HypnoFanfics

Mater Dolorosa

Série : The Pretender
Création : 21.09.2021 à 18h02
Auteur : sanct08 
Statut : Terminée

« Mourir ou survivre ? Dernières pensées de Catherine Parker ou comment rester une mère envers et contre tout même quand la vie vous tourne le dos. » sanct08 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 4 paragraphes

Afficher la fanfic

Faisait-elle vraiment le bon choix ? N’y avait-il vraiment pas une autre solution à ses problèmes ? Était-il trop tard pour faire machine arrière ? Elle vit les portes coulisser devant elle et elle eut les réponses à toutes ses questions. Les dés étaient jetés. Des dés pipés dès le départ, elle le savait, mais des dés qui décideraient de son sort et de celui de 4 enfants. Elle les condamnait à un sort peu enviable. Elle n’avait cependant pas d’autre choix si elle souhaitait leur donner à tous une chance, aussi infime soit-elle, de survivre à défaut de vivre. Pour l’instant du moins… Elle avait bien l’intention de tout faire pour remédier à cela. Elle ne pouvait pas, pour le moment, leur offrir mieux et si elle ne saisissait pas l’opportunité qui se présentait à elle, elle ne pourrait rien leur offrir d’autre. Elle espérait seulement ne pas avoir à regretter ce choix pour le restant de ses jours… Elle espérait aussi que le destin de ces enfants ne serait pas aussi funeste qu’elle le présageait. Elle espérait également qu’un jour, quand ils découvriraient la vérité, Charles et Margareth auraient la force de lui pardonner. Charles… Pourvu qu’il sorte vivant du guêpier dans lequel elle l’avait placé en changeant ses plans au dernier moment ! Elle trahissait la parole qu’elle lui avait donnée et elle ne savait pas si, un jour, elle pourrait réellement affronter le regard qu’il poserait sur elle. Mais le poids de la trahison pesait sur ses fragiles épaules et elle avait dû agir vite pour mener à bien son projet. Elle refusait malgré tout de croire que le Major Charles puisse être le traitre contre lequel ses voix intérieures l’avaient mise en garde. Il était bien trop intègre et trop impliqué dans toute cette histoire pour lui planter un couteau dans le dos. De même que Fenigor. En fait, Catherine ne savait pas qui allait la trahir même si ses soupçons se portaient sur son mari. L’homme pour qui elle n’avait pourtant cessé de trembler au cours de ces derniers mois de peur qu’il ne soit en danger à cause de ses incessantes oppositions aux projets du Centre et du Triumvirat. Elle n’avait pourtant aucune preuve si ce n’était ce que lui avait rapporté son allié de dernière minute : William Raines. Elle haïssait cet homme de toutes ses forces mais elle n’avait pas eu d’autre choix que d’accorder du crédit à ses propos, qui corroboraient ses craintes, et de lui faire confiance si elle voulait sauver l’enfant qui grandissait en elle. Et sa fille chérie ne pouvait pas se retrouver privée de ses deux parents parce qu’ils avaient chacun des secrets pour l’autre et qu’ils n’étaient presque plus capables de faire confiance à qui que ce soit. Et Mr Parker, pour l’heure, était le plus habilité à assurer un avenir sûr à sa petite fille. C’est la mort dans l’âme qu’elle avait pris la décision de se séparer d’elle et de lui imposer cette souffrance, cette peine…


sanct08  (21.09.2021 à 18:04)

Trois coups de feu retentirent dans le hall du 13eme étage. Trois détonations scellèrent son destin. C’est très petit une balle de 9mm mais celle-là allait changer sa vie. Elle le savait pourtant elle ne parvenait pas encore tout à fait à l’accepter même si elle pensait faire au mieux au vu de la tournure qu’avait pris les évènements la veille au soir. C’est le matin même que sa décision avait été arrêtée mais le plus dur restait encore à faire… La troisième balle l’atteignit à l’épaule, ce qui n’était pas prévu, et elle s’effondra sur le sol de la cabine d’ascenseur. Le Grand ascenseur. Celui qui menait à la Tour, le repaire des Puissances au Pouvoir. Elle avait délibérément choisi cet élévateur afin de marquer les esprits des pontes du Centre ; ils seraient ainsi obligés de penser à ce que le Centre ôtait aux autres. Et aux siens. Elle prouvait par ce geste que même la toute puissante famille Parker n’était pas invulnérable, intouchable.

Ses pensées s’embrouillèrent lorsque sa tête heurta le sol et qu’elle fut momentanément étourdie. La seule pensée qu’elle percevait clairement était celle qu’elle se répétait sans cesse : « Ne bouge pas ». Elle devait avoir l’air morte, ou tout au moins, aussi mal en point que possible pour donner l’impression qu’elle ne survivrait pas à ses blessures. Blessures qu’elle était supposée s’être infligées elle-même. Son « suicide » devait avoir l’air convaincant. Elle se demandait encore si le timing jouerait en sa faveur et en celle du Dr Raines quand elle le sentit près d’elle. Elle dut se faire violence pour le laisser la toucher et donner le change. Elle sentit une balle de 9mm entrer en contact avec sa peau et y laisser sa marque, juste sous le cou. Elle sentit du sang, celui dans lequel Raines avait trempé la balle, dégouliner sous son chemisier. Il la pria de tenir bon et lui assura que tout serait bientôt fini puis il quitta la cabine en intimant à tous les badauds de reculer. Les doigts de Catherine se refermèrent sur le paquet qu’elle avait apporté. Un cadeau qu’elle destinait à sa fille. Elle aurait souhaité le lui remettre elle-même mais la vie ne lui avait pas laissé cette chance. Sa fille. Penser à elle lui était encore plus douloureux que sa blessure. Les larmes lui montèrent aux yeux et elle dut lutter pour ne pas les laisser couler sur ses joues. Cela mettrait toute l’opération en péril et plus d’une vie serait perdue…

Soudain, une voix emplit le hall. C’était la sienne. Les cris et les pleurs de la prunelle de ses yeux faillirent bien la faire renoncer à sa mission. Elle ne pouvait pas lui imposer cette vision d’horreur ! Elle ne voulait pas que le dernier souvenir qu’elle garde d’elle fusse celui de son cadavre ! Elle prit tout à coup conscience de ce que cela signifiait. Sa fille était ici alors qu’elle devait l’attendre sagement dans le bureau de son époux. Jamais il n’avait été prévu qu’elle soit témoin de cette scène ! Pourquoi Diable était-elle là ?! A travers le brouillard de douleur et de regrets qui embrumait sérieusement son cerveau, elle commença à échafauder des hypothèses sur la raison de sa présence. La fillette était sans doute partie à sa recherche à moins qu’elle ne cherchasse à voir Jarod… Elle eut un pincement au cœur en pensant à lui. Elle était supposée lui faire quitter cet enfer aujourd’hui même et le rendre à sa famille. Timmy, non Angelo désormais, devrait lui aussi être loin à l’heure actuelle. Sa princesse également. Elle voulut alors mettre un terme à tout ceci et se relever pour prendre son enfant dans les bras et la rassurer mais elle se sentit toute engourdie. Raines ! Il avait dû lui injecter un léger calmant pour rendre plus convaincante la scène et elle ne parvenait plus à lutter contre le sommeil qui envahissait son corps. C’est donc impuissante à agir qu’elle reconnut la voix de sa fille, à la porte de la cabine, et qu’elle l’entendit se débattre contre le Nettoyeur qui tenait absolument à l’éloigner des lieux du drame. C’est toute aussi impuissante qu’elle sentit qu’on s’emparait du paquet cadeau et qu’elle eut la terrible certitude qu’elle ne verrait jamais plus sa fille bien-aimée. Sa dernière pensée consciente fut pour Sydney, son loyal et fidèle ami psychiatre, dont elle entendit la voix lorsque la porte de sa salle de simulations s’ouvrit à la volée à l’initiative du Nettoyeur qui souhaitait y laisser la fillette en pleurs. Une vague de soulagement la submergea : avec Sydney elle ne craignait rien et il prendrait en charge les prémices du traumatisme dont elle était l’instigatrice.


sanct08  (23.09.2021 à 16:41)

Elle était seule dans cette grande demeure. Elle ne pouvait parler qu’à son bébé et lui seul lui répondait. Il ne lui parlait pas vraiment bien sûr mais le sixième sens qui les unissait lui permettait d’en savoir bien plus que les autres mères. Elle avait eu raison, du moins jusqu’à présent, de faire confiance à William Raines. Oh, elle n’était pas idiote ! Elle savait pertinemment que son sauveur serait aussi son bourreau et, pour l’heure, elle n’avait pas encore trouvé comment empêcher que ses craintes, ses quasi-certitudes, ne se concrétisent. Les voix l’avaient avertie qu’elle mourrait après avoir donné la vie. Elle ne connaitrait pas son fils et elle ne reverrait jamais sa fille. Penser à elle la ramenait des semaines en arrière, au jour où elle avait simulé sa mort. Elle entendait encore la détresse, la peur et l’incompréhension qui émanaient des cris de sa petite princesse qu’elle venait de traumatiser à jamais. Elle qui avait toujours tout fait pour la préserver et la protéger avait lamentablement échoué. Elle avait failli en tant que mère et elle faillirait encore. Avoir fait primer la vie d’un de ses enfants sur celle de l’autre ne servirait peut-être finalement à rien. Elle regrettait d’avoir écouté ses « messagers ». Soudain, pour la énième fois depuis ce jour terrible, la nausée la submergea et la honte la fit suffoquer. Elle avait condamné 3 êtres innocents, dont sa propre fille, à une destinée funèbre. Elle était finalement devenue l’un de ces monstres qu’elle combattait, jour après jour, depuis plus de 10 ans. Pour pouvoir dormir et apaiser au mieux sa conscience afin de ne pas pénaliser son futur bébé, elle se répétait qu’elle avait fait le meilleur choix possible. Le seul choix qui s’offrait à elle sur le moment. Elle n’avait rien pu faire pour Timmy parce qu’elle était arrivée trop tard. Chose qu’elle ne parvenait pas à accepter. Elle avait fait une erreur inacceptable dont ce doux enfant allait payer le prix pour le restant de sa vie. Le sort de ce petit garçon avait d’ailleurs bien failli l’empêcher de s’allier à Raines…Mais, comme réconfort, elle se disait que rien de pire ne pourrait lui arriver. Sa fille était sans aucun doute celle qui s’en sortirait le mieux. Son père, bien que très peu démonstratif, l’aimait profondément et elle doutait qu’il la mette volontairement en danger. Elle ignorait alors combien elle se trompait…Jarod, lui, était entre de bonnes mains et l’importance que le Centre lui accordait le sauverait. Jarod…Si elle voulait s’assurer que ses efforts ne soient pas vains elle devait converser avec l’adolescent pour lui parler de son projet et lui demander de le mener à bien.


sanct08  (27.09.2021 à 16:15)

Sa vie n’avait finalement toujours été que douleurs, souffrances et batailles. Et c’est ainsi qu’elle finirait. Elle s’était d’abord battue pour sa jeune sœur malade, Dorothée, puis pour elle. Pour avoir une vie meilleure, plus en adéquation avec ses vœux et son désir de faire le bien. Et c’est là que le Mal était entré dans sa vie. Elle avait fini au Centre où elle avait commencé à s’éteindre. Elle avait perdu un fils et avait en conséquence consacré son existence à sa fille et à tous les enfants miséreux et nécessiteux qu’elle rencontrait. Timmy, Jarod et Faith en tête. Jusqu’au bout elle s’était battue pour les enfants, les lumières de son existence, mais aujourd’hui elle était forcée de déposer les armes alors que son dernier né avait tout juste quelques minutes. Elle regrattait amèrement de ne pas pouvoir faire plus pour lui, ou pour son frère et sa sœur, ou encore pour tous les enfants du Centre. Si elle avait agi plus tôt et avait eu le cran d’en référer aux plus hautes autorités, les choses auraient peut-être été différentes. Ah ! Si on pouvait refaire le monde avec des « peut-être » ! Mais la vie était ainsi. Ethan et sa fille adorée devraient apprendre à vivre sans elle et affronter tous les périls que la vie allait mettre sur leur chemin sans sa présence bienveillante et réconfortante. Sans son soutien. Du moins pas avec un soutien conventionnel. Leur sixième sens les guiderait et leur permettrait de veiller sur eux même dans l’au-delà. Mater dolorosa sur Terre mais tutela matris au Ciel. Elle ne pouvait désormais plus rien faire pour eux de son vivant. Elle embrassa tendrement son fils, lui confia ses ultimes paroles, des paroles d’amour et d’avertissement, et se tourna pour affronter son dernier ennemi : la Trahison, mère de tous ses maux, qui la conduirait à la Mort.

FIN


sanct08  (29.09.2021 à 16:48)

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne USA Network

The Sinner, S04E02
Mercredi 20 octobre à 22:00
0.43m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne France 2

J'ai menti, S01E06
Mercredi 20 octobre à 22:00
3.03m / 16.4% (Part)

Logo de la chaîne FX Networks

American Horror Story, S10E10
Mercredi 20 octobre à 22:00
0.58m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne TF1

The Good Doctor, S04E18
Mercredi 20 octobre à 22:00
2.73m / 14.4% (Part)

Logo de la chaîne CBS

CSI : Vegas, S01E03
Mercredi 20 octobre à 22:00
3.54m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

Chicago P.D., S09E05
Mercredi 20 octobre à 22:00
5.57m / 0.7% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

Home Economics, S02E05
Mercredi 20 octobre à 21:30
1.66m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne France 2

J'ai menti, S01E05
Mercredi 20 octobre à 21:05
3.30m / 15.0% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Au programme de ce jeudi soir

Au programme de ce jeudi soir
Aujourd'hui jeudi 21 octobre, The Blacklist revient avec sa nouvelle saison, l'équipe de Greys...

Transplant, Pretty Little Liars et The Perfectionists en novembre sur SALTO

Transplant, Pretty Little Liars et The Perfectionists en novembre sur SALTO
SALTO a annoncé ses nouveautés pour le mois de novembre.  Le catalogue de la plateforme s'enrichira...

La newsletter d'octobre est disponible !

La newsletter d'octobre est disponible !
La newsletter du mois d'octobre vient d'être envoyée dans vos boites mails pour les inscrits et elle...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
Aujourd'hui mercredi 20 octobre, Batwoman enfile son costume, Legends of Tomorrow voyagent à travers...

Audiences US - Bilan du 10 au 16 septembre

Audiences US - Bilan du 10 au 16 septembre
A l'occasion de son retour, The Equalizer est en super forme, se classant directement comme la...

HypnoRooms

ShanInXYZ, 18.10.2021 à 16:12

3ème manche dans les duels des aspirants compagnons chez Doctor Who, venez soutenir vos personnages préférés

choup37, 19.10.2021 à 19:04

Nouveau sondage sur torchwood et kaamelott, on attend vos avis

Emilie1905, Avant-hier à 08:47

6 créations sont à départager grâce à un simple clic sur le quartier A Million Little Things ! Venez nombreux

Emilie1905, Avant-hier à 09:19

Elles sont 7, les créations d'AMLT, la dernière s'était perdue en route. Vous pouvez venir voter, tout est rentré dans l'ordre

choup37, Avant-hier à 19:35

Calendrier sur Doctor who, merlin, torchwood

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Halloween approche à grands pas. Avec quelle série d'horreur souhaiteriez-vous passer votre soirée pour ressentir ce frisson d'effroi et d'exaltation qui vous fait dresser les poils de vos bras ?

Afficher plus d'informations

Total : 36 votes
Tous les sondages