Sauvés par le gong
#108 : Le Remplaçant

Mme Simpson s'étant bloquée le dos en plein cours, elle est remplacée par Tony Crane, un professeur trés séduisant. Aussitôt, les filles tombent sous son charme et ignorent complètement les garçons. Mais Zack, Slater et Screech ne s'avouent pas vaincus...

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
The Substitute

Titre VF
Le Remplaçant

Première diffusion
30.09.1989

Vidéos

L'arrivée du prof remplaçant (VF)

L'arrivée du prof remplaçant (VF)

  

"Roméo et Juliette" version Screech et Lisa (VF)

"Roméo et Juliette" version Screech et Lisa (VF)

  

Le piège tendu par les garçons tourne au fiasco (VF)

Le piège tendu par les garçons tourne au fiasco (VF)

  

Le nouveau prof fait ses adieux aux filles (VF)

Le nouveau prof fait ses adieux aux filles (VF)

  

"Roméo et Juliette" version Zack et Kelly (VF)

"Roméo et Juliette" version Zack et Kelly (VF)

  

Plus de détails

Réalisateur : Don Barnhart
Scénariste : Bennet Tramer

Acteurs principaux

Mark-Paul Gosselaar ... Zachary "Zack" Morris 

Tiffani-Amber Thiessen ... Kelly Kapowski 

Mario Lopez ... A.C. Slater

Elizabeth Berkley ... Jessie Spano 

Dustin Diamond ... Samuel "Screech" Powers

Lark Voorhies ... Lisa Tortue

Dennis Haskins ... Richard Belding

 

Acteurs secondaires

Ed Alonzo ... Max

Hank Stratton ... Tony Crane

Bess Meyer ... Vicki

Pamela Kosh ... Mme Simpson

 

Doublage

Mark-Paul Gosselaar (Zack) ... Emmanuel Curtil

Tiffani-Amber Thiessen (Kelly) ... Valérie Siclay

Mario Lopez (Slater) ... Jérôme Rebbot

Elizabeth Berkley (Jessie) ... Barbara Tissier

Dustin Diamond (Screech) ... Hervé Rey

Lark Voorhies (Lisa) ... Martine Regnier

Dennis Haskins (M. Belding) ... Jean-Claude Montalban

Ed Alonzo (Max) ... Patrice Dozier

 

Lieu de tournage

Les studios Raleigh de Los Angeles

Au cours de littérature, Zack est persuadé que le poète William Shakespeare va lui permettre d’atteindre le cœur de la belle Kelly. La cloche retentit et les élèves vont s’assoir à leur place tandis que Mme Simpson, sourde comme un pot, entre en classe et déplore qu’ils aient oublié de faire sonner la cloche. Elle commence donc son cours en proposant de recréer des scènes mythiques de Roméo et Juliette. Elle désigne alors Lisa pour jouer Juliette et demande des volontaires pour jouer Roméo. Seul, Screech se porte volontaire mais Mme Simpson ne l’entend pas. Elle doit donc désigner un élève. Lisa la supplie de prendre n’importe qui sauf Screech. Mais au grand dam de Lisa, Mme Simpson entend le contraire et croit qu’elle propose Screech.

Ravi, Screech se lève et commence à réciter les vers. Lisa s’inquiète quand il commence à s’emballer et s’avance vers elle. « Arrière Roméo » lui rétorque-t-elle en prenant la règle du professeur et s’en servant comme d’une épée pour le repousser. Mme Simpson est ravie même si la scène du duel n’est pas dans cet acte.

Ensuite, Mme Simpson demande deux autres volontaires. Elle demande à Slater de venir jouer Roméo. Zack en profite pour dire en douce à Slater que son équipe de lutte ne sera pas mis au courant de son interprétation de Roméo. Afin d’éviter d’être ridicule, Slater propose à Mme Simpson de donner le rôle à Zack, bien meilleur acteur que lui. Elle accepte et demande des volontaires pour Juliette. Zack informe alors Kelly qu’elle a un cafard sur sa chaise. Dégoutée, elle se lève d’un bond. Mme Simpson pense qu’elle est volontaire.

Mais Slater n’est pas d’accord et souhaite jouer dans la pièce. Mme Simpson lui rétorque alors que le rôle de Juliette est déjà pris. Elle prépare ensuite la scène du balcon pour Zack et Kelly. Elle installe Kelly sur une chaise posée sur le bureau et demande à Zack de commencer. Ce dernier est ravi et décline les vers de Shakespeare avec talent ce qui surprend la classe et fait tomber Kelly sous son charme. Elle en fait même tomber son livre. Mme Simpson se penche alors pour le ramasser et se bloque le dos. Jessie suggère de l’emmener à l’infirmerie mais Mme Simpson ne peut pas poser un pied devant l’autre alors Slater a une idée.

Ils mettent Mme Simpson sur un skateboard et la pousse doucement jusqu’à l’infirmerie. M. Belding arrive par l’escalier et, voyant des élèves en dehors de leur classe, demande ce qu’il se passe. Zack lui explique qu’ils doivent emmener Mme Simpson à l’infirmerie. M. Belding demande à Mme Simpson de déposer des documents sur son bureau en passant avant de se rendre à l’infirmerie puisqu’il doit aller au gymnase pour aider un gamin encore coincé dans les filets. Mme Simpson est d’accord. Les élèves la conduisent à l’infirmerie.

Chez Max, Zack continue de jouer au Roméo pour éblouir Kelly. Il déclame son amour en vers et se veut être une paille dans le verre de Kelly et risquer de se noyer dans un océan de coca afin d’approcher ses lèvres. Kelly est sous le charme. Mais Slater ramène Zack sur terre et l’informe qu’il emmène Kelly à la plage. Zack, toujours en vers, exprime son incompréhension, lui qui pensait pouvoir répéter une scène de Roméo et Juliette avec elle. Kelly est aux anges et décline l’offre de Slater au grand étonnement de celui-ci.

Voyant que Zack a réussi à conquérir Kelly en s’exclamant en vers, Screech tente de faire la même chose et se compare lui à une marre de Ketchup dans l’assiette de frites de Lisa. Seulement Lisa n’est pas Kelly et elle enfonce brutalement ses frites dans la bouche de Screech avant de partir.

En classe, M. Belding informe les élèves que Mme Simpson est à l’hôpital et qu’ils vont avoir un professeur remplaçant. Les élèves sont ravis. Mais le proviseur leur demande d’avoir autant de respect pour le nouveau prof que pour lui ce qui fait bien rire la classe. M. Belding prévient ensuite Zack que si jamais il entend parler de quoi que ce soit de déplaisant qui arriverait au nouveau professeur, il s’en prendrait à lui car en tant que principal, il a pratiquement tous les droits.

Zack est persuadé qu’ils vont encore avoir droit à un phénomène de foire lorsque le séduisant professeur, Tony Crane, entre en classe, charmant du même coup toutes les filles présentes ce qui n’enchantent pas vraiment les garçons.

Le lendemain, au cours de littérature, Tony Crane est habillé avec un costume d’époque afin d’enseigner Shakespeare d’une manière différente des autres professeurs. En effet, il est important pour lui que les élèves ressentent la pièce et la vivent en entier. Il demande alors une volontaire pour jouer Juliette. Toutes les filles se précipitent devant lui. Kelly arrivant la première est retenue par Tony. Il la déguise en Juliette puis commence à déclamer les vers de Shakespeare. Les filles sont sous le charme tandis que les garçons sont moqueurs.

A la cafétaria, Slater se fait rembarrer par les filles qui n’ont d’yeux que pour le professeur Crane, un homme mûr et réfléchi. Zack tente également sa chance auprès de Kelly mais elle préfère réviser Shakespeare pour le cours de M. Crane.

Ce dernier fait son entrée à la cafétaria. Les filles sont toutes retournées car il les a vues. Les garçons, eux, sont très mécontents alors que M. Crane s’installe à une table.

Les filles se précipitent vers le jukebox afin d’être au plus près de M. Crane. Les garçons fulminent. Mais Max leur remonte le moral en affirmant qu’il était probablement déjà marié et qu’il n’avait même pas jeté un coup d’œil aux filles. Mais M. Crane invite les filles à s’assoir à sa table. Elles se précipitent vers lui. Jessie va même jusqu’à virer une fille de sa chaise pour la lui prendre et s’installer au côté de M. Crane.

Cette fois, pour les garçons, c’en est trop ! Slater prévient Zack qu’il a déjà vu cela dans les autres établissements qu’il a fréquentés. Un professeur séduisant arrive et il leur vole « leurs femmes ». Zack propose alors à Slater de faire une trêve entre eux et de se liguer contre leur ennemi commun : M. Crane. Slater accepte.

De retour à la maison, les filles sont réunies dans la chambre de Jessie et elles sont encore sous le charme du séduisant professeur. Kelly trouve qu’elle a eu le déjeuner le plus romantique de son existence et qu’elle sait enfin, depuis l’arrivée de Tony Crane dans sa vie, quel type d’homme elle aimerait épouser. Lisa est également de son avis. Quant à Jessie, elle avoue que jusqu’à maintenant mener sa carrière était plus important que trouver un mari. Mais depuis l’arrivée de Tony, tout a changé. Les filles fantasment…

Elles s’imaginent toutes les trois vêtues en robe de mariée attendant chacune leur promis, Tony Crane pour aller se marier. Tony a promis d’emmener Lisa en lune de miel à Paris. Pour Kelly, ce sera à Hawaï. Quant à Jessie, lui n’aimant pas les océans alors qu’elle aime les plages, ils iront dans le désert. Soudain, Kelly réalise que Tony ne peut pas se marier avec les trois en même temps. Mais on frappe à la porte. Tony Crane entre et annonce qu’il ne pourra en épouser aucune, car il est un professeur remplaçant et il doit partir bientôt. Lisa se demande alors avec qui elle va se marier. Screech arrive en costume de cérémonie !

Pendant ce temps, les garçons organisent la riposte. Ils engagent une actrice professionnelle, Vicki, pour discréditer M. Crane aux yeux des filles. Le plan est ingénieux : Au signal donné par les garçons, Vicki devra se précipiter sur le plus séduisant homme arrivant du couloir qu’elle ait jamais vu. Malheureusement pour eux, M. Belding arrive par le couloir et Screech lui fait bonjour de la main, donnant ainsi le signal à Vicki.

Elle se précipite dans les bras de M. Belding affirmant qu’elle a pris le premier avion de Rome pour se marier avec lui tout de suite car elle ne veut pas attendre le mois de juin. M. Belding repousse la jeune femme en affirmant qu’elle se trompe. Tony Crane descend les escaliers au même moment et observe la scène. Vicki attrape M. Belding par la cravate et lui dit qu’elle est impatiente de devenir madame Tony Crane.

M. Belding demande des explications à Tony Crane. Vicki réalise qu’elle s’est trompée de play-boy et les garçons se réfugient dans leurs casiers. M. Belding se retire dans son bureau pendant que Vicki s’en va. M. Crane demande des explications aux garçons. Ces derniers lui avouent alors que depuis son arrivée, les filles ne font plus attention à eux et les traitent même en gamin. M. Crane compatit mais s’en prendre à lui n’est pas la solution. Les garçons s’excusent. Il leur demande ensuite de retourner en classe et va arranger la situation avec le proviseur.

Un peu plus tard, Tony Crane a demandé aux filles de l’attendre « Chez Max ». Les filles pensent alors qu’il va leur dire qu’il les adore et pour Jessie, il aurait même une préférence. Kelly est aux anges et demande aux deux autres d’être leur demoiselle d’honneur. Une dispute s’engage alors entre elles. Les garçons arrivent et y mettent fin. Mais les filles se retournent contre eux en leur disant qu’il fallait qu’ils s’en aillent car elles voudraient être seules pour le plus grand moment de leur vie. Mais les garçons refusent car ils disent que Tony Crane leur a donné rendez-vous aussi ici. Les filles trouvent ça étrange mais Lisa pense que Tony va leur demander d’être leur chauffeur pour leur mariage. Jessie demande quand même « aux enfants » de s’éloigner. Les garçons s’installent à une autre table.

C’est alors que M. Crane entre à la cafétaria au bras de Vicki qu’il présente aux garçons comme étant sa fiancée. Les filles tombent de haut. Les garçons, eux, sont très surpris et ravis. Ensuite, Tony présente Vicki aux filles et les informe qu’il a fait son dernier cours aujourd’hui car Mme Simpson revient lundi. Il leur déclame quelques vers en guise d’au revoir. Extrêmement déçues, les filles, elles, lui rétorquent froidement un « Adieu M. Crane ». Tony et Vicki s’en vont. En passant devant les garçons, Tony Crane leur fait un signe de connivence.

Les garçons rejoignent ensuite les filles et leur disent qu’elles sont beaucoup mieux que la fiancée de Tony. Ravie, les filles leur demandent s’ils veulent s’assoir avec elles. Slater se précipite alors auprès de Kelly et informe Zack que la trêve entre eux est terminée. Screech demande à Max d’approcher pour prendre leur commande. Il demande ensuite à Lisa ce qu’elle aimerait. Elle lui répond qu’elle aimerait qu’il disparaisse. Soulagement. Tout est redevenu normal !

*** Générique ***

                                                                                                                       

SALLE DE CLASSE

Zack, à la caméra :
Les adolescents sont fascinés par les grands poètes.
Comme euh John Bon Jovi, les Rolling Stones, Jazzy Jeff.
Et j’ai trouvé un grand poète très cool.
Je suis sûr qu’il va m’ouvrir le cœur de Kelly.
Un rappeur d’enfer : William Shakespeare.

La cloche sonne. Mme Simpson s’installe à son bureau.

Mme Simpson :
C’est vraiment dommage qu’ils oublient toujours cette sacrée sonnerie. Mais je vous ferais cours quand même.
J’ai besoin de volontaires pour venir jouer devant vous des passages de la plus merveilleuse des scènes de Roméo et Juliette.
Et… nous connaissons tous le nom du célèbre auteur de cette pièce ?

La classe :
William Shakespeare.

Mme Simpson :
C’est une honte !
William Shakespeare !
Alors… je commence avec Juliette.
Pourquoi pas Lisa Tortue ?
Euh… Avons-nous des volontaires pour interpréter Roméo ?

Screech :
Moi ! Moi !

Mme Simpson :
Dans ce cas, je vais devoir choisir moi-même.

Lisa :
N’importe qui sauf Screech !

Mme Simpson :
Voilà une merveilleuse suggestion.
Monsieur Screech vous pouvait commencer.

Screech :
Ma douce, mais quelle est cette lumière qui vous illumine ?

Lisa :
Lâche-moi les baskets !

Screech :
C’est celle de l’Est et Juliette est un… soleil.
C’est moi chère Juliette !
 Et je ne vis que pour toi.

Lisa :
Lâche-moi un peu, Roméo.

Screech :
Oh belle princesse, si longtemps de baiser tes lèvres, j’ai nuitamment rêvé.

Lisa :
Arrière Roméo !

Mme Simpson :
Oh magnifique !
Euh… Mais le duel à l’épée est à une autre page, je le crains.
A présent, nous allons faire appel à deux nouveaux volontaires.
Euh… Pour Roméo, à votre tour, monsieur Slater.

Zack :
Hé… t’inquiète pas, ton équipe sportive ne saura jamais que tu mènes une double vie… Roméo.

Slater :
Euh… Mme Simpson, j’aimerais énormément jouer ce rôle mais mon ami Zack est un bien meilleur acteur.
C’est peut-être le nouveau Groucho Marx.

Mme Simpson :
M. Morris, parfait !
Et pour Juliette ?

Zack :
Hé Kelly !
Y’a un cafard sur ta chaise !

Mme Simpson :
Mlle Kapowski ! Excellent !

Slater :
Euh non ! Non ! Attendez !
Euh finalement, je veux bien le faire.

Mme Simpson :
Je suis navrée, c’est trop tard. Nous avons déjà trouvé une Juliette.
Alors euh hum… Nous allons tenter de transformer ce noble bureau et en faire un balcon.
Je crois que nous pourrons mieux visualiser l’impact dramatique de cette formidable scène.
En place, Roméo.
Vous épiez votre bien-aimée à sa fenêtre.
Quand vous voulez !

Zack, à la caméra :
Regardez l’artiste !
[A Kelly]
C’est ma bien-aimée. Elle est l’amour de ma vie.
Oh que ne le sait-elle point ? Ses yeux de paradis éclairent tant la nuit que plus d’un oiseau chante en croyant qu’il fait jour !
Voyez comme sa tendre joue repose sur sa main.
Oh que ne suis-je un gant sur cette main pour pouvoir toucher cette joue ?

Kelly :
Ouah !

Mme Simpson :
Non restez où vous êtes Juliette !
Oh ! Oh mon dieu ! Oh c’est encore mon pauvre dos.

Zack :
Mme Simpson, vous vous sentez mal ?

Mme Simpson :
Ce n’est rien. Ça s’en va et ça revient.
C’est une blessure de hockey sur glace.

Jessie :
On va vous accompagner à l’infirmerie.

Mme Simpson :
Merci Mlle Spano mais je ne peux pas mettre un pied devant l’autre dans cette position.

Slater :
Ne vous inquiétez pas Mme Simpson !
J’ai une bonne idée.


HALL DE L’ECOLE


Slater :
Tout va bien. Ne vous en faites pas, Mme Simpson.
On va vous y amener à l’infirmerie.
Allez-y, amenez-là !
Voilà. Avancez.
Bon maintenant, faut y aller en douceur. D’accord Mme Simpson ?

Zack :
Tenez-vous bien.

Jessie :
Attention.

Slater :
C’est parti !

Zack :
On y est.

Slater :
Et en douceur.

Lisa :

Voilà votre pull-over, Mme Simpson.

Screech :
Et… voilà votre porte-documents.

Mme Simpson :
Merci. Je… Je crois que je n’avais rien pris d’autre.

Belding :
Hé. Hé. Hé. A quoi est-ce que vous jouez encore ?

Zack :
Eh ben… Mme Simpson s’est blessée M. Belding.

Belding :
C’est votre vieille blessure de hockey ?

Mme Simpson :
Non. Non. Non. C’est ma vieille blessure de hockey.

Zack :
Nous l’emmenons à l’infirmerie.

Mme Simpson :
Oh ! Quelles magnifiques chaussures, M. Belding !

Haut-parleur :
M. Belding, vous êtes attendu au gymnase.
Le petit Hartwick est encore coincé dans le filet.

Belding :
Ils continuent à prendre cet enfant pour un ballon de volley-ball, hein !
Mme Simpson, puisque vous passez près de mon bureau, ça ne vous ennuie pas d’y déposer ces papiers ?

Mme Simpson :
Non. Non. Pas du tout.

Belding :
Merci.

Zack :
Allez, accrochez-vous !

Slater :
C’est reparti !


CHEZ MAX


Zack :
Screech, mon dieu ! Ma Juliette se sustente !

Slater :
Oh y’en a marre, Morris !

Zack :
Je saurais ignorer l’insulte d’un ignorant.
Et ne voir que l’amour de ma vie.
Oh que ne puis-je être cette paille dans le verre de mon aimée ?
Quand bien même ne serais-je fait que de matière plastique et risquerais-je de me noyer dans un océan de coca pour la chance de toucher l’espace d’un instant ces lèvres ?

Kelly :
Ouah Zack !

Slater :
Ok blanc-bec !
Pendant que tu dragues le coca, Kelly et moi allons à la plage.

Zack :
Ok Kelly, cette nouvelle me déçoit plus que je le saurais dire !
Moi qui croyais que nous pourrions répéter une scène de Roméo et Juliette ?

Kelly :
Oh c’est une merveilleuse idée, Zack.
Désolé Slater !

Slater :
Quoi ?
Oh j’arrive pas à le croire !
Pour aller étudier, tu renonces à la plage ?

Zack :
Se séparer redonne des couleurs à l’amour !
Salut Rambo !

Screech :
Belle Lisa !
Que ne suis-je cette mare de ketchup répandue dans ton assiette ?
Tellement j’aimerais que tu puisses tremper tes frites sur mon visage !


SALLE DE CLASSE


Belding :
Allons, calmez-vous, on s’assoit !
Et comme vous le savez, Mme Simpson est, hélas, à l’hôpital et vous allez avoir un professeur de remplacement.
Je compte bien entendu sur vous pour bien vous conduire et avoir pour cet homme le même respect que pour moi.

Zack :
Vous y tenez vraiment monsieur ?

Belding :
Zachary, si par extraordinaire, j’entends parler d’explosion de craie, de Superglue sur les chaises ou de nuages de poudre à éternuer, je m’en prendrais à vous.

Zack :
Bah euh Ce serait injuste de votre part !

Belding :
Je suis proviseur. J’ai pratiquement tous les droits.

Zack :
On va encore avoir droit à un phénomène de foire.

Tony Crane :
Bonjour tout le monde.
Je suis Tony Crane.

Screech :
T’as raison, Zack.
Ce gars-là, c’est vraiment un phénomène.

Tony Crane :
J’aimerais que vous commenciez par me donner vos noms.
Voyons toi, qui es-tu ?

Slater :
Je suis Slater.

Screech :
Je suis Screech.

Kelly :
Je suis à vous.

Zack :
Je suis déprimé.


SALLE DE CLASSE


Tony Crane :
Vous allez vous apercevoir… que j’enseigne Shakespeare d’une… d’une façon nouvelle.
Je crois que l’important, c’est que vous le ressentiez et que vous le viviez.
Allons-y ! Euh j’ai besoin d’une Juliette.
D’accord. Kelly.
Tu vas devenir… notre Juliette.

Screech :
J’savais pas que Juliette portait une cornette !

Les filles :
Chut !

Tony Crane :
A présent, n’oubliez jamais qu’avant toute chose, Roméo et Juliette est une histoire romantique.
Roméo est consumé par une passion dévorante. Il croit pouvoir renverser des montagnes. Et il ne croit pas qu’il y ait d’obstacles infranchissables entre lui-même et sa bien-aimée.
Nous avons tous pensé à cela à un moment ou à un autre de nos vies.

Les filles :
Oui !!!!!!!!!

Lisa :
Il a dû lire mon journal intime !

Zack :
Il t’a surtout emprunté ton chemisier !

Tony Crane :
La force de mon amour fera tomber tous les murs.
Aucune prison de pierres ne pourra nous séparer.
L’amour est victorieux de toutes les épreuves.

Kelly :
Si les gardes te voient ici, ils viendront te tuer !

Slater :
Tuez-le les mecs !

Les garçons :
Ouais !

Tony Crane :
Te voir me suffit à avoir la preuve de mon immunité.
Que signifie cette phrase ?
Jessie ?

Jessie :
Tout ce que vous voudrez Tony.
Oh je veux dire M. Crane.

Tony Crane :
Est-ce que quelqu’un sait ce que Shakespeare veut nous dire ?

Zack :
Il ne dit rien. Il est mort !

Kelly :
Je crois qu’il veut dire que l’amour est une sensation extrême.

La classe rit.


Tony Crane :
Non, arrêtez ! Elle est dans le vrai.
Une sensation si extrême que Roméo pense qu’un simple regard de Juliette peut en faire un homme invincible.
[La cloche sonne]
Très bien, nous continuerons demain.
[Les garçons quittent la salle mais pas les filles]
Euh je vous répète que nous continuerons demain.

Les filles :
Nous pourrons attendre !

CHEZ MAX

 

Slater :
Hé Kelly, tu fais une partie de vidéo-ball ?

Kelly :
Oh désolé, Slater. Je n’ai vraiment pas le temps de m’amuser.
Nous étudions Shakespeare.

Lisa :
Mon temps est précieux.
Je veux être prête si jamais Tony m’appelle demain.

Slater :
Tony ? Moi il me fait marrer votre monsieur Crane, les filles.
Qu’est-ce qu’il a de spécial ?
Si je lui prends la tête à ce mec, eh ben il ira au tapis comme n’importe qui d’autre.

Jessie :
Slater, tu es tout à fait incapable d’apprécier un homme comme monsieur Crane.
Il utilise son esprit pas ses muscles.

Max :
Ben qu’est-ce qui se passe ?

Jessie :
Nous défendons notre nouveau professeur contre ses garçons, Max.
Mais on ne peut pas comprendre un homme mûr quand on est qu’un enfant !

Max :
Non, c’est sûr. Il faut être au moins aussi sophistiquée que toi pour ça, Jessie.
Ah au fait, voilà la glace pamplemousse, pistache et fruit de la passion.

Zack :
Me voici, belle princesse !
Je salue votre beauté et votre grâce !

Les filles :
Salut Zack !

Zack :
Belle Kelly ?
J’aimerais que nous répétions à nouveau notre duo.

Kelly :
Euh Désolé Zack.
Je n’ai pas le temps de m’amuser à me déguiser.

Lisa :
Il arrive !

Screech :
Hé Slater, c’est le moment où jamais de lui faire une de tes prises !

Kelly :
Il nous a regardé !

Lisa :
Oh qu’est-ce qu’on va faire ?

Jessie :
Allons près du jukebox, on gagnera au moins 3 mètres !

Kelly :
Bonne idée !
Allons-y doucement les filles !

Zack :
Y’a vraiment un truc pourri dans les parages !
Et pour une fois, c’est pas la nourriture.

Slater :
Et crois-en mon expérience, ça va empirer.
Dans toutes les autres écoles, c’est la même chose.
Un jour, un prof du genre Casanova se ramène et plus vite que l’éclair, il nous vole le cœur de nos femmes.

Screech :
Il va nous voler nos mères aussi ?

Zack :
Non pas nos mères, idiot !
Nos petites-amies !

Max :
Je crois que vous en faites un peu trop, les gars.
Ah oui. Il doit avoir une petite-amie de derrière les fagots.
Si ça se trouve, il est même marié.

Zack :
Ah oui, tiens, j’y avais pas pensé.

Max :
Je te parie qu’il ignore totalement que ces filles sont en vie !

Tony Crane :
Et les filles, vous voulez vous assoir avec moi ?

Kelly :
Oh bien sûr !

Max :
Je crois qu’il sait qu’elles sont en vie !

Slater :
Qu’est-ce que je t’avais dit, hein ?
Ce type-là, c’est un ennemi public.

Zack :
Hein !
Hé Slater, toi et moi, on passe notre temps à se battre pour Kelly.
Mais je propose, rien que pour une fois, qu’on mette nos forces en commun contre notre ennemi mutuel.

Screech :
J’suis innocent !

Zack :
Mais pas toi, Screech !
Tony Crane.
Alors qu’est-ce que t’en dit Slater ?

Slater :
ça me va !
Tous pour un…

Screech :
Aouh !

CHAMBRE DE JESSIE

 

Kelly :
C’était le déjeuner le plus romantique de toute mon existence.

Lisa :
Je m’en souviendrais sûrement aussi longtemps que Dieu me prêtera vie.

Kelly :
C’est drôle.
Depuis l’arrivée de Tony, je sais enfin quel type d’homme j’aimerais épouser.

Lisa :
Oh moi-aussi !

Jessie :
En ce qui me concerne, j’ai toujours pensé que mener ma carrière serait plus important que de me trouver un époux.
Jusqu’à aujourd’hui…


***

Lisa fredonne la marche nuptiale.


Kelly :
Comment tu me trouves ?

Jessie :
Magnifique !
Et moi, j’suis comment ?

Lisa :
Jessie, tu es l’une des trois plus belles mariées que j’ai vues de ma vie !
Oh j’ai tellement hâte d’avoir un jour de plus. Tony m’emmène en lune de miel à Paris. Il paraît que c’est plein de restaurants français.

Kelly :
Tony a dit qu’on irait à Hawaï.

Lisa :
A Waikiki ?

Kelly :
Hawaï tout court.

Il parait c’est vraiment très romantique.

Jessie :
Nous irons dans le désert pour notre lune de miel.
J’adore les plages et il déteste les océans.

Kelly :
Attendez une minute.
Comment Tony peut-il partir en lune de miel avec nous trois ?
Ce n’est pas un rêve, c’est un cauchemar !

On frappe à la porte.


Les filles :
Il arrive ! C’est Tony !
Il épousera la plus belle !

Tony Crane :
Je suis navré. Je n’en épouserais aucune.
Je dois partir bientôt.
Je ne suis qu’un professeur de remplacement.

Lisa :
Mais alors, avec qui est-ce que je vais me marier ?

Screech :
Hello !!!!!!!!

***


Jessie :
Je ne pensais pas que Tony partirait bientôt.

Lisa :
Mais quand on est amoureuse, on ne pense pas, ma vieille.


HALL DE L’ECOLE

 


Zack, à la caméra :
Malheureusement, Mme Simpson a encore aggravé les choses.
Elle est toujours absente.
Et il a fallu mettre au point un plan.
Et notre plan, c’est Vicki.
C’est une actrice.

Vicki :
Où est mon pognon ?

Zack, à la caméra :
Une professionnelle, en plus.
Vous l’avez sûrement vu.
Elle jouait un poivron écossais dans une pub pour une pizzeria.

Screech :
Vous avez beaucoup de talent.

Vicki :
Merci beaucoup.

Slater :
Voilà ce qu’on vous doit.
Tous les gars du cours de M. Tony Crane ont participé.

Vicki :
Merci.

Zack :
Ok Vicki. Dans une minute ou deux, la cloche va sonner.
Le plus chouette play-boy que tu aies jamais vu va arriver tranquillement par ce couloir.
Tu l’interceptes et tu lui joues la petite scène qu’on a répété.

Vicki :
J’ai compris.

Slater :
Tu ne dois pas le laisser s’en aller.
Les filles vont sortir deux minutes après du gymnase et il faut qu’elles te voient en train de lui parler.

Vicki :
Oui, oui, j’ai compris.

Zack :
Et… Et tu sais à quel moment entrer en scène ?

Vicki :
Oui, j’attends que vous lui fassiez un petit bonjour de la main et je me mets à courir dans sa direction.

Zack :
Exact.

Slater :
Bien.

La cloche sonne.


Belding :
Bonjour les enfants

Screech :
Bonjour !

Zack et Slater :
Non !

Vicki :
Chéri. Enfin, tu es là.
Oh mon trésor.
Je n’ai pas pu attendre jusqu’en juin.
J’ai pris le premier avion venant de Rome.
Allons nous marier aujourd’hui.

Belding :
En juin ? A Rome ? Nous marier ?
Non mais excusez-moi mais vous vous trompez sûrement.

Vicki :
Me tromper, Ah !
Chéri, ne te moque pas de moi.
Il ne peut pas y avoir un homme plus beau que toi au monde.

Belding :
 Ça semble en effet impossible mais sûrement l’explication.

Vicki :
Chéri, je n’attendrai pas un autre jour pour devenir Madame Tony Crane.

Belding :
Tony Crane ?
M. Crane, avez-vous une explication, je vous prie ?

Vicki :
Oh non !
Je me suis trompée de type ?

Tony Crane :
En effet. Je suis désolé.

Vicki :
Oh ! Bah oui, j’aurais dû savoir que c’était pas celui le play-boy !

La cloche sonne.


Belding :
Mais hé qu’est-ce que vous attendez ?
Dépêchez-vous d’aller là où vous devriez être avant que je ne vous distribue des colles !
Courez ! Courez ! Courez ! Courez !
M. Crane, avez-vous une explication à me fournir ?

Tony Crane :
Euh si vous me donnez une petite minute, M Belding, je pense que oui.

Belding :
Parfait. Je vous attends de pied ferme dans mon bureau.

Vicki :
Bien. Si jamais, il vous faut une actrice, appelez-moi.
Il faut que je file.
Une pub pour un dentifrice.

Tony Crane :
OK ! Que les occupants des casiers 340, 342 et 344 se présentent au rapport.
Alors les gars ?
Pour quelles raisons, vous m’avez fait cette petite farce ?

Zack :
Eh bien, M. Crane, depuis que vous êtes arrivé, les filles ignorent jusqu’à notre existence.

Slater :
Ouais. Elles n’arrêtent pas de nous dire que vous êtes le type même de l’homme mûr et nous des enfants en bas âge.


Zack :
Alors on sait dit que si on parvenait à les convaincre que vous êtes fiancé et bien du même coup elles penseraient peut-être plus à nous et moins à vous.

Tony Crane :
Oh c’était un excellent plan.

Screech :
Ouais mais il aurait fallu une actrice avec un Q.I. plus élevé.

Tony Crane :
Vous vous trompez. Je n’ai vraiment aucune intention de vous séparer de vos petites-amies.
Et je suis navré si mon arrivée vous a causé des problèmes.
Mais vous voulez quoi ? Que j’abandonne ce métier ?

Zack :
Vous feriez ça ?

Tony Crane :
Non !
Mais je… je suis de tout cœur avec vous.
Cela dit, je ne crois pas que votre petit numéro soit la solution à votre problème.

Zack :
C’est bien.

Slater :
Ouais on est vraiment désolé.

Screech :
Ouais.

Tony Crane :
Très bien. Euh pour l’instant, retournez en classe.
Je vais aller arrondir les angles avec Belding.

Slater :
On y va.
Merci M. Crane.

Zack :
Oui. Merci.

Screech :
Mais ne vous approchez pas de ma mère !

Lisa :
M. Crane… je sais on est en retard. Mais le match de hockey était vraiment interminable.


Kelly :
Et c’est moi qui ai marqué le but gagnant.

Tony Crane :
Très bien. Pas de problème.
Vous allez retournés en classe et je vous y rejoins.

Jessie :
Il m’a touché le bras.
C’est moi qu’il préfère !

Kelly :
Tant qu’il y a de l’espoir.


CHEZ MAX


Kelly :
Je me demande pourquoi Tony voulait nous voir ici ?

Jessie :
Il va peut-être se décider à nous avouer qu’il nous adore.

Lisa :
Jessie, tu penses toujours qu’il nous aime réellement toutes les trois ?

Jessie :
Eh bien, il a peut-être une préférence.

Kelly :
Oh c’est le plus beau jour de ma vie !
Je veux que vous soyez mes demoiselles d’honneur.

Lisa :
Hé ! Pas toi ! Moi !

Jessie :
Toi ? Mais c’est moi qu’il aime.
Chaque fois qu’il me regarde dans les yeux, les détecteurs de fumée se mettent en marche tous seuls.

Kelly :

Oh oui !

Slater :
Hé… les filles !
Hé on se calme, les filles !

Lisa :
Ecoutez, le plus grand moment de notre vie est sur le point d’arriver et nous aimerions demeurer seules. Ça ne vous ennuie pas de disparaitre ?

Zack :
Désolé mais M. Crane nous a donné rendez-vous ici après les cours.

Kelly :

Pourquoi est-ce qu’il veut vous voir ?

Slater :
Bah, il nous a rien dit.

Lisa :
Oh, je sais !
Des chauffeurs pour notre mariage.

Jessie :
Asseyez-vous derrière les enfants !

Slater :
Oh-oh les enfants !

Kelly :
Le voilà !

Tony Crane :
C’est par ici, ma chérie.
C’est le café où les élèves se retrouvent.

Vicki :
Charmant.

Tony Crane :
Voilà trois des garçons que j’ai dans ma classe.
Les garçons, voici Vicki… ma fiancée.

Kelly :
Sa fiancée ?

Vicki :
Je suis ravie de vous rencontrer.

Zack :
Euh… moi aussi.

Screech :
Tu parles d’une coïncidence !
C’était vraiment sa fiancée !

Tony Crane :
Et chérie, voici trois des jeunes filles que j’ai eues dans ma classe.

Vicki :
Bonjour.
Vous n’êtes pas du même âge que les garçons ?

Kelly :
Si.

Vicki :
Vous avez l’air tellement plus jeunes.

Tony Crane :
Bien. Bien je… je voulais présenter Vicki à mes élèves.
Mme Simpson revient la semaine prochaine.

Aujourd’hui était donc mon dernier jour.
Oh quand une joie remplace une joie, sans regret je repars !
Mais à mon avis, si Dieu me prête vie, je vous reverrai !

Les filles :
Adieu, M. Crane !

Les garçons :
A la une, à la deux, à la trois.
Les filles !

Zack :
Alors comment vous avez trouvé la fiancée de M. Crane ?

Lisa :
Mum pas mal. Elle a du style !
Dans le genre exotique, elle a du charme.

Zack :
Ah bon tu trouves toi ?
Moi je trouve que vous trois vous êtes bien mieux qu’elle !

Slater :
Ah oui. Il n’y a aucun doute.

Jessie :
Vous voulez vous assoir ?

Zack :
Hé ! Et si je voulais m’assoir là, moi ?

Slater :
Trop tard, blanc-bec !
La trêve, c’est terminé !

Screech :
Euh Max ?
Bon qu’est-ce qui te ferait plaisir, Lisa ?

Lisa :
Que tu disparaisses !

Screech :
Super, elle est redevenue normale.
Euh j’aimerais disparaitre…

 

*** Fin de l’épisode ***

Ce script provient du site : www.springfieldspringfield.co.uk

*** OPENING CREDITS ***

                                                                                                                       

CLASSROOM

Zack, to the camera:
Teenage girls are suckers for the great poets, like Jon Bon Jovi, Axel Rose, Jazzy Jeff.
And l found this romantic dude who's going to help me win Kelly's heart-- Rap master Will Shakespeare.

(bell rings)

Ms. Simpson:
Well I suppose they're not going to ring the bell, so we'll start anyway.
All right, class.
We're going to perform passages from the balcony scene in ''Romeo and Juliet.''
And do we all know who the author is?


Students:
William Shakespeare.

Ms. Simpson:
Shame on you! William Shakespeare.
Now, our first-- our first Juliet will be Miss Turtle.
Do we have any volunteers for our first Romeo?

Screech:
Me, me!

Ms. Simpson:
Then I'll have to pick someone.

Lisa:
Anyone but Screech.

Ms. Simpson:
That's a wonderful suggestion.
Mr. Screech, you may begin.

Screech:
''But, soft! What light through yonder window breaks?''

Lisa:
Give me a break.

Screech:
''It is the east, and Juliet is the sun.''
Arise, dear Juliet and let's cutteth to the chase.

Lisa:
Back off, Romeo.

Screech:
O fair maiden, l long to plant one on thy lips, so pucker up-eth!

Lisa:
Drop deadeth!

Ms. Simpson:
Oh, wonderful.
But the swordfight didn't come until later.
Now, we're going to need two more volunteers.
For Romeo How about you, Mr. Slater?

Zack:
Hey, don't worry, the wrestling team will never hear about this from me Romeo.


Slater:
Ms. Simpson, as much as l would love to do this, Morris here, he's a much better actor.
He could be another Pee Wee Herman.


Ms. Simpson:
Mr. Morris, very well.
And for Juliet?

Zack:
Hey, Kelly, there's a spider on your chair!

Ms. Simpson:
Oh, Miss Kapowski.
Excellent.


Slater:
Hey, hey wait! Okay, Ms. Simpson, I'll do it.


Ms. Simpson:
I'm sorry, you're too late.
We already have a Juliet.
Now then, why don't we transform ''yon'' desk into a balcony, so that we may realize the full impact of this dramatic scene? All right, Romeo.
You spy your beloved at her window, and you begin.

Zack, to the camera:
Check it out.
''It 'tis my lady, O it 'tis my love.
O, that she knew she were! Her eyes in heaven shone so bright That birds would sing and think it were not night.
O, see how she leans her cheek upon her hand! O, that I were a glove upon that hand, That l might touch that cheek!''

Kelly:
Wow!

Ms. Simpson:
Stay putteth, Juliet.
Oh, drat! There goes my back again!

Zack:
Ms. Simpson are you all right?

Ms. Simpson:
This happens every now and again.
It's an old hockey injury.

Jessie:
We've got to get you to the nurse.


Ms. Simpson:
well thank you, Miss Spano, but I really don't think l can walk in this position.


Slater:
No sweat, Ms. Simpson, I've got an idea.



SCHOOL HALL


Slater:
Okay now, don't worry, Ms. Simpson, we'll get you to the nurse.
Okay, let's bring her out!
Come on, come on.
Okay now, you've got to take it slow, all right, Ms. Simpson?

Zack:
Okay, hold on.

Jessie:
Careful.

Slater:
Whoa.
Here we go.

Zack:
Okay.

Slater:
Take it easy.

Lisa:
Here's your sweater, Ms. Simpson.

Screech:
And here's your briefcase.

Ms. Simpson:
Thank you.
That That feels like everything.


Belding:
Hey, hey, hey! What is going on here?


Zack:
Well, Ms. Simpson hurt herself, Mr. Belding.


Belding:
Ms. Simpson, did your back go out again?

Ms. Simpson:
No, no.
My back went out again.


Zack:
We're taking her to the nurse.


Ms. Simpson:
Oh, lovely shoes, Mr. Belding.


Speaker:
Mr. Belding, hurry to the gymnasium.
Tiny Hartwick is caught in the net again.


Belding:
l told them to stop using him as a volleyball.
Ms. Simpson, as long as you're going by my office, would you mind dropping these off for me?


Ms. Simpson:
No, not at all.

Belding:
Thanks.


Zack:
Okay, now hold on.


Slater:
Here we go.



THE MAX


Zack:
Screech, behold! My lady sits eating.


Slater:
Shove off, Morris.


Zack:
I ignore the insults of the ignorant and approach my love.
Oh, to be that straw, sitting in my lady's cup.
Gladly would l be made of plastic, and risk drowning in a sea of cola, for the chance to touch fair Kelly's lips.


Kelly:
Oh, Zack.


Slater:
Okay, Preppie.
While you're treading cola, Kelly and l are going to the beach.


Zack:
Kelly, this news disappoints me verily.
Oh l thought we could rehearse more scenes from ''Romeo and Juliet.''


Kelly:
That's a great idea, Zack.
Sorry, Slater.


Slater:
What? l can't believe this.
You'd rather study than go to beach?


Zack:
''Parting is such sweet sorrow'' chump!

Screech:
Fair Lisa would that l were that blob of ketchup lying on your plate
so that you may dip your French fries in my face.



CLASSROOM


Belding:
All right everyone, settle down.
Now as you know, Ms. Simpson is in the hospital, so you'll be having a substitute teacher.
(cheers)
I expect you to be on your best behavior and treat him with the same respect you show me.

Zack:
Do you really mean that, sir?

Belding:
Zachary, if I hear anything about exploding chalk, superglue on the chairs, or sneezing powder in the erasers, I'm coming after you.

Zack:
But sir, that's so unfair.

Belding:
I'm the principal.
l can be unfair.

Zack:
Well, let's see what kind of dweeb they throw at us this time.

Tony Crane:
Good morning, everyone.
I'm Tony Crane.

Screech:
You're right, Zack.
The guy looks like a dweeb to me.

Tony Crane:
All right, why don't you tell me all of your names, starting with you?

Slater:
I'm Slater.

Screech:
I'm Screech.

Kelly:
I'm yours.

Zack:
I'm bummed.


CLASSROOM


Tony Crane:
Now as you are about to see, I teach Shakespeare just a little differently.
I want you to feel it as well as hear it.
I want you to live it.
Now, all we need is a Juliet.
Okay, Kelly.
Let's turn you into Juliet.

Screech:
l didn't know Juliet was a conehead.

Girls:
Shh!

Tony Crane:
Now remember, above all else ''Romeo and Juliet'' is a love story.
Romeo is so charged with romantic desires, he feels he can fly over walls, that no barrier can possibly separate him from his beloved.
We've all felt that way at some point in our lives, haven't we?

(all women sighing)


Girls:
Yes.

Lisa:
He must have read my diary.


Zack:
Yeah, and then he borrowed your blouse.

Tony Crane: 
''With love's light wings did l o'er-perch these walls;
For stony limits cannot hold love out, and what love can do that dares love attempt.''


Kelly:
''If my kinsmen see thee, they will murder thee.''


Slater:
Go kinsmen!

Guys:
Yeah!

Tony Crane:
''Look thou but sweet, and l am proof against their enmity. ''
Now what do you think that means, Jessie?

Jessie:
Whatever you say, Tony-- l mean Mr. Crane.


Tony Crane:
Does anyone know what Shakespeare's saying here?

Zack:
Nothing, he's dead.

Kelly:
I think he's saying love is totally awesome.


(laughing)


Tony Crane:
No.
Yes, in a way.
Love is so awesome that Romeo feels a sweet look from Juliet will make him invincible.
(bell rings) Okay, we'll continue this tomorrow.
l said we'll continue this tomorrow.


Girls:
We'll wait.

THE MAX

 

Slater:
Hey, Kelly, you want to play some Video Bowl?

Kelly:
Sorry, Slater.
I don't have time for kids' games.
We're studying Shakespeare.


Lisa:
Do you mind? Tony might call on me tomorrow.


Slater:
Tony? What's this big deal about Mr. Crane, anyway? He's nothing special.
You put a headlock on him, he'll go down to the mat just like anyone else.


Jessie:
Slater, you are clearly incapable of appreciating someone like Mr. Crane.
He uses his mind, not his muscles.


Max:
What's happening?

Jessie:
Well, we were trying to explain our new substitute to these guys, Max, but l guess you can't expect boys to understand a man.


Max:
No, I guess only someone with your sophistication could do that Jessie.
Now you had the root beer float with the Gummi Bear swirl?

Zack:
Greetings, sweet maidens.
I salute your beauty and grace.


Girls:
Hi, Zack.

Zack:
Fair Kelly, shall we again prepare together for class on the morrow?


Kelly:
Sorry, Zack, I don't have time to play dress up.


Lisa:
It's him!

Screech:
Hey, Slater, now's your chance to put a headlock on him.


Kelly:
He sees us!

Lisa:
What do we do?

Jessie:
We could go to the jukebox.
It's 10 feet closer to him.


Kelly:
Great idea.
Don't be obvious.


Zack:
Something's rotten in The Max.
For once, it's not the chili.


Slater:
It's going to get worse, Preppie.
I've seen this in other schools I've been to.
Some smooth-talking teacher will come in, before you know it, he's stolen all our women.


Screech:
He's going to take our mothers?

Zack:
No, not our mothers, our girls.


Max:
Aren't you guys overreacting?
He's probably got a girlfriend of his own.
He could be married.


Zack:
Yeah, maybe you're right.


Max:
l bet he doesn't even know those girls are alive.


Tony Crane:
Would you girls care to join me?

Kelly:
Sure!


(glass shatters)


Max:
Okay, so he knows they're alive.


Slater:
What'd l tell you, huh? This guy is trouble.


Zack:
Slater, we spend most of our time fighting over Kelly.
But maybe, just for now, we should join forces against the common enemy.


Screech:
What did l do?

Zack:
Not you, Screech.
Tony Crane.
So, what do you say, Slater?

Slater:
Agreed.
Truce.


Screech:
Ow!

JESSIE’S ROOM

 

Kelly:
That was the most romantic lunch I've ever had.


Lisa:
I'll remember it for as long as l live.


Kelly:
You know, now that I've met Tony, I know that's the kind of man I'm going to marry.


Lisa:
Oh, me too.

Jessie:
Personally, I've always thought planning my career was more important than finding a husband... until now.


***

(humming ''The Wedding March'')


Kelly:
How do l look?


Jessie:
Beautiful.
What about me?

Lisa:
Jessie, you're one of three prettiest brides I've ever seen.

l can't wait for my honeymoon, Tony's taking me to Paris.
I've heard they have great French food there.


Kelly:
Tony and l are going to Hawaii.


Lisa:
Waikiki?

Lisa:
Why not? I've heard it's really romantic.


Jessie:
We're going to the desert for our honeymoon.
I love the beach.

He hates the ocean.

Kelly:
Wait a minute.
How could Tony take me on a honeymoon with both of you?
 What kind of fantasy is this?

 

 (knocking)


Girls:
It's him.

It's Tony! He's come for his bride.


Tony Crane:
I'm sorry.

l can't marry you.
I'll be leaving soon.
I'm only a substitute teacher.


Lisa:
Well, then who will we marry?

Screech:
Guess who?

***



Jessie:
l never thought Tony might leave us.
 
Lisa:
You never think when you're in love.

 


SCHOOL HALL

 


Zack, to the camera:
Well It seems Ms. Simpson took a turn for the worse, she didn't show up today.
So, we had to come up with a plan.
Her name is Vicki.
She's an actress.


Vicki:
(Brooklyn accent) Where's my money?

Zack, to the camera:
A professional actress.
You might remember her as the third pepperoni on the dancing pizza commercial.


Screech:
I love your work.


Slater:
Here's the money.
All of the guys in Mr. Crane's classes chipped in.


Vicki:
Thank you.


Zack:
Okay, Vicki, now the bell's going to ring any minute.
The most handsome hunk you've ever seen is going to come walking around that corner.
You just stop him in the hall and play the scene we rehearsed.


Vicki:
Got it.


Slater:
Now don't let him get away, because the girls are going to be coming from gym class and they have to see you and him together.


Vicki:
I understand.


Zack:
And you remember your cue?

Vicki:
When you guys say hello and wave to him, l come running into the hallway.


Zack:
Right.


(bell rings)


Belding:
Hello, boys.

Screech:
Hello!


Zack et Slater:
No!

Vicki:
(German accent) Darling, there you are.
Oh, my love.
l could not wait until June.
l took the first plane in from Rome.
Let's get married today.


Belding:
June? Rome? Married? Excuse me, but boy have you got the wrong man.

Vicki:
The wrong man? Darling, don't joke with me.
How could there be two men as beautiful as are you?

Belding:
 I know it's hard to believe.
But it must be true.


Vicki:
Please, l can't wait another day to become Mrs. Tony Crane.


Belding:
Tony Crane?
Mr. Crane, do you have an explanation for this?

Vicki:
(Brooklyn accent) Oh no.
l got the wrong guy?

Tony Crane:
That's right.
The wrong guy.


Vicki:
Oh l should have known this wasn't the handsome hunk.

 

(bell rings)


Belding:
All right, everybody get where you were going before l start handing out detention.
Go, go, go, go! Mr. Crane, do you have an explanation for this?

Tony Crane:
If you give me a few minutes Mr. Belding, l think l will.

Belding:
Fine.
I'll meet you in my office.


Vicki:
Well, if you ever need an actress, call me.
Gotta run.
Linguini commercial.


Tony Crane:
Okay, will the occupants of lockers 140, 142 and 144 please come out?
Okay, guys. What did l do to deserve this performance?

Zack:
Mr. Crane, ever since you came here, the girls act like we don't exist.
 
Slater:
Yeah, they keep on telling us you're this sophisticated man and we're nothing but kids.


Zack:
So, we thought if we could make them think you were engaged, then maybe they'd forget about you and remember us.


Tony Crane:
Sounded like a good plan.


Screech:
Yeah, but we should've hired an actress with hallway experience.

Tony Crane:
You know, guys, l really have no intention of taking your girls from you.
I'm sorry if my coming here has caused you problems, but what do you want me to do, give up teaching?

Zack:
Would you?

Tony Crane:
No.
But I do understand how you feel.
I just don't think that trying to embarrass me is the solution to your problem.


Zack:
You're right.


Slater:
Okay, we're sorry.


Screech:
Yeah.


Tony Crane:
Okay.
Why don't you go ahead into class?
I gotta smooth this over with Belding.


Slater:
All right.
Thanks, Mr. Crane.


Zack:
Yeah, thanks.


Screech:
Just stay away from our mothers.


Lisa:
Mr. Crane! Sorry we're late, but the field hockey game went into sudden death.


Kelly:
l scored the winning goal.


Tony Crane:
Listen, no problem.
Why don't you just go into class? I'll be right there.


Jessie:
He touched me! l told you he liked me best.


Kelly:
Oh, yeah right.


THE MAX


Kelly:
l wonder why Tony wanted to meet us here.

Jessie:
Maybe he couldn't hide his true feelings any longer.


Lisa:
Jessie, you really think he's in love with all three of us?

Jessie:
Well, maybe just one of us.

Kelly:
This is the happiest day of my life.
I want you both to be my bridesmaids.


Lisa:
Hey, not you, me!

Jessie:
You? It's me he loves.
When he looked at me during the fire drill, the smoke detectors went off.


Kelly:
Oh, yeah right.

 

(all shouting)


Slater:
Hey, chill out, ladies.


Lisa:
Look, the biggest moment in one of our lives is about to happen, and we need to be alone.
So, do you guys mind leaving?

Zack:
Well, sorry.
Mr. Crane told us to meet him here after class.


Kelly:
Why would he want you here?

Slater:
He didn't tell us.


Lisa:
How sweet.
Ushers for our wedding.


Jessie:
Could you boys sit over there?


(Zack scoffs)


Slater:
Boys?

Kelly:
Here he comes!

Tony Crane:
Right in here, darling.
This is the place where all the kids hang out.


Vicki:
(German accent) It's cute.

Tony Crane:
Here are three of the guys I've been teaching.
Guys, this is Vicki, my fiancée.


Vicki:
Pleased to meet you.


Zack:
Um, same here.


Screech:
What a coincidence.
She really is his fiancée.


Tony Crane:
And honey, these are three of the young ladies I've been teaching.

Vicki:
Hello.
Are you in the same grade as those guys?

Kelly:
Yes.

Vicki:
Really? You look so much younger.


Tony Crane:
Well, l just wanted Vicki to meet some of my students.
Ms. Simpson will be back on Monday, so this was my last day.
''O, that a joy past joy calls out on me, that It were a grief, so brief to part with thee.''


Girls:
Goodbye, Mr. Crane!

Boys:
One, two, three girls!

Zack:
So, what did you think of Mr. Crane's fiancée?

Lisa:
She was attractive, if you like that exotic type.

Zack:
You think so?
I think all three of you are much better looking.

Slater:
Oh, yeah.
No contest.

Jessie:
Why don't you guys sit down?

Zack:
Hey, l was going to sit there.

Slater:
Tough luck, Preppie.
The truce is over.

Screech:
Hey, Max.
What can l get for you Lisa?

Lisa:
You can get lost.
 
Screech:
All right, we're back to normal!
I'd like to get lost.

 

*** END OF EPISODE ***

Kikavu ?

Au total, 2 membres ont visionné cet épisode !

byoann 
15.02.2019 vers 17h

Fuffy 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'HypnoCard de la série de science-fiction Star-Crossed avec Matt Lanter dans le rôle de Roman est en vitrine !
En vitrine | Star-Crossed (Galaxy)

Le quartier Peaky Blinders est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | Peaky Blinders

Activité récente

[Jeu] HypnoCard du Mois
Aujourd'hui à 19:57

HypnoAwards 2019
Hier à 14:04

Maia Mitchell
Aujourd'hui à 17:09

Alfredo Narciso
Aujourd'hui à 17:08

Holly Elissa Dignard
Aujourd'hui à 16:37

Caïn
Avant-hier

Another Life
Avant-hier

Family Business
Avant-hier

Frasier S05E12
Aujourd'hui à 20:00

Frasier S05E11
Aujourd'hui à 20:00

Frasier S05E10
Aujourd'hui à 20:00

Marsha Thomason
Aujourd'hui à 17:09

Malachy Cleary
Aujourd'hui à 17:09

Dernières audiences
Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S01E254
Jeudi 15 août à 20:45
2.83m / 16.9% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S15E224
Jeudi 15 août à 20:20
2.58m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Demain nous appartient, S02E254
Jeudi 15 août à 19:20
2.87m / 21.5% (Part)

Logo de la chaîne TV Land

Younger, S06E09
Mercredi 14 août à 22:00
0.55m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The InBetween, S01E10
Mercredi 14 août à 22:00
2.30m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne FX Networks

Snowfall, S03E06
Mercredi 14 août à 22:00
0.82m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne USA Network

Pearson, S01E05
Mercredi 14 août à 22:00
0.47m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Syfy

Krypton, S02E10
Mercredi 14 août à 22:00
0.35m / 0.1% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Krypton est annulée par Syfy et son spin-off, abandonné !

Krypton est annulée par Syfy et son spin-off, abandonné !
Quelques jours après la diffusion du season finale de sa seconde saison, Krypton, se voit être...

La newsletter est là

La newsletter est là
En ce vendredi 16 août, voici la livraison de la nouvelle newsletter ! Un grand merci, comme...

ITV développe une série autour du scandal d'un jeu anglais !

ITV développe une série autour du scandal d'un jeu anglais !
ITV va développer une mini-série en trois épisodes intitulée Quiz, basée sur un fait réel s'étant...

L'autobiographie d'Ernest Hemingway adaptée en série !

L'autobiographie d'Ernest Hemingway adaptée en série !
Le livre autobiographique dErnest Hemingway, "Paris est une fête" pourrait bientôt être présenté sur...

Au programme de ce week-end

Au programme de ce week-end
En ce long week-end, je commence celui ci-aujourdhui, la news aussi ! Dailleurs, c'est le lancement...

HypnoRooms

mnoandco, Hier à 07:33

direction le quartier New Amsterdam. Merci !

choup37, Hier à 14:25

Et du coup nouveau sondage sur Doctor Who

ophjus, Hier à 16:41

Demain, le quartier The Bold Type aura 1 mois, n'hésitez pas à participer à ses aniamtions !

choup37, Hier à 17:38

Plus que 3 votes pour valider la bannière de samantha who, clic clic clic!

ophjus, Aujourd'hui à 13:09

Le quartier The Bold Type a un mois, n'hésitez pas à venir voir comme il a bien grandi !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

[Duel] Vous préférez regarder vos séries en Version Originale ou Version Française ?

Afficher plus d'informations

Total : 88 votes
Tous les sondages