dean de prison ? 
- Qui est… 
- Évite de demander qui est Dean, tu le connais, tu as partagé sa cellule pendant six ans. 
- Je sais pas et même si je le savais, je ne dirai rien. 
- Pour quelle raison tu m’as pas tué ? 
- J’aime m’amuser avec toi. Je savais qu’ils arriveraient à te retrouver à temps. Si tu meurs, qui je vais torturer même si te voir morte aurait fait mon bonheur... Alexandra, tu dis me connaître mais moi je vous connais par cœur tous les deux. Je connais vos qualités comme vos défauts et aussi vos forces comme vos faiblesses... Et Jay est ta faiblesse Alexandra. Même si tu sors avec un autre type, t'es toujours raide dingue de lui. 
- Vous croyez nous atteindre comme ça ? 
- Peut-être pas toi, Jay, mais elle, j’en suis sûr. 


Igor a le sourire aux lèvres alors qu’Alex se retient de se lever pour aller lui en coller une. 


- Tu peux jouer les malins mais tu vas retourner en prison. 
- Pour quel motif ? 
- C’est pas ce qui manque : enlèvement, séquestration, coup et blessures, meurtres, tentative de meurtre… C’est fini pour toi. Lance Alex très calmement. 
- Je suis venu ici par moi-même et aucun de vous m’a arrêté. 


Jay et Alex se regardent. 


- Okay, on va faire ça dans les règles. Igor Novikov, on vous arrête pour l’enlèvement, la séquestration et les meurtres de Joanna Brown et Tina Larson, ainsi que pour l’enlèvement du lieutenant Alexandra Valanka. Vous avez le droit de garder le silence, si vous refusez ce droit, tout ce que vous direz, sera et pourra être retenu contre vous lors de votre procès, vous pouvez appeler votre avocat, si vous n’avez pas les moyens d’en avoir un, la court, vous en nommera un d’office. Est-ce que vous avez compris vos droits ? 
- Oui, t’as été très clair Jay. 
- Vous voulez appeler votre avocat ? 
- Non. 
- Qu’est-ce que tu manigances ? 
- Rien. Arrête d’être autant sur la défensive. 
- C’est l’habitude avec des criminels dans ton genre. 
- Bon maintenant que vous êtes officiellement en état d’arrestation, on va pouvoir continuer notre petit interrogatoire. Lance Jay. 
- Jay est aussi persévérant que moi, tu ne sortiras pas d’ici tant qu’il n’aura pas les réponses à ses questions. 


Jay et Alex continent d’interroger Igor. Après un long moment, une personne frappe et ouvre la porte. C’est Brittany. 


- Désolée de vous déranger. 
- C’est rien, qu’est-ce que tu veux ? Demande Jay. 
- Alex, une personne veut te voir et Mouse veut te parler Jay. 
- Okay. 


Le duo se lève et se dirige vers la porte. 


- J’ai oublié de vous demander : Comment va Cassie ? Demande Igor avec un grand sourire narquois. Toujours au fond de son trou de terre ?! 


Jay voit rouge et s’apprête à s’avancer vers le russe. 


- Non, Jay, c’est ce qu’il cherche. Lance Alex en se plaçant devant le détective. Jay… Je t’en prie, ne rentre pas dans son jeu s’il te plait. 


Alex s’approche d’Igor, le prend par le bras et le fait assoir sur le banc. Elle prend sa paire de menottes et lui attache les mains à la barre qui est fixée sur le mur. Igor grimace. 


- Oh désolée, elles sont trop serrées ? 
- Oui, ça serait très gentil de ta part si tu pouvais les desserrer un peu. 
- Sans problème. 


Elle les resserre encore plus. 


- C’est mieux ? 
- Impeccable. 
- Je savais qu’on arriverait à s’entendre. 


Alex s’approche de Jay. 


- Tu peux rester avec lui ? Demande Jay à Brittany. 
- Bien sûr. 
- Ne lui dit rien sur toi, absolument rien et fais attention. Il est capable de tout. 
- Personne d’autre que nous entre ici, c’est bien clair ? Demande Jay sur un ton sérieux. 
- Oui. 


Les deux lieutenants sortent. 


- Je sais pas si je vais réussir à me contenir s’il me provoque à nouveau. Lance Jay. 
- Si, tu vas y arriver et tu sais pourquoi ? 
- Non mais j’imagine que tu vas me le dire. 
- Parce que tu n’es pas comme lui, tu n’es pas un monstre, ni un meurtrier. 
- Tu peux pas dire ça, tu ne sais pas tout de mon passé. 
- J’en sais suffisamment pour savoir que tu es quelqu’un de bien Jay, ne laisse jamais personne te dire le contraire. T’es une des personnes les plus honnêtes et droites que je connaisse et c’est pas Igor qui va changer ça. 
- Merci Alex, tu sais toujours quoi dire pour me rebooster. 
- T’as pas à me remercier, c’est simplement la vérité Jay. 


Jay tend ses bras et sert Alex très fort contre lui. Un sentiment de bien-être et de bonheur les envahit tous les deux. Mouse les voit, il a beau avoir confiance en Alex, il n’aime pas les voir collés l’un a l’autre. Mouse s’approche et fait semblant de tousser. Le duo s’écarte des bras de l’autre. 


- Alex, une femme veut te voir et Jay, faut que je te parle, tout de suite. 
- Merci, c’est ce que Brittany nous a dit. 
- Sans problème. 
- Tu sais qui veut me voir ? 
- Une certaine Julia Berman. 
- Elle doit m’en vouloir ? Demande Alex inquiète. 
- Non, Voight lui a expliqué. 


Elle pousse un soupir de soulagement. 


- Okay, je vais aller la voir. 


Alex s’approche de Mouse. 


- On dîne tous les deux ce soir ? Demande-t-il avant de l’embrasser. 
- Avec grand plaisir, 20 heures chez toi. 
- Génial. À plus tard les gars. 


Elle s’éloigne. Les deux anciens rangers la regardent amoureusement. 


- Je t’écoute, qu’est-ce qui se passe ? 
- Viens avec moi. 


Les deux amis vont au sous-sol, dans la tanière de Mouse pour parler sans être dérangés. 


- Elle est ici. 
- Qui ? 
- Tu sais qui. 
- Caroline ? 


Ils s’assoient. 


- Oui, en personne. 
- Et qu’est-ce que tu comptes faire ? 
- J’en sais rien, si j’avais une machine à remonter le temps, je l’utiliserai. 
- Mais t’en as pas. Tu es sûr qu’elle est ici ? 
- Oui, Platt m’a prévenu qu’elle m’attendait à l’accueil du district. 
- T’es dans la merde Greg et je suppose qu’Alex ne sait rien sur elle. 
- Non, comment veux-tu que je lui dise ça ? Chérie, tu sais que je t’aime mais je dois t’avouer que je suis marié, que ma femme Caroline est en ville et veut redonner une chance à notre couple. 
- Tu peux lui dire ça mais elle t’en voudra à coup sûr. Sois honnête avec elle. 
- Tu m’aides pas. 
- Je sais mais tu dois lui dire. 
- Je lui dirai mais pas maintenant, c’est pas le moment, pas après tout ce qu’elle vient de vivre. 
- C’est à toi de voir. 
- Y a autre chose. 
- Quoi ? 
- Quand Alex a disparu, on croyait qu’elle était partie en nous abandonnant tous...  
- Pas moi. 
- Oui, excepté toi. J’ai vu plusieurs femmes et j’ai… 
- Oh… 
- Oui et maintenant, je suis mal à l’aise avec ça. 
- Je sais pas quoi te dire. 
- Dis rien, je sais que j’aurai pas dû et je regrette d’avoir trompé Alex, mais j’étais désespéré et complètement ivre… 
- C’est pas une excuse Greg. 
- Je sais Jay. Je te demande de garder ça pour toi, de rien dire à personne. 
- Okay. Je dirai rien. 


Les deux amis continuent de parler. Alex quant à elle va voir Julia Berman. 


- Julia, je suis ravie de vous revoir. Lance Alex en tendant sa main. 
- Moi aussi Alex. 


Julia s’approche de la détective et la prend dans ses bras. 


- Vous allez bien ? On vient de me raconter ce qu’il vient de vous arriver. 
- Ça va. Dit-elle en s’écartant de Julia. Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? 
- Je voulais savoir si vous êtes toujours d'accord pour donner une conférence de Maitre-chien sur plusieurs jours ? Je vous le demande mais vous pouvez refuser. 
- Oui, bien sûr, je vous l’ai promis. 
- C’est vraiment génial. 
- Vous me direz où elle aura lieu et je viendrai. 
- La prochaine va avoir lieu ici à Chicago dans quelques semaines. 
- Vous pourrez compter sur moi. 


Les deux femmes continuent de parler avec le reste de l’équipe. Après un long moment, Jay et Mouse rejoignent l’étage, Julia Berman est partie, il y a quelques minutes. Mouse et Alex partagent un petit moment de tendresse tout en essayant de rester discrets, parce que Voight n’aime pas trop voir ses hommes batifoler pendant des heures, mais Alex passe son temps à regarder Jay...


- Alex, tu viens, on va aller voir notre ami. 
- J’arrive. 


Alex embrasse Mouse d’un tendre baiser. Elle rejoint Jay et les deux détectives se dirigent vers la salle d’interrogatoire, Jay ouvre la porte et ils entrent. 


- On s’est trompé d’endroit ? Demande Jay. 
- Non, c’est la bonne. Regarde c’est les miennes. 


Elle s’approche de la table et prend sa paire de menotte posée dessus. 


- Il est où alors ? 
- J’en sais pas plus que toi Jay. 
- Brittany, elle est où ? 
- Aucune idée. 
- Viens, on va la chercher. 


Le duo retourne voir les autres et ils ont la mauvaise surprise de voir Brittany assise à son bureau. 


- Qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je suis assise à mon bureau. 
- Non, ce que Jay essaye de dire c’est : Où est Igor ? 
- Le type qu’on t’a demandé de surveiller. 
- Deux agents du FBI sont venus le chercher. 
- Quoi ? Demandent les personnes autour d’elle. 
- Oui, ils avaient un mandat avec eux. Tiens. 


Jay prend la feuille que lui tend Brittany. 


- J’y crois pas. Tiens Alex, regarde. 
- Merci. 


Elle prend le document. 


- C’est un faux. Ce mandat est un faux. 
- Vous plaisantez ? Demande Voight. 
- J’aimerai mais non. 


Elle s’approche de la fenêtre et regarde le mandat à la lumière du jour. 


- Oui, j’en suis sûr, normalement, on devrait voir certains logos. Là, il y a rien. Brittany, qui était ces types ? 
- Je sais pas. 
- T’as leur nom, leur numéro de badge, d’où ils viennent ? 
- Non. 
- En gros, tu as livré un tueur en série à deux types que tu n’as jamais vu. 
- Je suis vraiment désolée. 
- Jay, c’est pas en t’énervant qu’on va arranger la situation. 
- Erin, je t’ai rien demandé. Lance Jay très énervé. 
- Jay, elle a raison, calme-toi. 
- Jenkins, qu’est-ce qu’ils vous ont dit ? 
- Ils m’ont dit qu’ils étaient du FBI, l’un des deux m’a donné le mandat, ils ont enlevé les menottes et sont partis. Ça s’est fait tellement vite. 


Toute l’équipe n’arrive pas à en croire ses oreilles. 


- Brittany, tu as besoin d’un cours pour reconnaitre les vrais des faux. Lance Erin. Parce que ce genre d’erreur n’est pas permisse dans ce service. 
- Je suis vraiment désolée, je pensais sincèrement qu’ils faisaient partis de la maison. 


Le portable d’Alex sonne, elle le prend, décroche, c’est un appel en visio. 


- Igor. Comment tu as fait ? 
- Je connais beaucoup de monde, tu n’es pas la seule. Voight devrait virer la petite nouvelle, c’est une incapable. 
- On arrivera à te retrouver, peu importe où tu es, tu paieras pour tout le mal que tu as fait. 
- De toute façon, j’avais prévu de sortir de-là, tu pensais réellement que j’allais rester ici sans rien faire. « Igra ne zakonchena, skoro, skoro » 


Igor raccroche. Alex lance son portable, en rage, contre le mur et prend appuis contre son bureau, elle essaye de se calmer. 


- Calme-toi. 


Très en colère, elle jette en un seul geste tout ce qui se trouve sur son bureau. 


- Alex, je regrette. 
- Non, c’est moi. J’aurai jamais dû laisser Igor avec une incompétente. Je sors quelques minutes pour me calmer. 
- Attends, qu’est-ce… Commence à dire Brittany. 
- Ça fait combien de temps que tu es dans le métier ? Demande Alex. 
- Ça va faire cinq ans. 
- Et durant tout ce temps, tu n’as rien appris de tes erreurs ? 
- Si mais… 
- Faut croire que non. À l’école de police, on apprend à reconnaître le vrai du faux, comment t'as pu te laisser berner comme une bleue. T'es lieutenant, c’est à toi de prendre tes décisions, certaines moins faciles que d’autres, je te l’accorde mais tu es une gradée maintenant. Bordel, tu te rends compte qu’à cause de toi, un assassin se promène dans la nature et qu’il va recommencer à tuer. 
- T’es dure. Lance Kim. 
- Je dis ce que je pense. 


Al qui a tout entendu, décide d'intervenir. 


- Ça suffit, on est une équipe, une famille. On va pas commencer à se tirer dans les pattes pour savoir qui a raison et qui a tort. 


Tout le monde acquiesce à ce qu’Al vient de dire. Après quelques minutes, les tensions se sont apaisées et tout le monde à reprit place à son bureau pendant qu’Alex ramasse tout ce qu’elle a jeté et commence à tout ranger, Jay et Mouse lui prêtent main forte, ce qu’elle accepte avec grand plaisir. Dès qu'elle a tout rangé, elle sort, Jay attend un peu et va la rejoindre...


diana62800  (17.12.2017 à 15:07)
Message édité : 30.12.2020 à 19:45

Le reste de la journée se passe dans le calme à l’étage des Renseignements. Ils ont quitté un par un le bureau. Al et Michelle passent la soirée tous les deux pour l’anniversaire de cette dernière, alors que Kevin est rentré chez lui pour veiller sur son frère et sa sœur. Kim et Adam passent la soirée en amoureux, tandis que Jay marche dans les rues de Chicago pour essayer d’oublier sa peine de cœur. Alex attend Mouse au Molly’s, Greg a téléphoné à la russe pour lui demander de l’attendre là-bas. Erin rentre chez elle et à la surprise d’apercevoir une table dressée quand elle est rentrée. 


- Bonsoir mon amour. Lance Austin. 


Austin s’approche d’Erin et l’embrasse d’un tendre baiser. Cette dernière le regarde de haut en bas. Il est habillé d’un smoking. 


- On fête quelque chose de spécial ? Demande Erin. 
- Non, je voulais seulement qu’on dîne en tête à tête. Faut vraiment une occasion spéciale ? 
- Non. Tu es superbe. 
- Merci. Dit-il en rougissant. 
- Donne-moi dix minutes que je me change. 
- Allez soyons fou, je t’en donne vingt. 


Erin l’embrasse avec tout l’amour qu’elle a pour lui. Elle va se changer et revient toute pomponnée. 


- Tu es magnifique. 
- Merci. 
- Vas-y installe-toi. Je reviens. 


Austin va dans la cuisine et revient avec deux assiettes dans les mains. 


- Le repas de madame est arrivé. 
- Merci. 


Ils s’installent tous les deux à table. Les deux amoureux passent le repas à parler et à rire. Après avoir finir leur repas, Austin va mettre un peu de musique. 


- Tu m’accordes cette danse ? Demande-t-il en tendant sa main. 
- Avec grand plaisir. 


Elle prend sa main et se lève. Dans les bras de l’autre, ils se laissent bercer par la musique, un sourire s’est dessiné sur le visage du couple. Après plusieurs chansons, Austin s’arrête et embrasse Erin d’un baiser passionnel. Il prend les mains d’Erin dans les siennes et met un genou à terre, cette dernière a un petit mouvement de recul. 


- Erin, je t’aime, je t’aime tellement. Je t’ai aimé dès notre première rencontre. Te rencontrer a été la chose la plus incroyable qu’il m’était donné de faire. Tu fais de moi, l’homme le plus chanceux et heureux du monde. À tes côtés, je me sens plus fort, plus comblé et surtout plus aimé, et ça, par la plus belle et douce femme que tu es. Ma vie sans toi m’est impossible et inimaginable. Tu es ma vie, ma moitié, je peux plus passer une seule journée sans voir ton magnifique sourire. Malgré nos caractères différents, on se complète tous les deux. Je t’aime mon amour pour toujours et à jamais. Le jour où tu es rentré dans ma vie, ça a donné un sens à la mienne. 


Il plonge sa main dans sa poche pour y en sortir une petite boîte. Il l’ouvre. Erin est très émue par la déclaration que vient de lui faire Austin. 


- Erin Gwen Lindsay, voudrais-tu me faire l’immense honneur de m’épouser ? 
- Oui, bien sûr que oui. Répond-t-elle très émue. 


Austin retire la bague de sa boîte et la passe au doigt de sa fiancée. Il se relève, et l’embrasse d’un long et tendre baiser. 


- Je t’aime plus que tout Austin Cooper. 
- Je t’aime aussi Erin Lindsay, futur madame Cooper. 
- On est fiancé. 
- Oh que oui, toi et moi pour le reste de notre vie. 


Ils reprennent leur baiser. Austin prend sa fiancée dans ses bras et va dans la chambre. La porte s’ouvre et Erin est éblouie par ce qu’elle voit. 


- Austin, c’est magnifique. 
- Tout comme toi 


Un chemin de pétale les conduit de la porte jusqu’au lit, des bougies sont installées un peu partout dans la chambre, et la lumière est tamisée. Il y a aussi des pétales éparpillées sur le lit. 


- J’ai bien fait d’avoir renversé mon café ce jour-là. 
- Ma chemise s’en souvient encore. Lance-t-il tout sourire. D’ailleurs, je l’ai toujours. 
- T’es tellement romantique. 
- C’est grâce à toi, tu me rends meilleur de jour en jour. 


Erin se place face à Austin, le tire vers elle par sa cravate et ils s’approchent tous les deux vers le lit. Ils reprennent leur baiser, Erin s’allonge sur le lit suivi d’Austin. Les vêtements prennent place sur le sol et le couple s’adonne au plaisir de l’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre, et en profite pour fêter leur nouvel engagement. 

Ça doit bien faire deux heures qu’Alex attend Mouse au Molly’s. Elle lui a envoyé plusieurs messages, Mouse a répondu, à certains, qu’il allait arriver rapidement. 


- Il est toujours pas là ? Demande Herrmann. 
- Non, ça fait bientôt plus de deux heures que je l’attends. 
- Ne t’inquiète pas, il va arriver. 
- Peut-être mais j’en ai marre d’attendre. Je vais aller chez lui, s’il passe, tu pourras lui dire. 
- Bien-sûr. 
- Merci Herrmann. Dit-elle en se levant. 


Elle prend ses affaires et se dirige vers la porte. 


- Alex ?! 
- Quoi ? Demande-t-elle en se retournant. 
- Fais très attention à toi. 
- Promis. 
- Bonne soirée. 
- À toi aussi. 


Elle quitte le Molly’s, monte dans sa voiture et va chez Mouse. Arrivée devant chez lui, elle se gare et monte directement. De sa voiture jusqu’à l’immeuble, elle a pas arrêté de regarder derrière elle pour être sure de ne pas être suivie. Devant le numéro 302, elle donne quelques coups plusieurs fois, Mouse lui ouvre la porte. 


- Alex ? Qu’est-ce que tu fais là ? 
- Tu plaisantes ? Je t’ai attendu pendant plus de deux heures chez Molly’s, j’étais très inquiète pour toi, j’ai pas arrêté de t’appeler. 
- Désolé, j’ai pas vu l’heure passé. Tout va bien ? 
- Moi, ça va et toi ? T’as pas l’air dans ton assiette. Je peux entrer ? 


Alex fait un pas pour franchir la porte. 


- Non. Lance Mouse en bloquant la porte avec sa main. Rentre chez toi, on se verra demain. 
- Mouse parle-moi, qu’est-ce que tu as ? Demande Alex inquiète. 
- Rien. Rentre chez toi. 


Il l’embrasse d’un petit baiser sur les lèvres. 


- Je t’aime. 


Il lui claque la porte au nez. 


- Moi aussi. Répond la jeune femme.


Elle repart mais fait demi-tour. Elle frappe de nouveau à la porte. 


- Greg… Greg… Greg… Greg… Ouvre la porte, s’il te plait… Greg, s’il te plait… 
- Alex, rentre chez toi. Répond Mouse sur un ton très sec et dur. 


Entendant la voix de Mouse, un sentiment de tristesse l’envahie mais elle n’insiste pas davantage, elle n’a pas envie de se disputer avec lui ce soir. Elle remontre dans sa voiture et rentre chez elle. Mouse entend Alex s’éloigner. 


- T’es contente ? 
- Ravie. J’imagine qu’elle sait rien sur moi ? 
- Non. 
- Greg, faut te faire une raison, on est encore marié tous les deux et ça fait des mois que je te cherche partout pour pas dire des années. 
- Caroline, notre mariage est fini. 
- Non. Lance-t-elle en se levant d’un seul coup. On peut encore sauver notre mariage. 
- Tu peux pas te trouver un autre homme ? 


Caroline lui répond par un grand sourire. 


- Je suis sûr qu’il y a d’autres hommes qui te conviendraient mieux. Prends-toi un homme d’un certain âge et très riche. 
- C’est possible mais c’est toi que j’ai choisi. 
- Qu’est-ce que tu veux ? 
- Retrouver mon mari, c’est pas compliqué à comprendre. 
- Fallait y réfléchir avant de me tromper. 
- Greg, j’ai fait une erreur. 
- Sors d’ici. 
- Comme tu voudras. Dit-elle en reprenant ses affaires. Mais arrête de te voiler la face, comment elle va réagir quand elle découvrira la vérité ? Tu penses qu’elle dira : Greg, t’es marié, c'est fantastique, génial, je comprends que t’aies rien dit et je te pardonne. Alors là, faut pas rêver... 
- Sors de chez moi… Dehors. 


Caroline s’approche de Mouse et tente de l’embrasser, il la repousse. 


- Je l’aime. 
- Je sais, je l’ai toujours su. Appelle-moi si tu change d’avis. 
- Accepte le divorce, c’est tout ce que je te demande. 
- Je pourrais accepter à une seule condition. 
- Laquelle ? 
- Une dernière nuit. 
- Tu me prends pour qui ? 
- Je plaisante Greg. Répond-t-elle en rigolant. C’est vraiment ce que tu veux ? 
- Oui, accepte le divorce. 
- Je vais y réfléchir. 


Elle approche son visage de celui de Mouse et l’embrasse. Elle sort et quitte l’appartement. 


Alex est chez elle, installée sur son canapé. Elle est devant un de ses films préférés avec un bol de glace vanille pistache. La porte s’ouvre et Jay entre. 


- Jay !!! 
- Alex ? Qu’est-ce que tu fais ici ? 
- Je vis ici. 
- Non, je veux dire : T’es déjà rentrée ? 


Il enlève sa veste qu’il pose sur l’ilot central de la cuisine avec ses clés. Il vient s’asseoir à côté de sa partenaire. 


- Oui, Greg m’a posé un lapin. 
- C’est vrai ? Demande-t-il étonné. 
- Oui. 
- Génial. Lance-t-il tout joyeux. 
- Au moins, ça fait plaisir à l’un entre nous et toi ta soirée ? 
- C’était reposant, j’ai beaucoup réfléchi. 
- À quoi ? 
- À beaucoup de chose. 
- Et tu as trouvé tes réponses. 
- À certaines oui, mais pour le reste, je verrai ce que l’avenir me réserve. Tu vois, je suis devenu optimiste. 
- Oui, je vois ça. 
- Alors comme ça, Greg t’a posé un lapin ? 
- Oui, je l’ai attendu pendabt plus de deux heures achez Molly’s. Il m’a demandé de le rejoindre là-bas, parce qu’il avait quelque chose à faire avant mais il n’est jamais venu. J’en avais marre d’attendre alors je suis allée chez lui, il m’a ouvert et il m’a carrément claqué la porte au nez. 
- Il t’a rien dit ? 
- Non. 
- Il va sûrement te le dire demain. 
- J’espère. 
- C’est quoi comme film ? 
- « Dirty Dancing ». 
- Un de tes films préférés. 
- Je sais que tu aimes ce film toi aussi. 
- C’est vrai mais ne dis rien, j’ai une réputation de gros dur à préserver. 


Le duo se met à rire. 


- Promis, j’emporterais ce secret dans ma tombe. 
- Merci. 


Jay va se chercher un bol de glace et revient s’asseoir sur le canapé. Au bout d’un moment, Alex s’est endormie sur les genoux de Jay, ce qui lui fait très plaisir. Il se lève, prend les deux bols qui va mettre dans l’évier. Il prend sa partenaire dans les bras et va la déposer sur son lit, il la recouvre d’une couverture. Il s’assoit quelques minutes à ses côtés et la regarde dormir. Il replace une des mèches derrière l’oreille de sa colocataire. 


- Je t’aime. Je t'aime tellement Alex. Lui murmure-t-il à l’oreille avant de déposer un baiser sur la joue. Bonne nuit. 


Il sort de la chambre. Il va prendre une douche avant d’aller lui-même dormir. 


diana62800  (29.12.2017 à 17:44)
Message édité : 30.12.2020 à 22:28

Jay et Alex sont dans la voiture du jeune homme qui les conduit aux bureau. Brooklyn est sur la banquette arrière à regarder par la vitre. 


- Encore désolée de t’avoir réveillé cette nuit. 
- C’est pas grave mais je pense que tu devrais aller voir quelqu’un. 
- Ça va Jay, je t’assure que je vais bien. 
- Jusqu’au jour où tu vas craquer. 
- J’en ai pas besoin mais je te promets que je prendrai rendez-vous, t’es content ? 
- Oui. Répond Jay en souriant. 


Ils arrivent et Jay va garer sa voiture au parking. Le trio descend de la voiture et font quelques pas. 


- Vous faîtes souvent ce genre de chose ici ? Demande Alex en montrant une banderole. 
- Ça peut arriver. Tous les ans, il y a le combat de boxe entre le district 21 et la caserne 51… Et bien évidemment, on gagne toujours. 
- T’es en train de me dire que tu t’es mis à la boxe ? 
- Non. C’est grâce à Antonio, il fait de la boxe depuis des années. 
- Antonio ? Antonio Dawson, celui qui a quitté les Renseignements et qui travaille maintenant au bureau du procureur ? Demande Alex. 
- C’est bien lui. Tu devrais t’inscrire ? 
- T’es pas bien, à la première droite, je serai par terre. Merci mais non merci, je vais décliner ta proposition… Et si tu le faisais ? 
- Qui ça ? Moi ? 
- Oui, peut-être que non, ton adversaire risque de t’abîmer et j'ai pas envie qu'on abîme ton beau visage.
- Je sais me défendre. 
- Ça, je le sais Jay mais il y a une grande différence entre se défendre et faire de la boxe. 
- Je vais aller m’inscrire. 
- Tu plaisantes ? 
- Non. 
- Je disais ça pour rire. 
- Moi aussi. Lance-t-il en taquinant sa partenaire. 
- Je marche pas, je cours.

Jay hoche la tête en souriant.

- C’est une bonne idée et en plus c’est pour une bonne cause. Alors là, c’est une vente aux enchères pour les plus démunis. Lance-t-elle en lisant la banderole. 
- C’est vraiment bien que tout le monde participe un peu en donnant de son temps. 
- Je suis bien d’accord. 


Le duo, suivi de Brooklyn, entre dans le bâtiment. Le portable d’Alex sonne, elle décroche mais personne ne parle à l’autre bout. 


- J’ai fait des recherches sur les coups de téléphone que tu reçois. 
- Et ? 
- Ce que je peux te dire, c’est que cette personne cache bien l’endroit où elle est. 
- Dans ce cas, affaire résolue. 
- Tu veux pas savoir qui c’est ? 
- Écoute, je vais pas paniquer à chaque fois que mon portable sonne et qu’il y a personne qui parle. Si cette personne a du temps et de l’argent à perdre, c’est son problème, pas le mien. 


Ils entrent dans les vestiaires. Alex change de chaussures et dépose son sac dans son casier. Adam entre à son tour avec Kim, Kevin et Erin. Ils se saluent. 


- L’un d’entre vous a vu Greg ce matin ? Demande Alex. 
- Non. 
- Non. 
- Pourquoi ? 
- Lui parler. Si vous le voyez, vous pourrez lui dire que je le cherche ? 
- Bien sûr. 
- Oui. 
- Sans problème. 
- Merci, vous êtes géniaux. 


Ils continuent de parler quelques instants, avant de rejoindre leur bureau respectif. Mouse arrive à l’étage, salut tout le monde et va au sous-sol pour éviter de parler à la russe. Mouse enlève sa veste qui pose sur la chaise et s’assoit. 


- Greg ?! Lance Alex en arrivant. 
- Je suis là. 


Elle s’approche et l’embrasse avant de le prendre dans ses bras. 


- Tu m’as manqué. 
- Toi aussi. Répond-il en la repoussant doucement. 
- Qu’est-ce qui s’est passé hier ? 
- Rien, c’est juste que… J’avais mal à la tête et je voulais voir personne… 
- Okay, je comprends. 


Mouse détourne son regard pour éviter de croiser celui d’Alex. 


- T’es sûr que ça va ? 
- Oui, oui, ça va. On peut se voir ce soir, si tu veux ? 
- Du moment que tu es là, tout me va. T’es sûr que ça va ? Demande-t-elle en insistant. 
- Oui, juste un peu de fatigue. 
- T’es sûr ? 
- Oui, plus que sûr. 


Il se lève et s’approche de la jeune femme qu’il prend dans ses bras. 


- Alex, arrête de t’inquiéter, je vais bien. Et toi, comment tu vas aujourd’hui ? 
- Bien aussi. Par contre, j’ai empêché Jay de dormir cette nuit. 
- Pourquoi ? 
- Je l’ai réveillé trois fois en hurlant. 
- Des cauchemars ? 
- Oui. Je voyais toute l’équipe mourir, les uns après les autres, c’était horrible et à chaque fois de manières différentes. J’espère que ça n’arrivera pas. 
- Rassure-toi, on est tous vivants et on va bien. 


Mouse dépose ses lèvres sur celles d'Alex qui lui rend bien. 


- Ce soir chez toi ? 
- Oui, je réchaufferai le plat que j’ai préparé hier. 
- C’est toujours meilleur réchauffé. Lance-t-elle en riant. 


Ils continuent de parler un petit moment et le couple retourne à l’étage. Après un moment dans son bureau, Voight sort du sien. 


- Je veux voir tout le monde en bas et en tenue dans dix minutes maximum. 
- Pourquoi ? Demande Erin. 
- Il y a eu une fusillade entre deux gangs rivaux. 


Tout le monde s’active à se préparer. L’équipe finit de se mettre en tenue au sous-sol. 


- Burgess, vous venez pas avec nous. 
- Pourquoi ? 
- J’ai pas envie que vous fassiez un malaise en pleine intervention ou pire, vous restez ici. 
- Je connais les risques. 
- Peut-être mais j’ai dit non. Dit-il d’un ton ferme. 
- Sergent, elle pourrait rester avec moi ? Demande Mouse. 


Voight prend quelques secondes pour prendre sa décision. 


- Okay, Burgess vous resterez avec Mouse, si jamais je vous vois en dehors de la camionnette, vous serez mise à pied jusqu’à la fin de votre congé maternité, est-ce que c’est clair ? 
- Oui, patron. 


Voight donne ses indications pour que chaque membre de son équipe sache ce qu’il a à faire. 


- Merci. Lance Kim à Mouse. 
- De rien et au moins tu seras quand même au cœur de l’action. 


Le duo rie. Gilets pare-balles mis, recharges pleines, armes chargées et en mains, les agents sont prêts à partir. 


- Ruzek, Atwater et Jenkins. Al avec moi. Halstead, Valanka et Lindsay ensemble. Compris ? 


Tout le monde acquiesce. Jay, Erin et Alex se regardent avec grand étonnement. Brooklyn aboie. 


- Oui, toi aussi, tu viens. Dit Voight à leur ami à quatre pattes. 
- Super. Lance Jay avec un air décomposé. 
- Tu l’as dit. Répond Erin. 
- En route. 
- Attendez tous les deux. Je sais que c’est pas la grande entente entre vous en ce moment mais faîtes un effort. Lance Alex. Gardez vos engueulades pour plus tard. Okay ? 
- D’accord. Répondent Jay et Erin en même temps. 


Tout le monde sort et se met en route. Durant le trajet, un silence se fait entendre dans chaque véhicule. Ils arrivent devant plusieurs immeubles délabrés, chacun sort avec son arme à la main. 


- Brooklyn, tu restes près de moi. 
- C’est calme, c’est trop calme. 
- Adam, on t’a déjà demandé d’éviter de dire ce genre de phrase, tu vas nous porter la poisse. 


Ils font quelques pas et aperçoivent plusieurs corps allongés. Ils s’approchent et constatent qu’ils sont morts. Voight donne ses ordres à nouveau. 


- Faîtes très attention. 


Chaque groupe prend une entrée, Voight et Al entrent, pareil pour Adam, Kevin et Brittany. 
Les trois derniers lieutenants, suivis de Brooklyn, passent par derrière quand des tirs se font entendre et qu’on leur tire dessus. 


- Ça vient d’en haut. Lance Erin. 


Le trio se met à courir le plus vite possible et arrive à pénétrer à l’intérieur. 


- Quel étage ? Demande Jay. 
- Deuxième. 
- On y va. 


Ils marchent en essayant de faire le moindre bruit, pour ne pas se faire remarquer. Ils regardent autour d’eux, Erin voit un des tireurs, elle lui tire dessus avant qui ne fasse quoi que ce soit. Ils continuent leur chemin, ils sont au premier étage. Des tirs sont dirigés vers eux. Les trois agents ripostent, des tirs proviennent des deux côtés, le reste de l’équipe arrive, un groupe d’une dizaine de personnes prend pour cible les agents de Voight. 


- Brooklyn, viens ici. Lance Alex à son chien qui se trouve à sa droite. 


Brooklyn n’obéit pas. Alex lui demande à nouveau de venir près d’elle alors que les tirs continuent à se faire entendre. Les tireurs tombent à terre les uns après les autres. Brooklyn passe derrière le dernier tireur, ce dernier le voit et lui tire dessus. 


- Non. Hurle Alex. Brooklyn. Brooklyn. 


Alex fonce et abat le dernier tireur. Elle s’accroupit près de son chien, Brooklyn a été touché et est allongé, une flaque de sang se forme au niveau de sa blessure, elle appuit sur la blessure avec ses mains. 


- Brooklyn accroche-toi, on va te soigner. Mais qu’est-ce qui t’as pris de faire ça ? 


Il essaye de lui montrer une porte en bougeant une de ses pattes. Adam et Kevin se dirigent vers la porte et l’ouvrent. 


- Tout s’explique. 
- Quoi ? Demande Alex en larmes. 
- C’est une culture de cannabis. 
- L’odeur a dû l’attirer. 
- Faut que je l’emmène chez le vétérinaire au plus vite. 
- D’accord allez-y, Halstead et Lindsay allaient avec elle. 


Le duo acquiesce d’un hochement de tête. Alex commence à prendre Brooklyn dans ses bras mais Jay l’arrête dans son élan. 


- Laisse, je vais le prendre. Lance le détective en prenant Brooklyn dans ses bras. 


Le trio sort de l’immeuble, monte dans la voiture et fonce jusqu’au cabinet du vétérinaire. Alex appelle ce dernier pour l’avertir qu’elle arrive et ce qui vient de se passer. 

Mouse et Kim, qui les ont vu sortir en catastrophe, appellent pour avoir des nouvelles. Erin leur raconte ce qui vient de se passer. Voight et le reste de l’équipe continue de fouiller l’endroit et ils sont surpris de voir d’autres membres de gangs, ces derniers leur tirent dessus. Après plusieurs coups de feu échangés, le calme revient, seul l’un d’entre eux a survécu. 


diana62800  (07.01.2018 à 19:23)
Message édité : 30.12.2020 à 22:48

Activité récente

[Jeu] HypnoCard Mystère
Aujourd'hui à 20:12

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 20:07

Nouveau design !
Aujourd'hui à 10:25

Planning des diffusions
Aujourd'hui à 19:17

Becca Tobin
Aujourd'hui à 13:49

Blindspotting
Aujourd'hui à 19:19

Demain nous appartient
Aujourd'hui à 18:43

Lisey's Story
Aujourd'hui à 17:02

Luther (FR) S01E04
Aujourd'hui à 19:28

Luther (FR) S01E03
Aujourd'hui à 19:27

Nina (2014) S06E04
Aujourd'hui à 19:23

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E04
Mardi 11 mai à 22:00
3.02m / 14.6% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E08
Mardi 11 mai à 22:00
4.91m / 23.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Lincoln Rhyme : Hunt for the Bone Collector, S01E03
Mardi 11 mai à 21:05
3.60m / 15.3% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Tandem, S05E07
Mardi 11 mai à 21:05
5.25m / 22.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E172
Mardi 11 mai à 20:45
3.64m / 14.7% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E177
Mardi 11 mai à 20:20
3.01m / 11.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E217
Mardi 11 mai à 19:10
3.36m / 16.8% (Part)

Logo de la chaîne TBS

American Dad !, S16E04
Lundi 10 mai à 22:00
0.56m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
La nouvelle comédie de Netflix, The Chair, disponible le 27 Août !

La nouvelle comédie de Netflix, The Chair, disponible le 27 Août !
Netflix a dévoilé la date de lancement de sa nouve comédie, intitulée The Chair, créée et coécrite...

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago

Diffusion Hulu - OCS | The Handmaid's Tale - Episode 4x05 Chicago
Ce mercredi 12 mai, la plateforme Hulu met en ligne l'épisode 4x05 de The Handmaid's Tale intitulé...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
Alors que les séries poursuivent leur diffusion habituelle du côté anglophone, certaines partiront...

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !

Découvrez dès maintenant la saison 6 de Nina en avant-première sur SALTO !
La série médicale Nina sera de retour sur France 2 le 26 mai, pour une 6ème saison. D'ici-là, les...

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !

NBC renouvelle pour deux saisons supplémentaires Days of our Lives !
Le soap Days of our Lives continuera à vivre un petit moment. NBC a en effet annoncé son...

HypnoRooms

Kika49, 09.05.2021 à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

cinto, Avant-hier à 18:34

Nouveau sondage chez Ma Sorcière Bien Aimée; en Mai, fais ce qui te plaît ...En avant les délires...

sanct08, Hier à 11:01

Hello, sondage spécial "Fête des mères" sur The X-Files ! Venez nombreux

emeline53, Hier à 19:42

Nouveau sondage sur The Fosters ! Tout le monde peut voter venez nombreux

pretty31, Aujourd'hui à 13:47

Venez départager les titres restants pour notre animation The New Song sur Zoey's EP ! Déjà les quarts de finale ! : )

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage