HypnoFanfics

L'Île au trésor

Série : Outer Banks
Création : 22.07.2021 à 14h17
Auteur : Evangeline 
Statut : Terminée

« Voici un petit OS sur la première rencontre entre John B. et J.J et sur le début de leur amitié. » Evangeline 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 1 paragraphes

Afficher la fanfic

§§§§§§§§§§

- Papa, j'ai mal au ventre, je ne veux pas y aller ! s'exclama le petit garçon de presque huit ans alors que son père était en train de ranger la cuisine.
John Routledge, dit Big John se retourna et regarda son fils John B. debout à l'entrée de la cuisine et se tenant une main sur le ventre.
Big John soupira et s'avança vers l'enfant.
- Allons John, tu es grand maintenant. Tu n'as plus à avoir peur de la rentrée scolaire. Tu vas bientôt avoir 8 ans.
Le petit garçon fit la moue.
- Mais Daniel n'est plus là, je n'ai plus d'amis, se plaignit-il.
Son père hocha la tête. Daniel avait été le meilleur ami de son fils depuis la maternelle. Les deux
enfants avaient été inséparables ces dernières années. Mais le garçon avait déménagé avec sa famille
sur le continent durant l'été. Cela avait été un coup dur pour le petit John mais Big John n'était pas inquiet pour lui : son fils était un garçon gentil et très sociable, alors John ne se doutait pas qu'il se ferait vite d'autres amis.
John s'agenouilla et posa une main affectueuse sur l'épaule de son fils :
- Ne t’en fais pas fiston, je suis sûr que tu vas très vite te faire plein de nouveaux amis, assura-t-il.
- Même un ami comme Daniel ? demanda son fils, une lueur d'espoir au fond des yeux.
- Même un ami comme Daniel, lui répondit son père. Allez, il est temps d'aller à l'école, ajouta-t-il en se relevant.
Quelques minutes plus tard, père et fils étaient partis.


Le soir même, John B. apprit à son père qu'il avait joué avec deux enfants de sa classe et qu'ils avaient bien rigolé. Quelques jours plus tard, le jeune garçon annonça fièrement à son père qu'il était content d'aller à l'école pour voir ses nouveaux amis. Ainsi, Big John fut rassuré. Son fils avait des amis et semblait heureux.

§§§§§§§§§§

- Tu as intérêt à fermer ta gueule, tu m'as compris ? cracha Luke Maybank en regardant son fils d'un air mauvais.
En face de lui, le petit garçon de huit ans acquiesça mais garda le silence. Il se contenta de garder sa
main droite sur son bras gauche, comme pour le protéger. Il avait pris l'habitude ces derniers temps, en particulier depuis quelques jours. On venait seulement de lui enlever son plâtre et il voulait être sûr que son père ne s'en prendrait pas une nouvelle fois à son bras déjà fragilisé.
Luke Maybank poussa un profond soupire et lui dit :
- Finis de préparer ton sac, on part dans cinq minutes !


Son fils hocha la tête une nouvelle fois et regagna sa chambre. Luke se passa une main dans les
cheveux puis se dirigea vers la cuisine où il se servit une bière, en attendant que son imbécile de
gamin revienne.
Il s'assit sur le canapé. Il espérait que tout allait bien se passer. On était au début du mois d'octobre et son fils ne faisait sa rentrée scolaire qu'aujourd'hui. Il espérait qu'il n'y aurait pas trop de questions de la part de l'école et surtout que son avorton de fils la bouclerait. Il avait intérêt…
Trente minutes plus tard, Luke Maybank se garait devant l'école primaire. Il ne prit pas la peine
d'éteindre le moteur mais il se tourna vers son fils qui se trouvait à côté de lui, sur le siège passager.
- Qu'est-ce que tu dis si on te demande pourquoi tu n'arrives à l'école que maintenant ? demanda-t-il au petit garçon.
Ce dernier regarda son père et le fixa de ses grands yeux bleus.
- Je dis que je me suis cassé le bras à la fin de l'été alors que je faisais l'idiot sur notre bateau. Et que j'ai dû rester tranquille pendant plusieurs semaines, ordre du médecin.
Luke Maybank hocha la tête, visiblement satisfait.
- Tu as intérêt à ne pas changer de version, sinon tu sais ce qui risque de t'arriver, menaça-t-il.
- Oui, papa, murmura le garçon d'une toute petite voix.
Puis, sentant qu'il commençait à étouffer dans cette ambiance oppressante, il attrapa son cartable et s'empressa de sortir de la voiture sans un regard en arrière.
Le jeune garçon put de nouveau respirer quand il entendit la voiture derrière lui redémarrer et
s'éloigner. Il souffla puis leva les yeux vers le bâtiment scolaire. Il avait manqué quatre semaines
d'école. Tout le monde se connaissait déjà. Il déglutit. Il ne devait pas avoir peur. Tant pis s'il ne se faisait pas d'amis, tant pis s'il restait seul… Il avait l'habitude. Depuis toujours. Oui, il ne devait pas avoir peur. La peur, il connaissait. Et ce n'était pas à l'école qu'il devait avoir le plus peur.
Le jeune garçon soupira et monta les marches qui le mèneraient vers sa nouvelle classe.

§§§§§§§§§§

- Les enfants je vous demande d'accueillir votre nouveau camarade, J.J Maybank.
John B. leva la tête pour voir le petit garçon qui se tenait bien droit à côté de la maîtresse. Il était un
peu plus petit que lui, des cheveux blonds en désordre, des yeux bleus et un air… John ne trouvait
pas le mot, mais il trouvait que ce garçon avait quelque chose de différent.
Les enfants saluèrent le nouvel arrivant. Ce dernier se contenta de fixer l'ensemble de la classe puis Mme Harris lui indiqua d'aller s'assoir au fond de la classe à côté de la jeune Tyffani, une petite fille rousse à lunettes.
John ne put s'empêcher de se retourner alors que J.J prenait place deux rangs derrière lui. J.J
remarqua aussitôt le garçon aux cheveux bruns et aux taches de rousseur qui le regardait. Mais
tandis que ce dernier lui adressa un sourire, J.J se contenta de le toiser. John détourna aussitôt le
regard et se concentra sur la maitresse. Son nouveau camarade n'avait pas l'air commode.


Une semaine passa.
J.J n'avait presque pas ouvert la bouche depuis qu'il était arrivé. Il avait bien vu certains des autres enfants essayer de venir lui parler, mais il les avait repoussés. Il préférait garder ses distances. C'était plus simple, plus facile. Pas d'amis, pas de faiblesses. Qu'on le laisse tranquille. Il n'avait rien à offrir.
Franchement, qui voudrait être ami avec lui de toute façon ?


§§§§§§§§§§

A l'heure de la récréation ce jour là, John B. et ses amis décidèrent de jouer au loup dans la cour de l'école. John s'amusait bien avec eux, ils étaient gentils. Mais le petit garçon sentait que ce n'était pas pareil qu'avec Daniel. Il ne rigolait pas autant qu'avec lui et puis, ses nouveaux amis ne voulaient pas jouer avec lui quand il proposait de faire des parties de chasses au trésor. Ils préféraient jouer au foot, mais John n'aimait pas vraiment ça. Mais il ne voulait pas rester seul, alors il jouait avec eux.


Après leur partie de loup glacé, les enfants allèrent chercher un ballon pour jouer au foot. John B
avisa alors le petit nouveau dans un coin de la cour. Il était debout, tout seul, les bras croisés, se
contentant de regarder les autres enfants s'amuser dans la cour.
Comme à chaque fois.
Allait-il rester là, tout seul pendant toutes les récréations ? Allait-il rester tout le temps tout seul ?
John avait vraiment du mal à comprendre. Pourtant, J.J n'avait pas l'air timide, loin de là. Mais il semblait vouloir garder ses distances et John ne comprenait pas pourquoi. Et il détestait ne pas
comprendre. Voyant une nouvelle fois, que personne ne semblait vouloir s'approcher du garçon
blond, John se lança et s'avança vers lui.
- Bonjour, J.J c'est ça ? demanda-t-il en s'arrêtant à sa hauteur. Je m'appelle John B. Je …
- Qu'est-ce que tu veux ? l'interrompit J.J, visiblement sur la défensive.
John vit le regard froid et dur du garçon en face de lui et ne put s'empêcher de déglutir.
- Je… je me demandais si tu voulais venir jouer avec nous, finit-il par répondre.

J.J soupira.
- Non, je suis bien là où je suis, laisse-moi.
John hocha la tête puis s'éloigna sans demander son reste. Avant de rejoindre ses copains, il se
retourna et jeta un dernier coup d'œil à l'autre garçon qui continuait à regarder les autres enfants de ses grands yeux bleus si pénétrants.
« Sauvage » se dit John. Voilà le mot qu'il cherchait le premier jour où J.J était arrivé. Son nouveau
camarade de classe avait un air sauvage.
John regarda autour de lui. Personne ne faisait attention au petit nouveau. Mais si personne
n'essayait de lui parler, de « l'apprivoiser », le petit garçon allait-il rester tout le temps tout seul ?
Pour John ce n'était pas possible. Un enfant ne pouvait pas rester tout seul. Ce jour là, John décida alors que si personne d'autre ne cherchait à devenir ami avec J.J, ce serait à lui d'essayer.
Il en fut encore plus persuadé quand un jour, il vit J.J dans la cour, en train de lire « L'île au trésor »…

§§§§§§§§§§

La semaine suivante, J.J constata que la plupart des autres enfants avaient décidé de l'ignorer. Il
sentait le regard de certains d'entre eux, mais ils restaient à l'écart.
Excepté un.
Celui qui lui avait parlé dès la première semaine, John B. Le garçon avait pris l'habitude de venir le
voir à chaque récréation pour lui demander s'il voulait jouer. Même si à chaque fois, la réponse de J.J était la même, il revenait à la récré d'après, et à celle d'après. Et puis, il se mit à s'assoir avec lui quand les autres enfants jouaient au foot. Il lui avoua qu'il n'aimait pas ça et qu'il préférait rester avec lui. J.J avait continué à adopter une attitude distante et se taisait la plupart du temps. Il espérait que l'autre garçon finirait par abandonner. Mais au contraire, ce dernier s'accrochait. Il revenait.
Encore et encore. Et J.J ne savait pas pourquoi. Il ne comprenait pas pourquoi.
Alors un jour, n'en pouvant plus, il décida de ne plus l'ignorer. Alors que John venait de le rejoindre et commençait à lui parler de la partie de pêche qu'il avait faite avec son père, J.J l'interrompit :
- Pourquoi t'es là ?
Le jeune garçon fut si surpris que son camarade s'adresse à lui qu'il ne répondit rien. J.J continua alors.
- Pourquoi tu me colles comme ça ? Pourquoi tu ne me laisses pas tranquille ?
Il fronça les sourcils et adressa à John un regard mauvais.
- Et bien… je pensais…. Enfin j'aimerais….j'aurais voulu qu'on devienne amis… bégaya John.
L'autre garçon semblait si sombre en cet instant, si dur, que John se demanda si après tout, ce n'était pas une mauvaise idée.
J.J se leva brusquement.

- Qui te dit que j'ai besoin d'un ami ? cracha-t-il. Je n'ai besoin de personne ! Je n'ai pas envie d'être ton copain ! Laisse-moi tranquille !
Et il s'enfuit en courant. John se releva, les larmes aux yeux. Pourquoi l'autre garçon se montrait-il méchant avec lui ? Pourquoi était-il comme ça ? Le petit garçon soupira. Et bien tant pis pour lui. Il avait essayé d'être son ami. Si l'autre ne voulait pas, John allait le laisser tranquille à partir de maintenant.

§§§§§§§§§§

A la sortie des classes cet après-midi-là, John attendit son père devant l’entrée. Ce dernier avait
appelé pour dire qu’il allait avoir un peu de retard. La plupart des enfants était déjà parti et il ne resta
bientôt plus que deux enfants : John et J.J.
Mme Harris était avec eux et attendait les parents retardataires avec impatience. Les deux petits
garçons étaient chacun assis sur une marche. Ils ne parlaient pas mais se jetaient des coups d’œil de
temps en temps.
J.J fut surpris de constater que John n’essayait plus de lui parler. Peut-être avait-il retenu la leçon et
qu’il allait le laisser tranquille désormais. Il jeta un nouveau regard au garçon brun : alors pourquoi se
sentait-il triste ?


Dix minutes passèrent et alors que John s’apprêtait à demander à Mme Harris s’il pouvait aller aux
toilettes, c’est J.J qui prit la parole en premier.
- Mon livre ! dit-il en se leva brusquement. Mme Harris, j’ai oublié mon livre dans la classe ! Je
peux aller le récupérer ?
- D’accord mais tu ne traines pas. Ton père ne devrait plus tarder.
Elle ne croyait pas si bien dire quand un pick-up se stoppa juste devant les marches, alors que J.J
venait de rentrer dans le bâtiment.
John étudia le père de J.J alors qu’il sortait de sa voiture.
- Où est mon gamin ? demanda Mr Maybank à Mme Harris.
Il avait laissé tourner le moteur et s’appuya sur le côté de son pick-up.
- Bonjour Monsieur Maybank, répondit l’enseignante. J.J est retourné en classe chercher un
livre qu’il avait oublié, il revient vite.
Luke Maybank croisa les bras et fronça les sourcils. John ne pouvait s’empêcher de le fixer. Il aurait
juré que les yeux de l’homme lançaient des éclairs. Il avait un air… effrayant. C’était vraiment lui le
père de J.J ?
Le téléphone de Mme Harris sonna.
- Désolée, je dois répondre, s’excusa-t-elle.
Tandis qu’elle s’éloignait un peu, la porte du bâtiment s’ouvrit et J.J sortit, son livre à la main. Quand
il vit que son père était là à l’attendre, il stoppa. John vit son camarade de classe pâlir et ses yeux s’agrandir de peur. J.J passa devant John sans le regarder et se dirigea vers son père qui n’avait pas
bougé.
- Alors comme ça on me fait attendre ? s’exclama Mr Maybank alors que son fils arrivait vers
lui.
- Désolé papa, mais j’avais oublié mon livre, répondit son fils d’une toute petite voix.
Son père lui arracha brutalement le livre des mains.
- L’île au trésor, hein ? se moqua-t-il.
Et sous les yeux médusés de John, Mr Maybank lâcha le livre dans la poubelle qui se trouvait juste
devant.
- Non papa ! s’exclama J.J.
Ce dernier lui attrapa le bras et lui mit un doigt devant le visage.
- Plus jamais tu ne me fais attendre c’est compris !
J.J hocha la tête, les larmes aux yeux. Son père le tira violemment vers la voiture. Quelques instants
plus tard, ils étaient partis.


Il fallut un moment au petit John pour réaliser qu’ils n’étaient plus là. Il se leva et s’approcha de la
poubelle. Le livre était là. Mais que venait-il de se passer au juste ?
John était un petit garçon intelligent, sociable et profondément empathique. Il était encore bien
jeune et ne pouvait pas tout comprendre, mais il sentait qu’il venait de se passer quelque chose de
grave. Il jeta un coup d’œil autour de lui, puis ramassa le livre et le mit dans son cartable. Il le
rendrait à J.J demain. Et il continuerait à lui parler. Il sentait que c’était ce qu’il fallait faire.

§§§§§§§§§§

Le lendemain, John B. vit J.J arriver, le visage fermé et le regard fuyant. Ce n’était pas le bon moment
pour lui rendre le livre. Il décida d’attendre la récréation.
Quand 10h sonna, tous les enfants se précipitèrent dehors. Comme à son habitude, J.J se positionna
loin des autres. Il s’assit sur l’un des bancs et ses yeux se perdirent dans le vague.
- J.J je peux m’assoir ?
Le jeune garçon sursauta. Il n’avait pas vu John arriver.
- Qu’est-ce que t’as encore ? demanda-t-il en soufflant.
Pourquoi il revenait lui parler ?
John s’asseya à côté de lui et J.J avisa alors le livre qu’il avait dans les bras. Il écarquilla les yeux.
- Je crois que c’est à toi, dit John en lui tendant le livre.

Il y eut un moment de silence durant lequel J.J continuait à fixer le livre. Son livre. Puis il releva la tête
et regarda John, avec un air abasourdi.
- Où…. Où est-ce que tu l’as eu ? bégaya-t-il.
Il prit précautionneusement le livre que lui tendait John.
- Je l’ai récupéré dans la poubelle hier, après que tu sois parti.
Il n’ajouta rien concernant ce qu’il avait vu. J.J étudia son camarade de classe du regard. Il se doutait
que ce dernier avait vu ce qui s’était passé hier avec son père. Pourtant le garçon, ne disait rien, ne
posait aucune question. J.J ne connaissait pas le mot pour ça mais ce que John était en train de faire
pour lui était… bien. Cela faisait longtemps que personne ne s’était intéressé à lui de cette façon et
encore plus longtemps que quelqu’un ne s’était pas montré gentil avec lui comme ça. Alors, sans s’en
rendre compte, ses sentiments pour le garçon brun à ses côtés commencèrent à changer.
- Merci, finit-il par dire à John en esquissant un sourire.
John haussa les épaules comme si de rien n’était, alors qu’en fait, il était heureux car il avait enfin vu
un sourire sur le visage de J.J !
- De rien. Et puis… c’est un super livre ! Il faut absolument que tu le lises jusqu’au bout !
- Tu l’as lu ? s’étonna J.J.
- Cet été, répondit John. Mon père m’avait prévenu que c’était peut-être compliqué au vu de
mon âge mais j’ai tout lu et j’ai adoré !
- Oui pour l’instant j’aime beaucoup, confirma J.J.
- De toute façon, j’adore les histoires de pirates et de chasse au trésor ! s’exclama John.
- Moi aussi, avoua J.J.
Et alors les deux petits garçons se mirent à parler de pirates, de trésor, d’exploration des océans. Le
petit John était heureux d’avoir trouvé un camarade qui semblait autant aimer que lui, les chasses au
trésor. Quant à J.J sans s’en rendre compte, il commença à baisser sa garde avec John. Il l’écouta,
beaucoup. Et lui parla, un peu.
Un lien semblait s’être établi entre les deux petits garçons. Si bien qu’à la fin de la récréation, John
demanda à J.J s’il voulait passer chez lui après l’école pour jouer. La réalité rattrapa vite J.J qui pensa
à son père et au reste. Alors il refusa.
John ne comprit pas pourquoi J.J se referma complètement. Ce dernier prit son livre et s’éloigna de
John sans attendre…

§§§§§§§§§§

A la sortie de l’école cet après-midi-là, John chercha J.J du regard mais celui-ci semblait déjà parti.
Alors, il alla chercher son vélo et commença à rouler tranquillement. Son père lui avait offert ce vélo
la semaine dernière pour son anniversaire. C’était la première fois aujourd’hui que John avait été à
l’école en vélo et il n’était pas peu fier. Cela voulait dire que son père lui faisait confiance et le
considérait assez grand pour faire le chemin tout seul.

Alors qu’il commençait à s’éloigner tranquillement sur son vélo, il fut interpellé par deux garçons qui
se placèrent devant lui. John les reconnaissait, c’étaient deux élèves d’une dizaine d’années, des
petites brutes qui s’en prenaient aux plus jeunes : Adam et Steve.
- Dis-donc sympa le vélo ! s’exclama le plus grand, Adam, en se mettant juste devant sa roue
avant.
John s’était arrêté et les regardait, nerveux.
- Laissez-moi passer, s’il vous plait, demanda-t-il.
Les deux plus grands rigolèrent.
- Bien sûr petit… quand tu nous auras donné ce beau vélo tout neuf. Il est bien trop grand et
trop beau pour toi !
John tenta de passer mais Adam l’attrapa par le bras et le força à descendre de vélo. Puis il le
poussa et John tomba au sol. John sentit les larmes lui monter aux yeux. Il détestait la violence. Il
ne voyait pas du tout comment se sortir de cette situation.
- S’il vous plait, supplia-t-il, tandis que les deux autres ramassaient son vélo. Rendez-le moi…
Les deux plus grands pouffèrent.
- Regarde, il va se mettre à chialer ! se moqua Steve. C’est…
- Rendez-lui son vélo ! l’interrompit une voix.
John tourna la tête, surpris : « J.J ? »

§§§§§§§§§§

A la sortie des classes cet après-midi-là, J.J s’empressa de prendre son cartable et de sortir du
bâtiment. Avec ce qui s’était passé la veille, son père avait décidé que désormais il allait rentrer tout
seul de l’école. Même si la maison était à plusieurs kilomètres. Alors le petit garçon ne devait pas
traîner s’il voulait rentrer avant qu’il fasse nuit.
Il marchait depuis plusieurs minutes quand il reconnu John plus loin sur son vélo. Ce dernier s’était
arrêté et discutait avec deux garçons plus grands. J.J s’approcha. Non il ne discutait pas. Les autres
enfants voulaient lui prendre son vélo.
J.J hésita. Devait-il aller l’aider ? John s’était montré gentil avec lui. Quand ce dernier fut brutalement
poussé au sol, J.J se crispa et s’avança vers eux.
« - S’il vous plait… rendez-le moi…
- Regarde, il va se mettre à chialer ! »
- Rendez-lui son vélo ! s’exclama J.J en arrivant devant eux.
Adam et Steve se tournèrent vers lui, tandis qu’au sol John écarquilla les yeux.
- Casse-toi minus ! lança Adam en s’approchant de J.J.

Le petit garçon ne semblait pas du tout effrayé.
- Rendez-lui son vélo, répéta-t-il d’une voix calme.
- Ou sinon quoi ?
- Ou sinon, je te pète la gueule !
Les deux plus grands éclatèrent de rire. Puis, Adam leva le bras comme s’il voulait frapper le petit
garçon en face de lui. Mais ce dernier l’esquiva agilement et lui donna un violent coup de pied dans
le tibia. Tandis qu’Adam criait de douleur, J.J se positionna derrière lui et lui donna un nouveau coup
de pied derrière le genou, puis un deuxième, si bien que la jambe du garçon plus âgé flancha et il se
retrouva par terre. J.J ne lui laissa aucun répit et alors qu’Adam commençait à sangloter, il lui tira
violemment les cheveux en arrière. Adam cria.
- Rendez-lui son vélo et partez ! s’exclama J.J alors que Steve et John le regardaient d’un air
ahuri.
- D’accord, d’accord ! lâche-moi ! sanglota Adam.
J.J lâcha le garçon. Ce dernier s’empressa de se relever et fit signe à son ami qui laissa tomber le vélo
à ses pieds. Puis ils prirent la fuite, non sans avoir jeté un dernier regard mauvais au petit garçon vif
et agile qui les avait humiliés.


Il y eut un moment de silence pendant lequel J.J et John se fixèrent du regard. J.J avait peur de la
réaction de ce dernier. Il allait sûrement ne plus vouloir être son ami maintenant qu’il avait vu ça.
- Wouah… ce que t’as fait c’était… incroyable ! s’exclama alors John en brisant le silence.
- Tu… tu n’as pas peur ? demanda J.J
- De quoi ?
- De… de moi ?
J.J baissa les yeux. John se releva et s’approcha de son nouvel ami.
- Bien sûr que non ! assura-t-il. Tu les as empêchés de me faire du mal et de me voler mon vélo !
J.J releva la tête. Il n’arrivait pas à croire que John n’avait pas peur de lui. C’était vraiment un petit
garçon surprenant.
- Merci ! continua John.
Il y eut un nouveau moment de silence durant lequel les deux petits garçons se regardèrent. Avec
tendresse et bienveillance.
- Dis… tu m’apprendras ? demanda finalement John.
- Quoi ?
- A me battre !
L’autre garçon sourit.
- Je t’apprendrais à te défendre si tu veux.
John hocha la tête, visiblement ravi.

- Bon, je vais y aller, dit J.J alors que John reprenait son vélo.
Il commença à s’éloigner.
- Attends !
J.J se retourna. John hésita mais demanda :
- Tu veux venir chez moi ?
Surpris, J.J ne répondit rien. Il n’avait tellement pas l’habitude qu’on lui pose ce genre de question.
En même temps, il n’avait pas d’amis.
Il faisait en sorte de ne pas en avoir.
Et puis John était arrivé. Et il était venu vers lui tous les jours, il n’avait pas abandonné.
- On pourrait jouer à l’île au trésor ! s’exclama John comme pour finir de le convaincre.


Oui, J.J voulait jouer avec John à l’île au trésor.
Oui, J.J voulait jouer à plein d’autres jeux avec lui.
Oui, il voulait que John soit son ami.


- D’accord, je veux bien, souffla-t-il.
John afficha un sourire jusqu’aux oreilles.
- Trop cool !!
Les deux petits garçons commencèrent à marcher côte à côte, John tenant le guidon de son vélo.
- C’est qui ton personnage préféré dans l’île au trésor ? Est-ce que tu as déjà vu un film sur les
pirates ? Est-ce que tu as déjà trouvé un trésor ? Tu savais que mon père cherchait un
trésor ?...
John était tellement excité qu’il ne se rendait pas compte qu’il ne laissait pas le temps à J.J de
répondre.
Le petit garçon blond rigola. Pour la première fois depuis la rentrée, il était heureux. Et son ami y
était pour quelque chose.
Son ami.
Alors, il répondit à toutes les questions que John lui posa et les deux enfants eurent rapidement une
discussion animée sur les pirates, trésors et autres aventures extraordinaires.
Et c’est ainsi que les deux petits garçons arrivèrent devant la maison.
J.J Maybank découvrit alors la maison où vivait John B. Routledge. Sans savoir à cet instant de ce que
ce lieu allait représenter pour lui à l’avenir…

FIN


Evangeline  (22.07.2021 à 14:30)

Ne manque pas...

Partez à la recherche de l'HypnoTrésor 2021!
HypnoTrésor 2021 | Lancez-vous!

Le nouvel HypnoMag est disponible !
HypnoMag | Lire ce numéro

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

FBI : Most Wanted, S01E09
Mercredi 28 juillet à 22:00
2.90m / 16.7% (Part)

Logo de la chaîne France 2

L'amica geniale, S02E04
Mercredi 28 juillet à 22:00
1.57m / 9.7% (Part)

Logo de la chaîne France 2

L'amica geniale, S02E03
Mercredi 28 juillet à 21:05
1.72m / 9.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

FBI : Most Wanted, S01E06
Mercredi 28 juillet à 21:05
3.27m / 17.0% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E228
Mercredi 28 juillet à 20:45
3.40m / 17.4% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E233
Mercredi 28 juillet à 20:20
2.48m / 12.7% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E273
Mercredi 28 juillet à 19:10
3.27m / 21.2% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Magnum P.I. (2018), S03E03
Mardi 27 juillet à 22:50
2.19m / 20.2% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Snowpiercer est d'ores et déjà renouvelée pour une quatrième saison par TNT

Snowpiercer est d'ores et déjà renouvelée pour une quatrième saison par TNT
Une nouvelle fois, TNT montre son soutien envers Snowpiercer en lui offrant une saison...

Netflix reconduit sa série fantastique Sweet Tooth pour une seconde saison

Netflix reconduit sa série fantastique Sweet Tooth pour une seconde saison
Sweet Tooth, la série adaptée des Comic books du même nom, reviendra pour une seconde saison sur...

La nouvelle série de France 3, Jugée coupable, attendue le 17 aout

La nouvelle série de France 3, Jugée coupable, attendue le 17 aout
Le Mardi 17 Aout verra s'affronter deux séries françaises. Après que M6 ait annoncé hier son...

Un pilot pour une nouvelle série de vampires commandé par HBO

Un pilot pour une nouvelle série de vampires commandé par HBO
HBO a commandé un pilot pour une éventuelle série adaptée du roman Fledgling d'Octavia...

La série policière Ils étaient dix arrivera le 17 Aout prochain sur M6

La série policière Ils étaient dix arrivera le 17 Aout prochain sur M6
L'adaptation française du roman Les dix petit nègres d'Agatha Christie, Ils étaient dix, arrivera...

HypnoRooms

Sas1608, 24.07.2021 à 08:38

L'animation de l'été continue sur le quartier de Virgin River . Bon week-end à tous !

sanct08, 26.07.2021 à 12:32

Hello, encore 5 jours pour envoyer vos créations pour le concours sur "Le Caméléon"

pretty31, 26.07.2021 à 14:50

Quarts de finale pour l'animation Skins, plus que 8 lycéens à départager ! Fans de VM, Dawson, Sex Ed., Harry Potter, The OC... A vos votes !

mnoandco, 27.07.2021 à 15:41

Quelques MAJ et nouveaux dossiers sont apparus (par magie?) sur A Discovery of Witches. Un petit détour pour les découvrir?

ShanInXYZ, Avant-hier à 17:00

Happy Birthday to Who, quel membre de Torchwood, dont l'ancêtre a rencontré le Docteur est fêté aujourd'hui, une idée, passez nous voir

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage