HypnoFanfics

Le cobaye

Série : Doctor Who (2005)
Création : 24.01.2009 à 19h26
Auteur : wissep111 
Statut : Terminée

« fic privé. Merci de ne pas rajouter vos paragraphes. » wissep111 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 19 paragraphes

Afficher la fanfic

Titre : Le cobaye

Auteur : Wissep111

Catégorie : Aventure

Saison : Après la saison 4

Résumé : Une école secondaire se fait attaquer par des créatures mutantes. Avec l'aide d'une inconnue assez spéciale, le Docteur devra empêcher la personne à la tête d'un étrange projet se nommant « Cobaye Extermination » de détruire l'école et les innocents élèves.

Disclaimer : Les personnages présents dans cette fanfic sont la propriété de BBC et Russell T. Davies, je ne suis pas payée pour écrire cette fanfic je ne l'ai fait que pour le plaisir.

Note de l'auteur : Ceci est ma 10ème fanfic de cette série. Envoyez-moi vos commentaires et désolé pour les fautes d'orthographe, mais l'important c'est de comprendre. A partir de maintenant, j'utiliserai un personnage que j'ai inventé pour accompagner le Docteur dans ses aventures.


wissep111  (24.01.2009 à 19:28)
Message édité : 27.03.2015 à 14:08

Prologue

  

Cinq hommes se trouvaient autour d'une table dans une pièce totalement fermé sans fenêtres. Leur visage caché par un capuchon, il discutait à voix très basse comme s'il craignait que quelqu'un les épia derrière la seule et unique sortie. Le ton qu'ils employaient était respectueux, mais également très réservé. Ils semblaient tous se cacher des choses. En fait aucun d'entre eux ne se faisait confiance. Ils n'étaient que des associés, embarqués dans un même projet secret.

Celui qui se situait au bout de la table ne semblait pas écouter la conversation des quatre autres. Perdu au loin dans ses pensées, il ne remarqua pas lorsqu'on lui demanda son opinion.

- Patron !! dit le plus jeune un peu plus fort pour qu'il revienne sur Terre.

- Que me voulez-vous ?!? demanda le dit patron en colère par le ton qu'avait employé le jeunot.

Le jeune homme se calla un peu plus dans son siège. Il ne devait pas mettre en colère le patron sinon, s'en était fini de lui. Il avait dans la vingtaine, les cheveux noirs et raides tombant devant ses yeux d'un bleu vif.

- Je... Nous voulions savoir votre opinion par rapport au projet « Cobaye Extermination »..., murmura-t-il plus bas que d'habitude.

Le Patron, âgé d'environ 35 ans se redressa sur sa chaise. Blond comme le blé, il avait des yeux noirs. Il avait la carrure d'un joueur de Football.

- Je crois que nous devons nous débarrasser de lui au plus vite... C'est impératif sinon, vous savez ce qui arrivera. Jeff, je te charge de cette affaire.

Le dénommé Jeff se trouvait à être le jeune. Surpris qu'on lui confie une mission alors qu'il venait d'entrer dans le projet, il se leva debout précipitamment.

- Mais, je n'ai aucune expérience !! s'écria-t-il sans penser à ses mots.

Il vit alors les yeux sombres des trois autres membres du projet se tourner vers lui. Se rassoyant calmement, il expliqua aux autres sont hésitation.

- Je crains de ne pas y arriver...

- Alors tu mourras, dit le Patron sans une once de tact.

Le jeune déglutit en entendant ces mots. La mission devait être plus que primordial pour qu'on le menace ainsi de mort s'il échouait.

- D'accord... Que dois-je faire ???


wissep111  (24.01.2009 à 19:30)

Chapitre 1

Une vie de palace

  

 « Bip Bip Bip !! »

Une main s'abattis violemment sur l'objet annonçant le début de la semaine. Le cadran se tut automatiquement comme s'il craignait d'être de nouveau assommé. Une silhouette se redressa lentement dans son lit. Les cheveux en bataille, les yeux encore à moitié fermé, la jeune femme se recoucha tranquillement comme si rien ne s'était passé. Toutefois, un autre bruit vint l'interrompre dans sa tentative d'éviter la pire journée de la semaine. C'est-à-dire le Lundi.

- Chloé !!! Réveille-toi !! Tu as de l'école aujourd'hui !!

- Je suis malade maman !! répondit celle-ci en espérant que sa mère gobe le mensonge.

- C'est ça et je suis la reine d'Angleterre !! Lève-toi sinon je te jette un verre d'eau au visage !!

Chloé soupira d'exaspération. Ça lui apprendra à n'être jamais malade. S'assoyant dans son lit, elle enfila les premiers morceaux qu'elle trouva sur le sol et sortit de sa chambre. Elle entra dans la cuisine d'un pas traînant comme si la vie elle-même était un fardeau à supporter. Son jeune frère déjà à table s'apprêtait à attaquer ses toasts lorsque Chloé les lui piqua.

- Hey !! C'est mon petit déjeuné !! s'écria le garçonnet de 10 ans en tentant de reprendre son bien.

- Si tu ne veux pas que maman sache que tu as brisé son plus beau vase et non les chiens, tu es mieux de me laisser faire, répondit immédiatement Chloé à l'oreille de son frère.

Le garçon se rassit et bouda les bras croisé contre sa poitrine. Chloé éclata de rire et lui ébouriffa les cheveux en allant à la fenêtre.

- Papa est déjà parti ?? demanda-t-elle en admirant la neige tomber.

- Oui, il travaille sur un gros projet et il va probablement revenir très tard, dit la mère installé devant ses chaudrons.

Dehors, une neige poudreuse tombait du ciel sombre de la matinée. L'hiver Québécois ne faisait pas de quartier cette année. Les bancs de neige atteignaient la fenêtre de la chambre de Chloé qui était pourtant assez haute du sol.

- Tu es sur qu'il y a de l'école aujourd'hui ?? Je vois à peine à deux pieds...

- Oui Chloé, il y a de l'école.

- Ça se peux-tu !! L'année dernière, il n'y avait pas eu d'école alors qu'il ne neigeait même pas !!!

- Tu devrais te dépêcher, ton autobus va bientôt passer.

Chloé soupira en pensant à sa prochaine bagarre avec la neige. Tout d'abord, elle sortirait dehors, la neige remplirait ses bottes et elle arriverait à l'arrêt de bus un peu trop en avance donc elle devrait attendre. Naturellement, le bus serait en retard et lorsqu'elle arriverait à l'école, elle serait complètement mouillée.

La jeune femme entra dans sa chambre, se maquilla, s'aplati les cheveux et mit des vêtements de rechange dans son sac. Fin prête, elle retourna dans la cuisine.

- Nathan ou as-tu caché mes bottes ?? demanda Chloé en voyant leur disparition.

- Je ne les ai pas prit !! se défendit le jeune.

- Théo !! Chopin !! Venez immédiatement ici et rapportez-moi mes bottes !!!

Deux chiens firent leur apparition chacun ayant une botte dans leur gueule. Théo était un Golden-croisé noir aux reflets roux et était le plus calme des deux tandis que Chopin était un Golden Doodle blanc, le plus jeune, mais également le plus excité. Les deux étaient de grandeur égale, mais Chopin était un peu plus gros.

- Je n'ai pas de temps à perdre !! Rendez-moi mes bottes.

Ils déposèrent simultanément les bottes sur le sol et Chloé put les enfilé en ignorant la flaque de bave dans le fond. Après tout, elle allait finir trempé de toute manière.

- N'oublie pas ton lunch !! s'écria sa mère en la voyant quitter sans.

Chloé empoigna le fameux lunch et sortit précipitamment.

Elle arriva à l'avance à son arrêt de bus et fut complètement mouillé lorsque que celui-ci arriva enfin.

- Allez entre petit bonhomme de neige, lui dit le conducteur avec un sourire chaleureux.

Chloé lui accorda un sourire avant d'aller s'asseoir dans le fond avec le reste des secondaires 5. C'était la règle. Les plus jeunes devaient s'asseoir à l'avant et les plus vieux à l'arrière. Si un jeune s'aventurait à l'arrière, les plus vieux lui donnait rapidement l'envie de retourner à l'avant.

Elle s'assit à côté de sa meilleure amie Sophie. Celle-ci était assez petite malgré ses 16 ans, mais avait tout un caractère. Elle avait de long cheveux châtain et raide et des yeux vert ou brun selon sont humeur. Aujourd'hui ils étaient bruns ce qui annonçait que Sophie était de bonne humeur.

- Hey Chloé !! Tu as tes yeux verts pétants !! Alors dit moi ce qui est prévu !!

La jeune femme de 16 ans soupira, depuis qu'elle était haute comme trois pommes qu'elle arrivait à prévoir des choses à l'avance et ses yeux passaient du vert foret au vert lime à chaque fois que ça se passait.

- Rien qui te concerne. Juste que j'allais arriver complètement mouillé à l'école.

- Oh..., fit-elle déçue, même moi j'aurais pu le prévoir.

Chloé éclata de rire en voyant la mine déconfite de son amie.

- Je te le dirai si je vois que tu vas avoir encore 50% en math.

Au bout d'une quinzaine de minutes, l'autobus s'arrêta devant l'école secondaire Chavigny. Les élèves descendirent rapidement et se précipitèrent vers l'entré en espérant se mettre au chaud le plus vite possible. Ce qui ne serait pas une mince affaire puisque les directeurs mettaient le chauffage l'été et l'air climatisé l'hiver. Sophie et Chloé se dirigèrent vers leur casier respectif afin d'y déposer leurs choses. Casiers qui d'ailleurs dataient des années 80. Soit jaune délavé ou orange rouillé, ils étaient brisés par endroit. Chloé rejoignit ensuite son amie afin d'aller au toilette car naturellement, une fille n'allait jamais au toilette seule pour on ne sait quelle raison... Elle changea ses vêtements mouillés contre les secs et elles retournèrent ensuite à leur case.

À peine 10 minutes plus-tard, l'école d'abord vide était pleine d'adolescent se criant dessus et se lançant des choses comme une bande de macaques déjantés. Toutefois, Chloé aimait bien faire parti de ces fameux macaques. Le jeu préféré des secondaire 5 était de se lancer des choses par dessus les rangers de cases en espérant toucher quelqu'un  de l'autre côté. Aujourd'hui, c'était une boite qui faisait office de balle. Et un jeune homme du nom de Félix venait de commencer la première manche. Au bout de quelques OUCH !! ainsi que quelques sacres que je ne citerai pas dans ce texte, la boite atterri au pied de Chloé.

La jeune femme récupéra l'objet se demanda d'ores et déjà si elle allait la lancer à gauche ou à droite. Cependant, elle n'eut pas le temps de choisir car une main arracha l'objet de plaisir de ses mains.

Elle se retourna vers la personne en question déjà prête à lui dire quelques insultes de son cru, mais les mauvais mots restèrent coincés dans sa gorge en le voyant. C'était un homme, grand, mince... Peut-être un peu trop. Les cheveux bruns remplient de gel, des yeux brun foncé, habillé avec un costume bleu et des converses rouges. Décidément, il n'était pas un élève.

- Scusez-moi... Vous avez le seul moyen de nous divertir dans cette école dans les mains est-ce que je pourrais la récupéré ?? demanda Chloé le plus poliment possible en espérant que l'illuminé lui la redonne et retourne à son asile.

- Je crains que non jeune fille. Vous pourriez blesser quelqu'un avec.

- Ouais et puis ?? Je peux me blesser avec un couteau, sa m'empêche pas de beurré mes toasts le matin, répondit-elle d'un ton sec.

C'est alors qu'elle vit une chose des plus extraordinaires se produire. L'homme sourit avant de partir avec la boite. Elle se frotta les yeux pour être sûr de ce qu'elle venait de voir.

- Est-ce que j'ai halluciné ?? demanda-t-elle aux autres qui avaient assisté à la scène.

- Alors on a tous halluciné, répondit un autre dont le nom nous importe peu.

- C'est le nouveau surveillant d'élève, informa celui qui savait toujours tout à l'avance.

- Quoi !! Un surveillant d'élève qui sourit !! On vit en plein délire, s'écria un jeune homme plus loin.

Cette remarque fit rire l'assemblé, mais malheureusement pour eux, la cloche de la prison sonna et comme un troupeau de bête, les élèves intégrèrent leur classe en espérant déjà la fin de leurs cours.


wissep111  (24.01.2009 à 19:31)

Chapitre 2

Une nouvelle choquante...

  

Chloé soupira d'ennui en écoutant son prof d'économie déblatéré des choses inutiles sur les 5 services de l'entreprise. Sur le point de s'endormir, elle empoigna le journal sur le bureau d'à côté et lu la première page.

- Le docteur St-Jean grand inventeur du médicament contre l'asthme grave, mort brûlé avec son laboratoire...

La jeune femme ouvrit précipitamment les pages jusqu'à trouver l'article. Les mains moites et la gorge sèche, elle lu l'article en tentant de calmer ses mains tremblantes.

- Hier soir, soit le dimanche, 25 Janvier 2009, le laboratoire du très connu docteur François St-Jean à été incendié par une bande de voyous toujours inconnus à ce jour. Un corps a été retrouvé qui semblerait être celui du docteur...

Chloé lâcha le journal et se prit la tête entre les mains. Qui avait bien pu faire une chose pareille !!

- Chloé ça va ?? demanda le professeur.

Toutes les têtes se tournèrent vers elle avec des airs curieux. La jeune adolescente releva la tête et répondit d'une voix faible :

- Euh... Je... Je crois que je vais sortir d'ici.

Elle se leva laissant ses choses sur son bureau et quitta la pièce précipitamment sans accorder un regard aux autres.

Elle descendit les escaliers rapidement et entra dans la salle de bain réservé aux filles dans un coup de vent. Elle s'aspergea le visage d'eau et tenta de calmer sa respiration saccadée.

- Comment est-ce que ça pu arriver ?? demanda-t-elle à elle-même en se regardant dans le miroir.

Chloé secoua la tête complètement désemparé. Elle sortit un petit flacon de pilules et en avala une rapidement sans même prendre un verre d'eau pour l'accompagner. Tranquillement, sa respiration redevint normale et elle arriva à se calmer. Prenant une grande inspiration, elle sortit de la salle de bain et entra en collision avec l'homme mystérieux qui lui avait enlevé la boite.

- Comme on se retrouve, dit-il d'un air joyeux. Que fais-tu en dehors de ton cours ??

- Je suis allé courir un marathon et la ligne de départ se trouvait dans la salle de bain, répondit-elle sèchement.

L'homme sourit à la remarque et ne se fâcha même pas. Tous surveillants d'élèves l'aurait averti d'être plus poli, mais lui semblait trouver amusant qu'on lui tienne tête.

- Tu es quelqu'un de spécial toi, commenta-t-il en gardant son sourire idiot.

- Merci, vous n'êtes pas le premier à me le dire. Alors vous êtes le nouveau surveillant d'élèves ??

- Ouais...

- Je vous souhaite bonne chance, ricana-t-elle en pensant à ce que les élèves pouvait faire a un surveillant non expérimenté.

- En passant, je suis le Docteur et toi ??

- Chloé... Chloé Mayer.

- Chloé, je suis heureux d'avoir fais ta connaissance, mais tu ferais mieux de retourner à ton cours.

Le Docteur lui donna une petite tape sur l'épaule et la pièce changea radicalement d'allure.

Chloé était dans la place d'accueil sur une estrade improvisé. En face d'elle se trouvait le Docteur ligoté sur un poteau.

- Je suis désolé..., dit-elle les larmes aux yeux

- Pas autant que moi, répondit-il sèchement.

Chloé s'approcha de lui, lui releva le menton d'une main et l'embrassa fougueusement...

Le retour à la réalité fut un peu brutal. Le Docteur la regardait d'un air inquiet.

- Tu vas bien ?? demanda-t-il.

- Euh... Ouais.

Chloé encore troublé par cette étrange vision de l'avenir s'éloigna de l'homme au plus vite. Elle sortit un miroir de sa poche et se regarda. Ses yeux avait viré au vert lime, mais il était encore plus pétant que d'habitude. Elle n'était pas habitué aux visions loin de là. Habituellement, ce n'était que des intuitions très fortes. Il était rare qu'elle pouvait voir la scène.

La jeune femme décida de ne pas réintégré son cours et alla s'asseoir sur un des bancs près des rangers de cases. La cloche sonna peu de temps après et l'ambiance tranquille se transforma en un brouhaha incompréhensible. Les corridors devinrent des autoroutes ou les accidents étaient fréquents et les élèves incarnaient des automobiles sans conducteurs. Se faufiler à travers ces bouchons d'élèves n'était pas une mince affaire, mais Chloé y arrivait prodigieusement bien. Les étudiants avaient 10 minutes pour changer leurs livres et se rendre à leur deuxième cours. Chloé récupéra ses livres et se dirigea vers son cours de français.

Le reste de la journée se passa relativement calmement, mais à la fin du cinquième cours alors que tous retournaient chez eux, Chloé n'était toujours pas remit de la vision étrange qu'elle avait eu avec l'inconnu.


wissep111  (25.01.2009 à 06:32)

Chapitre 3

Quelque chose cloche

  

Le Docteur entra dans son vaisseau et déposa son manteau sur l'une des colonnes. Il contourna ensuite le panneau de contrôle et s'assit sur la chaise du capitaine. Il était complètement perdu dans sa tête. Aujourd'hui avait été une journée peu instructive sur ce qu'il cherchait, mais il avait rencontré plusieurs personnes intéressantes. Surtout une en particulier.

Cette Chloé Mayer avait quelque chose de différent par rapport aux autres élèves. Quelque chose qu'il avait de la difficulté à définir. Il avait l'impression de connaître cette jeune femme alors qu'il venait à peine de la rencontrer. Un peu comme si elle était de sa famille, ce qui était totalement impossible. Il se sentait attiré par cette étudiante. Attiré non pas d'une manière amoureuse, mais plutôt comme s'il avait un lien fort avec elle.

Mais, ce n'était pas que cette attirance pour cette Chloé qui le troublait. Loin de là. C'était l'étrange réaction qu'elle avait eu lorsqu'il lui avait touché l'épaule. Elle s'était arrêté et avait regardé le vide comme si elle avait quitté la planète Terre. Quand elle était revenue à elle, elle s'était soudainement éloignée de lui en courant comme si elle avait vu un fantôme.

Le Gallifréen secoua la tête, tentant de remettre ses idées en place. Il avait cherché toute la journée afin de trouver le moindre indice d'une présence extra-terrestre dans l'école, mais il n'avait rien trouvé. Pourtant, son Tardis lui avait assuré qu'il y en avait. Même que sa en grouillait.

Il soupira de fatigue. Il n'avait pas dormit depuis des jours faute de cauchemars horribles. Il bailla et s'étira un peu faisant craquer quelques os de son dos. Il traîna le pas jusque dans sa chambre, ne prit pas la peine de se changer et s'effondra dans son lit.

Toutefois, il n'eut pas le temps de s'endormir qu'une alarme retentit. Il se releva précipitamment et courut jusqu'à la salle de commande. Là-bas, une étrange surprise l'attendait. Chloé Mayer, la jeune adolescente aux yeux spéciaux tournait autour du panneau de contrôle les deux mains dans son dos. Elle ne touchait a rien, mais admirait plutôt l'étrange console.

- Qu'est-ce que tu fais là ?? demanda le Docteur surpris que la jeune femme ait réussit à pénétrer son vaisseau sans clé.

- Je n'en sais absolument rien... La dernière chose dont je me souviens, c'est que j'étudiait dans ma chambre pour mon examen de math lorsque j'ai atterri ici comme par magie, répondit calmement Chloé sans relever les yeux.

- Ce doit être un rêve...

- Pourquoi est-ce que je rêverais de vous ??, demanda Chloé intrigué.

- Ce doit être moi qui rêve, murmura le Docteur pour lui-même.

Chloé soupira en levant les yeux au ciel. C'était bien la première fois que quelque chose du genre lui arrivait. Certes, ses rêves étaient tout le temps un peu étrange, mais jamais elle n'avait vu cet étrange endroit avant et surtout pourquoi cet homme sans nom précis en faisait partie. Pendant que le Docteur réfléchissait en tournant en rond, Chloé s'approcha un peu plus de la console. Elle fut comme attiré par un bouton en particulier et pesa dessus.

- Hey !! s'écria le Docteur lorsqu'il se rendit compte que son vaisseau se mettait en marche.

- Votre truc à l'air assez facile à conduire, dit la jeune femme en continuant de peser sur des boutons et à abaisser des leviers machinalement.

- Comment est-ce que... ??

La question se perdit au fond de la gorge alors qu'il regardait stupéfait une simple humaine manier son vaisseau comme le ferait un vrai pro. Cette fois, il était clair qu'il rêvait. Ça prenait des années avant de maîtriser un engin aussi sophistiqué, même pour un Seigneur du temps. Ils n'eurent pas vraiment le temps de discuter plus longtemps car un son assez familier vint emplirent leurs oreilles.

 

« Bip, Bip, Bip !! »

Chloé se réveilla en sursaut. Elle s'était endormit le nez dans ses livres. Rangeant rapidement tout le bazar qui régnait dans la pièce, Chloé recommença sa routine du matin, mais cette fois, quelque chose avait changé. Cet inconnu qui se faisait appeler le Docteur hantait maintenant ses rêve donc soit elle était tombé amoureuse de lui, soit il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond chez elle. Et elle penchait plus pour la deuxième option.

***

C'est par le même bruit caractéristique que le Gallifréen se réveilla. Il n'avait pas vraiment l'habitude d'utiliser un cadran, mais puisqu'il avait un travail temporaire d'humain, il se devait de se lever à la même heure que tout le monde.

Ne prenant pas le temps de manger, il s'habilla, prit son détecteur à E.T. qui soit dit en passant lui avait fait faux bond hier, et quitta son vaisseau et rejoignit le bureau des surveillant en moins de quelque seconde puisqu'il s'était stationné dans l'entrepôt de l'école. Une nouvelle journée rempli de rebondissement l'attendait et pourtant, il n'arrivait pas à s'enlever de la tête ce rêve étrange qu'il avait fait avec la jeune Chloé.


wissep111  (25.01.2009 à 06:57)

Chapitre 4

Le tour de table

  

        Le début de la deuxième journée de la semaine soit le Mardi se passa sans encombre et Chloé n'aperçut même pas l'étrange surveillant de toute la matinée. Tous réunit à la cafétéria, sa gang et elle dînait tout en se racontant leur début de journée et en prévoyant déjà leur fin de semaine.

        - Qu'est-ce que vous diriez si on se faisait un petit party ?? demanda Sophie au reste du groupe.

        - Bof, répondit Chloé, je ne suis pas sûre qu'on va se rendre jusque là...

        La discussion s'arrêta subitement à ces mots. Tous ce que disait Chloé devait être prit au sérieux car elle avait déjà prévu plusieurs choses catastrophiques qui s'était réellement passé. Se rendant compte que le silence c'était installé autour de la table, Chloé releva la tête. Elle prit le temps de regarder chacun des yeux inquiet de ses 9 amis présents avant de sourire et de rajouter à ses mots :

        - On sait jamais. Peut-être que nous ne survivrons pas à l'examen de math !!

        Tous éclatèrent de rire soulagé de savoir que ce n'était qu'une blague... Du moins pour eux s'en était une, mais Chloé avait toujours été une excellente menteuse et cette fois, son instinct lui hurlait que dans peu de temps quelque chose allait tourner mal.

        - Moi je trouve que l'idée du Party est pas si mal, dit Marie-Ève. Mais rien d'énorme par exemple.

        Marie-Ève avait 16 ans comme la plupart des secondaire 5. Ses cheveux était assez long et extrêmement frisé. Toujours calme et gentille, elle savait trouvé les mots pour réconcilier les gens et les faire sentir mieux. En fait, c'était la plus réservé, mais également la plus joyeuse. Il était rare qu'on la voit pleuré. Elle savait transmettre son sourire à tous ceux qu'elle regardait.

        - On pourrait en profiter pour fêter Kate, proposa Zoé toute heureuse comme d'habitude.

        Kate allait avoir 17 ans dans peu de temps. Ce serait la deuxième de la gang à recevoir ce « cadeau ». Assez tête de cochon, elle aimait bien lancé des piques à Chloé qui répondait avec plaisir. Toutefois, il ne fallait pas se fier au apparence car malgré son caractère farouche, c'était une personne qu'il fallait connaître. Elle savait toujours faire rire les autres et s'engageait activement dans toute discussion pour faire valoir son opinion.

        Zoé était la plus jeune de la gang, mais également la seule à avoir un petit ami. Grande et mince, on aurait pu la comparé à un top model... Toutefois, elle n'avait rien du caractère snob qu'on aurait pu attribué à ce genre de fille. Toujours enjoué, elle adorait organiser des activité afin de divertir toute le groupe. Ses cheveux long et foncé était toujours brillant de propreté comme si elle venait à peine de les lavé et elle était toujours maquillé à la perfection.

        Son « chum » était un peu plus vieux qu'elle et ne faisait pas vraiment partit de la gang puisqu'il était maintenant au Cégep. Le jeune homme du nom de Maxime venait souvent dîner avec le groupe lorsque l'occasion se présentait et il était toujours bien accueilli. Le seul petit hic s'était qu'il collait sa blonde comme un vrai pot de colle. Toutefois, il savait faire rire le groupe et personne ne le détestait.

        - Je ne pourrai pas moi parce que je travaille, dit Véronique en soupirant.

        Véronique était la seule fille du groupe à avoir 17 ans. Elle avait les cheveux long et semi frisé. Assez grande, elle était toujours de bonne humeur... Du moins presque toujours. Elle aimait bien faire la fête avec la gang sauf lorsqu'elle travaillait.

        - Quelqu'un sait ou se trouve Gabrielle ?? demanda Sophie en cherchant la dernière fille du groupe du regard.

        Tout les membres du groupe se regardèrent intrigué. Ce matin, Gabrielle était là et maintenant pouff elle n'y était plus. La question n'ayant pas trouvé de réponse, les regards se tournèrent vers Chloé.

        - Ne me regardez pas comme sa !! Vous savez que je ne contrôle pas mon don, répondit celle-ci rapidement.

        - On ne te demande rien, répondit Marie-Ève toujours conciliante. On voulait juste savoir si tu savais quelque chose...

        Chloé soupira. La subite disparition de son amie de l'inquiétait pas plus que sa. Il arrivait souvent que Gabrielle quitte l'école pour diverse raisons. Habituellement, elle prévenait la gang, mais cette fois, elle avait omis de le faire tout simplement.

        Gabrielle et Chloé ne s'était pas toujours entendu à merveille par le passé, mais maintenant, elle était les inséparable. En fait, tout les amis de Chloé comptait énormément pour elle.

        - Bon, il faut que j'y aille, dit Ryan en se levant.

        Le jeune homme avait 16 ans et était toujours assez pressé. Ses cheveux était coupé court et d'un blond pratiquement aveuglant. Ses yeux d'un bleu extrêmement pâle était pénétrant.

        Son meilleur ami, Benjamin, se leva à sa suite en n'oubliant pas de saluer les autres. Âgé de 17 ans, il avait la carrure d'un footballeur, mais était aussi doux qu'un agneau. Ses cheveux court et brun et son visage carré ne laissait pas transparaître ce côté de lui.

        Finalement le dernier garçons était un jeune de 16 ans plus petit que la moyenne. En fait, c'était le petit rigolo du groupe. Ses cheveux brun roux descendait au épaule et ses yeux pair pouvait fasciner n'importe qui.

        - Bon moi aussi je vais suivre, j'ai une récupération en math.

        - Je me demande pourquoi tu continu à y aller, tu as pratiquement 100 % dans tout tes examens, dit Sophie en riant.

        - C'est pour m'assurer de ne pas avoir les même notes que toi tête de linotte.

        Chloé quitta la gang et sortit de la cafétéria en bravant les plateau mal tenu et les élève pressé de manger. C'est alors qu'elle aperçut le Docteur se dirigeant vers l'entrepôt. Un endroit que peu de gens avait le droit d'aller. Dans sa main, se trouvait une étrange machine qu'elle n'avait jamais vu de toute sa vie.

            Chloé décida de le suivre discrètement...


wissep111  (25.01.2009 à 21:38)

Chapitre 5 

Chacun son investigation

  

        Le Gallifréen entra dans l'entrepôt qui était fermé à clé grâce à un petit tube métallique. Une autre machine que Chloé n'avait jamais vu. La porte ouverte de l'entrepôt allait se refermer et la jeune femme savait pertinemment que toutes les portes de l'école se barraient automatiquement lorsqu'elles se refermaient. Chloé fit donc glisser un crayon dans l'embrasure avant que la porte ne se referme complètement. Elle attendit patiemment de ne plus entendre le Docteur dans les environs avant d'entrer dans la pièce.

        L'entrepôt était assez grand, il y avait des étagèrent remplies de fourniture scolaire. Dans le fond, Chloé vit le Docteur entrer dans une étrange boîte téléphonique bleue. Elle entrevit légèrement l'intérieur et remarqua que c'était plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur. Mais, ce n'est pas sa qui l'effraya le plus. Elle en avait suffisamment vu pour affirmer sans l'ombre d'un doute que cette étrange boîte était l'endroit qu'elle avait vu dans son rêve.

        Encore plus intrigué maintenant que tout à l'heure, elle s'approcha de la boite se gardant bien d'y toucher. On ne sait jamais peut-être qu'elle avait un système de sécurité. La jeune femme fit donc le tour de l'étrange machine pour s'assurer qu'elle n'avait pas rêvé Toutefois alors qu'elle se trouvait en arrière de la boite, le Docteur sortit de son vaisseau sans s'apercevoir que Chloé se cachait juste derrière. La respiration de celle-ci venait de se couper. Elle venait de réalisé que le Docteur était un extraterrestre... Peut-être était-il un envahisseur venant pour tous les tuer... Quoiqu'une école secondaire n'était pas vraiment le meilleur point de départ pour envahir une planète... Soit il était stupide, soit il était ici pour autre chose, mais quoi ???

        Le Gallifréen s'éloigna et sortit de l'entrepôt. De nouveau seule, Chloé recommença à respirer. Elle sortit de sa « cachette » et rejoignit la porte prudemment. Il ne fallait surtout pas qu'un surveillant ou un prof et encore moins un des directeurs la trouve dans cet endroit. Elle ouvrit doucement la porte pour se rendre compte qu'il n'y avait personne dans les environs. Elle quitta la pièce et fit semblant de rien pour finalement rejoindre ses amis aux cases.

        - Hey Chloé ou étais-tu ?? demanda Marie-Ève.

        - Au toilette..., répondit-elle perdu dans ses pensées.

        La réponse sembla toutefois satisfaire ses amis qui retournèrent à leur discussion à propos du fameux party.

 

***

        Le Seigneur du temps suivait discrètement les indications de son détecteur qu'il venait juste de réparer. En effet, il avait découvert que la machine avait perdu un morceau lors de sa dernière utilisation ce qui avait causé sa défectuosité. La machine fonctionnait maintenant à la perfection. Il suivait donc les bips et les petite lumières lui indiquant la direction à prendre. Il ne lui fallut guère plus de quelques minutes pour trouver la source extra-terrestre qui cherchait depuis 2 jours.

        Le Docteur regarda aux alentours pour être sûr d'être seul puis ouvrit la porte du sous-sol. Il ne s'aperçut toutefois pas de la présence de Chloé qui l'observait des casiers ou elles et sa bande se trouvait.

        - Bon, je dois aller à ma récupération de math. Je vous laisse..., dit Chloé en prenant la direction non pas de l'escalier menant au deuxième étage, mais bien la direction opposé.

        - C'est sa... Va en récu sans tes livres, murmura Sophie en soupirant.

        Celle-ci savait très bien que son amie avait quelque chose en tête, mais jamais elle n'arriverait à percer le secret de cette fille tellement étrange.

        Chloé rejoignit la porte du sous-sol en espérant que le Docteur ne l'ait pas barré après y avoir entré. Une chance pour elle, la porte s'ouvrit sans effort. Chloé n'avait jamais mit les pieds au sous-sol. C'était formellement interdit aux élèves d'y descendre, mais elle avait toujours voulu y jeter un coup d'œil. L'endroit était incroyablement humide et sale. L'obscurité était si dense que Chloé en eut des frissons. Elle descendit les marches lentement en espérant atténuer les craquements du bois mal entretenu. Elle entendit des voix dès qu'elle atteignit le sol terreux du sous-sol...

***

        Le Docteur referma la porte derrière lui en espérant secrètement que la jeune Chloé n'est pas l'idée de le suivre. Il l'avait parfaitement vu le regarder. Elle savait quelque chose, mais quoi ?? Faisait-elle partie de cette histoire ou était-elle seulement sur le chemin du destin ?? Pour le moment, le Gallifréen espérait qu'elle ne soit pas tentée de le suivre. Ce pourrait être très dangereux pour elle et probablement pour le reste de l'école... Avait-il bien fait de descendre dans cet endroit pendant le midi, la période ou les élèves n'étaient pas bien sagement en classe ?? Ses inquiétudes étaient fondées, mais il n'avait pas le temps de s'y attarder. Ce qui était fait était fait et il était maintenant près à affronter toute les créatures qui voudraient blesser d'innocents enfants.

        Il suivit le son très distinctif des voix qui s'élevait à quelque pas de l'escalier. Il suivit donc le couloir principal, se rendant vite compte que ce sous-sol était un vrai labyrinthe. Pourtant, il entendait les voix comme s'il se trouvait à côté d'elles. Après quelques virages, il aperçut enfin l'ampleur du combat qui l'attendait. Du couloir, il pouvait voir une grande pièce remplit de... On aurait dit des rats mutants... Des centaines de milliers de rats mutants sur deux pattes avec des griffes énormément tranchantes. Leur long nez moustachu et leur yeux jaune perçant semblait être les choses les moins effrayantes sur ces créatures mi-homme mi-rat. Ils étaient recouverts de poils et leurs longues dents claquaient dans les airs comme s'ils cherchaient à dévorer l'air ambiant. Ces créatures étaient des plus répugnantes, mais ce qui faisait le plus peur au Gallifréen s'était que des élèves totalement humain étaient solidement attachés à des machines étranges... Des machines de transformation. Un homme seul se trouvait proche des machines et semblait faire des réglages. Une jeune femme aux longs cheveux blonds se trouvait couché sur l'une d'entre-elle.

        Le Docteur soupira avant de s'approcher dans la lumière. Cette journée allait être longue.

        - Qu'est-ce que vous faites ?? demanda-t-il à l'humain près des machines. C'est un peu trop gros comme fêtes vous ne trouvez pas ??

        - Retourne dans l'école faire ton job de surveillant, dit l'humain sans se retourner.

        - Je ne repars pas sans avoir eu de réponses...

        L'humain se retourna définitivement agacé par le comportement de cet homme.

        - Je prépare une armée pour protéger cette planète.

        - Vous voulez protéger cette planète en transformant de pauvres élèves inoffensifs en rat mutant ?? C'est moi ou c'est vous qui êtes fou parce qu'il y a un paradoxe dans ce que vous venez de dire.

        - Ce sont des sacrifices qu'il faut faire. Et maintenant, je vais devoir vous faire subir le même sort parce que vous en savez trop.

        Le Gallifréen recula légèrement. Si cet homme lançait sa troupe sur lui, il était fichu.

        - Arrêtez ce manège tout de suite et vous pourrez repartir sans problème, dit le Docteur en plongeant sa main dans ses poches.

        Il n'avait pas été assez fou pour s'aventurer dans ce trou à rat sans emmenez quelque chose pour se défendre. Toutefois, il n'eut pas le temps de s'en servir car un des rat puant l'attrapa par derrière et le lança sur le mur. La dernière chose qu'il entendit fut un petit cri bref... Un petit cri qu'il fut apparemment le seul à entendre. Puis se fut le noir total.


wissep111  (02.02.2009 à 02:34)

Chapitre 6

Une aide inattendue

  

        La jeune femme suivit le labyrinthe de couloir en suivant son instinct qui se montrait apparemment utile en ce moment. Elle entendait parfaitement le Docteur parler à quelqu'un d'autre. Ce surveillant semblait être du bon côté de la médaille. Cela ne la rassurant qu'un peu. Finalement, elle arriva près d'une grande pièce. Bien protégé par la noirceur des lieux, elle observa les alentours et remarqua quelque chose d'horrible...

        -Gabrielle..., murmura-t-elle en apercevant la jeune blonde coucher sur une autre étrange machine.

        Un des rats mutants qui se situait tout près d'elle se retourna vers elle. Définitivement, il l'avait entendu, mais Chloé ne le remarqua pas. Elle avait les yeux fixés sur le Docteur qui reculait vers elle.

        - Arrêtez ce manège tout de suite et vous pourrez repartir sans problème, dit le Docteur en plongeant sa main dans ses poches.

        Il n'eut pas le temps de faire grand-chose car une des créatures le projeta contre un mur. Chloé, surprise, laissa échapper un petit cri. Une chance pour elle, personne ne sembla le remarquer... Personne sauf un des rats qui s'approchait d'elle en reniflant l'air...

***

        Jeff s'approcha de l'homme inconscient afin de l'attacher sur un lit de transformation.

        - Pauvre fou, vous subirez le même sort que les chers élèves que vous vouliez protéger.

        Le Gallifréen commençait déjà à reprendre ses esprits et gémissait sur le sol.

        - Je vais être rapide, vous n'aurez pas le temps de sentir l'incroyable douleur que la transformation peut causer..., rajouta Jeff en prenant une main du Docteur.

        Un énorme bruit retentit derrière lui. Il se retourna juste à temps pour voir un de ses soldats s'écraser sur le sol avec fracas. Une jeune fille sortit de l'ombre le sourire aux lèvres.

        - Oups... Quelle maladroite, vous aurais-je interrompu ?? demanda-t-elle en le regardant dans les yeux.

        Le Docteur s'assit sur le sol et leva les yeux vers son sauveur.

        -Chloé ?? murmura-t-il.

        - Comme ça cher Docteur, vous vouliez vous amuser sans moi !!

        - Va-t'en vite !! réussit-il à crier.

        - C'est sa et manquer la petite fête !! Jamais !!

        Chloé se pencha sur le rat qu'elle avait assommé. Définitivement, elle ne savait pas du tout comment elle avait fait cela. Un enfant de 5 ans était plus fort qu'elle d'ordinaire. Elle remarqua alors un petit objet métallique sur le sol. Celui que le Docteur n'avait pas eu le temps d'utiliser. Elle le cueillit et se redressa.

        N'ayant aucune idée de comment s'en servir, mais ayant suffisamment de jugeote pour comprendre que le gros bouton rouge dans le milieu devait être le bon bouton, elle appuya dessus. Une onde incroyablement forte renversa tous ceux qui se trouvaient debout.

        - Trop cool !! J'en veux un à moi un truc comme sa !! s'exclama-t-elle.

        - Plus tard peut-être, dit le Gallifréen qui détachait déjà les quelque élèves attacher aux machines.

        Une fois tout le monde debout, ils quittèrent le sous-sol en courant en espérant ne pas être rattrapé par les rats déjà entrain de se relever.

***

        Jeff se releva péniblement. Cet homme bien étrange et sa jeune complice ne perdait rien pour attendre.

        - Lancez e plan final !! Encerclez cette école et trouvez-moi ce cobaye...

        Les rats se mirent automatiquement en route, mais Jeff les rappela rapidement.

        - Et trouvez-moi ce Docteur. Attachez le bien sur la place d'accueil.

        Les rats mutants se retournèrent. Certains se dirigèrent vers l'escalier qui menait au rez-de-chaussée et d'autres se dirigèrent vers les bouches d'égout qui débouchait sur les rues aux alentours de l'école.

***

        Le Docteur guida le petit groupe vers l'escalier au pas de course et en profitant pour interroger sa jeune amie.

        - Comment... as-tu fait pour... l'envoyer au tapis de cette manière ?? demanda-t-il.

        - Je dois vous... avouer que je n'en ai aucune idée..., répondit-elle. Une poussée d'adrénaline peut-être.

        Le Docteur éclata de rire et dit :

        - En tout cas, elle était le bien venu.

        Ils montèrent les escaliers quatre par quatre et entrèrent dans l'école. Se sentant de nouveau en sécurité, ils cessèrent leur course effrénée.

        - Je crois que nous sommes ok pour le moment, dit le Gallifréen en refermant la porte et en la barrant soigneusement.

        La cloche de l'école sonna annonçant donc qu'il restait 5 minutes avant le début du quatrième cours. Les élèves se mirent en marche tels des robots sans émotion et se dirigèrent vers leur prochain cours d'un pas trainant. Le Gallifréen se retourna vers la petite troupe.

        - Allez à vos cours, je m'occupe des méchants, dit-il en se dirigeant vers la porte pour retourner au sous-sol.

        Il frôla Chloé et ce fut plus que suffisant pour déclencher une vision.

        Le Docteur s'approcha de la porte et l'ouvrit pour y trouver une centaine de rats mutants derrière. Les rats lui sautèrent dessus et il disparut sous la masse...

        Le Docteur s'approcha de la porte et l'ouvrit lentement.

        - NON !! hurla Chloé en se jetant sur lui et le poussant du chemin des mutants qui envahirent la pièce.

        Le Gallifréen se releva, aida Chloé à en faire autant. Il remarqua que la moitié des rats le regardait avec attention... Un peut trop d'attention. Il empoigna la main de la jeune fille et cria :

        - Cours !!

        Et ils coururent dans le sens opposé aux créatures.


wissep111  (10.02.2009 à 23:12)

Chapitre 7

Une virée dans le futur

  

        Le Gallifréen l'entrainait dans les corridors de l'école, mais la jeune Chloé n'avait aucune conscience de ce qui se passait tout autour d'elle. Un simple contact avec cet homme déclenchait des milliers d'image dans sa tête.

        Un homme avec un long couteau s'approchait d'elle en la menaçant. Elle n'avait pourtant pas peur. Le décor autour d'elle était celui d'une autre époque.

        - Tu vas mourir, mais je vais y aller tout doucement, dit l'homme.

        - Cause toujours !! répondit Chloé les bras croisé sur sa poitrine.

        Les images changèrent de nouveau et elle se retrouva dans une automobile monté. Le Docteur était au volant et en avant d'elle se trouvait une piste de course. Le front du Gallifréen était couvert de sueur et il était concentrer sur la route.

        - Ne t'inquiète pas, quand nous aurons gagné cette course, nous retrouverons mon vaisseau et quitterons cette époque de malheur.

        En moins de quelques secondes, elle se retrouva dans un bar au milieu de nulle part. Des hommes habillés avec des manteaux d'animaux buvaient en chantant. Le Docteur et elle se trouvait en face d'un de ces hommes.

        - Vous n'allez pas me croire si je vous raconte, dit l'homme à moitié soul.

        - Dites toujours, répondit le Gallifréen.

        - J'ai vu sur le fleuve un bateau enflammé tout près de Gaspé. J'ai même vu des hommes à moitié bruler tenter de l'éteindre. En un clignement de yeux, il avait disparut comme je vous le dit !!

        Elle se retrouva ensuite de nouveau à son école. Elle était chiquement habillé et au bras du Docteur qui portait un costume noir. Au gymnase, la foule d'étudiant s'amassait afin de recevoir leur diplôme...

        Le Gallifréen lâcha la main de Chloé et faillit s'effondrer au sol. Elle se trouvait maintenant dans sa classe d'économie situé au premier étage.

        - Ouff, c'était juste. Une chance que tu cours vite, dit-il en la regardant. Ça va ??

        Chloé avait pâli et fixait le vite avec de gros yeux. Elle venait de voir une série d'image digne des meilleures séries télévisées. La jeune femme se secoua un peu et plongea son regard dans celui du Gallifréen avant de répondre :

        - Ça va, on dirait juste que je viens de sortir d'un cauchemar.

        Le Docteur lui sourit avant de se retourner vers la poignée d'élèves qui s'était barricadé avec eux.

        - Tout va bien aller, je m'y connais en truc monstrueux qui désire tous nous tuer.

        - Je ne crois pas que ceci était très rassurant, lui murmura Chloé à l'oreille.

        Le Docteur sourit à la remarque, mais n'ajouta rien. Il s'approcha de la porte et regarda par le hublot. Les rats semblaient empêcher les quelques élèves enfermé dans les différentes classes d'en sortir. Ils fouillaient également chacune d'entre-elles... Ces rats cherchaient quelque chose ou quelqu'un et bientôt, ils seraient dans cette classe. Il devait absolument en sortir sans qu'ils le voient. Mais, il devait toujours trouver comment. Il était au premier étage donc pas la peine de passer par la fenêtre.

        Le Gallifréen s'installa sur le sol, près de la porte et se mit à réfléchir. Chloé s'assit à côté de lui. Leurs épaules se touchèrent et la jeune Mayer tressaillit. Le Docteur se tourna vers elle et remarqua que Chloé était soudainement tombée dans la lune. Il s'écarta d'elle et elle revint immédiatement à elle.

        - Ça va ?? demanda-t-il intrigué par cet étrange comportement.

        - Votre planète, elle était comment ?? demanda-t-elle en retour.

        - Ma planète ??

        - Oui Gallifrey...

        - Comment ??...

        - Je le sais ?? Vous allez m'en parler très bientôt, mais j'ignore quand. Depuis que j'ai 3 ans que j'arrive à prévoir des trucs, mais avec vous c'est différent... Avec vous, ce n'est pas des intuitions que j'ai, mais des visions.

        - Intéressant... Gallifrey était superbe, répondit-il. Mais, nous en parlerons plus tard si tu veux bien. Je dois trouver un moyen de sortir d'ici au plus vite. Je dois découvrir ce que cherchent ces créatures.

        Chloé sourit. Le Docteur n'avait pas encore comprit ce qu'elle venait de dire... Elle attendit donc quelques instants.

        - Attend, tu viens de dire que tu pouvais voir l'avenir !! s'écria-t-il en se levant.

        - Vous en avez mit du temps.

        - Comment est-ce possible. Un humain en ait incapable...

        - Et bien je suis l'exception qui fait la règle.

        Le Docteur baissa la tête. Chloé ne devait pas être entièrement humain, c'était techniquement totalement impossible, irréaliste... Et pourtant...

        - Et maintenant..., commença Chloé. Je vais vous dire comment sortir d'ici.

        - Tu l'as vu dans une vision ?? demanda-t-il curieux.

        - Non, je me suis servit de mon cerveau chose qui vous manque en ce moment. Les tuiles du plafond sont fixées sous vide. Il suffit donc de les enlever et de partir.

        - Merci, c'est assez brillant !!

        - Je n'avais pas remarqué, railla-t-elle.

        - Bon j'y vais et...

        -Minute papillon, je viens avec vous.

       Le Docteur se releva et la toisa de haut.

       - C'est trop dangereux.

       Chloé se leva à son tour et contourna le Gallifréen en disant :

       - Je me rie du danger.

        Elle monta ensuite sur un bureau et décrocha une des tuiles. Elle s'accrocha ensuite au barreau et vérifia si il supportait son poids avant de se glisser dans l'ouverture.

        - Faites attention à ne pas toucher aux tuiles sinon vous vous retrouverez au sol !! s'exclama-t-elle de son perchoir.

        - C'est sa !! répondit-il en grimpant à son tour.

        Il referma ensuite le plafond en disant aux élèves restant de rester tranquille et de ne pas dire un mot de ce qu'ils avaient vus. Ils rampèrent sur le plafond en silence faisant attention à ne pas toucher aux tuiles, mais seulement aux barreaux qui les retenaient.

        Pendant cette longue progression, le Docteur réfléchi à propos de ce qu'avait dit Chloé. La jeune femme semblait avoir un don pour lire l'avenir. Il n'y avait qu'une poignée de races pouvant affirmer d'en être capable. Peut-être 5 ou 6, mais pas plus et il fallait éliminer tout de suite les Seigneurs du temps. Pourtant, la jeune femme ne semblait pas se rendre compte qu'elle n'était peut-être pas humaine.

        Chloé rampait un peu plus en avant et guidait le Docteur vers le salon Denis Bruler. Une petite pièce uniquement réservé au secondaire 5. Il y avait une télévision, des divans et des tables. Ils se réunissaient souvent à cet endroit pour niaiser. Ce Docteur... Un être si mystérieux au regard triste. Cet homme n'avait pas l'âge qu'il semblait avoir et de plus ce n'était pas un homme. Il était très charismatique et on peut le dire sexy, mais il y avait quelque chose de plus. Une attirance sans pareil pour lui. Elle avait l'impression qu'il faisait partit de sa famille, mais comment était-ce possible ?? Peut-être que c'était une de ses intuitions si mystérieuse. Il lui arrivait souvent de ne pas être capable de discerné ses intuitions de ses impressions. Pour le moment, elle devait se concentrer sur sa nouvelle mission : Les mener en sécurité.

        - Faites attention...

        Elle entendit un craquement et un grand bruit puis un petit gémissement.

        - Ce barreau n'est pas solide... Ça va ?? demanda-t-elle en se penchant dans le trou.

        - Ouais, ça peut aller...

        Il se releva et admira les environs. Une dizaine de rats le regardaient avec une grimace avide sur leur face.

        - Ou peut-être pas.

        Les rats lui sautèrent dessus simultanément.

       - Docteur !! hurla Chloé prête à sauter et à lui porter secours.


wissep111  (12.02.2009 à 04:36)

Chapitre 8

Un mystère de plus

 

        Chloé revint à la réalité assez rapidement pour empêcher sa vision de se réaliser.

        - Ne bougez plus Docteur ou sinon vous allez avoir un rendez-vous avec une dizaine de pas beaux, dit-elle en s'arrêtant.

        - Quoi ??

        - Vous touchez à mon pied, j'ai donc eu droit à une superbe vision de votre avenir assez rapproché et je dirais que votre charisme attire beaucoup de monde. Le barreau sur lequel vous allez vous appuyer va céder. Contournez-le.

        Le Gallifréen obéi outrepassant son humiliation. Cette jeune fille s'avérait être très maligne... Peut-être même un peu plus que lui.

        - Tu as des visions à chaque fois que je te touche ??

        - Oui et je dirais que c'est assez dérangeant quand je dois vous guidez à un endroit alors que je suis en pleine vision du futur donc gardez vos distance.

        C'est que cette jeune fille avait du caractère !! Il était rare qu'une personne lui parle de la sorte. Et encore moins une humaine... Du moins pour le moment, elle était toujours caractérisé d'humaine.

        Chloé se mit à tousser de plus belle. La poussière était épaisse et elle avait de plus en plus de difficulté à respirer.

       « Pas maintenant » pensa-t-elle en accélérant la cadence. Elle arriva enfin à destination et défonça le plafond sans vérifier si l'endroit était sur. Elle sauta ensuite dans le trou et courut à l'autre bout de la pièce pour s'éloigner de la poussière en toussant. S'accotant contre le mur, elle sortit une bouteille les mains tremblante et décapsula le bouchon avant d'en sortir une pilule et de l'avaler tout rond.

        Le Docteur remarqua que sa jeune amie avait de la difficulté à respirer. De plus, elle rampait de plus en plus vite. Finalement, elle enleva une tuile et sauta. Le Gallifréen la suivit rapidement.

        - Ça va ??? demanda-t-il en la voyant tousser contre le mur.

        Il remarqua alors que la jeune fille venait de mettre une petit bouteille rempli de pilule dans sa poche.

        - Oui ça va, répondit-elle. Vous voici au salon Denis Brûler endroit qui a vu passer les plus grande niaiserie de cette école !!

        - Pourquoi m'a tu mené ici ?? demanda-t-il méfiant.

        - Les rideaux sont toujours fermé donc personne ne peu nous voir et les porte sont fermé à clé durant les cours donc personne à l'intérieur.

        Le Docteur se détendit. Ils étaient vraiment dans le pétrin jusqu'au cou. Il fallait absolument arrêter cet homme avant qu'il ne transforme cette école en laboratoire.

        - Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?? demanda Chloé.

        - On trouve un moyen de sortir d'ici et de descendre en bas pour empêcher ce fou de tuer tout tes copains.

        - Juste ça ?? demanda Chloé avec un sourire amusé. Alors jouons à James Bond.

        Elle regarda autour d'elle et récupéra le divan pour ensuite remonter dans le plafond. Le Gallifréen la suivit faute de choix. Cette jeune fille était décidément pleine d'idée et d'imagination.

        - Ou vas-tu ?? demanda-t-il en tentant de la rattrapé.

        - Je vous guide jusqu'au rez-de-chaussée mon cher. N'était-ce pas ça votre désir ???

        - Si, mais...

        Chloé souleva une tuile doucement et regarda en bas. L'escalier était à proximité, mais un super rat mutant surveillait le pallier. La jeune fille enleva silencieusement la tuile et visa la tête du rat. Elle laissa ensuite tombé la tuile sur lui. Le pauvre n'eut pas le temps de crier.

        - Qu'est-ce que tu as fait ?? demanda Le Docteur outré.

        - Je sais pas, j'ai peut-être assommé une créature dangereuse ?? répondit-elle avec un ton exaspéré.

        Là c'était le comble, Chloé semblait avoir déjà fait ce genre de chose. En fait, il semblait même qu'elle l'avait fait plus qu'une fois. Cette fille n'était pas totalement honnête avec lui et il se promettait de découvrir la vérité à son propos.

        - Allons très cher, nous avons une invasion à arrêter !! dit-elle sur un ton joyeux.

        Elle plongea dans l'ouverture, suivit de près par le Gallifréen. La voie était libre, aucune créatures aux alentours, rien qui puisse être dangereux et pourtant... Il avait une drôle d'impression et il ne semblait pas être le seul à l'avoir remarquer car Chloé se tendit soudainement. Une impression ou une intuition ?? Elle n'en était pas sur, mais il y avait quelque chose de maléfique dans le coin.

        - Descendons, dit simplement le Docteur en regardant dans toute les directions, mais le couloir était bel et bien désert.

        Ils descendirent les escaliers précieusement pour assister à un discourt que prononçait Jeff sur une estrade improvisé monté sur la place d'accueil. Devant lui était réunis une bonne centaine d'élèves qui n'avaient pas pu se sauver ou se cacher.

        - Je sais que cette personne vient à cette école. Je ne connais pas son nom, je ne connais pas son sexe ni ses parents, mais je sais qu'elle est toujours ici, dit-il. Aucun d'entre-vous n'a jamais entendu parler d'une personne aillant le joli surnom de Cobaye ??

        Chloé se tendit à ce nom... Cet homme cherchaient quelqu'un à son école qui portait ce surnom...Elle regarda ses amis qui étaient parmi les élèves prisonniers. Ils se regardaient avec des airs soucieux.

        - Tu connais quelqu'un qui a ce surnom ?? murmura le Docteur dans son oreille.

        - Si... Je sais qui c'est, mais il ne faut en aucun cas qu'il le découvre.

        - Qui est-ce ??

        - Désolé, vous ne le saurez pas plus.

        La jeune femme descendit doucement l'escalier en essayant de ne pas se faire voir de l'homme ou des rats. Le Docteur la suivit, mais s'arrêta lorsqu'il la vit se mêler à la foule et rejoindre ses amis. Mais, qu'est-ce qu'elle faisait ??

        Chloé se fraya un chemin dans la foule pour atteindre ses amis. En la voyant ils tressaillirent tous.

        - Chloé, va t'en, c'est dangereux, dit Sophie en la prenant par le bras.

        - J'avais pas remarqué, répondit-elle sarcastiquement. Écoutez moi bien, j'ai un plan...


wissep111  (21.02.2009 à 22:35)

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

The Equalizer (2021), S02E08
Samedi 3 décembre à 21:55
1.06m / 6.2% (Part)

Logo de la chaîne M6

The Equalizer (2021), S02E07
Samedi 3 décembre à 21:10
1.06m / 5.1% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S05E64
Vendredi 2 décembre à 20:45
3.68m / 16.2% (Part)

Logo de la chaîne M6

L'homme de nos vies, S01E03
Jeudi 1 décembre à 21:10
2.48m / 11.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S05E63
Jeudi 1 décembre à 20:45
3.77m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Les Invisibles (2021), S02E04
Mercredi 30 novembre à 22:10
3.37m / 19.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Les Invisibles (2021), S02E03
Mercredi 30 novembre à 21:10
4.03m / 17.7% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S05E62
Mercredi 30 novembre à 20:45
4.10m / 17.0% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
France 3 fête les 25 ans de l'Inspecteur Barnaby avec trois rediffusions et un documentaire inédit !

France 3 fête les 25 ans de l'Inspecteur Barnaby avec trois rediffusions et un documentaire inédit !
En ce premier dimanche de décembre, France 3 célèbre les vingt-cinq ans de la série britannique...

Une saison complète pour la nouvelle comédie de NBC, Lopez vs. Lopez

Une saison complète pour la nouvelle comédie de NBC, Lopez vs. Lopez
NBC a décidé de faire confiance à sa nouvelle comédie Lopez vs. Lopez. La chaine a en effet commandé...

Au programme de ce week-end

Au programme de ce week-end
Aujourd'hui, vendredi 2 décembre, Blue Blood est témoin dune fusillade mortelle, Fire Country est...

Ho ho ho ! Les cadeaux vous attendent sur la citadelle !

Ho ho ho ! Les cadeaux vous attendent sur la citadelle !
Ho, ho, ho ! Les petits lutins et moi sommes de retour ! Vous allez pouvoir de nouveau vous lancer...

Au programme de ce jeudi soir

Au programme de ce jeudi soir
Aujourd'hui jeudi 1er décembre, Gossip Girl (2021) commence sa nouvelle saison, So Help Me Todd...

HypnoRooms

Aloha81, 01.12.2022 à 15:08

Aloha! Nouvelle PDM et le dernier calendrier de l'année 2022 est arrivé sur le quartier Magnum P.I. !

ShanInXYZ, 01.12.2022 à 18:50

Nouveau mois chez Doctor Who : Calendriers, PDM, Survivor, Sondage, Audience... N'hésitez pas à passer voir le Docteur

ptitebones, 01.12.2022 à 20:09

Bonsoir !! Nouveau sondage sur Emily in Paris, venez départager les participants au 1er concours du quartier

pretty31, 01.12.2022 à 22:42

Nouveau sondage et calendrier du mois (Avatar 2 ) sur HypnoClap !

mnoandco, Avant-hier à 10:24

Nouveau sondage sur Blacklist/Discovery of Witches/Cold Case/FBI Portés Disparus. Pas besoin de connaître pour cliquer. Merci

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage