Sauvés par le gong
#103 : Lisa et sa carte de crédit

Pour la récompenser de ses bons résultats, le père de Lisa lui prête sa carte de crédit. Mais Lisa dépasse les bornes et explose son budget. Affolée à l'idée de se faire gronder, elle décide de ne rien dire et de récolter de l'argent afin de le rembourser...

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
The Lisa Card

Titre VF
Lisa et sa carte de crédit

Première diffusion
28.08.1989

Vidéos

Lisa la dépensière inconsciente (VF)

Lisa la dépensière inconsciente (VF)

  

Le cauchemar de Lisa (VF)

Le cauchemar de Lisa (VF)

  

Ventes aux enchères façon Zack Morris (VF)

Ventes aux enchères façon Zack Morris (VF)

  

Lisa au travail (VF)

Lisa au travail (VF)

  

Plus de détails

Réalisateur : Don Barnhart
Scénariste : Tom Tenowich

Acteurs principaux

Mark-Paul Gosselaar ... Zachary "Zack" Morris 

Tiffani-Amber Thiessen ... Kelly Kapowski 

Mario Lopez ... A.C. Slater

Elizabeth Berkley ... Jessie Spano 

Dustin Diamond ... Samuel "Screech" Powers

Lark Voorhies ... Lisa Tortue

Dennis Haskins ... Richard Belding

 

Acteurs secondaires

Ed Alonzo ... Max

Carol Lawrence ... Mme Wentworth

Henry Brown ... M Tortue

 

Doublage

Mark-Paul Gosselaar (Zack) ... Emmanuel Curtil

Tiffani-Amber Thiessen (Kelly) ... Valérie Siclay

Mario Lopez (Slater) ... Jérôme Rebbot

Elizabeth Berkley (Jessie) ... Barbara Tissier

Dustin Diamond (Screech) ... Hervé Rey

Lark Voorhies (Lisa) ... Martine Regnier

Dennis Haskins (M. Belding) ... Jean-Claude Montalban

Ed Alonzo (Max) ... Patrice Dozier

 

Lieu de tournage

Les studios Raleigh de Los Angeles

C’est le jour des bulletins de note à Bayside. Jessie n’a eu que des « A » alors ses parents lui ont offert des fleurs. Kelly a eu que des « B », ses parents lui ont donc offert une glace. Aux vues de son bulletin, Zack, lui, cherche encore ce qu’il va bien pouvoir offrir à ses parents !

Quant à Lisa, son père lui a fait une fleur puisqu’il lui a donné sa carte de crédit pour la journée. Kelly a hâte de voir ce qu’elle s’est offert. Lisa apparait dans le chariot magique de Max vêtue d’une veste et d’un bermuda jaune-vert en cuir. Elle finit par faire le compte de ce qu’elle a dépensé : soit 386$.

Mais Lisa ne s’inquiète pas car elle est la petite chérie à son papa. Ses amis la convainquent quand même de ne garder qu’un seul vêtement et de rendre tout le reste. Elle finit par admettre qu’ils ont raison et elle file au magasin.

De retour chez elle, Lisa prépare ses bagages pour s’enfuir car le magasin a refusé de reprendre les articles qu’elle leur avait achetés. Jessie et Kelly essaient de la persuader de dire la vérité à son père. Zack, lui, préfère lui suggérer dans un premier temps de nier puis ensuite de le dire à la mère de Lisa et de la payer avec la carte de crédit de son père (au point où elle en est !) pour qu’elle se taise. Jessie frappe Zack pour qu’il se taise. Kelly insiste pour qu’elle dise tout à son père. Mais Lisa s’inquiète de la réaction de ce dernier.

Elle s’imagine nerveuse et assise dans sa chambre. Son père frappe à la porte. Il entre et Lisa lui annonce qu’elle a dépensé presque 400$ avec sa carte de crédit. Soudain, un orage éclate. Son père se relève et, d’une voix d’outre-tombe, lui dit qu’elle est un monstre et qu’elle ne mérite plus de vivre. Screech arrive alors, portant un costume personnifiant la Mort et appelle Lisa d’une voix lugubre. Le père de Lisa lui ordonne de partir.

Elle se rends compte alors qu’elle porte un blouson noir et une perruque aux cheveux roux hirsutes. Elle ne comprend plus ce qui se passe. Elle n’est plus la petite fille chérie de son papounet.

Lisa, paniquée, sait qu’elle doit rembourser son père mais elle ne sait pas où trouver l’argent. Zack lui suggère de demander une avance de 400$ sur son argent de poche. Kelly lui propose plutôt de trouver un travail. Zack ouvre alors sa chemise à la façon de Superman et « Zackman » prend les choses en mains.

En classe, le lendemain, « Zackman » est sûr de lui et assure à Lisa qu’ils seront milliardaires avant ce soir. Il vend alors des tickets aux garçons de la classe à 1$ l’unité. Puis la prof de sciences nat arrive en cours. La leçon d’aujourd’hui : le marais. Zack demande alors à la prof d’inscrire au tableau la liste des animaux qui peuplent le marais. Alors que la prof se retourne pour commencer sa liste tout en faisant son cours, Zack fait signe à un garçon d’y aller. Celui-ci se rend discrètement auprès de Lisa et il l’embrasse sur la joue. Cette dernière, surprise, pousse un cri. Elle se tourne vers Zack qui, souriant, brandit un écriteau où 386$ est barré et en dessous est inscrit 385$.

Après avoir imité le cri de la grenouille, la prof se retourne pour écrire au tableau. Zack fait signe à deux autres garçons. Ces derniers arrivent près de Lisa en silence et l’embrassent sur les deux joues en même temps. Lisa est furieuse. L’écriteau de Zack indique alors 376$.

Puis le haut-parleur sonne. C’est M. Belding, le proviseur, qui annonce que la vente de charité du collège se poursuit toute la semaine et qu’il faut stocker les affaires dans la salle de gym et non sur le toit de sa voiture comme Zack Morris l’avait stipulé. Par ailleurs, il informe qu’ils vont répéter, ce matin, l’exercice de tremblement de terre. Il termine ses recommandations sur l’exercice en faisant un déhancher à la manière d’Elvis Presley.

L’alarme retentit alors. La prof demande aux élèves de se mettre à quatre pattes sous leur table. Screech arrive alors près de Lisa avec une dizaine de tickets pour l’embrasser. Mais elle le repousse. Screech la poursuit alors sous tous les bureaux de la classe. Elle finit par trouver refuge sous le bureau de Zack. Elle en profite pour lui dire qu’elle n’est pas d’accord sur la façon de faire de Zack pour éponger sa dette. Que d’être embrassée, c’est se rabaisser. Zack avoue que c’est vrai puisqu’elle n’a rapporté que 36$.

« Zackman » a une autre idée. Il a demandé à Screech de trafiquer les casiers du hall de l’école pour permettre la vente des vêtements de Lisa. En effet, lorsqu’il appuie sur le bouton d’une télécommande : tous les casiers s’ouvrent en même temps et des vêtements y sont exposés à la vue des collégiens. Zack va voir Slater et Screech pour leur faire ses dernières recommandations mais c’est inutile. Slater le rassure en lui disant qu’ils s’occuperont bien de Belding. Screech et lui se mettent en place puis font signe à Zack que la voie est libre. Les soldes de la collection Lisa peuvent commencer.

 

Il appuie sur le bouton de sa télécommande et tous les vestiaires s’ouvrent. Il propose un premier article : un dessous rose porté par Lisa pendant qu’elle rêvait de Screech. Ce dernier s’empresse de faire une offre : toutes ses économies qui ne s’élèvent qu’à 2$. Lisa est mécontente puisqu’elle l’avait acheté 20$. Zack hausse les épaules et propose un second article.

Il s’agit de bottes de cowboy pratiquement neuves qui partent pour 6$ pour la botte droite et 4$ pour la gauche. Puis c’est au tour de la perruque de Lisa portée pendant sa période Tina Turner. Elle est adjugée à Rocco pour 4$. Mais Slater informe Zack que Belding arrive. Zack s’empresse de fermer les casiers.

Zack salue aimablement Belding. Ce dernier le salue puis salue Screech. Mais celui-ci est nerveux et M. Belding est perplexe mais il continue son chemin quand même. Screech fait signe à Zack que Belding est parti. Celui-ci continue la vente mais Belding revient. Zack referme aussitôt les casiers et planque la télécommande derrière son dos ce qui éveille les soupçons de M. Belding. Slater intervient aussitôt et fait diversion en demandant à M. Belding son avis sur un vêtement rose très moulant et en lui disant que c’était pour lui et non pour sa petite amie. Belding demande alors à Slater de le suivre dans son bureau. La diversion a réussi.

 

Dans le bureau de M. Belding, Slater essaie de gagner du temps en expliquant qu’il ne savait plus qui il était vraiment. M. Belding se replonge alors dans sa propre adolescence. Slater l’encourage à déballer tout ce qu’il a sur le cœur.

 

Pendant ce temps, Zack continue la vente avec la collection de plage. Mais elle tourne court quand il voit Kelly défiler en maillot de bain dans l’escalier de l’école et que tous les garçons présents font une offre pour ses vêtements. Il clôt la vente à 12$ qu’il paie de sa poche et invite Kelly à se rhabiller.

Dans le bureau de M. Belding, celui-ci raconte à Slater, qui écoute d’une oreille distraite, sa rencontre avec la future Mme Belding. Mais là-aussi, cela tourne court car l’interphone sonne et informe M. Belding qu’il doit se rendre aux toilettes car la perruque du professeur Fetterman est tombée dans la cuvette et à boucher les cabinets. Slater tente de l’empêcher de partir mais en vain.

Dans le hall, M. Belding arrive en pleine transaction. Tous les élèves s’enfuient. Pris de cours, Zack avoue à Belding qu’il s’agit des affaires de Lisa qu’elle a apportées à l’école. Mais le proviseur croit qu’elle les a amenés pour la vente de charité du collège et Zack n’ose pas le contredire.

La vente de vêtements n’a rapporté que 53$ alors Lisa s’est résolue à prendre un travail : Serveuse Chez Max. Mais elle est très maladroite et se montre très désagréable avec les clients. Du coup, les pourboires ne s’élèvent qu’à 3$ et 10 cents. Pour l’aider, Slater fait accélérer les choses. A peine servie, Slater débarrasse la table afin que les clients tournent davantage. Toute la bande s’y met et trois heures plus tard, les pourboires se montent à 37$. Lisa est ravie car grâce à ce travail et à la vente de vêtements, elle pourra rembourser son père. Zack est obligé alors de lui avouer que ces vêtements sont tous partis à la vente de charité. Lisa se résout alors à dire la vérité à son père.

Elle craint la réaction de son père mais celui-ci est, certes mécontent, mais il lui pardonne facilement. Il l’emmène même au restaurant. Lisa est furieuse car, après tout le mal qu’elle s’était donnée et le mauvais sang qu’elle s’est fait, tout cela n’a servi à rien. Elle lui raconte alors ce qu’elle a fait pour le rembourser : les baisers, la vente de tous ses vêtements et son travail de serveuse. Elle lui donne aussi les 153$ qu’elle a pu récolter en trois jours. Conscient que sa fille a reçu une leçon alors au lieu de la punir, il veut qu’elle garde ce boulot de serveuse pour le rembourser jusqu’au dernier centime.

On frappe à la porte. C’est Zack et Jessie qui apportent à Lisa 83$. Ils ont tous participé même Screech a vendu son corps à la science pour elle. Lisa apprécie le geste mais, ayant compris la leçon, elle refuse poliment l’argent en expliquant qu’elle devait gagner seule cet argent pour rembourser son père.

Zach conclut alors que la morale de cette histoire est fort simple : La « carte bancaire Lisa », vaut mieux la laisser chez soi avant de sortir !

*** Générique ***

 

CHEZ MAX

 

Zack arrive chez Max en regardant une feuille de papier.

 

Zack, à la caméra :

Hein ! On vient de recevoir nos bulletins.

Jessica n’a que des « A ». Ses parents lui ont offert des fleurs.

Kelly a eu des « B ». Ses parents lui ont offert un cornet de glace.

Moi, je ne sais pas encore ce que je vais pouvoir offrir à mes parents.

Oh, Lisa est passée au tableau d’honneur et vous verriez ce que son père lui a offert.

 

Il rejoint la bande à une table.

 

Kelly :

Où est Lisa ?

J’ai hâte de voir ses nouveaux vêtements.

 

Screech :

Moi aussi.

Mais j’aimerais encore mieux la voir sans.

 

Jessie :

Elle est drôlement gâtée.

Son père lui a prêté sa carte de crédit pour la journée.

 

Slater :

Ouais, je sais.

Autant lâcher un vampire en liberté dans une banque du sang.

 

Screech :

Fais gaffe à ce que tu dis, mon vieux !

C’est de ma poule que t’es en train de parler en ce moment.

 

Slater :

Screech, c’est pas ta poule !

Tu devrais essayer de te dégoter une autre souris.

 

Jessie :

Holà messieurs.

Puis-je vous faire remarquer que nous sommes des filles ?

Sûrement pas des poules, ni des souris ni aucun de ses charmants animaux qui vous plaisent tant !

Est-ce que c’est clair ?

 

Slater :

Oui, mon chaton !

 

Max :

Voilà, le déjeuner.

 

Il arrive avec une boite fermée sur le côté par un rideau qu’il ouvre.

 

Max :

Avec les compliments… de mon chariot magique dernier modèle.

 

Il prend le plateau contenant les assiettes du déjeuner et referme le rideau avant de servir les assiettes.

 

Zack :

Qu’est-ce qu’il a de magique, ton chariot ?

 

Max :

Oh, attends !... Euh… Voilà !

 

Il ouvre le rideau et Lisa sort de la boîte.

 

La bande :

Ouah !

 

Lisa tourne sur elle-même.

 

Lisa :

Qu’est-ce que vous en dites ?

 

Jessie :

C’est ravissant, Lisa.

Mais je croyais que ton père t’avait dit de choisir quelque chose de jolie ?

 

Lisa :

Je n’ai pas pu me retenir.

Il y avait des soldes à tout casser.

Tous les vêtements étaient baissés de moitié !

 

Screech :

Baisser de moitié ?

Oh quelle troublante vision ?

 

Kelly :

Lisa, tu devrais peut-être faire la somme de ce que tu as dépensé ce matin, non ?

 

Lisa :

Tu crois ?

 

Screech :

J’ai une calculatrice sur ma montre.

Tu peux t’en servir si tu me tiens le poignet.

 

Lisa :

Tu perds pas le nord, toi !

 

Jessie :

Où sont les tickets de caisse ?

 

Lisa :

Ici.

 

Jessie :

62 $ pour le haut.

126 $ pour la veste et le short et 198 $ pour les bottes, la pochette et… et le parfum « mangeuse d’hommes »

 

Kelly :

Et combien ça fait en tout ?

 

Screech :

Ça fait 386 $.

 

Lisa :

386 $, c’est ça ?

Vous croyez que j’ai dépassé la limite ?

 

Zack :

D’au moins 100 km/h, oui !

 

Jessie :

Arrête, c’est sérieux.

Lisa, quand ton père va savoir ça, je crois que tu auras des problèmes.

 

Lisa :

Oh non ! Ça m’étonnerait.

Je suis sa préférée, sa petite chérie.

 

Slater :

Si un jour tu veux devenir sa grande chérie, t’as intérêt à tout rapporter.

 

Kelly :

Je crois qu’il a raison.

Garde un vêtement et rends-leur tout le reste.

 

Lisa :

Vous n’avez peut-être pas d’accord.

Il faut que je retourne au magasin d’ailleurs, ils font des soldes sur toutes leurs chaussures.

 

 

CHAMBRE DE LISA

 

Zack :

J’suis arrivé dès que j’ai pu ! Alors qu’est-ce qui se passe ?

 

Kelly :

Lisa a décidé de s’enfuir.

Le vendeur refuse de reprendre ce qu’elle a acheté.

 

Zack :

Ah !... Oh, Lisa réfléchis !

La fuite n’est pas une solution.

Fais plutôt ce que je fais après chaque bêtise !

 

Lisa :

Qu’est-ce que tu fais ?

 

Zack :

Eh ben, j’en profite et ensuite je nie !

 

Jessie :

Moi quand je vais quelque chose de mal, je l’avoue à mes parents.

 

Lisa :

Et toi ? Qu’est-ce que tu fais, Kelly ?

 

Kelly :

Moi, je me rappelle pas avoir fait quelque chose de mal.

 

Lisa :

Oh dis donc toi, tu la fermes !

Oh excuse-moi, je suis tellement nerveuse.

 

Jessie :

Lisa, peu importe ce que tu as fait.

L’essentiel, c’est de parler et d’être honnête avec tes parents.

 

Kelly :

Je pense comme Jessie.

La vérité c’est plus facile et ça marche.

 

Lisa :

Mais je n’oserais jamais avouer ça à mon père !

 

Zack :

Alors t’as qu’à le dire à ta mère et la payer pour qu’elle se taise !

 

Lisa :

La payer ? Mais avec quoi ?

 

Zack :

T’as qu’à utiliser la carte au point où t’en es !

 

Kelly :

Lisa, pourquoi tu ne veux pas lui dire ?

 

Lisa :

Parce que je ne sais pas comment il va réagir.

 

Lisa imagine la réaction de son père…

 

***

 

Nerveuse, elle attend dans sa chambre, assise à son bureau. Son père frappe à la porte.

 

Lisa :

Entrez.

 

Père de Lisa :

Bonsoir ma chérie.

 

Lisa :

Bonsoir papa.

 

Père de Lisa :

Alors qu’est-ce qu’il y a ?

De quoi voulais-tu me parler ?

 

Lisa :

J’ai honte. J’ai quelque chose à t’avouer.

J’ai fait une très grosse bêtise.

 

Père de Lisa :

Oh ! Ma chérie. Ça n’est sûrement pas très grave, tout ça.

Allez, raconte à papa. Il va arranger ça, hein ?

 

Lisa :

Voilà… Papa, j’ai dépensé presque 400 $ avec ta carte de crédit.

 

Soudain, un orage éclate.

 

Père de Lisa, avec une voix d’outre-tombe :

Tu as quoi ?

 

Lisa :

Je te demande pardon.

 

Père de Lisa :

Tu es un monstre et tu ne mérites plus de vivre !

 

Screech entre dans la chambre, habillé d’une cape à capuche noire et d’une faux.

 

Screech :

Lisa ! Lisa ! Lisa !

 

Père de Lisa :

Honte à toi !

Hors de ma vue, sorcière. Tu es un vrai cauchemar !

 

Lisa s’aperçoit qu’elle est habillée en punk (blouson noir et perruque punk rousse)

 

Lisa :

Pourquoi est-ce qu’il me traite comme ça ?

Je ne suis plus la petite fille chérie de mon papounet ?

 

***

 

Lisa :

Il va me tuer. Il va me chasser de chez lui.

 

Kelly :

Lisa, pas de panique. Il faut trouver le moyen de le rembourser.

 

Lisa :

Mais je sais. Mais où veux-tu que je trouve l’argent ?

 

Zack :

Demande une avance de 400 $ sur ton argent de poche !

 

Kelly :

Pourquoi tu n’essayeras pas de travailler ?

 

Lisa :

Que je travaille ? Moi ?

 

Zack :

Si vous avez des ennuis, faites appel à Zackman !

 

Il ouvre sa chemise à la façon de Superman. Il porte un tee-shirt noir avec un grand « Z » en jaune sur le devant.

 

 

SALLE DE CLASSE

 

Lisa :

Tu crois vraiment que ça va nous rapporter de l’argent, ton truc ?

 

Zack :

Mais ouais ! On s’ra milliardaire d’ici ce soir.

C’est radical !

 

Lisa :

Mais comment on va faire ?

 

Zack :

Hé Lisa ! ! Assieds-toi, reste tranquille ! Sois belle et surtout tais-toi !

 

Lisa :

D’accord.

 

Zack, aux garçons :

Allez-y ! Un baiser à Lisa pour 1 dollar. Approchez ! Approchez ! Venez !

On vous offre la chance de votre vie, là !

Tenez !... Tiens prends ça !

 

Zack distribue des tickets contre de l’argent mais la prof, Mme Wentworth, entre dans la classe.

 

Mme Wentworth :

Asseyez-vous ! Bonjour à tous !

Je vous en prie un peu de silence.

 

Les élèves :

Bonjour madame.

 

Mme Wentworth :

Nous allons résumer ce que nous avons étudié hier.

Vous vous souvenez du chapitre ?

 

Kelly :

La reproduction dans le règne animal.

 

Mme Wentworth :

Oui, je préfère lui donner le titre plus évocateur de « singeries de la jungle ».

 

Screech :

J’ai appris tout le chapitre par cœur mais j’ai rien compris.

Qui fait quoi ? A qui ? Comment, où et quand ?

 

Slater :

Ouais. Pourquoi les petits oiseaux ne sont-ils pas amoureux des chevaux ?

 

Mme Wentworth :

Oh mais ils le sont !

Malheureusement ils n’ont pas assez de place pour les faire monter dans leurs petits nids… Bien.

Aujourd’hui nous parlerons du marais. Le bain turc de la nature.

 

Zack :

Pouvez-vous écrire au tableau la liste des animaux qui peuplent le marais ?

 

Mme Wentworth :

Commençons par les grenouilles et les crapauds qui sont, comme vous le savez, les mariés du marais.

 

Elle se retourne vers le tableau pour écrire.

 

Zack, à un garçon :

Vas-y à toi !

 

Le garçon se lève doucement et silencieusement et embrasse Lisa sur la joue.

 

Mme Wentworth :

Est-ce que l’un d’entre vous connaît le cri d’amour que pousse la grenouille mâle pour attirer la femelle ?

 

Surprise, Lisa pousse un cri aigu.

 

Mme Wentworth :

Pas du tout !

Ça c’est le cri du petit porc épique qui s’est serré trop fort contre sa maman.

 

Lisa se tourne vers Zack souriant qui brandit un écriteau où « $386 » est barré et en dessus « $385 ».

 

Mme Wentworth :

La grenouille mâle fait…

[Elle imite la grenouille.]

Ce qui, dans son langage, signifie à peu près « on va chez toi ou chez moi ? »

Toutefois l’amour chez les incestes… euh pardon chez les insectes peut être dangereux.

 

Zack fait signe à deux autres garçons qui s’approchent de Lisa.

 

Mme Wentworth :

Les prétendants malchanceux sont repoussés par des menaces qui sont parfois terrifiantes.

 

Les deux garçons embrassent Lisa en même temps.

 

Lisa :

Foutez-le-camp, salopards !

 

Mme Wentworth :

Oh non, bien pire que ça !

Ça donne euh…

Criii ! Criii ! Criii !

 

Elle monte sur le bureau de Slater.

 

Mme Wentworth :

Criii ! Criii !!! Criiii !

Essayez !

Criiii ! Criiii !

 

Les élèves :

Criiii ! Criiii ! Criii ! Criii !

 

Mme Wentworth :

Oui c’est bien… C’est très très bien… Oh excellent…

Vraiment. C’est parfait ! Tout à fait ça !

Vous êtes vraiment très très doués.

 

Souriant, Zack rebrandit son écriteau avec « $385 » barré et en dessous « $376 ».

 

Soudain, le haut-parleur s’active.

 

Haut-parleur :

Bonjour à tous !

C’est votre proviseur qui vous parle. M. Belding.

 

Les élèves :

Ohhhhhhhhh !

 

 

BUREAU DE M. BELDING

 

Belding :

Merci.

Je tenais à vous rappeler que la quête pour la vente de charité du collège continuera toute la semaine.

Je vous prie de poser les vêtements et les divers objets dans la salle de gym et non pas sur le toit de ma voiture contrairement à ce qu’a dit Zack Morris. Merci.

Nous allons répéter ce matin l’exercice de tremblement de terre.

Alors quand la sirène retentira… à quatre pattes

Mais ne tremble pas, ça ne ferait qu’empirer les choses d’accord ?

Ouah ! Ouah ! Ouah !

 

 

SALLE DE CLASSE

 

La sirène retentit.

 

Mme Wentworth :

Allez-y tout le monde à 4 pattes sous la table comme de braves petits blaireaux.

 

Screech s’approche de Lisa en brandissant des dizaines de tickets mais elle le repousse.

 

Screech :

Lisa ?

 

Screech et Lisa jouent à cache sous les tables. Elle fait tout pour l’éviter. Elle finit par rejoindre Zack sous sa table.

 

Lisa :

Comment tu as osé me faire ça, à moi ?

 

Zack :

Ben je croyais que tu voulais qu’on essaie d’éponger ta dette ?

 

Lisa :

Pas avec mes joues, c’est répugnant.

C’est monstrueux. C’est tellement bas !

 

Zack :

Ah ça c’est vrai ! C’est vraiment très bas.

T’as rapporté que 36$.

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Zack :

Bon alors, il suffit que j’appuie sur ce bouton et ils s’ouvrent ?

 

Screech :

Ouais c’est tout. Je les ai reliés entre eux.

 

Zack :

Et t’es sûr que j’ai aucun souci à me faire ?

 

Screech :

Oh tu s’ras peut-être chauve un jour mais n’y pense pas !

 

Zack :

Je parle d’aujourd’hui, de maintenant. Idiot.

 

Screech :

Oh t’es encore trop jeune pour perdre tes cheveux, Zack !

 

Lisa :

Zack ! Est-ce qu’on est vraiment forcé de faire ça ?

 

Zack :

Il ne nous reste que deux jours et demi devant nous.

Il faut vendre tes habits si tu veux gagner de l’argent.

 

Il quitte Lisa et va vers Slater et Screech.

 

Zack :

Ça y est ? Vous savez ce que vous avez à faire ?

 

Slater :

Ouais. T’inquiètes pas, p’tite tête. Nous, on se charge de Belding.

 

Slater fait signe à Zack que tout est OK.

 

Zack :

Allons-y ! Approchez !

Les soldes de la collection Lisa vont bientôt commencer !

 

Il appuie sur le bouton de la télécommande et tous les casiers s’ouvrent en même temps avec des vêtements accrochés aux portes.

 

Zack :

Alors ?

A combien je mets à prix ce ravissant dessous rose porté par Lisa un soir où elle rêvait de Screech ?

 

Screech :

Toutes mes économies !

 

Zack :

Adjugé !

 

Screech :

Mais ça fait que deux dollars.

 

Lisa :

Deux dollars ? Mais je l’ai acheté 20 !

 

Screech :

Il passera toute la nuit sur mon oreiller tout prêt de moi.

 

Lisa :

Je croyais que tu dormais avec ton chien.

 

Screech :

Oh, ça le gênera pas !

 

Zack :

Attention ! Quelle mise à prix pour ces bottes de cowboy pratiquement toutes neuves portées une seule fois par Lisa pendant qu’elle regardait un rodéo à la télévision ?

 

Une fille :

6 dollars.

 

Zack :

Vendu !

 

Une fille :

Ouais, c’est super.

 

Zack :

Quelle mise à prix pour la botte gauche ?

 

Sa sœur jumelle :

4 dollars.

 

Zack :

Adjugé !

Eh bien, c’est ce qui s’appelle faire une sacrée paire !

Attention quelle mise à prix pour cette perruque portée par Lisa durant sa période Tina Turner ?

 

Un garçondans le couloir :

4 dollars.

 

Zack :

Adjugé à Rocco.

Sans commentaires, s’il vous plaît.

 

Slater :

Hé ! Belding se pointe !

 

Zack :

Alors on ferme !

 

Il appuie sur sa télécommande et tous les casiers se referment.

 

Zack :

Ça va monsieur ?

 

Belding :

Bonjour Zack

 

Screech :

Il a tout compris, Zack. J’en suis sûr, on est foutu.

 

Belding :

Ça va Screech ?

 

Screech :

Bonjour ! Au revoir ! Au déjeuner !

 

Belding s’en va.

 

Screech :

C’est bon !

 

Zack :

Que la vente continue, ouais !

 

Il ouvre les casiers.

 

Screech :

Belding, il revient !

 

Zack :

Très bien, on ferme !

 

Il referme tous les casiers et cache la télécommande derrière son dos.

 

Belding :

Est-ce que vous me cachez quelque chose Zachary ?

 

Zack :

Moi, non !

 

Slater :

M. Belding !... Monsieur. Euh je voudrais votre opinion.

Je voudrais savoir euh… Qu’est-ce que vous en dites ?

 

Il lui présente un vêtement rose.

 

Belding :

C’est pas mal, je trouve. C’est pour votre petite-amie ?

 

Slater :

Euh non monsieur, c’est pour moi.

J’aurais voulu le mettre pour venir demain.

 

Belding :

Suivez-moi dans mon bureau, jeune fille… Slater.

Allez !

 

 

BUREAU DE M. BELDING

 

Belding :

Tous ces changements d’école vous ont traumatisé, dites-vous ?

Vous faites une crise d’identité.

 

Slater :

Je n’arrive plus à savoir qui je suis vraiment, monsieur.

Tout ce que je sais, c’est que je fais du 40.

 

Belding :

C’est une grosse poussée de fièvre, ça.

 

Slater :

Je suis déboussolé, monsieur.

C’est p’tête parce que je me donne trop de mal pour que les filles s’intéressent à moi ?

 

Belding :

Euh là en revanche, je peux m’identifier à vous.

Cela peut vous sembler surprenant Slater mais quand j’avais votre âge, je n’étais pas… comment dire. La bombe sexuelle que je suis maintenant.

 

Slater :

Ça, j’ai dû mal à le croire, monsieur.

Non, un vrai playboy. Ça n’a pas d’âge !

 

Belding :

Ah oui ! Tout le monde s’imagine ça.

Non. En fait, la première fille que j’ai connue c’était à l’armée.

Elle faisait partie du corps ennemi.

 

Slater :

Racontez-moi ça.

 

Belding :

Au collège, j’étais complétement coincé.

C’était toujours ma sœur qui m’invitait aux soirées. Ça me gênait horriblement.

 

Slater :

Vide ton cœur, mon grand.

Raconte à papa.

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Zack :

Avis à tous les amateurs.

Pendant deux minutes seulement, la collection de plage, dernier cri. Tout ce qu’une adolescente à la mode doit porter pendant le mois d’août.

Screech, envoie la musique.

Et voici notre mannequin, la magnifique, l’ensorcelante, Kelly, la déesse des vagues.

 

Kelly descend l’escalier en maillot de bain.

 

Zack :

Oh mon dieu ! Elle s’expose toute nue devant tout le monde !

Les enchères sont ouvertes !

 

Tous les garçons présents lèvent la main.

 

Zack :

Les enchères sont closes. C’est moi qui achète pour 12 $.

Merci Kelly. Va vite te rhabiller. Ne t’approche surtout pas de ces animaux.

 

 

BUREAU DE M. BELDING

 

Belding :

Après la guerre, je me suis retrouvé tout seul.

Cette fille Viêt-Cong m’a laissé tomber.

Mais je suis retourné au Collège et c’est là que j’ai connu la future madame Belding.

Elle faisait partie de l’équipe de natation et moi je donnais les serviettes.

J’ai trébuché. Je me suis cogné la tête et je suis tombé à l’eau.

Et elle m’a sauvé la vie.

 

Slater :

Ouah ! Ça c’est une belle histoire d’amour, monsieur.

 

Belding :

Je n’oublierai jamais la première chose qu’elle m’a faite.

Un bouche-à-bouche d’enfer.

 

L’interphone sonne.

 

Belding :

Oui ?

 

Interphone :

Monsieur Belding, l’intendant voudrait que vous veniez aux toilettes. M Fetterman a laissé tomber sa perruque et les cabinets sont bouchés.

 

Belding :

J’arrive toute de suite.

 

Slater :

Attendez !

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Belding :

Qu’est-ce qui se passe ?

 

Les élèves s’enfuient.

 

Screech :

Oh rien ! On discute entre hommes. On joue les machos.

On regarde les casiers remplis de vêtements de nana.

 

Belding :

A qui sont ces habits, s’il vous plaît ?

 

Zack :

Euh… A Lisa, monsieur.

Je… Je l’ai aidé à les rapporter à l’école.

 

Screech :

Ouais Lisa voulait s’en défaire.

 

Belding :

C’est l’offre la plus généreuse qu’on ait jamais faite à la vente de charité du collège.

Imaginez ça. Une personne qui remplit à elle toute seule le stand de vêtements d’occasion.

 

Zack :

Mais monsieur…

 

Belding :

Et vous, le dur des durs vous l’avez aidé.

Je suis si ému que j’en tremble.

 

Zack :

Je tremble aussi mais c’est la trouille.

 

Belding :

Venez avec moi.

Lisa a déjà fait sa part.

Chargeons-nous de tout transporter à sa place. Hein ?

 

Zack :

Oui. Oui.

 

 

CHEZ MAX

 

Zack, à la caméra :

On a gagné que 53 $ avec la vente de vêtements.

Lisa a dû se résoudre à la solution la plus humiliante, injuriante, dégradante qu’on puisse imaginer pour elle. Trouver un boulot.

Comment est-ce qu’elle s’en sort ?

 

Lisa bouscule Max et fait tomber son plateau.

 

Zack, à la caméra :

Laissez-moi vous expliquer ça clairement.

Si Lisa était une voiture, on l’enverrait à la casse.

 

Lisa :

Excuse-moi, Max.

 

Max :

Ça ne fait rien. Ce n’est que le 3ème plateau qui tombe. Ne t’en fais pas pour ça.

Regarde. J’ai demandé à la cuisine qu’on colle tes commandes.

 

Lisa :

Merci.

 

Zack :

Alors ? Tu reçois de bons pourboires ?

 

Lisa :

Tu parles ! Je reçois des pourboires si légers qu’avec ça, j’aurais même pas de quoi manger.

 

Client :

Serveuse, voulez-vous m’apporter un verre d’eau ?

 

Lisa :

Va le chercher toi-même !

 

Zack :

Lisa, tu es serveuse.

Il faut que tu serves la clientèle.

 

Lisa :

C’est gratuit un verre d’eau.

Moi, je touche pas un rond !

 

Un autre client :

Mademoiselle !

 

Lisa :

Comment veux-tu que je travaille ?

Ils arrêtent pas de me déranger !

 

Zack rejoint Jessie et Kelly à une table.

 

Zack :

Alors t’as fait le total ?

 

Jessie :

Pour l’instant, Lisa n’a gagné que 3 dollars et 10 cents en pourboires.

 

Kelly :

Qui t’a donné 10 cents ?

 

Lisa :

Tout le monde m’a donné 10 cents !

 

Screech :

Mademoiselle ?

 

Lisa :

Oh ! Qu’est-ce qu’il y a ?

 

Screech :

Vous voulez m’apporter un hamburger ?

 

Lisa :

Je t’en ai déjà servi dix !

 

Screech :

Mais je veux te donner du travail parce que je t’aime !

 

Lisa :

Je te remercie.

 

Un client :

Mademoiselle ? Venez là ! Nous aussi, on vous aime.

 

Autre client :

Mademoiselle, ce n’est pas ce que je voulais.

J’ai demandé qu’on réchauffe ma part.

 

Lisa :

Va t’assoir dans le micro-ondes si tu tiens vraiment à avoir quelque chose de chaud.

J’en ai marre. Ça y est ! Je craque !

 

Slater :

Eh ben, qu’est-ce qui t’arrives ?

 

Lisa :

J’arriverai jamais à rembourser, ça va trop lentement.

 

Slater :

Ben, il suffit de les faire aller plus vite !

C’est vrai. Plus tu serviras de commandes, plus t’obtiendras de pourboires.

Allez viens Lisa, je vais t’aider.

J’étais champion de course à pied en Bolivie.

 

Slater se dirige vers une table et retire l’assiette de l’un des clients.

 

Le client :

Hé, j’ai pas fini !

 

Slater :

Si, t’as fini !

 

Le client :

Ouais, c’est vrai. Je suis bête.

 

Slater jette l’assiette à la poubelle. Lisa sert une table. Slater retire l’assiette aussitôt.

 

La cliente :

Hé ! Qu’est-ce que vous faites ?

 

Slater :

C’est le service rapide ici.

 

Lisa donne la note.

 

Slater, au reste de la bande :

On se dépêche les garçons !

Allez ! On n’a pas que ça à faire.

 

Toute la bande aide Lisa à servir et Slater dessert aussitôt la table à peine servie.

 

 

Un peu plus tard…

 

Jessie :

37 $ de pourboires en 3 heures. Ouah ! J’arrive pas à le croire.

 

Kelly :

Lisa, c’est génial. Il ne te reste qu’à trouver 230 $ de plus.

 

Slater :

Ouais, on fait une bonne équipe.

On finira peut-être par y arriver après tout.

 

Lisa :

Oui, peut-être bien.

A condition que je garde mon travail et que Zack vende tous mes vêtements !

 

Zack :

Euh… Lisa. Je veux te dire un truc.

Tu viens ?

 

Lisa :

Oui, bien sûr.

 

Zack :

Lisa, tous tes vêtements sont partis.

 

Lisa :

C’est vrai ? C’est super !

 

Zack :

Oh non, pas vraiment.

Belding a cru que tu les avais apportés pour la vente de charité.

Il était si bouleversé par ta générosité que j’ai pas osé lui dire.

 

Lisa :

Tout est ma faute, Zack.

 

Zack :

Non, c’est la mienne. Je suis désolé, Lisa.

Je vais expliquer ce qui s’est passé à Belding et tâcher tout récupérer.

 

Lisa :

Non, je suis d’accord pour lui faire ce cadeau.

Il est peut-être temps que je pense aux autres plutôt que de m’occuper de moi.

D’ailleurs, j’ai décidé de tout avouer à mon père.

 

Zack :

Attend Lisa. Rien ne presse.

 

Lisa :

Zack, si jamais il découvre ce que j’ai fait avant que je lui en parle, il sera horriblement triste.

 

Zack :

J’ai l’impression que c’est à toi que ça fait de la peine.

Alors vas-y, raconte-lui tout.

 

Lisa :

En tout cas, je veux te remercier.

Tu as été vraiment sympa de te donner autant de mal, c’est gentil.

Mais il faut que j’arrive à m’en sortir toute seule, maintenant.

Il faut que ça marche. Mais ça va être dure parce que je n’ai plus de chaussures.

 

 

CHAMBRE DE LISA

 

Son père frappe à la porte.

 

Lisa :

Entrez

 

Père de Lisa :

Tu voulais me parler, princesse ?

 

Lisa :

Je ne suis pas une princesse. Je ne suis plus ta petite chérie.

Appelle-moi carabosse !

 

Père de Lisa :

Toi, tu as fait une bêtise !

 

Lisa :

Quand tu m’as confié ta carte de crédit pour que je m’achète un vêtement, j’ai acheté 10 vêtements.

 

Père de Lisa :

Est-ce que tu veux dire que tu as fait de grosses dépenses sur mon compte ?

 

Lisa :

386$, c’est beaucoup.

 

Père de Lisa :

Je reconnais que c’est beaucoup, en effet.

 

Lisa :

Je te demande pardon, papa.

 

Père de Lisa :

Oh, ça peut arriver à tout le monde, chérie.

Tu promets que tu ne recommenceras pas ?

Alors, viens je t’emmène au restaurant.

 

Lisa :

Au restaurant ? Oh c’était bien la peine que je me donne tout ce mal !

Papa ! J’ai été embrassé par toute la classe.

Et j’ai vendu tous mes vêtements. Et j’ai travaillé comme serveuse en plus !

 

Père de Lisa :

Ma pauvre fille. On s’est servi de toi, je parie ? Hein ?

 

Lisa :

Oui. Voilà 153 $.

C’est tout ce que j’ai pu gagner en trois jours.

 

Père de Lisa :

On dirait que tu en as vu de toutes les couleurs.

 

Lisa :

Papa, punis-moi et qu’on en finisse.

Tout ce que je veux, c’est qu’on me traite comme n’importe quelle très jolie fille.

 

Père de Lisa :

J’ai une bien meilleure idée.

Tu vas garder ce travail de serveuse et tu me rembourseras jusqu’aux derniers centimes.

 

On frappe à la porte.

 

Lisa :

Entrez

 

Zack et Jessie entrent.

 

Zack :

Excusez-moi, docteur Tortue.

Nous sommes venus donner ça à Lisa.

 

Lisa :

Qu’est-ce que c’est ?

 

Zack :

83 $. On a tous participé. Screech a même vendu son corps à la science.

 

Jessie :

Oui mais ils lui ont offert 20 $ pour qu’il le reprenne.

 

Père de Lisa :

Tu as des amis qui te sont très fidèles.

Tu as beaucoup de chance ma fille.

 

Lisa :

Merci. C’est super d’avoir fait ça.

Mais il faut que je refuse.

Je dois gagner moi-même de quoi le rembourser ou il m’enverra au fin fond de la Patagonie.

 

Père de Lisa :

Ça sûrement pas.

Ils n’auraient pas les moyens de la garder.

 

Zack, à la caméra :

La morale de cette histoire, les gars ?

Elle est simple. La carte Lisa.

Et surtout laissez-là à la maison avant de sortir.

 

*** Fin de l’épisode ***

Ce script provient du site : www.springfieldspringfield.co.uk

*** OPENING CREDITS ***

 

THE MAX

 

Zack, to the camera :

We just got report cards.

Jessie got all "A's". Her parents bought her flowers.

Kelly got "B's". Her parents bought her an ice cream.

I haven't figured out what to buy my parents yet.

But Lisa made honor roll, and you should see what her father gave her.

 

Kelly :

Where's Lisa?

I can't wait to see her new outfit.

 

Screech :

Me too.

She's my reason for being.

 

Jessie :

I cannot believe her father gave her his credit card to go to the mall.

 

Slater :

I know.

It's like letting a vampire loose in a blood bank.

 

Screech :

Watch it, "Dimples."

That's my fox you're talking about.

 

Slater :

Screech, she's not your fox.

Why don't you just find another chick?

 

Jessie :

Whoa! May I remind you both that we are girls?

We are not "foxes," not "chicks," nor any other cute little animal you boys like.

Do you understand?

 

Slater :

Sure, "Kitten."

 

Max :

Food's here.

Compliments of my new magic serving cart.

 

Zack :

So where's the magic, Max?

 

Max :

Oh, it's uh… voilà!

 

Lisa :

How do you like it?

 

Jessie :

I love it, Lisa. But didn't your father say to just buy something nice?

 

Lisa :

I couldn't help myself.

I caught such great sales.

All my clothes were half-off.

 

Screech :

"Half-off"?

I can't take this tension.

 

Kelly :

Lisa, I think you better total up everything you bought right now.

 

Lisa :

Really?

 

Screech :

I have a calculator on my watch.

You can use it if you hold my wrist

 

Lisa :

Screech, heel.

 

Jessie :

Where are the receipts?

 

Lisa :

Here.

 

Jessie :

$62 for the top, $126 for the jacket and shorts, and $198 for the boots, purse and "Maneater" perfume?

 

Kelly :

Come on, what's the total?

 

Screech :

$386

 

Lisa :

$386? You think I went overboard?

 

Zack :

Like the crew of the Titanic.

 

Jessie :

This is serious.

Lisa, when your father finds out, you are going to get in trouble.

 

Lisa :

Oh come on.

I'm "Daddy's little girl."

 

Slater :

If you want to live to be "Daddy's big girl," take the stuff back.

 

Kelly :

Lisa, I think you should keep one thing and return the rest.

 

Lisa :

Maybe you're right.

I have to go back to the mall anyway.

They're having a big shoe sale.

 

 

LISA’S ROOM

 

Zack :

I got here as soon as I could.

What's going on?

 

Kelly :

Lisa's running away.

The store wouldn't let her return her clothes.

 

Zack :

Oh.

Lisa, running away isn't the answer.

Do what I do when I do something wrong.

 

Lisa :

What's that?

 

Zack :

Enjoy it, then deny it.

 

Jessie :

Lisa, when you do something wrong, you should admit it.

 

Lisa :

What do you do, Kelly?

 

Kelly :

Gee.

I can't remember doing anything wrong.

 

Lisa :

Oh, shut up!

I'm sorry. I'm just upset.

 

Jessie :

Lisa, no matter what I've done,

I've always been direct and honest with my parents.

 

Kelly :

I'm with Jessie.

The truth is easiest, and it works.

 

Lisa :

But I can't tell my father.

 

Zack :

Then why don't you tell your mother and pay her to keep quiet?

 

Lisa :

Pay her with what?

 

Zack :

Put it on the card.

Why stop now?

 

Kelly :

Lisa, why can't you tell your father?

 

Lisa :

Because I don't know how he'll react.

 

***

 

Lisa :

Come in.

 

Lisa’s father :

Hi, sweetheart.

 

Lisa :

Hi, Daddy.

 

Lisa’s father :

What did you want to talk to me about?

 

Lisa :

Daddy, I don't know what to do.

I've made a big mistake.

 

Lisa’s father :

Oh, I'm sure it's not that bad, Princess.

Tell your father.

He knows best.

 

Lisa :

Okay.

Daddy, I've run up a $400 bill on your credit card.

 

Lisa’s father :

You what?

 

Lisa :

I'm sorry.

 

Lisa’s father :

Who's the worst daughter of all?

 

Screech :

Lisa- Lisa- Lisa!

 

Lisa’s father :

You are a father's worst nightmare.

 

Lisa :

What's happened to me?

I'm not Daddy's little girl anymore.

 

***

 

Lisa :

He's going to kill me.

I know it.

 

Kelly :

Lisa, don't panic.

All you have to do is pay your father back.

 

Lisa :

Yeah, but where am I going to get the money?

 

Zack :

Ask for a $400 advance on your allowance.

 

Kelly :

Why don't you try to earn the money?

 

Lisa :

Earn money? Moi?

 

Zack :

This sounds like a job for "Zackman."

 

 

CLASSROOM

 

Lisa :

Do you really think we're going to make a lot of money today?

 

Zack :

We're going to be raking it in all day.

Starting now.

 

Lisa :

How?

 

Zack :

Lisa, sit down, look pretty and trust me.

Hey guys come on, crowd around, crowd around.

 

Mrs. Wentworth :

Okay, settle down.

Good morning, class.

 

Students :

Good morning.

 

Mrs. Wentworth :

We’ve resume where we left off yesterday.

You all know the chapter.

 

Kelly :

You mean "Reproduction in the Animal Kingdom"?

 

Mrs. Wentworth :

Well, I prefer to call it, "Monkey Business in the Jungle."

 

Screech :

I read the chapter last night, but I'm still not clear who does what to whom and how.

 

Slater :

Yeah, and how come birds aren't attracted to horses?

 

Mrs. Wentworth :

Oh, but they are.

Unfortunately, there just isn't enough room in the nest.

Today's topic is, "The Pond: Nature's Hot Tub."

 

Zack :

Could you write on the board again, your list - of "Pond Playmates of the Month"?

 

Mrs. Wentworth :

All right, we'll start with the Beatles, then throw in some Rolling Stones.

Does anyone know the sound the male frog makes to attract the female?

 

No, that's the little boy porcupine getting too close to his mate.

The male frog goes Ribbit- ribbit- ribbit.

That's merely his way of saying, "Your pad or mine?"

Now, insect love on the other hand, can be very, very dangerous.

An unwelcome suitor is often driven off by terrifying threats.

 

Lisa :

Get away, creeps!

 

Mrs. Wentworth :

Oh no.

Much worse than that.

Like- Try it, try it.

Good, very good.

Excellent.

Wonderful.

Wonderful.

You really have it.

 

Speaker :

Good morning, students.

This is your principal, Mr. Belding.

 

Students :

Ohhhhhhhhh !

 

 

MR BELDING’S OFFICE

 

Belding :

Thank you.

I just want to remind you, our school charity drive will continue all week.

So please put all clothing and canned goods in the gym, and not on top of my car, no matter what Zack Morris says.

It's also time for our annual Earthquake Drill.

Yes, when that siren sounds, get down, 'cause there'll be- A whole lot of shakin' goin' on.

 

 

CLASSROOM

 

Mme Wentworth :

All right, everybody, climb under your tables, like burrowing badgers.

 

Screech :

Lisa !

 

Lisa :

How could you do this to me?

 

Zack :

Hey Lisa, I thought you wanted to kiss your debt goodbye.

 

Lisa :

Not with my lips.

I feel so- so cheap.

 

Zack :

Lisa, you're not cheap.

You made $36.

 

 

SCHOOL HALL

 

Zack :

So, I just have to press this button to open them?

 

Screech :

That's all.

I wired everything.

 

Zack :

Are you sure I have nothing to worry about?

 

Screech :

You might lose your hair when you're older.

 

Zack :

I mean now.

How about now, you yo-yo?

 

Screech :

You're too young to lose it now, dipstick!

 

Lisa :

Zack, do we really have to do this?

 

Zack :

Lisa, we only have two-and-a-half days left.

If you want to raise money, you'll have to sell your clothes.

 

All right, you guys know what to do.

 

Slater :

Don't worry about it, "Preppie."

We'll take care of Belding.

 

Zack :

All right everybody, the "Lisa Special Sale" is about to begin.

 

Okay, what am I bid for this lovely lingerie?

Worn by Lisa while dreaming of Screech.

 

Screech :

My entire life savings!

 

Zack :

Sold!

 

Screech :

It's only two dollars.

 

Lisa :

Two dollars? That cost 20!

 

Screech :

It will lie next to me every night in my bed.

 

Lisa :

I thought you slept with your dog.

 

Screech :

He won't mind.

 

Zack :

Okay, how much am I bid for these cowboy boots? Almost brand new.

Worn only once by Lisa while she was watching a rodeo on TV.

 

Girl :

Six dollars.

 

Zack :

Sold!

 

Zack :

How much am I bid for the left one?

 

Twin sister :

Four dollars.

 

Zack :

You got it! That's what I call a "matching pair."

Okay, how much am I bid for this wig? Worn by Lisa during her "Tina Turner" phase.

 

Boy :

Four dollars!

 

Zack :

Sold to Rocco.

No questions asked.

 

Slater :

Hey, Belding is coming.

 

Zack :

Closing them!

Hi, Mr. Belding.

 

Belding :

Hello, Morris.

 

Screech :

He's on to us, Zack.

I know it, we're dead!

 

Belding :

Hi, Screech.

 

Screech :

Hello, goodbye.

Let's do lunch.

 

Belding :

Hmm.

 

Zack :

Let the sale resume!

 

Screech :

Belding! He's ba-ack!

 

Zack :

Closing them!

 

Belding :

Are you hiding something, Zachary?

 

Zack :

Me?

 

Belding :

Uh-huh.

 

Slater :

Mr. Belding, sir.

I need your opinion.

I was wondering, what do you think of this?

 

Belding :

It's all right, I guess.

Is it for your girlfriend?

 

Slater :

No, sir.

It's for me.

I'd like to wear it to school tomorrow.

 

Belding :

Come into my office, young lady- Slater.

Now.

 

 

MR BELDING’S OFFICE

 

Belding :

Slater, you think moving from school to school has caused an identity crisis?

 

Slater :

I'm not sure who I am anymore, sir.

All I know is that I'm a size six.

 

Belding :

I would have guessed a 12.

 

Slater :

I'm confused, sir.

You know, maybe I'm trying too hard to get girls to like me.

 

Belding :

Hey, now I can identify with that.

This may come as a surprise to you, but when I was your age, I wasn't- well, you know- the hunk I am now.

 

Slater :

I can't believe this, sir.

No, I thought you were "stud city."

 

Belding :

Everybody thinks that.

No, I never had a date until I was in the Army.

And even she was with the enemy.

 

Slater :

Tell me more.

 

Belding :

In high school, I was such a geek.

I had to go to the prom with my own sister.

I was so embarrassed.

 

Slater :

Let it out, big guy.

Lean on me.

 

 

SCHOOL HALL 

 

Zack :

Attention shoppers, for two minutes only, "The Lisa Beach Collection," what the well-dressed teenager will be wearing this summer.

Screech, hit it.

 

And now for the beautiful and enchanting Kelly, "Goddess of the Sand."

 

Oh my gosh, she's in a bathing suit! The bidding is open.

The bidding is closed.

Sold to me for $12.

Thank you, Kelly.

Go get dressed.

Stay away from these animals.

 

 

MR BELDING’S OFFICE

 

Belding :

After the war, I was dateless again.

That Viet Cong girl dumped me.

But then I went to college and met the future Mrs. Belding.

See, she was on the swim team, and I was a towel boy.

I tripped, hit my head, fell into the water- she saved my life.

 

Slater :

Wow, that's a beautiful story, sir.

 

Belding :

I'll never forget her first words to me,

"Don't swallow your tongue."

 

Belding :

Yes?

 

Intercom :

Mr. Belding, maintenance wants you in the boys' bathroom.

Someone flushed Mr. Fetterman's toupee.

 

Belding :

I'll be right there.

 

Slater :

Wait!

 

 

SCHOOL HALL

 

Belding :

What's going on here?

 

Screech :

Oh, we're just standing around doing macho guy stuff next to a bunch of women's clothes.

 

Belding :

Who's are these, anyway?

 

Zack :

Uh Lisa's sir.

I helped her bring them to school today.

 

Screech :

Yeah, Lisa needs to get rid of them.

 

Belding :

This is the most generous act I've ever witnessed at this school.

Imagine one person donating all this to our clothing drive.

 

Zack :

But, sir!

 

Belding :

And you of all people helping her.

I'm getting chills, brother.

 

Zack :

I'm getting sweats.

 

Belding :

You know what? Lisa has done enough.

Let's all take this to the gym for her, huh?

 

 

 THE MAX

 

Zack, to the camera :

We only made $53 selling Lisa's clothes.

So, she had to do the most humiliating, insulting, degrading thing possible for her- get a job! How's she doing?

Let me put it another way- if Lisa were a car, she'd be recalled.

 

Lisa :

I'm sorry, Max!

 

Max :

That's okay, it's only the third tray you've dropped.

Don't worry about it.

See? I had the kitchen Velcro your orders.

 

Lisa :

Thanks.

 

Zack :

So, did you get more tips?

 

Lisa :

Yeah, I got a tip.

Alan Seltzer told me to get another job.

 

Customer :

Waitress, can I have a glass of water?

 

Lisa :

Get it yourself!

 

Zack :

Lisa, you're a waitress.

You have to wait on people.

 

Lisa :

Zack, he just wants to soak his retainer.

 

Another customer :

Waitress!

 

Lisa :

How can I work with all these people bothering me?

 

Zack :

So, what's the total?

 

Jessie :

Well, so far Lisa's earned $3.10 in tips.

 

Kelly :

Who gave you the 10?

 

Lisa :

Everybody gave me 10.

 

Screech :

Waitress!

 

Lisa :

What is it?

 

Screech :

Would you bring me a hamburger?

 

Lisa :

I already brought you 10.

 

Screech :

I want to give you business.

I like you.

 

Lisa :

Thank you.

 

Customer :

Waitress! Where's my Ovaltine?

 

Another customer :

Miss, this isn't what I ordered.

You were supposed to toast my buns.

 

Lisa :

You want toasted buns? Go sit on a microwave!

That's it! I've had it!

 

Slater :

Hey, hey, what's wrong?

 

Lisa :

I'll never make any money at this rate.

 

Slater :

Well then, you've got to move faster.

Look, the more people you wait on, the more tips you get, right?

Come on Lisa. I'll show you.

I used to be a busboy in Bolivia.

 

Customer :

Hey, I'm not done.

 

Slater :

Yes, you are.

 

Customer :

Right, I forgot.

 

Female customer :

Hey, what are you doing?

 

Slater :

Hey, it's fast food.

 

Lisa :

Here's your check.

 

Slater :

Hey, come on you guys.

Come on, move it.

 

A little later…

 

Jessie :

$37 in tips in three hours?

Whoo! I can't believe it!

 

Kelly :

Lisa, that's great.

You only need about 230 more.

 

Slater :

We're a great team.

You know, we might make it after all.

 

Lisa :

Yeah, maybe.

I mean if I keep working, and Zack sells more of my clothes.

 

Zack :

Uh Lisa? Can we talk? Over there?

 

Lisa :

Yeah, sure.

 

Zack :

Lisa, all your clothes are gone.

 

Lisa :

Gone? That's great!

 

Zack :

Not really.

Belding thought you brought them in for the charity drive.

He was so touched by your donation, I couldn't tell him the truth.

 

Lisa :

I'm a fool, Zack.

 

Zack :

No, I am. Look, I'm sorry, Lisa.

I'll tell Belding it was my fault and get your stuff back.

 

Lisa :

No, Zack.

I want to make that donation.

It's about time I start thinking of someone besides myself.

And I'm going to tell my father the truth.

 

Zack :

Now Lisa, don't panic.

 

Lisa :

Zack, if my father finds out what I've done before I tell him, he's going to be really hurt.

 

Zack :

Then maybe you'd better tell your father.

I see this is hurting you, too.

 

Lisa :

I want to thank you for all you've done.

I'm really grateful for everything you tried to do.

But I've got to stand on my own two feet now.

And it's not going to be easy with all my shoes gone.

 

 

LISA’S ROOM

 

Lisa :

Come in.

 

Lisa’s father :

You wanted to talk to me, Princess?

 

Lisa :

I'm not a princess, I'm not a nice person, I'm pond scum!

 

Lisa’s father :

What are you talking about?

 

Lisa :

Remember when you gave me your credit card to buy something nice?

I bought 10 nice somethings.

 

Lisa’s father :

Are you saying you charged too much on my credit card?

 

Lisa :

$386 too much.

 

Lisa’s father :

I'd say that's too much.

Yes.

 

Lisa :

I'm sorry, Daddy.

 

Lisa’s father :

We all make mistakes, sweetheart.

I'm sure you've learned your lesson.

Now, let's go to The Sizzler.

 

Lisa :

"The Sizzler"? After all I've been through?

Daddy, I was kissed by nerds! And I sold all my clothes!

And I got a job- as a waitress!

 

Lisa’s father :

My daughter waited on tables?

 

Lisa :

Yeah, here's $153.

That's what I've made so far.

 

Lisa’s father :

It sounds like you've been through a lot.

 

Lisa :

Daddy, punish me.

Get it over with.

I just want to be treated like any normal, beautiful girl.

 

Lisa’s father :

I've got a better idea.

You're going to keep that job until you pay me back every last cent.

 

Lisa :

Come in.

 

Zack :

Excuse me, Dr. Turtle.

We came by to give this to Lisa.

 

Lisa :

What is it?

 

Zack :

$83.

We all chipped in.

Screech even sold his body to science.

 

Jessie :

Yeah, they gave him $20 to take it back.

 

Lisa’s father :

You have some loyal friends.

You are a very lucky girl.

 

Lisa :

Thanks, you guys, you're great.

But I can't take this.

I've got to earn back the money myself, or he'll ship me to a foreign country.

 

Lisa’s father :

It'll never happen.

No foreign country could afford her.

 

Zack, to the camera :

The moral of the story, gang?

Well, it's simple: "The Lisa Card"- don't leave home with it.

 

 

*** END OF EPISODE ***

Kikavu ?

Au total, 2 membres ont visionné cet épisode !

byoann 
Date inconnue

Fuffy 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'équipe HypnoConnect en charge des réseaux sociaux d'Hypnoweb recrute un animateur pour Twitter !
HypnoConnect recrute ! | Plus d'infos

HypnoMag, le magazine d'Hypnoweb, cherche des rédacteurs pour compléter son équipe !
HypnoMag recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 13:33

Alternative Awards 2020
Aujourd'hui à 13:32

Problèmes techniques
Aujourd'hui à 09:50

Audiences
Aujourd'hui à 10:56

Caspar Zafer
Hier à 23:32

Away
Aujourd'hui à 09:50

Moloch
Aujourd'hui à 08:55

Conséquences
Hier à 19:16

Filthy Rich S01E05
Aujourd'hui à 14:20

Looking For Alaska S01E08
Aujourd'hui à 11:38

Looking For Alaska S01E07
Aujourd'hui à 11:38

Au programme de ce mardi soir
Aujourd'hui à 14:24

Lily Collins
Hier à 23:38

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

Joséphine, ange gardien, S20E02
Lundi 19 octobre à 21:05
3.95m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S03E36
Lundi 19 octobre à 20:45
4.00m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S17E31
Lundi 19 octobre à 20:20
2.75m / 11.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S04E71
Lundi 19 octobre à 19:10
3.32m / 17.0% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Murdoch Mysteries , S13E14
Dimanche 18 octobre à 21:55
2.06m / 8.5% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Murdoch Mysteries , S13E13
Dimanche 18 octobre à 21:05
2.24m / 8.7% (Part)

Logo de la chaîne M6

The Rookie, S02E11
Samedi 17 octobre à 21:05
2.07m / 9.1% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Commissaire Magellan, S10E08
Samedi 17 octobre à 21:05
4.67m / 21.1% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Au programme de ce mardi soir

Au programme de ce mardi soir
En ce mardi 20 octobre, commencez votre soirée avec The Haves and the have Nots ou Swamp Thing du...

Au programme de ce lundi

Au programme de ce lundi
En ce lundi 19 octobre, commencez la soirée dès 20h avec LA's Finest, du côté anglophone, continuez...

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones
Le programme très court sur les chaînes anglophones cette semaine ! Mercredi 21 octobre 20h - The...

À surveiller cette semaine sur les chaines francophones

À surveiller cette semaine sur les chaines francophones
Voici ce qui vous attend cette semaine sur les chaînes francophones : Dimanche 18 octobre 13h25...

Audiences US - Bilan du 2 au 15 octobre !

Audiences US - Bilan du 2 au 15 octobre !
Au cours des deux dernières semaines, les chaînes américaines ont débuté leur lancement de saisons...

HypnoRooms

quimper, Avant-hier à 20:58

La PDM vient d'être relancée. Et également un nouveau duel dans Un nouveau aux crimes majeurs. N'hésitez pas à venir

chouchou70, Hier à 11:00

Salut à tous, les Friday night lights Awards continue avec une nouvelle catégorie dévoilée. Vous avez une semaine pour voter

sabby, Hier à 11:10

Hello à tous !! Les Empire HW Awards sont désormais terminés. Vous pouvez d'ors et déjà découvrir tous les résultats sur le quartier

pretty31, Hier à 14:52

Une nouvelle partie de Ciné-Emojis vous attend sur HypnoClap ! Venez deviner le film ou le personnage représenté

mnoandco, Aujourd'hui à 10:58

Dernier jour pour voter au concours wallpapers d'A Discovery of Witches, 1er round Vite, vite, un p'tit clic

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Halloween approche ! La TeamHypno vous a concocté une liste de séries à visionner ce soir-là. Mais comble de l'horreur, vous ne pouvez en choisir qu'une... Laquelle aura votre préférence ?

Afficher plus d'informations

Total : 79 votes
Tous les sondages