Sauvés par le gong
#105 : Distraction fatale

Zack et Slater souhaitent avoir Kelly pour cavalière lors du prochain bal, mais cette dernière ne veut pas encore faire part de son choix. Quand Zack apprend que Jessie va organiser une soirée pyjamas entre filles, il décide de planquer un micro dans sa chambre afin de savoir ce que Kelly va décider. Mais les filles découvrent l'installation et décident d'en tirer avantage...

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
Fatal Distraction

Titre VF
Distraction fatale

Première diffusion
09.09.1989

Vidéos

Zack espionne les filles (VF)

Zack espionne les filles (VF)

  

Screech déquisé en Mickael Jackson (VF)

Screech déquisé en Mickael Jackson (VF)

  

Kelly "coince" Zack (VF)

Kelly "coince" Zack (VF)

  

Plus de détails

Réalisateur : Gary Shimokawa
Scénariste : Mark Fink

Acteurs principaux

Mark-Paul Gosselaar ... Zachary "Zack" Morris 

Tiffani-Amber Thiessen ... Kelly Kapowski 

Mario Lopez ... A.C. Slater

Elizabeth Berkley ... Jessie Spano 

Dustin Diamond ... Samuel "Screech" Powers

Lark Voorhies ... Lisa Tortue

Dennis Haskins ... Richard Belding

 

Acteurs secondaires

Ed Alonzo ... Max

Kirsten Holmquist ... Rhonda Robistelli

 

Doublage

Mark-Paul Gosselaar (Zack) ... Emmanuel Curtil

Tiffani-Amber Thiessen (Kelly) ... Valérie Siclay

Mario Lopez (Slater) ... Jérôme Rebbot

Elizabeth Berkley (Jessie) ... Barbara Tissier

Dustin Diamond (Screech) ... Hervé Rey

Lark Voorhies (Lisa) ... Martine Regnier

Dennis Haskins (M. Belding) ... Jean-Claude Montalban

Ed Alonzo (Max) ... Patrice Dozier

 

Lieu de tournage

Les studios Raleigh de Los Angeles

A La boum de vendredi prochain, ce sont les filles qui doivent inviter les garçons à danser ! Zack n’a qu’une idée en tête : Se faire inviter par Kelly. Par conséquent, pour éviter de se faire inviter par d’autres filles, il se déguise en étudiant étranger et envoie la prétendante sur une fausse piste.

Mais lorsque Kelly arrive, Zack retire son déguisement et l’informe que son agenda est libre. Mais Kelly n’a pas encore fait son choix d’autant plus que Slater s’interpose. De plus, Rhonda Robistelli, une championne de Karaté, interpelle Zack. Ce dernier s’enfuit mais Rhonda le poursuit dans les couloirs du collège. Il parvient tout de même à la semer.

A la fin d’un cours, Zack demande à Lisa de lui dire avec qui Kelly ira danser en échange de pots de vin (des magazines féminins). Selon ses investigations, certaines filles pensent que Kelly ira danser avec Slater et d’autres avec lui et une troisième avec Rodney Carter. Zack veut en savoir plus mais Lisa a un trou de mémoire. Il augmente donc la récompense et fait miroiter à Lisa 2 places pour le concert de Bon Jovi. Lisa lui assure que c’est avec lui que Kelly ira puis se ravise. Zack reprend donc les places de Bon Jovi.

Chez Max, Zack et Slater se vantent sur le nombre de filles dont ils ont refusé l’invitation. Jessie est outrée et leur dit que s’ils avaient un brin d’honnêteté ils sortiraient avec la première fille qui le leur avait demandé.

Lisa arrive et confirme à Jessie que Kelly viendra à leur petite soirée entre filles chez elle. Zack demande alors aux filles de lui rapporter les propos de Kelly sur le choix de son cavalier lors de leur petite réunion. Mais ces dernières refusent d’abuser de la confiance de Kelly ce qui étonne Zack, qui, lui, abuse des autres sans arrêt.

Max apporte son verre à Zack et l’informe qu’une fille lui a apporté un cadeau. Il transforme, par magie, une enveloppe en cadeau puis lit un message qu’il sort de sa poche par magie : « Cher Zack, mon cœur vibre pour toi. » Il ouvre le cadeau et un cœur se redresse. Zack se demande de qui cela pourrait bien venir. Rhonda se lève au même moment. Zack s’enfuit.

Plus tard, Zack et Screech s’introduisent dans la chambre de Jessie en passant par la fenêtre. Mais Screech n’est pas du tout rassuré. Zack lui assure que c’est le seul moyen de savoir ce que pense Lisa de lui. Convaincu, Screech se met au travail et cache un micro sous le lit de Jessie. Il planque le fil sous le tapis et s’assure qu’il est bien branché. Soudain, Zack entend Jessie arriver. Il fait tomber Screech par la fenêtre et se planque sous le lit. Une fois Jessie repartie, Zack s’enfuit par la fenêtre.

Le soir venu, Zack et Screech espionnent les filles réunies dans la chambre de Jessie. Les filles cassent du sucre sur le dos des garçons mais Kelly les trouve parfois adorable. Zack et Screech sont aux anges. Lisa demande ensuite le poivre gris. Zack en conclut qu’elle veut Screech ce qui le fait rêver.

Il imagine les filles rassemblées autour de Lisa qui s’extasie devant son portrait. Jessie et Kelly sont jalouses qu’elle ait trouvé son prince charmant. Lisa dit qu’elle a de la chance, à côté de lui, Johnny Weissmuller peut aller se rhabiller. Jessie, elle, souhaite une mèche de ses cheveux car elle veut cultiver son propre Screech dans une serre. Lisa la comprend car, selon elle, il a toutes les qualités qu’une femme attend : Il est fort mais sensible, drôle mais pas grossier et il la met sens dessus dessous ! Jessie et Kelly s’extasient.

Mais la conversation des filles reprend. Alors qu’elles s’interrogent sur la raison qui fait que Dieu a inventé les garçons, Lisa se demande si elle doit se faire couper les cheveux. Zack est excédé : Il préfèrerait qu’elles reparlent des garçons. Jessie l’exauce puisque la conversation revient sur les garçons. Elle demande à Lisa si un garçon lui demandait de se faire couper les cheveux, le ferait-elle ? Lisa répond que oui si celui-ci avait toutes les qualités de Michaël Jackson : Gentil, talentueux, séduisant, gracieux et svelte. Tout le portrait de Screech selon Zack. Jessie demande alors à Kelly de lui décrire l’homme de ses rêves. Les garçons sont tout excités. Le moment tant attendu est enfin arrivé.

Mais Kelly répond Dennis Quaid au grand dam de Zack qui le traite de nouilles. Mais une des filles demande à Kelly que, puisque ce n’est pas avec Dennis Quaid qu’elle ira au bal, avec qui ira-t-elle ? Kelly hésite entre Slater et Zack puis finit par choisir Zack. Ce dernier hurle de joie mais les filles l’entendent.

C’est alors que Jessie découvre l’existence du micro caché sous son lit. Outrée, elle cache le micro sous un oreiller et informe ses copines qu’elles sont espionnées. Du côté de Zack, c’est la panique car ils n’entendent plus rien. Il demande à Screech de réparer le récepteur.

Jessie est scandalisée par le fait que Zack ait violé leur intimité. Lisa, elle, trouve cela plutôt romantique. Kelly préfère ne pas se mettre en colère et propose plutôt de rendre la monnaie de sa pièce à Zack. Mais pour cela, elle a besoin de la complicité des filles. Elle leur explique alors son plan.

Jessie sort le micro de sous l’oreiller et la conversation reprend. Jessie lance le jeu de la vérité. Chacune des filles devra dire la chose la plus intime qui lui soit arrivée. Zack est ravie que cela remarche au moment le plus intéressant. Lisa commence. Elle avoue qu’elle a volé un tube de dentifrice dans un magasin.

Puis c’est au tour de Kelly qui avoue une affaire plus sérieuse. Chaque fois qu’un garçon lui plaît, elle le fait souffrir atrocement. Jouant le jeu, Jessie lui demande si elle parle de rompre avec lui. Kelly donne alors plus de détails inquiétants : d’abord elle a une très grosse migraine puis elle le bat. Les filles vont tout pour s’empêcher de rire. Du côté des garçons, c’est l’effroi. Screech trouve Kelly bizarre mais Zack le fait taire car il veut entendre le reste de la confession. Kelly en rajoute une couche en racontant, en dramatisant, ses actions : Elle perd conscience puis elle se réveille. La police est là et le pauvre garçon… Jessie coupe le micro. Zack est paniqué : Qu’est-ce qui arrive au pauvre garçon ? Screech s’inquiète pour Zack. Ce dernier tente de minimiser car Kelly n’est qu’une fille mais Screech lui assure que les filles peuvent être de vraies brutes. Il prend Zack dans ses bras pour le réconforter mais cela ne fait que l’inquiéter davantage.

Le lendemain, Screech arrive dans le hall déguisé en Michaël Jackson. Déguisant sa voix, il demande à Lisa de vivre avec lui. Mais Lisa n’en croyant pas ses yeux refuse. Screech fait quelques pas de danse à la Jackson et bute contre M. Belding qui l’emmène toute de suite à son bureau. Zack souhaite parler à Jessie mais cette dernière est pressée et fait semblant de cacher quelque chose de dramatique à Zack. Ce dernier a essayé de la joindre tout le week-end mais sans succès. Jessie lui confirme qu’elle était prise tout le week-end avec Kelly qui avait besoin d’elle. Inquiet, Zack demande si quelque chose cloche avec Kelly. Mais Jessie se refuse à répondre clairement à ses questions et entretient intentionnellement le mystère en dramatisant exagérément la situation ce qui inquiète d’autant plus Zack.

Slater arrive en fauteuil roulant et avec une jambe dans le plâtre. Zack lui demande ce qu’il lui était arrivé mais Slater refuse d’en parler. Zack insiste. Slater lui fait jurer de n’en parler à personne et avoue que c’est Kelly qui l’a mis dans cet état-là. Zack ne le croit pas. Un champion de lutte comme lui, c’est impossible. Pour le convaincre, il lui raconte qu’il est sorti avec Kelly puis qu’elle a eu mal à la tête et qu’ensuite elle s’est attaquée à lui. Captivé, Zack lui demande des précisions. Slater lui assure qu’il n’en sait rien puisqu’il a perdu connaissance et s’est retrouvé à l’infirmerie. Il attrape ensuite brutalement Zack par le col et lui dit de se montrer prudent, très prudent, avec Kelly car elle l’aime plus que lui. Slater se retire avec un sourire de satisfaction sur les lèves, laissant Zack mort de peur.

Dans le bureau de M. Belding, Zack fouille les dossiers des élèves. Il recherche celui de Kelly. Il découvre avec horreur qu’elle a fait un séjour de 6 mois dans un institut psychiatrique. Cette fois, il a la preuve que Kelly est très dangereuse. M. Belding arrive dans son bureau et est surpris d’y trouver Zack. Ce dernier lui demande de l’aide. M. Belding ne semble pas comprendre la gravité de la situation d’autant plus lorsque Zack lui avoue que c’est Kelly, la joueuse de volleyball, qui en veut à sa vie. Il la compare à une mante religieuse qui veut le dévorer. Mais le proviseur le rassure en disant qu’un homme à femmes, comme lui, devrait s’attendre à quelques désagréments de ce genre et que l’angoisse ou les inquiétudes des femmes étaient dues à un dérèglement hormonal à moins, bien sûr, qu’il est affaire à une folle qui a fait un séjour dans un asile psychiatrique…

En cours, Kelly fait passer un petit mot à Zack : « Mon cher Zack, tu peux courir mais tu ne pourras pas m’échapper. » Kelly lui fait signe de la main en souriant. La cloche sonne. Les élèves quittent la salle. Lisa fait tomber par terre les affaires de Zack. Elle donne une batte de base-ball à Kelly puis quitte la salle en la laissant seule avec Zack. Ce dernier ramasse en vitesse ses affaires et tente de suivre Lisa mais Kelly lui barre la route. Enfin, elle le tient et elle l’a pour elle toute seule ! Elle s’avance lentement vers lui en lui disant qu’elle le veut pour toujours. Zack tente de fuir par la porte mais elle est fermée à clé. Kelly le poursuit. Elle lui demande de l’embrasser puis elle se tient la tête en criant et en frappant le bureau avec la batte.

Paniqué, Zack a le dos au mur. Kelly se plaint d’un mal de tête. Il lui propose donc d’aller chercher de l’aspirine mais Kelly décline sa proposition car elle doit aller danser avec lui. Mais il refuse en lui disant qu’il avait déjà une cavalière.

Chez Max, Zack se fait trimballer dans tous les sens par Rhonda. Elle le porte sur ses épaules et le fait tourner en rythme avec la musique. Lorsque cette dernière s’arrête, Zack, épuisé, demande un break. Rhonda le lui accorde et s’en va se refaire une beauté.

Slater arrive sur ses béquilles, accompagné de Kelly. Cette dernière avoue à Zack qu’elle a quelque chose qui lui appartient. Elle lui donne le micro trouvé dans la chambre de Jessie. Zack est choqué lorsqu’il découvre que tous étaient dans le coup. Lisa et Jessie lui avouent avoir mis dans le dossier de Kelly un faux certificat de l’asile psychiatrique. Slater retire son faux plâtre pour le donner à Zack pour qu’il lui sert à se protéger de Rhonda.

Zack demande alors à Kelly si elle serait sortie avec lui. Mais Kelly laisse la question en suspend et s’en va danser avec Slater. Abattu, Zack s’assoit mais Rhonda revient. Elle a un super plan pour eux deux. Sa mère étant partie en prison voir son père, ils ont la maison pour eux tous seuls ! Mais Zack ne l’entend pas ainsi et prétexte un couvre-feu pour partir. Rhonda lui demande alors un dernier baiser. Mais il refuse en disant qu’il n’embrasse jamais lors d’un premier rendez-vous. Mais heureusement pour elle, Rhonda n’a pas les mêmes principes…

*** Générique ***

 

HALL DE L’ECOLE

Zack arrive dans le hall, déguisé en cheik arabe et se dirige vers son casier.

Fille :

Excusez-moi.

 

Zack, trafiquant sa voix :

Oh mais je vous en prie.

Vous excusez pas d’exister.

C’est pas de votre faute.

Qu’est-ce qué puis-je faire pour vous ?

 

Fille :

Hein, est-ce que ce n’est pas le vestiaire de Zack ?

 

Zack :

Ah c’est très juste mais je le partage avec lui pendant quelques temps.

 

Fille :

Est-ce que vous savez où il est ?

 

Zack :

Ouais je sais. Son corps est parti de ce côté mais son âme, il est au gymnase.

 

Fille :

Merci.

 

Zack, à la caméra :

Hé oui, le burnous ne fait pas le moine !

C’est moi, Zack. Pourquoi ces lunettes ?

Parce que des tas de filles veulent m’inviter à danser mais je ne veux dire ni oui ni non avant de savoir si Kelly m’invitera. C’est simple !

 

Kelly arrive à son casier.

 

Zack :

Hé Kelly !

 

Kelly :

Salut Zack.

 

Zack :

Alors Kelly, tu viens danser vendredi soir ?

 

Kelly :

J’ai encore invité personne, Zack.

 

Zack :

Ah ouais ? En tout cas, je veux que tu saches que mon agenda est encore désert, si tu vois ce que je veux dire.

 

Kelly :

Mumm… Je vois très bien. Tu me suggères de t’inviter ?

 

Zack :

On a vu pire, non ?

 

Slater :

Ouais, on a vu mieux aussi. Beaucoup mieux.

 

Zack :

Tu crois sans doute qu’elle devrait sortir avec toi ?

 

Slater :

Hé oui, si elle veut vraiment s’éclater.

 

Zack :

Je crois que tu rêves Slater !

 

Slater :

Je crois que tu balises, blanc-bec.

C’est moi qu’elle choisira.

 

Kelly :

C’est dur de se décider.

Il y a tellement de garçons et si peu de temps.

 

Slater :

Si j’étais toi Morris, je crois que j’irais voir ailleurs.

 

Rhonda :

Et Zack ?... Zackie…

 

Slater :

On t’attend Zackie !

 

Zack s’enfuit.

Rhonda :

Hé où vas-tu comme ça mon agneau ?

 

Elle le poursuit. Zack revient vers Slater en coup de vent.

 

Zack :

Slater, soit pas vache, aide-moi !

 

Il disparait dans le couloir ; Rhonda à ses trousses. Puis il réapparait en haut de l’escalier.

 

Zack :

Ecoutez-moi une seconde.

Ecoutez… je vous jure que j’ai rien contre Rhonda Robistelli mais disons que j’ai pas encore assez confiance en moi pour sortir avec une fille, championne de Karaté.

 

SALLE DE CLASSE

 

Lisa, s’impatientant :

Oh !

 

Zack :

Voilà, je t’ai rapporté les magazines.

Y’a tout : 20 ans, Glamour et Cosmo.

 

Lisa :

Oh ! Qu’est-ce que c’est que ça ?

Comment le catalogue des nouveaux maillots de bain a atterri là ?

 

Zack :

Hé, j’apprends à nager, c’est tout ! T’occupes pas !

Alors Kelly ira danser avec qui ?

 

Lisa :

Voilà, selon mes investigations, Gina, Alex et Rebecca pensent que ce sera avec Slater.

 

Zack :

Mais qu’est-ce qu’elles en savent ?

 

Lisa :

Mais Connie, Didi et Laura croient que ce sera avec toi !

 

Zack :

Super, ces nanas !

 

Lisa :

Attends !

 

Zack :

Ouais ?

 

Lisa :

Suzanne croit que Kelly choisira Rodney Carter, s’il pense à se laver les dents.

 

Zack :

Euh… Tiens rappelle-moi d’offrir à Rodney des carambars.

C’est tout, Lisa ?

 

Lisa :

Pas tout à fait.

J’ai l’impression de perdre la mémoire.

 

Zack :

D’accord. Je te ferais ton devoir d’espagnol.

 

Lisa :

Ah ! De part, Zack, c’est pas un cadeau, c’est une menace !

 

Zack :

Dépêche-toi, allez.

T’as rien trouvé de plus que ça ?

 

Lisa :

Possible.

 

Zack :

Bon ok ! Je vais encore augmenter la mise.

Tiens, mes places au concert de Bon Jovi. D’accord ?

 

Lisa :

Bon Jovi ? Tu en as ?

 

Zack :

Bon allez, accouche de ton scoop.

 

Lisa :

Kelly sortira avec toi, c’est sûr !

 

Zack :

Merci Lisa.

 

Lisa :

Euh… Ou avec Slater.

 

Zack :

C’est tout ?

 

Lisa :

Oui.

 

Zack :

Euh… Bon Jovi… Bon voyage.

 

 

CHEZ MAX

 

Zack :

Alors Slater, tu sais avec qui tu vas danser ?

 

Slater :

Hé, j’ai déjà refusé plusieurs propositions alléchantes.

 

Zack :

Oui moi aussi. J’ai dit non à 6 filles.

 

Slater :

Oh ça c’est rien. Moi, j’ai dit non à 8.

C’est un record, non ?

 

Jessie :

Vous êtes écœurants tous les deux.

Si vous aviez, l’un ou l’autre, un seul gramme d’honnêteté, vous devriez sortir avec la tête de liste.

 

Slater :

Mais où s’rait le plaisir de la chasse ?

 

Jessie :

Je peux finir mon déjeuner ?

 

Lisa :

Jessie ? Kelly dit qu’elle est d’accord pour venir dormir chez toi demain soir.

 

Jessie :

Super.

 

Slater :

Hé, je viendrais aussi.

Avec mes bigoudis et mes pots de crème pour la nuit !

 

Jessie :

Hors de question, José !

 

Slater :

Ok, j’ai tenté le coup !

 

Zack :

Euh… Dis Jessie. Tu crois que quand vous serez entre filles, vous allez vider votre sac ?

 

Jessie :

Pourquoi ?

 

Zack :

Ben parce que je suis sûr que Kelly vous dira qui elle a choisi et ensuite, on s’arrangera entre nous.

 

Lisa :

On ne vous dira rien si Kelly ne veut pas.

 

Jessie :

Nous ne pouvons pas abuser de sa confiance, Zack.

 

Zack :

Qui n’abuse de rien, n’a rien !

 

Jessie :

Toi, tu finiras étouffé par tes scrupules !

 

Max apporte un milkshake à Zack.

 

Max :

Hé Zack. Y’a une nana qui m’a donné ça pour toi.

 

Max transforme une enveloppe en cadeau emballé.

 

Zack :

Ah ouais ?

 

Max :

Ah, j’oubliais. Il y a aussi un message.

 

Il sort de sa poche un bout de papier sans le toucher.

 

Max :

Cher Zack, mon cœur vibre pour toi.

Elle t’aime, Zack.

 

Zack :

Qui ?

 

Rhonda :

Hé Zackie !

J’ai un truc à te dire. Attends-moi.

 

Zack s’enfuit.

 

Rhonda :

Ce mec a toujours l’air d’avoir le feu où je pense.

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Zack et Screech entrent dans la chambre en marchant sur une branche de l’arbre près de la fenêtre.

 

Screech :

Zack, t’es sûr que c’est une bonne idée de planquer des micros ici ?

On va peut-être nous flanquer en prison ou nous confisquer nos tickets repas surtout.

 

Zack :

Hé !... Screech, c’est une occasion unique de découvrir les pensées secrètes de Lisa à ton sujet, n’oublie pas ça !

 

Screech :

Y’a plus une seconde à perdre alors !

 

Zack :

Arrange-toi pour qu’on voit rien !

 

Screech :

T’inquiètes pas !

Bon. Euh… Je planque le fil sous le tapis.

 

Zack :

Hein… Tu sais plus j’y pense et plus je trouve que… je suis un mec géant.

 

Screech :

Ça y est, Zack.

Maintenant, il faut juste que je vérifie que ce fil est fiable.

 

Zack :

Tu es un génie de l’électronique, Screech.

 

Jessie :

J’arrive tout de suite, maman.

 

Zack :

Elle est revenue. Cache-toi !

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Assis sur le lit, Zack et Screech écoutent la conversion des filles depuis leur magnétophone.

 

Jessie :

Tu te rends que Tony Kramer a essayé de m’embrasser pendant le journal d’un curé de campagne.

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Lisa :

Qu’est-ce qu’il y a de mal à ça ?

 

Jessie :

Je n’étais pas sorti avec lui mais avec Billy Bostwick.

Tony était assis exactement derrière nous et tu sais l’horreur ?

Il a fait tomber son dentier dans mon corsage.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Screech :

Beurk !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Jessie :

Parfois c’est pauv’ gars peuvent être vraiment stupides.

 

Kelly :

Oui mais ils peuvent être si adorable aussi.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Screech :

Zack, elle a dit qu’on était adorable !

 

Zack :

J’ai entendu. C’est génial.

Hé attention, y’a des sous-entendus peut-être.

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Lisa :

Passe-moi le poivre gris.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Zack :

Ça, ça veut dire qu’elle te veut !

 

Screech :

Tu crois ?

En tout cas, moi je les imagine très bien.

 

***

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Lisa s’extasie devant la photo de Screech.

 

Kelly :

Comment tu as de la chance d’avoir trouvé ton prince charmant, Lisa.

 

Lisa :

Oui. A côté de Screech, Johnny Weissmuller peut aller se rhabiller.

 

Jessie :

Moi, je suis jalouse.

Tu me donnes une boucle de ses cheveux ?

 

Lisa :

Pourquoi ?

 

Jessie :

Je voudrais cultiver mon propre Screech dans une serre.

 

Lisa :

Oui, je comprends ce que tu ressens.

Screech a toutes les qualités qu’une fille attend.

Il est fort mais sensible. Drôle mais pas grossier.

Et il me met sens dessus dessous.

 

Kelly et Jessie :

Oh oui !

 

***

 

Screech :

Zack, je mets ses d’ssous dessus.

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Fille :

Tu veux que je te dise…

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Viens là ! Ecoute !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Fille :

…Je me demande parfois pourquoi Dieu a inventé les garçons.

 

Jessie :

Pour qu’on ait un sujet de conversation pendant nos petites soirées.

 

Lisa :

Vous croyez que je devrais me faire couper les cheveux ?

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Zack :

Et qu’est-ce qu’on en a fiche de tes cheveux !

Parlez-nous des mecs, nom d’un chien !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Fille :

Tu devrais les garder longs.

 

Lisa :

Jason, lui, aimerait que je les coupe.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Screech :

Si Jason lui touche les cheveux, c’est un homme mort !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Jessie :

Si un garçon te demandait de le faire, est-ce que tu te couperais vraiment les cheveux ?

 

Lisa :

Eh ben, c’est possible.

Si c’était un type exceptionnel avec toutes les qualités de disons Michaël Jackson…

Gentil. Talentueux. Séduisant. Gracieux et svelte.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Si c’est pas toi ça alors je te demande qui c’est !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Jessie :

A toi maintenant Kelly. Décris-nous l’homme de tes rêves.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Zack :

Nous y voilà ! Nous y voilà !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

 

Kelly :

Vous voulez savoir qui je trouve canon ?

 

Filles :

Oui.

 

Kelly :

Dennis Quaid !

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Cette nouille ?

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Fille :

Puisque c’est pas avec Dennis que tu iras danser Kelly, alors c’est avec qui ?

Tu as enfin choisi entre Slater et Zack ?

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Ça y est ! Ça y est ! C’est le moment de vérité !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Kelly :

Eh bien, il y a une espèce de mystère autour de la personne de Slater.

Mais Zack Morris a un charme espiègle qui me plait assez.

Si je devais me décider maintenant alors… je prendrais Zack !

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

OUAH ! OUAH ! OUAH !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Kelly :

Vous avez entendu ?

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Vas-y Noah ! T’as vu ce coup droit ?

 

Screech :

Quel coup droit ?

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Jessie :

C’était Zack ?

 

Lisa :

Mais… Mais qu’est-ce qu’il fabrique ?

 

Kelly :

Ça ne veut rien dire.

Il n’y a aucun match de tennis ce soir.

 

Jessie :

Un micro était caché ici. On nous espionnait !

 

Les filles :

Quoi ?

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Bon dieu ! Qu’est-ce qui cloche ?

 

Screech :

J’sais pas. C’est p’te une interférence avec le coup droit !

 

Zack :

Y’a aucun tournoi ce soir, tête de nœud !

 

Screech :

Ah ouais ? Alors pourquoi tu cries ça ?

Espèce d’idiot !

 

Zack :

Répare ce truc !

Ça commençait à être intéressant !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Jessie :

C’est la chose la plus basse et la plus sournoise que j’ai jamais vue !

 

Lisa :

Hein ! Dire qu’un garçon a pris tous ces risques uniquement pour découvrir ce qu’une fille pense de lui. C’est très romantique, non ?

 

Jessie :

C’est surtout très illégal.

Zack viole notre intimité, Lisa.

 

Kelly :

Ecoutez, je crois que … je crois qu’au lieu de nous mettre en colère, on devrait cogiter notre revanche.

 

Lisa :

Et comme ça ?

 

Kelly :

J’ai une idée que je crois assez bonne.

Mais j’ai besoin d’un coup de main.

Alors voilà !

 

Un peu plus tard…

Kelly :

Ok. Tout le monde est prêt ?

 

Fille :

Ouais.

 

Jessie sort le micro de sous l’oreiller.

Fille :

Tu me passes le coca ?

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Screech :

Ça y est, ça marche !

 

Jessie :

J’ai une idée, les filles !

On va jouer au jeu de la vérité…

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Jessie :

… chacune d’entre nous va dévoiler son plus grand secret devant les autres.

La chose la plus intime qu’elle n’a jamais dite à personne.

 

Lisa :

D’accord.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Génialoïde.

Le jus revient justement au moment le plus juteux, dis donc !

 

 

CHAMBRE DE JESSIE 

Lisa :

D’accord, je vais commencer.

Un jour, dans un magasin, j’ai volé sur une tablette un tube de dentifrice !

 

Filles :

OUAH !

 

Jessie :

Pas très excitant.

A toi maintenant, Kelly.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Kelly :

Hum… Moi c’est plus sérieux.

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Kelly :

Voilà. Chaque fois qu’un garçon me plait.

Je ne sais pas pourquoi mais euh… je le fais souffrir atrocement !

 

Jessie :

Tu veux dire que tu romps avec lui, c’est ça ?

 

Kelly :

Non. Je veux dire que… je l’agresse.

 

Jessie :

Oh ça c’est troublant.

 

Kelly :

Tu sais. D’abord, j’ai une très grosse migraine et ensuite je ne sais pas pourquoi mais je… je le bats.

 

Lisa :

Oh pauvre Kelly.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Screech :

Zack, elle a l’air bizarre.

 

Zack :

Tais-toi, il faut que je sache tout.

 

 

CHAMBRE DE JESSIE

Kelly :

Je perds conscience. Ensuite, je me réveille.

La police est sur les lieux et le pauvre garçon…

 

Jessie coupe aux ciseaux le fil du micro.

 

 

CHAMBRE DE ZACK

Zack :

Le pauvre garçon ! Le pauvre garçon, quoi ?

 

Screech :

Zack, Kelly est dangereuse.

 

Zack :

Allons, pas de panique.

C’est qu’une nana.

 

Screech :

Zack, ça m’inquiète.

Y’a des filles brutales.

T’as pas vu la guerre des amazones ?

 

Zack :

Oh calme-toi.

Tu crois qu’elle me fera du mal ?

Tu crois ?

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Screech arrive près de Lisa, déguisé en Michaël Jackson.

 

Lisa :

Oh mon dieu !

 

Screech, déguisant sa voix :

Tu vois, Je ne ressemble pas aux autres.

 

Lisa :

Non mais tu ressembles au monstre de la connerie !

 

Screech :

Lisa, ça te dirait rien de vivre avec moi ?

 

Lisa :

Screech, fiche le camp où je te donne une voix de fausset pour toujours !

 

Belding :

Hé Hé Excusez-moi, Mickaël mais cette tenue n’est pas agréée par l’école.

Maintenant, filez dans mon bureau.

 

Screech :

M. Belding, c’est moi, Screech !

 

Zack :

Ah euh Jessie, attends une seconde. Il faut que je te parle !

 

Jessie :

Alors fais vite Zack. Je suis très pressée tu comprends ?

 

Zack :

Ben, j’ai essayé de te joindre durant le week-end et t’étais jamais là.

 

Jessie :

Oui, je sais. J’étais presque tout le temps avec Kelly.

Elle a besoin de moi.

 

Zack :

Elle a besoin de toi ?

Y’a un problème, Jessie ?

 

Jessie :

Ce n’est pas à moi de t’en parler et d’ailleurs je dois y aller.

 

Zack :

Jessie, où est-ce que tu veux en venir ?

 

Jessie :

Ecoute Zack. Tu m’es très sympathique et… ça me ferait de la peine de te voir souffrir.

 

Zack :

Tu veux parler du cœur ?

 

Jessie :

Non, je parle du corps.

 

Zack :

Explique-toi, je comprends pas !

 

Jessie :

Nous sommes de vieux amis.

S’il t’arrivait quelque chose, ça me ferait beaucoup de peine.

Bonne chance.

 

Zack :

Bonne chance ?

Mais qu’est-ce que c’est que ce cirque ?

 

Slater arrive en fauteuil roulant.

Zack :

Slater ? Mais qu’est-ce qui t’es arrivé ?

 

Slater :

Je veux même pas en parler !

 

Zack :

Raconte. T’as eu un accident ?

T’es tombé dans les escaliers ?

Alors quoi ?

 

Slater :

Jure que tu vas le raconter à personne !

 

Zack :

Ok, je le jure.

 

Slater :

Eh ben Kelly m’a passé à tabac.

 

Zack :

Elle t’a passé toi à tabac ?

Sans blague. Toi le lutteur gréco-romain ?

 

Slater :

Oui, je sais. C’est humiliant, Zack !

Et j’ai même pas pu résister.

 

Zack :

Qu’est-ce qui s’est passé ?

 

Slater :

Hier soir, Kelly m’a demandé de sortir avec elle.

 

Zack :

Ouais.

 

Slater :

La soirée s’annonçait super géniale.

Mais tout à coup, elle a eu très mal à la tête.

Et ensuite, elle s’est attaquée à moi.

 

Zack :

Qu’est-ce qu’elle a fait ?

 

Slater :

Ben je me souviens pas.

Tout ce que je sais, c’est que quand je me suis réveillé et ben j’étais à l’infirmerie.

Un bon conseil, Zack.

Sois prudent, très prudent, vieux.

 

Zack :

D’accord.

 

Slater :

Il parait que tu lui plais encore plus que moi.

 

BUREAU DE M. BELDING

Zack :

Harris Jennings. Ah voilà. Kapowski.

[à la caméra]

Il faut que je sache la vérité sur Kelly et c’est pour ça que je fouille dans ce fichier.

Maladie infantile. Méningite. Myxomatose.

Oh non ! 6 mois à l’institut d’études criminologique et psychiatrique.

C’est donc vrai. Cette fille est très dangereuse.

Kelly va chercher à me tuer.

 

M. Belding entre dans son bureau.

Zack :

Oh M. Belding !

 

Belding :

Morris ? Mais qu’est-ce que tu fais dans mon bureau ?

 

Zack :

Oh M. Belding, vous arrivez à temps.

Ecoutez, aidez-moi.

Ma vie est menacée par l’une de vos étudiantes.

 

Belding :

Une seule ? Ta cote est très en baisse.

 

Zack :

M. Belding, je suis sérieux.

 

Belding :

D’accord. D’accord. Qui est-ce ?

La terrible Jackie l’éventreuse ou bien Charlotte Corday ?

 

Zack :

Ni l’une ni l’autre.

Kelly la tueuse Kapowski.

 

Belding :

Kelly Kapowski ?

Non, excuse-moi un petit moment.

[Il se retourne pour s’esclaffer]

Qu’est-ce qu’elle va te faire ?

Te mettre dans un panier de volley-ball ?

 

Zack :

Je sais ce que je vous dis.

C’est une vraie mante religieuse.

Elle m’aime et elle va me dévorer.

 

Belding :

Zack, je pense que tu te montes la tête avec cette histoire.

Tu sais quand on est un homme à femmes, il faut s’attendre à avoir quelques petits problèmes.

Tu ne peux pas satisfaire tout le monde.

 

Zack :

Mais vous ne comprenez pas !

Kelly a d’abord la migraine et ensuite…

 

Belding :

Elles ont toutes un jour la migraine.

 

Zack :

M. Belding, s’il vous plait, aidez-moi !

 

Belding :

Du calme, Zack.

Je te comprends mieux que tu ne le crois.

Et j’ai été coureur moi aussi à une époque.

Souvent ces dames sont inquiètes, angoissées et c’est juste le résultat d’un dérèglement hormonal.

 

Zack :

Vous croyez que c’est ça, monsieur ?

 

Belding :

Absolument !

Je m’y connais, non ?

Tu n’as aucun souci à te faire.

A moins bien sûr que ce ne soit une loufoque qui ait fréquentée un jour un asile psychiatrique.

 

 

SALLE DE CLASSE

Kelly :

Donne ça à Zack.

 

Fille :

Fais passer.

 

Le prof :

Nous allons attaquer le chapitre 6.

Le colon, votre ami pour la vie.

 

Zack lit le mot que Kelly lui a fait passer :

« Mon cher Zack, tu peux courir mais tu ne pourras pas m’échapper. »

 

La cloche sonne. Lisa fait tomber les affaires de Zack par terre. Ce dernier s’empresse de tous ramasser.

Lisa :

Oh excuse-moi, Zack.

Je suis si maladroite.

 

Pendant ce temps, les élèves partent. Lisa donne une batte de baseball à Kelly et les laisse seuls tous les deux.

Zack, à la caméra :

Quelqu’un pourrait vite appeler le Samu ?

 

Kelly :

Enfin je te tiens et je t’ai pour moi toute seule.

 

Zack :

Euh… Euh…

Qu’est-ce que tu comptes me faire ?

Euh pourquoi tu as cette batte ?

 

Kelly :

Pour jouer au baseball, tiens ! Nigaud !

 

Zack :

C’est ce que tu avais dit aussi à Slater ?

 

Kelly :

Je te veux, Zack.

Non seulement pour danser mais pour toujours.

 

Zack :

Oh euh pour toujours, c’est trop. Tu crois pas ?

 

Kelly :

Avec moi, le temps passe vite, tu sais. Même très vite !

 

Zack tente de s’enfuir mais la porte est fermée à clefs.

 

Kelly :

Pourquoi tu te défends ?

Je sais que tu m’aimes.

 

Zack :

Oui c’est vrai. J’aime aussi les hamburgers.

J’aime le tennis. J’aime la vie. J’adore la vie.

Et je veux vivre HA ! HA ! HA !

 

Kelly :

Embrasse-moi, Zack !

Ça transformera nos deux vies à jamais.

 

Elle crie en se tenant la tête et frappant le bureau du professeur avec la batte.

 

Zack :

Quoi ? Quoi ?

 

Kelly :

C’est cette terrible migraine.

 

Zack :

Oh ça m’arrive à moi aussi.

Je vais chercher de l’aspirine.

 

Kelly :

Reviens là s’il te plait.

Tu oublies qu’on doit danser ?

 

Zack :

Navré, j’ai déjà rendez-vous.

 

Kelly :

Avec qui ?

 

 

CHEZ MAX

 

Zack « danse » avec Rhonda. Elle l’attrape et le porte sur ses épaules.

 

Rhonda :

T’as bouffé du plomb ou quoi ?

 

Zack :

Non, Rhonda, attends.

On a déjà dansé 53 rocks.

Tu m’accordes un break ?

 

Rhonda :

D’accord. 5 minutes.

Je vais me rafraichir et prendre des forces pour tout à l’heure.

 

Slater, avec des béquilles, arrive accompagné de Kelly.

 

Zack :

T’as pas encore eu ton compte, toi ?

 

Slater :

J’aime vivre dangereusement.

 

Kelly :

Alors on s’éclate avec Rhonda, Zackie ?

 

Zack :

J’aurais dû te laisser me tuer.

J’aurais moins souffert.

 

Kelly :

Je suis devenue inoffensive, Zack.

Je voudrais te rendre quelque chose qui t’appartiens, je crois.

 

Zack :

Tu savais qu’on vous écoutait ?

 

Jessie :

Oh moi aussi, j’ai un petit cadeau pour toi.

Une copie du diplôme obtenu par Kelly à l’institut de criminologie psychiatrique.

 

Zack :

Vous l’aviez mis dans les dossiers de M. Belding ?

 

Lisa :

Oui, bien sûr Zack.

Nous avons joué avec le danger et nous avons gagné.

 

Jessie :

Je me doutais que tu f’rais des recherches sur Kelly.

Je sais comment ton cerveau fonctionne.

 

Zack :

Oh non mais je rêve !

 

Slater :

Hé ! J’ai encore une surprise pour toi, Zackie !

[Il l’enlève son faux plâtre]

Tu peux t’en servir pour repousser Rhonda.

 

Zack :

Alors, vous étiez tous dans le coup ?

Il y a une chose que j’aimerais savoir, Kelly.

T’avais bien décidé de danser avec moi ?

 

Kelly :

Ça, je te laisse le soin de deviner.

Tu viens Slater. On va danser.

 

Rhonda :

Hé ! C’est pas le moment de t’assoir, Zackie !

J’ai un super plan pour nous deux.

 

Zack :

Un super plan ?

 

Rhonda :

Ouais ! Maman est allée en taule jusqu’à demain et nous avons la maison toute entière pour nous tous seuls !

 

Zack :

Désolé, Rhonda mais je… j’ai un couvre-feu.

Oui, je dois être chez moi dans 10 minutes.

 

Rhonda :

Oh ça fait rien !

 

Elle lui donne un coup amical dans l’épaule.

 

Zack :

Aie !

 

Rhonda :

On se fait pas un baiser d’adieu ?

 

Zack :

Ah j’ai… j’ai une règle très stricte.

Je n’embrasse… jamais lors d’un premier rendez-vous.

 

Rhonda :

Ah ! On a de la chance.

Moi si !

 

*** Fin de l’épisode ***

Ce script provient du site : www.springfieldspringfield.co.uk

 

*** OPENING CREDITS ***

 

 

SCHOOL HALL

 

Girl:

Excuse me?

 

Zack, trafficking the sound of his voice:

Please, please, do not apologize for existing.

How may I serve you?

 

Girl:

Isn't this Zack Morris' locker?

 

Zack:

That is true.

While I am in your country, we are sharing.

 

Girl:

Do you know where Zack is?

 

Zack:

Yes, I do.

His body went that way, but his soul is in the gymnasium.

 

Girl:

Thank you!

 

Zack, to the camera:

Things are not always as they seem.

It's me, Zack! Why the disguise?

Lots of girls want to ask me to the dance, but I don't want to say yes or no until I know if Kelly's going to ask me. Simple.

 

Zack:

Kelly!

 

Kelly:

Hi, Zack.

 

Zack:

So Kell, big dance Friday night, huh?

 

Kelly:

I haven't asked anyone yet, Zack.

 

Zack:

Really?

Well I just want you to know I'm keeping my calendar clear, if you know what I mean.

 

Kelly:

I know what you mean- you want me to ask you.

 

Zack:

You could do worse.

 

Slater:

She could do better.

A lot better.

 

Zack:

You don't think she'd consider going out with you?

 

Slater:

Only if she wants to have a great time.

 

Zack:

In your dreams, Slater.

 

Slater:

In your face, "Preppie."

You're looking at her date.

 

Kelly:

Hmm, tough decision.

So many boys, so little time.

 

Slater:

If I were you, Morris, I'd find someone else.

 

Rhonda:

Hey Zack! "Zackie"!

 

Slater:

Go get her, Zackie!

 

Rhonda:

Hey, what's the rush, "button nose"?

 

Zack:

Slater, help me, come on.

[To the camera]

Give me a second.

All right. Look, I've got nothing against Rhonda Robistelli.

But I do have this policy against dating anyone who holds the school shot-put record.

 

 

CLASSROOM

 

Zack:

All right, I kept my part of the bargain.

Here's your "Seventeen," "Glamour," and "Cosmo."

 

Lisa:

What's this? How'd the "Sports lllustrated Swimsuit Issue" get in here?

 

Zack:

I have my needs too.

Never mind.

Who's Kelly going to take to the dance?

 

Lisa:

Well, according to my research, Gina, Alex, and Rebecca think Kelly's asking Slater.

 

Zack:

What do they know?

 

Lisa:

Connie, Didi and Raylene think she's leaning to you.

 

Zack:

Smart girls.

 

Lisa:

Now, Sue Ann thinks Kelly's going to ask Rodney Carter if his face clears up.

 

Zack:
Well, remind me to buy Rodney a candy bar.

Is that it Lisa?

 

Lisa:

Not all of it.

I seem to be losing my memory.

 

Zack:

All right, I'll do your history homework.

 

Lisa:

From you that's not a gift, that's a threat.

 

Zack:

Come on.

You had to find out more than that.

 

Lisa:

Maybe.

 

Zack:

All right, all right.

I'll sweeten up the deal.

I'll give you my tickets to the Bon Jovi concert.

 

Lisa:

Bon Jovi? You got it!

 

Zack:

Okay, now what's the scoop?

 

Lisa:

Kelly is definitely taking you

 

Zack:

Thanks, Lisa.

 

Lisa:

Or Slater.

 

Zack:

That's it?

 

Lisa:

Yeah.

 

Zack:

Well Bon Jovi, bon voyage.

 

 

THE MAX

 

Zack:

So, Slater, you got a date for the dance yet?

 

Slater:

Hey, I've been turning them down left and right.

 

Zack:

Yeah, me too.

I turned down six girls.

 

Slater:

That's nothing.

I've turned down seven and a teacher.

 

Jessie:

You guys are so disgusting.

If either of you had an ounce of integrity, you'd go with the first girl that asked you.

 

Slater:

And miss the excitement of the hunt?

 

Jessie:

Please, I'm eating here.

 

Lisa:

Hi.

Kelly says she can make it to your slumber party tomorrow night.

 

Jessie:

Great.

 

Slater:

Hey, I'll be there with my nightie, pimple cream and curlers.

 

Jessie:

No way, José.

 

Slater:

Hey, it was worth a shot.

 

Zack:

Hey, isn't a slumber party where you girls spill your guts about everything?

 

Jessie:

Why?

 

Zack:

Oh, I'm sure Kelly will say who she's going to take to the dance, then you can tell us.

 

Lisa:

Not if Kelly doesn't want us too.

 

Jessie:

That would be invading someone's privacy, Zack.

 

Zack:

I could live with that.

 

Jessie:

Why couldn't you live with a foreign family?

 

Max:

Hey Zack, a young lady asked me to give this to you.

 

Band:

Oooh!

 

Max:

Oh, I almost forgot, there's a message too.

"Dear Zack, my heart jumps for you."

She loves you, kid.

 

Zack:

Who?

 

Rhonda:

Hey, Zackie! We've got to talk, hunk of mine.

 

That boy has got one cute behind.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Screech:

Zack are you sure we should be bugging Jessie's bedroom?

We could get arrested, thrown in jail, lose our library cards!

 

Zack:

Screech, this is the only chance you'll ever have to find out Lisa's innermost thoughts about you.

 

Screech:

What are we standing around for?

 

Zack:

Hey, make sure you hide that well.

 

Screech:

Ok.

Now, I'll place the wire under this rug.

 

Zack:

You've got to admit this about us, Screech I'm good.

 

Screech:

Done, Zack.

Now I just have to make sure the wire's secure.

 

Zack:

You're an electronics genius, "Screecher."

 

Jessie:

Be there in a minute, Mom.

 

Zack:

She's home! Hide!

 

Screech:

Aa-ah!

 

 

ZACK’S ROOM

 

Jessie:

Can you believe that Tony Kramer tried to make out with me in the middle of "Working Girl"?

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Lisa:

What's wrong with that?

 

Jessie:

I didn't go with him. I went with Billy Bostwick.

Tony was sitting right behind us and what a jerk- he left his retainer in my hair!

Boys can be so dumb sometimes.

 

Kelly:

Yeah, but they can be so cute, too.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Screech:

Zack, she said we're cute!

 

Zack:

I know, this is great.

Hey, now we have to listen for hidden meanings.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Lisa:

Pass the pepperoni.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Lisa wants you.

 

Screech:

She does, doesn't she?

I can just picture them now.

 

***

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:

You're so lucky you found your Prince Charming, Lisa.

 

Lisa:

Yeah, next to Screech, River Phoenix is a drip.

 

Jessie:

I'm so jealous.

May I have a lock of his hair?

 

Lisa:

Why?

 

Jessie:

I want to grow my own Screech in a jar.

 

Lisa:

Yeah, I know how you feel.

Screech is everything a girl could want.

He's strong, yet sensitive.

Funny, but not silly.

And he makes me tingle all over.

 

Kelly et Jessie:

Yeah.

 

***

 

Screech:

Zack, I make her tinkle.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Girl:

You know what?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Quiet, listen.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Girl:

Sometimes I wonder why God ever invented boys.

 

Jessie:

To give us something to talk about at slumber parties.

 

Lisa:

Do you guys think I should cut my hair?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Who cares about your hair?

Get back to boys.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Girl:

I like it longer.

 

Lisa:

Well Jason wants me to cut it.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Screech:

Jason touches her hair, he's a dead man.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Jessie:

Lisa, you would really cut your hair if some boy wanted you to?

 

Lisa:

Well, maybe.

If he was someone special, who had the qualities of let's say, Michael Jackson.

 

Girls:

Oooh!

 

Lisa:

Gentle, talented, gorgeous, and light on his feet.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Hey, if that ain't you, I don't know who it is.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Jessie:

What about you, Kelly?

Who's your dream guy?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Here we go, here we go!

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:

You know who really is a hunk?

 

Girl:

Who?

 

Kelly:

Dennis Quaid!

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

That wuss?

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Girl:

We know you're not taking Dennis Quaid to the dance.

So, who are you going with? Slater or Zack?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Yes, yes! The moment of truth.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:

Well, there's something mysterious about AC Slater.

But Zack Morris is kind of cute in a playful way.

If I had to make my decision right now, I'd pick Zack.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Yes!

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:

What was that?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Go Lakers! Did you see that shot?

 

Screech:

What shot?

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Jessie:

That was Zack.

 

Lisa:

Well, what's he doing?

 

Kelly:

That's weird, the Lakers aren't playing tonight.

 

Jessie:

I don't believe this you guys.

We've been bugged.

 

Kelly:

What?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

What's wrong, Screech?

 

Screech:

I don't know.

Maybe the Lakers game interfered with it.

 

Zack:

There is no Lakers game, you idiot.

 

Screech:

Oh yeah? Then what were you screaming at, you bonehead?

 

Zack:

Just fix it.

It was just starting to get good.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Jessie:

Of all the lowest, underhanded things this is unreal.

 

Lisa:

To think a guy would go through all this trouble, just to find out what a girl thinks of him.

It's so romantic.

 

Jessie:

No, it's so illegal.

Zack's violating our privacy.

 

Kelly:

Look, guys, it's just a stupid prank.

Let's not get angry.

Let's get even.

 

Lisa:

What do you mean?

 

Kelly:

I've got an idea to get Zack back.

But I'm going to need your help.

 

A little later…

 

Kelly:

Okay, everybody ready?

 

Girl:

Would you pass the cola?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Screech:

Zack, it's working!

 

Jessie:

Okay, okay, I've got a game.

Every girl has to tell her deepest, darkest secret…

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Jessie:

…something she's never told anyone before.

 

Lisa:

All right!

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

We got it back just in time for the juicy stuff.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Lisa:

Okay, I'll go first.

It was in the mall.

I once stole a tube of lipstick.

 

Girls:

Whoa!

 

Jessie:

Boring! How about you Kelly?

 

 

ZACK’S ROOM

 

Kelly:

Well, mine's more serious than that.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:

You see, whenever I like a boy, for some strange reason, I end up hurting him.

 

Jessie:

You mean, you break up with him, right?

 

Kelly:

No, I mean, I hurt him.

 

Jessie:

Oooh.

This is creepy.

 

Kelly:

You see, first I get this terrible headache, then something happens, and I snap.

 

Lisa:

You poor thing.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Screech:

Zack, she sounds weird.

 

Zack:

Quiet, I have to listen to this.

 

 

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:

I black out, then wake up the police are there and that poor boy.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

The poor boy? The poor boy what?

 

Screech:

Zack, Kelly's dangerous.

 

Zack:

Oh, come on, Screech.

She's a girl.

 

Screech:

Zack, I'm worried.

Girls can be brutal.

You ever see "Gorgeous Ladies of Wrestling"?

 

Zack:

Come on, you don't think she's going to hurt me?

Do you?

 

 

SCHOOL HALL

 

Lisa:

Oh, my God.

 

Screech, disguising his voice:

I'm not like other boys.

 

Lisa:

You're not like anything on this planet, you dork!

 

Screech:

I'd like you to share your life with me.

 

Lisa:

Screech, beat it, or I'll give you that high voice permanently.

 

Belding:

Excuse me, "Michael," but we have a dress code at this school.

My office.

Now.

 

Screech:

Mr. Belding, it's me Screech!

 

Zack:

Jessie, wait a second.

I've got to talk to you.

 

Jessie:

Talk fast, Zack.

You don't- I mean, I don't have much time.

 

Zack:

I tried to call you all weekend and you're never home.

 

Jessie:

Oh, I know.

I had to spend a lot of time with Kelly.

She really needed me.

 

Zack:

She needed you?

Something wrong with Kelly?

 

Jessie:

Look, I really shouldn't be talking about this.

I've got to go.

 

Zack:

Jessie, what are you trying to tell me?

 

Jessie:

Look, Zack, I really care for you.

Well, I just don't want to see you get hurt.

 

Zack:

You mean emotionally hurt?

 

Jessie:

No, "Mike Tyson" hurt.

 

Zack:

What are you trying to tell me?

 

Jessie:

Look, we've been friends all our lives and I just don't want to see anything happen to you.

Goodbye, Zack.

 

Zack:

"Goodbye"? Look, what is going on here?

Wow, what happened to you?

 

Slater:

Hey, I don't want to talk about it.

 

Zack:

What? Were you in an accident?

Fall down a flight of stairs?

Well then, what?

 

Slater:

You swear you won't tell anybody?

 

Zack:

Yeah, sure.

 

Slater:

Well, Kelly beat me up.

 

Zack:

She beat you up?

But you're on the wrestling team.

 

Slater:

Yeah, I know.

It's humiliating, Zack.

You know, I should have been able to take her.

 

Zack:

Then what happened?

 

Slater:

Kelly asked me over last night, right?

 

Zack:

Yeah.

 

Slater:

And it was going great for a while.

But then she got this terrible headache, and then she turned on me.

 

Zack:

Well, what'd she do?

 

Slater:

I don't remember.

The next thing I knew I woke up and I was in some emergency room.

I'm telling you, Zack.

Please be careful.

She told me she likes you more than me.

 

 

MR BELDING’S OFFICE

 

Zack:

"Harris, Jennings " Bingo! "Kapowski."

I've got to find out the truth about Kelly.

That's why I'm looking through the principal's files.

Medical history- measles, mumps oh no- six months in the Riverside Home for the Criminally Insane? It's true.She really is dangerous.

Kelly wants to kill me.

Mr. Belding!

 

Belding:

Morris, what are you doing in my office?

 

Zack:

Mr. Belding, thank goodness you're here.

I need your help.

My life is being threatened by one of your students.

 

Belding:

Just one? You're losing your touch.

 

Zack:

Mr. Belding, this is serious.

 

Belding:

Okay, okay, who is it?

Terrible Tommy Tanner, or Norman "No Neck" Nunzio?

 

Zack:

Neither.

Kelly "The Killer" Kapowski.

 

Belding:

Kelly Kapowski? Excuse me for a moment.

What's she going to do, spike you to death with a volleyball?

 

Zack:

Look, this isn't funny.

It's like "Fatal Attraction".

She loves me and I'm dead meat.

 

Belding:

Zack, maybe you're making too much out of this.

Look, when you're a ladies' man, you're going to make girls mad sometimes.

You cannot please them all.

 

Zack:

Look, you don't understand.

Kelly gets these headaches and-

 

Belding:

They all get headaches, Morris.

 

Zack:

Mr. Belding, please help me!

 

Belding:

Relax, Zack.

I know where you're coming from.

Hey, I was also a big ladies' man.

Sometimes they're going to act a little out of sorts.

You just chalk it up to hormones.

 

Zack:

You think that's all it is, sir?

 

Belding:

I'm positive.

Hey, I've been around.

You've got nothing to worry about.

Unless of course she's that one rare wacko who's been in an institution or something.

 

 

CLASSROOM

 

Teacher:

Tonight's assignment will be chapter six: "The Colon: Your Friend for Life."

 

The voice of Kelly:

« My dearest Zack, you can run but you can't hide. »

 

Lisa:

Sorry, Zack.

Clumsy me.

 

Zack, to the camera:

Will someone please call 911?

 

Kelly:

I finally have you all to myself.

 

Zack:

Uh, what are you going to do with me?

And what's the bat for?

 

Kelly:

Softball practice, silly.

 

Zack:

Sure, is that what you told Slater?

 

Kelly:

I want you, Zack.

Not just for the dance, but forever.

 

Zack:

Forever is such a long time.

 

Kelly:

But it can be a very short time, too.

 

Kelly:

Don't fight it, Zack.

You know you like me.

 

Zack:

Sure, I do, but I also like cheeseburgers, and I like the Lakers, I like life.

I love life.

 

Kelly:

Kiss me, Zack, and change both of our lives forever.

Aa-ah!

 

Zack:

What, what?

 

Kelly:

I've got one of those headaches again.

 

Zack:

Me too.

I'll go get the aspirin.

 

Kelly:

Come back, Zack, please.

What about the dance?

 

Zack:

I already have a date.

 

Kelly:

With who?

 

 

THE MAX

 

Rhonda:

Is this a blast, or what?

 

Zack:

Rhonda, that's our 53rd dance.

Can I please take a break?

 

Rhonda:

Sure, take five.

I'll go wash my face and floss for later.

 

Zack:

Hey, haven't you had enough?

 

Slater:

Hey, I like living on the edge.

 

Kelly:

Having fun with Rhonda, Zackie?

 

Zack:

I should have let you kill me when you had the chance.

 

Kelly:

I'm totally harmless, Zack.

I want to return something that belongs to you.

 

Zack:

You mean you know we were listening?

 

Jessie:

Oh, I have something for you too, Zack.

A copy of Kelly's diploma from the Home for the Criminally Insane.

 

Zack:

Wait a minute.

You planted this in Belding's files?

 

Lisa:

We both did.

We flirted with danger and we won.

 

Jessie:

I knew you'd break into the files to check on Kelly.

I know how your sick mind works.

 

Zack:

I can't believe this.

 

Slater:

Hey, I've got another surprise for you, Zackie.

You can use this to fight off Rhonda.

 

Zack:

You guys were all in on this? I just have to know one thing, Kelly.

You were going to go to the dance with me, right?

 

Kelly:

Guess you'll never know.

Come on, Slater.

Let's go dance.

 

Rhonda:

Oh, don't fade on me now, Zackie, I got big plans for us.

 

Zack:

Big plans?

 

Rhonda:

Yeah.

Mom's visiting Dad in the slammer and we got the house all to ourselves.

 

Zack:

Sorry, Rhonda, I have a curfew.

I have to be home in 10 minutes.

 

Rhonda:

Well. That's all right.

 

Zack:

Ow!

 

Rhonda:

How about a goodnight kiss?

 

Zack:

I have very strict rules about that.

I don't kiss on the first date.

 

Rhonda:

Ok, lucky for us! I do!

 

 

*** END OF EPISODE ***

Kikavu ?

Au total, 2 membres ont visionné cet épisode !

byoann 
Date inconnue

Fuffy 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Nous recherchons des administrateurs pour construire puis gérer un quartier pour la série policière The Rookie.
Appel à candidatures | Plus d'infos

Hypnoweb recrute des administrateurs pour construire puis gérer un quartier dédié à la série Peaky Blinders.
Appel à candidatures | Plus d'infos

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier MacGyver (2016) avec Lucas Till !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Venez découvrir le Trésor du cartel 2019
HypnoTrésor 2019 | Lancez-vous

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

NCIS : Los Angeles, S10E11
Samedi 15 juin à 21:05
1.32m / 6.9% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Double Je, S01E08
Vendredi 14 juin à 22:00
2.09m / 11.5% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Double Je, S01E07
Vendredi 14 juin à 21:00
2.55m / 12.5% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S16E01
Vendredi 14 juin à 21:00
2.70m / 13.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S01E210
Vendredi 14 juin à 20:45
2.94m / 15.0% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S15E180
Vendredi 14 juin à 20:20
2.75m / 14.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S02E210
Vendredi 14 juin à 19:20
3.23m / 21.4% (Part)

Logo de la chaîne M6

9-1-1, S02E15
Jeudi 13 juin à 22:00
2.50m / 12.5% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Au programme de ce lundi soir

Au programme de ce lundi soir
En ce lundi 17 juin, vous aurez le temps de  profiter de vos soirées d'été puisque les séries sont...

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones
Cette semaine, peu de choses à retenir outre-Atlantique ! Bonne semaine ! Dimanche 16 juin 21h...

À surveiller cette semaine sur les chaines francophones

À surveiller cette semaine sur les chaines francophones
Des reprises et des inédits cette semaine! Bonne semaine! Dimanche 16 juin 20h35 - Into The...

Bilan US - Audiences du 09/06 au 13/06 !

Bilan US - Audiences du 09/06 au 13/06 !
Good Witch et Baskets débutent leur saison de façon stable alors que Big Little Lies, Pose et...

HypnoReview - The Enemy Within ne vous trahira pas

HypnoReview - The Enemy Within ne vous trahira pas
The Enemy Within arrive en France pour la première fois ce soir, samedi 15 juin. Les 2 premiers...

HypnoRooms

cinto, Hier à 18:39

Je suis seule et abandonnée pour jouer au pendu chez The Tudors. Qui veut jouer avec moi? Et derrnier jour pour le sondage Fête des Pères. Eh oui!

cinto, Hier à 19:05

Merci à melanie91 qui a répondu si vite à mon appel pour le pendu des Tudors! quelle réactivité! je suis sûre que d'autres viendront aussi...

choup37, Hier à 19:48

Répondu

melanie91, Hier à 20:01

Avec plaisir, j'essayerais de passer de temps en temps ^^

koalanath, Aujourd'hui à 02:43

Bonsoir quelqu un pourrais me dire ou je pourrais trouver la serie When Calls The Heart ( le coeur a ses raison ) en francais

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage