Classement des séries

Les Têtes Brûlées

 

"Pendant la seconde Guerre mondiale, le Major Greg "Pépé" Boyington était à la tête d'une escouade. Celle-ci était composée de marginaux et d'aventuriers qui devinrent les terreurs du Pacifique Sud. " Alerte, l'HypnoVintage du mois de février 2016 arrive sur la citadelle avec une vraie pépite du petit écran. Le 21 septembre 1976, "Les Têtes Brûlées", de son vrai nom " Boa Boa Black Sheep", débarque sur NBC avec un pilote de 120 minutes suivi de deux saisons composées de 35 épisodes avant d'être annulée. Un an plus tard, les français la découvrent sur Antenne 2 et en tombent amoureux. Mettant en scène l'escouade de "Pépé" Boyington en plein pacifique durant la Seconde Guerre Mondiale, le show séduit surtout grâce au charisme de ses acteurs et à ses paysages aux allures de cartes postales.

Tirée du livre autobiographique de Gregory "Pépé" Boyington, la série "Les Têtes Brûlées" mise avant tout sur son paysage exotique et ses acteurs au physique avantageux afin de séduire un public en mal de voyage. Et pour cela, rien de mieux que d'inviter les téléspectateurs dans une période qui reste encore gravée dans les esprits: la Guerre de 1939/1945. Avec un sujet grave et sérieux, le créateur de la série, Stephen J. Cannell ("21 Jump Street", "Rick Hunter", "Agence tout risque"), tente de créer un univers aux airs de colonies de vacances où les soldats ne sont pas que de la chair à canon. Tout son génie ne repose pas dans une atmosphère ensanglantée et de terreur. Bien au contraire! Se basant sur une île du Pacifique au doux nom de "Vella la Cava", la série offre à ses fans un paysage idyllique et chaleureux où les hommes, malgré la guerre, parviennent à s'amuser et à passer du bon temps en compagnie des infirmières et en organisant différents jeux entre eux voire même entre les différentes escadrilles. Ainsi, dès l'épisode pilote, "Pépé" organise un combat sur la plage. Dans le volet suivant, " Un avion pour deux", boycotté par un colonel, il n'hésite pas à le provoquer lors d'un match de boxe et à faire des paris afin de reprendre son commandement. Tout cela sans compter les nombreuses farces de ses hommes qui ne peuvent s'empêcher de sympathiser avec un prisonnier japonais en le faisant passer pour un soldat américain. Les hommes torses nus, les jolis filles et les avions font rêver et permettent à ceux accrochés à leur écran de quitter, l'espace de 45 minutes, la réalité.

Qui dit “colonie de vacances”, dit “fête et amusement”. Le show de Stephen J. Cannell est avant tout une ôde à la joie, à la fraternité mais aussi aux rivalités. Bien qu'elle traite d'un sujet grave qu'est la seconde guerre mondiale, la série reste un divertissement. Le showrunner remplace le sang et la mort par des rivalités et du bonheur. Une antithèse qui fait mouche aux yeux des fans. Dans chacun des volets, les têtes brûlées menées par Pépé ne peuvent s'empêcher de se comporter en grands enfants comme lorsqu'ils encouragent par exemple un prisonnier à participer à des jeux dans le "Le prisonnier" (1x04). De manière générale, l'équipe d'aviateurs est surtout une équipe de bagarreurs et peu d'entre eux restent sérieux bien longtemps. Mis à part Casey, le reste du groupe a du tempérament et se laisse facilement emporter par la colère. En résumé, ce sont de vraies têtes brûlées! Certains se battent même pour les beaux yeux d'une infirmière afin de danser avec elle (cf. "Objectif Rabaul", 1x15). Ces enfantillages font le charme des "Têtes Brûlées". Cependant, et au fil du temps, les taquineries de l'escouade peuvent se révéler assez sexiste. La femme devient un objet de séduction, un moyen d'oublier les batailles. Tout au long des volets, tous mentionnent leur envie de les séduire sans rééllement les connaître avant de les oublier. Un jeu qui se révèle rapidement lassant pour toutes les âmes égalitaires ou féministes.

L'un des atouts du show est sans aucun doute ses scènes de batailles spectaculaires. Alliant à la fois images d'archives et scènes filmées, ces passages parviennent à faire oublier les maladresses de la série. En effet, alors qu'elle se déroule en pleine Seconde Guerre Mondiale, il est parfois difficile de situer une date précise (sauf dans certains épisodes). Mais cela n'est rien sans quelques incohérences dont l'introduction de radios dans les avions qui n'étaient pas encore utilisée à cette époque. Et pourtant, rien n'empêche le public d'admirer l'aviation des Têtes Brûlées et les Zéros pilotés par les nippons. Ces derniers étaient en réalité des North American T-6 transformés en avions japonais alors que l'escouade de Pépé s'amusait avec des Chance Vaught F4V Corsair, loués par Universal Studio pour l'occasion. Même si l'intrigue se situe en plein Pacifique, les nombreuses batailles étaient en réalité tournées à Los Angeles et étaient agrémentées d'images d'archives afin d'accentuer le côté réaliste de la guerre. Mais le plus ironique se retrouve dans l'absence de grosses gouttes de sang afin d'éviter de choquer un public largement familial. Là se trouve le plus grand challenge de Cannell. Parce que ce dernier ne voulait pas heurter la sensibilité de ses fans, "Les Têtes Brûlées" souffre parfois d'un terrible manque de risque mais aussi de la récurrence de ses histoires. Très souvent, il est difficile d'avoir peur pour les héros alors même que les japonais parviennent régulièrement à les abattre. Ainsi, Pépé est touché à plusieurs reprises et se retrouve souvent isolé du groupe notamment dans "La petite Guerre" (1x03) et dans "Le Duel" (1x23) où le commandant retrouve son plus grand rival, Arachi dit "Bol de Riz". Heureusement, ces légers défauts n'obscurcissent pas la beauté de la série qui mise avant tout sur ses personnages.

Les différents soldats de l'escadrille VMA6214 possèdent chacun leur personnalité, permettant au public de s'identifier à chacun d'entre eux. De grand gamin au plus sérieux, tous s'imposent comme une part importante de l'équipe régit par un seul homme: Gregory Boyington. Pépé n'est pas uniquement un commandant, il prend également le rôle de chef de bande que tout le monde respecte mis à part la hiérarchie américaine. Et oui, celui que l'on surnomme "Pépé" s'amuse à provoquer ses supérieurs offrant à plusieurs occasions de nombreuses scènes cocasses. Il se jouera notamment de l'administration en se faisant passer pour un Colonel dans le Pilote ou bien n'hésitera pas à user de son honnêteté risquant d'être emprisonné. Casey, quant à lui, est la tête pensante et résout différents problèmes. Bien qu'il ne soit pas le second de Pépé, il tient une position important au sein du groupe qui ne pourrait pas se passer de lui. Son air de tête d'ampoule donne confiance au point qu'il peut diriger l'escouade lorsque Pépé n'est pas disponible ou prend un rôle rassurant lorsque ses amis se retrouvent en plein doute. Et cela sans compter sur le second de Boyington lui-même, Jim. Même si le show n'a pas une chronologie précise, l'évolution de ce protagoniste est sans commune mesure l'une des plus intéressantes de l'histoire. Ce personnage, ambitieux et colérique, se remet souvent en question et, obligeant Pépé à confier l'équipe à Casey plutôt qu'à lui. Parce qu'il n'est pas le meilleur comme il le voudrait, il s'inscrit comme l'un des personnages les plus réalistes et les plus touchants du feuilleton. Ses appréhensions peuvent autant séduire qu'elles peuvent lasser. Cependant, il démontre à quel point la vie d'un pilote durant cette terrible période pouvait être stressante et difficile. C'est la raison pour laquelle le public ne peut que compatir pour lui lorsqu'il doit combattre Arachi dans "Le Couteau dans la plaie" (1x16). Ses mains tremblantes représentent la peur de mourir seul dans l'océan. Mais il se reprendra très vite au nom de la fraternité qui relie toute l'équipe et parviendra à combattre ses démons en affrontant ce cher "Bol de Riz" qui terrifie tous les pilotes américains grâce à son habilité à manier un avion.

Le public accroche tout particulièrement à deux grandes stars: les mascottes de l'escouade. Pépé est en effet accompagné d'une chienne appelée Barbaque (Meatball en version originale), un Bull-Terrier qu'il ne quitte jamais.
Dès le pilote, le maître et son animal confirment leur tempéramment et les nombreuses scènes où Barbaque grogne face aux officiers restent l'un des plus grands moments du show. La chienne trouvera rapidement un compagnon de jeu lorsque Boyle adoptera dans "Le fruit défendu" (2x07) rien de moins qu'un... kangourou !

Le plus grand reproche qu'on peut faire à la série est peut-être la représentation des femmes. Ces dernières ne sont que des enjeux pour l'équipe des Têtes brûlées, des infirmières qui ne servent qu'à les soigner ou à être séduites. L'une des plus grandes déceptions revient surtout à Caroline, jouée par Linda Scruggs dans le double épisode "Objectif Rabaul" (1x14/15). Cette belle infirmière est l'intérêt amoureux de Pépé qui ne peut s'empêcher de penser à elle au détriment de ses missions. Alors que le couple aurait pu être romantique et touchant, les choix classiques de Cannell peuvent en décevoir plus d'un. Sous pretexte qu'elle est mariée à un soldat porté disparu, elle préfère sacrifier son bonheur avec Boyington afin de retrouver son mari et joue ainsi la carte de l'amour impossible. Bien qu'elle ait un léger développement, Caroline n'apporte pas grand chose à l'histoire si ce n'est une surdose de romantisme que l'on retrouvait généralement à l'époque, loin d'être indispensable à la série. "Ojectif Rabaul" perd alors de sa crédibilité, donnant plus de temps d'écran à un récit mielleux qui sera rapidement oublié plutôt qu'à l'équipe. Mais que tout le monde se rassure! Beaucoup de femmes sont heureusement bien loin de ressembler à Caroline et apportent ainsi leur lot de personnalités. Le volet intitulé "Ces dames s'en vont-en guerre" (1x21) présente toute une escadrille composées de femmes dirigées par le Major Deborah Watkins. Un épisode intéressant puisqu'il présente l'apport féminin dans la guerre. Ces dernières n'étaient, en effet, pas seulement destinées à jouer les aides-soignantes mais pouvaient aussi combattre ou bien travailler dans les usines. Aussi, la nonne présentée dans "Les orphelins" (1x20) refuse de prendre parti entre les japonais et les américains préférant défendre les enfants qu'elle garde. Cependant, ses choix la mette dans une position délicate, devenant malgré elle, une collaboratrice. Tout au long du volet, elle devra prendre des décisions difficiles et surtout choisir entre garder les yeux fermés sur la réalité de la guerre ou bien aider les Américains, portés par Boyington, toujours perçus comme les protecteurs de la Liberté. En effet, étant un show américain, Fost ne peut s'empêcher d'apporter des idéaux de son pays. De ce fait, "Le prisonnier" (1x04) présente un japonais capturé par les héros. Ce dernier ne peut s'empêcher de sympathiser avec eux au point de leur donner des conseils et de participer à différents jeu avec les hommes. Pourtant, ses codes moraux sont ébranlés entre son amitié envers eux et son honneur envers sa famille et son pays. Voulant tout de même rester fidèle à son pays, il prendra une décision difficile et confiera à Pépé regretter de s'être laissé attendrir par ses nouveaux amis, une idée que Boyington ne peut que respecter.

Bien qu'elle traite de sujets sérieux avec des personnages haut en couleur, "Les Têtes Brûlées" ne seraient rien sans son compositeur original. Peut-être plus célèbre que le feuilleton lui-même, le générique de Mike Post tient sa particularité dans son sentiment d'urgence et d'oppression que chaque membre de l'escouade ressent en partant en mission. Avec en introduction une sirène à main, chaque pilote se réveille de stupeur et renfile sa tenue avant de partir en guerre. Rapidement, l'urgence laisse place au côté héroïque des Têtes Brûlées. En quelques notes, cet opening s'inscrit comme étant l'une des musiques les plus appréciées du monde du petit écran au point qu'elle peut se retrouver dans de nombreuses émissions actuelles (dont la nouvelle émission “Gardes à vous” sur M6).

"Les Têtes Brûlées"possède une belle brochette d'acteurs à commencer par Robert Conrad. L'interprète de Pépé Boyington porte la série sur ses épaules. Charismatique et impressionnant dans son jeu, il parvient à séduire les téléspecteurs en incarnant James West dans "Les Mystères de l'Ouest" entre 1965 et 1969 avant de se lancer dans les "Têtes Brûlées". Très respecté dans le milieu du 7ème Art, il continuera sa carrière jusqu'en 2002 et fera de nombreuses apparitions télévisuelles dont la série policière "Nash Bridges" et le film "La Course aux jouets" avec Arnold Schwarzenegger. W.K. Stratton, alias Casey, est aussi une figure très connue du grand public puisqu'il était apparu dans "L'Agence Tout Risque" et "Code Quantum" avant de reprendre les armes dans "JAG". L'escouade a aussi eu le droit à la visite de grandes figures. L'interprete de Boss Hogg de "Shérif fais-moi peur", Sorrell Booke, s'arrête un instant sur l'île afin d'incarner un prêtre alors que le véritable Gregory Boyington enfilait son costume du General Harrison Kenlay le temps de trois épisodes alors qu'il faisait partie de l'équipe technique de la série.

Avec son soleil, ses batailles aériennes et ses acteurs de charme, "Les Têtes Brûlées" s'inscrit comme l'un des show les plus incontournable du petit écran. Malgré quelques défauts dûs aux moeurs de l'époque, elle reste un divertissement plaisant et spectaculaire. Alors laissez vous emporter par les aventures de Pépé Boyington, elle est disponible dans son intégralité en DVD.

Ecrit par Nuriko 

Vidéos

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne France 3

Les secrets, S01E02
Mardi 11 décembre à 22:00
3.10m / 13.8% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Les chamois, S01E08
Mardi 11 décembre à 22:00
2.47m / 12.1% (Part)

Logo de la chaîne ABC

The Rookie, S01E08
Mardi 11 décembre à 22:00
4.27m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne Syfy

Nightflyers, S01E08
Mardi 11 décembre à 22:00
0.31m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

NCIS : New Orleans, S05E10
Mardi 11 décembre à 22:00
7.76m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

Splitting Up Together, S02E08
Mardi 11 décembre à 21:30
2.98m / 0.7% (18-49)

Logo de la chaîne France 3

Les secrets, S01E01
Mardi 11 décembre à 21:00
3.14m / 12.6% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Les chamois, S01E07
Mardi 11 décembre à 21:00
2.97m / 12.1% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Screen Actors Guild Awards 2019 : les nominés côté séries!

Screen Actors Guild Awards 2019 : les nominés côté séries!
La 25e cérémonie des Screen Actors Guild Awards se tiendra le 29 janvier prochain et les nominés ont...

Au programme de ce mercredi soir

Au programme de ce mercredi soir
En ce mercredi 12 décembre, nous sommes à 13 jours de Noël !!  Du côté anglophone, Mr D prend une...

Un teaser pour la nouvelle série de Daniel Radcliffe

Un teaser pour la nouvelle série de Daniel Radcliffe
La bande-annonce de Miracle Workers, la nouvelle série de Daniel Radcliffe, alias Harry Potter dans...

Au programme de ce mardi soir

Au programme de ce mardi soir
En ce mardi 11 décembre, nous sommes à 14 jours de Noël !! Du côté des programmes, nous avons encore...

M6 déprogramme Quantico et SEAL Team

M6 déprogramme Quantico et SEAL Team
M6 a décidé de déprogrammer Quantico et SEAL Team. Contrairement à la déprogrammation spot de Un si...

HypnoRooms

grims, Hier à 07:26

Qui rejoindras choup37 ? venez vous inscrire sur le quartier The Tudors ! vous pourrez choisir votre série historique préférée

Steed91, Hier à 09:13

Nouveau sondage sur Modern Family, quelle musique correspondrait le mieux à la série ?

Steed91, Hier à 09:13

Venez nombreux

SeySey, Hier à 09:40

Bonjour à vous! Nouveau duel sur le quartier Manifest! Qui mérite une place à bord du vol 828? 2 consultants de la police en compétition

sabby, Hier à 18:17

Qui n'a pas encore ouvert la case du jour du double calendrier de l'Avent d'Empire ? On vous attend

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium