Classement des séries

Sauvés par le gong
#106 : La Copine de Screech

Screech est déprimé, car Lisa continue de l'ignorer, et il n'arrive plus à travailler sur le projet scientifique qu'il doit présenter avec Zack. Ce dernier est prêt à tout pour remonter le moral de Screech et sauver sa note : Il décide de se faire passer pour une mystérieuse admiratrice...

Popularité


3 - 1 vote

Titre VO
Screech’s Woman

Titre VF
La Copine de Screech

Première diffusion
16.09.1989

Vidéos

Déception de Screech (VF)

Déception de Screech (VF)

  

Screech s'essaie à la drague (VF)

Screech s'essaie à la drague (VF)

  

Screech prouve son amour pour Bambi (VF)

Screech prouve son amour pour Bambi (VF)

  

Screech largue Bambi (VF)

Screech largue Bambi (VF)

  

Plus de détails

Réalisateur : Gary Shimokawa
Scénariste : R.J. Colleary

Acteurs principaux

Mark-Paul Gosselaar ... Zachary "Zack" Morris 

Tiffani-Amber Thiessen ... Kelly Kapowski 

Mario Lopez ... A.C. Slater

Elizabeth Berkley ... Jessie Spano 

Dustin Diamond ... Samuel "Screech" Powers

Lark Voorhies ... Lisa Tortue

Dennis Haskins ... Richard Belding

 

Acteurs secondaires

Ed Alonzo ... Max

 

Doublage

Mark-Paul Gosselaar (Zack) ... Emmanuel Curtil

Tiffani-Amber Thiessen (Kelly) ... Valérie Siclay

Mario Lopez (Slater) ... Jérôme Rebbot

Elizabeth Berkley (Jessie) ... Barbara Tissier

Dustin Diamond (Screech) ... Hervé Rey

Lark Voorhies (Lisa) ... Martine Regnier

Dennis Haskins (M. Belding) ... Jean-Claude Montalban

Ed Alonzo (Max) ... Patrice Dozier

 

Lieu de tournage

Les studios Raleigh de Los Angeles

A la cafétaria « Chez Max », Slater et Jessie se congratulent pour leur projet de science qu’ils ont préparé en commun. Seulement, ils ne sont pas d’accord sur le nom à donner à leur volcan. Pour éviter de trancher la question, ils vérifient son fonctionnement. Mais pour Slater, Jessie ne verse pas assez d’eau dans le volcan. Mais pour Jessie, il en met trop et le volcan explose. Ne sachant pas comment l’arrêter, ils l’emmènent dehors.

Screech, lui, arrive avec le projet de science qu’il prépare avec Zack. Ce dernier est surpris de le trouver ici au lieu d’être chez lui à travailler. Il lui rappelle leur arrangement : Screech travaille et Zack fait les pauses. Screech montre le projet à Kelly : C’est un système d’alarme pour les ennemis des canaris.

Puis Lisa entre. Screech est conquis. Kelly l’encourage à se déclarer mais Zack l’arrête car il craint que l’amour et son projet de science ne fassent pas bon ménage. Mais Screech se lance quand même. Il se lève, écarte les bras et au son d’une musique romantique, il s’avance vers elle. Lisa fait de même. Screech s’avance mais il est devancé par un autre garçon qui termine dans les bras de Lisa. Dépité, Screech s’en va.

Screech déprime car les filles ne l’aiment pas. Zack ne pense qu’à son projet de science car s’il ne le réussit pas, il devra travailler pendant les vacances. Il met l’appareil en marche mais celui-ci explose. Screech doit absolument le réparer. Zack tente de lui donner de bons conseils pour aborder les filles et faire en sorte qu’il leur plaise : être sûr de soi et avoir un plan d’attaque pour attirer leur attention. Par exemple, dire une phrase du genre : Combien t’ont payé les autres concurrentes pour que tu renonces au concours de Miss Univers ?

Le lendemain au collège, Screech essaie les trucs de Zack sur Sally Donsky. Il avance vers elle en prenant un air décontracté. Mais il s’appuie sur la poubelle en ayant l’air cool mais sa main dérape et tombe pratiquement dans la poubelle. Zack arrive à la rescousse et lui dit de repenser à son plan d’attaque. Screech s’avance alors vers Sally et lui parle des vermisseaux ! Sally le rembarre. Zack lui dit alors de parler de Miss Univers. Mais dans la bouche de Screech, cela devient : Combien t’as dû payer pour qu’on te laisse participer au concours de Miss Univers ? Sally est furieuse. Screech est anéanti et se cache dans son vestiaire.

Zack persuade Screech de sortir mais ce dernier se lamente sur son sort. Zack aperçoit Jessie. Il informe Screech qu’il a peut-être quelqu’un pour lui. Il le persuade de faire du jogging pour lui laisser le temps de préparer le terrain. Zack aborde alors Jessie en lui parlant d’un copain qui a un problème : Toutes les filles le fuient puisqu’il a l’air différent. Jessie trouve cela injuste car ce qui compte avant tout c’est la beauté intérieure. Elle est donc d’accord pour lui donner sa chance jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il s’agit de Screech. Ce dernier revient vers Zack plein d’espoir. Pour se sortir de ce mauvais pas, Zack lui dit que la fille va lui téléphoner à 3h30 à la cabine téléphonique du hall de l’école. Il ne reste plus donc qu’à trouver une fille pour Screech.

Vers 3h30, Screech se dirige vers la cabine téléphonique occupée par Slater, en pleine conversation avec une conquête italienne. Mais Screech est prêt à utiliser la force pour avoir accès au téléphone à l’heure prévue. Slater est étonné de sa témérité et d’autant plus surpris lorsqu’il apprend que Screech attend un coup de téléphone d’une fille. Ce dernier lui avoue quand même qu’il appréhende beaucoup. Slater lui conseille de ne pas essayer de l’impressionner et de rester naturel.

Le téléphone sonne. Screech décroche et n’arrive pas à croire qu’une fille avait flashé sur lui. Il prend alors un air cool et sûr de lui. A l’autre bout du fil, Zack, déguisant sa voix, se cache dans les toilettes et se fait passer pour Bambi, amoureuse de Screech. Cependant, M. Belding, enfermé dans les cabinets, croit que Bambi lui déclare sa flamme. Zack quitte les toilettes aussitôt.

M. Belding informe Bambi qu’il n’est pas possible qu’elle éprouve de l’amour pour lui. Lorsqu’il sort des toilettes, il tombe nez à nez avec Slater, tout sourire. Ce dernier lui assure que tout ceci restera entre eux et qu’il pourrait le remercier dans son carnet de notes…

Screech arrive en classe ivre de bonheur. Il s’empresse de tout raconter à Zack mais ce dernier est déjà au courant de son flirt avec Bambi. Jessie demande alors qui est Bambi. Screech lui révèle que c’est une fille que Zack lui a trouvée. Jessie est soulagée et ravie pour Screech. Lisa arrive mais Screech lui dit qu’il est déjà pris. Jessie en conclut qu’il y est très attaché. Surexcité, Screech lui parle de Bambi mais il réalise soudain qu’il ne l’a jamais vu.

Zack s’empresse d’intervenir en lui disant qu’il ne pourrait pas la voir parce qu’elle est différente de ce qu’il croit et qu’elle traverse une crise d’identité. Screech comprend alors qu’elle ne veut pas le voir. Extrêmement déçu, il quitte la salle. Jessie félicite Zack. Ce dernier s’en veut un peu pendant quelques secondes mais pense que Screech s’en remettra et qu’il l’aura oublié très vite. Un autre élève entre dans la classe pour leur dire qu’il se passe quelque chose dans le hall. Toute la classe s’y précipite.

Ils y découvrent Screech attaché à son casier par une paire de menottes. Désespéré, il refuse de s’alimenter, de dormir et de travailler sur le projet de science tant que Zack ne lui a pas présenté Bambi. Toute la classe se tourne alors vers Zack.

Dans le bureau de M. Belding, Screech lui avoue, toujours attaché à son casier, qu’il est amoureux. M. Belding lui répond qu’il ne peut pas faire grand-chose dans ce domaine. Screech lui dit alors que Zack, lui, peut lui présenter Bambi. M. Belding convoque alors Zack à son bureau.

Après que Kelly ait rangé son livre dans son casier, jouxtant celui de Screech, Zack arrive. Mais il prévient le proviseur qu’il ne peut rien faire. M. Belding le prévient à son tour que s’il ne présente pas Bambi à Screech, son semestre risquerait d’être encore plus mauvais que d’habitude.

Zack a demandé à Lisa de venir dans sa chambre. Elle y court mais elle est suivie par Jessie. Zack n’est pas très content qu’elle soit là mais il avait demandé des robes à Lisa qu’elle devait reprendre à Jessie qui, curieuse, ne voulait pas rater le spectacle pour rien au monde.

Jessie propose alors à « Bambi » une robe rouge mais Zack préfère une robe bleue. Lisa se propose de lui vernir les ongles. Zack demande vraiment si c’est nécessaire. Pendant ce temps, Jessie lui tend un rasoir en lui disant que cela il peut le faire lui-même. Zack passe sa main sur sa joue et lui dit que cela n’est pas nécessaire. Mais Jessie parlait de ses jambes !

Screech s’est mis sur son 31 et arrive avec un bouquet de fleurs fanées chez Max. Ce dernier ne l’avait pas reconnu. Il le félicite sur sa tenue mais a un doute sur les fleurs. Après quelques tours de magie, il lui offre un bouquet de fleurs non fanées.

En riant, Jessie et Lisa entrent à la cafétaria car elles ne veulent pas manquer le spectacle. Elles se séparent avant que Zack, où plutôt Bambi, n’entre. Mécontent, il rembarre un garçon qui lui faisait du gringue. Puis maladroitement, il se dirige vers Screech.

Screech complimente Bambi et s’extasie devant sa beauté et ses mains qu’il caresse lentement. Mais Bambi lui flanque une tape sur la main pour qu’il lâche les siennes. Screech lui propose alors de lui présenter ses amis malgré le refus de Bambi. Il commence d’abord par Slater. Ce dernier ne reconnait pas Zack et lui dit qu’il avait entendu parler d’elle par M. Belding. Zack, toujours en déguisant sa voix, lui répond que Richard est un ami de longue date. Puis Screech veut lui présenter Kelly assise à une autre table. Bambi se lève sous les compliments de Slater. Zack lui fiche une claque. Slater reconnait alors Zack et le compliment sur ses jolies jambes !

Bambi arrive à la table de Kelly. Mais cette dernière pense l’avoir déjà rencontré. Zack tente une diversion en lui disant qu’elle était éclaireuse comme Kelly. Puis le petit ami de Lisa fait son apparition et embrasse Lisa. Slater suggère alors à Screech d’embrasser Bambi afin de rendre Lisa jalouse. Bambi est d’accord à condition de se mettre en ménage. Screech est d’accord. Slater emmène Kelly afin de laisser les deux pigeons roucouler tranquillement. Pour tenter de décourager Screech, Bambi lui impose plusieurs règles de vie s’il veut former un couple.

Mais Screech accepte les deux premières sans rechigner. Bambi tente alors le tout pour le tout. Il demande à Screech de laisser tomber son ami Zack Morris. Mais Screech refuse. Bambi fait semblant de pleurer. Screech réalise alors qu’il y a d’autres possibilités qui s’offrent à lui et ce, grâce à Bambi. Il part travailler sur son projet de science avec entrain.

Jessie félicite Zack pour avoir fait cet effort pour son ami. Kelly arrive à leur table et leur propose d’aller au foyer des filles. Zack accepte avec plaisir mais Jessie refuse !

*** Générique ***

 

CHEZ MAX

Jessie :

Slater, nous faisons une giga équipe.

 

Slater :

Ouais.

 

Jessie :

Je te parie que cette idée de volcan va nous rapporter non seulement une très bonne note mais une médaille.

 

Slater :

Tout ce qu’il nous reste à faire, c’est de lui donner un nom à ce volcan.

 

Jessie :

J’ai pensé qu’on pourrait l’appeler le Mont Sainte Jessie.

 

Slater :

Euh… Pourquoi pas le cratère de Slater ?

 

Jessie :

D’accord. Faisons un compromis.

Appelons-le le cratère de Jessie.

 

Slater :

Voyons comment ça fonctionne.

 

Jessie verse de l’eau dans le cratère du volcan.

 

Slater :

Non, pas comme ça. T’en verse pas assez.

Laisse-moi faire !

 

Jessie :

Mais fais attention, t’en verse beaucoup trop !

Oh non, comment on n’arrête ce maudit truc ?

 

Slater :

Mais j’en sais rien moi.

J’ai raté le dernier cours.

Allez viens vite.

 

Jessie :

Je t’ai dit que tu versais trop vite.

On voit bien que tu ne sais pas ce que sait que de nettoyer des tâches de lave !

 

Slater :

Oh allez, sois pas aussi maniaque !

 

Zack :

[A la caméra]

Raté. Ce s’ra bientôt à moi de présenter un projet en science.

Si je n’obtiens pas la note « A », je peux vous dire que j’aurais des vacances plutôt laborieuses.

[Screech entre]

Screech ? Mais qu’est-ce que tu fais avec notre projet ?

Tu devais y travailler chez toi.

 

Screech :

J’ai besoin de faire un break.

 

Zack :

Tu connais notre arrangement ?

Tu fais le boulot, moi je fais les breaks.

 

Screech :

Tu vas pas travailler dessus ?

Pas du tout, Zack ?

 

Zack :

Bah non !

Si je travaillais dessus, tu s’rais obligé de tout recommencer.

Je te fais gagner du temps en somme.

Et c’est comme ça que tu me remercies ?

 

Screech :

‘Cuse-moi !

Merci, Zack !

 

Kelly :

C’est quoi cette chose ?

 

Zack :

C’est une étude projective.

 

Screech :

C’est une antenne magnétique de détection des hyménoptères cocoïdes.

 

Kelly :

Et ça sert à quoi ?

 

Zack :

A quoi ça sert ?

Euh… A quoi ça sert, Screech ?

 

Screech :

Euh pour l’instant ça ne fait que donner une migraine d’enfer à mon canari.

Mais quand ça s’ra fini, ce s’ra un système d’alarme très efficace.

 

Kelly :

Contre quoi ?

 

Screech :

Les ennemis des canaris.

 

Lisa entre et s’installe à une table à l’autre bout de celle où se trouve Zack, Screech et Kelly.

 

Screech :

Oh ça y est, je craque.

Elle est là.

La fille de mes rêves.

 

Kelly :

Si Lisa te plaît tant que ça alors fonce.

Dis-lui ce que tu ressens.

 

Screech :

Tu crois vraiment ?

 

Kelly :

Absolument ! Accroche-toi !

Tente au moins ta chance.

 

Zack :

Ah euh au fait, Kelly ?

Tu ne voudrais pas me laisser tenter la mienne avec toi ?

 

Kelly :

Non, j’ai peur que tu ne saches pas en profiter.

 

Screech :

Je vais prendre les choses en main.

 

Zack :

Non, ne fais pas ça.

La science et l’amour font très mauvais ménage.

T’as déjà vu Einstein avec une nana ?

 

Screech :

Ecoute Zack, Kelly a bien raison.

Et d’ailleurs, c’est le moment ou jamais.

 

Il se lève et écarte les bras en souriant au son d’une musique romantique. Lisa fait de même.

Screech s’approche lentement d’elle mais un autre garçon le devance et termine dans les bras de Lisa. Déçu, Screech revient rapidement à sa table.

 

Screech :

Je crois que le moment était mal choisi.

 

Kelly :

Ne te décourage pas.

De toute façon, c’est pas son type.

 

Screech :

Ben j’ai l’impression que c’est sérieux.

Ils ont échangé leur gomme chewing.

Je comprends pas pourquoi les filles ne m’aiment pas !

 

Zack :

J’ai une théorie là-dessus.

 

Screech :

Moi aussi.

J’suis un épouvantail.

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Screech déprime sur un futon pendant que Zack joue au basket.

 

Zack :

Alors, tu mets le contacte à cette machine ?

 

Screech :

Met le contacte toi-même !

 

Zack appuie sur la télécommande et la machine explose.

 

Zack :

Hé ! T’as fini de flipper à cause de Lisa ?

Ecoute, je te promets que je t’en trouverais une autre et qui t’aimera celle-là.

 

Screech :

C’est possible, tu crois ?

 

Zack :

Mais oui bien sûr.

Mais tu sais quand tu approches une fille, tu dois avoir l’air d’avoir très confiance en toi.

Tiens vas-y, lève-toi.

 

Screech se lève et ses épaules s’affaissent.

 

Zack :

C’est tout ?

 

Screech :

C’est toute la confiance que je m’inspire, Zack.

 

Zack :

Tu dois apprendre à être super cool.

Et surtout, surtout tu dois avoir un plan d’attaque.

Un truc pour attirer son attention.

 

Screech :

Qu’est-ce que tu penses de « Salut » ?

 

Zack :

Si tu lui dis « Salut », elle te dira « Bonsoir ».

 

Screech :

D’habitude, elles partent sans rien dire alors !

 

Zack :

Tiens, tu pourrais dire : « Hé, combien t’ont payé les autres concurrentes pour que tu renonces au concours de Miss Univers ? »

 

Screech :

Ouah, ça se passe vraiment comme ça ?

 

Zack :

Mais non, je te donnais juste un exemple, bougre d’idiot !

 

HALL DE L’ECOLE

 

Zack :

Hé, voilà Sally Donsky.

Allez, fonce.

 

Screech :

C’est du cousu main pour un type comme moi.

 

Screech s’avance vers Sally en bombant exagérément le torse.

 

Sally :

Tu cherches quelque chose peut-être ?

 

Screech :

Non poupée, je l’ai trouvé.

 

Il s’appuie sur la poubelle et sa main glisse à l’intérieur.

 

Sally :

Tu te sens bien ?

 

Screech :

Hop ! [En se remettant debout]

C’est un tour que j’ai appris chez les singes acrobates.

 

Zack s’approche de Screech en douce.

 

Zack :

Ton plan d’attaque !

Dis-lui un truc cool !

 

Screech retourne auprès de Sally.

 

Screech :

Tu savais que les vermisseaux contiennent des protéines ?

 

Sally :

Ah oui ?

Tu devrais en faire une cure !

 

Screech retourne près de Zack.

 

Zack :

Hé, Miss Univers etc…

Allez vas-y !

 

Screech retourne auprès de la jeune fille.

 

Screech :

Au fait, je voulais te demander.

Combien t’as dû payer pour qu’on te laisse participer au concours de Miss Univers, Sally ?

 

Sally :

Oh ! Je te conseille de décamper !

 

Screech :

Tu veux pas qu’on déjeune ?

 

Sally :

Je préfère crever !

 

Zack :

Screech, Screech…

 

Screech s’enferme dans son casier.

 

Zack :

Oh ! Sort de là, voyons !

Tu peux me croire.

C’est pas la fin du monde.

 

Screech, ouvrant momentanément le casier :

Ah !

 

Zack :

Viens là. On va parler tous les deux.

 

Screech sort de son casier.

 

Screech :

Pourquoi je tombe pas sur quelqu’un qui me laisse une chance ?

Une fille qui verrait pas mes cheveux ébouriffés et mes chaussettes dépareillés.

Mais qui me verrait comme je suis.

 

Zack :

Ben, c’est comme ça que tu es, non ?

 

Screech :

Ouais.

Une vraie petite crotte de bique.

 

Zack aperçoit Jessie allant à son casier.

 

Zack :

Hé dis donc !

Je connais quelqu’un à qui tu plairais, j’en suis sûr !

 

Screech :

Qui ? Qui ?

 

Zack :

Tu devrais aller faire un petit peu de jogging pendant que je prépare le terrain.

 

Screech :

Bonne idée, Zack.

 

Zack :

Jessie, je peux te parler une minute ?

J’ai un problème.

 

Jessie :

Oui je sais Zack.

Mais on en a tous et on fait avec, hein ?

 

Zack :

Non, non, non. Je suis très sérieux.

Tu sais. J’ai un ami que toutes les filles fuient parce que…

Il a l’air différent.

 

Jessie :

C’est tellement injuste.

L’apparence ne devrait pas du tout compter.

Dans la Belle et la Bête, lui est un être magnifique à l’intérieur.

 

Zack :

Tout juste comme mon ami.

Sauf que lui sent meilleur que la Bête.

Ce qu’il faudrait c’est qu’une fille lui offre une chance.

 

Jessie :

Je lui offre sa chance.

 

Zack :

Super ! Et s’il arrive à te plaire, tu sortiras avec lui ?

 

Jessie :

Pourquoi pas.

Qui est-ce ?

 

Zack :

Screech !

 

Jessie :

Screech ?

T’es tombé sur la tête ?

Moi sortir avec Screech, eurk…

 

Zack :

Ça veut dire oui ou non ?

 

Screech :

J’ai couru aussi vite que j’ai pu.

T’as vu la fille ?

Tu m’as pris un rencard ?

 

Zack :

Un rencard ?

Euh… Screech c’est-à-dire que euh…

 

Screech :

Je peux au moins l’appeler chez elle, non ?

 

Zack :

En réalité, je pense qu’il vaudrait mieux que ce soit elle qui t’appelle.

Oui, oui, ça devrait marcher. Oui, oui, c’est bien ça, Screech.

Elle a… Elle a dit qu’elle t’appellerait à 3h30 précises à la cabine téléphonique.

 

Screech :

Zack, tu sais que tu me sauves la vie ?

 

Zack :

Alors tâche de sauver notre projet !

 

Screech :

Compte sur moi, juré !

Ouah !

 

Zack, à la caméra :

Il ne reste plus qu’à trouver une fille pour Screech.

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Slater est au téléphone du hall de l’école.

 

Slater :

C’est pas possible, soit raisonnable ! Je peux pas venir déjeuner.

Mais comment ça comment ça si je t’aimais, je trouverais un moyen, t’es en Italie !

 

Screech :

S’il te plaît, grouille-toi !

 

Slater :

Tu vois pas que ce téléphone est occupé, non ?

 

Screech :

J’ai besoin de ce téléphone et je suis prêt à employer la force si c’est nécessaire.

 

Slater :

Oui Angela.

Oui, il faut que j’y aille.

Ma vie est menacée par un psychopathe.

Arrivederci !

[Il raccroche]

Alors, tu veux me dire pourquoi t’as besoin de ce téléphone d’urgence ?

 

Screech :

On doit m’appeler à 3h30.

Une fille figure-toi !

 

Slater :

Tu attends un coup de fil d’une fille ?

T’as pris ta pilule ?

 

Screech :

Qu’est-ce que tu crois ? J’en ai vu d’autre !

Oh non, je plaisante. J’suis mort de trouille.

Non mais j’sais pas comment m’y prendre.

 

Slater :

T’as qu’à être naturel.

 

Screech :

Tu rigoles ?

Je veux l’impressionner !

 

Slater :

N’essaie pas d’impressionner qui que ce soit.

Mais sois fier de ce que tu es !

Qui que tu sois.

Elle est sans doute plus nerveuse encore que toi.

 

Screech :

Ah bon ? Tu crois ?

 

Slater :

Et quand le téléphone sonnera, montre que t’es un dur !

 

Screech :

Merci Slater.

 

 

TOILETTE DES GARCONS

 

Monsieur Belding entre en lisant le journal dans le premier cabinet.

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Le téléphone sonne. Screech décroche.

 

Screech :

Allo ?

Oui, c’est Screech.

Tu es l’amie de Zack ?

Qu’est-ce que tu dis ?

Tu m’avais repéré ? Et t’as flashé sur moi ?

A bon attends !

Ton nom, c’est quoi ?

 

 

TOILETTE DES GARCONS

 

Zack entre dans les toilettes en prenant une voix aigüe.

 

Zack :

Euh… Je m’appelle euh... Bambi.

Ecoute, je sais que tout ça est assez inattendu mais je voulais te dire ce que je ressens.

Tu sais… Ça fait déjà longtemps que je t’ai repéré.

D’abord t’as un look d’enfer.

 

Belding :

C’est possible mais ça n’est ni l’endroit ni le moment de me faire part de vos sentiments.

Euh D’ailleurs mademoiselle la porte des toilettes pour homme est une des rares portes qui n’est pas accessible aux jeunes filles.

[Zack s’en va]

Ne vous méprenez pas, je je suis très flatté par la haute opinion que vous avez de moi.

[Slater entre]

Mais euh… Croyez-moi Bambi, ça n’est pas de l’amour que vous éprouvez à mon endroit. C’est plutôt l’adoration respectueuse et craintive qu’on a pour les héros, les rockstars, les proviseurs, hum ?

Bambi ? Bambi ?

Vous êtes là, Bambi ?

 

Slater :

Elle est retournée dans la forêt avec Peter Pan.

 

Belding :

Mais qui est là ?

 

Slater :

C’est Slater, Monsieur Belding.

 

Belding :

Qu’est-ce que tu as fait de Bambi ?

 

Slater :

Quelle Bambi ?

 

Belding :

Ben, la fille qui était là il y a encore deux secondes avec moi.

 

Slater :

Avec vous ?

 

Belding :

Oh ! Enfin je veux dire… qui parlait avec moi.

Y’a certainement une explication à tout ça et j’aimerais tellement la connaître.

 

Slater :

Ouais.

Mais y’a pas de lézards Monsieur Belding.

Tout ça restera strictement entre nous trois, d’accord ?

 

Belding :

Bonne idée.

Merci.

 

Slater :

Remerciez-moi dans mon carnet de notes.

 

Belding :

Je n’irais plus jamais aux toilettes pour homme, c’est fini.

 

 

SALLE DE CLASSE

 

Screech :

Salut ! Bonjour la vie !

Hé Zack, j’ai parlé à Bambi encore hier soir.

 

Zack :

Ouais je sais.

Euh je veux dire. Quoi de neuf ?

 

Screech :

Je me sens comme un jeune cerf qui biche !

 

Jessie :

Qui est Bambi ?

 

Screech :

C’est une fille que Zack m’a trouvée.

 

Jessie :

Tu as trouvé une fille pour Screech ?

Oh mon dieu ça me soulage.

Euh enfin ça me fait très plaisir.

 

Lisa :

Salut.

 

Screech :

J’suis pris Lisa.

Inutile d’insister allons !

 

Jessie :

Ouah. T’as l’air d’y tenir à cette Bambi ?

 

Screech :

Oh Jessie bon sang si tu la voyais !

Mais au fait !  Je l’ai pas vu moi !

 

Jessie :

Tu ne l’as pas encore vu ?

 

Zack :

Non tu, tu ne comprends pas.

Il ne peut pas la voir.

 

Jessie :

Pourquoi il peut pas la voir ?

 

Screech :

Ouais pourquoi je peux pas ?

 

Zack :

Ben parce que je…

Euh… parce que…

Elle est différente de ce que tu croies.

Elle traverse une crise d’identité.

 

Screech s’en va très déçu.

 

Jessie :

Bien joué, Zack.

 

Zack, à la caméra :

Si quelqu’un pense que j’ai agi d’une façon stupide, qu’il lève la main !

[Il lève la main]

Oh c’est pas grave !

Il aura oublié Bambi dans quelques heures !

 

Un garçon :

Hé tout le monde ! Venez vite !

Venez voir dans le hall !

 

Tous les élèves se précipitent dans le hall.

 

 

HALL DE L’ECOLE

 

Lisa :

Screech ?

Mais qu’est-ce que tu fabriques ?

 

Screech :

Je prouve comme je peux mon amour pour Bambi.

 

Zack :

Oh ça suffit Screech !

Arrête de faire l’idiot !

 

Screech :

Je fais pas l’idiot du tout !

 

Zack :

Oh bon dieu !

 

Screech :

J’suis sérieux.

Et j’irais jusqu’au bout.

Je travaillerai pas au projet de science.

Je ne mangerai pas. Je ne dormirai pas.

Et je resterai comme ça jusqu’à ce que j’aie vu Bambi, Zack !

 

 

BUREAU DE M. BELDING

 

Screech est assis sur une chaise, toujours attaché à l’un des deux casiers à côté de lui.

 

Screech :

J’y peux rien Monsieur Belding.

J’suis amoureux.

 

Belding :

Ecoute. Je sais bien quand les jeunes commencent à s’attacher, c’est souvent d’une façon excessive.

Mais ils s’attachent à des gens et non à des casiers.

[Il se lève et utilise son interphone]

Jenny ?

On a des nouvelles de la maintenance ?

 

Jenny :

Non.

 

Belding :

Eh bien, soyez gentille.

Rappelez-les et dites-leur que je les attends impatiemment.

 

Jenny :

Qui êtes-vous ?

 

Belding :

Merci.

Ecoute Screech.

Je compatis, je t’assure.

Mais je ne vois pas ce que je peux faire.

 

Screech :

Zack peut faire quelque chose, lui.

Il connait Bambi personnellement.

 

Belding :

Bambi ?

Tu as dit Bambi ?

C’est elle la cause de tout ça ?

 

Screech :

Vous la connaissez ?

 

Belding :

J’ai eu une petite discussion avec elle récemment.

Je m’en occupe.

[Il utilise le microphone du collège]

Zack Morris ! Chez le proviseur !

 

Kelly entre et met quelque chose dans son casier puis ressort en laissant la porte ouverte. Zack entre et la referme.

 

Zack :

Je suis là.

 

Belding :

Oui je vois.

Il n’y a malheureusement que toi qui puisse aider ce pauvre garçon.

Je te prie d’aller chercher Bambi et de la présenter à Screech immédiatement.

 

Zack :

Navré mais c’est impossible.

 

Belding :

Zack, discutons d’homme à homme, veux-tu ?

Mano à la mano. Officiellement, je n’ai aucun droit de te donner un ordre à ce sujet.

Mais si tu ne vas pas chercher Bambi, eh bien, je crains que ton semestre soit encore beaucoup plus mauvais que d’habitude, Zack.

 

Screech :

Euh Monsieur Belding ?

 

Belding :

Oui.

 

Screech :

J’ai très envie d’aller aux toilettes.

 

Belding :

Jenny ?

Rappelez la maintenance d’urgence. Alerte bleue.

 

Jenny :

Qui êtes-vous ?

 

 

CHAMBRE DE ZACK

 

Zack :

Entre

 

Lisa :

Ah ! J’suis venue aussi vite que j’ai pu.

 

Zack :

Oh merci Lisa.

Je te revaudrais ça.

 

Jessie :

Les robes de Monsieur sont avancées.

 

Zack :

Mais qu’est-ce qu’elle fait là, elle ?

 

Lisa :

Il fallait que je passe chercher mes robes chez Jessie.

Jessie a dit pourquoi. J’ai dit Zack en a besoin.

Et Jessie a dit pourquoi.

Alors je lui ai raconté le fin mot de l’histoire et Jessie a dit…

 

Jessie :

Je ne voudrais manquer ça pour rien au monde.

 

Zack :

Bon puisqu’il faut y aller. Allons-y !

 

Lisa :

Oui, il nous reste peu de temps.

 

Zack :

Ouais.

 

Jessie :

Tiens Bambi.

 

Zack :

Hein ! Hein !

Vous croyez que c’est drôle pour moi ?

Vous croyez que ça m’amuse de m’habiller en fille ?

Moi je trouve ça complétement répugnant, dégoutant et révoltant !

Je crois que du bleu m’irait mieux.

 

Jessie :

Oui tu as raison.

C’est peut-être un peu violent pour un premier contact.

Ça risque d’effaroucher ton fiancé.

 

Lisa :

Si je commençais à lui vernir… les ongles.

 

Zack :

Oh non ! Vous croyez que c’est nécessaire ?

 

Jessie :

Oh Tiens !

Ça, tu peux le faire toi-même !

 

Zack :

Non, inutile de me raser.

 

Jessie :

Tes jambes.

 

 

CHEZ MAX

 

Bien habillé et un bouquet de fleurs fanées à la main, Screech s’assoit à une table.

 

Max :

Excusez-moi mais Monsieur Screech a déjà réservé cette table.

 

Screech :

C’est moi, Max !

 

Max :

Screech !

Mais t’es beau comme un dieu !

Je t’avais pas reconnu.

 

Screech :

J’ai rendez-vous avec une fille ici.

 

Max :

Tu comptes lui offrir ça ?

 

Screech :

Oh elles sont fanées mais c’est tout ce qu’il leur restait au marché.

 

Max :

Tiens. Je crois que celles-là feront plus d’effet.

 

Il lui donne un bouquet de fleur sans boutons.

 

Screech :

Merci Max. Mais… t’es sûr qu’il ne manque pas quelque chose ?

 

Max :

Ce sont des fleurs remontantes.

 

Il remue les doigts et les fleurs éclosent.

 

Screech :

Ouah ! Merci.

 

Lisa et Jessie poussent la porte de la cafétéria en riant.

 

Lisa :

Oh j’ai bien l’intention d’être aux premières loges.

 

Jessie :

Oh moi, je préfère le balcon.

Allez, amuse-toi bien.

 

Lisa :

Et toi aussi.

 

Zack entre déguisé en femme rousse portant un tailleur bleu.

 

Zack, à la caméra :

Je vous avertis que je prendrais les noms des personnes que je verrais rigoler.

 

Garçon :

Tiens. Tiens.

Ben d’où tu sors toi ?

 

Zack :

D’une vision de cauchemar !

 

Il s’avance maladroitement vers la table de Screech. Puis il s’adresse à lui en déguisant sa voix.

 

Zack :

Screech ?

 

Screech :

Bambi ?

Oh Oh put… Euh je veux dire. Tiens. Assieds-toi.

 

Zack :

Oh mon dieu. Il fait plus clair ici que je n’aurais pensé.

 

Screech :

C’est bien comme ça tout le monde te verra.

 

Zack :

Eh ben, ils seront pas déçus.

 

Screech :

Ce que t’es belle !

Tu as des mains si féminines, si délicates.

 

Zack :

Oh t’exagères !

 

Screech :

Non, je t’assure.

 

Zack :

Bas les pattes !

 

Screech :

D’accord. D’accord.

Euh tu veux que je te présente mes amis ?

 

Zack :

Non.

 

Screech :

Mais si. Mais si.

 

Zack :

Non. Non.

 

Screech :

Slater, tiens je te présente.

Voilà Bambi.

 

Slater :

Hein ! C’est vous la fameuse Bambi, hein ?

J’ai entendu parler de vous par Monsieur Belding.

 

Zack :

Oh oui. Richard est un ami de longue date.

 

Screech :

Et Kelly est ici. Viens.

 

Slater :

Ouah. Ben ce Screech a un goût du tonnerre.

 

Zack :

Oh vous alors !

 

Slater :

Morris ?

T’as de jolies cannes.

 

Screech :

Bambi, voici Kelly.

 

Kelly :

Bonjour et bienvenue ici.

On ne sait pas déjà rencontrer quelque part ?

 

Zack :

Ah tu étais pas éclaireuse par hasard ?

 

Kelly :

Si en effet. Dans quel groupe tu étais ?

 

Zack :

Hum… Les lampes de poche.

 

Kelly :

Les lampes de poche ?

 

Slater :

Super.

 

Zack :

Slater, laisse tomber tu veux ?

 

Slater :

Ok mais toi surtout.

Ne les laisse pas tomber !

Chérie !

 

Le fiancé de Lisa entre et prend Lisa dans ses bras.

 

Kelly :

Ouah !

 

Slater :

Hé Screech, Lisa ne fait ça que pour te rendre jaloux.

Mais si tu embrasses Bambi, ça lui embouchera un coin.

 

Zack :

Hum ! Euh… D’accord.

Mais à une condition.

Si on s’embrasse, on se met en ménage.

 

Screech :

Ça ne me fait pas peur.

 

Slater :

Viens Kelly.

On va laisser ces deux pigeons roucouler en paix.

[A Zack]

Hé, si ça ne marche pas avec Screech, fais-moi signe.

 

Zack :

Ecoute Screech.

Si tu veux qu’on s’entende, il faudra que tu suives mes règles.

 

Screech :

Tes règles ?

Quelles règles ?

 

Zack :

Mes règles de vie et d’amour.

Tu devras les suivre sans exception.

D’accord ?

 

Screech :

Mais c’est quoi ?

 

Zack :

Règle numéro 1. Coiffer ta tignasse et la teindre en blond cendré.

 

Screech :

Oh euh je n’ai qu’à mettre une perruque.

 

Zack :

Ensuite euh…

Règle numéro 2. J’ai une sainte horreur de toutes les espèces d’animaux.

 

Screech :

Ok je rangerais mon ours en peluche.

 

Zack :

Très bien.

Enfin règle numéro 3. La plus importante.

Je suis très possessive. Je veux t’avoir tout à moi et je veux que tu oublies ton copain Zack Morris.

 

Screech :

C’est tout ?

 

Zack :

C’est tout ?

Euh… Comment ça ?

 

Screech :

Hum. Zack est drôlement culotté.

J’ai l’impression souvent qu’il se sert de moi.

Et… et j’ai bien remarqué qu’il sous-estimé mon intelligence.

Mais c’est mon ami.

Je m’excuse mais rien ni personne ne pourra me faire trahir son amitié.

Même pas toi, Bambi.

 

Zack :

Ça veut dire… que tu me largues ?

 

Screech :

J’espère que tu m’en veux pas ?

 

Zack :

J’espère que tu m’en voudras pas ?

 

Screech :

Non en fait je crois que tu m’as rendu service.

Tu m’as permis de réaliser qu’il y a des millions de poissons dans l’océan et qu’un petit vermisseau comme moi a toutes ses chances.

Maintenant excuse-moi.

Je dois aller travailler à mon projet de science.

 

Zack :

Tu f’ras bien de te grouiller, c’est pour vendredi !

 

Jessie :

Zack, j’ai vu ce que tu as fait aujourd’hui pour Screech.

C’est super chouette.

Dingue mais chouette.

 

Zack :

Oh ça va, Jessie.

Tu sais bien que j’ai fait ça pour qu’il finisse notre projet.

 

Jessie :

C’est possible mais je crois que tu l’as aussi fait par amitié.

 

Zack :

Et d’ailleurs tu sais que c’était assez agréable.

Plus que bien de rendez-vous en tout cas.

 

Kelly :

Je vais au foyer des filles.

Vous voulez venir ?

 

Zack :

Oui bonne idée.

C’est l’occasion ou jamais !

 

Jessie :

Pas question !

 

 

*** Fin de l’épisode ***

Ce script provient du site : www.springfieldspringfield.co.uk

 

*** OPENING CREDITS ***

THE MAX

Jessie:

Slater, we are a great team.

 

Slater:

Yep.

 

Jessie:

We are not only going to get an A on this project, but we are also going to win that science medal.

 

Slater:

Hey, and all we have to do now is just pick a name for the volcano.

 

Jessie:

Oh, if you don't mind, l was thinking of Mount Saint Jessie.

 

Slater:

Uh, how about, Slater's Crater?

 

Jessie:

All right, I'll compromise.

We'll call it Jessie's Crater.

 

Slater:

Come on, let's see how she works.

No, no, come on.

You've got to pour in more.

Let me do it.

 

Jessie:

Be careful! Don't pour in too mu—

How do you get this thing to stop?

 

Slater:

I don't know.

l was absent that day.

Come on.

 

Jessie:

l told you not to pour so much in.

 Do you know how hard it is to get lava stains out of your clothes?

 

Zack:

[To the camera]

You see that?

ln four days, my science project is due.

If I don't get an A, I'll be doing hard time in summer school.

 

Screech! What are you doing with our project?

 You're supposed to be home working on it.

 

Screech:

l needed a break.

 

Zack:

Hey, you know our arrangement, you do the work, l take the breaks.

 

Screech:

Well, aren't you going to do any work at all, Zack?

 

Zack:

Well, no.

If l worked on it, you'd just have to do it over again.

I'm saving you time, and that's the thanks l get.

 

Screech:

I'm sorry.

Thanks, Zack.

 

Kelly:

What is that thing?

 

Zack:

It's our science project.

 

Screech:

It's an electro-magnetic aerial Hymenoptera detector.

 

Kelly:

What's it do?

 

Zack:

What's it do?

What's it do, Screech?

 

Screech:

Well, right now, all it does is make my canary fly into the wall.

But once it's finished, it'll be an early warning system.

 

Kelly:

For what?

 

Screech:

Enemy canaries.

 

Look, guys.

There she is.

My dream girl.

 

Kelly:

Screech, if you really like Lisa, go for it.

Let her know how you feel.

 

Screech:

You really think so?

 

Kelly:

Absolutely.

Don't give up.

Give love a chance.

 

Zack:

Oh, I agree.

Why don't we go to the drive-in and give it a chance?

 

Kelly:

Well, I'm afraid I'll fall off your bicycle.

 

Screech:

I'm making my move.

 

Zack:

Don't do it.

Screech, love and science don't mix.

Did you ever see Einstein with a chick?

 

Screech:

No, Zack.

Kelly's right.

This is my one moment in time.

 

(soft romantic music plays)

 

l guess l caught her at a bad time.

 

Kelly:

Well, don't give up.

He's really not her type.

 

Screech:

They must be serious.

He's chewing her gum now.

I don't understand.

Why don't girls like me?

 

Kelly:

Oh!

 

Zack:

I have some theories.

 

Screech:

Me too.

I'm snake spit.

 

 

ZACK’S ROOM

 

Zack:

Hey, Screech, would you turn on the machine?

 

Screech:

Turn it on yourself.

 

Zack:

Hey, would you forget about Lisa?

Look, I'm positive l can find another girl who'll like you.

 

Screech:

You really mean it?

 

Zack:

Yeah, absolutely.

Before you even approach a girl, you gotta act like you believe in yourself.

Let me see that.

Come on.

 

Zack:

That's it?

 

Screech:

I don't have much to believe in, Zack.

 

Zack:

You gotta practice being cool.

What you need is a great opening line, something to grab her attention.

 

Screech:

How about, ''Hello''?

 

Zack:

If you say hello, you'll hear ''Goodbye.''

 

Screech:

It's better than what l usually get.

 

Zack:

What l mean is, ''Hey, how much did the other contestants pay you to drop out of the Miss Universe contest?''

 

Screech:

Wow, is that what really goes on?

 

Zack:

No, you idiot! I'm just showing you what to do.

 

 

SCHOOL HALL

 

Zack:

Hey, there's Sally Dunsky.

Go for it.

 

Screech:

It's like shooting fish in a barrel.

 

Sally:

Are you looking for something?

 

Screech:

No babe, l found it.

 

Sally:

Are you all right?

 

Screech:

Hup! l learned that trick from the Chinese acrobats.

 

Zack:

Your opening line! Say something cool.

 

Screech:

Did you know that worms are a source of protein?

 

Sally:

Why don't you go eat some?

 

Zack:

The Miss Universe line.

 

Screech:

What l meant to say was, ''How much did you have to pay the contestants to get into the Miss Universe contest?''

 

Sally:

Get lost, creep.

 

Screech:

How about lunch?

 

Sally:

How about death?

 

Zack:

Screech.

Aw, Screech, come out.

Believe me, it's not the end of the world.

 

Screech:

Ha!

 

Zack:

Come on, talk to me, Screech.

 

Screech:

Why can't l meet someone who will give me a chance?

Someone who will ignore my stupid hair and my different-colored socks and see the real me.

 

Zack:

Well, that is the real you.

 

Screech:

Yeah.

I'm hummingbird droppings.

 

Zack:

Hey, you know, l just thought of someone who might like you.

 

Screech:

Who? Who?

 

Zack:

Why you should take a few laps around the gym and let me work on it?

 

Screech:

Sure thing, Zack.

 

Zack:

Hey, Jessie, can l talk to you for a minute?

I have a problem.

 

Jessie:

I know that Zack, but we've all learned to live with it.

 

Zack:

No, no.

I'm serious.

See, I have this friend.

And girls don't like him because he looks different.

 

Jessie:

That's so unfair.

It shouldn't matter what a person looks like.

Look at ''Beauty and the Beast.''

He is a wonderful person inside.

 

Zack:

So is my friend.

He even smells better than the Beast.

He just needs someone to give him a chance.

 

Jessie:

I'll give him a chance.

 

Zack:

Well, good! If you like him, maybe you two can start dating?

 

Jessie:

Maybe.

Who is he?

 

Zack:

Screech.

 

Jessie:

Screech?

Are you crazy? Me go out with Screech? Ugh!

 

Zack:

ls that a yes or a no?

 

Screech:

Zack, l ran as fast as l could.

Did you talk to the girl? When can I meet her?

 

Zack:

Meet her? Gee, Screech, I don't know.

 

Screech:

Well, if l can't meet her, I'll call her.

 

Zack:

Well, actually, maybe it would be better if she called you.

Yeah, yeah, that would work.

As a matter of fact, she did say she'd call you.

3:30 at the payphone.

 

Screech:

Zack, I owe you my life!

 

Zack:

I'd rather have the science project.

 

Screech:

You got it.

All right! Woo!

 

Zack, to the camera:

Now all I have to do is find a girl for Screech.

 

 

SCHOOL HALL

 

Slater:

Well, babe, let's be reasonable.

l can't come for lunch.

What do you mean, if l loved you, I'd find a way? You're in Italy.

 

Screech:

Can you please hurry?

 

Slater:

Hey this phone is occupato, paisan.

 

Screech:

I need that phone, and I'm prepared to take it by force if necessary.

 

Slater:

Angela, yeah, I have to go.

My life is being threatened by a bully.

Arrivederci.

Hey, look, Screech, what's so important about this phone call?

 

Screech:

I'm expecting a call.

It's from a girl.

 

Slater:

You've got a woman calling you?

On purpose?

 

Screech:

Yeah, I get around.

Ah, who am l kidding? I'm scared to death.

I don't know what to do.

 

Slater:

Well, be yourself.

 

Screech:

l can't, I want to impress her.

 

Slater:

Don't try to impress.

Be proud of what you are, whatever that is.

Look, she's probably more nervous than you are.

 

Screech:

You really think so?

 

Slater:

When that phone rings, be strong.

 

Screech:

Thanks, Slater.

 

 

MEN’S ROOM

 

Mr. Belding enters in the first toilet by reading the newspaper.

 

 

SCHOOL HALL

 

(phone rings)

 

Screech:

Hello? This is Screech.

ls this Zack's friend? What's that?

You've seen me around? And you like me?

Please hold.

What's your name?

 

 

MEN’S ROOM

 

Zack:

(high voice) My name is, uh Bambi.

Look, I know this is kind of sudden, but I have to tell you the way l feel.

You know, I've been watching you for a long time.

You're really cute.

 

Belding:

That may be so, but this is neither the time nor the place to share those feelings.

Young lady, the men’s room is one of the few doors education should not open for you.

Now don't misunderstand, l am flattered that you think so highly of me.

But Bambi, it's not really love you feel for me, it's hero worship.

Rock stars, ball players, principals-- heck, we excite people.

Bambi? Are you there, Bambi?

 

Slater:

Hey, l think she ran back into the forest with Thumper.

 

Belding:

Who is that?

 

Slater:

Hey, it's Slater, Mr. Belding.

 

 (toilet flushing)

 

Belding:

What have you done with Bambi?

 

Slater:

Who's Bambi?

 

Belding:

Well, she's a girl, and she was just in here with me.

 

Slater:

Oh, really?

 

Belding:

Well, not actually in here with me.

(laughing) There's a really good explanation for this and l wish l could find it.

 

Slater:

Hey it's all right, Mr. Belding.

Why don't we just keep this between the three of us?

 

Belding:

Good idea.

Thank you.

 

Slater:

Just thank me at report card time.

 

Belding:

l am never going to the bathroom again.

 

 

CLASSROOM

 

Screech:

Good morning, world.

Hey, Zack.

l talked to Bambi again last night.

 

Zack:

I know.

I mean, how'd it goes?

 

Screech:

She makes me feel like a young buck.

 

Jessie:

Who's Bambi?

 

Screech:

She's a girl Zack found for me.

 

Jessie:

You found a girl for Screech? I'm so relieved.

I mean, I'm so happy.

 

Lisa:

Hi, guys.

 

Screech:

I'm taken, Lisa.

Eat your heart out.

 

Jessie:

Wow, you must really like this Bambi.

 

Screech:

Oh, Jessie, you've got to meet her.

Wait a minute.

I haven’t got to meet her.

 

Jessie:

You haven't met her yet?

 

Zack:

You don't understand.

He can't meet her.

 

Jessie:

Why? Why can't he meet her?

 

Screech:

Yeah, why can't he meet her?

 

Zack:

Well, because, uh because she's not what you think.

She's having an identity crisis.

 

Screech:

Oh.

 

Jessie:

Way to go, Zack.

 

Zack, to the camera:

Anyone who thinks what l did to Screech was mean, raise your hand.

Ah, come on.

He'll be over Bambi in a few hours.

 

Boy:

Hey everybody, come quick.

You've got to see this.

 

 

SCHOOL HALL

 

Lisa:

Screech, what are you doing?

 

Screech:

Demonstrating my love for Bambi.

 

Zack:

Come on, Screech.

Stop fooling around.

 

Screech:

I'm not fooling around.

 

Zack:

Oh, my gosh.

 

Screech:

l can't eat, l can't sleep, l can't do science projects.

I'm not leaving this locker till l meet Bambi, Zack.

 

 

MR BELDING’S OFFICE

 

Screech:

l couldn't help it, Mr. Belding.

I'm in love.

 

Belding:

Screech, I'm fully aware that people your age form rather intense attachments.

But they usually wear a locket, not a locker.

 

Jenny, have we heard anything from maintenance?

 

Jenny:

No.

 

Belding:

Please call them again and tell them I'm still waiting for them.

 

Jenny:

Who is this?

 

Belding:

Thank you.

Listen, Screech, I sympathize with you, but there's really nothing l can do.

 

Screech:

There's something Zack can do.

He knows Bambi personally.

 

Belding:

Bambi? ls this the Bambi?

ls that who we're talking about?

 

Screech:

You know her?

 

Belding:

Well, I've sat and talked with her recently.

Leave this to me.

 

Zack Morris, I need you.

 

Zack:

You called?

 

Belding:

Yes, l did.

Unfortunately, only you can help this boy.

Please have Bambi at The Max at 4:00 to meet with him.

 

Zack:

That's beyond impossible.

 

Belding:

Zack, let's talk man to man, ''mano y mano.''

 Now, officially l cannot order you to do this, but if Bambi's not there, well, this could be your most miserable semester yet.

 

Screech:

Uh, Mr. Belding?

 

Belding:

Mm-hmm.

 

Screech:

I have to go to the bathroom.

 

Belding:

Jenny, get maintenance up here right now.

Code blue!

 

Jenny:

Who is this? 

 

 

ZACK’S ROOM

 

(knocking

Zack:

Come in.

 

Lisa:

l got here as fast as l could.

 

Zack:

Oh, thanks Lisa, l won't forget this.

 

Jessie:

Neither will l.

 

Zack:

What's she doing here?

 

Lisa:

Well, l had to go pick up my color wheel at Jessie's.

And Jessie said, ''Why?''

l said, ''Zack needs it.'' And Jessie said, ''Why?''

So, l told her about Screech and Jessie said—

 

Jessie:

l wouldn't miss this for the world.

 

Zack:

Great.

Let's just get on with it.

 

Lisa:

Yeah, we don't have much time.

 

Jessie:

Here, Bambi.

 

Zack:

Oh, ha ha.

You think this is fun for me? You think l want to dress up like a girl?

Well, this is repulsive, disgusting, revolting-- can l see something in a blue?

 

Jessie:

Yeah, you're right.

This might be a little forward for a first date.

This is a first date, right?

 

Lisa:

Well, I better get started on his nails.

 

Zack:

Oh, now wait a second.

 

Jessie:

Oh here, make yourself useful.

 

Zack:

I don't need to shave.

 

Jessie:

Your legs.

 

 

THE MAX

 

Max:

Excuse me sir, but a Mr. Screech has reserved that table.

 

Screech:

It's me, Max.

 

Max:

Screech! You look great.

l didn't recognize you.

 

Screech:

I'm meeting a girl in here.

 

Max:

Are those for your date?

 

Screech:

They're almost dead, but that's all they had left at the market.

 

Max:

Well, she might like these better.

 

Screech:

Thanks, Max, but isn't there a little something missing?

 

Max:

Well, they're late bloomers.

 

Screech:

Thanks.

 

Lisa:

I am getting front row seats for this.

 

Jessie:

I prefer the balcony.

Enjoy the show.

 

Lisa:

You too.

 

Zack, to the camera:

I want you to know that I'm taking the names of everyone who's laughing.

 

Boy:

Hi there.

Who are you?

 

Zack:

Your worst nightmare, pal.

 

Zack:

Screech?

 

Screech:

Bambi? Oh boy! I mean, sit down.

 

Zack:

My, it's a lot brighter in here than l thought it'd be.

 

Screech:

Good, then everyone'll see you.

 

Zack:

Dream come true.

 

Screech:

Gosh, you're pretty.

And you have the most feminine little hands.

 

Zack:

Do not.

 

Screech:

Do too.

 

Zack:

Do not!

 

Screech:

Do too.

Oh, would you like to meet some of my friends?

 

Zack:

No.

 

Screech:

Oh, come on.

 

Zack:

No. No.

 

Screech:

Slater, meet my date.

This is Bambi.

 

Slater:

Oh, so you're the famous Bambi, huh?

I've heard all about you from Mr. Belding.

 

Zack:

Oh, Richard and l are just good friends.

 

Screech:

Hey, there's Kelly.

Come on.

 

Slater:

Whoa.

This little guy has good taste.

 

Zack:

Fresh.

 

Slater:

Morris? Nice legs.

 

Screech:

Bambi, this is Kelly.

 

Kelly:

Nice to meet you.

Don't I know you from somewhere?

 

Zack:

I don't know.

Were you ever a Brownie?

 

Kelly:

Yes, l was.

What troop were you in?

 

Zack:

Um F-Troop.

 

Slater:

Nice one.

 

Zack:

Slater, please, I beg you.

 

Slater:

Don't worry, your secret's safe with me, sweetheart.

 

Kelly:

Oh!

 

Slater:

Hey, Screech, Lisa's just doing that to make you jealous.

Now, if you kissed Bambi, hey, that would show her.

 

Zack:

Um um all right, but on one condition.

If we kiss, we become an item.

 

Screech:

I can live with that.

 

Slater:

Hey Kelly, why don't we leave these two lovebirds alone?

Hey, if it doesn't work out with you and Screech, call me.

 

Zack:

Now Screech, if we're going to date, you've got to follow my rules.

 

Screech:

Rules? What rules?

 

Zack:

My rules of livin' and lovin'.

You must follow them explicitly.

 

Screech:

What are they?

 

Zack:

Rule number one: Straighten your hair and dye it blond.

 

Screech:

Consider me Billy Idol.

 

Zack:

Well then, uh, rule number two: I'm allergic to all types of animals.

 

Screech:

Done.

I'll shave my birds.

 

Zack:

All right.

Here's number three, the most important: I'm very possessive, and l must have you all to myself.

Get rid of your friend Zack Morris.

 

Screech:

That's all?

 

Zack:

(low voice) That's all? I mean, what?

 

Screech:

Well, Zack is awfully cocky.

He's always taking advantage of me, and sometimes l think he underestimates my intelligence.

But he is my friend and I'm sorry, but l won't trade him for anything else in the world.

Not even you, Bambi.

 

Zack:

You mean, you're dumping me?

 

Screech:

l hope I haven't hurt you.

 

Zack:

l hope I haven't hurt you.

 

Screech:

No, actually you've helped me.

You've made me realize there are a million fish in the sea and I'm just the worm to attract them.

Now if you'll excuse me, I have a science project that needs finishing.

 

Zack:

Well, you better hurry it if it's due Friday.

 

Jessie:

You know, l watched what you did here today for Screech, it was really nice.

Sick, but nice.

 

Zack:

Come on, you know l did it because l wanted him to finish the project.

 

Jessie:

Well, maybe.

But you also did it 'cause you're his friend too.

 

Zack:

You know, actually l had a good time.

It was better than most first dates.

 

Kelly:

I'm going to the girl’s room.

You want to come?

 

Zack:

Oh, why not?

Sounds like fun.

 

Jessie:

Freeze!

 

 

*** END OF EPISODE ***

 

Kikavu ?

Au total, 2 membres ont visionné cet épisode !

byoann 
Date inconnue

Fuffy 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

Nous fêtons la Saint Valentin pendant tout le mois de février en soldant les HypnoCards Shippers !
Jusqu'au 28/02 | Shippers soldées !

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Ils nous ont quittés...
Aujourd'hui à 15:59

Jorja Fox
Aujourd'hui à 20:04

Harry Shum Jr
Aujourd'hui à 20:04

Planning des diffusions
Aujourd'hui à 20:03

Animal Kingdom
Aujourd'hui à 19:34

Les Toqués
Aujourd'hui à 15:09

Les Monos
Aujourd'hui à 15:09

Guys With Kids S01E17
Aujourd'hui à 20:40

Guys With Kids S01E16
Aujourd'hui à 20:39

The Passage S01E07
Aujourd'hui à 20:39

Dernières audiences
Logo de la chaîne France 2

Chérif, S06E10
Vendredi 15 février à 22:00
3.31m / 17.0% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Chérif, S06E09
Vendredi 15 février à 21:00
3.62m / 16.1% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S15E08
Vendredi 15 février à 21:00
2.98m / 13.1% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S02E125
Vendredi 15 février à 19:20
3.21m / 17.4% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Léo Mattéï, brigade des mineurs, S06E02
Jeudi 14 février à 22:05
4.12m / 24.3% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Léo Mattéï, brigade des mineurs, S06E01
Jeudi 14 février à 21:00
4.78m / 22.5% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S15E94
Jeudi 14 février à 20:20
3.31m / 14.7% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Grey's Anatomy, S15E13
Jeudi 14 février à 20:00
6.58m / 1.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Les bandes annonces de la semaine

Les bandes annonces de la semaine
De nombreuses bandes annonces sont sorties ces derniers jours ; vous pouvez les retrouver sur notre...

Robin Lord Taylor : le Pingouin for You

Robin Lord Taylor : le Pingouin for You
Robin Lord Taylor, connu pour incarner Le Pingouin dans la série Gotham, a été choisi pour tenir un...

Alexa & Katie seront de retour pour une troisième saison !

Alexa & Katie seront de retour pour une troisième saison !
C'est dans une courte vidéo amusante que les stars d'Alexa & Katie ont annoncé le renouvellement de...

Killing Eve : trailer de la saison 2 dévoilé !

Killing Eve : trailer de la saison 2 dévoilé !
La chaîne BBC America a dévoilé hier le trailer de la saison 2 de Killing Eve (avec Sandra Oh et...

3 nouvelles séries débarquent sur le paysage télévisuel !

3 nouvelles séries débarquent sur le paysage télévisuel !
En ce vendredi, trois nouvelles séries débarquent sur le paysage télévisuel ! Faites vos choix......

HypnoRooms

roro73, Hier à 11:15

Nouveau sondage sur l'hiver sur le quartier Wildfire ! Tout le monde peut voter, alors n'hésitez plus

sauveur, Hier à 21:30

Venez voter pour élire une photo du mois consacrée à Jesse Metcalfe.

sauveur, Hier à 21:31

N'hésitez pas à venir sur le quartier Dallas. Les votes sont encore ouverts.

choup37, Hier à 21:54

Pas de participants pour le moment au concours St-Valentin de Musketeers

juju93, Aujourd'hui à 08:24

Souvenir du P-L-anet sur The L Word : aujourd'hui et demain, venez poster votre photo de la charmante actrice Erin Daniels . Merci d'avance

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage