HypnoFanfics

Interdit aux moins de 18 ans

Les joies de la vie de famille

Série : Dr Quinn, Medicine Woman
Création : 04.06.2022 à 17h50
Auteur : fefile 
Statut : Active

« Après leur mariage, Michaela et Sully partent en lune de miel. Entre découverte de l'amour, espoirs et doutes » fefile 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 148 paragraphes

Afficher la fanfic

Elle comprenait ce que voulait dire Sully. Elle était devenue elle-même une fois installée à Colorado Springs et elle devait continuer à vivre pour elle.

Elle devait faire attention à lui et à son caractère. Ils allaient devoir apprendre à vivre l'un avec l'autre en faisant des compromis sans se fâcher. Pourtant, des disputes auraient lieu un jour ou l'autre dans leur couple.

Sully prit son épouse dans ses bras pour l'embrasser. Elle se laissa faire, appréciant cet amour sans conditions qu'il lui donnait.

Elle se sentit tout de suite entourée d'amour. Elle se sentait comme un trésor une fois dans l'étreinte de son mari. Il ne voulait que son bien.

Elle avait même peur de l'emprisonner dans son amour et qu'il ne puisse pas être heureux. Il devait lui aussi continuer à être lui-même. Son aide aux Cheyennes devait se poursuivre. Elle pensait à Nuage Dansant, qui avait dû se faufiler pour venir à leur mariage. Sully allait forcément s'impliquer pour la survie de ce peuple auquel il était tant attaché.

Il avait été accueilli quand il allait mal et il avait repris vie grâce à leur amitié et leur soutien.

Il avait subi tous les rites d'initiation pour devenir un des leurs.

Leur tradition était ancrée en lui et elle savait qu'il mettrait toutes ses forces pour défendre ce peuple et leur façon de vivre.

Le fait que Nuage Dansant soit obligé de se cacher pour venir les voir ne le satisferait jamais totalement. Son idéal lui dicterait forcément de se battre pour eux.

Elle savait qu'il se sentirait déchiré entre ces deux peuples auxquels il appartenait et entre lesquels il était déchiré.

Pas tout à fait cheyenne et pas tout à fait comme tous les autres habitants de la ville. Souvent mis à ban de la société pour des idées différentes, elle savait qu'il lui serait difficile de renier ce passé commun avec les Indiens.

Et elle ne lui demanderait jamais ça.


fefile  (09.07.2022 à 17:53)

"A quoi tu penses ?"

"A toi et à ton passé. Il n'a pas dû être facile pour toi d'arriver à trouver ta place à Colorado Springs." Lui répondit-elle.

"Je ne me soucie pas de ce que les autres peuvent penser de moi. Il a fallu que je prenne soin des enfants assez rapidement, alors je l'ai fait."

"Comment peux-tu éviter de t'inquiéter ?"

"Je suis différent de toi. Tu peux faire ton métier et il a fallu se battre pour te faire accepter. Tu as été élevée dans un endroit où il fallait que tu te soucies de ce que les autres pensent de toi."

"Boston n'est ni Colorado Springs ni New York. Nous avons été élevés de manière différente mais tu ne dois pas t'inquiéter pour ce qu'il peut se passer."

Michaela se rappelait ce que Sully avait vécu dans son enfance. Elle avait entendu parler par d'autres personnes car Sully se tournait résolument vers l'avenir sans regarder en arrière.

Elle n'avait jamais osé lui demander comment il avait pu grandir sans ses parents autour de lui et devenir attentif aux autres.

"Ça n'a pas dû être facile pour toi."

Elle regretta sa question presque aussitôt après l'avoir posée. Elle n'avait aucune envie de le voir triste lors de leur lune de miel et elle savait que ce sujet pouvait vraiment le rendre triste.

Pourtant, Sully ne se sentait pas si peiné que cela car il comprenait que son épouse veuille en savoir plus sur sa jeunesse.

"Non, ça n'a pas été facile mais j'ai rencontré Daniel et nous nous sommes soutenus l'un l'autre pour grandir sans vraiment nous soucier des difficultés."

Michaela comprit que Sully n'allait pas en dire beaucoup plus mais elle imagina quels types de difficultés il avait traversés avant de devenir ce jeune homme aimant.

Elle se blottit dans ses bras pour lui donner toute cette tendresse qui avait dû cruellement lui manquer dans son enfance.

Sully déposa un baiser sur son front, savourant cet instant de bonheur. Puis, peu à peu, ses gestes devinrent des caresses amoureuses.

Michaela se laissa emporter.


fefile  (10.07.2022 à 16:03)

Ils se donnaient encore l'occasion de se découvrir. Le repas qu'ils avaient partagé ensemble dans la salle à manger commune les avait encore rapprochés.

Et cette discussion les avait emmenés petit à petit vers un partage de baisers. Pour l'instant, chacun semblait se satisfaire des baisers et des caresses partagés sans chercher à aller plus loin dans leur démonstration d'amour.

Sully voulait vraiment montrer à Michaela qu'il était possible de partager des moments de tendresse sans aller plus loin.

Et Michaela semblait savourer ce moment qui précédait l'acte d'amour et elle admirait Sully pour sa patience envers elle.

Le questionnement sur son enfance vite achevé revint dans son esprit. Où avait-il appris à respecter autant les femmes ? Où avait-il appris à donner tant d'amour ?

Peut-être que dans sa toute petite enfance, il avait assisté à de telles scènes ou que c'était inscrit dans ses gênes.

Elle choisit d'oublier cette question pour se concentrer sur Sully et son amour. Ses mains erraient librement sur son corps dans une toute nouvelle attitude.

Elle se sentait détendue en sa présence.

Elle se mit elle aussi à être plus démonstrative dans ses gestes d'amour. Sans se soucier de son éducation en se basant seulement sur son ressenti, elle réussit à être elle-même. C'est ce que Sully voulait. Elle devait vraiment oublier son éducation pour être libre de partager cette nouvelle intimité.

Il avait encore un peu moins de deux semaines pour lui prouver qu'elle devait être elle-même en sa présence et qu'il n'en perdrait pas pour autant son estime pour elle.

Il s'aventura à déposer des baisers dans son cou et elle se recula instinctivement pour lui laisser plus libre accès à cette partie de son corps.

Elle se sentait perdre tout contrôle sur ses sens et se libérer de ses dernières inhibitions. Elle savait déjà comment elle voulait finir cet instant d'amour.


fefile  (15.07.2022 à 17:30)

Sully n'était que douceur sur son corps. Il semblait se promener sur chaque endroit sensible et elle s'en délectait. Leur première fois avait déjà été exceptionnelle et ils s'aventureraient vers une autre intimité encore plus passionnée.

Elle se sentait fondre dans son étreinte, ne s'apercevant même pas qu'elle défaisait les vêtements de son mari et qu'il la déshabillait lui aussi.

Son corps semblait s'ouvrir de lui-même face à cette démonstration d'amour, à tel point qu'elle se sentit à peine se joindre à lui.

Tout était différent cette fois-ci, elle n'avait plus l'appréhension de cette première fois, non, elle savourait chaque mouvement et chaque caresse de Sully.

Lui aussi ressentait cela différemment. Il n'avait plus dans ses bras une jeune femme naïve qui ne savait pas trop se comporter.

Il en avait une qui souhaitait apprécier chaque instant. Leur union dura assez longtemps, chacun d'eux savourant chaque baiser.

Sully se recoucha à ses côtés.

Il recherchait encore sa respiration et doucement, il se rendit compte qu'il venait de faire ce qu'il ne voulait pas réellement en faisant l'amour avec elle.

Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas de désir pour elle et qu'il n'avait pas apprécié cet instant.

Mais il voulait lui prouver qu'ils pouvaient très bien être seuls dans leur chambre sans que cela finisse au lit. Il avait échoué de ce côté-là.

Mais Michaela ne lui en tenait pas rigueur. Tous deux avaient attendu ce moment depuis si longtemps. Ils avaient tous les deux besoin d'amour.

Non, elle ne pouvait pas lui en vouloir car elle pouvait lire dans ses yeux toute l'adoration qu'il lui portait. Ils avaient besoin de ces instants arrachés au quotidien.

Une fois revenus chez eux, il leur faudrait trouver d'autres moyens d'être ensemble sans se faire voir par les enfants.

Michaela se blottit contre son mari pour profiter de sa chaleur et de sa tendresse.

Pour la première fois de sa vie, elle n'avait à se soucier que de son bien-être sans penser à ses patients.


fefile  (15.07.2022 à 17:31)

La vie autour d'eux les sortit de leur cocon. Sully avait prévu de la surprendre à plusieurs reprises et en se rendant compte de l'heure, il lui dit de se préparer.

Elle le regarda avec questionnement, cherchant à savoir ce qu'il comptait faire. Il lui choisit une robe assez chic et elle fut d'autant plus surprise quand il enfila son pantalon de costume et encore plus quand il mit sa cravate.

Pensait-il vraiment qu'il devait s'habiller ainsi au quotidien pour être à sa hauteur ?

Il vit le doute dans ses yeux mais il la rassura.

"Nous allons dans un endroit où il vaut mieux que je sois habillé ainsi."

Sans en dire plus, il saisit sa main dans la sienne pour l'entraîner à l'extérieur. Elle appréciait sa prestance. Elle l'aimait peu importe ce qu'il pouvait porter.

Elle ne voulait pas le changer. Il devait rester le même, il serait toujours aussi séduisant habillé de peaux de daim ou sur son trente-et-un.

Il déposa sa main sur son bras, la laissant adopter l'attitude de toutes les épouses de notables. Ils s'engouffrèrent dans une calèche.

Sully avait doucement donné la destination au cocher mais elle ne l'avait pas entendu. Elle avait beau essayer de poser des questions pour savoir où ils pouvaient bien aller ensemble en adoptant une attitude amoureuse ou câline, rien n'y faisait. Sully était resté de marbre face à toutes ses tentatives.

Il aimait lui faire des surprises même si elle avait été peu habituée à tout cela. Elle aimait faire des plans et maîtriser les choses et elle devait se laisser aller.

Elle avait une totale confiance en lui et elle se laissait guider pour la première fois de sa vie. Elle semblait apprécier cela. Des étoiles brillaient dans ses yeux et c'est ainsi que Sully la préférait.

A chaque instant qui passait, il se sentait encore plus amoureux d'elle et savait que ce sentiment ne passerait pas.


fefile  (16.07.2022 à 17:53)

Une fois installés à leur place, ils se concentrèrent sur ce concert classique. Michaela adorait l'opéra et Sully avait pu réserver les places avec l'aide d'Elisabeth.

Elle lui avait donné plusieurs possibilités et il avait choisi en fonction des goûts de sa femme. Il se rappelait de cette soirée si spéciale passée à Denver en sa compagnie lors de leurs fiançailles, un jour où Grâce et RobertE leur avaient proposé de garder les enfants.

Cela avait été une soirée très particulière.

Michaela lui avait tout expliqué lors de cet opéra et il s'était senti plus proche d'elle que jamais.

Il jeta un œil sur Michaela et vit que ses yeux brillaient de larmes contenues et qu'elle semblait elle aussi se rappeler ces instants du passé.

Il posa sa main sur la sienne pour lui prouver sa présence auprès d'elle. Il savait que les sentiments à l'intérieur d'elle étaient tumultueux et qu'elle faisait tout pour essayer de se concentrer sur la scène.

Les artistes rentrèrent sur scène, commençant leurs arias. Un air assez familier résonnait et cela plongea encore plus Michaela dans ses souvenirs.

Cet air d'opéra faisait référence aux doutes que pouvait ressentir une femme face à l'amour d'un homme.

C'était exactement ce qu'elle avait éprouvé en tombant amoureuse de Sully. Leurs différences auraient pu paraître insurmontables mais cela les avait rapprochés encore plus. Elle joignit ses doigts aux siens, se rassurant par sa présence à ses côtés. Il avait toujours été là depuis son arrivée à Colorado Springs, la soutenant dans les épreuves.

Sully ressentit cet émoi en sentant sa main se resserrer dans la sienne. Il avait presque l'envie de porter sa main à ses lèvres pour y déposer un baiser et pour la soutenir.

Mais il ne le fit pas afin de ne pas choquer l'entourage présent à ce concert. Il aurait été mal vu s'il l'avait fait. Il ne voulait pas qu'elle se sente mal à l'aise avec lui.


fefile  (17.07.2022 à 15:28)

L'aria continuait avec d'autres airs plus au moins familiers. Sully n'était pas un grand amateur de musique classique mais il s'y connaissait assez pour reconnaître que les chanteurs faisaient une bonne performance.

Ils n'avaient peut-être pas l'habileté des artistes qui chantaient à l'opéra de Boston mais ils savaient tout de même capter les sentiments des personnes présentes.

A en croire les murmures d'appréhension et les applaudissements, beaucoup avait l'air d'apprécier ce concert.

La lumière s'éteignit et les convives commencèrent à repartir vers leur destination initiale. Sully se leva entraînant Michaela. Elle était silencieuse et semblait encore prise dans l'ambiance de cet opéra.

Pourtant, elle était plus que consciente de la présence de son mari auprès d'elle. Il était son appui et elle se sentait plus qu'heureuse.

Elle se laissait guider et Sully se sentait un peu déboussolé par son émotion si grande. Quand il avait eu l'idée de l'emmener à l'opéra de Denver et qu'il avait demandé conseil à Elisabeth, il n'avait pas su qu'elle allait réagir ainsi.

Même si son émotion ressemblait plus à de la nostalgie et à du soulagement, Sully ne s'était pas imaginé que ces airs allaient la chambouler.

Il choisit de ne pas la forcer à parler. Il valait mieux la laisser reprendre ses esprits petit à petit et reprendre le cours de leur lune de miel.

Le silence ne le dérangeait pas. Il avait l'impression de pouvoir lire dans ses pensées et passait son temps à observer la moindre de ses expressions.

Il cherchait encore à détecter sur ses traits la joie ou la tristesse. Il avait l'impression de connaître chaque pli de sa bouche et le froncement de ses sourcils.

Durant le trajet du retour silencieux, il eut plusieurs fois envie de poser un baiser sur sa bouche.


fefile  (22.07.2022 à 17:32)

Mais il se retint car il savait qu'elle avait besoin de reprendre ses esprits. Il n'avait pas imaginé quel impact pouvait avoir cet opéra sur son épouse.

Il savait qu'elle avait encore en elle son éducation stricte bostonienne. Elle avait toujours peur du regard des autres.

Mais les émotions que ce concert avait réveillées étaient tout autre. Il tendit la main pour l'aider à descendre une fois arrivés devant leur hôtel.

Elle se laissa encore guider par son mari, lui faisant confiance plus qu'à n'importe qui d'autre.

Le silence qui les entourait la perturbait car cela signifiait que Sully s'était rendu compte de son absence. Comment pouvait-elle le rassurer ?

Ils montèrent les escaliers menant vers leur chambre toujours dans le silence. Sully voulait que ce soit elle qui commence la conversation.

Pourtant, les premiers mots qu'elle prononça le surprirent.

"Je suis désolée."

Il s'était attendu à toute sorte de parole mais pas au fait qu'elle s'excuse.

"Désolée ? Désolée de quoi ? Cet opéra a réveillé d'anciens souvenirs que nous devions affronter un jour ou l'autre."

"Je ne voulais pas gâcher notre première sortie en m'arrêtant sur ces souvenirs." 

"Tu n'as pas gâché cette sortie. C'était un moment agréable où j'ai pu profiter de ma magnifique femme. D'autant plus qu'elle a éclipsé par sa beauté toutes les autres femmes présentes. J'étais très fier de marcher à son bras."

Michaela rougit, comprenant que trop bien que son mari faisait exprès de la complimenter pour qu'elle arrête de s'excuser pour rien.

En fait, il semblait avoir tout compris sans qu'elle n'ait besoin de lui expliquer. Elle se sentit plus que bénie d'avoir un tel homme pour son mari.

"J'ai tout de même besoin de te parler pour que l'on puisse continuer à être toi-même." Cette phrase suscita l'intérêt de son épouse. Elle comprit qu'il allait essayer de la rassurer. C'était très amusant de le voir faire.

Elle ne l'aimait que plus encore.


fefile  (22.07.2022 à 17:33)

"Je sais ce que tu as traversé pendant ton mariage avec William Burke, mais je ne suis pas le même homme. Il est important pour moi que tu sois heureuse et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que ce soit le cas."

Elle devait donc essayer d'arrêter de se poser des questions et qu'elle vive au jour le jour.

Il était bien dans son caractère de s'inquiéter à l'avance de ce qui pouvait bien leur arriver dans l'avenir. Les épreuves, ils en auraient, comme tous les couples mais il ne servait à rien de les anticiper.

Ensemble, ils pensaient qu'ils étaient assez forts pour tout traverser. Et Sully voulait vraiment qu'elle arrête de douter.

Michaela comprit aussi que Sully avait bien détecté la moindre de ses expressions. Elle se glissa dans ses bras, ressentant le besoin de réconfort s'emparer d'elle. Il était là, à ses côtés, et ne voulait pas la laisser seule.

Bien sûr, il n'allait pas être tout le temps auprès d'elle mais il souhaitait être présent dans tous les moments importants de leur vie.

Il voulait surtout qu'elle soit en mesure de lui parler de tout ce qu'il pouvait se passer en son absence.

Elle devait pouvoir lui confier toutes ses peurs et qu'ensemble, ils règlent tous les problèmes.

Michaela souhaitait qu'il en soit de même pour lui mais elle savait que Sully avait beaucoup de répugnance à révéler ce qu'il avait vécu dans son enfance.

Ce sujet semblait être une chose qu'il avait beaucoup de mal à évoquer. Il lui faudrait du temps pour pouvoir lui en parler.

Ce n'était pas la volonté de lui cacher quelque chose mais il ne voulait pas ranimer la souffrance qu'il avait vécue.

Elle l'avait accepté. Mais elle savait que cela pouvait se réveiller n'importe quand. Elle se promit d'être attentive à tous les signaux pouvant indiquer qu'il y pensait. Elle voulait aussi le soutenir.


fefile  (23.07.2022 à 17:41)

Sully restait silencieux, tenant confortablement son épouse dans ses bras. Il savait qu'elle réfléchissait un peu trop.

Il aurait bien voulu lui dévoiler le secret de son enfance mais il se voyait mal le faire. Il savait que cette plongée dans ses souvenirs lui apporterait forcément des problèmes.

Il ne voulait pas vivre dans le passé. Il était reconnaissant que son épouse ne cherche pas à savoir à tout prix ce qu'il cachait.

Michaela soupira, se rendant compte qu'elle-même avait fait cette plongée dans un passé assez récent.

"A quoi tu penses ?" Lui dit-il.

"A nous. Je ne voulais pas t'attrister en te forçant à penser à ce que tu as vécu et c'est moi qui y plonge."

"Il y a forcément des raisons pour lesquelles tu y as repensé à cet instant."

En comparaison de son précédent mariage avec William Burke, tout était différent. Elle se rappelait de la tristesse qu'elle avait ressenti en se rendant à l'église.

Sully choisit de la distraire en saisissant un livre de poèmes sur le table de chevet.

Un livre assez reconnaissable parce que Michaela en avait déjà eu une lecture à un instant. Whitman faisait partie des auteurs préférés de Sully. Il aimait et se reconnaissait dans ses mots.

Quand il lui avait lu pendant leurs fiançailles, certains de ses mots avaient presque fait bondir Michaela.

Il y avait des termes explicites qu'en tant que bostonienne, elle avait du mal à entendre. Des termes qui l'avaient fait rougir si vite et elle ne tenait en aucun cas à ce que ces mots soient entendus par les enfants.

Ces poèmes faisaient écho à ces relations physiques qu'elle redoutait. Ayant peur de les partager avec Sully, elle ne pouvait pas en parler à l'époque.

Et aujourd'hui, elle était plus que satisfaite d'écouter ces mots dits par la voix si séduisante de Sully.

Elle se sentait prête à partager cette lecture. Elle se rapprocha de lui pour pouvoir se réchauffer dans son étreinte et se concentrer sur le présent qu'elle vivait avec lui.


fefile  (24.07.2022 à 15:58)

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

The Resident, S06E13
Mercredi 28 février à 23:35
1.14m / 20.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

The Resident, S06E11
Mercredi 28 février à 22:00
1.86m / 11.3% (Part)

Logo de la chaîne TF1

The Resident, S06E10
Mercredi 28 février à 21:10
2.12m / 10.9% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S06E118
Mercredi 28 février à 20:45
2.95m / 14.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S07E132
Mercredi 28 février à 19:15
2.60m / 14.6% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Les Pennac(s), S01E07
Mardi 27 février à 22:00
3.29m / 17.6% (Part)

Logo de la chaîne ABC

The Good Doctor, S07E02
Mardi 27 février à 22:00
2.52m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

FBI : Most Wanted, S05E03
Mardi 27 février à 22:00
4.67m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Une 5e saison pour Miss Scarlet and The Duke, mais sans un personnage-clé

Une 5e saison pour Miss Scarlet and The Duke, mais sans un personnage-clé
Voilà une nouvelle en demi-teinte pour les fans de Miss Scarlet and The Duke. La série, dont la 4e...

Pulse, la première série procédurale médicale de Netflix commandée par la plateforme

Pulse, la première série procédurale médicale de Netflix commandée par la plateforme
Netflix a pris commande de sa toute première série procédurale médicale originale. Intitulée Pulse,...

Fini pour Les Pennac(s) : malgré les bonnes audiences France Télévisions ne renouvelle pas la série

Fini pour Les Pennac(s) : malgré les bonnes audiences France Télévisions ne renouvelle pas la série
Alors que la saison 1 de la nouvelle série de France 3, Les Pennac(s), s'est achevée le mardi 27...

Au programme de ce jeudi

Au programme de ce jeudi
On termine ce mois de février avec une 29e journée qui amène son lot d'intrigues. Du côté...

The Hunting Party, une nouvelle série policière commandée par la NBC

The Hunting Party, une nouvelle série policière commandée par la NBC
NBC a annoncé la commande d'une nouvelle série policière intitulée The Hunting Party. Celle-ci...

HypnoRooms

Sas1608, 25.02.2024 à 16:28

Nouveaux sondages sur Grey's Anatomy, Sex Education, OUAT et Emily in Paris

mnoandco, 25.02.2024 à 20:17

Coucou, des bannières sont en vote ;-) Merci de votre participation.

ptitebones, Avant-hier à 16:10

Bonjour ! Nouveau design sur Star Trek Universe

elyxir, Avant-hier à 22:20

Photo du mois, sondage, découverte ou redécouverte des épisodes, ça bouge sur Les frères Scott, venez nous voir

mnoandco, Hier à 13:02

Coucou, encore un p'tit coup de pouce pour valider (ou pas) des bannières côté préférences. Merci.

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage