HypnoFanfics

Comment apprendre à conduire...

Série : Dark Angel
Création : 01.10.2022 à 15h45
Auteur : Daeriss 
Statut : Active

« « Un enfant peut conduire un tigre enchaîné, mais le conducteur, fût-il un géant, ne sera pas de force à contenir la bête furieuse qui rompt ses chaines. » Proverbe chinois. » Daeriss 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 6 paragraphes

Afficher la fanfic

« Un enfant peut conduire un tigre enchaîné, mais le conducteur, fût-il un géant, ne sera pas de force à contenir la bête furieuse qui rompt ses chaines. »

Proverbe chinois ; Le livre de la sagesse chinoise (1876)

 

Un flashback à Manticore :

Georgia une jeune femme dans la vingtaine vit avec sa famille dans la ville de Seattle. Elle a des soucis financiers avec sa famille. La jeune femme a décroché du lycée pour travailler et aider à payer les factures de la maison. La jeune femme a toujours aimé la mécanique. Elle avait trouvé un travail dans un garage. Le vieux couple voulait bien qu’elle reprenne l’entreprise étant donné qu’ils n’avaient pas eu d’enfants.

Un jour, ils ont vu dans le journal une petite annonce de la part d’une entreprise nommée Manticore qui cherchait des mères porteuses. Ils hébergeaient à ce moment-là Georgia chez eux afin qu’elle ne dorme pas à la rue. La jeune femme n’en avait pas parlé à ses parents. Pour eux, elle avait fugué le plus loin possible. La vie de famille ne l’aidait pas tellement. La jeune femme voulait être indépendante mais plus donner son argent pour payer les factures de la maison. Elle désirait juste vivre de sa mécanique et réparer les voitures des gens.

C’est au petit matin que Georgia fut emmenée à Manticore, entre femmes, elles discutaient dans la voiture. Le trajet fut un peu long, mais elles parlaient ensemble. Il était prévu que son enfant fut pour sa patronne mais Manticore en décida autrement.

L’arrivée à Manticore se fit dans la nuit. Les gardes de nuit travaillaient à la porte. Les personnes qui venaient de loin avaient le droit de rentrer et de dormir sur place. Dans un autre bâtiment, il y avait des femmes qui dormaient sur des lits de camp. Certains avaient traversé tout le pays pour venir ici. Georgia alla vers un endroit calme où elle est sa patronne purent dormir.

Le lendemain matin, Georgia fut accueillie par une infirmière. Elle expliqua qu’elle venait avec son amie afin de lui porter son enfant. La représentante médicale lui expliqua qu’elle ferait ce qu’elle pourrait pour aider la jeune femme. Elle se dirigea vers sa cheffe :

-           « Docteur, nous avons un problème. Cette jeune femme est venue pour porter l’enfant de son amie. Qu’est-ce que nous devons faire ? »

-           « Allons, allons, ne paniquons pas. Nous avons bien des bébés qui doivent mourir parce que les tests sont négatifs. Nous allons commencer par là. »

Le médecin avec l’infirmière se dirigèrent vers Georgia et sa patronne. La discussion fut celle-ci :

-           « Bonjour Mesdames. J’ai pris connaissance de votre demande. On va s’en occuper tout de suite. »

L’infirmière partait avec Georgia pour faire les tests tandis que le médecin s’occupait de son amie.

-           « Venez madame, nous avons des enfants à adopter. » Lui informa le médecin. « Ne vous inquiétez pas, elle vous appellera ce soir. »

-           « D’accord. »

L’amie de Georgia suivit le médecin. Elle fut emmenée dans une sorte de pouponnière. Les bébés ayant des maladies génétiques n’allaient pas vivre longtemps de toute façon. Mais cela permettait au médecin de se débarrasser de la femme envahissante. Il ne fallait pas qu’elle reste ici. L’entente ne fut pas longue à mettre en place. La jeune femme partait avec des jumeaux. Le médecin signant la feuille et sauvant par la même occasion deux enfants de la mort. Puisque voyez-vous, ces deux bébés furent en bonne santé. Elle partait alors que Georgia la voyait. De loin la jeune femme lui fit un signe de la main. Son amie allait devenir mère. Puis, elle, la jeune femme qu’elle est pourrait avoir de l’argent pour reprendre le garage. L’infirmière dit calmement à la jeune femme :

-           « Allons-y. »

Georgia la suit tandis que le médecin revient doucement. Il n’est pas méchant, il a juste vu tout de suite que Manticore n’est pas une bonne entreprise. Il n’acceptait pas du tout cette situation, mais bon, il faisait de son mieux pour sauver des bébés. Les enfants qui étaient soignables comme il le disait, il faisait en sorte que les gens normaux partent avec eux avec un papier d’adoption. Ainsi, les bébés n’étaient plus du tout repérables dans la société. Son réseau dura vingt ans, le médecin put faire en sorte que les enfants soient sauvés. Il allait le faire avec les X5 mais ils se sauvèrent eux-mêmes avec leurs évasions.

Dans la salle d’attente, Georgia vit le médecin rentrer. La jeune femme dut subir plusieurs prises de sang, des prises de poids et autres mesures médicales. Elle ne disait rien, elle ne voulait pas savoir ce qu’ils faisaient. Elle voulait juste la monnaie de la transaction. On lui trouva une place dans le pensionnat où se trouvaient déjà diverses femmes.

Dans une grande salle, les lits furent placés les uns à côté des autres. Toutes ces femmes vivaient ensemble dans la même pièce. Après tout, à un moment donné, elles auraient leurs propres chambres. Au bout de trois mois, Georgia eut sa propre chambre, tout comme les autres femmes. Elle commença à poser des questions sur sa santé etc. Les infirmières ne répondaient pas du tout. Elle eut sa grossesse sans trop de difficultés. Puis ayant eu l’argent, elle ne regarda pas du tout l’enfant. Elle vit juste qu’elle avait une tâche de naissance sur l’épaule en forme ronde. Georgia ne regretta pas sur le moment. Ce n’est qu’au bout de dix ans qu’elle commença à regretter d’avoir laissé cette petite fille à Manticore.

Dix ans après, dans le garage :

Georgia fut adoptée par le petit couple du garage. Elle porta leur nom rapidement. Avec l’impulsion tout fut rapide. Malheureusement, elle dut s’occuper des deux jeunes enfants. Sa mère adoptive n’avait pas mis l’adoption des enfants à son nom mais au nom de Georgia. Elle le fit en accord avec le médecin de Manticore. La jeune femme l’avait appris à la mort de sa mère adoptive. De toute façon, depuis son retour à la maison, les enfants l’appelaient « maman ».

-           « MAMAN ! Dylan a encore cassé ma poupée ! »

Sa fille hurle dans tout le garage. Elle a vu sa fille de dix ans courir vers elle. Cela lui rappelait l’enfant qu’elle avait dû laisser là-bas. Parfois, elle était déprimée et découragée. Elle avait comme l’impression qu’elle ne la verrait plus. Les mains dans le cambouis, elle dit à sa fille :

-           « Ma puce, montre-moi. »

L’enfant de ces dix ans lui montre sa poupée. Dylan arrive en courant, il n’a rien fait pour une fois. La discussion permit de faire le tri dans tout cet évènement. Georgia travaillait dans son garage avec son père adoptif qui sortait du bureau en riant. Il fit venir ses deux petits enfants dans le bureau pour s’occuper d’eux. Georgia reprit sa réparation sur une voiture. Elle avait changé de coiffure, de vêtements, de nom, même sa famille biologique ne pouvait pas la retrouver. La jeune femme avait tout fait pour être tranquille.

Elle trouva un détective privé du nom de Daniel Vogelsang. Il tenait un cabinet de détective privé. La jeune femme lui a donné tous les papiers qu’elle avait en sa possession pour lui permettre de retrouver l’enfant qu’on lui a volé. Elle le rencontra dans son garage :

-           « Bonjour. »

-           « Bonjour. » Lui répondu Daniel Vogelsang.

-           « Vous avez des informations pour moi ? »

-           « Oui, j’en ai. »

-           « Dites-moi ». Lui demanda Georgia.

-           « Manticore a tout caché, mais j’ai trouvé le nom de votre fille. Elle s’appelle Syl. Il s’agit d’une enfant en pleine santé. Je tiens ces informations du médecin qui s’est occupé de vous. »

-           « D’accord, merci beaucoup. »

-           « Vous ne pouvez pas la voir. Mais voici une photo. »

Daniel Vogelsang lui donne une photo. Elle la prend et la met dans son porte-monnaie après l’avoir regardée attentivement. Il s’en va aussi rapidement qu’il était venu. Il lui laisse les documents. Il a été payé, c’est fini pour lui. Ce n’est que bien plus tard, qu’il s’est rendu compte qu’il avait mis les pieds dans un sacré bazar.


Daeriss  (01.10.2022 à 15:46)

Krit, Syl, Zack et Max.

 

Au moment de l’impulsion :

Voilà, deux enfants de vingt ans, enfin trois, Georgia se trouve dans son bureau. Elle a mis plusieurs années à y arriver. Son père adoptif était décédé la veille. Dans la douleur et la tristesse, elle espère toujours avoir sa fille. Voilà vingt ans qu’elle attend. Daniel Vogelsang est revenu vers elle pour lui communiquer des informations. Elle apprit que sa fille s’était sauvée il y a dix ans mais qu’elle va bien. L’espoir était là.

A cette époque, elle n’avait pas eu encore l’occasion de la rencontrer. Mais elle fera cela bien plus tard étant donné que ses enfants ne voulaient pas reprendre le garage. Actuellement, elle reprenait ses activités. La maman de Syl travaillait d’arrache-pied. Son fils Dylan avait ouvert une école de conduite. Sa fille, Maryanne était devenue professeur. Bien qu’elle se fasse âgée, elle ne désirait personne d’autre dans son garage. Enfin, elle ne voulait personne dont elle ne jugeait pas capable de réparer des voitures.

Georgia avait comme le sentiment qu’elle reverrait sa fille. Elle espérait de tout son cœur pouvoir la revoir. Il y avait cet espoir, cet amour qu’elle aurait voulu lui donner. Elle ne regrette pas son geste, l’argent l’a bien aidé, mais elle voudrait aider cet enfant maintenant qu’elle a la monnaie. Finalement, elle se rendait compte que ses enfants lui faisaient et surtout lui donnaient beaucoup de bonheur.


Daeriss  (02.10.2022 à 10:38)

Dans la rue :

Syl cherche activement un garage à vendre. Max lui a donné l’argent. Elle ne veut pas être remboursée. Juste que sa sœur ait un lieu de vie convenable mais que surtout elle ait un garage avec Krit pour qu’ils puissent réparer les voitures comme ils l’entendent. A pied, elle marche pour retrouver le garage à céder. La jeune X5 espère donc pour une fois réussir quelque chose. Sa marque de naissance, Manticore n’a pas réussi à l’enlever. La tâche est toujours là. On ne peut pas le nier. La jeune mutante tient le journal dans sa main, elle va aller au garage de Georgia. Syl se rend compte que le garage est à quinze minutes du restaurant.

La jeune femme s’arrête devant la porte du garage. Elle peut lire l’enseigne : « Family Garage ». La jeune mutante sait qu’elle va devoir se présenter. Elle rentre dans le garage. Elle voit une femme de cinquante ans environ. Sa mère biologique lève la tête. Elle a les mains dans le cambouis. Surprise, elle hésite, puis, elle observe sa fille. Elle ne comprend pas trop ce qu’il se passe.

Syl peut voir une femme de taille moyenne. Avec quelques formes dûes à l’âge, elle peut observer le corps de sa mère. Blonde comme sa fille, elle a aussi la même tâche de naissance au même endroit. Syl peut la voir sur le bras de sa mère. Elle ne sait pas quoi dire, elle voit sa génitrice. Avec des yeux perçants, un corps musclé, un visage doux mais ferme, la cinquantenaire montre aussi de la fatigue. Se redressant un peu plus, on peut constater que ses vêtements sont bien coupés. Ils montrent une femme qui a bien vécu, ce n’est pas parce qu’elle a trop bu ou trop mangé, mais juste qu’elle a travaillé durement toute sa vie.

Georgia s’essuie les mains. Elle n’en croit pas ses yeux, elle n’en est pas certaine, mais elle a le sentiment qu’il s’agit de sa fille. Celle qu’elle a dû abandonner contre son gré même si elle a eu de l’argent, elle le regrette amèrement. Laissant le tissu sur l’étagère pas loin d’elle, elle s’approche de Syl tout en observant la jeune femme :

-           « Bonjour, que puis-je faire pour vous ? »

-           « Bonjour, je suis venue pour l’annonce. »

Syl montre le journal, puis, elle lui demande tout simplement :

-           « Vous ne chercheriez pas une personne pour vous aider ? Mon frère et moi, on aimerait bien travailler dans un garage. »

« Mon frère ? » Georgia ne sait pas du tout quoi en penser. Elle se dit tout d’un coup que sa fille a dû vivre une belle vie. Qu’elle a dû aller dans une belle famille. Ce qu'elle ne sait pas c’est que Syl n’a pas vraiment eu de la chance depuis sa naissance. Sa mère biologique se rend compte qu’il va falloir qu’elle parle avec sa fille. Seulement, comment aborder la question.

-           « Je cherche effectivement du monde. Il faudrait que vous veniez avec votre frère aussi. »

-           « D’accord, bien, on reviendra, merci de nous donner notre chance. »

La X5 s’en va, tandis que Georgia se retient à la voiture pour éviter de s’évanouir. Elle est maintenant certaine qu’il s’agit de sa fille. D’ailleurs, en parlant de fille, Maryanne vient d’arriver, elle a tout vu. Puis se précipitant vers sa mère, elle lui demande des explications.

-           « Maman ! Tout va bien ? »

-           « Oui, je suis heureuse. »

-           « Heureuse ? »

-           « Oui, je vais t’expliquer, allons dans le bureau. »

Dans le bureau du garage :

Georgia s’assoit dans son fauteuil. Elle boit un peu d’eau. Puis, elle commence son histoire.

-           « J’allais vous en parler à ton frère et toi. Mais, je n’avais pas encore eu le courage. »

Elle s’arrête, puis tout en posant son mug, elle regarde alors ses mains. Emue, elle ne sait pas trop comment aborder la chose, puis, finalement, elle se lance.

-           « Tu sais, papi et mamie voulaient avoir des enfants. Je suis arrivée dans leur vie alors que moi-même j’ai fui une famille violente…Mais là, il s’agit d’une autre histoire. Je suis arrivée chez eux par hasard voulant travailler dans un garage. Au lieu de cela, j’ai vécu chez eux. Ils ne pouvaient pas avoir d’enfants. Ils m’ont adopté sans me le dire. Puis, j’ai vu une annonce dans le journal pour être une mère porteuse. L’entreprise Manticore voulait avoir des mères porteuses. Je voulais juste porter l’enfant de papi et mamie puis travailler. Mais cela ne se passa pas comme ça. »

Elle s’arrêta un instant, puis reprenant ses esprits alors que les sanglots commençaient à monter à ses yeux. Sa fille vient s’asseoir à côté d’elle. Puis lui prenant ses mains, elle lui dit doucement :

-           « Continue maman. »

-           « Mamie m’a emmenée là-bas. Elle voulait que je l’aide. Mais le médecin a trouvé une autre solution : ton frère et toi.

-           « Nous ? Pourquoi ? »

-           « On ne sait pas, on sait juste que le médecin de cette société appelée Manticore lui a confié deux enfants. Tandis que moi, j’ai… J’ai accepté de porter un enfant, parce que ma famille avait des problèmes d’argent. »

-           « Tu avais vingt ans, tu étais jeune, et puis, tu as fait une bonne action en permettant à une famille d’avoir un autre enfant. »

-           « Oui, je le sais bien, mais…J’ai comme l’impression que je l’ai abandonné. »

-           « Papi et mamie, pourquoi est-ce qu’ils ont mis mon frère et moi avec toi ? »

-           « Apparemment, leur notaire leur a dit que vu leur âge il était préférable que je sois votre mère. »

Georgia s’essuie les yeux. Elle ne va pas pleurer devant sa fille. Elle lui sourit avec tendresse. Puis sa fille lui pose la fameuse question :

-           « Quel est le rapport avec la jeune femme que j’ai vu tout à l’heure ? »

-           « Je pense qu’il s’agit de ma fille, mon instinct de mère s’est réveillé en la voyant. »

-           « D’accord. Tu veux que l’on fasse des recherches sur elle ? »

-           « Pas la peine, elle va revenir avec son frère plus tard. »

-           « D’accord, pas de souci, je vais travailler, bonne journée maman. »

Elle lui fait un bisou sur le front avant de s’en aller. Elle va aller voir son frère et tout lui dire. Elle va essayer de faire comprendre à son frère qu’il va falloir aider leur mère.


Daeriss  (03.10.2022 à 10:48)

Dans le garage :

Syl n’a pas pu s’en aller. Son esprit militaire a pris le dessus. Elle est allée espionner Georgia. La jeune femme accroupie écoute la conversation. Elle n’en revient pas. Elle ne sait pas trop quoi penser…Avec Max, cela fait déjà pas mal d’années qu’elles cherchent les mères porteuses. Du coup, si cela est bien vrai, cette nouvelle va être assez surprenante pour les jeunes femmes. Elle fait attention à ne pas faire de bruit, Syl est bien décidée à comprendre les choses.

Assise derrière la porte du bureau, elle s’en va aussi rapidement qu’elle était venue. Soulagée de ne pas s’être fait prendre, elle réfléchit à comment annoncer cela à Max. Il est vrai qu’il va falloir trouver toutes ces mamans qui ont abandonné leurs enfants. Une fois la fille partie, la mutante s’en alla aussi par la même occasion. Elle s’en allait dans la foule. Elle avait envie de filer la jeune femme afin de savoir où elle aurait bien pu aller.

La X5 suit tranquillement la jeune femme. Elle finit par se demander si elle en a encore pour longtemps. En tous les cas, elle observe tout. Le quartier lui dit quelque chose étant donné que Max a sa galerie d’art dans le même que celui-ci. La jeune femme s’approche de l’école. Celle où Original Cindy la meilleure amie de sa sœur enseigne. C’est à ce moment-là qu’elle la croise.

-           « Bonjour Syl. Comment vas-tu ? Qu’est-ce que tu fais dans le quartier ? »

-           « Bonjour Original Cindy, je vais bien et toi ? Je me baladais dans le quartier, puis, je suis arrivée ici. Comme quoi mes pieds avaient décidé de l’endroit. Du coup, je vais aller voir Maxou. »

-           « Elle est à la galerie. »

-           « Merci, bonne journée.

-           « Bonne journée.

La jeune femme se dirige donc vers la galerie d’art. Elle doit absolument en parler à Max. Il le faut, tant qu’elle ne l’aura pas fait, elle ne se sentira pas bien du tout.


Daeriss  (01.11.2022 à 10:29)

A la galerie d’art :

Max range tout ce qu’elle a sous la main. Elle sait que les apparences sont importantes dans cette ville. Elle l’a appris pour survivre. Donc, elle va faire en sorte que cet endroit qu’elle a pu acquérir grâce à Logan fonctionne bien. La X5 est dans son bureau. Jacinda est avec un client dans la salle. Syl y arrive justement. Elle fait un signe de la tête à Jacinda puis, elle se dirige pour aller voir Max. Notre mécanicienne a du mal avec les humains qui aident Max et sa famille. La mutante se méfie de tout le monde, seulement, elle fait confiance à sa sœur Max. Elle comprend qu’il faut s’intégrer du mieux qu’ils peuvent. Elle marche pour aller au bureau, puis, elle voit sa sœur. Max surprise de la voir là, mais aussi étonnée, lui sourit tendrement.

-           « Salut. »

-           « Salut. » Lui dit Syl. « Tu aurais une minute pour un sujet important. »

-           « Oui, j’ai toujours du temps pour toi. » Lui répond Max en arrêtant ce qu’elle faisait.

Syl s’approche, puis, elle ferme la porte. La jeune femme ne sait pas trop comment le dire, mais elle regarde sa sœur sérieusement avant de lui annoncer.

-           « J’ai fait une drôle de rencontre aujourd’hui. Je crois que j’ai retrouvé ma mère biologique. »

-           « Quoi… ?! Tu…Attends explique moi. »

Syl lui raconte sa bonne nouvelle. Elle ne s’attend pas à ce que sa sœur la croit, mais elle espère bien qu’elle va lui donner son avis. Max écoute attentivement. Elle analyse tout.

-           « D’accord…Si j’ai bien compris, on peut retrouver nos mères… ? »

-           « Oui, mais c’est un pur hasard, je ne pense pas que l’on puisse retrouver les autres. »

-           « Mais c’est un très bon début. Tu penses que tu vas la revoir ? » Lui demande Max.

-           « Cela serait bien. Et puis, on pourrait mieux s’intégrer. Cela étant, je ne veux pas qu’elle soit en danger. Si Manticore apprend qu’elle m’a retrouvée, ils risquent… »

Max s’approche de sa sœur, puis, elle la prend dans ses bras. Elle réfléchit à comment arranger tout cela. Mais Syl tout comme les autres cherchent vraiment tous leurs mères.

-           « Bon, on va mettre Nō sur le coup. »

-           « Oui tu as raison. Je vais aller le voir tout de suite. » Lui annonce Syl.

-           « Non attends, il est au commissariat. »

-           « Quoi ?! »

-           « Ne t’inquiète pas, il y travaille. »

-           « D’accord. Cela veut dire que l’on va contrôler les drones ? »

-           « C’est l’idée. » Lui confirme Max avec un sourire malicieux.

-           « Bon, alors on ira le voir ce soir. » Lui demande Syl.

-           « Très bonne idée. » Lui répond Max.

Les deux sœurs parlent encore un moment, puis Jacinda frappe à la porte.

-           « Entre. » Lui annonce Max en souriant.

-           « Excuse-moi de vous déranger, mais le client commence à négocier le prix de l’œuvre. » Lui parle Jacinda avec frustration.

-           « J’arrive. » Lui répond Max.

Elle fait un bisou sur la joue de sa sœur puis, elle suit son amie. Syl quant à elle rentre chez elle. Elle a un appartement au-dessus de la galerie. Tous les X5, enfin une partie, ont des lieux de vies dans le même immeuble. C’est plus facile pour eux comme dit Zack d’aider tout le monde.


Daeriss  (14.11.2022 à 11:48)

Dans la galerie :

-           « Bonjour Monsieur, il y a un problème ? »

-           « Bonjour, Madame, le problème est le prix. »

-           « Le prix... »

Max regarde l’œuvre, Joshua l’a peinte la semaine dernière. La peinture a beaucoup de succès. La jeune X5 n’est pas prête à se laisser faire. Elle va remettre gentiment le monsieur à sa place.

-           « Si tout n’avait pas de prix, je crois que la vie n’aurait pas de prix. »

Le client surprit par cette phrase ne sait plus trop quoi dire. Puis Max rajoute tout simplement :

-           « Et la vôtre de vie, quel est son prix ? »

-           « La mienne ? » Demande-t-il.

-           « La vôtre. »

-           « Elle n’en a pas. »

-           « Cette toile a un prix, et je ne le baisserai pas. Si vous voulez l’acheter, et bien tant mieux, si vous ne le voulez pas, je trouverai bien un autre client pour l’acheter. »

Le client reste sans voix. Max ne dit plus rien, elle observe la toile. Son frère peint de plus en plus, il peut s’exprimer de plus en plus. Il la remercie tous les jours pour l’aide qu’elle lui apporte. Il ne veut rien de plus que l’amour de sa sœur. Il la protège bien entendu tout comme les autres mutants qu’elle a amenés à Terminal City. Max est patiente, elle a appris à le devenir. Son côté félin prend parfois le dessus, mais pour une fois, elle est calme.

-           « Je vous la prends. »

-           « Parfait. »

Max regarde Jacinda qui prend l’œuvre pour aller l’emballer dans du papier bulle. Elle aime bien le faire. Elle sait qu’elle a un travail, et elle veut absolument le faire convenablement. La mutante regarde le client, elle lui tend la main, il lui donne une enveloppe. Elle compte vite fait bien fait pour le montant, puis, elle va rejoindre Jacinda.

-           « Je suis toujours étonnée. Comment est-ce que tu fais ? »

-           « La discussion. »

Jacinda sait qu’elle n’aura pas le dernier mot. Elle finit de préparer le paquet. Puis, elle va le donner au client. Max ayant l’enveloppe dans les mains, elle va à la banque au coin de la rue pour déposer les billets. Puis, elle prend le salaire de son amie. Elle va lui donner cette semaine comme toutes les semaines.


Daeriss  (21.11.2022 à 16:26)

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S05E64
Vendredi 2 décembre à 20:45
3.68m / 16.2% (Part)

Logo de la chaîne M6

L'homme de nos vies, S01E03
Jeudi 1 décembre à 21:10
2.48m / 11.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S05E63
Jeudi 1 décembre à 20:45
3.77m / 15.9% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Les Invisibles (2021), S02E04
Mercredi 30 novembre à 22:10
3.37m / 19.2% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Les Invisibles (2021), S02E03
Mercredi 30 novembre à 21:10
4.03m / 17.7% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S05E62
Mercredi 30 novembre à 20:45
4.10m / 17.0% (Part)

Logo de la chaîne ABC

The Rookie : Feds, S01E09
Mardi 29 novembre à 22:00
2.47m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne France 3

Alexandra Ehle, S03E02
Mardi 29 novembre à 21:10
4.57m / 21.3% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Une saison complète pour la nouvelle comédie de NBC, Lopez vs. Lopez

Une saison complète pour la nouvelle comédie de NBC, Lopez vs. Lopez
NBC a décidé de faire confiance à sa nouvelle comédie Lopez vs. Lopez. La chaine a en effet commandé...

Au programme de ce week-end

Au programme de ce week-end
Aujourd'hui, vendredi 2 décembre, Blue Blood est témoin dune fusillade mortelle, Fire Country est...

Ho ho ho ! Les cadeaux vous attendent sur la citadelle !

Ho ho ho ! Les cadeaux vous attendent sur la citadelle !
Ho, ho, ho ! Les petits lutins et moi sommes de retour ! Vous allez pouvoir de nouveau vous lancer...

Au programme de ce jeudi soir

Au programme de ce jeudi soir
Aujourd'hui jeudi 1er décembre, Gossip Girl (2021) commence sa nouvelle saison, So Help Me Todd...

Bilan de la rubrique HypnoFanfics pour le mois de novembre 2022

Bilan de la rubrique HypnoFanfics pour le mois de novembre 2022
Voici le bilan de la rubrique HypnoFanfics pour le mois de novembre 2022. Bonne lecture ! 5...

HypnoRooms

Aloha81, 01.12.2022 à 15:08

Aloha! Nouvelle PDM et le dernier calendrier de l'année 2022 est arrivé sur le quartier Magnum P.I. !

ShanInXYZ, 01.12.2022 à 18:50

Nouveau mois chez Doctor Who : Calendriers, PDM, Survivor, Sondage, Audience... N'hésitez pas à passer voir le Docteur

ptitebones, 01.12.2022 à 20:09

Bonsoir !! Nouveau sondage sur Emily in Paris, venez départager les participants au 1er concours du quartier

pretty31, 01.12.2022 à 22:42

Nouveau sondage et calendrier du mois (Avatar 2 ) sur HypnoClap !

mnoandco, Avant-hier à 10:24

Nouveau sondage sur Blacklist/Discovery of Witches/Cold Case/FBI Portés Disparus. Pas besoin de connaître pour cliquer. Merci

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage