Classement des séries

Sauvés par le gong
#104 : Le Coup de foudre

Touché par la foudre, Screech peut désormais prévoir le futur. Zack compte bien mettre à profit ces nouveaux dons pour tricher lors du prochain examen !

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
The Gift

Titre VF
Le Coup de foudre

Première diffusion
08.09.1989

Vidéos

Coup de foudre de Screech (VF)

Coup de foudre de Screech (VF)

  

M. Belding découvre les dons de Screech (VF)

M. Belding découvre les dons de Screech (VF)

  

Cours d'histoire à Bayside (VF)

Cours d'histoire à Bayside (VF)

  

Zack "étudie" avec Kelly (VF)

Zack "étudie" avec Kelly (VF)

  

Combine à la Zack Morris (VF)

Combine à la Zack Morris (VF)

  

M. Belding découvre le pot aux roses (VF)

M. Belding découvre le pot aux roses (VF)

  

Plus de détails

Réalisateur : Dennis Erdman
Scénariste : Bennett Tramer

Acteurs principaux

Mark-Paul Gosselaar ... Zachary "Zack" Morris 

Tiffani-Amber Thiessen ... Kelly Kapowski 

Mario Lopez ... A.C. Slater

Elizabeth Berkley ... Jessie Spano 

Dustin Diamond ... Samuel "Screech" Powers

Lark Voorhies ... Lisa Tortue

Dennis Haskins ... Richard Belding

 

Acteurs secondaires

Ed Alonzo ... Max

John Moschitta ... M Testaverde

 

Doublage

Mark-Paul Gosselaar (Zack) ... Emmanuel Curtil

Tiffani-Amber Thiessen (Kelly) ... Valérie Siclay

Mario Lopez (Slater) ... Jérôme Rebbot

Elizabeth Berkley (Jessie) ... Barbara Tissier

Dustin Diamond (Screech) ... Hervé Rey

Lark Voorhies (Lisa) ... Martine Regnier

Dennis Haskins (M. Belding) ... Jean-Claude Montalban

Ed Alonzo (Max) ... Patrice Dozier

 

Lieu de tournage

Les studios Raleigh de Los Angeles

Toute la bande est nerveuse. En effet, c’est le moment des compositions trimestrielles, et celle qui inquiète le plus les élèves est celle du professeur Testaverde. Pour évacuer le stress, Slater défie encore une fois Zack. Il lui donne une bombe à eau et a choisi Screech comme cible. Lorsque celui-ci sort du casier, Zack, surpris, ne bouge pas mais Slater lui lance sa bombe à eau. Zack a perdu. Il donne donc ses lunettes noires à Slater. Celui-ci donne 2$ à Screech. Zack, mécontent, ne souhaite pas en rester là.

Il défie de nouveau Slater. Il propose sa radio-amateur contre le blouson d’aviateur de Slater. Ce dernier accepte et lance le pari que la première personne à apparaître dans l’escalier sera Kelly Kapowski. Zack est ravi car il connait l’emploi du temps de cette dernière par cœur. Il sait qu’elle a cours de volley-ball et qu’elle ne raterait cela pour rien au monde. Pari tenu ! Mais… Pari perdu. En effet, Kelly apparaît dans les escaliers, paniquée, à la recherche de ses chaussures. Sourire aux lèvres, Slater lui montre ses baskets en lui disant qu’elle les avait mises la veille dans son casier au lieu du sien. Kelly trouve cela curieux mais elle le remercie rapidement car elle est déjà en retard pour le volley. Zack trouve cela injuste. Slater l’admet mais il veut quand même la radio de Zack pour le lendemain matin. Slater 2. Zack 0.

Le soir même, Zack fait sa dernière émission de radio puisqu’il doit donner l’émetteur à Slater le lendemain. Il demande alors à Screech de se dépêcher de débrancher l’antenne car l’orage arrive. Mais la foudre frappe Screech. Quand ce dernier rentre dans la chambre, il est très perturbé (encore plus que d’habitude). Il touche la télé et une lampe et ces derniers s’allument. Zack tente de le toucher mais il reçoit une décharge. Screech semble un peu ailleurs puis dit à Zack de répondre au téléphone alors qu’il ne sonne même pas. Tout à coup, la sonnerie retentit.

Le lendemain matin, au collège, Zack demande à Screech comment il se sent. Celui-ci lui répond qu’il se sent comme d’habitude puis attrape Zack par le bras en lui disant qu’il vaut mieux ne pas rester là. Le néon, que l’agent de maintenance réparait, tombe à l’endroit exact où ils se trouvaient précédemment. Zack est surpris et lui demande des explications. Screech lui explique que depuis qu’il a été frappé par la foudre, il a des flashs dans la tête. Pour le prouver, il lui dit qu’il voit une raquette de tennis. Zack s’esclaffe jusqu’à ce qu’une élève portant une raquette de tennis traverse le hall. Ensuite, Screech voit deux crétins. Ces derniers descendent alors de l’escalier en se disputant une pochette en plastique. Zack est conquis : il a trouvé la poule aux œufs d’or. Sous prétexte de protéger son meilleur ami, il demande à Screech de ne révéler son talent à quiconque.

La cloche sonne et le cours d’histoire du terrible M. Testaverde commence. Il leur rappelle que leur composition trimestrielle se tiendra jeudi prochain à 10h30 et qui se composera de trois questions générales. Ils passeront donc cette dernière heure à revoir les thèmes sur lesquels porteront les questions.

Il commence alors son cours à une vitesse vertigineuse. Les élèves tentent de suivre mais très vite, Zack et Slater abandonnent. Screech écrit avec deux crayons à la fois et le cahier de Jessie fume ! Il enchaîne son cours toujours à la même vitesse si bien qu’à la fin du cours, il demande aux élèves s’ils ont des questions. Tous lèvent la main mais la sonnerie retentit et il leur dit, en souriant, à jeudi avant de quitter la salle, laissant les élèves éberlués.

Lisa arrive dans le vestiaire de gym déprimée. Elle ne peut pas courir car elle a trop mangé. En effet, inquiète pour la composition d’histoire, elle passe son temps à manger voire même est très obsédée par la nourriture. Kelly tente de la calmer sinon elle finira comme Jessie. Cette dernière déboule justement paniquée à l’idée d’avoir une mauvaise note. Kelly essaie de raisonner ses deux amis. Mais Lisa lui raconte l’histoire de sa cousine Denise qui avait échoué à l’examen de Testaverde et qui se retrouve aujourd’hui à apprendre l’anglais à des perruches étrangères. Kelly se met alors à douter. Elle pense même arrêter la gym pour aller réviser.

Pendant ce temps, Zack tend un piège à Slater avec la complicité de Screech. Il lui propose un autre pari. Sa télé et sa stéréo contre la radio et le blouson de cuir de Slater. Slater propose alors le pari de celui qui apparaitra le premier dans les escaliers. Zack accepte. Slater parie pour une blonde en jean moulant. Après avoir consulté Screech, Zack parie pour une fille de la fanfare. Zack a gagné. Slater lui donne donc son blouson et, mécontent, frappe violemment le casier.

La mère de Screech a appelé M. Belding pour lui dire que son fils a été frappé par la foudre. Le proviseur a convoqué Screech pour s’assurer que tout va bien. Mais Screech réponds à ces interrogations avant même qu’il ait eu le temps de finir ces questions. Il demande même si une femme peut entrer avant même qu’elle ne frappe à la porte.

Celle-ci demande à M. Belding s’il peut repousser une réunion avec M. Wilson. Screech répond à la place de M. Belding en disant qu’il a un rendez-vous chez le dentiste. Ensuite, Screech lui dit qu’il va ramasser ça. Quand Belding lui demande ce qu’il veut ramasser, il fait tomber le pot à crayons. Screech se baisse pour les ramasser. Convaincu que le jeune homme possède un don, Belding lui demande alors la date de départ de sa belle-mère qui vient d’arriver chez lui. Il répond : Jeudi prochain ! M. Belding est fou de joie.

A la cafétéria, Zack se renseigne par téléphone sur les horaires des courses. Il demande ensuite à Screech de ranger son téléphone dans son sac de gym mais il renverse accidentellement son verre sur Screech ce qui le perturbe énormément. Screech semble perdu quand Zack lui demande les 3 questions de la composition de Testaverde. Screech se ressaisie et les lui donne.

Satisfait, il va voir Slater, assis avec Kelly à une autre table et il lui propose le pari du siècle. Le vaincu sera l’esclave de l’autre et devra satisfaire tous ses désirs. Slater veut d’abord savoir ce qu’il veut parier. Zack parie qu’il obtiendra un « A » à la composition de Testaverde. Slater accepte et s’en va préparer une liste de corvées pour Zack.

Kelly veut savoir comment il peut être aussi sûr de lui puisque même Testaverde, lui-même, n’aurait pas à un « A » à ses propres contrôles. Zack lui répond qu’il sait ce qu’il faut réviser et il lui fixe rendez-vous chez lui à 7h30.

Le soir même, Kelly tente de réviser mais elle ne peut pas car la lumière est trop tamisée et la musique d’ambiance la gêne. Zack lui rétorque qu’elle est trop stressée et qu’ils vont faire de la gymnastique anti-stress. Après avoir essayé vainement de l’embrasser, Zack augmente le son de la musique et l’invite à danser, bien serrer contre lui. Kelly doute de ses intentions mais Zack tente de la rassurer en lui disant qu’ils auront un « A » à cet examen.

Soudain, Jessie fait irruption dans la chambre par la fenêtre. Alors que cette dernière éteint la musique, Lisa arrive par le même chemin ce qui n’est pas du goût de Zack. Kelly lui avoue que sachant qu’il avait les questions de la composition, elle ne pouvait pas laisser-tomber ses copines. Jessie lui demande comment il a eu ces questions. Zack tente d’éluder la question. Mais les filles doutent de lui. Après une petite menace de la part de Kelly, Zack dévoile les trois questions que Screech lui a révélées en leur assurant qu’il fallait laisser tomber tout le reste. Il demande alors aux filles de le laisser seul pour qu’il puisse se préparer pour avoir son « A ».

Quelques instants plus tard, un évènement incroyable a lieu : Zack étudie. Mais Screech arrive, paniqué, dans la chambre. Il ne voit plus clairement les questions dans sa tête : Tout se mélange. Il craint que son don soit parti. Zack tente de se rassurer en lui proposant de jouer à pile où face mais Screech perd. Zack s’inquiète à moins qu’il n’arrive à trouver un plan pour se sortir de ce mauvais pas.

Zack et Screech arrivent dans les toilettes des garçons. Zack ouvre tous les robinets et demande à Screech de tirer toutes les chasses d’eau. Pendant ce temps, il téléphone à M. Testaverde pour lui dire que le collège est en pleine inondation. La plomberie a explosé. Il n’est donc pas utile de venir car tous les examens sont annulés. En arrière-plan, Screech remplit un seau d’eau, le jette dans le lavabo en imitant des plombiers au travail.

Ensuite, après avoir fermé les robinets, Zack appelle M. Belding et imite la façon de parler de M. Testaverde. Il lui dit qu’il a une laryngite et qu’il ne pourra pas venir. Par conséquent, il devra faire passer l’examen à sa place et il lui dicte les questions par téléphone.

En entrant en salle d’examen, Kelly est détendue et remercie Zack pour cela. Lui-aussi se dit détendu enfin il l’espère. Il se relaxe complétement lorsqu’il voit arriver M. Belding. Ce dernier informe la classe que M. Testaverde est malade et que c’est lui qui va leur faire passer l’examen. M. Belding donne les trois questions (que Zack lui avait données par téléphone). Kelly remercie Zack.

Mais alors que les élèves sont en pleine composition, M. Testaverde débarque en catastrophe, habillé en plombier. Il demande alors où est la fuite ? Surpris, M. Belding lui demande pourquoi est-ce qu’il se trouvait ici alors qu’il était malade. M. Testaverde lui révèle qu’il n’est pas soufrant et que sa loyauté envers le collège lui imposait d’être présent en ces temps difficiles. Cependant, il est surpris de trouver Belding dans sa classe. Ce dernier lui apprend qu’il fait passer sa composition à sa place. M. Testaverde s’aperçoit qu’il ne s’agit pas de ses questions.

Après s’être rendu compte qu’ils s’étaient fait duper l’un et l’autre, M. Belding se demande qui pourrait bien être à l’origine de cette affaire lorsque le téléphone de Zack sonne. Belding se doute alors de l’identité du coupable. Il colle alors Zack pour tout le trimestre et M. Testaverde pose les vraies questions de sa composition au grand désespoir de Kelly, Jessie, Lisa et Zack.

Les résultats sont arrivés. Kelly a un « C - ». Mécontente, elle n’est pas prête à lui pardonner. Lisa, elle, a eu un « D + » et quant à Jessie, elle s’évanouie quand Lisa lui apprend qu’elle a seulement un « B ». Les filles l’emmènent donc à l’infirmerie. Screech, lui, est ravi puisqu’il a eu un « A ». Zach lui demande comment il avait fait. Screech lui répond qu’il avait tellement de visions différentes qu’il avait tout révisé. Zack est scandalisé par sa « tricherie ».

Slater, lui, heureux comme un pape, montre à la classe la note de Zack : un « F - ». Ce qui signifie qu’il a gagné son pari. Il récupère alors son blouson puis il donne à Zack la liste des corvées (pour la première journée uniquement) qu’il avait prévues pour son esclave. Enfin, il lui demande de prendre son téléphone pour lui commander une pizza. Zack s’exécute en commandant une pizza… avec les piments les plus forts !

*** Générique ***

HALL DE L’ECOLE

Zack, à la caméra :

Ouah !

Les pires calamités qui peuvent tomber sur un gosse.

C’est la varicelle, la rubéole et les compositions.

J’aimerais mieux plancher sur la varicelle.

Mais la pire de nos compositions est celle que nous donne un prof dont le seul nom fait frémir de terreur tous les élèves du collège : LE TERRIBLE TESTAVERDE !

 

Tous les élèves hurlent.

 

Lisa :

Oh ! Oh, Zack Morris !

Ne prononce plus jamais ce nom devant moi !

 

Zack :

Comment ça ? Quel nom ? Le terrible Testa…

 

Lisa pose sa main devant sa bouche pour l’empêcher de continuer.

 

Lisa :

Zach, je suis morte de peur.

Et quand j’ai peur, je mange.

Tu veux un beignet ?

[Il fait signe d’un prendre un, mais Lisa retire sa boîte aussitôt]

Non, je les garde pour moi !

 

Jessie :

Elle est bien nerveuse et moi qu’est-ce que je devrais dire ?

Je me bats pour être première depuis l’école maternelle.

 

Zack :

Oh moi aussi !

Mais c’est pour être le premier à sortir.

 

Zack, à la caméra :

Hé, chacun gère ses angoisses comme il peut !

 

Slater :

Ça va, Morris ?

Hé, t’es prêt pour un nouveau pari ?

T’en as déjà perdu 3 d’affilés !

 

Zack :

Cette fois, tu ne m’auras pas Slater.

J’engage mes lunettes noires contre ton couteau de l’armée Suisse.

 

Slater :

Tenu !

Les règles restent les mêmes. Voilà les munitions.

[Il lui donne une bombe à eau]

J’ai trouvé une nouvelle cible.

 

Zack :

Cette fois, je t’aurais !

 

Les deux garçons se mettent côte à côte, face caméra.

 

Slater :

T’es prêt ?

 

Zack :

Hein. Hein.

 

Slater :

On y va !

 

Les deux garçons se retournent. Apeurées, les filles derrière eux se baissent. Tandis que Screech sort d’un casier.

 

Zack, surpris :

Screech ?

 

Screech :

Ça va Zack ?

 

Slater lui lance sa bombe à eau.

 

Slater :

Ça y est, j’ai encore gagné !

Tiens voilà ce que je t’ai promis, Screech.

Bien joué.

 

Screech :

Merci Slater.

 

Zack :

Pourquoi t’as fait la cible ?

J’allais tout de même pas tirer sur un copain, petit tête !

 

Screech :

Il a gagné tes lunettes noires.

Moi j’ai gagné mes deux dollars et c’est toi qui t’es fait avoir.

On dirait que c’est toi la petite tête, petite tête !

 

Slater monte les escaliers.

Zack :

Hé, tu vas pas t’en tirer comme ça.

On va faire un vrai pari avec un véritable enjeu.

 

Slater :

Mais oui, si tu veux, Zack.

Je cracherais pas sur ta radio amateur pour joindre cette gymnaste que j’ai laissé en Allemagne.

Hou, elle avait un joli coup de rein.

 

Zack :

Ok, c’est parti.

On joue ma radio contre ton blouson d’aviateur.

 

Slater :

Si tu veux.

Ecoute bien. Je te parie que la prochain personne que la prochaine personne qui apparaîtra dans l’escalier sera la belle Kelly Kapowski.

 

Zack :

Hi. Hi. Celui-là, tu l’as perdu d’avance.

Moi, je connais par cœur les horaires de Kelly.

En ce moment, elle est en salle de gym pour l’entrainement de volley et elle ne manquerait une partie pour rien au monde.

 

Kelly :

Et les gars ? Personne ne sait où sont mes chaussures ?

Je les ai cherchées partout.

 

Slater :

Oh euh… Ça s’rait pas celles-là ?

Tu les as mises l’autre soir dans mon casier à la place du tien.

 

Kelly :

C’est curieux, ça !

Enfin, peu importe. Je suis déjà en retard pour le volley.

 

Zack :

Hé, c’est pas juste !

 

Slater :

Non. Mais ça marche.

Tu n’auras qu’à m’apporter la radio demain matin.

 

Zack, à la caméra :

Ce garçon-là, il a une logique qui me déplaît.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Zack :

Et maintenant chers auditeurs, je retourne dans l’anonymat.

J’arrête cette émission.

En guise d’adieu, Elvis Presley vous dit « Don’t be cruel. »

[Par la fenêtre]

Ça y est, Screech, tu peux débrancher !

 

Screech :

D’accord !

 

Zack :

Dépêche-toi, on dirait qu’il va pleuvoir ! Fais vite !

 

Screech :

Ouais, j’en ai pour une… Ahhhhh !

 

L’orage éclate alors que du matériel tombe du toit.

 

Zack :

Screech ? Qu’est-ce qui t’arrives ?

Screech ?

Réponds-moi ?

 

Screech descend l’échelle en gémissant.

 

Zack :

Screech ?

 

Screech entre dans la chambre, les cheveux dressés sur la tête.

 

Zack :

Screech, ça va t’es en vie ?

 

Screech :

Qu’est-ce qui y a pour le dîner, maman ?

 

Screech manque de tomber et se rattrape à la télévision qui s’allume aussitôt. Zack pose la main sur l’épaule de Screech mais reçoit une décharge électrique.

 

Zack :

Attends ! Tu… Tu f’rais mieux de t’assoir.

T’as dû être touché par la foudre.

 

Screech :

Du poisson ? ça me plairait.

Et un mocca pour le dessert.

 

Zack :

Où est-ce que tu vas, Screech ?

 

Screech :

Chez moi pour travailler la composition de Testaverde.

Réponds au téléphone.

 

Zack :

Mais le téléphone ne sonne…

 

Il est interrompu par la sonnerie du téléphone.

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Zack :

Comment tu te sens ?

 

Screech :

Oh plutôt mieux que d’habitude.

Euh Zack… Je crois qu’on ferait mieux de s’écarter… tout de suite.

 

Il attrape Zack et le tire vers l’escalier.

 

Zack :

Screech !

 

Le néon que l’agent de la maintenance réparait tombe exactement là où ils se trouvaient précédemment.

 

L’agent de maintenance :

Oh euh, je suis désolé. Elle m’a échappé.

Pas de dégâts ?

 

Zack :

Ça va. Ça va très bien.

Grâce à mon copain.

Hé Screech, mais comment tu savais que ce truc-là allait tomber ?

 

Screech :

J’sais pas trop.

Depuis que j’ai été touché par la foudre hier soir, j’ai sans arrêt des espèces de flash dans la tête.

 

Zack :

Comment ça ? Explique-toi.

 

Screech :

J’ai des visions. Je vois certaines choses.

Pour l’instant, par exemple, je vois… une raquette de tennis.

 

Zack :

Une raquette de tennis ?

Comment ça ? Pourquoi une raquette de…

 

Une fille traverse le hall une raquette de tennis à la main.

 

Zack :

Dis-moi mon petit vieux.

T’en as beaucoup des visions de ce genre.

 

Screech :

Là, je vois… deux crétins.

 

Zack :

Ah bon ?

 

Deux crétins descendent les escaliers.

 

Crétin n°1 :

C’est ma pochette de plastique !

 

Crétin n°2 :

Non, c’est la mienne !

 

Crétin n°1 :

Rends-la-moi sinon je te dénonce !

Donne-moi ma pochette ! C’est la mienne !

 

Zack :

Oh, c’est fou ça !

Jamais j’aurais imaginé qu’il puisse t’arriver une chose pareille.

 

Screech :

Maman m’avait prévenu. Le coup de foudre, ça change la vie.

 

Zack :

Oh ça tu peux le dire !

Tu viens de recevoir un sacré don.

Le pouvoir de lire dans l’avenir.

 

Screech :

Je savais que t’allais dire ça.

 

Zack :

Je suis ton meilleur ami alors je te mets en garde.

Certaines personnes risquent de vouloir se servir de toi.

Donc pour ton bien, je crois qu’il vaut mieux garder le secret entre toi et moi.

D’accord ?

 

Screech :

D’accord. Merci de me protéger comme ça, Zack.

 

Zack, à la caméra :

Y’a pas de quoi.

Je tiens la poule aux œufs d’or.

 

Screech :

Ça aussi je savais que t’allais le dire !

 

 

COURS D’HISTOIRE

 

Testaverde :

Bonjour.

Votre composition trimestrielle aura lieu jeudi matin à 10h30. Elle va consister en 3 questions générales.

Nous allons passer cette dernière heure avant l’examen à revoir ensemble les sujets dont seront tirées les questions de votre contrôle. Je vous rappelle que nous avons beaucoup à revoir.

Mais si vous êtes suffisamment attentifs, vous n’aurez aucunes difficultés par la suite.

Tout le monde est prêt ?

Nous commençons par l’intervention britannique entre 1763 et 1775, interventions qui soulevèrent la fureur des colons. La première fut la proclamation de 1763 qui interdisait toute installation dans les terres situées à l’ouest des Appalaches

Suivie par l’acte qui obligeait les colons à donner le gîte et le couvert aux britanniques

Suivi de l’acte contraignant les colons à acheter des timbres anglais

Suivi par l’augmentation des taxes qui l’amena à se battre dans les rues de Boston en lançant des boules de neige sur les britanniques en les traitant de lâches.

Bagarres qui provoquèrent la mort de 3 colons lâchement assassinés dans la rue. Ce qui nous amène à 1773 à la loi stipulant que les britanniques pouvaient importer du thé et que seule la compagnie des Indes pouvait le vendre ce qui conduisit les colons à la révolte et se déguiser en indiens d’Amérique, comme on dit aujourd’hui, et montèrent à bord d’un navire et jetèrent la cargaison. C’est ce qu’on appelle la party de thé de Boston, un thé amer sans sucre ni crème !

 

Les américains gagnèrent la bataille de King’s Mountain et celle de Cowpens et celle de Caroline du sud et forcèrent Cornwallis à battre en retraite dans le nord en Virginie où il se retrouva face aux Patriotes où il subit de très lourdes pertes. Il se retira en Virginie tandis que Washington feignait d’attaquer en envoyant sa garde à Cornwallis et faisait la jonction avec une armée française de 5000 hommes qui coupait aux anglais la retraite par la mer. Ils semblèrent d’autant plus catastrophés qu’ils n’avaient pas bu leur thé !

Vous avez des questions ? [La cloche sonne]

Bonne chance ! Je vous revois jeudi !

 

VESTIAIRE DES FILLES

 

Lisa :

Oh, je suis incapable de courir aujourd’hui.

C’est vrai, je me suis tellement gavée depuis hier que si on mettait 5 francs dans la bouche, il en ressortirait un paquet de cacahuètes.

 

Kelly :

Lisa, il faut que tu arrêtes de prendre les choses aussi à cœur que ça.

 

Lisa :

C’est facile à dire pour toi.

Tu ne te fais jamais de souci pour rien.

 

Kelly :

Oh si ! Y’a des tas de choses qui m’ennuie moi-aussi.

Mais je ne veux pas passer pour une poire.

 

Lisa :

Une poire ? Tu m’en donnes une ?

 

Kelly :

Lisa, calme-toi.

Arrête d’être obsédée par tes examens sinon tu verras que tu finiras comme…

 

Jessie :

Les filles ! Vous savez quoi, les filles ?

Je viens de me rappeler. Ça m’est arrivé une fois de ne pas avoir un « A ».

C’était quand j’étais en cinquième. M. Simmons avait fait une dépression nerveuse et il avait donné à toute la classe des « L » et des « Z ».

 

Kelly :

Tu trouves ça tellement important d’avoir un « A » ?

 

Jessie :

Non, ce n’est pas important.

Enfin si ça l’est. Je sais que ça peut paraître idiot mais je n’y peux rien, moi.

Je mets en jeu mon identité.

 

Kelly :

De quoi est-ce que tu parles ?

 

Jessie :

Arrête de me crier dessus, tu veux !

Ecoute… Tout le monde a ses faiblesses que je sache.

[Montrant Lisa] Elle, c’est une gravure de mode.

Toi, t’es la bonne camarade. Et moi, qui suis-je ?

 

Kelly :

Toi t’es géniale.

 

Lisa :

Tu sais Kelly. Tu me rappelles souvent ma cousine Denise.

Elle avait des nerfs d’acier et elle était toujours première en tout jusqu’à ce qu’elle ait Testaverde.

 

Kelly :

Et alors, ça a mal tourné ?

 

Lisa :

Eh oui, elle s’est plantée en histoire.

Il a fallu qu’elle suive un cours de vacances.

Il était dirigé par Testaverde.

Elle s’est encore fait recalée et elle a tout gâché.

Maintenant elle enseigne l’anglais à des perruches étrangères.

 

Jessie :

C’est fou.

Quelle histoire pour de l’histoire !

 

Kelly :

Vous me faites peur toutes les deux.

Je crois que je vais arrêter la gym et aller réviser.

Après tout cet examen c’est vrai que ça va pas être du gâteau.

 

Lisa :

Du gâteau ?

Qui a du gâteau ?

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Zack :

Bon alors t’es prêt Screech ?

Slater va se pointer dans une minute pour récupérer ça.

 

Screech :

Dans exactement 7 secondes et demi.

 

Zack :

Bon alors, tu te rappelles du code qu’on a établi, hein ?

 

Screech :

Mouais.

 

Zack :

Parfait.

 

Slater :

Salut Morris.

C’est le moment de payer mon vieux.

Tiens, t’as apporté ma radio ?

 

Zack :

Ouais elle est là. Hé t’affole pas.

Si on faisait un autre pari ?

 

Slater :

Tu veux t’enfoncer jusqu’au cou, c’est ça ?

D’accord. Qu’est-ce que tu comptes perdre cette fois-ci ? Ta télévision ?

 

Zack :

Oh on va voir !

Je ne sais pas pourquoi mais je me sens en vaine aujourd’hui.

Je te parie ma télé et ma stéréo contre cette radio et ton blouson de cuir.

 

Slater :

C’est parti mon kiki !

 

Zack donne sa radio à Screech qui se met en marche toute seule.

 

Radio :

This is Hans. Ver ist you, Elvis.

 

Slater :

Qu’est-ce que tu te dis ?

 

Zack :

Oh Nietche euh pardon euh rien du tout.

Bon alors allons-y. Qu’est-ce qu’on parie ?

 

Slater :

Voilà. On parie sur qui apparaitra en premier dans les escaliers.

 

Zack :

Comme tu voudras.

 

Slater :

Très bien. Moi je dis une blonde en jean moulant.

 

Zack :

Et moi je dis euh…

Ah une fille de la fanfare.

 

Screech :

Ça c’était bien joué, Zack.

Mais comment t’as fait ça ?

 

 

BUREAU DE M. BELDING

 

Belding :

Screech, ta mère m’a signalé que tu as été frappé par la foudre.

Alors je voudrais m’assurer que tu vas bien, maintenant.

Dis-moi…

 

Screech :

8 heures et demi hier soir.

 

Belding :

Quand exactement as-tu eu cet accident ?

8 heures et demi ?

 

Screech :

Ouais.

 

Belding :

Est-ce qu’il y a…

 

Screech :

Une.

 

Belding :

… des séquelles ?

T’as dit une ?

 

Screech :

Oui mais c’est un secret. Je ne suis pas censé raconter que je peux prédire l’avenir.

 

Belding :

Tu peux prédire l’avenir ?

Screech, c’est…

 

Screech :

Une absurdité ?

 

Belding :

Ouais.

 

Screech :

Est-ce qu’elle peut entrer ?

 

On frappe à la porte. Une femme entre.

 

Femme :

M. Wilson voudrait savoir si vous pouvez repousser le déjeuner à une heure ?

 

Screech :

Non, il a un rendez-vous chez le dentiste, c’est impossible !

 

Belding :

Remettez-le à jeudi.

Bon où en étions-nous ?

 

Screech :

Vous disiez que c’était une absurdité que de prédire l’avenir.

 

Belding :

Exact Screech.

Personne n’a le pouvoir de prédire l’avenir.

 

Screech :

Oups je vais les ramasser !

 

Belding, faisant tomber le pot à crayons :

Ramasser quoi ?

Euh Screech… Par pure curiosité, hein… Ma belle-mère s’est installée chez nous quelque temps.

Par hasard, est-ce que tu saurais me dire si…

 

Screech :

Elle va partir jeudi prochain.

 

Belding :

Super !

 

CHEZ MAX

 

Zack, au téléphone :

Alors samedi, les paris commencent à midi et la première course à une heure ?

Très bien. Merci. Au revoir.

Tiens, tu mets ça dans mon sac de gym.

[Il renverse le verre sur la table.]

Oh je l’ai pas fait exprès.

Dépêche-toi, Screech. Ne me fais pas attendre ! Dis-moi maintenant !

 

Screech :

Tu veux que je te dise quoi ?

 

Zack :

Les trois questions qu’on va avoir pour la composition.

 

Screech :

Analyser les quatre étapes entreprises par le premier congrès continental.

Euh… Les trois parties de la déclaration d’indépendance.

Et en quoi la bataille de Saratoga a été décisive pour l’issue de la guerre.

 

Zack :

Hé ! Toi, t’es un copain !

[À la caméra]

Maintenant, je l’achève.

Euh… Ecoute, Slater, je te propose le pari du siècle. Le vaincu sera l’esclave de l’autre et fera tous ses désirs et il obéira à tous les ordres du vainqueur. Alors tu marches ?

 

Slater :

Ça dépend de ce que tu veux parier ?

 

Zack :

Alors je te parie que je décroche un « A » au contrôle d’histoire de demain.

 

Kelly :

Zack, Testaverde lui-même n’aurait pas un « A » à ses propres contrôles.

 

Slater :

C’est d’accord, mon vieux. Tope-là !

Oh excuse-moi Kelly mais je vais rentrer chez moi pour préparer une liste de corvées pour Zack.

 

Zack :

Tu rêves Slater.

 

Slater :

Hé à partir de demain, tu m’appelleras maître Slater.

 

Kelly :

Zack, comment peux-tu être aussi sûr de toi ?

 

Zack :

Ah c’est facile, Testaverde nous a dit ce qu’il fallait réviser.

 

Kelly :

Mais il a dicté à toute allure.

 

Zack :

T’as trouvé ? Oh, j’ai pas remarqué.

C’est dommage que tu refuses d’étudier avec moi.

M’enfin après tout, y a pas de honte à se planter en histoire.

 

Kelly :

Je vais peut-être changer d’avis dans le fond !

 

Zack :

Alors je t’attends à 7 heures et demi chez moi ?

 

Kelly :

Ok.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Kelly :

Zack, tu veux bien allumer la lumière ? J’arrive à peine à lire mon livre.

Oh, éteins cette musique. Elle m’empêche de me concentrer aussi.

 

Zack :

Et Kelly, tu sais, il parait que le tract est l’ennemi de la mémoire.

 

Kelly :

Tu crois ?

 

Zack :

J’en suis sûr !

Tiens essaie. Appuie ton dos.

Ferme les yeux. Et relaxe toi complétement.

 

Kelly :

Bon ! Si on reprenait le chapitre !

 

Zack :

Euh non non non. T’es pas assez détendue !

Attends. On va faire un peu de gymnastique anti-stress.

 

Kelly :

Quel genre ?

 

Zack :

Allez viens.

Viens, je te dis !

 

Kelly :

Oh… Euh… Zack, c’est une composition qu’on doit préparer, pas une boum.

 

Zack :

Kelly, relaxe !

Tu crois que j’ai envie d’être l’esclave de Slater ?

On va avoir un « A » à cette compo. Je te le jure. Tu peux me croire.

 

Kelly :

Ah ! Si tu le dis !

T’en es sûr ?

 

Jessie :

C’est ça que je voudrais savoir !

 

Zack :

Mais qu’est-ce que tu fais là, toi ?

 

Kelly :

Zack, tu m’as dit que tu savais qu’elles seraient les questions, j’allais pas laisser tomber mes copines.

 

Lisa :

Zack, tu es un ange.

J’ai perdu deux kilos depuis que j’ai appris la nouvelle.

 

Zack, à la caméra :

La foudre n’est jamais là quand on a besoin d’elle.

 

Jessie :

Zack, comment tu peux être au courant des questions que Testaverde va nous poser ?

 

Zack :

Hé, c’est comme ça. En fait je… je les vois.

C’est comme si j’avais un pouvoir extra-terrestre.

 

Jessie :

C’est sûrement un être étrange venu d’ailleurs qui te l’a dit ?

 

Zack :

Si on veut.

 

Lisa :

Tu crois qu’il se moque de nous, Jessie ?

 

Jessie :

Pas vraiment non. Parce que je connais Zack et je sais qu’il ne mentirait pas à Kelly.

N’est-ce pas Zack ?

 

Zack :

Non bien sûr que non.

 

Jessie :

Parce que si Kelly s’apercevait que tout ça n’est qu’une combine pour que tu sois seule avec elle, elle te tuerait. N’est-ce pas ma petite Kelly ?

 

Kelly :

Oui tout de suite.

 

Zack :

Eh arrêtes ! Dites donc les filles.

Ça va. Ne vous excitez pas !

Vous n’avez qu’à étudier le premier des congrès, la déclaration d’indépendance et la bataille de Saratoga. D’accord ?

 

Jessie :

Et on ne s’occupe pas du reste ?

 

Zack :

Non. Non. Vous laissez tout tomber.

Je vous prie de me laisser seul. Maintenant, il faut que je me prépare à avoir mon « A ».

 

Un peu plus tard…

 

Screech :

Zack, il faut que je te parle.

 

Zack :

Screech, tu vois pas que je travaille.

 

Screech :

Mais justement les questions que je vois maintenant pour la compo n’ont plus rien à voir.

 

Zack :

Quoi ? Comment ?

 

Screech :

Maintenant, je vois le comité de correspondance et la bataille de Trenton.

Ah non attends. C’est la guerre des étoiles que je vois, Zack.

Je vois Patrick Henry… Ah non, c’est Patrick Swayze… qui danse dans « Nord et Sud » devant Saratoga avec Martha Washington. Et je les vois qui danse le Boston.

Zack, tu savais que Lincoln avait attaqué Pearl Harbor ?

Hum je crois que je l’ai perdu !

 

Zack :

Mais non, ne dramatise pas les choses.

Hé Hé tu savais que j’allais dire ça, non ?

Tiens, vas-y. Choisis, moi je lance.

 

Screech :

Face.

 

Zack :

Euh, je te donne encore une chance.

 

Screech :

Pile.

 

Zack, à la caméra :

C’est moi qui s’rais pilé. A moins que je monte un plan.

 

 

TOILETTES DES GARCONS

 

Screech :

Zack, tu sais qu’on risque gros si on se fait prendre.

 

Zack :

Screech, va tirer les chasses d’eau !

Ah ça y est, ça sonne.

Est-ce que t’as des seaux ?

Allo, monsieur Testaverde ?

Ici, c’est monsieur Belding.

Quoi ?… Quoi ? Oui Oui vous m’entendez très mal.

Oui Oui C’est parce qu’il est arrivé une catastrophe. La plomberie a explosé ce matin. Nous avons de l’eau jusqu’aux genoux.

 

Screech :

Tous les robinets sont coincés, Joe. L’eau monte. Au secours.

 

Zack :

Allez. Oui. Oh ! Nous annulons toutes les compositions prévues jusqu’à ce que nous soyons maître de la situation. Non, c’est pas la peine de venir aujourd’hui. D’accord. D’accord.

Ça va. Arrête ce boucan.

Hou !

 

Screech :

Zack, t’es certain que ça marchera ?

 

Zack :

Courage, Screech. Qui ne risque rien, n’a jamais rien.

Maintenant, Belding doit être sur le point d’entrer dans son bureau. C’est bon il doit y être. Il s’assied, il entend le téléphone sonner et…

Allo monsieur Belding ? Ici Monsieur Testaverde. Quoi ? Comment ? Qu’est-ce qui va pas ? Je suis malade comme un chien. J’ai une laryngite et je tousse et en plus je viens de faire une crise d’appendicite.

[Screech fait du bruit avec la clé à molette]

Ça ? Oh Oh oui. On a sonné à la porte. Oui, c’est le livreur qui apporte mes médicaments. Je vais pas pouvoir venir alors je vais vous donner les questions et vous les leur poserez pour moi, d’accord ?

Merci. Voilà. Voilà les trois questions…

 

 

SALLE DE CLASSE 

 

Kelly :

T’es gentil de m’avoir aidé, Zack.

Je me sens en pleine forme, c’est extra.

 

Zack :

Moi aussi.

Enfin… j’espère.

 

Lisa :

Zack, si tu t’es trompé, je te vomirais tout ce que j’ai avalé sur la tête.

 

Slater :

La liste des corvées pour l’esclave Morris.

Là-dedans, il n’y a que celles du premier jour.

 

Zack :

Que je donne un bain à ton doberman !

 

Jessie :

Si je n’obtiens pas un « A » à cet exam, je dresserai mon chien à penser que t’es un réverbère, compris ?

 

Belding :

Bonjour à tous.

 

Lisa :

Qu’est-ce qui vient faire là lui ?

 

Zack :

Euh je n’en ai aucune idée.

 

Belding :

M. Testaverde est malade. C’est moi qui vais surveiller votre examen.

Il s’agit pour vous d’analyser trois évènements.

Je vais lire tout haut les questions alors écoutez-moi bien et recopiez-les.

1ère question. Analyser les 4 étapes entreprises par le congrès continental.

2ème question. Analyser les 3 parties de la déclaration d’indépendance.

3ème question. Analyser la bataille de Saratoga et son influence déterminante sur la guerre.

Bonne chance.

 

Kelly :

T’es vraiment génial, Zack !

 

Screech :

Hé ! J’avais raison, j’en étais sûr !

 

Testaverde :

Richard !

 

Belding :

George ! Qu’est-ce que vous faites là ?

 

Testaverde :

Ma loyauté envers le collège m’a interdit de m’absenter en période de crise. En plus, la plomberie c’est mon péché-mignon. Où est la fuite ?

 

Belding :

La fuite ? Quelle fuite ?

Mais et vous ? Votre appendicite et votre laryngite ?

 

Testaverde :

Laryngite ? J’ai jamais eu de laryngite !

Qu’est-ce que vous êtes en train de faire ?

 

Belding :

Ben, je fais passer l’examen.

 

Testaverde :

Ce ne sont pas les questions de ma composition.

 

Belding :

Ce sont les questions que vous m’avez téléphonées.

 

Testaverde :

Vous m’avez téléphoné !

 

Belding :

George, c’est vous qui m’avez appelé !

 

Testaverde :

Richard, c’est vous. Pardon !

 

Belding :

Non George, vous m’avez appelé.

 

Testaverde :

Non ! Attendez une minute. Vous m’appelez George ?

Vous m’avez toujours appelé George ! La personne qui m’a téléphoné m’a appelé Monsieur Testaverde.

 

Belding :

Et la personne qui m’a téléphoné m’a appelé Monsieur Belding.

Mais quelle est donc cette créature démoniaque qui a pu passer ces deux coups de fils ?

[Le téléphone de Zack sonne. M. Belding décroche.]

Zack ne peut pas vous répondre pour l’instant. Il est allé chercher ses billets de retenue pour tout le trimestre. Si vous souhaitez laisser un message, parlez tout de suite après le bip.

 

Zack :

Bip.

Je suis en retenue.

 

Testaverde :

Bon.

Maintenant. Passons aux choses sérieuses.

1ère question. Récitez et analysez les intolérables actions de 1774.

2ème question. Décrivez les 4 étapes entreprises par le 2ème congrès continental.

3ème question. Analysez les articles de…

 

 

SALLE DE CLASSE

 

Slater :

Hé ça y est. Les résultats sont affichés.

 

Kelly :

Un « C » moins.

 

Zack :

Pas si mal. Félicitations.

 

Kelly :

Je ne suis pas rancunière, moi, cher Zack.

Mais ça va tout de même prendre très très longtemps.

 

Lisa :

Oh j’ai un « D » plus.

Oh ça y est, je vais être malade.

 

Jessie :

Lisa, qu’est-ce que c’est que cette drôle de lettre en face de mon nom ?

 

Lisa :

C’est un « Z » Jessie.

 

Jessie :

Sérieusement. Je t’assure que je tiendrais le coup.

D’ailleurs je n’aurais que ce que je mérite.

Pour la première fois de ma vie, j’ai choisi la facilité. J’ai honte mais je suis prête à assumer les conséquences.

 

Lisa :

C’est un « B », Jessie.

 

Kelly :

Je crois qu’on devrait l’emmener à l’infirmerie.

 

Screech :

Zack, j’ai eu un « A »!

 

Zack :

Hé Screech, comment tu as fait ?

 

Screech :

J’avais tellement de visions différentes que j’ai passé ma nuit à tout apprendre par cœur.

 

Zack :

Tu as triché. Tu as travaillé.

 

Slater :

Et maintenant, voyons un peu Zack Morris.

C’est un « F » moins. Et 100 heures de colle.

Mon pauvre Zack. Je crois que t’as perdu ton pari… esclave.

Tu vas vite me rendre mon blouson et te servir de ton téléphone sans fil pour me commander une pizza. Et ensuite…

Tu examineras toutes les corvées qui t’attendent sur ma liste.

 

Zack :

Oui allo. Je voudrais commander une grande pizza avec des champignons, des tomates et… et les piments les plus forts que vous ayez.

*** Fin de l’épisode ***

Ce script provient du site : www.springfieldspringfield.co.uk

 

*** OPENING CREDITS ***

SCHOOL HALL

Zack, to the camera :

The three worst things that can happen to a kid, are measles, mumps, and midterms.

I'd rather study measles and mumps.

Our most dreaded midterm is given by a man, whose very name strikes fear in the heart of every student.

Terrible Testaverde!

 

Lisa :

Zack Morris, don't mention that man's name.

 

Zack :

Oh, you mean…

 

Lisa :

Zack, I'm a nervous wreck.

When I'm nervous I eat.

Have a doughnut.

No, I need them.

 

Jessie :

She's a wreck? My streak is in danger.

I have had straight "A's" ever since "Sesame Street."

 

Zack :

You mean you were a "Big Bird-brain"?

 

Zack, to the camera :

Hey, everyone deals with pressure in his own way.

 

Slater :

All right, Morris.

Hey, you ready for today's bet?

You've lost three in a row.

 

Zack :

I'll get you this time, Slater.

How about my sunglasses against your Swiss Army knife?

 

Slater :

Okay, the game's the same.

Here's your ammo.

I found us a new target.

 

Zack :

Prepare to lose.

 

Slater :

Ready?

 

Zack :

Uh-huh.

 

Slater :

Go!

 

Zack :

Screech?

 

Screech :

Hi, Zack.

 

Slater :

Yes, I win again.

Here's your five bucks, Screech.

Good job.

 

Screech :

Thanks, Slater.

 

Zack :

Why were you the target?

I couldn't throw at a friend, you pinhead.

 

Screech :

He's got your sunglasses, I've got five bucks, and you've got diddly.

Sounds you're the "pinhead," pinhead.

 

Zack :

Hey, you can't just win and walk.

Let's make a real bet, with real stakes.

 

Slater :

Hey well, you know Zack, I could use your ham radio.

There's that gymnast I left behind in Germany.

She really flipped over me.

 

Zack :

Enough.

It's a bet.

It's my radio against your bomber jacket.

 

Slater :

You're on. All right.

I bet you that the next person to come down those stairs will be Kelly Kapowski.

 

Zack :

You're going to lose this one.

I'm an expert on Kelly's schedule, and right now she's walking into the gym for volleyball practice and she wouldn't miss practice for the world.

 

Kelly :

Hi, guys.

Anybody seen my sneakers? I can't find them anywhere.

 

Slater :

Oh- you mean these?

You must have left them in my locker by mistake.

 

Kelly :

But why would? Oh, never mind.

I'm late for practice.

 

Zack :

That's not fair.

 

Slater :

No, but it's smart.

You can deliver my radio tomorrow morning.

 

Zack, to the camera :

You know, I really find him lacking as a person.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack :

And so my friends, I'm pulling the plug on my radio.

I have to go into hiding again.

Now this is Elvis Presley signing off.

"Don't be cruel."

Okay, Screech! Disconnect!

 

Screech :

Okay!

 

Zack :

Hurry up! It sounds like it's going to pour out there!

 

Screech :

I'll be done in a- Argh!

 

Zack :

Screech! Are you okay?

 

Screech!

Answer me! Screech-!

 

Screech! Are you alive?

 

Screech :

What's for dinner, Mom?

 

Zack :

Look, you better sit down.

I think you were hit by lightning.

 

Screech :

Fish would be fine.

Can we have pudding for dessert?

 

Zack :

Where are you going, Screech?

 

Screech :

Home to study for Testaverde's midterm.

Answer the phone.

 

Zack :

Screech, the phone's not-

 

 

SCHOOL HALL

 

Zack :

So how do you feel?

 

Screech :

Oh, better than usual.

Uh… Zack, I think we better get out of here right now.

 

Handyman :

Sorry, kid.

It slipped.

Are you okay?

 

Zack :

Yeah, I'm all right.

Thanks to him.

Hey, Screech. How'd you know that light was going to fall?

 

Screech :

I'm not sure.

Ever since that lighting hit me last night, I've been getting these pictures in my head.

 

Zack :

What kind of pictures?

 

Screech :

All kinds.

Real clear ones.

Right now, I'm getting a tennis racket.

 

Zack :

A tennis racket? What do you mean, a tennis rack-

Tell me, buddy.

What other pictures do you see?

 

Screech :

I see nerds.

 

Nerd n°1 :

It's my pocket protector.

 

Nerd n°2 :

No, it's mine.

 

Nerd n°1 :

You give it back or I'll tell.

 

Zack :

Screech, This is the most incredible thing that's ever happened

 

Screech :

More incredible than the "Brady Bunch" reunion?

 

Zack :

Yes! You've been given a gift- the power to see the future.

 

Screech :

I knew you were going to say that.

 

Zack :

As your best friend, I've got warn you, there are people out there who'd take advantage of you.

For your sake, I think we should keep this gift between you and me.

Agreed?

 

Screech :

Thanks for protecting me, Zack.

 

Zack, to the camera :

I've got the geek that laid the golden egg.

 

Screech :

I knew you were going to say that, too.

 

 

HISTORY CLASS

 

Testaverde :

Your American History midterm will be Thursday at 10:00 AM.

It will consist of three essay questions.

I thought we'd spend this last session before the exam reviewing the material from which those questions will be drawn.

As usual, we have a lot to cover.

So if you pay careful attention, you'll have nothing to worry about.

Everybody ready?

 

We'll begin with British actions between 1763 and 1775 that led to discontent among the Colonists- the first was the Proclamation of 1763 forbidding settlement in all lands west of the Appalachians followed by the Quartering Act of 1765 forcing Colonists to house and feed British troops, followed by the Stamp Act in 1765 ordering Colonists to buy stamps from the British, followed by more taxes in 1767 on glass, paint, paper and tea leading to colonists rioting throwing snowballs at soldiers shouting, "Lobster!" "Bloody-back!" "Coward!" Leading to the Boston Massacre leaving three Colonists lying dead.

That brings us to 1773 and the Tea Act saying only the British could bring tea into the Colonies and only the British East India Company could sell it, leading to Sons of Liberty dressing like what used to be called Indians now known as Native Americans stealing aboard a British ship dumping cargo into Boston Harbor in an event known as the "Boston Tea Party," without sugar, lemon or cream.

 

Americans won the Battle of King's Mountain and the Battle of Cowpens, forcing Cornwallis to march north to Virginia to be met by Patriots in North Carolina.

He suffered losses and retreated to Yorktown, leading to Washington's fake attack on New York followed by a swift move to block Cornwallis' escape by land, forcing Cornwallis to surrender at Yorktown on October 19th 1781 while the British band played "The World Turned Upside Down" and the American band played "Yankee Doodle"! Any questions? Good luck.

See you Thursday.

 

 

GIRL’S LOCKER ROOM

 

Lisa :

I cannot run track today.

You know I have so much food in me, you could put a quarter in my mouth and a bag of Doritos would come popping out.

 

Kelly :

Lisa, you have got to stop doing this to yourself.

 

Lisa :

That's easy for you to say.

Nothing bothers you.

 

Kelly :

Oh yeah? Lots of things bother me.

I just don't let them drive me bananas.

 

Lisa :

You have one?

 

Kelly :

Lisa, come on.

If you keep obsessing about your grades you know what you're going to end up like?

 

Jessie :

You know, you guys, I just remembered- there was one time that I did not get an "A." I was in the fourth grade.

Mr. Simmons had a nervous breakdown and gave the class "L's" and "Q's."

 

Kelly :

Why is getting an "A" so important to you?

 

Jessie :

It's not important- all right it is.

I know it shouldn't be but I can't help myself.

It's my whole identity.

 

Kelly :

What are you talking about?

 

Jessie :

Will you stop hollering at me?

Look, everyone's got to be something, right?

She's the fashionable one.

You're the popular one.

Who am I?

 

Kelly :

The wacko one.

 

Lisa :

You know Kelly, you remind me a lot of my cousin Denise.

She never worried.

She was always on honor roll.

Until she had Testaverde.

 

Kelly :

What happened to her?

 

Lisa :

Well, she flunked history and had to go to summer school which was also taught by Testaverde.

She got left back, dropped out, today she teaches English to foreign parrots.

 

Jessie :

You see? She makes good sense.

 

Kelly :

You guys might be right.

I think we should cut gym and hit the books.

I mean this test is gonna be no piece of cake.

 

Lisa :

Cake? Who has cake?

 

 

SCHOOL HALL

 

Zack :

Okay Screech.

Slater will be here in a minute to pick this up.

 

Screech :

Actually, 71/2 seconds.

 

Zack :

Now you remember all the signals we rehearsed?

 

Screech :

Yep.

 

Zack :

Okay.

 

Slater :

All right, Morris.

It's time to pay the piper.

Hey, I see you got my radio.

 

Zack :

Yeah, I got it. But what's the rush?

How about another bet?

 

Slater :

You never learn, do you, sucker? All right.

What are you going to lose now, your TV set?

 

Zack :

I don't know.

For some reason I kind of feel lucky today.

How about my TV and stereo for this radio and your bummer jacket?

 

Slater :

You're on, "Preppie."

 

Radio :

This is Hans.

Ver ist you, Elvis?

 

Slater :

What'd you say?

 

Zack :

Nein- I mean, nothing.

So call it.

What's the bet?

 

Slater :

Okay, the bet is who's coming down those steps next.

 

Zack :

You're on.

 

Slater :

All right, I guess a blonde in tight jeans.

 

Zack :

And I say a band member.

 

Screech :

Very good, Zack.

How'd you do that?

 

 

MR BELDING’S OFFICE

 

Belding :

Screech, your mother called and told me about lightning hitting you.

I just want to make sure you're doing all right.

- Tell me-

 

Screech :

8:30 last night.

 

Belding :

When exactly were you struck by lightning?

8:30?

 

Screech :

Yeah.

 

Belding :

Are there any-

 

Screech :

One.

 

Belding :

side-effects?

Did you say one?

 

Screech :

Yeah, but it's a secret.

I'm not supposed to tell anyone - I can see the future.

 

Belding :

See the future?

Screech, that's-

 

Screech :

Preposterous?

 

Belding :

Right.

 

Screech :

Can she come in?

 

Woman :

Mr. Wilson wants to know if you can move your lunch to 1:00.

 

Screech :

He can't, he has a dentist appointment.

 

Belding :

Make it Tuesday.

Now where was I?

 

Screech :

You were about to say no one has the power to see the future.

 

Belding :

Right!

Screech, no one has the power to see the future.

 

Screech :

Oops! I'll pick them up.

 

Belding :

Pick what up? Uh, Screech, I'm just curious.

My mother-in-law is staying with us indefinitely.

Now, by any chance can you tell me-?

 

Screech :

She'll be gone by Tuesday.

 

Belding :

All right!

 

 

THE MAX

 

Zack :

Saturday, the track opens at noon and the first race is at 1:00?

Okay, thanks. Bye.

Here put this in my gym bag.

Come on, Screech.

I can't wait forever.

Tell me now.

 

Screech :

Tell you what?

 

Zack :

The three questions on Testaverde's midterm.

 

Screech :

Discuss the four steps taken by the first Continental Congress;

the three parts of the Declaration of Independence;

and the Battle of Saratoga as the turning point of the war.

 

Zack :

That's my man! Now for the kill! Okay, Slater, it's the bet of the year: the loser has to be a slave for a week and do anything the winner wants.

Up to it?

 

Slater :

What are we betting on?

 

Zack :

I bet you that I'm going to ace Testaverde's midterm tomorrow.

 

Kelly :

Zack, Testaverde couldn't ace Testaverde's midterm.

 

Slater :

We got a bet, Preppie.

Excuse me Kelly, but I got to go home and start making a slave list.

 

Zack :

You wish, Slater.

 

Slater :

Hey, starting tomorrow, it's going to be "Master Slater."

 

Kelly :

Zack, how can you be so confident?

 

Zack :

Why not? Testaverde told us what to review.

 

Kelly :

But he talks so fast.

 

Zack :

Oh really? I didn't notice.

It's too bad you don't want to study with me, but hey,

failing miserably is no disgrace.

 

Kelly :

Well, maybe I've changed my mind.

 

Zack :

7:30, my house?

 

Kelly :

Okay.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Kelly :

Zack, can you turn on another light? I can hardly see the book.

And that music is so mellow, it's distracting.

 

Zack :

Hey Kelly, I read that "tension is the enemy of learning."

 

Kelly :

Really?

 

Zack :

Sure.

Try this: sit back, close your eyes, and relax your body.

 

Kelly :

Okay, let's get back to-

 

Zack :

-You're not relaxed enough!

Look, I suggest some stress-releasing activity.

 

Kelly :

Like what?

 

Zack :

Come on.

 

Kelly :

Zack we're preparing for a midterm, not a prom.

 

Zack :

Kelly, relax.

You think I want to be Slater's slave?

We're going to ace this midterm.

Trust me.

 

Kelly :

Okay.

Are you sure?

 

Jessie :

That's what I want to know.

 

Zack :

What are you doing here?

 

Kelly :

Zack, you said you knew all the questions.

I couldn't keep it from my best friends.

 

Lisa :

Zack! You're an angel.

I've lost two pounds since I heard the news.

 

Zack :

Where's the lightning when you really need it?

 

Jessie :

Zack, how can you be so sure what's on Testaverde's midterm?

 

Zack :

Hey, come on. I can just see it.

Like Richard Dreyfuss in "Close Encounters."

 

Jessie :

Oh, you mean some weird-looking creature told you?

 

Zack :

Kind of.

 

Lisa :

You do believe him, don't you, Jessie?

 

Jessie :

Maybe I do.

Because I know Zack, and he wouldn't lie to Kelly.

Would you, Zack?

 

Zack :

No I wouldn't.

 

Jessie :

Because if Kelly found out this was an excuse to get her alone with you, she'd kill you, wouldn't you, Kelly?

 

Kelly :

Yes I would!

 

Zack :

Hey, everyone! Take it easy.

Just study the First Continental Congress, the Declaration of Independence, and the Battle of Saratoga, okay?

 

Jessie :

What about everything else?

 

Zack :

Don't waste your time.

Now if you'll leave me alone, I have to prepare to get my "A."

 

A little later…

 

Screech :

Zack! We've got to talk.

 

Zack :

Screech, I'm studying.

 

Screech :

That's just it.

Now I see different questions on Testaverde's midterm.

 

Zack :

What do you mean?

 

Screech :

Now I see the Committees of Correspondence and the Battle of Trenton.

No wait, it's "The Battle of The Network Stars." I see Patrick Henry- no it's Patrick Swayze- dirty dancing across the Delaware with Martha Washington. I see Paul Revere on a bus.

Zack, did you know that Lincoln freed the Japanese? I think I've lost it.

 

Zack :

Come on, don't jump to conclusions.

Hey, you knew I was going to say that, didn't you?

All right, call it in the air.

 

Screech :

Heads!

 

Zack :

Two out of three.

 

Screech :

Tails!

 

Zack, to the camera :

I'm history. Unless I come up with a plan.

 

 

BOY’S ROOM

 

Screech :

Zack, we could get in real trouble for this.

 

Zack :

Screech, just flush the toilets.

It's ringing.

Ready with the buckets!

Hello, Mr. Testaverde? Well, this is Mr. Belding.

What? What? You can hardly hear me?

Well, that's because of all the chaos around here.

The pipes broke this morning and we're up to our knees in water!

 

Screech :

I can't stop the water, Joe!

The water's rising, Tom.

Help!

 

Zack :

Yes we're postponing all midterms until we've got this mess under control.

So don't bother coming in today, all right? All right!

Okay, cut out the noise.

Whew!

 

Screech :

Zack, are you sure this is going to work?

 

Zack :

Screech, in confusion, there's victory.

Now, Belding should be entering his office just about now.

He sits down, hears the phone ring, and- Hello, Mr. Belding? This is Mr. Testaverde. What's wrong with me? You can hear what's wrong with me.

Laryngitis, a horrible cough and postnasal drip! That was the doorbell.

The delivery boy's here with my medicine.

I'm too sick to come in. If I give you my three questions, will you administer it for me?

Thanks. Here's the questions

 

 

CLASSROOM

 

Kelly :

Thanks for helping me, Zack.

I feel so good about this test.

 

Zack :

Me too.

I hope.

 

Lisa :

Zack, if you're wrong, I'm going to need a jumbo barf bag.

 

Slater :

A list of slave chores, Morris.

And that's just for the first day.

 

Zack :

Housebreak your Doberman?

 

Jessie :

If I don't get an "A" on this test, I will train my dog to think you're a tree, okay?

 

Belding :

Morning, class.

 

Lisa :

What's he doing here?

 

Zack :

I have no idea.

 

Belding :

Mr. Testaverde's ill, so I'm going to administer his midterm.

Now the exam consists of three essay questions: I'll read them aloud, so listen carefully and copy them down.

Number one: Discuss the four steps taken by the Continental Congress.

Number two: Discuss the three parts of the Declaration of Independence.

Number three: Discuss the Battle of Saratoga as the turning point in the war.

Good luck, everyone.

 

Kelly :

You're terrific, Zack.

 

Screech :

Hey, I was right all along.

 

Testaverde :

Richard!

 

Belding :

George, what are you doing here?

 

Testaverde :

My loyalty to school wouldn't let me stay home in time of crisis.

Besides, plumbing's my hobby.

Where's the flood?

 

Belding :

Flood? What flood? And what happened to your laryngitis?

 

Testaverde :

Laryngitis? I don't have laryngitis.

What's going on here?

 

Belding :

Well, I'm giving your midterm.

 

Testaverde :

Those are not the questions to my midterm.

 

Belding :

These are the questions you called me with.

 

Testaverde :

You called me!

 

Belding :

George, you called me.

 

Testaverde :

Richard you called me.

 

Belding :

No, George.

You called me.

 

Testaverde :

Wait a minute- you called me George.

You always call me George.

The person who phoned me called me "Mr. Testaverde."

 

Belding :

And the person who phoned me called me "Mr. Belding."

But what kind of devious creature would make two fake phone calls?

Zack can't come to the phone right now.

He's on the way to pick up his season tickets to detention.

If you'd like to leave a message, please wait for the beep.

 

Zack :

Beep.

 

Testaverde :

Now… For the real questions.

Number one: List and discuss the Intolerable Acts of 1774.

Number two: Describe four steps taken by the Second Continental Congress.

Number three: Discuss two strengths and three weaknesses of the Articles of Confederation.

 

 

CLASSROOM

 

Slater :

Hey all right! He posted the grades.

 

Kelly :

"C-."

 

Zack :

Not bad.

Congratulations.

 

Kelly :

I am a forgiving person, Zack.

But this is going to take a very long time.

 

Lisa :

A "D+"? I'm going to be sick.

 

Jessie :

Lisa, what is that funny-looking letter next to my name?

 

Lisa :

It's a "Q," Jessie.

 

Jessie :

No really.

Really I can take it.

Whatever I got, I deserved.

For the first time in my life I took the easy way out.

I'm prepared to face the consequences.

 

Lisa :

It's a "B," Jessie.

 

Kelly :

Oh, gosh, we better take her to the nurse.

 

Screech :

Zack, I got an "A"!

 

Zack :

Screech, how'd you do that?

 

Screech :

I was seeing so many different pictures, I just stayed up all night and went over everything.

 

Zack :

Oh, you cheated. You studied.

 

Slater :

And now we come to Zack Morris: "F-", for scamming.

Well, Zack, I'd say you lost the bet there, "slave."

You can give me back my jacket, you can use your cellular phone to order me a pizza, and then start get to work on this list.

 

Zack :

Yes, hello.

I'd like to order a large pizza with mushrooms, anchovies and the hottest peppers you can find.

 

 

*** END OF EPISODE ***

Kikavu ?

Au total, 2 membres ont visionné cet épisode !

byoann 
Date inconnue

Fuffy 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Comme chaque année, Hypnoweb vous tient informés des Upfronts ! NBC, ABC, CBS, FOX, The CW.
Upfronts 2019 | Commenter notre dossier !

Venez découvrir le Trésor du cartel 2019
HypnoTrésor 2019 | Lancez-vous

Activité récente

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 21:40

Suggestions d'amélioration
Aujourd'hui à 19:16

Bailee Madison
Aujourd'hui à 22:30

Kristofer Hivju
Aujourd'hui à 22:29

Manu Bennett
Aujourd'hui à 22:28

Deutschland 83
Aujourd'hui à 15:11

Vanity Fair
Aujourd'hui à 15:11

Stranger Things
Aujourd'hui à 15:11

Burden of Truth S02E01
Aujourd'hui à 22:08

Que du bonheur ! S01E80
Aujourd'hui à 21:32

Que du bonheur ! S01E79
Aujourd'hui à 21:32

Au programme de ce mardi soir
Aujourd'hui à 21:07

Dernières audiences
Logo de la chaîne HBO

Barry, S02E08
Dimanche 19 mai à 22:20
2.21m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

Good Girls, S02E12
Dimanche 19 mai à 22:00
2.35m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

NCIS : Los Angeles, S10E24
Dimanche 19 mai à 22:00
5.28m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

The Red Line, S01E07
Dimanche 19 mai à 21:00
3.23m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne Hallmark Channel

When Calls The Heart, S06E07
Dimanche 19 mai à 21:00
1.99m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

Charmed (2018), S01E22
Dimanche 19 mai à 21:00
0.59m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

A Discovery of Witches, S01E07
Dimanche 19 mai à 21:00
0.56m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne HBO

Game of Thrones, S08E06
Dimanche 19 mai à 21:00
13.61m / 5.8% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Au programme de ce mardi soir

Au programme de ce mardi soir
En ce mardi 21 mai, c'est le début de Blood & Treasure avec un double épisode du côté anglophone....

AMC annule Humans près d'un an après son dernier épisode !

AMC annule Humans près d'un an après son dernier épisode !
Après trois saisons, AMC a décidé de mettre fin à sa série de science-fiction, Humans. Cette...

Au programme de ce lundi soir

Au programme de ce lundi soir
En ce lundi 20 mai, peu de choix sur les chaines mais de qualité ! Du côté anglophone, The Fix  nous...

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Avant de vous parler du nouveau sondage, revenons sur l'ancien, où l'on vous demandait de choisir...

A surveiller sur les chaînes anglophones

A surveiller sur les chaînes anglophones
Cette semaine, la saison des fins de saisons continue outre-Atlantique ! Bonne semaine ! Dimanche 19...

HypnoRooms

Steed91, 18.05.2019 à 17:52

Et je vous souhaite un bon samedi soir

juju93, Avant-hier à 19:33

Sondage et PDM "violences", animation "QueLLe personnalité inviter" : vous êtes les bienvenu(e)s chez The L Word :

Supersympa, Hier à 13:47

L'animation "Angel vs Dollhouse" continue avec le duel n°5 : Amy vs Acker sur le quartier Dollhouse.

SeySey, Aujourd'hui à 09:49

Bonjour la citadelle! Nouveau sondage sur le quartier Suits! Les avocats attendent vos votes ^^

SeySey, Aujourd'hui à 13:21

Nouveau sondage également sur le quartier Outlander

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage