HypnoFanfics

Conversations à coeur ouvert

Série : X-Files
Création : 04.08.2021 à 11h16
Auteur : sanct08 
Statut : Terminée

« Mulder et Scully, grâce à l'aide de leur vieil ami Walter Skinner, tentent de faire le point sur leurs vies et leurs sentiments. » sanct08 

COMMENTER CETTE FANFIC

Cette fanfic compte déjà 4 paragraphes

Afficher la fanfic

Scully et Skinner roulaient le plus prudemment possible afin d’éviter de finir encastrés dans les congères qui bordaient la route. Ils étaient partis à la recherche de Mulder après avoir appris qu’il avait eu un accident de la route avec la voiture de Scully. Vu qu’il n’était plus sur les lieux, il était légitime de supposer qu’il s’était éloigné pour tenter de trouver du secours. Cependant la neige était tombée en abondance au cours des heures précédentes et avait fait disparaître toute trace que l’ancien agent du FBI avait pu laisser derrière lui. Et elle continuait de tomber ce qui ne facilitait pas les recherches des deux amis.

« Merci d’avoir répondu à mon appel. Et merci de vous être personnellement déplacé.

  • Je vous en prie. Je vous dois bien ça. Et je le dois à Mulder aussi.
  • Je crois qu’à ce jeu-là, nous sommes à égalité. Vous nous avez aidé autant que nous vous avons aidé. Peut-être même plus. Je n’ai pas oublié le nombre impressionnant de fois où vous avez mis votre carrière, parfois même votre vie, en jeu pour assurer nos arrières. »

Skinner lui adressa un sourire. Lorsque Dana Scully, dont il n’avait pas eu de nouvelles depuis six ans, avait appelé le central de Washington et demandé à lui parler, il avait été surpris. Il n’avait cependant pas refusé l’appel. Il avait passé les dernières années à se demander ce que Mulder et elle étaient devenus. Il ignorait encore ce qui s’était exactement passé pour eux au Nouveau-Mexique après l’évasion de prison de Mulder. Les agents Doggett et Reyes n’avaient pas eu plus d’informations. C’était là l’occasion de satisfaire sa curiosité mais il se demandait si c’était le bon moment. En prenant l’appel, il avait été informé de la disparition de son ancien agent et du refus de l’agent Drummy de fournir son aide à Scully. Celle-ci avait donc pris les devants et fait appel à plus haut placé que lui pour faire avancer les choses. Il avait alors spontanément proposé de la rejoindre sur place pour lui prêter main-forte et diriger personnellement les opérations. Et maintenant, il était assis à côté de son ancienne collègue et partageait son inquiétude.

               « Nous allons le retrouver. Vous connaissez Mulder. Il se fourre toujours dans les pires pétrins mais s’en sort à chaque fois. »

Il vit bien que son petit discours n’avait pas suffi à rassurer Dana mais il ne pouvait pas faire mieux.

               « Pourquoi n’étiez-vous pas avec lui ?

  • J’ai lâché l’affaire, pas lui.
  • Ce n’est pas tout à fait votre genre.
  • Je ne peux plus faire ça. Je ne veux plus faire ça.
  • Pourquoi avoir accepté en première instance ?
  • Parce que Mulder me l’a demandé. Il voulait que ce soit comme au bon vieux temps. Mais le bon vieux temps est révolu. Je n’ai plus la force de voir ou d’entendre des horreurs.
  • Pourtant vous êtes restée et vous êtes là ce soir.
  • Je ne veux pas perdre Mulder. »

Skinner n’avait pas vraiment besoin d’en savoir plus. Il connaissait le lien, au-delà des mots d’amitié ou d’amour, qui unissait Mulder et Scully. Ensemble, ces deux-là ne faisaient plus qu’un en dépit de leurs différences. Et Dieu sait si elles étaient nombreuses ! Mais ils avaient toujours su comment les dépasser pour s’accorder et avancer. Ensemble. Après leur départ en 2002, il avait eu l’intime conviction qu’ils pourraient se trouver et se poser pour traverser les années à venir main dans la main maintenant que le plus dur était derrière eux. Or ce soir il avait l’impression que cette représentation idyllique de leur vie volait en éclat.

               « Dana, comment allez-vous ? »

Elle détacha son regard de la fenêtre pour le poser sur son ami. Sa voix était vibrante de sincérité et l’incitait à la confession mais elle ne savait pas par où commencer. Elle n’était, en fait, même pas sûre de savoir comment elle allait. Surtout depuis que tout avait basculé quelques jours plus tôt à cause de cette maudite enquête fédérale. Et il y avait si longtemps qu’elle ne s’était confiée à personne d’autre que Mulder ! Ces derniers temps, pourtant, elle lui avait caché certaines de ses pensées par peur de provoquer une dispute qui serait peut-être celle de trop.

               « Honnêtement je ne sais pas, annonça-t-elle avant qu’elle n’ait eu le temps de pousser sa réflexion plus loin, comme si son cerveau refusait de laisser passer l’occasion de s’ouvrir à un autre être humain. Je ne sais plus. Tout a tellement changé récemment que je ne sais plus où j’en suis.

  • Peut-être qu’il est temps de vous poser sérieusement la question. L’avenir pourrait bien dépendre de la réponse. »

Scully prit quelques instants pour étudier la question avant de répondre :

« Je m’inquiète pour Mulder. Et pas uniquement parce qu’il est actuellement porté disparu. Sa vie a été profondément chamboulée au cours des 14 dernières années et les 8 dernières ont été particulièrement dures. Il a appris que le Fumeur était son père, a perdu sa mère, a découvert la vérité à propos de sa sœur, a été enlevé et torturé avant que tout le monde ne le croie mort puis il a découvert une vérité qui a remis en cause tout ce pour quoi il s’était battu. Sans oublier William. Cet enchaînement de coups durs l’a atteint plus qu’il ne le montre en réalité mais je vis avec lui au quotidien… Je le vois se faire du mal. Il…Il n’est plus le même.

  • Que voulez-vous dire ?
  • Dans les premiers temps qui ont suivi notre fuite puis notre arrivée ici, il a changé. Il était revenu dans l’une de ses phases de doutes comme il en avait déjà connue mais celle-ci était pire. Bien pire. Il ne supportait plus sa vie et avait renié tout son travail et toutes ses croyances. Il ne supportait plus d’entendre parler du paranormal et encore moins des extra-terrestres ! Il en était arrivé à un point où il ne voulait plus regarder Star Wars et la simple mention du mot « alien » le mettait dans tous ses états. Il avait même retiré du mur son éternel poster « I want to believe » et l’avait remisé ! (A ce moment du récit, Skinner leva un sourcil très surpris.) Puis, à peu près 1 an après, il a à nouveau changé d’idée. Un soir je l’ai trouvé dehors à contempler les étoiles. Quand je me suis approchée de lui, il m’a demandé combien de personnes avaient souffert à cause de lui, de sa cause et du Syndicat. Au départ, j’ai cru qu’il s’agissait d’un signe supplémentaire de sa morosité et de son aversion pour le bizarre mais c’était en fait tout le contraire ! Le lendemain, il m’a aussi demandé combien de personnes pourraient encore souffrir de ce qu’il avait fait et si renouer avec ce pan de sa vie ne permettrait malgré tout pas d’en sauver d’autres. Puis, sans attendre ma réponse, il a déblayé une des pièces dont il fit son bureau et commençait à fureter sur internet et à éplucher les journaux à la recherche d’histoires étranges. Depuis il passe la majorité de ses journées dans cette pièce et en refait la décoration en collant des coupures de presse relatant des phénomènes sortant de l’ordinaire. Coupures qui viennent rejoindre les photos de Samantha et son poster qu’il a réépinglé. »

Scully marqua une pause, semblant se demander si elle devait aller au fond des choses et exprimer clairement sa pensée où si elle en avait déjà trop dit. Mais son besoin de se confier fut le plus fort et elle reprit :

« Il fait de la dépression. Il broie du noir, refuse de sortir de la maison et a atteint le plus haut degré de paranoïa jamais enregistré ! Il voit des complots et du bizarre partout. Et il ne rêve que d’une chose : reprendre sa place au FBI. Rouvrir le Service des Affaires non classées. Et l’occasion vient justement de lui être offerte. Il est à nouveau un homme libre qui aspire à renouer avec son passé pour se dégager de la banalité de son quotidien.

  • Est-ce si terrible ?
  • Je ne sais pas. Ce Service a bouffé Mulder, dit-elle doucement mais avec une pointe de colère dans la voix. Il lui a tout donné et il lui a tout pris. Mais c’est ce qu’il est ; ce qu’il a toujours été. J’ai peur que cette liberté retrouvée ne soit synonyme d’un nouvel emprisonnement moral mais il ne veut rien entendre. Il veut récupérer sa vie et conserver ce qu’on a construit au cours des six dernières années.
  • Vous ne le voulez pas ?
  • Non, dit-elle fermement et abruptement. Le Service des X-Files m’a pris ce que j’avais de plus cher, mon fils, et j’estime avoir suffisamment payé le prix des années passées en son sein. De plus je ne supporterais pas de voir Mulder renouer avec ses vieux démons, je n’ai plus ni la force ni l’envie de le suivre dans cette aventure. Ça nous a détruit et j’arrive à peine maintenant à refaire surface. J’aime ce que je fais et je me sens utile. Ma vie est calme : je peux rentrer chez moi tous les soirs et me coucher à côté de l’homme que j’aime sans me demander quelle abominable découverte il a faite et sans m’inquiéter de ne pas avoir de ses nouvelles parce qu’il est au loin en mission. »

Skinner s’apprêtait à poser une nouvelle question quand elle lui intima l’ordre de faire demi-tour. Elle avait repéré un indice. Un indice qui les conduirait à Mulder.


sanct08  (04.08.2021 à 11:20)

Scully dormait sur le fauteuil quand Mulder ouvrit les yeux. Son souffle régulier prouvait que son sommeil était profond et cela le rassura. Elle n’aurait jamais pu fermer l’œil si son état de santé avait été alarmant. Il allait bien. La porte de la chambre d’hôpital s’ouvrit et Walter Skinner pénétra dans la pièce, un verre de café à la main.  

« Alors je n’hallucinais pas tout à l’heure. Vous étiez bien là. Le froid ne me faisait pas délirer.

  • Non, je suis bien là.
  • Et vous m’avez bien serré dans vos bras ? demanda Mulder moqueur
  • N’allez pas vous faire des idées mon vieux. J’essayais simplement de vous empêcher de vous transformer en glaçon.
  • C’est très gentil à vous. J’aimerais cependant savoir comment vous êtes arrivé ici.
  • Scully m’a appelé au secours en me disant que vous vous étiez encore fourré dans le pétrin et me voilà.
  • Merci. »

Skinner haussa les épaules signifiant clairement que c’était normal. Il aurait détesté avoir des nouvelles de ses agents favoris, en dépit de l’impressionnante masse d’ennuis qu’ils lui avaient causée, pour apprendre la mort de l’un d’eux. Et il y avait bien longtemps qu’il n’était pas allé sur le terrain avant ce coup de fil.

               « Comment va Scully ?

  • Epuisée mais soulagée. Vous lui avez fait très peur.
  • J’en suis navré. Ça n’a jamais été dans mes intentions. Tout ce que je veux, c’est la protéger et lui épargner d’inutiles souffrances.
  • Vous pourriez peut-être commencer par éviter de vous mettre en danger ? »

Mulder prit un air coupable. Il savait que toute cette affaire aurait pu très mal se terminer et qu’il ne devait d’être en vie qu’à Skinner et Scully. La fine équipe s’était reformée. Il sentit un frisson d’excitation et de contentement parcourir son corps endolori. Il jeta un coup d’œil à sa partenaire et son enthousiasme fut instantanément refroidi.

               « Elle ne me suivra pas hein ? »

Skinner secoua la tête.

               « Elle ne veut plus faire ça Mulder. Elle me l’a dit.

  • Elle me l’a dit aussi mais j’espérais la convaincre de me rejoindre en résolvant cette affaire.
  • C’est raté. Elle ne reviendra pas Mulder.
  • Mais je ne suis rien sans elle ! Elle a fait de moi l’homme que je suis maintenant. Le Service des Affaires non classées n’existe pas sans Mulder et Scully ! »

Skinner garda le silence. Il ne se rappelait que trop bien de l’égarement qu’avait connu Mulder quand Scully avait disparu en 1994. Egarement qu’elle avait elle-même connu quelques années plus tard quand il fut le disparu. Il savait qu’ils étaient indissociables.

« Je m’inquiète pour elle. Elle a traversé ces dernières années comme un bateau traverse une tempête. Sans ancrage. L’absence la meurtrit et la détruit jour après jour, nuit après nuit. Tout ce qu’elle fait la ramène à lui. Elle s’occupe actuellement du cas d’un garçonnet, Christian, très gravement malade. Il a à peu près l’âge de notre fils. Elle met tout en œuvre pour le sauver mais elle oublie le plus important : il n’est pas son fils et elle ne peut pas se substituer à ses parents.

  • Ça peut se comprendre. Il lui manque.
  • Je le conçois mais elle va trop loin. Ces dernières années elle a reporté toute son affection sur les enfants qu’elle soigne dans l’espoir de combler le vide que créé le placement de William. Et j’ai peur, qu’un jour ou l’autre, elle ne soit plus capable de différencier sa douleur de celle des parents de ses petits patients. Et ça l’anéantira. Je veux lui épargner ça.
  • Et vous croyez que rejoindre les X-Files empêcherait tout ça ?
  • Peut-être. Je veux le croire en tous cas.
  • Et vous ? Vous pensez que revenir en arrière est ce qu’il vous faut ?
  • Je le crois. Y revenir ne peut pas me faire plus de mal que de rester ici, inactif. A me morfondre et à regretter de ne plus être qui j’étais. »

Les deux hommes redevinrent silencieux.

               « Je l’aime et je ne veux pas la perdre.

  • Alors continuez à vous battre pour elle mais ne vous oubliez pas. Elle a aussi l’impression de vous perdre et elle refuse que cela se produise.
  • Comment faire alors ?
  • Peut-être qu’il est temps pour vous deux d’apprendre à vous écouter de nouveau. »

 


sanct08  (06.08.2021 à 18:43)

En quittant ses deux amis quelques heures plus tard, Walter Skinner avait l’impression de leur avoir permis de s’exprimer. Il redoutait néanmoins que ce qu’il avait appris, combiné aux récents évènements, ne soit fatal au couple que ce soit à court ou à long terme. Il espérait cependant que ces deux-là parviendraient à s’entendre…


sanct08  (07.08.2021 à 19:57)

« Reste Scully. »

Dana s’arrêta sur le pas de la porte.

               « J’ai essayé Mulder. J’ai vraiment essayé mais c’est trop tard.

  • Je ne peux pas changer qui je suis. Tu ne peux pas me demander ça.
  • Tu ne m’écoutes pas… Je ne supporte plus de te voir comme ça.
  • Je vais bien.
  • Tu nies ton état. Tu ne vas pas bien.
  • Je t’assure que je me sens bien.
  • Tu ne dors plus la nuit, ton esprit est tourmenté, tu disparais pendant des jours pour mener tes propres enquêtes sans aucun avis légal d’ailleurs. Tu as l’air hagard et chacune de tes « affaires » te vide de tes forces. Tu alternes entre périodes d’effervescence et périodes d’abattement et tu maintiens que tout va bien ?! s’étrangla la femme. J’ai perdu le sommeil depuis que tu as recommencé à enquêter !
  • Mais c’est important ! Ce que je fais aide les gens !
  • Et c’est illégal ! Tu n’es ni flic ni détective privé et même si tu les aides, ce que je ne mets pas en doute, ça ne t’aide pas TOI.
  • Je ne peux pas changer ce que je suis.
  • Ce n’est pas ce que je t’ai demandé. »

Mulder prit un air sceptique.

               « Ok, c’est ce que je veux et c’est ce que je t’ai demandé en y mettant les formes, concéda-t-elle maintenant qu’elle était acculée, mais tu as fait la sourde oreille.

  • Tu as fait pareil. Tu as refusé de quitter le Service de pédiatrie alors même que ce que tu y vois t’a bouffée. Et tu refuses de parler de William et de reconnaître que ton obstination professionnelle est liée à ton rejet de la réalité. Tu refuseras toujours de vivre sans lui. Nous refusons tous les deux de vivre sans lui mais la situation est plus facile à gérer pour moi que pour toi. Tant que tu n’accepteras pas que sauver ces enfants ne signifie pas sauver William et réparer tes erreurs, tu n’avanceras pas.
  • Tu es injuste.
  • Et toi hypocrite

Le silence retomba dans le salon. Mulder et Scully ne savaient plus que se dire et chacun avait bien conscience que cette dispute avait été celle de trop. La rupture était consommée. Ils n’arrivaient plus à concilier leurs ressentis avec leurs espoirs. Leur bonne volonté avait été mise à trop rude épreuve depuis que le paranormal et le FBI s’étaient réinvités dans leurs vies. Ils avaient essayé de s’en accommoder mais leurs efforts avaient été vains. La preuve était sous leurs yeux. Leurs désaccords n’avaient eu de cesse de croître au cours des 9 dernières semaines mais cette fois le phénix n’avait pas ressurgi de ses cendres. Ils n’avaient pas pu se relever. Ou ils n’avaient pas voulu se relever, c’était difficile à dire.

               « Je t’aime Mulder mais c’est au-dessus de mes forces de rester ici.

  • Reste Scully, je t’en prie. Je…je ne sais pas où je vais sans toi.
  • Je suis désolée Mulder mais je t’en prie, essaye de me comprendre. »

Ses yeux étaient plein de larmes. Ceux de Mulder également. C’était le bout du chemin. Il n’y avait plus rien à dire ou à faire pour empêcher l’évènement de se produire. Il s’approcha de Scully et l’attira à lui une dernière fois. Elle se laissa faire et lui rendit même son étreinte. Ils ne partiraient pas fâchés, c’était au moins ça de gagné.

               « Je comprends, murmura-t-il

  • Et pour ce que ça vaut, je comprends aussi ton point de vue. Ils ne sont juste plus conciliables et nous devons continuer à tracer notre route. Séparément. Ce qui ne change en rien mes sentiments pour toi.
  • Nous nous retrouverons. »

C’était une certitude. Une promesse. Ils savaient qu’ils ne pourraient pas vivre l’un sans l’autre jusqu’à la fin de leurs jours. Ou tout au moins, ils voulaient y croire. Scully se défit de l’étreinte de Mulder mais celui-ci la retint par la main.    

               « Je t’aime Scully, ne l’oublie jamais, lui assura-t-il en plongeant ses yeux dans les siens »

Elle exerça une légère pression sur sa main pour lui indiquer qu’elle savait et que ce sentiment était partagé puis elle la retira de celle de Mulder. Elle récupéra la valise qu’elle avait posée dans l’entrée et sortit non sans avoir jeté un dernier regard à l’homme qu’elle aimait. Mulder la regarda partir, emmenant avec elle tout ce qu’ils avaient partagé mais avec la conviction que rien n’était fini. Rien ne serait jamais fini entre eux. Les portes du futur leur étaient toujours ouvertes et il avait hâte de savoir ce qu’il leur réservait…

FIN


sanct08  (07.08.2021 à 20:00)

Bannière de l'animation HypnoAwards 2021

Meilleure série sortie il y a 10 ans

  1. Once Upon a Time
  2. Game of Thrones
  3. Hawaii Five-0

Nouvelle catégorie en vote :
Meilleure série sortie il y a 10 ans

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne France 3

Murdoch Mysteries , S14E03
Dimanche 19 septembre à 21:05
2.17m / 9.7% (Part)

Logo de la chaîne TMC

Les Mystères de l'amour , S26E21
Dimanche 19 septembre à 19:50
0.61m / 2.8% (Part)

Logo de la chaîne M6

Harrow, S03E03
Samedi 18 septembre à 21:05
1.68m / 8.6% (Part)

Logo de la chaîne TMC

Les Mystères de l'amour , S26E20
Samedi 18 septembre à 19:50
0.38m / 2.1% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Candice Renoir, S09E05
Vendredi 17 septembre à 21:05
4.64m / 21.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S18E10
Vendredi 17 septembre à 21:05
2.28m / 10.7% (Part)

Logo de la chaîne France 2

Un si grand Soleil, S04E15
Vendredi 17 septembre à 20:45
3.72m / 17.9% (Part)

Logo de la chaîne France 3

Plus belle la vie, S18E15
Vendredi 17 septembre à 20:20
2.63m / 12.9% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Hit & Run est annulée par Netflix à l'issue de sa première et unique saison

Hit & Run est annulée par Netflix à l'issue de sa première et unique saison
Netflix a décidé de mettre un terme à sa nouveauté Hit & Run à l'issue de sa première et unique...

Au programme de ce lundi soir

Au programme de ce lundi soir
Des nouveautés et des retours pour aujourdhui !!! En ce lundi 20 septembre, les séries The Big Leap,...

Découvrez le palmarès du Festival de la fiction TV de la Rochelle 2021

Découvrez le palmarès du Festival de la fiction TV de la Rochelle 2021
La 23e édition du Festival de la fiction TV s'est déroulée à La Rochelle du 14 au 19 septembre...

Emmy Awards 2021 : découvrez les lauréats de la 73e édition 

Emmy Awards 2021 : découvrez les lauréats de la 73e édition 
La 73ème édition des Emmy Awards s'est tenue le 19 septembre dernier. La cérémonie était présentée...

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones

À surveiller cette semaine sur les chaines anglophones
C'est la rentrée sur les chaînes anglophones! Les nouvelles séries et saisons débutent cette...

HypnoRooms

Profilage, Avant-hier à 17:33

Sondage, photo du mois et nouveau design vous attendent du côté de FBI. Je vous accueillerai avec plaisir !

Sas1608, Avant-hier à 19:50

Et le nouveau design de Grey's Anatomy est en place. Vos avis ? Bonne soirée à tous !

emeline53, Hier à 15:32

Vous avez jusqu'à 18h pour voter à l'animation sur The Fosters ! Pas besoin de connaître la série et un grand panel de séries représentées

pretty31, Aujourd'hui à 09:22

La nouvelle partie de Ciné-Emojis est en ligne sur HypnoClap !

Kika49, Aujourd'hui à 17:52

Nouveau design sur le quartier The Resident. N'hésitez pas à venir le voir et donner votre avis.

Viens chatter !

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage